Nous avons 1880 invités et 86 inscrits en ligne

Maison Joseph Drouhin

  • Messages : 4311
  • Remerciements reçus 1505

Réponse de icna sur le sujet CR:Joseph Drouhin - Macon 2010

CR:Joseph Drouhin - Macon 2010

Le vin est d'abord plutôt discret, on n'a pas beaucoup de gras et un vin sur le tension avec des agrumes.
A l'aération il prend un poil plus d'ampleur, on a un peu de poire, ça reste sur la fraicheur, ce qui me va bien avec la température plutôt élevé qu'il fait.
Un vin qui remplit bien son rôle mais à qui il manque peut être un peu de fond. longueur moyenne. Agréable.

Quentin
19 Jui 2012 16:42 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 285
  • Remerciements reçus 52

Réponse de toubib063 sur le sujet Re: Le Clos des Mouches Blanc 1996 Joseph DROUHIN

Bonjour

Bu hier soir Le Clos des Mouches Blanc 1996 Joseph DROUHIN

Rien à rajouter par rapport au compte rendu de fin 2011. En résumé, magnifique nez mais trop timide en bouche, surtout après une longue aération, il a vraiement perdu en puissance lors du carafage que j'ai fais trop long... A mon sens, à épauler pas plus d'une heure avant de le deguster.

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
15 Juil 2012 12:47 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3362
  • Remerciements reçus 762

Réponse de iceteayer sur le sujet Re: Le Clos des Mouches Blanc 1996 Joseph DROUHIN

Salut Pascal !

Combien de temps l'as tu carafé pour info?

Sympathiquement
julien
15 Juil 2012 12:59 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 285
  • Remerciements reçus 52

Réponse de toubib063 sur le sujet Re: Le Clos des Mouches Blanc 1996 Joseph DROUHIN

Salut Julien

... 10 heures... mais ne le répètes a personne, mon égo en a pris un coup...

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
15 Juil 2012 15:09 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 2

Réponse de abistodenas sur le sujet Le Clos des Mouches Rouge 2009 Joseph DROUHIN

CR issu de la dégustation Soirée nîmoise autour de belles bouteilles...

Vin n°5

Nouvel intermède rouge…
Robe rouge framboise, claire, au nez un peu d’élevage, on part tous bourgogne, mais où… là je passe mon tour… Bouche fraise, grenadine, notes mentholées, eucalyptus, c’est gourmand, fin, très accessible mais un poil court… trop jeune, l’année est trouvée par un collègue qui table sur 2009.

Il s’agit du Clos des mouches 2009 de Drouhin.
10 Aoû 2012 01:05 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 741
  • Remerciements reçus 12

Réponse de Lucas57 sur le sujet Joseph Drouhin, Chorey les Beaune,2004

Bonsoir

Bue en fin de repas avec de l'epoisse :

Joseph Drouhin, Chorey les Beaune,Rouge,2004

Etant donné ce millésime capricieux en Bourgogne, j'avais un doute à l'ouverture mais celui ci s'est vite volatilisé!
Point de notes herbacés,geranium et cpie...ouf!
Beau nez complexe, sur les fruits rouges, les sous bois la sève...vraiment très plaisant
La bouche est superbe d'équilibre, de souplesse avec une belle allonge, c'est gouleyant, complexe, je le bois avec grand plaisir.
Beau village! :)o

Amicalement,

Lucas
09 Sep 2012 20:48 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2494

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Maison Joseph Drouhin - Clos Saint Denis - 2007

CR: Maison Joseph Drouhin - Clos Saint Denis - 2007

Nez explosif, intense fruité (rouge), floral, pointe de végétal et d'agrume. Ça démarre très fort!
La bouche attaque rondeur, assez suave, très joli toucher, délicat et soyeux
Le milieu de bouche devient plus tendu avec un acidité un peu plus marquée mais pas proéminente
Très longue persistance sur les fruits rouges et la ronce

Superbe! Beaucoup de plaisir dès aujourd'hui sur ce Grand Cru, 2007 a encore frappé ;)
Vu le CR de Guillaume (leguitou) plus haut sur un chambolle 2007, le domaine semble avoir bien négocié ce millésime.

Marc
13 Oct 2012 11:09 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1257
  • Remerciements reçus 0

Réponse de flog sur le sujet Maison Joseph Drouhin - Saint Romain Blanc 2011

Maison Joseph Drouhin - Saint Romain Blanc 2011

Bouteille bue en apéritif au restaurant.
A l'ouverture, très agréable au nez, la bouche un peu légère avec une belle acidité, rien d'excessif ni de désagréable.
Puis le vin s'est dégradé en bouche, l'acidité prenant le pas sur le reste, inversement le nez est resté stable

un peu en dessous du St Romain de Gille Buisson je trouve

Cordialement
Florian
23 Oct 2012 23:26 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2627
  • Remerciements reçus 439

Réponse de leguitou sur le sujet Re: Maison Joseph Drouhin - Clos Saint Denis - 2007

Marc C écrivait:
> Vu le CR de Guillaume (leguitou) plus haut sur un
> chambolle 2007, le domaine semble avoir bien
> négocié ce millésime.
>
> Marc

Je confirme que le chambolle 2007 bu en mai dernier était très bon, malheureusement celui ouvert il y a une quinzaine ne se présentait pas du tout pareil, très fermé, nez absent, bouche accrocheuse, serré ... bref j'ai revu mon opinion sur l'intérêt d'ouvir mes 2 dernières bouteilles !
Elles vont donc attendre une période plus clémente ...

Bien cordialement,
Guillaume
24 Oct 2012 11:14 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 0

Réponse de anosmic sur le sujet Chassagne Montrachet Marquis de Laguiche 1999

Bu sur des tronçons de turbot un Chassagne Montrachet Marquis de Laguiche 1999.
Ce vin ne m'a pas impressionné, mais je ne suis peut-être pas habitué à la finesse des bourgognes...
Le nez était dominé par le grillé et les notes florales.
En bouche, c'est assez gras, dominée par du grillé, fumé en fin de bouche et se terminant par de beaux amers.
Est-ce les restes d'un élevage trop marqué ?
Le vin reste bon, mais peut-être m'a-t-il surpris! Il m'en reste une bouteille pour me refaire une opinion.

Quand je compare au Montrachet marquis de Laguiche 98 (bu il y a quelques mois), il y a un fossé énorme entre les 2 vins. Mais, bon, je compare l'incomparable.
18 Nov 2012 15:21 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nicojack92 sur le sujet Joseph Drouhin Chassagne Montrachet 2004

Bonjour,

Je ne suis peut être pas au bon endroit, mais c'est le "fil" qui m'a semblé le plus approprié pour donner mon avis sur un Chassagne Montrachet rouge 2004 de la maison Joseph Drouhin. C'est la première fois que je dégustais un de leur vin (acheté autour de 30 €, je crois, par mon grand-père), et je dois dire que cette bouteille m'a laissé perplexe. A l'ouverture, le nez annonçait du croquant, des notes de fruit rouge, confirmées par une bouche très expressive. Un rouge droit, aux tannins encore très présents et, sauf erreur de ma part, avec encore un peu de boisé. A tel point que je me suis surpris à revérifier le millésime, trouvant ce vin encore jeune. Bref, la descente s'annonçait sympathique sur une côte de boeuf. Une heure trente plus tard, patatras. Tout ce qui faisait l'attrait de cette bouteille semblait s'être évaporé. Certes, il s'était logiquement ouvert, mais pour ainsi dire presque évanoui. Je n'y ai pas retrouvé ce que j'aime dans le pinot. La bouche était assez quelconque, faisant penser à un pinot générique mal fagoté. Surtout, il n'y avait plus aucune longueur. Après ses promesses à l'ouverture, ce vin m'a donc très déçu.

Nicojack
09 Déc 2012 13:57 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: avis sur prix Joseph Drouhin

C'est indiscutablement dans ce fil que ce message est à sa place.
Merci de bien vouloir modifier le titre afin qu'y apparaisse le nom exact du vin dégusté ainsi que le millésime.

Luc
09 Déc 2012 14:03 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 237
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Lolo Vino sur le sujet Joseph Drouhin Clos des Mouches 2002 rouge

Mais quelle merveille...une couleur qui traduit une évoltuion à peine débutée. Après trois heures d'aération en bouetille, le nez est superbe, tout en restant retenu: eau de vie, cerise confite, vieux meuble (très en retrait) et cette merveilleuse et discrète note animale, évoquant la fourrure mouillée ou plutôt la basse-cour.

En bouche, c'est du sérieux: structure tannique et acide toujours en première ligne...mais par rapport à la dernière bouteille goûtée il y a deux ans, on vogue gentiment vers l'équilibre...et tout semble se rassembler en bouche pour offrir une belle finale fine et longue

Bref un vin qui me semble toujours trop jeune, mais qui commence à se rassembler et qui devrait donner un bonheur total dans 2 ou 3 ans lors de l'ouverture de la suivante.

Une belle démonstration de la possibilité d'avoir finesse et puissance dans la même bouteille. Et en ce qui me concerne, encore une bouteille qui justifie ma dévotion à la bourgogne.

A chaque fois que je goûte ce type de bourogne, je me rappelle avec un sourire narquois le commentaire de l'associé de R Parker ( M. Rovani, si je me souviens bien) qui, il y a une dizaine d'années, donnait des valeurs de garde ridicules pour les bourgognes... et ça a été publié...et à de nombreux exemplaires.

3-5 ans max pour un village????

5-7 ans max pour un premier cru?

10 ans pour les meilleurs grands crus???

Allons ...arretons de déconner, svp...
16 Déc 2012 20:41 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Frichtre sur le sujet Puligny-Montrachet 1er Cru Les Pucelles Drouhin 1973

Bonjour à tous,

J'ai besoin de vos conseils éclairés. En effet, je possède une bouteille du Domaine Joseph Drouhin, un 1er Cru Puligny Montrachet Les Pucelles 1973.

Ma question est double, voire triple.

La première est : faut-il arrêter d'attendre ? On attend toujours un moment particulier pour déguster un flacon particulier. Néanmoins, il me semble que cette bouteille a dépassé son apogée ? Ou peut-être n'est-ce pas forcément le cas. D'après vous, qu'en est-il ?

La deuxième est : comment déguster ce vin ? Spontanément, pour éviter de le traumatiser, je me dis qu'une simple ouverture de la bouteille pendant une heure suffirait. Je me trompe peut-être complètement.

Finalement, pas de troisième question. :)

Merci pour votre aide.

Bonne fin du monde. :)
20 Déc 2012 12:01 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 285
  • Remerciements reçus 52

Réponse de toubib063 sur le sujet Le Clos des Mouches Blanc 1996 Joseph DROUHIN

Bonjour

Bue ce midi mon dernier Clos des Mouches Blanc 1996 Joseph DROUHIN.

Ouverte 1/2 heure avant repas, juste épaulée

Bouchon imbibé aux 2/3, belle qualité.

Couleur jaune Or soutenu, belle brillance et transparance. Larmes bien épaisses le long du verre.

Nez superbe, on sent le pain grillé, brioché. C'est citroné, belle fraicheur.

En bouche, l'attaque est belle, laissant place à de beaux volumes, équilibre superbe. C'est rond, puissant, très belle matière avec un leger gras. C'est puissant, mais persistent une belle fraicheur et acidité l'empechant d'être lourd.

La fin de bouche est longue, sur le toasté, le citroné et les fruits jaunes. Une légère amertume participe au plaisir final.

Bref, j'ai adoré ce vin toujours très beau. Il faut le déguster assez frais. Pas sûr qu'il résiste encore à de longues années de garde. Ce fut ma dernère 96... les plus jeunes n'ont qu'à bien se tenir...

Respectueusement.

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
23 Déc 2012 14:35 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 0
Pas de réponse malheureusement. C'est dommage car la question se pose pour un certain nombre d'autre cas dont seule l'expérience - et l'échange - offrent la réponse.

F
28 Déc 2012 15:43 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 0
Salut,

Ce vin est peut-être encore en vie, pour le savoir, il faudra l'ouvrir.

Ta démarche me semble bonne, ouvrir une heure avant avec une grande délicatesse et voir comment cela évolue au nez. Si le nez te plait immédiatement, tu peux reboucher en attendant de passer au service, sinon, il faudra espérer une évolution positive sur l'heure qui suit.

J'ai eu plusieurs fois de vieux vins blancs qui avaient toutefois une durée de vie très courte une fois la bouteille ouverte.

En espèrant avoir pu aider un peu.

Luc

Amicalement - Luc
28 Déc 2012 15:57 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2494
CR: Maison Joseph Drouhin - Chambolle Musigny - 2006

Le nez est très joli mêlant des notes de fruits rouges, de fleur, et une pointe d'agrume
La bouche est en finesse mais pleine. On ressent par contre une légère fermeté à partie du milieu.
Belle persistance

Une bonne remise en jambe en attendant le réveillon

Marc
31 Déc 2012 13:46 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5858
  • Remerciements reçus 456

Réponse de sly14 sur le sujet CR: Maison Joseph Drouhin Meursault 2009

Bonjour,

Bu au resto un Meursault de Drouhin de 2009.

Nez : sur des notes beurrées, de fleurs blanches et une légère pointe citronnée.
Bouche : Le vin dispose d'un joli gras tendu par une belle amertume. L'acidité est relativement enrobé par le gras mais elle se réveille en fin de bouche. L'élevage est encore ressenti et lui confère encore une paire d'année de garde pour être au top. Longueur correcte sur une finale fraiche un peu citronnée et un peu sur les fruits à coques.

Cordialement,

Sylvain
02 Jan 2013 21:26 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1296
  • Remerciements reçus 388
CR:Joseph Drouhin - Hospices de Beaune – Beaune 1990 – Cuvée Maurice Drouhin
« Acquis, élevé et mis en bouteille par Joseph Drouhin »

Mes impressions sur ce vin qui a été depuis son achat il y a presque vingt ans conservé à la lumière naturelle indirecte.

Robe : pourpre d’intensité moyenne
Nez : un nez également d’intensité moyenne fait essentiellement de fruits biens murs, notamment la cerise confite.
Bouche : une attaque ronde, une évolution du même tonneau et une finale du même foudre, juste un zeste d’astringence. Longue finale (15 caudalies).
Ce que je retiens surtout, c’est une grande délicatesse, d’un très haut niveau.

A noter que les caractéristiques que j’ai décrites ci-dessus ont été notées 24 heures après l’ouverture du vin. Les caractéristiques étaient les mêmes à l’ouverture, mais elles ont été grandement amplifiées 24 heures après.

Vin très apprécié.

Luc
04 Jan 2013 10:42 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 237
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Lolo Vino sur le sujet Joseph Drouhin Clos des Mouches blanc 2002

Oui, on a décidé de l'ouvrir ce soir. ¨Première conclusion: attendre 5 à 10 ans de plus n'aurait pas été un problème tant ce vin a du potentiel (ça me rappelle la dégustation du 1981 en 2005....étonnant...). Au nez, des arômes superbes de citron confit, de vieux meuble et de fruits secs. En bouche, du début à la fin, aucun déséquilibre, aucune aspérité...juste quelque-chose qui se répand en 3 dimensions, pour finir (très) longtemps après sur des arômes de fruists secs et de thé...quelle merveille.

Ce qui m'a le plus épaté, c'est l'équilibre à tout moment...et aussi, comme pour le 2002 rouge dégusté il y a qq semaines, cette magnifique démonstration de la possibilité d'une cohabitation fructueuse entre puissance et finnesse.

Là, je dis bravo...et je regrette amèrement de ne pas en avoir d'autres pour dans 2 ou 3 ans...

Que la Bourgogne est belle...quand elle le veut bien...
04 Jan 2013 21:41 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Joseph Drouhin, clos des mouches blanc 2007

Joseph Drouhin, clos des mouches blanc 2007.
Beaucoup de puissance, de la complexité, déjà, et une grande longueur mais pas en place, bourrin à mon goût, par contre
aucun souci pour l' avenir.

Amicalement,
Paul
07 Jan 2013 13:01 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 333
  • Remerciements reçus 58

Réponse de julien1984 sur le sujet Re: Joseph Drouhin, clos des mouches 2007

Bonjour Paulo !!

Blanc ou rouge ce Clos Des Mouches 2007 ?? :)
rouge....???

Cordialement,

Julien

Cordialement
Julien
" et là, les Dieux distendirent le Temps..."
07 Jan 2013 13:24 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Re: Joseph Drouhin, clos des mouches 2007

Désolé julien, erreur corrigée!

Amicalement,
Paul
21 Jan 2013 18:49 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5858
  • Remerciements reçus 456

Réponse de sly14 sur le sujet CR: Joseph Drouhin - Saint Véran 2011

Bonjour,

Ouvert ce midi un CR: Saint Véran 2011 de Joseph Drouhin sur des moules frites.

Super sympa !

Oeil : reflet vert
Nez : joli nez mais un poil discret quand même sur les fleurs blanches avec une note toute légère sur les agrumes.
Bouche : vif, d'une belle pureté en bouche, droit avec une très belle tension. Certes, c'est simple mais tout est bien en place et bien tendu.

Super RQP et ce 2011 mérite d'être découvert pour un blanc d'apéro ou pour le boire sans prise de tête sur coquillage ou poisson.

Cordialement,

Sylvain
03 Fév 2013 18:37 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257

Réponse de Nathenri sur le sujet CR: Joseph Drouhin - Clos des Mouches blanc 2009

CR:
Bonsoir à tous.

Joseph Drouhin - Clos des Mouches blanc 2009.

Bouteille bue samedi soir lors d'une soirée superbe.

3ème vin, carafée 30 minutes et sortie un quart d'heure avant du réfrigérateur.
Œil : Belle couleur jaune or, assez soutenue et plus foncée que le précédent. De beaux reflets dorés accompagnent le breuvage. Belle brillance et des larmes épaisses et nombreuses.
Nez : Très expressif d'entrée sur des arômes de fruits jaunes, de brioche, de beurre, de crème et une très belle touche boisée. C'est frais, puissant et équilibré.
Bouche : Belle matière ample, volumineuse, large où on retrouve des fruits blancs, de fruits jaunes, de la brioche, de la crème, des fruits secs et toujours ce beau boisé. Un beau gras vient envelopper l'ensemble et la finale est belle sur de beaux fruits jaunes. Très beau vin.
Il s'agit de :
Bourgogne - Domaine Joseph Drouhin - Clos des Mouches blancs 2009 - 13,5%.
img651.imageshack.us... [size=x-small]Très beau vin mais personnellement, j'en attendais un peu plus.[/size]

Bonne soirée à tous.

@ bientôt.

Nathenri.
05 Fév 2013 18:04 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 427
  • Remerciements reçus 35

Réponse de Médéric sur le sujet Re: Joseph Drouhin - Clos des Mouches blanc 2009

Bonjour Nathenri,

Un ami a ouvert ce vin en ma compagnie il y a deux semaines et je me retrouve parfaitement dans ton CR. Si je devais caractériser ce vin en un mot ce serait "opulence". Très belle bouteille qui m'a semblé déjà prête à boire, même si elle devrait vieillir sans problème quelques années encore.

Bien cordialement.

Médéric - LPV Lyon
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence." (Paul Claudel)
05 Fév 2013 18:33 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 0
Corton Bressandes Grand Cru - Joseph Drouhin 2000

Bue le 22/02/2013, ouverte 3 heures à l'avance, non carafée.

Choun :
A maturité, un beau mélange de fruits avec des arômes tertiaires, ce qui donne une complexité fabuleuse, tant au nez qu'en bouche.
C'est le vin qui m'a laissé le plus de souvenirs.
Et mine de rien, c'est la première fois que je buvais un rouge évolué sur le foie gras et c'était plutôt réussi.

Lucas57 :
Nez complexe sur les fruits rouges, la ronce, sous-bois, champignon...je m'en lasse pas.
Bouche d une superbe finesse, harmonieuse le tout est enveloppé d une puissance maitrisée, longue finale complexe
Tout simplement la grande classe !

Gueva :
Superbe nez : fruits rouges, notes tertiaires. On s'en lasse pas.
La bouche est à l'avenant : on y retrouve toute la finesse d'un joli pinot noir à maturité. Longue finale sur les fruits rouges. Mon vin préféré de la soirée.

Nico20sur20 :
Beau vin, à maturité qui présentait de belles notes tertiaires et un nez super agréable.

Num :
Enfin un vin à maturité! Ça pinote au nez et tout le monde part sur la Bourgogne, c'est très agréable. En bouche on sent bien les arômes tertiaires de sous bois mais le fruit est bien présent également. Equilibre des tannins, mélanges de notes fruitées et tertiaires, maturité optimale et une belle longueur en font pour moi le vin de la soirée. Je savais quel était ce vin mais à l'aveugle je ne serais toutefois pas parti sur un Corton, appellation réputée pour ses vins plutôt virils tandis que celui-ci était plutôt sur la finesse.

Cordialement.

Manu

Cordialement.
Manu
10 Mar 2013 19:07 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2494

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Une visite chez Joseph Drouhin

CR:
[size=x-large]Une visite chez Joseph Drouhin[/size]

images.glop.fr/OlivL...

De passage avec Oliv en Mars, nous avons été accueillis par Mathieu Buvel qui nous a présenté avec de nombreux détails l'histoire et la philosophie de la Maison Drouhin, notamment en ce qui concerne les pratiques culturales en bio et bio-D depuis de nombreuses années, et la recherche de vins basés sur la finesse. La visite nous a permis également de nous déplacer dans les magnifiques sous-sols de Beaune, riches en anecdotes historiques.

Quelques photos des caves de la Collégiale et du Parlement :

Le superbe pressoir (proche de celui du Clos de Tart) qui a été utilisé pour une partie des raisins du Clos des Mouches en 1980 et en 2005.

Tous les vins proviennent de bouteilles 37,5cl ouvertes lors de la dégustation. A noter qu'il faisait froid dans les caves, rendant l'exercice de dégustation assez périlleux ;)
***

Saint Véran 2010
Marc
Vin frais qui claque bien au palais. Le vin d'apéritif par excellence
Oliv
Nez floral ouvert et très gourmand.
Bouche déliée, jolie acidité, grande fraicheur et facilité.
Vin simple mais fruité et gourmand.

Chablis 1er Cru Vaillons 2010
Marc
Élevage en cuve uniquement sur les Chablis.
Nez très iodé, sur la marée (sans doute dû à une forte réduction).
La bouche est d'un bel équilibre avec une jolie persistance. Sans doute un joli vin mais l'aromatique sur le réduit rend sa lecture difficile.
Oliv
Nez beurré, étonnante notes de caramel pour un vin qui ne voit pas le bois, ensemble terne et peu ouvert.
Bouche ferme, sur une acidité un peu saillante. Vin trop simple, qui semble manquer un peu de constitution et de fond.
A revoir.

Chassagne Montrachet 2009
[size=x-small]Achat de raisins issus de jeunes vignes en premier cru Morgeot[/size]
Marc
Élevage en fûts pour les Côtes de Beaune avec une proportion variable de bois neuf.
Nez assez discret. Beaucoup plus rond, gras que le Chablis. Le bois se fait un peu plus sentir. Un déficit de fraîcheur à mon goût sur ce vin. Sans doute l'effet 2009.
Oliv
Nez boisé, peu de fruit.
Bouche grasse, sur une impression de douceur un peu massive et manquant de naturel.
Le vin manque d'allant, semble forcé en bouche, en déficit de capacité à se relancer.
Trop large à mon goût.
images.glop.fr/OlivL...
Mur en opus spicatum

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Folatières 2008
[size=x-small]25% de bois neuf[/size]
Marc
Nez totalement fermé. La bouche est d'un joli équilibre avec une finale persistante construite autour d'une fine amertume. Joli vin mais complètement austère aujourd'hui. A carafer longuement pour les pressés
Oliv
Nez serré, peu ouvert, sur une pointe iodée.
Bouche fermée aromatiquement mais d'un bel équilibre. Acidité élevée bien compensée par une jolie matière.
Vin bien construit, sans faiblesse de constitution.
A revoir dans quelques années.

Corton Charlemagne
Marc
Aromatique endormie. La bouche gagne en puissance et en profondeur par rapport à celle du Folatières. L'équilibre acidité/matière est très 2008 donc complètement à mon goût. Comme pour le Folatières, à carafer longuement pour les pressés
Oliv
Nez fin, un peu plus ouvert, sur un léger grillé et des notes florales au réchauffement.
Bouche ample et élancée, beaucoup de gras mais effilée, rafraichie et étirée par une superbe acidité.
Finale franche et droite, très bien structurée par des amers de qualité.
Très bon vin !

Chorey les Beaune 2010
Marc
Nez très fruité, friand.
Bouche assez simple avec un grain légèrement rustique. Le réchauffement permet d'assouplir l'ensemble.
Simple mais efficace.
Oliv
Nez ouvert, sur les fruits rouges, très agréable.
Bouche fluide, gouleyante et facile, notes florales et de framboise.
Vin très facile, immédiat et gourmand.

Beaune 1er Cru Clos des Mouches 2008 [size=small](les mouches du clos sont en fait des abeilles)[/size]
Marc
Nez assez mutique. Bouche tout en longueur, et en finesse. Par contre l'acidité est assez en avant rendant l'ensemble assez austère. Voilà qui ne va pas inciter à ouvrir les 2008 en ce moment...
Oliv
Nez ferme, compromis entre de minces notes de fruits rouges et une pointe végétale et terreuse.
Bouche épicée, marquée par une forme de fermeté due à une acidité élevée et des tanins saillants.
Finale déséquilibrée par une amertume assez forte.
Vin peu avenant en l'état.

Particularité pour la Bourgogne, les vignes du Clos des Mouches sont cultivées sur trois terrasses :

Gevrey-Chambertin 2010
Marc
Cette cuvée issue en partie du négoce contient une proportion importante de 1er cru
Très joli fruit. La matière est soyeuse, très élégante.
Très joli Gevrey effectivement dans un style plutôt aérien.
Oliv
Joli nez bien mûr, notes de coulis de fraise.
Bouche suave, corpulente, pleine de gourmandise.
Tanins de qualité bien intégrés sur une finale fraiche.
Très sympa.

Chambolle-Musigny 1er Cru Les Amoureuses 2010
Marc
Nez discret en allant le chercher on a des senteurs de fleurs très délicates, une grande sensation de pureté. La bouche est clairement bâtie sur la finesse mais d'une allonge assez incroyable. J'ai eu l'impression d'être plus sur une construction de blanc tendue que de rouge. La finale présente presque une sensation calcaire. Très longue persistance mais d'une intensité modérée.
Un vin d'une approche pas évidente (il faut aller le chercher sous peine de passer à côté), surtout dans un cave froide. On ressent cependant beaucoup de grâce et de retenue
Oliv
Nez très fin, sur des notes florales de rose.
Bouche serrée, fuselée, discrète mais très soyeuse. Ensemble fin à la fois suave et droit.
Petite pointe amère sur la finale mais aucune sécheresse.
Curieux vin que j'aurais aimé goûter à température et avec un peu de temps devant moi.

Grands Echezeaux 2010
Marc
Un supplément de chair par rapport aux Amoureuses, je n'ai pas retrouvé cette sensation calcaire sur la finale L'aromatique reste discrète et l'ensemble très fuselé.
Oliv
Nez fermé.
Bouche plus volumineuse, belle suavité. Sensation de grande énergie même si l'aromatique est peu ouverte.
Finale longue, sur une belle trame.
Beau vin.

Encore une très belle visite, tout à fait passionnante. Les vins affichent un parti pris sur la finesse qui rend leur lecture peu évidente dans une cave froide. Néanmoins, aucune acidité en excès ou de tannins asséchant, l'équilibre est bien là.

[size=x-small]Crédit photos
www.drouhin.com[/size]
19 Avr 2013 21:53 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2494

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Maison Joseph Drouhin - Meursault - 2007

CR: Maison Joseph Drouhin - Meursault - 2007

Aromatique sur les agrumes frais, élevage encore marqué à l'ouverture mais il s'intègre bien après une aération prolongée
La bouche est dynamique d'un bel équilibre, légèrement beurrée

On pourra sans doute lui reprocher un petit manque de personnalité mais c'est bon et ça se boit tout seul

Marc
06 Mai 2013 17:36 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux