Nous avons 990 invités et 8 inscrits en ligne

Beaujolais rouge: dégustation comparative 11 cuvées, 4 domaines, 3 millésimes

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a créé le sujet : Beaujolais rouge: dégustation comparative 11 cuvées, 4 domaines, 3 millésimes

Dégustation à l’aveugle de 11 rouges du Beaujolais issus de 4 domaines et 3 millésimes différents.

Beaujolais Villages 2019 Domaine de la Bêche
Robe bordeaux, assez intense.
Nez ouvert, sur le bonbon au cassis, la cerise, la mûre : un vrai paquet de Krema.
Attaque ample et ronde. Bouche ample, ronde, solaire, avec un équilibre correct. Retro sur les fruits rouges confiturés ou les bonbons aux fruits rouges.
Finale expressive et assez longue.
Conclusion : bon, solaire, simple.
Note : 3/5

Régnié 2019 Domaine de la Bêche
Robe bordeaux, assez légère.
Nez assez ouvert, sur les fruits noirs et les épices.
Attaque souple et ronde. Vin souple, rond, suave, avec un bon équilibre. La retro révèle de la mûre, de la noisette et de la ronce.
Finale un peu asséchante avec une pointe végétale. Assez court en bouche.
Conclusion : c’est bon, simple, fruité, plus frais que le précédent mais aussi plus végétal.
Note : 3/5

Morgon Cuvée Vieilles Vignes 2018 Domaine de la Bêche
Robe bordeaux, assez intense.
Nez assez ouvert, d’abord alcooleux et animal, puis fumé et fruits rouges compotés.
Attaque souple et ronde. Matière moyennement dense, tannique, un peu terne/mate. Retro sur la myrtille, la mûre un peu confiturée, et du fumé.
Finale un peu asséchante, un peu terreuse.
Conclusion : c’est bon, sans plus, et ca ressemble un peu à un cabernet franc.
Note : 3-/5

Chénas «Vignes 1939» 2018 Pascal Aufranc
Robe bordeaux assez intense.
Nez exubérant, floral, guimauve, fruits cuits, animal. Fond de verre jacinthe + foxé.
Attaque souple et fraiche. Belle matière, ample, ronde, assez fondue. Retro sur les fruits mûrs, la vanille, et un côté animal.
Finale sur la mûre et une noté « foxée » (=renardisante). Belle longueur.
Conclusion : c’est bien fait, mûr , solaire.
Note : 3+/5

Morgon Grand Cras 2018 Laurent Gauthier
Robe bordeaux, assez intense
Nez ouvert, sur la vanille, le pain frais et la confiture de myrtille.
Attaque souple et ronde. Bouche en ½ puissance, ronde, élégante, assez gourmande. Retro sur la vanille et la confiture de myrtille. Belle longueur.
Conclusion : c’est bien fait, rond, sur une aromatique solaire.
Note : 3+/5

Juliénas Les Cerisiers 2018 Pascal Aufranc
Robe bordeaux, assez intense.
Nez ouvert, floral et réglissé.
Attaque souple et fraiche. Matière assez ample, avec une belle mâche, des tanins corrects et un bon équilibre. Retro sur la mûre, la cerise, la vanille, la noisette, et des notes florales.
En finale s’installent des notes de garrigue un peu végétales. Belle longueur.
Conclusion : c’est bon, assez ambitieux, moins solaire que les précédents.
Note : 3,5-/5

Morgon «Charmes» Les Crots 2017 Domaine de la Bêche
Robe bordeaux-pourpre, intense.
Nez ouvert, d’abord très boisé (planche, champignon frais, vanille), puis fruits cuits..
Attaque souple et ronde. Bouche ample, souple, fraiche, assez soyeuse, bien équilibrée. En retro, on retrouve des fruits cuits, de la fraise, de la vanille, du chocolat et un peu de coco .
Belle longueur.
Conclusion : c’est bon à très bon, suave, élégant, avec un boisé à intégrer.
Note : 3,5/5

Fleurie Poncié 2019 Domaine Anita
Robe bordeaux violacée, intense.
Nez ouvert, sur le bonbon aux fruits noirs, la vanille et le fumé.
Attaque souple et ronde. Bouche ample, suave, ronde, avec une légère sensation de sucrosité. Retro sur le bon au cassis, la vanille et un léger fumé.
Finale légèrement asséchante et assez longue en bouche.
Conclusion : c’est bien fait, mais trop solaire pour moi.
Note : 3+/5

Juliénas Probus 2017 Pascal Aufranc
Robe bordeaux, intense.
Nez ouvert, sur l’encens, des notes florales, fumées et légèrement foxées.
Attaque souple et fraiche. Belle matière, fraiche, avec des tanins assez fins. Retro : floral, encens, fumé, cendres.
Belle longueur.
Conclusion : un beau vin, ample, expressif, et un peu sombre. A boire à table.
Note : 3,5/5

Morgon Château Gaillard 2019 Domaine Anita
Robe bordeaux assez intense.
Nez ouvert, sur les fruits noirs et un léger menthol.
Attaque souple et ronde. Belle matière, tannique, avec un équilibre correct. Retro sur le café, le cassis et la mûre un peu confiturés, et le fumé. C’est assez solaire.
Finale fumée, un peu terreuse.
Conclusion : c’est bon mais je trouve un léger manque de fraicheur et d’éclat.
Note : 3+/5

Morgon « Côte du Py » 2018 Domaine de la Bêche
Robe bordeaux violacée, intense.
Nez ouvert, dominé par un boisé qui étouffe le reste.
Attaque ample et fraiche. Bouche ample, tannique, assez fraiche. Retro sur la planche, la vanille et les fruits noirs confiturés.
Finale tannique, un peu astringente.
Conclusion : correct à bon en l’état ; boisé trop présent qui doit se fondre.
Note : 2,5/5

Les 2017 sont les 2 seuls vins qui ont trouvé grâce à mes yeux, grâce à leur belle fraicheur. Les 2018 et 2019 sont moins frais, plus ronds, voire confiturés ; bref, plus solaires.

Bibi
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, PBAES, monta, mgtusi, letournaisien, bertou, Moriendi, Vaudésir, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux