Nous avons 1452 invités et 63 inscrits en ligne

Domaine des Comtes Lafon, Meursault

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

NYGiants

le plus simple est dedemander au domaine la liste des cavistes et revendeurs.
Il y en a peut être un près de chez toi.

MAis si tu n'es pas un bon client il n'est pas évident qu'il tevende une bouteille (ou alors à un prix pour touriste)
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1458
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Merci par avance vin100.

En attendant, je me suis farci la liste des distributeurs parisiens figurant sur le site du domaine. Je vais ensuite essayer les cavistes de province.

Il est étonnant de voir le secret qui entoure le nombre et crus disponibles, le prix... des bouteilles du domaine. On se croirait au marché aux truffes de Richerenche ou Lalbenque où tout se négocie à l'abris des regards indiscrets.

A titre d'exemple, un célèbre caviste du boulevard Haussmann, on m'a dit ouvertement que les bouteilles étaient dans l'arrière boutique et qu'elles étaient vendues si le chef était bien luné après une "discussion" avec le postulant !! Pas encore prêt, petit scarabée. Un autre refuse même de dire ce qu'il a et a insisté pour que je passe une commande (!!!) pour me dire ensuite ce qu'il a en stock et à quel prix. On croit rêver ou plutôt cauchemarder...

Heureusement tous ne sont pas comme ça, mais les prix que j'ai pu obtenir, en ma qualité de nouveau client, sont proches de ceux sur ebay. c'est t'y pas malheureux, mon pauv'monsieur.

Cheers

Nicolas
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

NyGiants,

de nombreux cavistes procèdent ainsi, pour les vins spéculatifs.

Les rayas, Bonneau, Coche sont rarement en tête de gondole !
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

ça me débectait quand je travaillais chez un caviste qui vendait tous ces vins "recherchés" : sur les tarifs on ne lisait que NC.
"Nous consulter" que je traduisais plutôt par "non communiqué"... et surtout par "à la tête du client".
Tout ce que je déteste dans le petit monde du vin (mais surtout du commerce et du snobisme)
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2370
  • Remerciements reçus 1

Fabien a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

NyGiants a écrit:

> A titre d'exemple, un célèbre caviste du boulevard
> Haussmann, on m'a dit ouvertement que les
> bouteilles étaient dans l'arrière boutique et
> qu'elles étaient vendues si le chef était bien
> luné après une "discussion" avec le postulant !!
> Pas encore prêt, petit scarabée.


T'inquiète cette réaction n'a rien à voir avec le fait que tu veuilles acheter des Comtes Lafon, elle aurait été la même avec un Beaujolais de Lapierre, un vin de table de Mazière, une poignée de raisins de Gramenon, un Rousset Peyraguey etc... c'est à mon avis la plus belle cave et sélection de Paris, mais le Boss qui est un ami à un p----n de caractère...la prochaine fois tu pourrais être reçu les bras ouverts, t'es mal tombé, faut être un peu maso dans la vie, retourne voir...

J'ai cru comprendre d'où tu parlais...


Fabien
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

cher tous,
je reconnais qu'acheter les vins du domaine lafon relève de la quête du graal pour tout oenophile averti,du moins pour les trouver à un tarif abordable.j'ai la chance d'avoir une allocation annuelle et encore plus de déguster au domaine quand je viens la retirer;c'est toujours un moment merveilleux d'echanges avec le directeur qui nous reçoit et nous enseigne sur les particularités des différentes cuvées en fonction du millésime.par la suite la dégustation d'un vin du domaine à domicile est toujours un moment magique tellement ces vins sont délectables se mariant si bien avec la table.malheureusement pour mes amis LPViens,je garde jalousement tous mes vins,hormis pour quelques amis très proches à qui j'en cède quelques flacons.mais pourquoi ne pas tenter sa chance au domaine?J'ai fait comme celà pour devenir client mais c'était il y a plus de 15 ans et bien évidemment sans jamais rater un millésime(quelqu'un d'autre aurait alors pris ma place...)
amitiés
bertrand
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1458
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Bertrand,

ça n'est pas faute d'avoir essayé d'entrer par la porte, puis par la fenêtre, puis par la cheminée. Je n'ai pas encore essayé les conduites d'évacuation des eaux, mais je suis sur le point de le faire.

En attendant, j'ai beaucoup de frustration ;-))

Cheers

Nicolas
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Nicolas,
il faut peut-être essayer de rentrer par la cave... ou plus sérieusement commencer par un achat de macon(héritiers du comte lafon)?Ces macon sont un modèle de pureté,de simplicité,sans bois excessif,sans lourdeur mais avec un équilibre remarquable.
bonne quête.
bertrand
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6622
  • Remerciements reçus 654

Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Domaine des Comtes Lafon, Meursault Clos de la Barre, 1994

CR: Domaine des Comtes Lafon, Meursault Clos de la Barre, 1994

Nez puissant, mais lourdingue, plus sur la réduction et le bois. Bouche expressive, puissante, mais massive et sans finesse, avec un boisé très marqué par son côté boisé presque caoutchouteux. Une réelle déception.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2293
  • Remerciements reçus 40

M@nuel a répondu au sujet : Re: Meursault, Clos de la Barre 1994

Je connais le bois d'arbre, moins le bois en plastique ! :D

Amitiés,
M@nuel.
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 697
  • Remerciements reçus 1

Zapata a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Peut-être que les fûts utilisés étaient en hévéa...

:-)

Zapata
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Le millésime 2004 au domaine des Comtes Lafon

CR: Le millésime 2004 au domaine des Comtes Lafon


Il neige sur Meursault ce mercredi 1er mars 2006 . La descente des escaliers qui mènent à la caverne d'Ali Baba est périlleuse mais prometteuse ! Stéphane Thibodaux , bras droit de Dominique , est un guide passionné .

LES VINS ROUGES

Monthelie 2004 : sur le fruit , frais , équilibré , finale savoureuse .

Volnay 2004 : plus tendre , élégance immédiate . Beau vin qui pourra être ouvert assez rapidement .

Volnay 1er Cru Santenots du Milieu 2004 : fruité éclatant et frais , belle densité sans lourdeur , finale longue et subtile .

Sur une période de 20 ans , surtout ces dernières années , les vins rouges du domaine ont progressé vers plus d'élégance et de définition .

LES VINS BLANCS

Meursault 2004 : d'emblée une grande pureté , le fruit est mûr , la fin de bouche est nette . Cette cuvée est constituée pour un quart par les jeunes vignes des crus .

Meursault Désirée 2004 : les fruits exotiques , comme souvent , signent cette cuvée singulière qui tranche par son exubérance dans la dégustation .

Meursault Clos de la Barre 2004 : retour à un vin plus classique , homogène en bouche . Belle tension qui évoque un petit Perrières .

Puligny-Montrachet 1er Cru Champ-Gain 2004 : un vin aérien au profil aromatique peu disert ce jour là .

Dominique nous rejoint pour les 4 derniers vins du millésime 2004 tous superbes , chacun dans son registre propre .

Meursault 1er Cru Genevrières 2004 : le corps est élancé , élégantissime , longue finale subtile .

Meursault 1er Cru Charmes 2004 : l'attaque est plus étoffée , belle corpulence sans aucune lourdeur . Un vin moins aérien mais plus dense .

Meursault 1er Cru Perrières 2004 : quel impact à l'attaque , beaucoup d'énergie au prolongement , notes minérales marquées en finale qui confère à ce vin une tension supplémentaire .

Montrachet Grand Cru 2004 : souvent peu avancé dans son élevage , il se déguste bien ouvert aujourd'hui . Le vin tranche avec les Meursault par sa plénitude , ses admirables notes de pêche de vigne , son interminable fin de bouche . Je ne peux m'empêcher de boire ce seigneur .

Nous dégustons ensuite plusieurs 2005 évidemment très prometteurs . Il me semble trop tôt pour commenter précisément ces vins à fortiori pour les noter comme on commence à le voir.

C'est un privilège chaque fois renouveler de déguster de tels vins et de débattre avec Stéphane et Dominique . Les prescripteurs de goût feraient bien de s'inspirer de leur humilité , de leurs doutes , de leur écoute attentive .

Bravo et merci .

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

LEGOFFE a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon, Meursault Perrières 1992

Belle description de cette dégustation tout à fait conforme à ce que je ressent chaque année en matière d'expression des vins avec le montrachet au firmament mais peut-être pas si éloigné du perrières....
à ce propos je viens de déguster un CR: Meursault Perrières 1992 juste derrière le montrachet de marc colin de la même année:les deux vins ont fait jeu égal en dégustation et avaient une belle parenté sans doute en raison du millésime semblable:deux vins exceptionnels de puissance de finesse sans la moindre trace d'oxydation avec des aromes beurrés et une finale interminable.
vraiment somptueux sur des gambas sautées à la coriandre....un must!
j'ai vraiment hâte de retourner au domaine faire la même dégustation avec stéphane thibodeaux qui est tel que vous le décrivez:pétillant,à l'écoute, avec la part de doute qui fait sans cesse progresser les vins du domaine.
amitiés
bertrand
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Bertrand ,

Vous avez raison , le Perrières 2004 est particulièrement imposant et puisque vous me poussez dans mes derniers retranchements je peux bien avouer que je l'ai bu aussi ! :)

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

charlesv,
moi je dois vous avouer que je bois quasiment tous les fonds de verres qui me sont servis au domaine....c'est trop bon!
bertrand
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Domaine des Comtes Lafon Meursault Perrières 1990

Ce sont vraiment des vins immenses.
Je n'ai pas la chance d'y être connu, donc je les bois au restaurant avec les conséquences évidentes sur le prix.
Une fois, nous avons comparé le Meursault Perrières 1990 de Comtes Lafon et de Coche-Dury. C'était passionnant.
Voici ce que j'avais écrit :

"Sur le turbot à la chair délicate et la cuisson exacte, le CR: Meursault Perrières Comtes Lafon 1990 offrait le charme, l'opulence, la générosité, la chatoyance. En revanche, le CR: Meursault Perrières Coche Dury 1990, au nez si Coche Dury, offrait un typique Meursault brutal, sans concession, avec une pointe d'ascétisme. Deux expressions diamétralement opposées de Meursault qui eurent chacune ses champions. Chacun défendait son camp ou son image de l'exact Meursault. Je fis voter, et six convives vantaient le Lafon contre quatre le Coche. Je fus du camp du Coche et la suite montra, comme le fit remarquer Bipin pourtant « Lafon’s lover » initial que le Coche était plus orthodoxe que le Lafon. Comme j'aime les accords plutôt provocateurs, ce fut bien sûr le Coche Dury que j'aimais voir attaquer le turbot pour créer des chocs aux étincelles gustatives passionnantes."


Cordialement,
François Audouze
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Charles,

Alléchant ...

Ta description des crus est celle que l'on attend et une évaluation quantitative me semble utile pour mieux situer les vins (entre eux, par rapport à d'autres, la qualité d'ensemble du millésime, ...).

Je veux dire par ex : Montrachet Bouchard 95 ou Perrières Lafon 95 ...(tu vois ce que je veux dire ?) :)

Elle est intéressante car la concision technique n'empêche pas le lyrisme justifié pour ces seigneurs de la table.
:)

Les 2003 ont été fort bien commentés par le club toulousain IVV (voyage de déc 2004).
J'aime bien ces propos de Pierre Citerne
sur le domaine :
Ce qui frappe chez Dominique Lafon, pourtant à la tête d'un domaine parmi les plus prestigieux et les plus reconnus, c'est la sensibilité et l'humilité de son approche. On le sent à l'affût, dans une écoute permanente de ses terroirs, de ses vins. Cette inquiétude positive, ce sens aigu de la recherche et du questionnement, laissent présager un avenir passionnant pour les vins du domaine

sur le Montrachet 2003:
... mais ce vin imprègne véritablement la bouche, sans violence, avec douceur même, mais avec un inébranlable sens de la décision.

Mes quelques expériences de blancs et de rouges des Comtes Lafon ont eu des hauts et des bas.

* des blancs parfois un peu lourds aromatiquement (je ne sais pas grand-chose sur leur vieillissement mais j'ai goûté un remarquable Meursault 90 en juin 2005)
* des rouges que je ne situais pas d'emblée en Bourgogne (Volnay santenots 98)

Bon, cela dit, je fais un peu la fine bouche pour ne pas paraître trop "buveur d'étiquettes".:)

j'ai noté au passage, Charles, que tu commences à sombrer dans l'alcoolisme le plus noir ... :):)

Je visite le domaine en mars 2006.
Vos commentaires sur les vins ET les plats me font saliver !:):):)
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Laurent ,

Je suis d'accord avec toutes tes réserves même si :

J'aime bien ces propos de Pierre Citerne sur le domaine : Ce qui frappe chez Dominique Lafon, pourtant à la tête d'un domaine parmi les plus prestigieux et les plus reconnus, c'est la sensibilité et l'humilité de son approche. On le sent à l'affût, dans une écoute permanente de ses terroirs, de ses vins. Cette inquiétude positive, ce sens aigu de la recherche et du questionnement, laissent présager un avenir passionnant pour les vins du domaine .

et

C'est un privilège chaque fois renouveler de déguster de tels vins et de débattre avec Stéphane et Dominique . Les prescripteurs de goût feraient bien de s'inspirer de leur humilité , de leurs doutes , de leur écoute attentive .

me semblent aller dans le même sens ...

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Charles,

Tout à fait ...

J'aime bien quand les crs mélangent approche technicienne de la dégustation et approche hédoniste (j'espère y arriver parfois).:)
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1458
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Sur les conseils de LEGOFFE, je me suis procuré un Macon Uchizy, les Maranches 2004 des Héritiers du Compte Lafon (malheureusement pas directement après du domaine car même pour ces vins, il n'y a plus de liste d'attente). J'ai été surpris par la fraîcheur, la pureté et le croquant de ce vin.

Je n'ai pas d'experience sur les Macon, mais celui-ci est tout à fait plaisant et interessant, même pour un millésime si récent.

Cheers

Nicolas
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1213
  • Remerciements reçus 190

tht a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

Ben c'est à dire qu'il fallait se positionner au tout début où ils ont acheté le domaine. Si tu peux, tu devrais le garder un peu. Je me rappelle que jeune, ils étaient bons mais pas impressionnants. Par contre, j'ai ouvert un 2000 récemment et c'est vraiment superbe. Ces gens là savent faire du vin kamême.

Thien
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

c'est vrai que ces macon sont très purs et non maquillés par le bois et se boivent vraiment facilementsur nos fruits de mer bretons;je pensais qu'on pouvait encore en acheter directement même si les propositions ont été d'abord faites aux clients du domaine de Meursault;les prix sont doux(8à 9 euros) et d'années en années la qualité grimpe fort.
amitiés à tous
bertrand
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Domaine des Comtes Lafon : 2004 + 2005 (sur fût)

Domaine des Comtes Lafon

La réception dynamique, passionnée, généreuse et didactique est orchestrée par Dominique Lafon.
Le domaine de près de 14 Ha n’est plus à présenter, tant son patrimoine est enviable, son histoire glorieuse et son nom synonyme d’excellence bourguignonne à peu près partout à travers le monde.

Pendant près de quatre heures de visite, Dominique Lafon nous fait découvrir une série mémorable de 2004 et les 2005 semblent trempés dans le même acier (ce millésime sera très certainement très favorable aux rouges).
Tous les vins sont enthousiasmants de droiture, de force, de caractère esurtout, pour les blancs en tout cas, de minéralité exacerbée.
Le domaine ne nous avait pas toujours habitué à ce style dépouillé et essentiel, mais ici comme ailleurs, on se remet en question, on avance et ce malgré une notoriété potentiellement sclérosante.
Il nous semble ainsi que Dominique Lafon opère un retour en arrière sur la fréquence de bâtonnage, se montrant plus mesuré sur ce point et favorisant peut être ainsi l’ancrage des vins dans leurs terroirs respectifs.
Sans conteste un des points d’orgue de la semaine.

--> Vins rouges du millésime 2004 sur fût :
Monthelie 1er cru Les Duresses - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG14 - PP14,5 - JP14
Beaucoup de fruits rouges (cassis, cerise, fraise). Finesse, fraîcheur et gourmandise caractérisent ce vin déjà accessible.

Volnay 1er cru Santenots du Milieu - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG15,5 – PP15 - JP15
Fût de jeunes vignes qui sera déclassé en Volnay Village. Le vin de ce fût possède déjà beaucoup d’atouts : fruit (cerise, myrtille), réglisse, bonne constitution et une certaine profondeur.

Volnay 1er cru Clos des Chênes - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG13,5 - PP14,5 - JP14
Sur ce millésime, n’ayant pas l’heur de plaire à Dominique Lafon, tous les fûts de Clos des Chênes seront déclassés en Volnay Village. On ne peut qu’acquiescer car, même s’il ne démérite pas complètement, ce climat se montre ici sous un jour plus raide et végétal que ne le tolèrent les standards maison.

Volnay 1er cru Santenots du Milieu - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG17 – PP17 - JP16,5
Le nez est sombre et profond sur la cerise noire et son noyau. Il est très vivant, très présent en bouche, dense et élégant tout à la fois. Ses tannins juteux et sa longueur sont garants d’un bel avenir.

Volnay 1er cru Champans - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG16,5 – PP16,5 - JP16,5
Olfaction baroque sur le cacao et la maturité extrême tirant sur la liqueur de fruit. Corps sérieux et construit, avec des tannins poudreux et un beau fruit vivant, plus frais que ne le laisse supposer le nez.

--> Vins rouges du millésime 2005 sur fût :
Volnay 1er cru Clos des Chênes - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG17 – PP?? – JP16,5
Malo faite à 70%. La matière est serrée, la texture suave et le fruit mûr, encore en retrait à ce stade. Prometteur autant que l’on puisse en juger.

Volnay 1er cru Champans - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP16,5
Malo pas faite. L’acidité est bien sûr encore envahissante. On peut apprécier le volume et la qualité indéniable des tannins. On peut sans crainte parier sur lui.

Volnay 1er cru Santenots du Milieu - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP17
Malo pas faite. Nez intense rappelant une forêt noire (cerise, cacao). Il se montre plus accessible que le Champans. On peut déceler sa profondeur, sa maturité et sa densité. Avenir radieux prévisible.

--> Vins du Mâconnais du millésime 2004 en bouteille :
Mâcon Villages - Les Héritiers du Comte Lafon 2004 :
LG13 – PP13 – JP13
Nez exotique sur l’ananas. Matière un peu faiblarde et expression plutôt simple avec des inflexions végétales.

Mâcon Milly-Lamartine - Les Héritiers du Comte Lafon 2004 :
LG13,5 – PP14 – JP14,5
Petit supplément de complexité et de volume. Nez et bouche dévoilent de la poire, de la pêche et du gingembre. Finale citronnée et sur la fougère.

Mâcon-Uchizy « Les Maranches » - Les Héritiers du Comte Lafon 2004 :
LG14 – PP14 – JP14
Olfaction florale, sur le foin, mais aussi herbacée. Il montre plus d’amplitude, mais le fruit reste encore monolithique.

Mâcon-Chardonnay « Clos de la Crochette » - Les Héritiers du Comte Lafon 2004 :
LG15 – PP14,5 – JP14,5/15
Réglisse blanche et poivre blanc au nez. Le volume grimpe encore d’un cran, le fruit se fait plus intense et la minéralité commence à émerger. Pour certains, des notes végétales perdurent. Dominique Lafon croit beaucoup en l’avenir de ce clos.

Mâcon Milly-Lamartine « Clos du Four » - Les Héritiers du Comte Lafon 2004 :
LG15,5 – PP15,5 – JP15,5
Nettement au dessus des précédents par ses arômes complexes et intenses (fruit extraverti : orange, exotique), sa pureté minérale, sa tension et sa longueur.

--> Vins blancs du millésime 2004 sur fût :
Meursault - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG16 – PP15,5 – JP15,5
Nous avons dès ce village un aperçu du savoir-faire du domaine. Le nez est frais (menthe, agrumes) et minéral. La bouche offre les mêmes caractéristiques, avec un bon volume et une droiture certaine.

Meursault « Clos de la Barre » - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG16,5 – PP16 – JP16
Olfaction intense, minérale et fraîche (menthe, voire eucalyptus). Même profil que le Meursault avec un peu plus d’énergie interne.

Meursault 1er cru Goutte d’Or - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG17 – PP17 – JP17
Nez très parfumé (floral et menthe) et crayeux. L’attaque est puissante et large, puis la bouche déroule et s’affine progressivement jusqu’à la finale très minérale, très pure, très longue.

Meursault 1er cru Genevrières - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG18 – PP17,5 – JP18
Il apparaît d’une grande élégance et déjà complexe. Son expression est remarquablement droite, vibrante, fruitée, dense et gracile tout à la fois. Elle transpire son terroir (infusion de roche). La texture de ce vin merveilleux est soyeuse et sa rémanence interminable.

Meursault 1er cru Charmes - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG16,5 – PP17 – JP17
Olfaction plus fruitée (poire, pêche blanche, réglisse blanche), plus douce, mais délivrant tout de même son quota de craie. Son profil est différent de celui du Genevrières, plus aimable, plus large, moins tendu. Un très beau vin ceci dit, avec du volume, du fruit et largement ce qu’il faut de minéralité et d’allonge.

Meursault 1er cru Perrières - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG18,5 – PP17,5/18 – JP18
Le nez est plus solaire (les fruits tirent sur le jaune), plus compact et sa minéralité légèrement hydrocarbure trahit sa profondeur. Sa stature est immense, sa longueur impressionnante. Il rayonne et paraît en prise directe avec la roche mère. Un parangon de chardonnay, de Perrières en tout cas.

Montrachet - Domaine des Comtes Lafon 2004 :
LG18+ – PP18,5 – JP18,5
Le nez ne se montre pas encore très expressif, il est tout en subtilité : fruité (poire, pêche blanche) et minéral. Le corps est séveux, admirablement cristallin, d’une grande pureté et d’une élégance insigne : une véritable eau de roche. Fruits blancs, fraîcheur mentholée et minéralité sont intimement enlacés. Grande longueur, grande race.
Pour les Happy Few les possédant, la comparaison sur la durée des Genevrières, Perrières et Montrachet sera sans nul doute des plus passionnantes.

--> Vins blancs du millésime 2005 sur fût :
Meursault « Clos de la Barre » - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Fût où sont élevés les jus issus de vignes de 25 à 35 ans. Malo pas faite. Expression puissante, exotique, mûre. La trame est serrée, la puissance indéniable. Maturité et fraîcheur.

Meursault 1er cru Goutte d’Or - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Malo pas faite. Beaucoup de fruits jaunes au nez. Beau cocktail puissance/acidité pour un profil extraverti, riche mais d’un équilibre parfait.

Puligny-Montrachet 1er cru Champ Gain - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Quelques notes grillées accompagnent des fruits blancs. La bouche est tendue, assez aérienne. Elle arbore du miel floral, de la réglisse et de la minéralité. Prometteur.

Meursault « Désirée » - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Olfaction un peu rébarbative (réduite, fermentaire). La bouche est plus expressive et se montre même très convaincante avec sa droiture et sa minéralité. Dommage qu’il s’agisse là du dernier millésime avant arrachage de la vigne.

Meursault 1er cru Genevrières - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Fût où sont élevés les jus issus de vieilles vignes. Le fruit se glisse derrière des notes réduites. On devine tout le potentiel du cru via la puissance minérale du corps sculptural.

Meursault 1er cru Charmes - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Fût où sont élevés les jus issus de vignes de 15 ans. Le nez est opulent et grillé. La bouche est tendue par une acidité marquée.

Meursault 1er cru Charmes - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Fût où sont élevés les jus issus de vignes de 45 ans. Plus de puissance, de minéralité mais toujours la rectitude acide (beaucoup d’agrumes à ce stade). Austérité minérale.

Meursault 1er cru Charmes - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG?? – PP?? – JP??
Fût où sont élevés les jus issus de vignes de 75 ans. Le grand frère du précédent avec les mêmes sensations toutefois légèrement plus paroxystiques.

Meursault 1er cru Perrières - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG(18) – PP?? – JP??
Le corps est magistral, de grande ampleur, de puissance contenue et d’une minéralité exacerbée. L’ensemble est pétri de qualité et ira certainement très loin.

Montrachet - Domaine des Comtes Lafon 2005 :
LG(18+) – PP?? – JP??
Vin essentiel car essence de raisin et essence de roche, parfait miroir de l’adéquation de son cépage et de son terroir. Comme pour les 2004, sa puissance est moins sauvage que celle du Perrières et son profil plus élancé.
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Comtes Lafon - Meursault Charmes 1997

CR: Meursault 1er cru Charmes – Comtes Lafon 1997 : 18/6/06
JLG17 - JP17,5/1818 - LG18 – PP18

- On capte une grand richesse aromatique : tarte au citron, menthol, herbes aromatiques, verveine, réglisse, zeste d’orange, nette mais qui semble encore peu se dévoiler.
- La bouche est massive (presque huileuse, comme celle d’un grand cru) mais pour autant véloce. Race, équilibre, longueur. Grosse sève réglissée, altière, de grande garde.
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

passage en cette fin juin au domaine des comtes lafon pour retirer mon allocation
annuelle de meursault,volnay,monthélie et macon;je ne décrirais pas les vins dégustés car déjà fort bien décrits par Ganesh,mais je m'étendrais plutôt sur la magie du lieu et l'émerveillement qui s'opère à chaque fois,selon à peu près le même rituel.C'est vraiment un moment privilégié,fort attendu chaque année,et cette fois-ci encore,nous avons pris un plaisir non dissimulé en compagnie de Stéphane Thibodaux, qui est d'une disponibilité indéfectible:merci à toute l'équipe du domaine pour cet accueil réservé et pour la superlative qualité des vins dégustés(je ne parlerai pas de l'ambiance au restaurant le clos des arches à Beaune le soir même...un must!)
amitiés à tous
bertrand
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : CR: Domaine des Comtes Lafon - Meursault 1er cru Perrières 1999

CR: Meursault 1er cru Perrières 1999

Teinte jaune or pâle , encore vive , pas de reflets verts .

Beau nez mûr sur des notes classiques de beurre frais et surtout d'amande .

L'attaque est sphérique , massive . Le prolongement sans faille est puissant et dense . La finale sapide , douce , manque quelque peu de tension .

Un très beau Meursault mais pas un grand Perrières . Superbe accord avec une terrine de foie gras aux asperges .

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon

CR: 11 juin 03 - synthèse par Pierre Citerne

Domaine des Comtes Lafon - Meursault premier Cru Charmes 1999 : 17+

- Nez exubérant, explosif même, dominante d'agrumes, de pêche blanche, noisette grillée assez discrète.
- Matière cohérente, savoureuse, pleine, beaucoup de jeunesse dans les saveurs d'agrumes et de beurre frais ; acidité vivifiante.

Domaine des Comtes Lafon - Meursault Désirée 1999 : 17- Nez très fin, racé, manifestement plus ouvert (évolué) que les premiers crus : noisette, pistache, lait de poule, praliné...
- Bouche cohérente, dense, gourmande. Elle peut sembler à ce stade aussi complète que les premiers crus ; a posteriori (une fois les étiquettes dévoilées) on s'accorde plus facilement à dire qu'elle dispose d'un peu moins de fond aromatique et structurel

Domaine des Comtes Lafon - Meursault premier Cru Genevrières 1999 : 16
- Nez pur et puissant d'agrumes, de beurre et de noisette fraîche, assez comparable au Charmes.
- Matière dense et fine, qui semble à ce stade un peu moins voluptueuse que celle des autre vins, avec une acidité moins enrobée.

Domaine des Comtes Lafon - Puligny-Montrachet premier Cru Champ-Gain 1999 : 17+
- Nez pénétrant, intense et ciselé, fond aromatique d'agrumes et d'épices, pointe grillée perceptible.
- Corps peut-être plus longiligne que celui des Meursault, expression plus retenue ; très belle acidité située au coeur du vin, allonge et pureté.
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5135
  • Remerciements reçus 1485

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Domaine des Comtes Lafon - Meursault Perrières 2003

En guise de cadeau de fin de soirée ...

Vin dégusté à l'aveugle par Philippe Haid et Alain Hinant. Je "fournissais" l'échantillon.
Ils ont reconnu l'appellation et Philippe, en plus, le millésime. Après Rayas, il tenait une forme olympique !

CR: Meursault Perrières 1er cru 2003 – Domaine des Comtes Lafon

AH. La robe est très limpide, brillante, d'une jaune or aux reflets verts. Le nez est avant tout très fin, complexe, aérien, sur la citronnelle, floral, amandes légèrement grillée, une touche d'élevage. On s'attend à un vin un peu pointu, très minéral, mais c'est tout à fait le contraire, c'est gras, belle rondeur, frais, ne parlons même pas de la longueur qui est phénoménale, avec des arômes de pêches blanches et de poires. Magnifique, dommage que se soit introuvable et impayable.

OM. Une robe jaune citron.
Un nez où se mêle l’amande, les épices, la vanille, un côté fumé.
La bouche réussit la gageure de proposer une bouche fruitée (fruits blancs) et très suave, typique du millésime, tout en s’achevant sur une minéralité surprenante pour le millésime.
L’ensemble est superbement équilibré, tendu et très long. Finale sur des amers nobles (agrumes mûrs).

Cordialement,

Olivier
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 913

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon - Perrières 2003

Il y en a qui ne s'ennuyent pas tout de même... ;)

Luc
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5135
  • Remerciements reçus 1485

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine des Comtes Lafon - Perrières 2003

On se débrouille comme on peut ! ;)

Olivier
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux