Nous avons 1749 invités et 62 inscrits en ligne

Domaine Frantz Chagnoleau

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 1543

CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Les Raspillères 2017, Viré-Clessé

Je continue l’exploration de la gamme de ce vigneron, qui me plaît bien jusqu’ici.

Robe : plus dorée avec un air plus évolué que la robe du Mâcon-Villages.

Nez : plus mûr aussi, plus axé sur les fruits jaunes (la pêche en particulier), plus épicé également … plus riche et plus complexe de manière générale.

Bouche : on sent d’emblée que c’est un millésime assez solaire, mais alors que ce caractère solaire apparaissait un peu dissocié sur le Mâcon-Villages (attaque fraîche et finale plus chaude), ici cette solarité est bien répartie du début à la fin de la bouche et paraît dès lors mieux intégrée. L’aromatique est toujours axée sur les fruits jaunes mûrs, les épices, avec une très belle minéralité … la finale est bien longue et salivante sur un mélange d’agrumes et de salin.

C’est très bon : 16/20 !

Fred


CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Les Raspillères 2017, Viré-Clessé

Je m'inscris décidément dans les traces de Fred et ouvre sur 2 jours cette bouteille d'un domaine que j'affectionne de plus en plus!

De ce que j'ai pu lire, ce sont des vignes jeunes plantées en 2006, et avec un élevage court (9 mois) sans bois neuf.

Je suis séduit par cette cuvée, encore bien jeune certes (pas mal de CO2 le premier soir, assagie le second), avec une robe assez claire, un nez de fruits bien murs type ananas confit / poire et caramel, en bouche cette aromatique que j'associe aux régions et millésimes solaires sur le chardonnay (typé 15 mais moins "lourd") est équilibrée par une salinité et une tension surtout, remarquable, une énergie qui titille les papilles et appelle à se resservir. Longueur au dessus de la moyenne.

Encore une très belle réussite de ce domaine, que je vais bien finir par aller visiter un de ces quatre, la qualité et l'homogénéité des cuvées le place à mon sens dans le top 5 du mâconnais!



Charles



Nouvelle (et dernière) bouteille de ce Viré ouverte hier soir, un peu fermée avec du perlant initialement, puis une très belle expression de chardonnay mâconnais avec un nez sur l'abricot, la pêche bien mûre, un peu d'agrumes aussi, en bouche l'équilibre est parfait entre le fruit bien présent et la tension avec une longue finale saline. Très bien. Par rapport au Mâcon bu il y a quelques jours, je trouve que ce viré a un peu plus de tout, plus de fruit, plus d'équilibre, longueur supérieure. Acheté 21 euros sur un caviste en ligne, on s'y retrouve clairement !

Charles
08 Juil 2019 10:05 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 1543
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Saint-Véran La Roche 2016

Encore beaucoup de plaisir sur une production de ce domaine hier soir, une robe dorée, un nez puissant de chardonnay bien mûr (mon frère évoque à l'aveugle pouilly fuissé, pas mal), sur les fruits bien mûrs, caramel, pointe de vanille, minéral également étonnamment. En bouche on a un joli gras, c'est assez large sur les fruits mûrs, mais comme sur les autres cuvées du domaine une énergie vivifiante tend et allonge le vin, sans paraître "acide" pour autant, sur un côté salin. Très bien , à mon sens nous entamons la phase d'apogée, je l'avais trouvée un peu moins homogène il y a un an. Dommage, c'était ma dernière... Une bouteille qui a fait l'unanimité à table.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vesale
29 Aoû 2019 10:26 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 585
  • Remerciements reçus 486
Bonsoir,

CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Saint Véran - La Roche 2017

Bouteille ouverte par mes cavistes en guise de découverte.

Le nez est très expressif sur les arômes de fruits jaunes (mirabelle, abricot) à belle maturité, d'arômes de brioches/notes pâtissières, un petit coté iodé/salin, de fruits blancs juteux (poire, pêche)

La bouche n'est pas en reste elle aussi, avec une très belle matière en bouche, sur la rondeur et le gras en attaque de façon bien maitriser pour éviter l'opulence, mais aussi les arômes du nez. Que ce soit les arômes de fruits jaunes (abricot, mirabelle), de fruits blancs ainsi que les notes briochées/pâtissières sont bien présent tout comme le côté salin donnant une certaine minéralité en bouche. La finale est de très belle longueur, sur les notes de fruits jaunes et blancs ainsi que la touche saline/minérale.

Très belle bouteille et du coup, belle découverte. Un maconnais qui ferait sans doute pâlir des beaunois dans une dégustation à l'aveugle (hormis peut être ce côté salin qui pourrait dérouter certains dégustateur).

Bonne soirée,

Seb.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Garfield
02 Nov 2019 22:02 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 3710
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Viré Clessé - Les Raspillères 2018

La robe est claire, plutôt paille, brillante, limpide.
Le nez est beurré vanillé, un poil trop de prime abord, même s'il reste élégant, moins après quelques tours d'aération. Rapidement l'élevage laisse un peu de place à des notes de fruits blancs encore timides.
La bouche est ample et offre assez de vivacité. Aucune lourdeur. Rien de mastoc. La matière est généreuse, dotée d'une aromatique encore ténue, mais qu'on sent proche de l'expression pleine. Il convient sans doute d'attendre un peu. La finale est longue. On salive. La bouche est nette. L' haleine est du genre à rabibocher un couple froissé.

Première rencontre avec le domaine. Elle est totalement convaincante.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, breizhmanu, Moriendi, fipile, Vyat, Garfield
10 Jan 2020 19:40 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 3710
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Mâcon-Villages - Clos Saint-Pancras 2018

La robe est claire, paille avec des reflets gris.
Le nez présente des notes de réduction, du type allumette brûlée et pas grand chose d'autre. L'aération permet à une très hypothétique touche de fruit blanc de montrer le bout de son effluve, sans parvenir à aguicher le chaland.
La bouche, vive, droite et même assez tendue offre une matière stricte peu amène. On ne perçoit du fruit que l'acidulé. Après quelques heures d'aération, une relative rondeur vaguement miellée laisse espérer un futur plus gourmand qu'il va falloir attendre car pour le moment le bestiau est fermé à double tour.

Marc, assez vieux débutant
23 Fév 2020 00:14 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 472

Réponse de Atmosphere sur le sujet CR: Saint Veran La Roche 2017 - Chagnoleau

CR: Saint Veran La Roche 2017 - Chagnoleau
Nez de beurre, citron confit, cerfeuil, fenouil, noisette.
Bouche pleine, assez grasse mais sans lourdeur, très belle allonge.
Vin d’une gourmandise extrême, qui a évolué très positivement sur un an.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, asoulier99, Garfield
20 Mar 2020 15:18 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484

CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Les Raspillères 2017, Viré-Clessé

Je continue l’exploration de la gamme de ce vigneron, qui me plaît bien jusqu’ici.

Robe : plus dorée avec un air plus évolué que la robe du Mâcon-Villages.

Nez : plus mûr aussi, plus axé sur les fruits jaunes (la pêche en particulier), plus épicé également … plus riche et plus complexe de manière générale.

Bouche : on sent d’emblée que c’est un millésime assez solaire, mais alors que ce caractère solaire apparaissait un peu dissocié sur le Mâcon-Villages (attaque fraîche et finale plus chaude), ici cette solarité est bien répartie du début à la fin de la bouche et paraît dès lors mieux intégrée. L’aromatique est toujours axée sur les fruits jaunes mûrs, les épices, avec une très belle minéralité … la finale est bien longue et salivante sur un mélange d’agrumes et de salin.

C’est très bon : 16/20 !

Fred


CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Les Raspillères 2017, Viré-Clessé

Je m'inscris décidément dans les traces de Fred et ouvre sur 2 jours cette bouteille d'un domaine que j'affectionne de plus en plus!

De ce que j'ai pu lire, ce sont des vignes jeunes plantées en 2006, et avec un élevage court (9 mois) sans bois neuf.

Je suis séduit par cette cuvée, encore bien jeune certes (pas mal de CO2 le premier soir, assagie le second), avec une robe assez claire, un nez de fruits bien murs type ananas confit / poire et caramel, en bouche cette aromatique que j'associe aux régions et millésimes solaires sur le chardonnay (typé 15 mais moins "lourd") est équilibrée par une salinité et une tension surtout, remarquable, une énergie qui titille les papilles et appelle à se resservir. Longueur au dessus de la moyenne.

Encore une très belle réussite de ce domaine, que je vais bien finir par aller visiter un de ces quatre, la qualité et l'homogénéité des cuvées le place à mon sens dans le top 5 du mâconnais!



Charles


Pour l'année 2017, le Viré-Clessé a été embouteillé fin novembre - début décembre 2018, soit 15 mois d'élevage. Ce n'est pas habituel au domaine pour cette cuvée puisque la norme est un embouteillage juste avant les vendanges suivantes. Depuis le millésime 2016 à minima, seul le Macon-Villages est embouteillé à 9 mois.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
23 Mai 2020 14:35 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Macon Villages 2016, Clos Saint Pancras

Bouteille ouverte hier soir après une semaine d'abstinence. Sans le soutien de Madame, qui a la chance de pouvoir travailler, ces deux mois de confinement, ce chômage partiel qui n'en finit plus et deux enfants en bas age à occuper dans un appartement, certes grand, me donnerait envie de sortir le tire bouchon plus régulièrement ::out::

Lorsque Madame est rentrée du travail hier soir, j'ai filé discrètement dans la cave située trois étages plus bas en prétextant que je devais descendre les poubelles. Après quelques minutes de réflexion, mon choix se porte sur cette bouteille, la dernière des trois achetée au domaine. Au moment de passer à table, elle est surprise de voir la bouteille et me demande quand j'ai eu le temps d'aller la chercher.

Après cette introduction qui n'a aucune importance pour la suite de CR, passons maintenant à la dégustation (je vous présente toutes mes excuses si je vous ai fait perdre environ 54 secondes de votre vie à lire ce déballage sur ma vie personnelle).

Au nez, on sent les fruits blancs et un peu d'agrumes, mais ce n'est pas très exubérant.
En bouche, le vin est concentré (20hl/ha de moyenne au domaine en 2016), présente une matière importante rare pour ce niveau d'appellation et de prix. Les fruits blancs dominent en bouche et on sent une petite pointe d'agrume en finale. Une belle salinité redonne envie de se servir et la bouteille, prévue initialement pour l'apéritif d'hier et de ce soir, a été descendue en moins d'une heure à deux.
Je suis confiant pour les Viré, Saint Véran et Pouilly qui dorment actuellement dans ma cave.
Et je penserai à en acheter plus que trois bouteilles à partir des prochains millésimes.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., DUROCHER, Docluisitus
23 Mai 2020 15:09 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484

Réponse de Vyat sur le sujet Domaine Frantz Chagnoleau

J'ai également un gros faible pour ce domaine. On peut passer d'un style à l'autre, c'est à dire d'un vin riche, exotique, à un vin plus sérieux minéral, selon les terroirs, mais avec toujours un marqueur commun : un caractère vibrant et salivant qui donne envie de boire la gorgée suivante. J'ai récemment bu une cuvée apparemment plus rare de Saint Véran, "Montchanain" (orthographe à vérifier) en 2016 ou 2017. C'est une future bombe : du volume et de l'énergie. Un vin inoubliable.


La cuvée Saint Véran Les Montchanins n'est pas produite tous les ans. Jusqu'en 2016, elle entrait dans la composition de la cuvée Prélude. Elle a été mis en bouteille séparément pour les millésimes 2017 et 2018. En ce qui concerne la rareté, seulement un fût est produit par an si mes informations sont bonnes (la moitié étant mise en bouteille, le reste en magnums). Pour avoir goûté 2017 et 2018 au domaine, c'est une très belle cuvée mais je lui préfère La Roche et A la Côte. J'en ai quand même pris 3 bouteilles à chaque fois. On verra dans 3 ou 4 ans ce que ça va donner.
23 Mai 2020 16:37 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1732
  • Remerciements reçus 2108
CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Viré-Clessé, Les Raspillères 2017

Robe claire, très légèrement dorée.
Nez expressif sur les fruits jaunes, avec une touche de fruits exotiques.
La bouche est douce, avec une certaine tension. Dans la typicité de l’appellation je trouve. C’est très bien fait, mais j’aurai aimé un peu plus d’originalité ou de caractère. Pour mon goût très personnel, ça manque un peu tension, mais je chipote, c’est quand même bien bon.
En apéritif ou avec du fromage de chèvre, le vin passe très bien.
A j+1, je trouve que ce vin s’est amélioré, il a perdu son coté un peu facile et gagné en salinité, j’aime beaucoup.



Très bien

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Garfield
31 Mai 2020 11:07 #40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 3710
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Mâcon-Villages - Clos Saint-Pancras 2018

4 mois plus tard, je croise à nouveau ce vin et il se présente différemment. La première bouteille était fermée, celle-ci fait moins de chichis.
Sans se montrer exubérant, le nez est bien floral. Une note de fruit blanc se fait sentir. Pas de réduction cette fois.
La bouche n'est pas traçante, mais se montre suffisamment vive et dynamique, confirmant sur ce point l'impression précédente. Un perlant très net ajoute à la légèreté de l'édifice. Fin de bouche bien minérale. C'est assez joyeux dans un style bondissant, gentiment aromatique mais sans excès. Jolie finale, fine et légère, comme le reste.
Il convient sans doute d'attendre encore, mais les promesses sont belles...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, Garfield
03 Juil 2020 17:47 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1732
  • Remerciements reçus 2108
CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Saint-Véran, La Fournaise 2017

Robe claire, brillante et limpide.
Nez frais, sur les fruits jaunes mais sans le côté exotique ou rôti, avec une dimension plus florale.
La bouche est à la fois croquante sur le fruit, mais aussi tendue, longiligne, prolongée par une belle acidité.
Une petite amertume porte le vin en finale.
Un vin qui ne fera pas un four et qui reste très frais et digeste contrairement à ce que son nom pouvait laisser penser.
J'ai beaucoup aimé, il s'accorde facilement à table ou à l'apéritif.


Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Moriendi, Garfield
10 Juil 2020 09:50 #42
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1615
  • Remerciements reçus 915
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Pouilly-Fuissé "Pastoral" 2016 :

Robe or clair étincelante.
Nez intense et précis d'anis, de foin, de pain frais, de léger grilé. Fruits jaunes et citron très mûr.fragrance beurrée.
Bouche large et longue, légèrement épicée. Grande intensité sur une trame sèche finissant sur une très belle touche saline.
A l'aération, le vin rentre un peu dans le rang, le grillé se faisant plus prégnant et le nez devenant plus monocorde. Le chèvrefeuille apparaît.
Cependant, un PF de très haut niveau qui a encore de très très beaux et longs jours devant lui. Magnifique.

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, breizhmanu, Kiravi, Garfield, Vesale
12 Sep 2020 12:43 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Saint Véran La Fournaise 2016

Bouteille achetée au domaine

Les Mâcon Villages étant terminés sur ce millésime, il faut désormais s'attaquer aux cuvées plus prestigieuses :)
Les quantités étant très limitées sur ce millésime pour les cuvées La Roche et La Côte, j'ai eu une belle quantité de bouteilles de cette cuvée (9 il me semble).

Ouverte au débotté.
Au nez, les agrumes se font ressentir, ainsi qu'une pointe de fruits exotiques (ananas notamment).
En bouche, le vin présente une belle densité (s'expliquant par les faibles rendement de ce millésime) et les fruits exotiques tapissent le palais. On ne sent aucune note d'élevage pour un vin pourtant jeune. La longueur en bouche est très longue et caractéristique d'un grand vin.

Un très beau vin du maconnais qui peut faire réfléchir quant à l'utilité d'acheter des 1er cru de la Côte de Beaune qui sont 3 fois plus cher en moyenne, mais qui sont loin de procurer 3 fois plus de plaisir à chaque fois.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, LLDA, Garfield
20 Sep 2020 15:07 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1732
  • Remerciements reçus 2108
CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Saint-Véran, La Roche 2017

Robe limpide et légèrement dorée.
Le nez est ouvert sur des arômes d’agrumes et de fruits jaunes.
En bouche, je trouve le vin plus volumineux que sur les autres cuvées de ce millésime dégustées il y a 6 mois, ça reste néanmoins frais et tendu, pour tout dire c’est très bon et ça me plaît beaucoup comme ça, je crois que je n’aime pas l’évolution de ces vins quand ils vieillissent.
Un vin facile à accorder qui passe à l’apéritif comme à table.


Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, faka, Garfield
14 Nov 2020 19:19 #45
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 3710
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Viré-Clessé - Les Raspillères 2018

Robe or pâle.
Après un épaulage de 6 heures, l'élevage se fait bien sentir encore. Verre immobile, le grillé est monolithique. En tournant, on perçoit des notes beurrées et une pointe florale.
En bouche, l'attaque est franche. Elle est même impactante. Le vin est vigoureux. Mous les 18? Pas celui-là. Le jus est minéral, dynamique, réjouissant. Il y a certes de la rondeur, un peu de gras, mais rien qui évoque les modèles féminins de Rubens. Ou alors on les a glissés dans des gaines amincissantes. L'aromatique est renfrognée à ce stade, sans doute dominée par l'élevage. La finale laisse apparaître de fugaces traces de fruits blancs mêlées au grillé persistant et à une note acide salivante et rafraichissante.

Selon moi, il faut attendre que les notes d'élevage s'atténuent mais les promesses sont belles. L'attaque et la finale permettent d'entrevoir un vin qui a de bonnes chances de se bonifier avec le temps.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, DUROCHER, leteckel, AgrippA, faka, Garfield
22 Nov 2020 15:18 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 472

Réponse de Atmosphere sur le sujet Pouilly-Fuissé « Madrigal » 2017 - Frantz Chagnoleau

CR: Pouilly-Fuissé « Madrigal » 2017 - Frantz Chagnoleau

Joli nez sur la noisette, le beurre chaud, notes herbacées et de foin, touche de citron confit. Le tout est très expressif.
C’est généreux en bouche, plus rond que tendu, mais ca reste énergique, assez puissant, c’est mûr et très persistant.
Un très beau chardonnay, au potentiel certain sur les 10 prochaines années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Vaudésir, flupke14, LLDA, Kiravi
20 Déc 2020 19:18 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 1233
CR: Pouilly-Fuissé « Pastoral » 2016 - Frantz Chagnoleau

Bu ici

Garfield: nez discrètement grillé, fruits blancs et jaunes bien mûrs, c’est assez évocateur de la région, ça ressemble un peu au nez des Mâcon des héritiers des Comte Lafon (qui peut aisément s’expliquer vu que Frantz est le mari de Caroline Gon qui vinifie la bas). La bouche me déçoit un peu car un peu trop légère, une impression un peu de « dilution », et je ne retrouve pas l’énergie des 17 par exemple, moins vif et persistant. Bien -, mais les autres convives ont beaucoup apprécié.

Vésale: A l’aveugle pour moi
Nez discrètement réduit, puis sur les fruits jaunes et la craie, plutôt appâtant,
Il m’évoque le nez des Mâcon des Héritiers des Comtes Lafon,
En bouche, le vin est bien équilibré, avec une belle énergie mais manque un peu de matière et de longueur pour un Pouilly, on a déjà gouté mieux chez lui

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, flupke14, Vyat
28 Jan 2021 21:56 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 3710

CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Viré-Clessé - Les Raspillères 2018

Robe or pâle.
Après un épaulage de 6 heures, l'élevage se fait bien sentir encore. Verre immobile, le grillé est monolithique. En tournant, on perçoit des notes beurrées et une pointe florale.
En bouche, l'attaque est franche. Elle est même impactante. Le vin est vigoureux. Mous les 18? Pas celui-là. Le jus est minéral, dynamique, réjouissant. Il y a certes de la rondeur, un peu de gras, mais rien qui évoque les modèles féminins de Rubens. Ou alors on les a glissés dans des gaines amincissantes. L'aromatique est renfrognée à ce stade, sans doute dominée par l'élevage. La finale laisse apparaître de fugaces traces de fruits blancs mêlées au grillé persistant et à une note acide salivante et rafraichissante.

Selon moi, il faut attendre que les notes d'élevage s'atténuent mais les promesses sont belles. L'attaque et la finale permettent d'entrevoir un vin qui a de bonnes chances de se bonifier avec le temps.


Les deux bouteilles bues récemment sont différentes de celle qui les a précédées.
L'élevage est plus discret, harmonieux quoique sensible encore, d'abord légèrement lacté et vanillé, ensuite sur des notes un peu plus torréfiées.
La bouche offre maintenant une sapidité délicieuse, surtout sur les agrumes (un chouia confits) et les fruits jaunes (après aération). C'est à la fois complexe et gourmand avec la rondeur grassouillette pas dénuée de finesse ressentie il y a quelques mois, toujours cadrée par une minéralité rafraîchissante.
Ample, riche mais sans débordement. Ça doit ressembler à l'équilibre.
La finale est très longue, un temps surtout fruitée, ensuite agrémentée d'une jolie note de sésame grillé.
C'est vraiment très bon et en accompagnement de viandes blanches à la crème avec quelques champignons ça vous met à genoux.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, breizhmanu, Moriendi, asoulier99, Papé, flupke14, LLDA, Vyat
28 Fév 2021 00:27 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 437
  • Remerciements reçus 544
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Mâcon-Villages - Clos Saint-Pancras 2017

bonjour,

bouteille bue il y a quelques jours...

Grosse perception de gras qui s'estompe à l'ouverture.. Puis la sensation de tension l'emporte avec une belle aromatique sur les agrumes, la pomme Granny et les fleurs blanches. Allonge honnête légèrement saline.
Le deuxième jour le vin gagne en profondeur avec une sensation de gras qui souligne bien les arômes...
Jolie bouteille très bien pour l'appellation.

Cordialement.

Manu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, BATARDO, Vyat, Kiravi
19 Mar 2021 15:44 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 3710
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Saint-Véran - Prélude 2018

Robe jeune, brillante, entre paille et or.
Nez ouvert sans faire de chichi: agrumes, fleurs blanches, pointe toastée. Très fin, très joli, beaucoup d'équilibre.
L'attaque en bouche est d'une acidité mordante surprenante pour le millésime. Beaucoup de minéralité saline sur un volume moyen mais dense. Quelle énergie ! Les agrumes sont toujours là, dynamisés par l'acide et le salin et la finale est étirée (moyennement) par ce souffle frais.

J'a-do-re !
Sans doute beaucoup de potentiel pour le futur mais quand c'est déjà tellement à mon goût, j'ai du mal à me raisonner.
J'entends les petites soeurs qui commencent à trembler.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., sideway, Moriendi, Vaudésir, vivienladuche, LLDA, BATARDO, Garfield
05 Avr 2021 13:58 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
CR: Domaine Frantz Chagnoleau - Macon Clos Saint Pancras 2018

Vin bu fin mars:
Ouvert 1h avant dégustation.
Au nez, le vin est sur les fruits jaunes bien murs. Le millésime chaud se ressent par rapport aux deux millésimes précédents.
En bouche, le vin a une belle matière et est très dense. Les hauts rendements sur ce millésime (40hl/ha, record depuis la création du domaine) ne se ressentent pas.
Les fruits jaunes et blancs s'entremêlent pour donner un très beau vin. Le manque de tension par rapport aux précédents millésimes font de cette bouteille un vin de gastronomie et non d'apéritif. Sa richesse peut se montrer écœurante 
si on boit ce vin pour lui.
Le meilleur Macon village bu après les vins de Jean Marie Guffens sur cette appellation.


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Moriendi, leteckel, LLDA, BATARDO, Kiravi
12 Mai 2021 14:50 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6201
  • Remerciements reçus 3902
Le chardonnay est un cépage qui tolère bien les rendements parfois élevés. 

Flo (Florian) LPV Forez
12 Mai 2021 16:14 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4890
  • Remerciements reçus 2338

Le chardonnay est un cépage qui tolère bien les rendements parfois élevés. 


Pas de risques en 2021
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.
12 Mai 2021 16:17 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
13 Mai 2021 19:04 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3259

Réponse de mgtusi sur le sujet Domaine Frantz Chagnoleau

Ils n’étaient ni vignerons ni Bourguignons, et produisent aujourd’hui parmi les meilleurs pouilly-fuissés du Mâconnais.

Il y en a ailleurs ?

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Vyat, Garfield
13 Mai 2021 19:08 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484

Réponse de Vyat sur le sujet Domaine Frantz Chagnoleau

Ils n’étaient ni vignerons ni Bourguignons, et produisent aujourd’hui parmi les meilleurs pouilly-fuissés du Mâconnais.

Il y en a ailleurs ?

C'est un article du figaro, pas de la RVF 
13 Mai 2021 19:46 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484

CR: Domaine Frantz Chagnoleau, Saint Véran La Fournaise 2016

Bouteille achetée au domaine

Les Mâcon Villages étant terminés sur ce millésime, il faut désormais s'attaquer aux cuvées plus prestigieuses :)
Les quantités étant très limitées sur ce millésime pour les cuvées La Roche et La Côte, j'ai eu une belle quantité de bouteilles de cette cuvée (9 il me semble).

Ouverte au débotté.
Au nez, les agrumes se font ressentir, ainsi qu'une pointe de fruits exotiques (ananas notamment).
En bouche, le vin présente une belle densité (s'expliquant par les faibles rendement de ce millésime) et les fruits exotiques tapissent le palais. On ne sent aucune note d'élevage pour un vin pourtant jeune. La longueur en bouche est très longue et caractéristique d'un grand vin.

Un très beau vin du maconnais qui peut faire réfléchir quant à l'utilité d'acheter des 1er cru de la Côte de Beaune qui sont 3 fois plus cher en moyenne, mais qui sont loin de procurer 3 fois plus de plaisir à chaque fois.

Bouteille bue sur deux jours.
Le ressenti est très proche de cette précédente dégustation mais avec une petite sensation de vanille provenant de l'élevage le 1er jour (bouteille ouverte au dernier moment).
Le lendemain, cette touche s'est estompée et ce côté exotique était très agréable. 

Seul défaut pour cette bouteille: ne faire que 75cl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
23 Mai 2021 16:03 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux