Nous avons 1686 invités et 58 inscrits en ligne

Maison Joseph Drouhin

  • Messages : 6354
  • Remerciements reçus 2551

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Domaine Joseph Drouhin, Echézeaux, 2006

CR: Domaine Joseph Drouhin, Echézeaux, 2006

Très joli nez dès l'ouverture : fruits rouges, épices, léger fumé et une pointe végétale amenant de la complexité et de la fraîcheur
La bouche est structurée avec de l'ampleur et une belle qualité de tannin (rien de trop accrocheur contrairement à certains vins du millésime).
Longue finale très agréable.

C'est très bon ! A noter que le vin était au mieux à l'ouverture même s'il a parfaitement tenu jusqu'au soir.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Moriendi, Vaudésir
31 Mar 2020 11:44 #421

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 62

Réponse de dantès sur le sujet CR: Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

CR: Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

Vin bu en format demi-bouteille. Le nez est typique, très bourguignon, une belle fraîcheur. La robe est d'un beau rouge avec des reflets rosés. En bouche c'est sur le fruit, encore assez tendu, bien sûr très jeune, avec néanmoins un bel équilibre qui donne envie d'y revenir. Je n'en attendais pas grand-chose, mais très agréablement surpris pour un vin très typique qui se boit déjà bien.


Vineusement,
--
Dantès
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA, Fredimen
23 Avr 2020 18:11 #422
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 2313

Réponse de Fredimen sur le sujet Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

En plein confinement t'as trouvé une terrasse ouverte qui servait du GC de chez Drouhin ? :)
23 Avr 2020 18:12 #423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 62

Réponse de dantès sur le sujet Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

Haha non bien sûr c'est une photo qui date d'avant. Je prends enfin le temps de rapporter mes découvertes personnelles sur LPV, en espérant que le confinement prenne bientôt fin.

Vineusement,
--
Dantès
23 Avr 2020 18:36 #424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 150

Réponse de faka sur le sujet Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

Canal saint martin ?

Davy
23 Avr 2020 18:40 #425

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 2313

Réponse de Fredimen sur le sujet Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

Après la bouteille mystérieuse la terrasse mystérieuse ? :)
23 Avr 2020 18:43 #426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 62

Réponse de dantès sur le sujet Domaine Joseph Drouhin Gevrey-Chambertin 2015

Rien de mystérieux, c'était au Square Trousseau, à Paris :)

Vineusement,
--
Dantès
23 Avr 2020 18:44 #427

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 737
CR: Domaine Joseph Drouhin, Chambolle-Musigny, Premier Cru, 2005

Après la terrasse mystérieuse, le premier cru mystérieux...

D'autant plus que le dernier compte-rendu est caché dans la rubrique "Rhône". Et je me permets de le copier ici

Dixit François999 (qui fait son difficile, ayant trop l'habitude des Amoureuses) : "Nez de framboise et fruits rouge, nez classique de pinot noir. En bouche c'est agréable, se boit facilement, bien fait. Mais sans etre super complexe pour un 2005 et 1er cru. Bien++."

Moi je le trouve quand même plus que très bon. Donc :

Le nez est très élégant sur les fruits rouges et les fleurs avec un peu de végétal noble. En bouche, le vin est très parfumé avec une petite sucrosité équilibrée par une fine acidité. La texture, c'est plus que soyeux, c'est du taffetas. Belle longueur : le fruit est persistant mais la matière est evanescente. TB/EXC

So Chambolle !

Ralf
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Kiravi
15 Juil 2020 22:08 #428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1989
  • Remerciements reçus 3929
CR: Domaine Joseph Drouhin - Beaune 1er Cru - Clos des Mouches 2015

Robe or clair.
Nez jeune très classique du secteur: le beurre brioché à peine rance domine, empêchant pour l'heure que s'épanouissent les autres arômes. On perçoit toutefois de timides notes de fleurs blanches. L'infanticide redouté semble avoir été commis.
La bouche développe une matière riche, grasse, large, mais jamais lourde, à l'aromatique ténue. Un peu de noisette et de fruit blanc (peut-être imaginaire) parachèvent un ensemble encore en sommeil. L'acidité fait son office discret, rendant le vin digeste sinon léger et prolongeant une très longue finale assez salivante.

Cette bouteille à l'équilibre impeccable mais ouverte beaucoup trop tôt par un ami impatient offre de belles promesses. La récompense sera certainement au bout de l'attente.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, ysildur
12 Aoû 2020 16:40 #429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1005
  • Remerciements reçus 1381
Bu à cette occasion
CR: Maison Joseph Drouhin Chambertin-Clos de Bèze 1998 - Chambertin-Clos de Bèze Grand Cru
Robe carmin au pourtour tuilé.
Nez classieux sur les fruits rouges macérés (fraise des bois), les épices, le jus de viande et le sous-bois.
L'attaque en bouche propulse d'entrée une matière à la texture soyeuse et mûre à cœur où les épices se marient aux fruits rouges.
La trame fraîche canalise parfaitement une matière impactante qui prend de plus plus d'ampleur au fur et à mesure de son déroulé.
Les fruits rouges qui reviennent sur la finale amènent une perception acidulée à ce jus d'une superbe complexité.
Attention grand vin !

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
05 Sep 2020 09:06 #430
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 1358

Réponse de peterka sur le sujet CR: Maison Joseph Drouhin - Grands Echézeaux 2008

Dégusté à cette occasion
CR:
Maison Joseph Drouhin Grands Echézeaux 2008
Prise de contact difficile pour ce vin : nez renfrogné et un peu poussiéreux, bouche légèrement dissociée et verte. Heureusement cela va s’arranger. Le bouquet exprime alors du fruit rouge frais (framboise, cerise, groseille, grenadine) assorti de notes végétales et florales assez discrètes. La bouche est finement acidulée mais sans verdeur excessive. Les tanins sont lisses et ne perturbent en rien une matière fluide et juteuse mais qui ne manque pas de fond. Très belle finale, persistante, sur l’amande et les épices. Finalement, voilà un vin peu complexe mais bien construit et somme toute très agréable aujourd’hui.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: zephs, LucB, Fredimen
07 Oct 2020 13:39 #431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2085
  • Remerciements reçus 1503

Réponse de DUROCHER sur le sujet Maison Joseph Drouhin Clos des Mouches rouge 2009

CR: Maison Drouhin Clos des Mouches rouge 2009

En binôme avec le Barolo >Giacomo Borgogno 1961,le choc des cultures.
Madame a préféré celui-ci, comme quoi... Pas moi, mais je dois reconnaitre que ce vin est fort agréable, gourmand.

La robe est nette,brillante ,rouge violet.

Le nez est fruité,fruits rouges ,cerise,framboise.On a aussi un peu de poivre.

La bouche est d'un beau volume,fraîcheur très agréable, fruits comme au nez.
En première séquence, je trouve un petit côté too much, facile mais l'ensemble devient très élégant, pas complexe, mais très plaisant. Un ami remarque que plus tard le vin s'alourdit,perdant de sa fraîcheur,je ne sais pas,je suis revenu au Borgogno n'en perdant pas une larme.

Ce Clos des Mouches m'a bien plu,bu seul c'eût été encore plus satisfaisant.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, GILT, Garfield
16 Oct 2020 16:04 #432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2554
  • Remerciements reçus 1616
Bernard ,

Je comprends madame car j'apprécie particulièrement le Clos des Mouches.
Je ne crois pas qu'il y ait choc des cultures, mais assurément de générations.
Comparer un 1961 et un 2009 est délicat !
Pour en avoir dégusté, ce Clos des Mouches avec une maturité plus établie montre plus de finesse, de dentelle.

Amicalement


Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Axone35, DUROCHER
16 Oct 2020 17:35 #433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Sami sur le sujet Maison Joseph Drouhin - Mâcon Village 2018

CR: Maison Joseph Drouhin Mâcon Village 2018

Un p'tit vin blanc de cette grande maison.

Robe légèrement dorée avec de beaux reflets.
Le nez est frais avec présence d'agrumes.
La bouche est fraîche, vive. Bel équilibre entre acidité et minéralité. Les agrumes sont toujours présent ainsi qu'une touche poivrée. La longueur est une peu légère à mon avis mais le vin est bien équilibré.
23 Oct 2020 11:56 #434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Sami sur le sujet Maison Joseph Drouhin - Beaujolais Village 2018

CR: Maison Joseph Drouhin Beaujolais Village 2018

Le nez est fruité (rouges et noirs).
En bouche, on trouve les fruits rouges mais acidulé, suret. C'est un peu râpeux et pourtant ce n'est pas très tannique.
Est-ce qu'il est trop jeune ? En tous cas sans être mauvais ou raté, ce n'est pas comme ça que j'apprécie les Beaujolais.
23 Oct 2020 12:06 #435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1044
CR: Maison Joseph Drouhin - Morey-Saint-Denis Ruchots premier cru 1990



cuvée aujourd’hui disparue ( il me semble) de la maison Drouhin.
Elle provient d’un achat aux enchères un peu avant l’arrivée d’internet...ouf B)
La qualité du bouchon est impressionnante
Bouteille épaulé 2 h
Robe rubis profond
Nez envoûtant, complexe , précis , sur les petits fruits rouge mentholés , fleurs fanées ,herbes sèches , fumés , musc très léger.
Bouche à l’unisson du nez sur ces notes fumées , accompagnées d’un fruit bien présent. La longueur est remarquable. L’acidité porte parfaitement le fruit poivré , mentholé . Aucune défaut lié au vieillissement . Une de mes plus belles expériences en Bourgogne ( de plus 25 ans )
Grand
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Nicolas Arlicot, leteckel, Lomax, Pins, Fredimen, Kiravi, Garfield, Torsten
12 Nov 2020 21:36 #436
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 125
  • Remerciements reçus 165

Réponse de benjy sur le sujet Maison Joseph Drouhin - Domaine ou Négoce

Le vrai problème des maisons comme Drouhin c'est de faire la distinction entre leurs vignes et leur négoce. Dans leur cas, je n'ai trouvé comme moyen que de consulter les cuvées une par une sur leur site pour le savoir.
De temps en temps sur leurs étiquettes il y a écrit "domaine" pour leurs vignes mais ce n'est pas toujours le cas...

D'ailleurs y a-t-il une différence notable entre leurs propres vins et leur négoce ? Je remarque que toutes leurs vignes sont en bio alors que pas de garantie pour le négoce.

Benjy
02 Déc 2020 23:38 #437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 110

Réponse de patrice sur le sujet Maison Joseph Drouhin - Domaine ou Négoce

la distinction est assez simple quoique discrète : il est noté "propriété de la famille Drouhin" sur l'étiquette lorsqu'il s'agit de vins du domaine (sauf sur le Clos des Mouches, sans doute du fait du caractère "historique de l'étiquette")
05 Déc 2020 23:50 #438

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 46


CR: Joseph Drouhin Beaune 1er Cru Clos des Mouches 1989

Bouteille ouverte pour le réveillon de Noël.
Servi en Zalto Bourgogne, sur des suprêmes de pigeon (du Mont Royal, merci du tuyau) rôtis, jus de pigeon réduit, risotto de céleri à la truffe d'automne.

Couleur tout à fait normale pour l'âge, assez claire, avec des reflets légèrement bruns orangés, mais le fond est encore d'un rouge bien présent.
Au nez, c'est tout de suite d'une belle complexité, entre des notes de petits fruits rouges compotés, de rose séchée, d'épices (muscade, clou de girofle) et ça embarque vite sur du tertiaire : feuilles mortes, humus, gibier à plume. On ne s'en lasse pas, et on n'arrête pas de replonger le nez dans le verre tant ça embaume.
Joli toucher en bouche, les tanins sont évidemment fondus mais la structure est encore suffisamment présente pour apporter du tonus (et permettre un accord franchement réussi sur le plat). On reste sur le même univers aromatique, avec une touche un peu plus acidulée (cranberry, groseille) en finale, étonnante compte-tenu des 31 ans affichés au compteur. On aurait souhaité un poil plus de volume et de chair en bouche, mais bon, ça reste excellent tout de même.
Au total, un bien joli Bourgogne rouge qui a bien tenu son rang et les années.

A noter que le petit 1/3 de la bouteille gardé précieusement pour le surlendemain (et pour tester un autre accord mets-vins, sinon, elle aurait été finie le soir même zX) nous a paru bien plus fatigué, malgré un service au Coravin... Cela m'apprendra à ne pas garder des restes !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, romu, Papé, sebus, leteckel, david84, Damien72, vvigne
05 Jan 2021 14:09 #439
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84827
  • Remerciements reçus 11382
CR parfait pour fêter le centenaire de l’acquisition du Clos des Mouches par J. Drouhin. (tu)
08 Jan 2021 06:53 #440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3132
  • Remerciements reçus 3084
Bu lors de cette dégustation.

CR: Joseph Drouhin - Beaune 1er Cru Clos des Mouches 2018
Beau nez, net, assez fin sur des fruits rouges mûrs, cerise burlat, cassis. Touche fraîche sur la griotte, épices et herbes fraîches. Boisé fin. Joli volume. Plutôt solaire.
Bouche avec de la mâche et de la puissance. C'est généreux, solaire avec une belle fermeté, tanins fins. Un vin poli et classieux. La finale est nette, de bonne persistance mais un peu chaleureuse.
Bien +. Il fatigue un peu le palais à cause de l'alcool.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex
20 Fév 2021 15:47 #441

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 775
CR: Joseph Drouhin - Puligny Montrachet 1er cru "Folatières" 2015

Bouchon impeccable.
Robe or foncé.
Le nez est opulent, de la vanille, un côté crème pâtissière, c'est opulent, avec de l'élevage mais ce n'est pas désagréable.
La bouche est ronde, épaisse, avec de la mâche. Le vin déroule tout en largeur, avec un milieu de bouche massif, dense, mais peine à convaincre sur la longueur qui est une peu légère à mon sens. Ce vin manque d'équilibre entre sa grosse matière et son déficit d'acidité.
C'est bon, mais quelle richesse tout de même...

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Garfield
05 Avr 2021 07:58 #442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1304
  • Remerciements reçus 401

Réponse de bulgalsa sur le sujet Joseph Drouhin - histoire et millésime 2019

Un Drouhin peut en cacher trois autres
Dégustation du millésime 2019 chez Joseph Drouhin, négoce et surtout propriétaire dans les grands crus bourguignons. Modestie, précision, une histoire particulière.

Lepoint.fr
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26
12 Avr 2021 20:29 #443

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 438
  • Remerciements reçus 472
CR: Maison Joseph Drouhin - Beaune 1er Cru Clos des Mouches 2011

Lorsque j'étais jeune padhavan, les poches vides, c'était l'une des étiquettes qui me fascinait à sa seule évocation.
Plus tard, un peu blanchi sous le harnais, mais les poches plus denses, j'ai visité l'oenothèque de Drouhin à Beaune et acquis un exemplaire du breuvage fantasmé. Maintenant un peu plus blanchi encore, je le goûte :)
Long bouchon d'excellente facture, juste marqué sur le disque. Robe rubis brillante avec quelques reflets tuilés. Nez complexe sur les fruits rouges, fraise, les fleurs blanches, la fumée, l'anis, le tabac et le cuir. Bouche toute en finesse, boisé discret enrobant, peu de pulpe mais cette finesse compense, jolie longueur, petite pointe de dureté cependant. Entre deux phases, pas encore basculé franchement vers les arômes tertiaires. Le millésime relativement difficile marque un peu mais le vin parvient à le transcender. Très bien seul mais bien meilleur avec un plat : il s'est parfaitement accordé sur des paupiettes de veau avec une sauce crémée aux cèpes.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, sebus, Kiravi
03 Mai 2021 09:53 #444

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1989
  • Remerciements reçus 3929
CR: Maison Joseph Drouhin - Côte de Beaune-Villages 2018

Les robes des pinots sont mes préférées. Celle-ci ne déroge pas: rubis intense, brillante, transparente, changeante au gré de l'orientation du verre. Un petit spectacle en soi.
Une réduction assez tenace finit par laisser la place, sans totalement disparaître, à un bouquet timide, plus floral que fruité même si la cerise se fait sentir au bout de l'agitation.
La bouche propose un fruit plus acidulé que savoureux, énergique, dans une matière assez ronde, au volume moyen. Fond végétal. Le vin est cadré par des petits tanins encore vifs, un poil secs. Finale légèrement étirée par l'acidité.
C'est bon. C'est jeune. Il convient probablement de patienter une grosse paire d'années pour davantage d'ouverture.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin
24 Mai 2021 12:35 #445

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 68
  • Remerciements reçus 224
CR: Montrachet Marquis de Laguiche 1989

Niveau correct. Bouchon très petit et en mauvais état, indigne d'un cru aussi prestigieux.
J'étais sceptique au début, craignant une oxydation prématurée.
Mais au nez, les arômes beurrés et sur la noisette me rassurent : pas de trace d'oxydation.
La bouche est d'une classe formidable et surtout d'une longueur interminable. 
C'est vraiment un grand vin.

Cordialement,
Benoit

jbl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, FlavFirst, Garfield
18 Jui 2021 11:59 #446

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1005
  • Remerciements reçus 1381
CR: Maison Joseph Drouhin Chambolle-Musigny 1er cru 1990 - Chambolle-Musigny 1er cru
Robe terre de Sienne.
Le nez est sur le sous-bois et les notes sanguines.
Viennent à l'aération la fraise des bois, la cerise, la réglisse et le pot-pourri, la violette et le poivre.
Bouche à l'attaque soyeuse soutenue par une acidité classe qui développe un gustatif sur les fruits rouges macérés.
C'est complexe, fin et racé mais il lui manque un peu de présence en bouche pour impacter le palais et les esprits.
 

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir
14 Juil 2021 09:59 #447
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux