Nous avons 649 invités et 20 inscrits en ligne

Domaine des Comtes Lafon, Meursault

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a créé le sujet : Domaine des Comtes Lafon, Meursault

DOMAINE DES COMTES LAFON



5 Rue Pierre Joigneaux
21190 Meursault
Tél. : +33 (0)3 80 21 22 17
Mail : comtes.lafon@gmail. com

www.comtes-lafon.fr




CR: Domaine des Comtes Lafon - Volnay - Les Santenots-du-milieu 1993
(Non carafé)

Robe : dense et profonde, avec une belle luminosité, encore jeune.
Nez : relativement concentré et complexe, viandé, cuir, musc, ....
Bouche : superbe finesse, les tanins sont imperceptibles malgré une structure dense mais soyeuse. Finale aromatique sur une très belle longueur.
Grand vin.

92/100
Apogée probable : jusqu'en 2015

Avec un nez un tout petit peu plus élégant et subtil ce vin aurait été encore plus grand.

Amitiés,
M@nuel
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon, Meursault Perrières 1991

CR: Domaine des Comtes Lafon, Meursault Perrières 1991

QUEL GRAND MOMENT !!!
robe jaune d'or soutenu,le nez sur l'acacia,l'abricot seché,la noisette,avec une superbe touche de mineral.la bouche d'attaque tres grasse confirmait les aromes au nez,le tout finissant sur une fraicheur qui emportait le vin d'une longueur rare.le plat l'accompagnant fut un turbot,jus d'arète emulsionné a la creme avec des noisettes eclatées qui n'etaient pas là  que pour faire jolie....(il faut dire que nous avons choisie la bouteille avant pour faire confiance au chef ensuite pour le plat.bravo a lui !!)
Le lendemain soir,j'y retourne avec un ami et ma femme pour boire cette fois çi un perrieres 94 et un volnay santenot du milieu 93.le 94 parraissait plus evolué a la robe,et le nez et la bouche confirma cela.Il etait a boire alors que le 91 pouvait encore largement attendre.le rouge etait d'une insolente jeunnesse tant dans la robe que les aromes de petits fruits rouges,de ronces,sans la moindre touche de bois.il est vrai que j'ai des 96 et 97,et gouté dernierement,il m'ont paru fermés mais tres bien equlibré.Vous devez vous dire "il s'embete pas celui là ",mais a 95euro sur table (370euro sur 1855.com) le91 ou 94,ce resto se fout pas de la gueule du monde !!!
le rouge lui etait a 55euro...
bravo a ces gens qui font boire ces bouteilles a des amateurs .On a beau etre frusté d'en boire peu,mais comtes lafon est vraiment un grand domaine.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon, Meursault Perrières 1993

CR: Domaine des Comtes Lafon, Meursault Perrières 1993

Bouchon : impeccable !
Robe : or du plus bel effet, d'aspect glycériné.
Nez: puissant, riche et très complexe, tilleul, miel, pamplemousse, noix, minéral et même une note fumée .... Sauf ... sauf ... Et oui, c'était trop beau .... Je trouve le nez un peu trop "lourd", manquant d'élégance et de subtilité.
Bouche: belle entrée en bouche, la texture est soyeuse puis en milieu et en fin de bouche ça se gâte, la matière se fait très, trop discrète voire absente et pour finir la longueur est plus que moyenne.

Conclusion: j'espérais beaucoup et j'ai eu peu ! Une (grosse) déception quand on connait l'origine du vin.

Apogée probable : jusqu'en 2006-7

87/100

Cela ne fait que confirmer mes propos tenus récemment sur Pétrus et autres étiquettes prestigieuses : grand vin dans petit millésime = vin (trop)moyen + frustration
Et franchement, j'aurais bien voulu me tromper .......

Amitiés,
M@nuel.

Message edité (01-01-2004 19:55)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Meursault Perrières 93

bu le meme vin que manuel il y a 2 mois et je confirme a 100% !!
meme la finale:si il y avais eu plus d'elegance.....
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon - Meursault-Charmes 1997

Dégusté chez DidierT le 03/01/2004 :

CR: Domaines des Comtes Lafon - Meursault-Charmes 1997

Superbe parure d'or fin. Nez d'une grande finesse qui met un peu de temps à  s'ouvrir sur des notes d'agrumes, de noisette légèrement grillée, de beurre frais, de fleurs blanches, il est aussi délicatement miellé et minéral. Equilibre magistral en bouche où fraîcheur et gras se conjuguent merveilleusement, laissant à  la minéralité la possibilité de faire un retour en force dans la très longue finale. 48 heures plus tard, la bouteille ne montre aucun signe de fatigue ou d'oxydation et semble au contraire gagner encore en complexité. Remarquable.

Luc

Message edité (10-01-2004 12:46)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon - Volnay Santenots-du-milieu 2001

Bonjour à  tous

Bu mercredi au Caveau des Arches à  Beaune un CR: Volnay Santenots-du-milieu 2001 de ce domaine.

Un vin certes jeune mais très decevant, qui nous à  surpris par un équilibre acidité/matière peu évident. Il présente au nez de timides arômes de fruits secs et surtout une sensation d'alcool et de secheresse fort déplaisante.

La bouche confirme cette impression par un manque flagrant de matière et de puissance, par une finale incroyablement courte et rapeuse.

Il semble bien que Volnay a beaucoup souffert des intempéries (pluie et grêle), qui ont dilué et fortement attaqué les raisins.

Le chef nous à  avoué que des clients avaient bu ce même vin au déjeuné et l'avaient beucoup aimé.

Si vous l'avez goûté, j'aimerais connaitre votre avis, d'autant que Parker lui a attribué un commentaire plutôt flateur dans la revue Wine advocate de Juin 2003.

Pour la petite histoire, nous avons bu en même temps (afin de sauver ce qui pouvait l'être de nos assiettes) un Bourgogne Hautes Côtes de Nuits 2001 de Gilles Jayer.Un vin très complexe (Et si c'est possible!) et puissant, équilibré et rond, qui nous a fait penser qu'avec une poignée d'euros on pouvait se faire bien plaisir (ce dont on ne doutait pas),ceci au grand plaisir du géniteur, qui se trouvait sur ma gauche.

A bientôt

Jean Baptiste
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon - Meursault-Charmes 1997

j"ai la chance de deguster regulierement les vins du domaine .je confirme une grande deception pour un Volnay Santenots 88 ... ...est ce l'effet du millesime ... les 85 89 90 sont magnifiques le 92 etait remarquable pour l" annee.
Je confirme que le"charmes 97 est un vin magique ...la Bourgogne comme je l"aime ...j"ai deguste le meme jour un tres beau meursault 96 mais egalement un clos de la Barre 99 maquant d"elegance et de subtilite ....le souvenir du genial 82 toujours present explique peut etre ce manque d"enthousiasme.
j'aimerais ouvrir un nouveau sujet sur les vins du domaine ENTE arnaud a
meursault je n"ai rien trouve sur LPV ...
AMICALEMENT
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon : les notes IVV

copié-collé des notes de dégustation du club toulousain In Vino Veritas :

Ce qui frappe chez Dominique Lafon, pourtant à  la tête d'un domaine parmi les plus prestigieux et les plus reconnus, c'est la sensibilité et l'humilité de son approche. On le sent à  l'affût, dans une écoute permanente de ses terroirs, de ses vins. Cette inquiétude positive, ce sens aigu de la recherche et du questionnement, laissent présager un avenir passionnant pour les vins du domaine. Les 2003 sont superbes, dynamiques, ils vont au-delà  du caractère inhabituel du millésime (sans pour autant chercher à  le nier) et semblent aptes à  la garde. Nous avons également goûté les 2004 ; ce deuxième tour de cave, tout aussi instructif que le premier, nous a en particulier permis de mesurer l'influence des contenants (taille, origine du bois, tonnelier, fût neuf ou de plusieurs vins…) sur ces jeunes vins dont certains n'avaient pas fini de fermenter leurs sucres.

CR:

Les Héritiers du Comte Lafon - Mâcon-Villages 2003

Notes : DS12,5/13 - PC13,5

Vignes situées sur Uchizy et Chardonnay

Très rond, gras, joli fruité simple et sans lourdeur.

Les Héritiers du Comte Lafon - Mâcon Milly-Lamartine 2003

Notes : DS14 - PC14

Assez minéral, plus de longueur et moins de rondeur.

Les Héritiers du Comte Lafon - Mâcon Bussières "Le Monsard" 2003

Notes : DS13,5 - PC14

Expression mesurée et harmonieuse, assez discrète, équilibrée.

Les Héritiers du Comte Lafon - Mâcon Uchizy "Les Maranches" 2003

Notes : DS13,5/14 - PC15

Joli fruit subtil, de la finesse et de la générosité, bonne rémanence.

Les Héritiers du Comte Lafon - Mâcon Chardonnay "Clos de la Crochette" 2003

Notes : DS13,5+ - PC14+

Miellé, aimable, velouté, tout en rondeur mais sans pesanteur, finale un peu chaude.

Les Héritiers du Comte Lafon - Mâcon Milly-Lamartine "Clos du Four" 2003

Notes : DS14,5/15 - PC15

Ce vin montre clairement la matière la plus concentrée, la plus longue, la plus structurée de cette série mâconnaise.

Domaine des Comtes Lafon - Monthelie (rouge) 2003 (sur fût)

Notes : DS14 - PC13/13,5

Fruit expressif, juteux, légèrement confit, des tannins fins mais peu de vivacité

Domaine des Comtes Lafon - Volnay premier cru "Santenots du Milieu" 2003 (sur fût)

Notes : DS15,5 - PC15

Mieux équilibré que le Monthelie ; rond, très mûr mais sans mollesse, plein et fin.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault 2003 (assemblé en cuve)

Notes : DS15 - PC15+

Belle matière sérieuse, concentrée, solaire mais qui parvient à  conserver son équilibre de bout en bout

Domaine des Comtes Lafon - Puligny-Montrachet premier cru "Champ-Gain" 2003 (assemblé en cuve)

Notes : DS15,5 - PC15,5

Matière bien tendue, cohérente, vive pour le millésime ; la gamme aromatique est légèrement confite, surmûre, mielleuse.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault "Désirée" 2003 (sur fût)

Notes : DS15,5/16 - PC15/15,5

Expression opulente, flatteuse, miellée mais pure, savoureusement citronnée en finale. Vin très charmeur.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault "Clos de la Barre" 2003 (sur fût)

Notes : DS16,5/17 - PC16

Matière monolithique, minérale, nette, d'une très belle densité. Ce vin dominateur montre à  ce stade un profil carré et plutôt pesant, mais sa finale longue et décidée laisse augurer de très belles choses.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault premier cru "Gouttes d'Or" 2003 (sur fût)

Notes : DS16,5 - PC16,5

Beaucoup d'expressivité et de séduction dans cette cuvée. Matière riche mais tendue, d'une étonnante fraîcheur pour le millésime, cohérente, parfumée, racée.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault premier cru "Genevrières" 2003 (sur fût)

Notes : DS16,5+ - PC15/15,5

Expression très ample, ronde, facile ; fruit très mûr, confit, abricoté. Matière imposante que l'on pourrait souhaiter plus tendue et minérale.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault premier cru "Charmes" 2003 (sur fût)

Notes : DS16,5/17 - PC16+

Solide, terrien, pur, ce vin montre beaucoup de présence et de structure ; son assise et sa réserve laissent présager une belle et longue évolution.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault premier cru "Perrières" 2003 (sur fût)

Notes : DS17,5 - PC17

Encore une très belle matière dense et équilibrée, tendue vers l'avenir. Le supplément de minéralité des Perrières par rapport aux autres crus de Meursault s'affirme nettement en finale. Quelle vigueur !

Domaine des Comtes Lafon - Montrachet 2003 (sur fût)

Notes : DS17,5+ - PC17,5+

La différence de texture avec les Meursault est frappante. Difficile de l'expliquer ; on ne peut pas dire que le Montrachet soit nettement plus concentré ou structuré, mais ce vin imprègne véritablement la bouche, sans violence, avec douceur même, mais avec un inébranlable sens de la décision.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Domaine des Comtes Lafon - Meursault 1990

CR: Domaine des Comtes Lafon - Meursault 1990
JP16 – PP16,5 - LG16,5
Odeurs assez grasses : fruits jaunes et blancs très mûrs, menthe, verveine, miel, anis. Matière équilibrée, fine, fraîche, opulente mais sans exagération, possédant des goûts distingués de noix et de réglisse. Qualité de longévité assez stupéfiante pour un Meursault sans pedigree.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon - Volnay Clos des Chênes 1989

CR: Domaine des Comtes Lafon - Volnay Clos des Chênes 1989
JP16 – PP16 – LG16
- Nez assez charmeur, fruité, fleuri, avec un peu de ronce.
- Bouche vivace, fine, légèrement grillée, facile d’abord (maigriotte ?), très bourguignonne ; elle ne souffre d’aucune lourdeur mais manque un peu de poids (en comparaison du vin qui suit, et qui est proposé en parallèle).
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Ganesh,

Je lis toujours avec intérêt vos post et vos commentaires mais à la lumière de ceux-ci, je trouve la ronce omniprésente, avez-vous oublié de débrousailler?

Je ne saisis pas bien, de quel référend s'agit-il? De la racine, de la tige, de la fleur ou du fruit? Les bourguignons joueraient-ils aux apprentis sorciers en ajoutant quelques substances maléfiques? J'ai demandé à Dominique Lafon, il m'a dit que non. Peut-être pouvez-vous éclairer gentiment notre lanterne?

J'espère que vous prendrez ce post avec humour. Ma question est sincère et je n'ai qu'une envie: progresser!

Vous avez sans doute compris qu'une partie de mon travail concerne l'élaboration d'un vocabulaire qui nous permettrait de mieux échanger, mais je dois être un utopiste!

Cordialement

Andréas
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Andréas,

Réponse à la fois simple et ardue (tout dépend du point de vue sur lequel on se place).

Je vais au moins essayer de débroussailler votre propre approche.

Je sais que je ne ferai pas le tour de la question, mais ici la ronce est associée au pinot noir et à une vinification, pour faire simple, avec les rafles (ce qui ne veut pas dire que le Vougeot 89 du château de la Tour - pour lequel le descriptif n'est pas utilisé - est vinifié différemment).

Je "sens" alors qch de végétal, que j'appelle ronce (tonalités noire, pour le fruit noir), parfois "trait de vert" (un peu plus de vert).

Je sais ma réponse bien fragile, je sais aussi que vous en comprenez le sens (car vous savez l'enjeu de la sémantique, du transfert de connaissances par des mots, à supposer que ce transfert soit réductible à cette seule problématique).

Cela dit, vous pouvez m'interpeller (ainsi que tous les internautes de LPV) sur tous les termes utilisés.

Je vous recommande en priorité de traiter les sujets suivants :
la vinosité dans les vins de Champagne (tous cépages)
la minéralité
la sensation de passerillage
la transparence du pinot noir
...

Si vous le voulez, vous pouvez peut-être me transmettre un exemple de commentaire sur un Volnay de Dominique Lafon (je n'ai pas de trace de vos éventuels écrits sur ce site), et je vous dirai mon sentiment, quel que soit le contexte dans lequel ce commentaire a été produit (et quels que soient ses destinataires).

Sinon :
1. un ex de fleur : rose (je vous laisse deviner la variété, parmi les centaines existantes - je vous laisse ausi imaginer si c'est le matin ou le soir, à quelle saison, à quelle stade d'ouverture des pétales, si la fleur a été ou non coupée, si on la hume, la frotte, la découpe et quelle sera alors l'impact olfactif de votre propre peau)

2. un ex de fruit : cerise (idem)

3. votre travail est noble et j'espère que vous amènerez à la communauté des éléments tangibles : le problème est définitivement complexe, encore plus dans un champ transculturel.
Il a déjà fait l'objet, à différentes époques, d'approches partielles (la cuisse, les jambes, la charpente, ...)

D'autant qu'il ne dépend pas du seul problème de la simple terminologie (le "vocabulaire" dont vous parlez)

Je vous trouve d'ailleurs moins "utopiste" que courageux (amis sarcastique) sans toujours savoir votre champ d'intervention plus précis peut-être consentirez-vous un jour, la confiance venant avec le temps, à le clarifier !
Nous pourrons peut-être alors mieux nous comprendre, au delà des mots !

Voir l'oeil d'un ami s'embrumer sur une belle bouteille partagée, anagogie muette déjà si satisfaisante, indicible, inénarrable, ineffable, intangible (*) !

(*) : rayez les mentions inutiles !
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Andréas,

Il y a selon mes informations 93 messages sur LPV qui utilisent donc (au moins une fois) le mot ronce (ou roncier).

Vous pourvez donc poser la question au moins à :
Olivier Mottard
CharlesV (bonjour, l'ami)
Ericevreux
DanielS
PhR
Martin
...

- le sens de ce mot
- quels types de vins il qualifie (origine, gamme qualitative, critères oenologiques, ...)
...

après tout, nous avons tous à peu près la même idée de ce qu'est le "rouge", le vert" ou le bleu (aux daltoniens près) !

Avec le moteur de LPV, la qualité et la diversité de la communauté qu'il représente (la plus importante de France, avec des amateurs, des vignerons, des journalistes, des débutants, des confirmés, de tous niveaux, ...), quelques outils statistiques (nous avons ici même un spécialiste), vous avez donc déjà ici un champ phénoménologique d'expérimentation tout trouvé pour progresser (attention, hein, prendre mon propos avec humour) :)
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

bonjourà tous,
avez vous pris connnaissance des commentaires du guide vert concernant le domaine des comtes lafon? de quoi être inquiet quand on a dans sa cave(fraiche) plus d'une dizaine de millésimes(blancs et rouges) et notamment des 97,98,et 99 si décriés dans ce fameux guide("vins vieillis prématurément etc...")
pour me rassurer j'ai ouvert très récemment en compagnie de convives un meursault perrières 1997.dès l'ouverture une angoisse m'a assailli vu la couleur fortement ambrée et certains aromes de fruits discrètement blettis....
j'ai carafé ce vin pendant 2 heures et il s'est avéré profondément modifié par ce traitement;ce vin a magnifié les coquilles saint jacques prévues à l'entrée où les aromes d'amandes,de fleurs séchées,de très,très discret rancio étaient au rendez vous;persistance incroyable avec un moelleux extrèmement murisaltien.aucune impression négative d'oxydation même si on peut se poser la question;certes le vin apparait évolué pour son age.
le sanglier à suivre a supporté l'hermitage 88 de CHAVE puis le chambertin vieilles vignes 88 de TRAPET(somptueux);enfin haut brion 1990 nous a livré le meilleur de pessac leognan avec ce fumé....pour finir chateau de malle 1988 superbe.
mon dernier passage au domaine lafon m'a conforté dans le bien fondé de mes achats
tant par la qualité de l'accueil,leur professionnalisme,leur philosophie du vin "propre" et respectueux de son terroir:c'est toujours un réel plaisir.
bertrand
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Bertrand

Beau témoignage.

Pour ma part, je n'ai guère été enthousiasmé en septembre 2005 par le Meursault 1er cru Perrières – Domaine des Comtes Lafon 1998, aux arômes très lourds (et nullement rattrapé par un carafage approprié ?!).

Mais plus par ceci (en juin 2005, au domaine de l'Arlot) :
Meursault – Domaine des Comtes Lafon 1990 :
JP16 – PP16,5 - LG16,5
Odeurs assez grasses : fruits jaunes et blancs très mûrs, menthe, verveine, miel, anis. Matière équilibrée, fine, fraîche, opulente mais sans exagération, possédant des goûts distingués de noix et de réglisse. Qualité de longévité assez stupéfiante pour un Meursault sans pedigree.

D'autres viendront, pour continuer à apprendre (et j'espère à se régaler).
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Ah ça c'est sûr, Laurent il ne faut pas le lancer sur le sujet de la sémantique, car il va nous en faire des centaines et des centaines de lignes...
Il ne faut pas jouer avec le feu, Andréas, débrouille-toi mantenant ! :D

Luc
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Luc,

Le spécialiste de l'épistémologie, c'est Yves ...

Moi, je tiens juste des propos incohérents en les mettant en vrac dans les rubriques inappropriées (en candidat libre sur ce site).

Andréas et Magnum amènent du sang neuf, avec beaucoup de convition.
Il faut juste prendre un peu le temps de mieux se connaître, non ? (une règle d'or des forums).
Ils permettent de tester la "permissivité" de cette zone et j'espère qu'ils nous en diront plus, de manière à mieux les comprendre !

"L'important, c'est la ronce" - Gilbert Beauséjour-Bécaud
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon - Volnay-Santenots 1er cru 1991

Laurent,

Je ne cherche pas l'affrontement sur le plan sémantique, n'étant pas vraiment un spécialiste.Je suis peut être courageux mais pas téméraire!
Par contre pour être constructif et pour répondre à votre invitation, je vais déroger à une règle que je m'étais fixée: eviter de parler des vins que je goûte, cela relève trop souvent du tableau de chasse et effraie les amateurs novices.
VOilà ce que j'avais transcris après une dégustation de quelques vins de différents propriétaires de Meursault servis au cours d'un repas, il y a 4 mois.

CR: Volnay-Santenots 1er cru 1991- du domaine des Comtes Lafon.(servi sur le plateau de fromages).
Malgré ses 13 ans passés, la robe a gardé une étonnante fraîcheur; tout juste observe-t-on quelques nuances orangées sur le bord du disque. Le nez, évidemment, ne présente plus les caractéristiques d'un vin jeune: quelques notes sauvages (sous-bois, humus…) apparaissent en compagnie de senteurs de giroflée, de tabac blond et de fruits à noyau très mûrs. La bouche, toute en longueur, ne se révèle que progressivement pour laisser une impression de plénitude impressionnante. Ses tanins savent encore rester fermes et nous incitent à un peu plus de patience.
On ne pouvait pas mieux terminer ce repas!
Pourrait être également servi sur une viande en sauce ou un gibier à plumes!

Ces notes ne sont pas destinées à une utilisation professionnelle et sont très incomplètes, je vous les livre beaucoup plus pour satisfaire votre curiosité que pour vous indiquer ma façon de faire.
Je ferai mieux, je l'espère, très prochainement puisque je dois goûter une sélection de Volnay de grands domaines jeudi prochain dont un du domaine des Comtes Lafon.
Mais vraiment, je ne tiens pas plus que çà à livrer mes impressions....

En tout cas, j'aimerais bien qu'on parle de l'aspect végétal de certains vins et de son origine, je crois qu'aujourd'hui on a suffisamment de documents pour le faire et pour l'identifier.
Quant à la minéralité: c'est un vaste programme....

Andréas
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Andréas,

Par exemple, quand je lis notes sauvages, je ne pense pas particulièrement à sous-bois et humus, mais plutôt à des notes animales, sanguines, giboyeuses. Comme quoi, il y a encore du boulot !

Luc
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

ericevreux a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Si je peux amener mon "grain de sel" sur la ronce (j'ai été cité à ce propos par Laurent), c'est pour moi quelque chose d'assez précis: cela correspond à l'odeur de l'infusion de feuille de cette plante que me préparait ma môman lorsque je souffrais de maux de gorges... Cela correspond plus ou moins à une odeur de mûre avec un "trait de vert" comme dirait Laurent :)

Eric

mon blog
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1502

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Ben,

Je ne donnerai pas une réponse différente de celle de Laurent et d'Eric.
C'est à la fois un mélange de fruits noirs bien mûrs et de végétal, le tout donnant une impression de fruits "sauvage" :)

Olivier
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

ericevreux a écrit:
> > correspond à l'odeur de l'infusion de feuille de
> cette plante que me préparait ma môman lorsque je
> souffrais de maux de gorges...

C'est également très efficace pour " nettoyer " les cordes vocales des chanteurs qui travaillent dans des salles enfumées ...on peut ajouter la sauge .
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Laurent,

Voilà une petite réflexion sur le caractère végétal des vins qui peuvent être fréquemment pris pour des défauts (questions de concentration). J'ai essayé de faire simple (si, si...) mais il est difficile de raccourcir davantage sans déformer! On va encore m'accuser de jouer au prof! Désolé!

D’après D. Roujou de Boubée de la Faculté d’œnologie de Bordeaux,
Les molécules responsables des arômes se rapportant à la série végétale, appartiennent à deux familles chimiques différentes :
- Les aldéhydes et alcools à 6 atomes de carbone pour la nuance herbacée
- Et les méthoxypyrazines pour la nuance poivron vert.
Cette dernière famille a été mise également en évidence dans le petit pois, le haricot vert, la pomme de terre , etc… Les méthoxypyrazines ont été identifiées dans les vins de Cabernet Sauvignon, Cabernet franc, Merlot, Syrah, Petit Verdot, Sauvignon, sémillon, Riesling…et leur concentration ne dépasse le seuil de perception que pour le Cabernet Sauvignon, le Cabernet franc, le Sauvignon et parfois le Merlot.
Il est établi que dans les vins, les nuances végétales sont dues à la présence d’IBMP (isobutyl-méthoxypyrazine) qui témoigne d’un manque de maturité des raisins et qui s’accompagne d’une moindre extractibilité de la couleur, de tanins durs et astringents ainsi que d’un manque de finesse aromatique.

Pour la nuance herbacée qui rappellent les feuilles et les rafles écrasées ou encore la punaise (cet insecte malodorant, qu’on retrouve d’ailleurs fréquemment sur les mûres….Serait-ce là une coïncidence ?), elle est due à la non-maturité du raisin ou un éraflage insuffisant ou encore à un pressurage trop violent. Il faut savoir que la râfle, comme le raisin « mûrit », en fait elle se lignifie en perdant sa couleur verte et en devenant brune. Dans ce cas les tanins qu’elle libère sont plutôt secs et rugueux alors que verte, elle donne des tanins très amers et astringents avec une odeur végétale caractéristique. Ces arômes herbacés sont dus au trans-2-hexénal (oxydation enzymatique de l’acide linolénique) qui va se transformer ensuite en hexénol au caractère végétal plus « soft » Une concentration de 0,5 g/l est suffisante pour marquer négativement le vin.

En ce qui concerne les vins de Dominique lafon, il semblerait d'après l'intéressé qu'il égrappe à 100%, sauf cette année, où il m'a dit avoir vinifié son Monthelie en grappes entières. D'où cette petite interrogation sur l'aspect "vert" mentionné, que je n'ai personnellement jamais identifié. Mais l'identification des arômes comme vous le savez est tellement subjective, que je n'en metterais pas ma main au feu!

Andréas
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Andréas,

Moi, je ne cherche pas l'affrontement du tout ! Juste le croisement de points de vue.

N'ayez pas trop peur du tableau de chasse, vous avec sur LPV des gens habitués ...

D'accord d'emblée avec le retour de Luc sur les notes sauvages (et merci pour les autres rebonds, qui montrent bien la diversité des sens) : j'arrête là pour ne pas refaire grimacer Luc:)

Très bonne journée à tous !
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Luc et Laurent,

Vous avez raison sur les notes sauvages qui sont souvent associées aux notes animales, d'où la précipitation du commentaire fait à la fin du repas et qui aurait mérité d'être retravaillé (enlever les parenthèses par exemple).
Comme quoi nul n'est parfait et merci pour cette remarque qui m'obligera à être plus attentif!

Andréas
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon - Meursault Charmes 2002

CR: Domaine des Comtes Lafon - Meursault Charmes 2002

La bouteille a été bue chez Georges Blanc à Vonnas sur un menu dédié à la volaille de bresse en 5 façons (notamment associée avec des huitres, du homard, des cuisses de grenouilles ou encore une polenta aux cèpes). Le menu fut un enchantement, et le Meursault Charmes 2002 se révéla être un compagnon idéal.

La robe se présente sous un jour or pale. Le nez complexe révèle des arômes de fleurs blanches de fruits (poires), de prairie et de beurre doux. J'ai été particulièrement frappé par la bouche qui fut assez ample mais surtout d'une pureté que je n'avais jamais rencontrée, absolument cristalline. Le repas avançant, ces sensations se sont encore intensifiées. La longueur est superbe et la tenue du vin sur les forts différentes préparations est impressionnante.

Pour un premier contact avec ce vin, j'ai été soufflé. Curieusement, je n'ai pas trouvé, compte tenu du contexte (resto 3 ***), ce vin très cher. Il était proposé à 160 euros ce qui correspond à peu près au prix auquel je l'ai vu sur ebay. Bien etendu, j'imagine que si on compare ce prix au prix départ du domaine (que je ne connais pas), la marge doit être confortable, mais quand on n'a pas accès aux ventes directes du domaine, j'ai trouvé le prix correcte.

J'en profite pour dire que si un LPVien charitable a ses entrées chez comte Lafon, je lui serais éternellement reconnaissant de m'en faire profiter.

Cheers

Nicolas
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1513
  • Remerciements reçus 500

herve2 a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Ce qui est surtout affligeant, c'est qu'un restaurant de ce standing serve un tel vin aussi jeune !!! Tout cela est vraiment pitoyable !!!

Bonne année à tous !

Hervé
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Chez un caviste tu le trouveras à 1/2 prix ou presque
Pourquoi aller sur e-bay ??
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Hervé2,

c'est peut être un vin très jeune, mais il est d'ores et déjà excellent. "Pitoyable" me semble franchement excessif. La qualité d'un vin n'est elle pas de satisfaire celui qui le boit? Si en plus il accompagne magnifiquement les mets, que demander de plus?

Je ne conteste pas qu'il peut gagner en opulence, qu'il peut s'ouvrir davantage, mais crois moi, ce vin est déjà superbe à la dégiustation, donc pourquoi s'en priver et pourquoi blâmer ceux qui le proposent?

Vin100

je ne dois pas connaître les bons cavistes. Le seul que je connais et qui a qques flacons de chez Comte Lafon, ne vend que du Clos de la barre aux alentours de 70 euros. A défaut d'entrées directes ou indirectes au domaine, je suis preneur d'adresse. Ceci explique que je regardais plutôt ebay, bien que je n'ai jamais fait l'acquisition de vin de ce domaine sur ce site.
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1513
  • Remerciements reçus 500

herve2 a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Je les blâme parce que ces restaurants qui se targuent (le plus souvent avec juste raison) de représenter la quintessence de la cuisine française se devraient également de les accompagner de vins également à leur optimum. Et je ne pense pas qu'un Meursault Charmes 2002 des comtes Lafon soit vraiment à maturité !!! Maintenant, cela n'engage que moi !!!
Quant à pouvoir trouver de telles bouteilles à 80 euros chez un caviste, c'est une bonne nouvelle pour les heureux élus mais je ne possède malheureusement pas une telle adresse. Quelqu'un pourrait-il m'en faire part ??

Cordialement
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux