Nous avons 786 invités et 15 inscrits en ligne

Escapade Bourguignonne (jour 8)

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 5)

Jean-Bernard écrit: Hello Flo,

Pour relativiser ce que je vais dire ensuite: j'ai dû boire seulement 5 meursaults (ou rougeots) de JFCD. Le souvenir que j'en ai n'est pas celui de la réduction exclusiv, même si chez Coche c'est toujours plus ou moins présent, c'est surtout très réussi, presque sexy d'ailleurs.
Mais j'ai plutôt été frappé par la grande diversité des expressions de ses vins: telle bouteille christaline, minérale presque monacale, telle autre aux accents orientaux et baroques, une autre archétype de son appellation(?) elle était croquante de noisette fraîche, de beurre et de savon fleuri... Bref je suis étonné par tes impressions. Bon pour dire que tout n'est pas parfait: sur les cinq il y en a eu une qui s'était présentée assez quelconque.
:)


Ca c'était avant!!! C'est toujours bon mais (déja comme avant) il y a des vins bien au dessus.
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5727
  • Remerciements reçus 585

Jean-Bernard a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 5)

Oui je veux bien te (vous) croire, je ne reagissais que sur les vins d'avant justement (pas goûté ceux de "Raphaël").

JB
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2104
  • Remerciements reçus 816

tomy63 a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 5)

Jean-Bernard écrit: '' Mais j'ai plutôt été frappé par la grande diversité des expressions de ses vins: telle bouteille christaline, minérale presque monacale, telle autre aux accents orientaux et baroques, une autre archétype de son appellation(?) elle était croquante de noisette fraîche, de beurre et de savon fleuri... ''


En même temps si tu as eu un coup un Vireuil, un coup un Narvaux, un coup un Luraules.... ça s'explique.

D'ailleurs Flo, vous savez quelle "mise" vous avez goûté au Soufflot ?
#33
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: trainfr

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5727
  • Remerciements reçus 585

Jean-Bernard a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 5)

'' Ah bon JFCD "dosait" la réduction à la mise en fonction des climats? ''


Je ne cherche pas d'explication aux différentes expressions des meursault de Coche (tout bon lecteur de lpv sait qu'il y a toute une variété de mise pour le village). Je dis juste que résumer la belle période de Coche à l'expression habile de note de: pierre à fusil, soufre, pop corn, etc... est pour le moins réducteur :D

JB
#34
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2104
  • Remerciements reçus 816

tomy63 a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 5)

La prise de réduction, comme la prise de bois, à même dosage, est différente en fonction des terroirs. C'est évident lorsqu'on goute les différentes cuvées d'un vigneron qui travaille en milieu réducteur les unes à côté des autres. Il y en a où c'est très marqué, d'autres très peu voire pas du tout des fois.
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 6)

Petite randonnée au programme de ce jour pour éliminer…
www.visorando.com/ra...
Direction Beaune pour un parcours de santé sur les hauteurs de la ville.
Départ du parc de la Bouzaize, passage par le chemin des Teurons, superbe vue au dessus du Beaune 1er Cru Grèves et Bressandes.




En fin de journée, rendez-vous pris au domaine Rapet à Saint-Romain.



Domaine Rapet – dégustation au domaine
Les tarifs sont dégressifs selon le nombre de bouteilles.
Remise de 10% à partir de 12 bouteilles, 15% à partir de 24 bouteilles, 20% à partir de 36 bouteilles. (franco de port à partir de 12 bouteilles)

Saint Romain blanc Vieilles Vignes 2018:
Un nez un peu sur la réserve, pomme, amande fraiche. Beau volume en bouche sur l’amande fraiche. Acidité bien présente. A attendre.
Départ cave 17€

Saint Romain blanc 2019:
Un vin plus en tension, porté par une acidité un peu haute. C’est plus expressif.
La bouche est fluide sur la peu de pèche en finale. Ca se boit plutôt bien.
Départ cave 17€

Auxey-Duresses – Les Hautés 2019:
Nez et bouche de banane – à revoir en bouteille dans quelques temps chez Nathenri.
Départ cave 17€

Ladoix Les Vris 2019:
Un léger perlant, pas gênant vient mettre du peps en bouche. Fruit blanc, poire avec une belle acidité qui tend le vin. Note végétale agréable. Ça goute déjà bien mais fera une belle bouteille dans quelques années. Le RQP est bon avec les 20%.
Départ cave 19,5€

Meursault 2019:
Nez fin, floral. En bouche c’est rond, digeste, un léger boisé vient soutenir le fruit. Fruit jaune, avec une finale fraiche et élancé. Très bon prix, 20€ avec les 20%. Nous ne sommes pas sur un très grand Meursault, mais ça fait le job. Peu complexe et passe partout tout de même.
Départ cave 25,5€

Coteaux Bourguignon 2018:
Je tiens à gouter cette cuvée (100% PN), elle est proposée une année sur deux, l’autre année, est proposé un HCDB. L’alternance se fait par la demande du négoce.
Nez et bouche de cerise juteuse c’est friand, et ça se boit comme du petit lait.
La matière est vraiment légère, mais quel vin de régalade en été à l’apéro ou sur une grillade. Beaucoup moins concentré que le Coteaux Bourguignon du domaine Castagnier en comparaison.
Départ cave 10,5€

Saint Romain rouge 2019:
Nez de cerise fraiche, un joli croquant en bouche. C’est frais et salivant. C’est une belle cuvée qui se boit facilement avec un gout de revient y. Simple mais bien fait, le plaisir est là c’est bien l’essentiel.
Départ cave 16€

Auxey-Duresses 2019:
Un poil de volatile, plus de matière que le Saint Romain, finale épicé sur le poivre. La finale laisse une bouche fraiche, les tannins sont polisses.
Départ cave 17€

Volnay Les Echards 2018:
C’est quand même plus fin, nez fruit rouge, cerise, c’est engagent. En bouche on est sur cette cerise et son noyau. Ça c’est une belle bouteille, gourmande, croquante sur un joli fruit. Miam.
Départ cave 23€

Pommard Les Cras 2019:
Beaucoup plus de matière sur un registre masculin, plus fruit noirs sur la mûre. Finale épice douce, clou de girofle.
Grosse buvabilité sur cette cuvée. A noter que les matières de ce domaine sont peu extraite et facile à boire.
Départ cave 25€

Après cette belle dégust au domaine Rapet, direction le gite.
Les vins du repas.

Domaine Freslier – Vouvray Moelleux réserve 1996:
Sur un foie gras j’aime bien ce vin, couleur or, évolué, nez de pate de coin, agrume confit, écorces d’orange.
Les sucres sont mangés, acidité bien présente, très digeste, pas lourd du tout. L’accord avec le foie est très bien, sur un dessert le vin pourrait paraître austère.

Pierre Bourée Fils - Gevrey Chambertin - Clos de la Justice 2003:
Un vin d’automne, fruit mur mais pas la confiture de mamie, ça reste frais sur le pruneau, le kirch. Un joli vin à maturité, complexe sur les épices, le sous-bois, mais encore avec un fruit bien mur. Matière fondu, un beau vin.

Château des Tours - Côtes du Rhône 2013:
Nez Reynaudien: fraise écrasée, orange sanguine, poivre.
Bouche puissante et ample, bien ouvert sur cette aromatique reconnaissable. Ouvert 24h à l’avance, l’alcool ne se ressent pas, bel équilibre entre fruit et alcool. Ça reste frais, très bien.

Domaine Eric Bordelet, Poiré Authentique:
Bulle avec une belle effervescence, cristallin. Nez pur sur la poire William.
La bulle est fine, c’est facile à boire, c’ est fruitée. Joli vin en dessert sur un gâteau poire chocolat.



Allez dodo car demain c’est degust chez Pascale et Georges Chicotot mais c’est aussi une première visite pour moi au domaine Henri Germain à Meursault. (invité par P’ticoco et là j’ai pris une grosse claque)

Christophe
#36
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, PBAES, tht, Super-Pingouin, Gibus, peterka, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Friends, tomy63, Papé, starbuck, jd-krasaki, the_ej, RVincent, ptitcoco, No Sport, Fredimen, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 7)

Cette journée de Jeudi est la seule à comporter deux dégustations, domaine Georges Chicotot à Nuits Saint Georges le matin et le domaine Henri Germain à Meursault en fin d’après midi.

C’est toujours avec un grand plaisir de passer voir Pascale et Georges. Quel régal.

CR: Domaine Georges Chicotot – Les 2019:



Bourgogne Pinot Noir:
Nez sérieux de fruits mûrs, bouche fraiche et facile, cerise fraiche, légère pointe sèche en fin de bouche. Une belle entrée de gamme.
Départ cave 18€

Ladoix:
On reste sur cette cerise fraiche avec de la framboise, groseille, fruit acidulé, très bien équilibré.
Un vin tout en finesse et élégance, c’est frais, gourmand, tannins fins et élégants. Belle fraicheur sur la ronce. Top. Ce n’est que le commencement, et je me dis que ça va encore le faire. Miam.
Départ cave 20€

Nuits Saint Georges - Aux Saint Juliens:
Une jolie cuvée. C’est fin, matière florale, violette, iris. Quel nez… La bouche est tout en dentelle. Finale fraiche et salivante. On en redemande. J’adore. Un profil Vosnien. Re-miam.
Départ cave 36€

Nuits Saint Georges - Papillon de Nuys:
Changement de registre, nez légèrement torréfié. Plus de matière et de complexité en bouche. Bel éclat des vieilles Vignes (1904-1927-1935) qui apportent ce supplément au vin. Matière soyeuse et sérieuse. Un très joli village, excellent aussi.
Départ cave 36€

Nuits Saint Georges - Aux Allots:
Nez floral, fruit noir, ronce, rafle. Un vin qui trace en bouche, c’est vif et frais. Mélange de fruits noirs mais aussi fruit rouges acidulés qui rendent la bouche fraiche, ça m’excite la papille. C’est soyeux, et très bien né. Très diffèrent de Papillon de Nuys, mais la classe à Dallas.
Départ cave 36€

Nuits Saint Georges 1er Cru - Aux Toreys:
Un vin qui est apprécié par mon épouse chaque année, elle ne retient pas le nom des cuvées, elle est en aveugle total, mais son palais y revient.
Nez de fruits noirs, cassis, mûres qui s’entremêlent avec ce floral sur la violette, la rose, le yahourt. La bouche est charnue, grain fin, confiture de fruit, finale fraiche et mentholée. Faut que j’encave davantage ce vin.
Départ cave 66€

Nuits Saint Georges 1er Cru - Les Rues de Chaux:
C’est une cuvée qui se démarque vraiment des autres vins du domaine. J’encave quasi chaque année (bouteille et/ou magnum).
Un nez de café, torréfié, épicé. La bouche est séveuse, pleine, grasse avec ce clou de girofle qui donne une finale épicé sur les fruits noirs. Un vin minéral, terrien, plein d’avenir.
Départ cave 52€

Nuits Saint Georges 1er Cru - Les Vaucrains:
La matière est imposante, nez floral, aérien de Pinot bien né. Bouche fluide de rose fanée, de pivoine, de ronce. Une allonge, ::whooo::
Un vin facile, déjà bien en place, tannins élégants. Excellent.
Départ cave 70€

Nuits Saint Georges 1er Cru - Les Saint Georges:
Nez puissant sur la fumée. La bouche est plus sérieuse que Vaucrains. Grosse structure, un vin bâtit pour la garde. La finale reste fraiche, longue sur ce fruit frais. Moins démonstrative que Vaucrains, plus de retenue.
Départ cave 78€

Pascale nous ouvre un CR: Nuits Saint Georges 1er Cru - Les Vaucrains 2018, même expression que le 2019, on est sur le superbe Pinot ronce, pivoine, iris, rose, encens… superbe bouteille. A l’aveugle, on pourrait placer ce Vaucrain sur Vosnes.
La seconde bouteille un CR: Nuits Saint Georges 1er Cru - Les Saint Georges 2018, nez moins ouvert que le Vaucrain, c’est dur de passer après Vaucrains. La bouche est musclé, tannins fins, et frais. Je trouve la bouche engoncé, qui ne se livre pas. Gros volume, un peu comprimé. A revoir dans 15 ans pour prendre une grosse claque, ou avant. B)

La bouteille suivante est celle qui a été ouverte pour l’équipe Nathenri/Frisette deux jours auparavant.

CR: Nuits Saint Georges 1er Cru Les Vaucrains 2009:
Nez enjôleur, fruit mûr, cerise, pruneau. La bouche est pleine de fruits mûrs, feuille mouillée, c’est assez gourmand. Plein de fruit mais qui commence à fournir une palette aromatique de terre humide, feuille, sous-bois. Un très bon vin dont la finale est assez longue. Tannins totalement fondus.

Dernière bouteille de cette belle dégustation.

CR: Nuits Saint Georges 1er Cru - Les Saint Georges 2009:
Autant sur 2018/2019, ma préférence va sur Les Vaucrains, sur ce 2009, on monte d’un cran sur cette bouteille. Nez expressif de cerise, de framboise mûre, légèrement épicé sur le clou de girofle. La bouche est volumineuse, classe sur un léger fumé. C’est ample, les tannins sont polissés et précis, fin et frais. Du menthol en finale apporte une belle fraicheur sur la ronce, le noyau de cerise. Quelle cartouche. Excellent. oo,

Merci Pascale pour cette dégust accompagné d’une attention salé qui permet de garder le palais clair pendant 2 heures. Je repars avec les deux bouteilles de 2009 qui seront terminées sur le diner.

L’après midi sera consacré à récupérer quelques charcuteries et fromages pour le repas du soir.



16h30, rendez-vous à Meursault au domaine Henri Germain ou Ptiticoco est allocataire depuis 10 ans. Merci de m’avoir permis de participer à ce moment de partage et de convivialité. Un moment de dingue. 3heures en cave sous la houlette de Jean-François Germain qui nous a fait gouter 17 vins.

CR: Domaine Henri Germain et Fils – Les 2019:
N’étant pas allocataire, je n’ai pas les tarifs. Vins dégustés sur fût.

Bourgogne blanc:
Le nez est vraiment ouvert sur les fruits blancs, en bouche ça commence fort. L’acidité porte bien le vin, belle fraicheur et tension sur le citron. Très belle entrée de gamme. Ça promet.

Meursault:
Nez fin, fleurs blanches, acacia, beurre. La bouche est douce, déjà presque accessible. La finale est fraiche, une acidité millimétré qui tend bien cette finale sur le zeste de citron.

Meursault Chevalières:
On monte d’un cran avec ce parcellaire, nez expressif sur les agrumes, écorces d’orange. En bouche, on a un vin assez caillouteux, traçant avec une pointe d’agrume, citron confit, de la craie.

Meursault limozin:
Changement de registre avec ce vin qui est floral, tilleul, chèvrefeuille, noisette. C’est assez classe et bien typé Meursault. Ça reste frais, agréable en bouche. Je le préfère à Chevalières.

Chassagne Montrachet Morgeot "les fairendes" 1er Cru:
J’ai adoré ce vin au Soufflot 2 jours avant, et ce vin confirme la classe de cette cuvée et du terroir. Un nez mûr, fruit confit. L’entrée de bouche est de suite expressive sur les fleurs blanches, ça tapisse le palais jusqu’à une longue finale porté par une belle énergie agrume, citron confit. Excellent.


Meursault Poruzots 1er Cru:
Nez de fruits mûrs, du beurre, minéral. La bouche est pure et cristalline, le vin joue de ses charme, pierre à fusil aussi. Un vin assez tendu et rectiligne. Très bon.

A ce moment de la dégustation je me fais une réflexion sur l’élevage et notamment l’apport de fût neuf car les cuvées ne sont pas du tout marquée par la futaille: 20% de fût neuf nous dira JF Germain.

Meursault Charmes 1er Cru:
Vin non soutiré, de la réduction assez marquée, nez et bouche pas en place. On sent tout de même un vin avec du coffre, mais à revoir.

Meursault (sans souffre):
On revient sur un village, une pièce produite à titre expérimental. Raisins récoltés une semaine avant les “vendanges officielles” car c’était mûr, et tous les jours JF Germain devait y apporter du S02, mais il ne l’a jamais fait.
Légère réduction, c’est riche et mûrs tout en restant frais, moins lisible tout de même que le Meursault standard. Encore beaucoup d’interrogation sur la commercialisation ou pas, l’étiquetage… A suivre donc.

Meursault Perrières 1er Cru:
Vin également non soutiré, peu de réduction pour celui-ci mais un léger perlant, amande fraiche, grosse matière, puissant. Seulement 600 bouteilles seront produites. J’en boirai une un de ces jour. :kiss:

Les blancs m’ont conquis, une ressemblance avec les vins de Jean-Baptiste Bouzereau avec cette trame mûres mais fraiche, tout en tension et très représentatif du terroir.
Je suis essentiellement venu pour les blancs, mais passons au rouge.

Bourgogne rouge:
Le premier nez est très fin, et à l’agitation, c’est une explosion de fraise écrasé, coulis de fruit rouge. La bouche est gouleyante, ronde, fraiche sur la confiture de fraise maison. Un vin très sexy. Top.

Chassagne Montrachet:
Plus de matière, et également plein de fruit. C’est charmeur mais moins expressif que le Bourgogne. La bouche est fluide, tanins gras, belle acidité qui donne du peps, c’est bon, et facile à boire.

Meursault Clos des Mouches « Monopole »:
Filiation flagrante avec le Bourgogne, même marqueur, c’est frais avec cette fraise écrasé, cette confiture de fraise. La bouche est soyeuse, acidulé avec une belle relance en fin de bouche. Matière bien présente. Une très belle bouteille en devenir. Ça Ptiticoco tu prends cette année. ;)

Beaune Bressandes 1er Cru:
Je redescends un peu avec ce vin moins expressif, plus en retenue mais pas dépourvue de corps, fine puissance et assez charnu. Beau fruit rouge, cerise fraiche. Ça fera une bien belle bouteille dans quelques années.

Et ben les amis, quelles série sur fût…

Jean-François Germain revient avec la pipette remplie d’un jus trouble, verdâtre pour aviner le verre, il s’agit d’un Meursault 2020 en pleine fermentation , pour faire place à 4 bouteilles remarquables.
Je m’invite donc à la fête du 10ème anniversaire de fidélité de Pticoco (pas si petit que ça) au domaine Henri Germain.
Quand Ptiticoco me dit qu’il apportera de la charcuterie Corse (si,si, du cochon qui mange des glands, des châtaignes, des racines, du vrai quoi), je propose d’apporter un foie gras maison comme madame sait les faire. Avec le solide, le liquide.



Au jeu des devinettes, à l’aveugle donc, c’est hyper dur, ne connaissant pas assez les cuvées, je joue donc sur le millésime.

Le 1er vin commence fort. Un jus mûr, mais frais, sur les agrumes, l’orange confite, l’écorce, puis agrume, plus citron. C’est bien tendu, on est sur un millésime plutôt frais. La finale tendu me ferait presque partir sur un riesling.
Il s’agit d’un CR: Meursault Poruzots 1er Cru 2013

Puis viens un vin au nez ouvert, gras, beurre frais, noisette. La bouche est ciselée, une belle acidité tend le vin, ça fait assez jeune et le vin laisse une fraicheur en bouche avec cette pointe mentholée. Encore un gros potentiel de garde.
Il s’agit d’un CR: Meursault Perrières 1er Cru 2008 (énorme)

3ème bouteille, le finage est différent, plus fin mais avec un volume supérieur aux précédents, plus puissant, plus floral aussi. Je suis amoureux de ce vin du domaine.
Il s’agit d’un CR: Chassagne Montrachet Morgeot "les fairendes" 1er Cru 2004 (insolent de jeunesse)


Dernière bouteille, mais que va-t-on déguster après les 3 vins précédents ?
Nez sur la pierre humide, sur les agrumes, écorce d’orange, floral aussi, fruits à coque. Je pense à un vin d’une 10ène d’année. La bouche est resplendissante, complexe sur les fruits à coque, la noisette, beurre frais qui enveloppe le palais. C’est gras et tendu à la fois. La longueur est magnifique, avec cette acidité qui étire la finale. C’est désaltérant et impossible à cracher. Toppissime. oo, oo,
Il s’agit d’un CR: Meursault Limozin 2000 (bouteille de l’espace)

Voilà, après 3 heures en cave, on remontent à la surface des étoiles plein les yeux, avec la banane… ::dance::

Merci à Jean-François Germain pour le temps consacré, la dégustation sur fûts, les vieux millésimes ouverts, sa bonne humeur, sa gentilesse.
Mes remerciements aussi à Pticoco de m’avoir permis ce moment-là.
Et à l’année prochaine. Bises Coco. :kiss:

De retour au gite, il est 20h30 - plateau de fromage et charcuterie sera accompagné :

CR: Domaine Paul et Marie Jacqueson – Bouzeron aligoté 2019:
Nez agrume, pomme granit. La bouche est riche avec des amers un peu marqué, envahissant, à revoir. Peut-être l’effet séquence avec les 17 vins de la fin de journée. B)

On termine également les 2 bombes en rouge de la dégustation du matin.



Demain dernier jour, au programme, visite à Arcenant pour gouter des douceurs, et à Chambolle-Musigny au domaine Amiot-Servelle.

Christophe
#37
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, tht, Olivier_26, Super-Pingouin, Jean-Bernard, Gibus, peterka, chrisdu74, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, DUROCHER, tomy63, Frisette, flupke14, starbuck, leteckel, AgrippA, the_ej, ptitcoco, Pinardo, éricH, Fredimen, Kiravi, Garfield, JeanRX, Gaija

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 306
  • Remerciements reçus 382

ptitcoco a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 7)

Magnifiques CR !!!!

Concernant la visite chez JF Germain, tes notes précises retranscrivent parfaitement mon ressenti et l'ambiance du moment.
C'est su qu'avec 17 vins goutés dont 4 quilles de très haut niveau, il n'était pas évident de garder les idées claires ::dance::
J'avoue que les rouges du domaine sont particulièrement réussis, avec une constance qualitative inter-millésimes remarquable (c'est bien écrit çà...).
En 10 ans, j'ai toujours adoré la cuvée Clos des mouches en rouge........et je n'en ai jamais pris :unsure:

J'espère que JFG pourra te filer une alloc (sinon, y aura moyen de s'arranger :evil: ) et pour l'année prochaine, tu devrais venir avec moi chez B. Clavelier........tu vas adorer!

OAC
#38
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Dernière journée de vacance, le temps est triste mais nous allons bien profiter de cette journée.
Nous allons à Arcenant au dessus de Nuits Saint Georges chez un liquoriste, rendez-vous incontournable pour se ravitailler en confiture et liqueur artisanale.
www.cremedecassis-jo...



CR: Domaine Jean-Baptiste Joannet – liquoriste à Arcenant:



Liqueur pèche de vigne:
On est dans le verger, quel naturel, on croque dans un fruit mûr avec cette expression du fruit, le dosage alcool/fruit est très équilibré. Je la vois bien dans un crémant.

Liqueur de framboise:
Une de mes préférés, framboise fraiche et acidulé qui donne une liqueur très addictive. Les 18% ne se sentent pas, cette bouteille ne se fait pas en magnum :huh: . (contenant de 37,5; 50; 70cl et 1 litre). En fin de repas, c’est irrésistible. :woohoo:

Crème de cerise:
Une texture plus épaisse, nez de yahourt, bouche de cerise juteuse, un fruit pur et gouteux. Quel marqueur de cerise fraiche et mure.

Crème de cassis (16°):
Variété Noir de Bourgogne. On a un jus ou le sucre masque un peu le fruit avec une liqueur un peu épaisse. Ma préférence va à la liqueur suivante.

Crème de cassis (20°):
Même variété, Noir de Bourgogne. On a ici un fruit plus expressif, plus équilibré, nez très engagent. La bouche est plus fine, sensation moins sucré avec une longueur interminable. Un fond dans un verre d’aligoté en été bien frais doit faire le job.

Liqueur de prunelle:
Liqueur réalisée avec les noyaux des prunelles. On a un nez sur la colle Cléopâtre, vous savez celle avec le couvercle rouge et la spatule au centre.
Bouche fine et équilibré sur l’amande fraiche, digeste et parfumée a souhait. C’est assez spécial.

On a ici un vrai liquoriste avec des produits sincères et expressifs, avec des saveurs de fruits frais. A faire sans hésiter. oo,

Rendez-vous pris à 15h30 au domaine Amiot-Servelle que m’a fait découvrir Sylvain sur le millésime 2014.


Nous sommes reçu par Antoine Amiot qui mènera la dégustation.
CR: Domaine Amiot-Servelle:
2018 en bouteille.

Bourgogne rouge:
Parcelle sur Chambolle. Nez classique, frais. Bouche avec une belle matière, souple et facile à boire, 100% égrappé. Les 15% de fût neuf sont bien supportés par un fruit mûr. Ça tombe court, mais ça fait le job pour un générique.

Chambolle-Musigny:
Assemblage de 7 parcelles. Nez ouvert de fruit noir, légèrement boisé. En bouche, ce boisé noble est bien intégré a une matière juteuse et soutient bien le fruit, c’est vif et frais.

Chambolle-Musigny Bas Doix:
Un nez un cran au dessus, plus expressif sur les fruits noirs, mûres, bourgeon de cassis. Un poil plus de matière, j’ai bien aimé le Chambolle, mais ce parcellaire est tout de même au dessus. Première fois que je goute cette cuvée. Bouche sur la tarte à la myrtille, un peu lacté, note de yahourt. Pointe mentholée en finale qui laisse la bouche fraiche. Très bon village.
Peu produit, donc pas proposé au tarif.

Chambolle-Musigny 1er Cru – Les Plantes:
Nez fermé, peu expressif. En bouche, on a un fruit un peu mat avec un tanins anguleux qui ne demande qu’a se fondre. Un vin terrien, je pensais être sur le Morey Village. Moyen à ce stade de la compétition. A revoir avec quelques années de bouteille.

Chambolle-Musigny 1er Cru – Les Charmes:
Nous sommes rejoint par Prune dans cette superbe cave voutée assez basse qui en fait un lieu très agréable pour la dégustation.
Changement de registre avec cette cuvée. On retrouve un nez expressif sur le bourgeon de cassis, la pivoine, un boisé subtil déjà bien intégré. La bouche est soyeuse, florale sur la pivoine, la ronce. Une caresse. Tout ce que j’aime dans le pinot…

Passons à quelques 2019 en bouteille tiré sur fût il y a 2 jours.

Chambolle-Musigny 1er Cru – Derrière La Grange:
Même marqueur que le vin précèdent avec plus de matière, plus de volume; effet millésime ? la cuvée aussi. On sent un vin qui donnera une superbe bouteille dans une 10ène d’année, un fruit pur, légèrement épicé, fumé en finale. Quel canon, j’ai beaucoup aimé. J’ai mis un cœur sur mes notes. oo,

Chambolle-Musigny 1er Cru – Les amoureuses:
Christian nous rejoint a ce moment-là. Et là les discussions vont bon train, mais je reste concentré. Nez charmeur et envoutant. La bouche est séduisante, pleine de fruit, assez complexe, ample mais avec une petite sècheresse en fin de bouche. Laissons cette bouteille se mettre en place, sa constitution promet une grande bouteille.

Charmes Chambertin:
Secteur En Mazoyères (non revendiqué sur l'étiquette, mais ça pourrait venir). Le nez est d’entré très chouette, amplitude et plénitude. J’y resterais des heures. En bouche, c’est le volume qui m’a marqué d’entré. Il y a cette amplitude mais cette finesse avec un tannin soyeux. C’est fluide sur ce fruit pur. La longueur est XXL avec une énergie folle. Un vrai GC.

Clos Saint Denis:
Nez superbe d’intensité, note florale, quel pif. Bouche racée sur un fruit frais, fraise des bois, ronce, pivoine, finale réglissée. Un jus avec du volume, grosse matière. Un deuxième vrai GC. Top moumoute.

De retour à la surface, nous continuons nos discussions avec la famille Amiot, il parait qu’il y a des cèpes dans les bois sur les hauteurs de Chambolle, mais chut. ni,=et
Merci à la famille Amiot pour ce beau moment de partage. A très bientôt.

Dernier repas de la semaine snif, nous aurons des invités, on mange simple, on accompagne le repas avec quelques flacons sympa.

CR: Domaine André Moingeon et Fils – Saint aubin 1er Cru Chatenière 2014:
C’est une de mes cuvées favorite sur ce secteur. Bu à l’apéro et sur les fromages. Le nez est friand, fruit à coques, légèrement grillé. La bouche est bien construite, droite, élégante, fraiche, assez ciselé tout en gardant un certain volume, presque tanique pour un blanc de se secteur. Je l’ai super bien gouté. J’ai bien aimé cette note grillé en finale. Les fruits blanc ne sont pas en reste, poire, un poil floral aussi. Chèvrefeuille, acacia. Belle bouteille.

CR: Domaine Anne et Hervé Sigaud – Chambolle Musigny Les Bussières VV 2010:
Bu également à l’apéro car à ma gauche, on préfère le rouge au blanc. De mon côté, j’attaque ce vin sur le plat. Le nez ne fait pas son âge. Plein de fruit noirs, bourgeon de cassis, mûre, fumé. La bouche est totalement fondu sans trace d’évolution, fruits noirs, une finale mentholée, fraiche, sur la fumé aussi. Quel village excellent, et encore un potentiel de garde manifeste. oo,

CR: Domaine Terrasse d’Elise – Le Pigeonnier 2018:
Je n’ai jamais gouté cette cuvée sur un millésime aussi jeune. Un 100% carignan dont le nez évoque des senteurs d’encens, assez frais. La bouche est bien construite, acidité vive mais pas stridente et pas dérangeante. Un vin encore plein de fougue, vif et tendu, traçant…Me tarde de le regouter dans 4-5 ans.

CR: Domaine Georges Chicotot – Aloxe Corton 1er Cru La Coutière 2010:
Je ne prends jamais cette cuvée au domaine, quelle erreur. Je vais y remédier sur le millésime 2020. Elle n’ai jamais en dégustation car trop de peu de volume.
Nez d’une douceur envoutante, léger et fin sur des notes de pruneau, de terre humide. En bouche, on retrouve cette suavité, pruneau, boisé très bien intégré sur une matière assez légère et qui procure du plaisir gustatif. Encore une belle bouteille du Domaine Chicotot. Miam.
Dernier verre bu pour lui même après avoir débarrasser la table. ::oups::



Quelle était belle la Bourgogne ce jour-là… :miam:

Christophe
#39
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, tht, Olivier_26, Super-Pingouin, didierv, mgtusi, Gibus, peterka, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Papé, Frisette, flupke14, starbuck, leteckel, ptitcoco, Damien72, Martino, Fredimen, Kiravi, Garfield, JeanRX

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4595
  • Remerciements reçus 1763

Vaudésir a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Christophe,
99€ Derriere la Grange !
Stephane
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5840
  • Remerciements reçus 2983

Frisette a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Et après on me dit que d'autres domaines que je côtoie sont chers!!! :O! :DD zX %tchin ;)

Flo (Florian) LPV Forez
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3485
  • Remerciements reçus 2847

starbuck a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Il a dit départ cave, pas achat primeur zX

Sylvain
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5840
  • Remerciements reçus 2983

Frisette a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Même!!!

Flo (Florian) LPV Forez
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 2304

mgtusi a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Vaudésir écrit: '' Christophe, 99€ Derriere la Grange !
Stephane ''

Et tu lui fais quoi pour ce prix là ?

Michel
#44
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel, ptitcoco, Pins, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

Effectivement prix départ cave. ça permet de voir la différence de prix entre les différents domaines. Les allocataires du domaine bénéficie de tarif primeur. A tarif normal je ne pourrais pas acheter. :X

Christophe
#45
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 987

Pins a répondu au sujet : Escapade Bourguignonne (jour 8)

mgtusi écrit:

Vaudésir écrit: Christophe,
99€ Derriere la Grange !
Stephane


Et tu lui fais quoi pour ce prix là ?


J'veux pas savoir !!! :oops:

Christophe
#46
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux