Nous avons 1351 invités et 33 inscrits en ligne

P'tit Grobis, Nicolas Chemarin à Marchampt

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446

Réponse de mgtusi sur le sujet Nicolas Chemarin - Régnié - La Haute Ronze 2015

Les vins de Nicolas Chemarin sont la preuve irréfutable de l'existence de grands terroirs dans des AOP réputėes de seconde zone.

Mais amateur de bojo gouleyant s'abstenir sur les parcellaires mais la cuvée Grosbis est là pour ça.

Michel
30 Oct 2020 21:39 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2603
  • Remerciements reçus 2478
C'est le jour du beaujolais nouveau mais ce n'est pas du beaujolais nouveau...

CR: Nicolas Chemarin, Beaujolais villages P'tit grobis 2019

Robe rubis claire, quelques petites bulles égarées sur les bords du disque, qui ne se traduiront heureusement pas par du perlant.
A l'ouverture de cette bouteille, le nez est principalement sur le poulailler et des notes d'encens.
Après 2h le poulailler est parti, c'est poivré, frais, ronce, cerise, noyau de cerise, très chouette et tout en dentelle.
Bouche délicate, mesurée, le fruit prend plus d'ampleur qu'au nez, on a encore du noyau de cerise acidulé, cranberries, ainsi que le côté sablé, acide et légèrement astringent du pain de singe.
Finale courte.
Très chouette canon qui titille le palais, et dont un verre appelle le suivant sans coup férir.
Merci Michel pour la découverte de ce domaine !

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, mgtusi, Gibus, breizhmanu, LADIDE78, LoneWD, Kiravi
19 Nov 2020 20:58 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Nicolas Chemarin, Brouilly Saburin 2019

CR: Nicolas Chemarin, Brouilly Saburin 2019

Bouteille entamée hier soir.

La robe est plutôt claire comparée à celle des Vignes de Jeannot.
Le nez est charmeur sur les fruits rouges et la pivoine du New Jersey.

Superbe bouche pleine avec beaucoup de fruits et une matière pleine.
Ce n'est pas un vin gouleyant, qu'on se le dise !

Ce vin représente pour moi un équilibre idéal entre le fruit et la vinosité sérieuse.

11 € au domaine, un sacré rapport qualité prix et une sacrée qualité tout court.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, LoneWD, Kiravi
24 Nov 2020 13:26 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 861
  • Remerciements reçus 1171

Réponse de LoneWD sur le sujet Nicolas Chemarin, Brouilly Saburin 2019

Nouvelle cuvée Michel ?

Rémy
24 Nov 2020 13:41 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446

Réponse de mgtusi sur le sujet Nicolas Chemarin, Brouilly Saburin 2019

'' Nouvelle cuvée Michel ? ''


Non, j'ai bu du 2017 déjà

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD
24 Nov 2020 13:50 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
CR: Nicolas Chemarin - Beaujolais Villages - Les Vignes de Jeannot 2016

J'en ai marre d'attendre mes bouteilles prises en otage chez un ogre confiné. Je dégoupille ma dernière de cette cuvée. C'est la saison des plats à base de lentilles. Faut pas se gêner, ça va avec.

Nez très ouvert sur les fruits rouges acidulés avec une dominante de fraises et de leur petit jus sucré vif. Des fleurs aussi.
Ce nez nous invite à engloutir, on ne se fait pas prier, hop là et c'est directement intense et vibrant, sur la même aromatique, fine mais gourmande, vive, aux tannins presque disparus, à l'assez longue finale fruitée, acidulée encore, salivante.
Quel bonheur !
Un simple Beaujolais Villages donc...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, mgtusi, vine.jo, Gibus, jd-krasaki
27 Nov 2020 21:27 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446
CR: Nicolas Chemarin - Beaujolais Villages - Grosbis 2019 mis en bouteille au printemps 2020

Bouteille engloutie ce soir sur un repas de restes (des beaux). Quelle gourmandise sérieuse ! Très joli nez sur la cerise griotte, matière plutôt dense, finale fruitée.

Un superbe vin d'entrée de gamme, j'aurais du en prendre plus (je vais piquer celles de Marc). 8€50

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Gibus, jd-krasaki, Kiravi
29 Nov 2020 20:27 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Nicolas Chemarin - Regnié La Haute Ronze 2018

CR: Nicolas Chemarin - Regnié La Haute Ronze 2018

Encore une belle réussite de Nicolas Chemarin avec ce vin aux antipodes des bojos gouleyants. C'est un vin sérieux rempli de fruits rouges mais avec des tannins, de la structure, de la matière et le tout avec une grande fraîcheur.

Superbe ! Bientôt je ferais une dégustation comparative avec la Côte du Py 2018 de Foillard.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Gibus, Moriendi, Kiravi
08 Déc 2020 21:20 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Nicolas Chemarin - Brouilly - Saburin 2019

CR: Nicolas Chemarin - Brouilly - Saburin 2019

Robe splendide, claire, d' un rouge basque dont on n'aurait pas mis deux couches sur des volets en bois massif mais plutôt quelques gouttes dans un verre. Lumineux, transparent...
Nez bien ouvert, évocateur de fruits rouges (groseille/cerise) et de fleurs, bonbon chimique. On sent aussi qu'on risque d'être heureux à la mise en bouche.
Justement, parlons-en de la bouche: fraîcheur, fruité acidulé du genre explosif avec une belle matière. C'est très dynamique, gourmand mais pas si léger. La finale dure un bon moment, prolongeant l'équilibre fruit généreux/acidité rafraichissante qui signe le vin. Le verre vide exhale des senteurs fleuries persistantes.

C'est très très bon. Michel écrit un peu plus haut que ce vin n'est pas gouleyant. Je me permets de pinailler: il n'est pas que gouleyant sans doute mais tout de même hautement torchable vu la vitesse à laquelle la bouteille est vidée.

PS: Les gars d'Yvette n'appartiennent pas à un quelconque lobby pro Chemarin, qu'on se le dise...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Bernard, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin, lbb.contact
21 Déc 2020 22:07 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lbb.contact
  • Portrait de lbb.contact Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3604
  • Remerciements reçus 175

Réponse de lbb.contact sur le sujet Nicolas Chemarin - Brouilly - Saburin 2019

Pas de lobby tant que c'est bon !

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
21 Déc 2020 22:38 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992

Réponse de Kiravi sur le sujet Nicolas Chemarin - Brouilly - Saburin 2019

Et ça l'est! Tout ce que j'ai goûté m'a enchanté.
Ce qui est formidable, c'est que c'est différent de ce que j'aime par ailleurs en Beaujolais. La liste des domaines du secteur qui me plaisent commence à s'allonger et je ne vais pas me lancer dans une énumération à la Prévert mais Nicolas Chemarin est un vigneron qui joue sa propre note, trace son chemin personnel et offre à l'amateur une alternative de plus.
On est tous ici contre l'uniformisation des vins et à ce titre je suis heureux de cette récente découverte. Au-delà de l'aspect hédoniste, elle ajoute à la multiplicité des possibles.
Plus le choix est difficile, mieux c'est.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, mgtusi, Gibus, lbb.contact, Agnès C
21 Déc 2020 22:52 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2603
  • Remerciements reçus 2478
CR: Nicolas Chemarin, Beaujolais villages Les vignes de Jeannot 2017

Robe rubis claire
Nez très plaisant avec des évocations de framboise, groseille, clou de girofle, un rien mentholé. Y'a t'il un peu de volatile ?
En bouche il y a une très très belle fraicheur, acidulée, croquante, titillante. Les tanins sont hyper fins, serrés en lame mince, toniques, et au final presque indétectables. La matière bien présente avance masquée derrière cette structure élancée.
Super. Et parfaitement addictif.
En plus c'est d'anthologie sur un pot au feu maison (joue, queue, topinambour et tout le tralala)

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin, Kiravi
08 Jan 2021 20:14 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446
Volatile je ne pense pas mais de la réduction ça se peut.

Michel
08 Jan 2021 22:52 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
CR: Nicolas Chemarin - Beaujolais villages - P'tit grobis 2019

Robe claire, translucide mais avec une légère turbidité qui, selon l'exposition à la lumière, lui donne un air d'étoffe, presque vibrant.
Ça vibre aussi au nez. Ou plutôt ça explose. Cerise à fond les ballons, fraîcheur intense, un peu d'épice (poivre?), un côté végétal qui accentue l'impression de légèreté.
Bouche délicate, beaucoup de finesse assise sur une gourmandise fruitée acidulée. Le végétal est là, soutenant le tout de sa fraîcheur structurante. Joli toucher, rendu agréable par son côté feutré caractéristique du domaine. Quelques tanins juteux viennent gentiment picoter la fin de bouche. La finale se prolonge un peu grâce à toute cette acidité aérienne, aromatique, joyeuse.
Torchabilité terrible. Madame Kiravi n'a pas laissé sa part au chien (moi).

8€50...
Un réapprovisionnement va rapidement s'imposer.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, vine.jo, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki
12 Jan 2021 22:46 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 223
Effectivement, les vins de Nicolas sont vraiment au top. Je l ai visité en aout 2019, et j étais bluffé du qualité de ses vins. En plus, il est fort sympathique, vraiment rock n roll. Et plutot grand amateur que marchand. Je devais payer, c était 196 euro. Je lui donne 200, et il s en va pour checher 4 euros. Je l appelle en disant que ces 4 euros c est pour lui, pour le bon acceuil.
Il retourne et entre son depot. Il prend un blanc et me dit “Alors je vous donne cette bouteille pour ce soir”.
Depuis, tous les bouteilles (je n avais que le chois pour Vignes de Jeannot et le Regnie) que j ai bu ont été un régal.

www.vinejo.freebb.be...
Photo de 5 aout 2019
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Kiravi
13 Jan 2021 19:27 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 150

CR: Nicolas Chemarin - Beaujolais villages - P'tit grobis 2019
8€50...
Un réapprovisionnement va rapidement s'imposer.

Prix direct domaine ? Car sur le net je ne trouve pas à moins de 11-12€.

Davy
13 Jan 2021 19:38 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
Oui, direct domaine. Ailleurs, je ne trouve pas en-dessous de 12€.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: faka
13 Jan 2021 19:44 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19816
  • Remerciements reçus 3446

Effectivement, les vins de Nicolas sont vraiment au top. Je l ai visité en aout 2019, et j étais bluffé du qualité de ses vins. En plus, il est fort sympathique, vraiment rock n roll. Et plutot grand amateur que marchand.


Voir que Marchampt

Michel
13 Jan 2021 21:20 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 223

Effectivement, les vins de Nicolas sont vraiment au top. Je l ai visité en aout 2019, et j étais bluffé du qualité de ses vins. En plus, il est fort sympathique, vraiment rock n roll. Et plutot grand amateur que marchand.


Voir que Marchampt


Haha, pas mal :)
13 Jan 2021 22:45 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992

Je t'envie Marc... J'ai eu quelques déboires (c'est le cas de la dire...), avec des 15 de Chemarin.
Enormément de réduction, qui ne partait pas ou carrément un vin piqué. Jamais eu de soucis sur 2014 et 2016 par contre.


CR: Nicolas Chemarin - Régnié - La Haute Ronze 2015

Ça y est. Je l'ai ouvert mon premier Chemarin barré...
Un nez qui sent la bête qu'on a oublié de laver depuis trop longtemps, beaucoup de perlant, une aromatique cachée derrière bien des défauts qui ternissent une matière pourtant généreuse...
C'est raté. Ça arrive, on le sait mais on s'en passerait volontiers, surtout quand on apporte la bouteille pour la faire découvrir à des copains sur l'air de "Vous allez goûter ça mes cocos et vous m'en direz des nouvelles!" :dash:

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin
21 Fév 2021 19:38 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2603
  • Remerciements reçus 2478

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Nicolas Chemarin, Régnié La Haute Ronze 2018

CR: Nicolas Chemarin, Régnié La Haute Ronze 2018

La robe est rubis claire.
Le nez est un petit bijou simple, rose, cerise et son noyau, fraise, souligné d'une note poivrée.
La bouche offre une matière pleine et mûre, juteuse et délicate, avec une énorme fraicheur (même si l'acidité n'est pas hors norme). Tanins évanescents, tout juste suggérés.
Délicieux, gourmand, addictif, et in fine hautement évaporable.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, PBAES, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, BATARDO, Kiravi
29 Mar 2021 20:02 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
CR: Nicolas Chemarin - Beaujolais Villages - Les Vignes de Jeannot 2017

Robe rubis, opaque, turbide.
Nez démonstratif sur les fruits rouges avec une fraise dominante. Quelque chose d'aigu passe par le nez pour se ficher au milieu du front. Volatile? Ça diffuse du frais.
Bouche acidulée, haut perchée, davantage que pour le 2016 (j'ai peu de recul sur ce domaine) mais bien équilibrée. Vivacité gourmande. La bouteille descend facilement, tonique et fraîche. Il y a un sacré rythme. Les tanins fins, presque nerveux, ajoutent à la structure et laissent augurer un avenir prometteur à ce pur-sang qui rue encore et qui mérite qu'on lui laisse quelques années pour s'assagir.
La récompense devrait être au bout de la patience.

Dans la catégorie des vins au-dessus du niveau supposé de leur appellation, ces "Vignes de Jeannot" se posent un peu là...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Nilgiri, mgtusi, vine.jo, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, BATARDO
05 Avr 2021 22:16 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
 CR: Nicolas Chemarin - Beaujolais Villages - Les Vignes de Jeannot 2017

J'aime bien les vins de Nicolas Chemarin. Quelques cr en attestent. Mais il faut admettre un problème de régularité des bouteilles.
C'est embêtant quand ça tombe le jour où on veut faire goûter à des copains, encore plus quand ça s'est déjà produit il y a quelques mois avec les mêmes qui du coup ne veulent plus en entendre parler...

Sur cette bouteille donc, une volatile trop importante, un fruit exalté et brouillon, à dominante fraise farineuse. Le genre vin nature qui aurait pu être fait partout, sans rien qui le rattache à un lieu. Acidité vraiment trop haut perchée.

Je me suis fait chahuter...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin, BATARDO
30 Mai 2021 00:21 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 60
Bonjour Marc

je me suis également dit que la volatile était un peu élevée sur la 1ère p'tit grobis bue mais sur la suivante ça ne m'a pas dérangé
tes expériences sur la cuvée village n'incitent pas à l'optimisme pour mes exemplaires
est-il possible que cette acidité volatile évolue avec la garde ?
pm     
31 Mai 2021 13:01 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
Bonjour pm

La volatile, c'est comme le reste: il ne faut pas qu'il y en ait trop. Question de dosage. Tantôt ça apporte, soutient, équilibre le vin, le rend plus digeste, tantôt c'est trop envahissant et ça le plombe. De plus, on n'y est pas tous aussi sensibles.
Chez Chemarin (je ne connais les vins du domaine que depuis peu) j'en ai presque toujours senti un peu sans que cela ne me dérange. Sur 2 bouteilles, dont la dernière, c'était vraiment trop.
Si ta question est de savoir si cela peut s'arranger avec la garde, je n'en sais rien. Quand c'est aussi prégnant, j'ai des doutes. Disons que je ne l'ai jamais constaté. De toute façon, si tu es persuadé qu'à ton goût il y en a trop, tu n'as aucune raison de te précipiter pour dégoupiller. Et tu vas donc faire l'expérience par toi-même.

Sinon, voici un peu de lecture avec des intervenants beaucoup plus fortiches que mézigue: www.lapassionduvin.c...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: BATARDO
31 Mai 2021 18:58 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 60
Merci bien
je vais lire tout ça tranquillement

pm
01 Jui 2021 13:13 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992
CR: Nicolas Chemarin - Régnié - La Haute Ronze 2018

Quand on tombe de cheval, il faut remonter en selle illico, si on peut.
Méchamment désarçonné par 2 bouteilles dont la dernière (voir juste au-dessus), j'agrippe le pur-sang par la crinière et me remets à cru (du Beaujolais).

Premier constat, le bouchon est d'une souplesse qui confine à la contorsion. Rarement vu ça.
La robe est classique, ce qui ne l'est pas chez Chemarin. Limpide, rubis moyennement intense, translucide.
Le nez dit qu'il faut attendre. Je suis à nouveau frappé par ce que j'assimile à de la volatile (Miguel pense que c'est plutôt de la réduction). La bête (la bouteille, pas Michel) est mise à aérer.
Plus tard, c'est plus net, plus propre: fruits rouges intenses, fraise, cerise, groseille, tout le panier y passe. Des fleurs pour varier un peu.
La bouche offre une très belle fraîcheur sur une matière sapide et juteuse. Le fruit coule en abondance, rapidement rejoint par des tanins que je trouve encore sensibles quoique gourmands, comme le reste. Très joli fond de verre sur des arômes persistants à la fois floraux et fruités.

C'est très bon et on se retient pour ne pas culbuter la bouteille en deux temps trois mouvements. N'empêche qu'à l'aveugle, dire "Beaujolais" en dégustant ce vin relèverait de la prouesse...

 

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, mgtusi, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, BATARDO, Jeanveux
06 Jui 2021 14:43 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7112

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Nicolas Chemarin - Régnié - La Haute Ronze 2018

j'agrippe le pur-sang par la crinière et me remets à cru (du Beaujolais).

ce que j'assimile à de la volatile (Miguel pense que c'est plutôt de la réduction).

L'acidité volatile peut provenir de l'acide acétique ou de l'acétate d'éthyle, qui donnent une odeur de vinaigre ; mais à très faible dose j'apprécie car cela donne de la vigueur au fruité.
La réduction donne des mauvaises odeurs variables de serpillère, viande faisandée, pneu...
D'après ton CR, Marc, je donnerais raison à Miguel. 

Jean-Loup
06 Jui 2021 16:00 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3992

Réponse de Kiravi sur le sujet Nicolas Chemarin - Régnié - La Haute Ronze 2018

j'agrippe le pur-sang par la crinière et me remets à cru (du Beaujolais).

ce que j'assimile à de la volatile (Miguel pense que c'est plutôt de la réduction).

L'acidité volatile peut provenir de l'acide acétique ou de l'acétate d'éthyle, qui donnent une odeur de vinaigre ; mais à très faible dose j'apprécie car cela donne de la vigueur au fruité.
La réduction donne des mauvaises odeurs variables de serpillère, viande faisandée, pneu...
D'après ton CR, Marc, je donnerais raison à Miguel. 

Jean-Loup
 

Je ne sais pas trop. Là, aucune mauvaise odeur, rien non plus qui ressemble à du vinaigre.
Par contre et j'ai oublié de le mentionner dans mon CR ( ), il y avait du gaz qui rendait le vin un peu perlant à l'ouverture. C'est parti avec du repos et ça allait bien mieux ensuite. L'acidité est elle aussi redescendue d'un cran.

Marc, assez vieux débutant
06 Jui 2021 16:52 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux