Nous avons 1180 invités et 59 inscrits en ligne

Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 13

hopla67 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin 2015

Quel bon résumé pour qualifier le Village 2015. Bertrand Dugat nous avait indiqué qu’on lui avait conseillé d’acidifier son 2015 et qu’il ne souhaitait absolument pas aller dans cette direction. Le résultat semble largement lui donne raison !
#271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 578
  • Remerciements reçus 710

Damien72 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

CR: Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Robe claire légèrement évoluée



Le nez pinote sur la cerise et la fraise . Une légère réduction s’estompe doucement. Je retrouve un côté végétal que j’aime bien ( ronce ? ) . Musc léger
L’attaque est agréable sur une acidité agréable. Le fruit manque un peu de présence mais la persistance de ce vin est très correct. Il est très salivant .
J’aime beaucoup les vins de ce vigneron . Malheureusement les hausses tarifaires successives commencent à faire basculer ce vin vers un rapport qualité prix qui ne me convient plus. Je pense que pour 27 euros , il est vraiment temps que je cherche une autre maison pour un bourgogne de base ...
BON +

Avec vous ,
Damien
#272
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6083
  • Remerciements reçus 1753

Marc C a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Salut Damien,
27€ c'est le prix domaine ? J'ai l'impression que 25-30€ devient la norme pour l'entrée de gamme "bourgogne" des domaines réputés (sauf pour JY Bizot parti vers l'infini et au-delà...)

Marc
#273
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Marc de mémoire j'ai dû payer le bourgogne 15 (une bombe dit en passant) 18 euro et les deux cuvées stars Griotte et Chapelle sont vendues 100 euro tout rond. Le Gevrey village à 35 euro est une véritable bombe qui vaut largement son prix je trouve. Mais en deuxième main ça fait mal, surtout quand on monte dans la gamme
Bonne journée
R
#274
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Julien Ko, Psylo, jclqu, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 578
  • Remerciements reçus 710

Damien72 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

En effet c’est le prix caviste ...je vais quand même goûter 2015 pour voir B)

Avec vous ,
Damien
#275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 585

Psylo a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Damien j’ai bu 15 hier soir

Un nez un peu végétal mais une bouche d’enfer
Fruits rouges, épices, de la fraîcheur et de la longueur

Pour 18 euros c’est cool car gros niveau sur ce simple Bourgogne

Samuel
#276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Sauf que Damien le paiera sans doute le double (ou presque).

ArnoulD avec un D comme Dusse
#277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 2304

mgtusi a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Mais qui a accès à ce prix ?

Michel
#278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1410
  • Remerciements reçus 316

jclqu a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Trop peu d'heureux...

JC
LPV Lutèce
#279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1497
  • Remerciements reçus 1312

Super-Pingouin a répondu au sujet : LPV75: Le millésime 2017 et la relève au domaine Claude Dugat

CR: LPV75: Le millésime 2017 et la relève au domaine Claude Dugat

Nous n’avions pas eu l’opportunité de nous rendre au domaine depuis le Printemps 2015. A la confirmation du rendez-vous, mes camarades qui n’avaient pu être présents la fois précédente m’ont rapidement fait part de leur souhait de se rendre à Gevrey-Chambertin. C’est donc avec une joie non dissimulée que nous nous présentons sur la place jouxtant l’église Saint Aignan.


Jeanne Dugat nous accueille et emmène les néophytes au cellier des Dîmes.
- Cette partie est à peu près vide. Nous avons descendu les vins il y a quinze jours. Les températures peuvent monter dans cette pièce. Vous verrez la différence lorsque nous descendrons. Nous dégusterons donc le millésime 17.
- Nous voyons encore des fûts.
- Oui, nous les nettoyons au karcher, nous ponçons les façades et nous les conservons pour le millésime suivant.
- En parlant de futaille, quelle est votre proportion de fûts neufs?
- Nous avons des fûts d’un vin pour le Bourgogne. 50% d’un vin et 50% neuf pour le Gevrey. Et 100% pour le 1er cru et les Grands Crus

Gevrey-Chambertin
Fruité, fluide et parfaitement digeste en bouche. Une évidence instantanée. B


L'héritage du domaine


- La cave dans laquelle nous nous trouvons a été construite par notre grand-père en 1976.
- Nous avions été reçu par votre père la dernière fois. Travaille-t-il encore au domaine?
- Non, il est totalement à la retraite depuis un an. Il s’occupe de son jardin maintenant.
NDLR: Je me rend alors compte de l’immense privilège que nous avions eu il y a 3 ans.
- Et il ne vous prête jamais un coup de main?
- Il nous a transmis le domaine. Nous tâchons de ne l’appeler qu’en de très rare cas. Bertrand et Laetitia travaille ici depuis leurs 16 ans. Je suis revenue il y a 11 ans.
- Comment vous êtes vous répartis les rôles?
- Papa a toujours tenu à ce que chacun de nous sache tout faire ici. Nous avons ensuite nos préférences: mon frère les vignes et les traitements, ma sœur les vignes et la cave et moi le bureau.

Gevrey Chambertin 1er cru
La rose fraîche parfume étonnamment déjà le nez du vin. Il y a des petites capsules acidulées de bonbons de fraise fondante. Un niveau impressionnant si jeune. TB


2016 la terrible


- Bertrand a vécu une année 2016 difficile. Nous commencions la biodynamie.
- Ce n’était effectivement pas la bonne année pour commencer. La pression du mildiou fut terrible.
- Il a eu des doutes mais il est ressorti plus motivé encore.
- Quels ont finalement été les dégâts?
- Nous avons surtout perdu sur Bourgogne et Gevrey.
- Et quel rendement atteignez-vous sur 2017?
- Un niveau normal. Nous faisons approximativement une centaine de fûts.


Gevrey Chambertin 1er cru Lavaux-Saint Jacques
Un vin longuement soyeux, un peu minéral, des fruits en abondance. TB+


Faire le vin


- Nous vendangeons tôt pour avoir de la fraîcheur dans nos vins. Pendant longtemps nous avons été parmi les premiers.
- Ne craignez-vous pas un manque de sucres? Peut-être chaptalisez-vous sur les années plus difficiles telle 2013?
- Nous avons décidé il y a peu de ne plus chaptaliser du tout. Et d'une manière générale ne plus mettre aucun intrant hormis un peu de soufre pour protéger les vins. Pas de recours à des enzymes pour décrocher la couleur par exemple. C'était une décision collégiale. Le travail le plus important, il est dans la vigne. Nous vinifions ensuite en cuve béton et les pigeages sont légers.

Charmes Chambertin Grand Cru
Un léger perlant, de la finesse. La groseille et la fraise sont pléthoriques. TB


- J'aperçois que vous avez des fûts François Frères.
- Oui, exclusivement. Nous demandons une chauffe très légère mais surtout que les fûts soient chez nous dans les 3 jours succédant à la fin de la fabrication. Nous descendons les vins par gravité et nous procédons à un soutirage au clair. Nous en faisons un second avant la mise. Pas de filtrage, pas de collage. Nous ouillons toutes les semaines. C’est parfois plus pour la tranquillité d'esprit qu’autre chose.
- Ce ne doit pas être évident de se freiner d'intervenir.
- Les vins ont toujours été bons ainsi.
Griottes Chambertin Grand Cru
C'est un peu réduit au nez. La bouche est saline, composée d'une belle matière. Les saveurs de violette, de rose, de sureau et de cerise se goûtent.Excellent-


Faire le marc


- Nous distillons les pépins et les peaux. Il faut que les sacs que nous constituons soient fermés hermétiquement. Sur un millésime, nous n'avions pas prêté attention à un sac mal scellé. L'ensemble était foutu.
- A partir de quelles parcelles produisez-vous ce marc?
- De toutes les appellations. Et en terme d'élevage, nous utilisons des fûts neufs que nous emmenons jusqu'au bout. Et nous soutirons tous les ans.

Marc de Bourgogne 2005
Des épices, un niveau d'alcool bien entendu plus élevé. Un fond muscaté. Et le clou de girofle demeure à la persistance.


Un mot sur la Gibryotte


- Vous avez également une activité de négoce. Quel volume représente-t-elle?
- 30 000 bouteilles environ.
- Et comment se passe-t-elle?
- Nous achetons du jus après vinification. Chacun de nous trois goûte et déguste à l'aveugle pour ne pas être influencé. Il s'agit d'assemblages uniquement. Nous avons à peu près 10 viticulteurs par millésime. Et ils sont plutôt ravis de se retrouver dans la Gibryotte.
- À quel moment avez-vous débuté cette activité?
- En 2002, avec l'Asie et la Japon notamment. La crise nous a laissé un tiers de la production sur les bras. Nous nous sommes alors orientés vers le Royaume-Uni et plus récemment vers la Chine. A ce propos, l'administratif est très contraignant pour y exporter du vin.


Au moment de rejoindre nos véhicules, nous croisons Bertrand de retour pour une brève pause entre deux traitements:
- Bonjour,
- Bonjour,
- Vous profitez d'une belle météo pour aller protéger les vignes.
- Il le faut. La pluie est annoncée pour ce week-end et il est important de la précéder.
- Votre sœur nous a raconté les difficultés qui ont accompagné tout le millésime 2016.
- Ne m'en parlez pas. La pression morale était à la hauteur de la pression du mildiou. Et au prix où nous vendons nos vins, nous nous devons de faire de la qualité.
- Votre père a placé le domaine très haut dans la qualité. Ce doit être un héritage peu évident.
- Père a toujours été strict. C'est ainsi que nous avons appris à bien faire. Et puis nous sommes dans les vignes depuis notre enfance. Il arrivait souvent que Claude nous emmenait, tirait un drap pour nous protéger du soleil et nous y passions l'après-midi.
- Au regard de ce que nous venons de déguster, il a toutes les raisons pour être fier de vous.

La relève de Claude Dugat est sans conteste assurée. Un grand merci à Jeanne et Bertrand pour ce bref mais très joli moment.

HD
#280
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, Médéric, Nol, TIMO, o_g, DUROCHER, tomy63, Frisette, starbuck, jclqu, Damien72, Docluisitus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 16

Thejib21 a répondu au sujet : CR: Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin 2011

Bonjour,

Le précédent post fait très envie d'aller à la rencontre de la nouvelle génération. J'ai pu lire quelque part qu'un changement de style était à l'oeuvre. Je suppose qu'il s'agit du passage à la biodynamie. Avez-vous ressenti quelque chose de différent sur les vins du millésime 2017 ? Il est peut-être, tout simplement, trop tôt pour cela..

Ceci étant, j'aime tellement les vins de Claude Dugat que j'espère que le changement ne sera que positif, la marge d'amélioration me semblant assez ténue, vu le niveau qualitatif atteint par monsieur Claude !

Bu il y a quelques jours ceci :
CR: Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin 2011


A l'ouverture, nez assez mutique et bouche plutôt inquiétante, paraissant maigrelette et déjà marquée par l'évolution.

Après une bonne heure d'ouverture et pas mal d'oxygénation dans le verre, c'est un autre vin ! Très joli nez, splendide de complexité, exhalant des arômes nets de fruits rouges et quelques notes de fruits noirs (cassis particulièrement), de beaux arômes floraux de rose et de violette, une superbe touche épicée et le bourgeon que l'on retrouve souvent, dans mon esprit au moins, dans les vins du domaine.

La bouche est tout aussi belle, équilibrée et enveloppante, très savoureuse étant portée par une jolie acidité bien présente. Les arômes en rétro-olfaction sont bien là et longueur tout fait bonne.

Je n'aime pas attribuer une note aux vins alors je dirais que c'est très bon !
CR:
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

JB
#281
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11837
  • Remerciements reçus 1852

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin 2011

Bonjour JB,

merci pour le CR.
Une photo c'est très joli mais le moteur de recherche n'identifie pas encore le vin dégusté par l'intermédiaire de ce moyen. ;)

A LIRE ET A RELIRE ABSOLUMENT svp; merci

jlj
#282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 27

Médéric a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin 2011

Bonjour JB,

Le passage en biodynamie est récent en domaine Dugat. L'impulsion est plutôt venue de Laetitia et il me semble que le premier millésime où les pratiques biodynamiques ont été testées est 2016. Je ne suis donc pas certain que le changement de style évoqué provienne de cela, tout du moins pour l'instant.
Lors de mon dernier passage au domaine, Bertrand et Laetitia m'ont indiqué qu'ils avaient pour objectif d'être encore moins interventionniste que ne l'était leur père (qui l'était déjà peu), notamment en ne chaptalisant plus du tout, alors que cela pouvait parfois être le cas par le passé sur certains millésimes. Jusqu'à présent, l'évolution de style me semble plutôt modérée : peut-être y a-t-il une recherche d'un niveau supérieur de délicatesse des vins mais aucune révolution n'est à prévoir. Je suis personnellement un fan inconditionnel des vins de Claude Dugat mais je suis très confiant (et aussi assez curieux) dans la nouvelle génération car il y a chez eux beaucoup de volonté de bien faire...

Bien cordialement,

Médéric - LPV Lyon
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence." (Paul Claudel)
#283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 16

Thejib21 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin 2011

Si les vins deviennent plus délicats encore qu'ils l'étaient, ça promet !
#284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat et ses enfants

Je partage l'avis de Médéric!! Le domaine faisait partie pour moi des musts mais là en terme de délicatesse ça monte encore!! Les extractions sont plus douces surtout et la marque boisée moindre. On a des vins qui sont d'une texture de rêve dès leur commercialisation. J'en parlais avec Bertrand le fils lui disant que j'espérais que la garde serait aussi importante que pour les vins de son père. Je ne vois pas pourquoi il en irait autrement
#285
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 16

Thejib21 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Gevrey-Chambertin

Médéric, Rachid,

Vous m'avez donné terriblement envie de me rendre sur place évoquer tout ceci avec les tenanciers.

Ayant quelques bouteilles de 2016 à récupérer, j'ai pris rendez-vous pour vendredi prochain.

JB
#286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Bourgogne 2010

CR: Claude Dugat Bourgogne 2010

Bonsoir,
Sur un plat "hivernal" ce simple bourgogne d'un domaine que j'apprécie particulièrement. Les vins ont une régularité métronomique d'excellent niveau, l'accueil est toujours plaisant et chaleureux sans aucun maniérisme et les prix encore contenus dans une région qui a perdu sa boussole. L'amateur peut encore se réjouir.....

La robe est claire sans vraiment de notes d'évolution. Le nez est sur la cerise et pinote allègrement. La bouche est acidulée avec une note végétale douce et une finale agréable même si elle n'a pas une ampleur extravagante. Il faut quand même rappeler que ce n'est qu'un simple régional. A mon avis ça peut encore gagner avec quelques années de garde supplémentaires, même si actuellement on se régale. J'imagine avec délectation ce que peuvent donner les vins les plus huppés du domaine, Charmes, Lavaux ST Jacques et autres Chapelle et Griotte.....

Bonne soirée

R
#287
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Damien72, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Bourgogne 2010

Bonsoir
Ce soir, c'est à dire 24 heures plus tard, ce qui reste dans la bouteille, environ la moitié, est encore meilleur. Le caractère végétal de la bouche a totalement disparu pour laisser place à une onctuosité réjouissante et voluptueuse. Franchement magnifique. Bravo!! Ça donne envie d'oublier les bouteilles restantes encore quelques années.
R
#288
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, le millésime 2018 sur fût

Bonsoir
Passage ce matin récupérer mon allocation du millésime 2016 et dégustation des 18 en fût.
Sauf erreur de ma part tous les vins ont achevé leur fermentation malolactique.
Inutile de laisser planer le moindre suspense les vins sont de mon point de vue à un niveau stratosphérique. Naturel d'expression, pureté de fruit et onctuosité en bouche sont au rendez-vous. Du simple bourgogne aux grands crus, la réussite est éclatante et les vins bouleversants. La jeune relève fait preuve d'un talent formidable allié à une humilité qui n'est pas une posture. Bravissimo.
Ce domaine que j'aime beaucoup a encore grimpé dans mon estime. Dommage que ces vins soient si rares et les prix extravagants dès que l'on quitte la Cure......
#289
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, le millésime 2018 sur fût

Pour ma part j’espère que le style a change car pour le moment je n'ai pas eu d'extase sur les millésimes goûtés en GC. Déception pour 2002 en particulier très boise et 2010 avec des tannins très fermes.
#290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 585

Psylo a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, le millésime 2018 sur fût

Salut Raph

Bertrand DUGAT nous disait hier avoir ouvert un 1er Cru 2010
Pour lui c’est son millésime préféré
Et sa déception fut grande lorsqu’il a ouvert ce vin qui était fermé à double tour

Il nous conseil donc de les oublier longuement

Concernant les 2018, Rachid a parfaitement résumé les choses
C’est grandiose
C’est le troisième millésime que je goute sur Futs et perso j’aime beaucoup ce style croquant
J’ai également goûté de vieux millésimes qui n’etaient pas ma came
Le style change c’est indéniable et cela correspond vraiment au style de pinot que j’aime

Samuel
#291
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totolouga

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, le millésime 2018 sur fût

Merci Sam! Ça conforte mon opinion sur mes qualités de goûteur....je blague hein.... Sérieusement j'ai vraiment mal goûté ce 2010 mais probablement une mauvaise phase.
[Cela m'est arrive le mois dernier sur Morgeot et CSj 2014 de Morey-Coffinet qui ne goûtaient pas bien, du coup je suis allé chercher un Morgeot 2010 qui était superbe mais je l'avais déjà mieux goûté dans sa prime jeunesse]
#292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, le millésime 2018 sur fût

Raphael
Les vins du père avaient besoin d'un mûrissement en cave conséquent, souvenir d'un simple Gevrey de 20 ans qui avait été franchement éblouissant. Il y a un charge tannique dans ces vins qui est impressionnante mais le fruit (souvent la cerise) est toujours présent, enfin il me semble. Avec la nouvelle génération le fruit est plus immédiat et les jeunes s'inquiètent simplement de savoir si les vins vont tenir aussi longtemps que ceux de Claude. A suivre....
#293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, le millésime 2018 sur fût

Rachid,
Je te crois sur parole car tu connais fort bien le domaine. Mais attendre 20 ans pour profiter d'un Gevrey village n'est ce pas excessif? Autant pour moi les Bordeaux ont toujours demandes a être attendus, autant les Bourgognes doivent se boire a tout moment. Je préfère donc la conception des jeunes sûrement parce que je vieillis et j'en ai marre d'attendre la maturité de certains vins pour les apprécier.
J’espère que nous discuterons de tout ceci au mois d’Août autour d'un bon breuvage!
#294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1497
  • Remerciements reçus 1312

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: La dégustation du millésime 2018 au domaine Dugat

CR: Le millésime 2018 au Domaine Dugat



L'annonce à mes camarades d'une visite au domaine Dugat a achevé de convaincre les hésitants (des buveurs d'étiquettes :D) quant à la qualité des vins que nous allions croiser pendant notre séjour. C'est un visage nouveau qui nous accueille en ce début d'après-midi à Gevrey: Laetitia, l'aînée de fratrie. Elle consacre la plupart de son temps dans les rangs de vignes.

- Bonjour, la tendance chez vos confrères est plutôt à l'optimisme sur 2018. Est-ce également le cas chez vous?
- Nous sommes satisfaits. Nous faisons le choix de vendanger tôt. Nous nous sommes organisés pour être présents tout l'été afin de goûter les baies. Nous commençons ainsi à vendanger le Mercredi 28 Août.
- La pression du mildiou au Printemps certainement?
- Elle a été forte mais contenue. Le rythme de pousse était exceptionnellement rapide. Nous avons une super équipe de saisonniers. Nous avons beaucoup, beaucoup travaillé.
- Que donnent les rendements?
- Nous faisons moins que 2017.
- Ah bon?
- Nous faisons un peu de vendanges en vert et nous avons eu de la coulure et du millerandage. Sur Lavaux et Charmes nous faisons 4 pièces au lieu de 5.
- Et sur 2017?
- Nous sommes dans les clous.

Bourgogne
SP: Une belle fraîcheur, de la groseille, de la cerise et de la fraise. Une structure assez simple mais immédiatement accessible. AB+
Podyak: Nez sur les petits fruits noirs, une pointe de ronce, petites épices. Petite acidité en bouche qui serre un peu la finale notamment. B
- Ca reste assez frais.
- Nous sommes à 12,5-13. La mise a été faite en Février. Nous pigeons à la main afin de ne pas trop extraire. Des levures naturelles seulement. Elles ne sont pas toujours habituées à travailler lorsqu'il le niveau de sucre est élevé. A 14, elles parviennent à terminer la fermentation. Au delà, elles peinent un peu plus.

Gevrey Chambertin
"50% de fûts neufs, 50% de fûts d'un vin."
SP: Des fruits rouges version XL. Un côté salin que l'on ne croise pas souvent. B+
Podyak: Petite réduction au nez puis notes de framboise et les fruits noirs, petite touche d'épice. Frais en bouche. Très légère accroche. Petit côté acidulé qui allonge la bouche. Pointe de poivre vert. Assez ouvert et plus en finesse (tannins plus fondus) que dans mon souvenir. TB-


Vers une expression plus pure encore des terroirs et des fruits


- Comment avez-vous géré la variation importante de volume entre 2016 et 2017?
- Le roulement a été moindre. Nous avons sorti moins de tonneaux. On ne va pas charger en neuf.
- Votre soeur nous avait évoqué votre volonté de limiter la correction de vos vins. Avec un millésime mûr tel 2018, y parvenez-vous?
- Nous travaillons pour avoir le moins d'intrant possible. Pas d'acidification ni de chaptalisation. C'est pour cela que nous avons vendangé tôt l'an passé. Le seul intrant que nous mettons est le soufre. C'est encore le meilleur moyen de protéger des vins qui voyagent.

Gevrey-Chambertin 1er cru
"C'est l'assemblage de Perrière, des vignes de 40 ans en moyenne, et Craipillot où les vignes sont plus vieilles."
SP: De la groseille. Une matière soyeuse qui se prolonge dans les secondes. A l'aération, les aspérités taniques font leur apparition pour donner aux papilles une emprise sur le vin. Remarquable. TB
Podyak: Nez plus floral que les précédents avec de petites épices douces. Toujours ce petit côté acidulé agréable cette fois-ci enrobé d'une touche plus sucrée. Un peu plus de matière également en bouche, c'est assez dense, avec des épices en finale. Assez long. Bel équilibre d'ensemble et déjà très agréable ! TB+

- La quantité de travail sur 2018 fut importante. Il a souvent fallu travailler vite et bien pour être dans le temps de la végétation. Nous ne faisons pas appel aux prestations de services qui sont plus nombreuses qu'auparavant. Je préfère travailler avec des gens que je connais depuis plusieurs années. La confiance est essentielle lorsque l'on délègue des tâches.
- Combien êtes-vous ?
- Nous avons 2 employés à temps plein et 4 à 5 saisonniers. Il faut rentrer dans les vignes avec le coeur. C'est important. La vigne c'est un travail sur une année entière, pas sur une partie seulement.


Les choix de la nouvelle génération



Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux St-Jacques
SP: Un nez sur la ronce. C'est concentré, de la groseille ici également, de la mûre, de la myrtille. L'ensemble est adouci par une sensation glycérinée. TB+
Podyak: Nez sur les petits fruits noirs (touches de prunelle), touches minérales et petites épices. Assez doux en attaque de bouche, concentré et assez mûr en bouche (mais pas chaud). De la structure, mais enrobé en bouche. Un peu plus austère que les précédents, moins immédiatement expressif. Léger salin en finale. TB en l'état sûrement plus avec un peu de bouteille

- Il y a une certaine fraîcheur. Y avez-vous incorporé de la rafle?
- Pas du tout, il n'y a que du fruit.
- En dehors de la baisse des intrants, quel(s) autre(s) changement(s) avez-vous apporté(s)?
- Nous avons relevé le palissage depuis 10 ans. Nous rognons ensuite au maximum des tracteurs. Ce sont les feuilles qui font la maturité des raisins. Nous faisons également quelques vendanges vertes lorsque cela s'avère nécessaire. Le plus grand changement et corolaire à l'arrêt des intrants est psychologique: il faut accepter, même sur les grands crus, que l'on peut faire de bons vins à 12,5-12,6. C'est le cas. Il ne faut pas vouloir atteindre 13° à tout prix.

Charmes Chambertin grand cru
SP: Une constitution plus puissante. Des fruits plus vifs. Une sacré gourmandise dès l'entame. Elle tend vers une finale plus sèche et se pose en bas de bouche sur une matière importante. La finesse des tanins accompagnent l'ensemble tout le long du temps de la gorgée. Exc-
Podyak: Nez de fruits noirs, plutôt mûrs. Acidulé en bouche mais de nouveau adouci par une touche plus sucrée. Quelques tannins se font encore un peu sentir. Un peu plus en puissance, avec une très légère astringence en finale. Moins enrobé/glycériné que le Lavaux. Un peu plus de fruits sur le fond de verre. TB+

- Vous appelez encore votre père?
- Nous essayons de le déranger le moins possible mais cela arrive, lorsque l'on a un doute. En tant que nouvelle génération, nous voulons bien faire. Nous ne pouvons cependant pas tout maîtriser. Et au final ce n'est pas tant une réponse technique qu'un soutien qu'il nous apporte. Son expérience et son vécu permettent de relativiser.

Chapelle Chambertin grand cru
SP: Un palier est franchi en terme de concentration et de longueur. Les tanins sont suaves. Le registre est plus sombre et pierreux. La structure s'apparente à un tube à section carré dans son aspect net, propre et un plus masculin. Exc-
Podyak: Nez un peu plus séducteur que le Charmes sur des notes de fruits mûrs presque confiturés, mais aussi un note plus minérale (cailloux frottés). Un côté "Nuits" un peu plus sombre. Mûr de nouveau en bouche avec un peu moins d'acidité que le Charmes. De la matière. Paraît un plus "solaire". A attendre. TB++

- La dernière fois nous avions croisé votre frère. 2016 semble avoir été une année particulièrement difficile. Beaucoup de vos confrères avaient d'ailleurs abandonné la biodynamie compte tenu de la virulence de la maladie.
- Bertrand a effectivement eu un millésime compliqué. Ma soeur et moi avons eu un heureux évènement cette année-là. J'ai eu par la nature des choses un certain recul. Ca permet aujourd'hui d'insuffler une énergie différente.


Griottes Chambertin grand cru
SP: C'est long également, plus frais. La densité dans la concentration n'est pas en reste ici non plus. Un vin nuancé. La déclinaison de fraises, de cerises et de mûres confèrent une certaine complexité. "La roche mère est proche. Il y a un changement de pente au milieu de la vigne." Exc
Podyak:Nez plus "éclatant" mêlant notes florales et fruitées. Plus gourmand en approche. En bouche, mûr, touche solaire également (mais sans aucune chauffe, en restant frais), mais salivant, beaucoup de matière, une petite accroche et de très légers amers en finale. Séducteur mais avec de la structure et une assise. Exc-

- J'ai 2 2017 ouverts dans la cave. Vous avez le temps?
- Bien entendu.


Quelques 2017 en flacon



Gevrey Chambertin 2017
SP: Une pointe saline comme un exhausteur des goûts qui vont succéder: cerise, griotte et fraise en finale. L'axe "minéral" est peut-être plus présent comparativement au fruité 2018. B+
Podyak: Nez avec une pointe végétale (ronce), des fleurs et quelques épices (pointe d'élevage). Acidité en bouche plus élevée que sur les 2018. Elégant, plus léger également, notamment en milieu de bouche ou le vin glisse agréablement. Accroche résiduelle en finale mais pas d'astringence marquée. Un chouia plus austère que 18 mais n'est-ce pas assez attendu (mise assez récente vs fin 'élevage). TB- en l'état

- La mise a été faite il y a moins d'un mois.
- J'imagine que vous avez sulfité. A quel niveau terminez-vous?
- Nous ne regardons pas. Nous le faisons au strict minimum.

Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux St-Jacques 2017
SP: C'est salin également. Le vin est ample, un peu pierreux en accroche gustative. Des touches de ronces. Les fruits rouges ont un digne représentant: la mara des bois. TB+
Podyak: Nez avec un fruit bien présent (cerise burlat voire kirschée, framboise), et notes florales, avec une pointe de volatile ou animale (fourrure, mais très léger). Un peu de ronce et quelques épices également. Belle acidité en attaque, ample plutôt dense mais pas hyper concentré, puis très légère accroche en finale (tapisse). Très jolie cuvée qui se présente déjà bien. TB++

- Vous pouvez ramener la bouteille avec vous si vous voulez. Nous ne sommes pas à Gevrey la semaine prochaine.
- Un voyage?
- Oui, au Japon. C'est une première pour moi.
- Vous y êtes très populaire. Il me semble d'ailleurs que le pays a contribué au succès du domaine.
- Bertrand m'a raconté l'incroyable engouement. Je verrai.
- La passion du Japon pour les vins de la Bourgogne est effectivement impressionnant.
- Je ne quitte pas souvent le domaine. Je préfère être dans la Nature et mes vignes.
- Un grand merci pour votre temps.

Nous terminons cette heure d'une remarquable dégustation et nous avons pu rencontrer le 3ème pilier de la relève Dugat.
Podyak: Très jolie gamme et des vins qui m'ont paru beaucoup plus abordables, avec moins d'impression tannique notamment que les 2014 goûtés il y a 4 ans.
SP: 2018 est fort accessible et plaisant. Aucune impression de chaleur/sur-maturité. Des vins gourmands, sur les fruits rouges plus que noirs. Le socle propice au vieillissement est présent. Les équilibres sont très beaux. Même avec un très faible recul, la trajectoire prise par le domaine paraît la bonne, comme l'étape naturelle qui succède aux fondations posées par Claude.


HD
#295
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, dfried, Jean-Paul B., rkrk, HERBEY 99, DUROCHER, Frisette, starbuck, Pins, Damien72, Garfield, Vesale, Docluisitus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2104
  • Remerciements reçus 816

tomy63 a répondu au sujet : CR: Claude Dugat - Gevrey-Chambertin 2007

CR: Claude Dugat - Gevrey-Chambertin 2007 : couleur claire, très trouble, nez réduit, il a besoin d'un gros coup de carafe. Puis il se développe sur la cerise aigre, pas mal de volatile, des notes végétales, je pense à un cabernet franc nature au départ, puis de plus en plus sur la fraise avec l'aération. Bouche tendue, encore quelques tannins, jeune, cerise aigre, fraise, pointe de rafle ? Finale très longue, avec de la matière, des tannins encore un peu serrés et à peine trop verts. Des qualités et des défauts. On a beaucoup réfléchi, trouvé plein de choses, mais pas un gros plaisir... Un Gevrey loin du côté sexy des derniers millésimes (des enfants) du domaine.
#296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 3

Jeremy Thngk a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, bourgogne 2014

Wouah 27 euros effectivement pas donné.
Tarif domaine ou caviste?

Update: Dsl j'avais pas fini de lire mais apparemment impossible de supprimer ma reponse
#297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 10

lyon a répondu au sujet : CR: Domaine Claude Dugat, Bourgogne rouge 2013

CR: Domaine Claude Dugat, Bourgogne rouge 2013

1ere bouteille bue du domaine

Robe: rubis
Nez: des fruits noirs (cassis) et rouges (cerises, fraises)
Bouche: elle donne envie de faire durer le plaisir. Une touche tannique qui s'efface après aération et laisse place à un vin velouté avec beaucoup de finesse mais une belle matière.

J'ai beaucoup aimé cette première rencontre.

Denis
#298
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vince15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat, Gevrey Chambertin 2004



Bonsoir
Petit repas improvisé avec mon jeune neveu sommelier récemment diplômé de passage dans notre secteur pour les fêtes de fin d'année.
La discussion porte sur tout et rien et on finit par évoquer les millésimes calamiteux. Bingo il me reste encore un 2004. Pas de chance pour Claude Dugat puisque c'est une de ses bouteilles.
La robe est joliment tuilée et le nez est sur des senteurs d'épices avec rapidement la cannelle qui va dominer. La bouche qui est quand même la partie sérieuse de l'affaire est étriquée, végétale et courte. Bof bof bof. Michel, dommage c'était ma dernière. Vraiment. Sinon je te faisais un joli paquet cadeau pour les fêtes.
Même les vignerons les plus remarquables ne peuvent pas transformer le plomb en or. Bien dommage.

Bonne soirée à tous
R
#299
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, francois999, Marc C, DUROCHER, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1012

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Claude Dugat - Bourgogne 2014

CR: Domaine Claude Dugat - Bourgogne 2014

Bonjour et meilleurs vœux à vous tous pour cette nouvelle année, qui commence.

A midi sur un plat hivernal ce Bourgogne 2014 . Après le message précédent, qui était peu amène on change du tout au tout !
Là on est sur un simple régional mais diantre le millésime est moins funeste !

La robe est sur un rubis prononcé et ça sent très très bon les petits fruits rouges, cerise et fraise surtout.
La bouche offre un volume inhabituel pour un simple Bourgogne et elle est ciselée avec une précision chirurgicale avec une note végétale en finale sur la ronce qui apporte une jolie fraîcheur. Manque évidemment la longueur qui laisse deviner une origine plus modeste que le reste de la gamme.
Toutefois je ne craindrais pas de le confronter à des vins au pédigrée plus affirmé, je gage qu'il ne sera pas ridicule. Suite et fin ce soir

#300
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, DUROCHER, Psylo, Fred974, Gerard58, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux