Nous avons 2198 invités et 89 inscrits en ligne

Domaine François Carillon, Puligny-Montrachet

  • Messages : 7312
  • Remerciements reçus 6447
CR: François Carillon - Saint-Aubin 1er Cru - Murgers des Dents de Chien - 2014

Je vais complètement rejoindre Ralf sur mes impressions quant à cette bouteille bue au restaurant.

La robe dévoile un or clair, avec des reflets légèrement verdâtres.
Le nez, déjà bien intense à l'ouverture de la bouteille, s'épanouit remarquablement à l'aération. A la fois d'une grande précision et complexes, les arômes de fruits blancs et d'autres floraux très élégants s'agrémentent de notes d'élevage, briochées et grillées, mais parfaitement combinées et en aucun cas dominantes.
La bouche impressionne par son volume, surtout pour ce niveau d'appellation. Elle présente un léger gras à l'attaque, une grande sapidité où le boisé ressort mais toujours sans s'imposer. C'est en deuxième partie de bouche que la tension prend le dessus, se terminant en lame de rasoir sur la très longue finale.
Le mariage avec un filet de féra du Léman pané d'une fine feuille de pain croustillante a été fort réussi : le gras et le croustillant du plat ont parfaitement fait écho, tour à tour, au gras et à la tension du vin !
Très Bien ++

Jean-Loup
10 Aoû 2017 19:47 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6151
  • Remerciements reçus 3808
CR: François Carillon, Puligny Montrachet 1er Cru, Les Champs Gain, 2014

Bue lors d'une thématique "Bourgogne", à Parfums de Cave

La robe est jaune claire, pâle. Le nez est parfumé, sur la noisette, le pain grillé, le beurré, la viennoiserie chaude...Même sir le fruit est en retrait, on a de superbes notes d'élevage, qui me plaisent énormément...bien mon style. La bouche est propre, ronde et grasse, avec une belle tension pour rendre ce vin énergique. On retrouve du citron, un peu de poire, ainsi que du beurre et de la noisette. On a une belle longueur. Pas de doute, on est dans le triangle d'or, et je penche pour un 1er Cru. Ceci me semble coller avec un beau Puligny, sinon un Cailleret sur Chassagne ou un Perrières sur Meursault. C'est Très Bien à Excellent (16,5/20), évidemment à attendre.
Flo (Florian) LPV Forez
24 Sep 2017 12:22 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19564
  • Remerciements reçus 3111
CR: François Carillon, Puligny Montrachet 1er Cru, Les Champs Gain, 2011

Bouteille bue ce midi sur un sandre simplement rôti au four (divin).
Superbe nez ouvert pur et fruité sans grillé (ça augure bien).
En bouche c'est riche mais pas écœurant, pas de notes d'élevage simplement du fruit blanc.
Ce n'est pas hyper tendu, on a même une sensation de sucrosité en finale mais ça ne nuit pas à l'énorme plaisir que m'a procuré ce vin.

Superbe, 17,22++
Michel
11 Oct 2017 13:14 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 189
  • Remerciements reçus 153
CR: Domaine François Carillon, Bourgogne générique et Puligny-Montrachet 1er Cru « Champs gain » 2015

Je n’ai pas pris de notes précises mais révèle simplement mon ressenti sur ces deux bouteilles bues à une semaine d’intervalle. Je les ai trouvées bonnes mais a ce jeune stade, ayant un manque flagrant de fraicheur et une touche alcoolisée au fur et a mesure du réchauffement (normal) dans le verre. Je suis amateur de bourgognes blancs plutôt tranchants mais j’ai eu les mêmes impressions qu’avec certains blancs de 2009…un peu mous.

@+,

Jerkke
28 Nov 2017 09:44 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 489
  • Remerciements reçus 17
Jerkke, tu me permettras de m'inscrire en faux. J'ai bu à plusieurs reprises le bourgogne 2015 ces dernières semaines et je l'ai trouvé à chaque fois épatant... ni lourdeur, ni mollesse mais il est vrai que j'aime les bourgognes mûrs et équilibrés.

Fred.
Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jerkke
28 Nov 2017 21:25 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6151
  • Remerciements reçus 3808
CR: Domaine François Carillon, Puligny Montrachet, 2011

La robe est jaune claire. On a un nez qui se résume à des marqueurs d'élevage sur la noisette, l'allumette mais sans fruit. La bouche est assez creuse et acqueuse avec un cruel manque de matière et de tonicité. On retrouve cette fois un peu de fruits jaunes, et les marqueurs d'élevage (noisette, cacahuète). La longueur est assez moyenne. Nonobstant avoir souffert de l'effet séquence avec le Magnum de Chassagne Montrachet 1er Cru Cailleret Morey Coffinet 2005 , c'est une réelle déception. Seulement Assez Bien (14/20)
Flo (Florian) LPV Forez
06 Déc 2017 20:36 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2054
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de DUROCHER sur le sujet CR: François Carillon, Bourgogne générique 2011.

La robe est bien dorée,nette.Le nez est assez puissant avec des notes pétrolées et un peu grillées.A l'aération de belles notes florales et fruitées,le citron surtout se dévoilent.
Très tendu,tonique avec une acidité haute en bouche le vin évolue et le 2 ème verre est différent;des notes florales et beurrées apparaissent,le gras aussi.L'acidité est bien équilibrée,la finale bien nette et la longueur correcte. CR: Ce Bourgogne générique 2011 de François Carillon a montré une certaine complexité et a séduit le petit groupe.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sebus
10 Jan 2018 15:55 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1574

Réponse de sebus sur le sujet François Carillon - Bourgogne 2011

Bonsoir Bernard, j'ai bu ce vin également la semaine dernière et me retrouve bien dans ton ressenti, les notes pétrolées en moins. Une cuvée qui me plaît beaucoup.
Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
10 Jan 2018 22:10 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 661
  • Remerciements reçus 330
CR: Puligny Mt 1 er cru « les champs gains » 2010 François Carillon

Nez un peu en retrait par rapport au Bouzereau sur des arômes minéraux et agrumes. En bouche le vin est fin, cristallin, tendu sur des arômes minéraux et zest d’agrumes. Beaucoup d’élégance et de vivacité qui est plus en longueur qu’en largeur et qui s’étire sur une longue finale fraiche. Vraiment très bon !
En savoir plus sur www.lapassionduvin.c...
21 Avr 2018 16:01 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6151
  • Remerciements reçus 3808
CR: François Carillon, Saint Aubin 1er Cru, Les Murgers des Dents de Chien, 2014

Bue à l'aveugle, lors d'une thématique "Bourgogne", à Parfums de Cave

La robe est jaune claire, à reflets vert. Le nez est dominé par l'élevage, avec des notes beurrées, pâtissières et de crème fraîche au premier plan, rendant le fruit quasiment invisible immédiatement. Regoûté en fin de soirée, des notes de poire et de fins agrumes apparaissent. La bouche est ronde, tendue par une très belle acidité et une trame crayeuse, un fond caillouteux indéniable. On retrouve un élevage beaucoup plus fin, équilibré et discret, marqué par des notes de grillé/toasté/boisé. Le fruit est également un peu en retrait initialement. J'étais sur Chassagne Montrachet, sur 2014. Ce vin mérite d'attendre quelques années afin de fondre cet élevage un peu trop dominant à ce stade, le touché de bouche est cependant de haut niveau. Très Bien à Excellent, pour qui aime les vins "bien élevés", Très Bien simplement, si l'on ne se fie qu'à cet élevage bourguignon.
Flo (Florian) LPV Forez
26 Avr 2018 20:36 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 655
  • Remerciements reçus 91
CR: François Carillon, Puligny Montrachet 1er Cru, Champs Gain 2012

Bu à l'aveugle
J'ai beaucoup aimé ce vin, tout en fraîcheur et en tension avec peu d'élevage perceptible. Au jeu des devinettes, j'étais même parti plus au Nord (beau cru de Chablis)...
Des notes de craie et d'agrumes.

Il a été bu en parallèle du très beau Saint Aubin en Remilly Marc Colin du même millésime. Les deux vins sont d'un niveau équivalent mais j'ai trouvé un peu plus de pureté dans le Carillon.

A+

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji
22 Juil 2018 19:41 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315
CR: François Carillon - Bourgogne Aligoté 2015
Glané dans une Fav



Belle robe jaune citron légèrement doré.
Joli nez qui débute tout en souplesse. Mais très vite changement radical pour se centrer sur du citron beurré, d'agrumes mentholées et de verveine infusée au réchauffement.
Bouche très équilibrée sur une attaque fraiche portée par un joli volume. Milieu très confortable, doté d'un gras léger, sur des saveurs oscillant entre la peau d'agrumes, et la chair de citron de menton (doux).
Final réglissé avec une belle retro a l'unisson.
Impossible d'y trouver les marqueurs du cépage. :cheer: Sympas cet Aligoté travaillé façon puligny ::oups::
Pour 7€90 c'est cool ! ::dance::
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
04 Oct 2018 12:36 #72
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 972
  • Remerciements reçus 1221

Réponse de david84 sur le sujet François Carillon - Bourgogne Aligoté 2015

Pour 7€90 c'est cool !

Tu es sûr du prix ?
David
LPV Vaucluse
05 Oct 2018 10:35 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet François Carillon - Bourgogne Aligoté 2015

Oui !



Ce qui ne m'empêche pas de croire a une erreur de prix ::oups::
05 Oct 2018 10:54 #74
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 972
  • Remerciements reçus 1221

Réponse de david84 sur le sujet François Carillon - Bourgogne Aligoté 2015

Prix domaine du 2015 : 10 € pour un particulier mais pour un achat pro je ne sais pas...
David
LPV Vaucluse
05 Oct 2018 11:04 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet François Carillon - Bourgogne Aligoté 2015

Je m'en doutais ! y en a un qui a pris 2 cartons; sont pas si bête dans les Fav, :D
Je me contenterais de mes 2 bouteilles ::oups::
05 Oct 2018 11:10 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1574

Réponse de sebus sur le sujet CR: François Carillon - Bourgogne blanc - 2014

CR: François Carillon - Bourgogne blanc - 2014

Bouteille ouverte et bue dans la foulée pour accompagner des raviolis ricotta et épinards au beurre de sauge.
Robe claire. Nez discret beurré et citronné. Bouche répondant au notes du nez, plutôt sphérique, d'intensité moyenne avec une finale sur le citron, présentant une très fine amertume, relativement courte.
Le vin se boit bien mais ça manque d'intensité et de relance. Ne soutient pas suffisamment le plat.
Sébastien
14 Oct 2018 21:09 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3899
  • Remerciements reçus 3799
Un repas, mes amis ...

CR: Domaine François Carillon, Chevalier Montrachet 2011
Dans un premier temps le nez reste fermé.
Aïe, alors qu'on se doute que Gérard a dû sortir un truc à nous faire décoller, j'espère que ce n'est pas le dernier Soyouz qui va nous mettre la tête dans le désert Kazakh.
Le vin va s'ouvrir peu à peu mais les arômes restent discrets.
Par contre en bouche on perçoit tout le potentiel de ce vin.
C'est d'une grande amplitude mais encore loin du feu d'artifice et de la finale en queue de paon que l'on pourrait espérer.
Le vin semble comprimé, en retenue.
Assurément une bouteille au grand potentiel mais méritant de patienter encore plusieurs années en cave.

Cette série de blanc fut très pédagogique.
Bu seul, j'aurais pu dire que le Meursault de Coche vaut un grand cru.
Mais lorsqu'on lui en met un en face, on peut percevoir la différence de structure.
Cela dit si je pouvais en choisir un pour mon prochain repas de fête, je prendrais le Meursault qui est en pleine apogée.
Nous avons aussi compris qu'il ne faut pas ouvrir les grands crus blancs avant leurs 10 ans.
Gérard tenait à me faire découvrir un Chevalier suite à ma mésaventure avec un 2007 oxydé.
Il se doutait toutefois que le vin ne nous dévoilerait pas toutes ses qualités à ce stade.
Sylvain
27 Oct 2018 11:28 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4838
  • Remerciements reçus 2233

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Domaine François Carillon Puligny-Montrachet 2014

Puligny-Montrachet François Carillon 2014

Robe légèrement plus dorée, nez d'une belle densité, de fruits plus jaunes et d'écorces d'oranges, quelques notes grillés, en bouche le vin développe un volume et une longueur très importante, de la fraicheur participe à ce très bel équilibre, légère élevage ressenti mais parfaitement intégré, vraiment très, très bon.

Bu ici www.lapassionduvin.c...

Stéphane
28 Oct 2018 18:16 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 609
CR: Domaine François Carillon - Puligny-Montrachet 1er cru Les Perrières 2010

Au restaurant du Pré Catelan, face au défi d'accompagner le menu dégustation (crabe, perles du Japon, langoustine, saumon et ris de veau - absolument délicieux d'ailleurs) et sachant que nous n'étions que deux, mon choix se porte sur ce premier cru réputé assez minéral (je vous laisse insérer ici le commentaire sarcastique de votre choix sur la minéralité du vin et des terroirs) de chez François Carillon, producteur dont j'ai eu la chance de goûter auparavant quelques bouteilles qui m'ont convaincu qu'il s'agissait d'un vigneron à suivre, du moins dans la mesure où ses vins sont trouvables et les finances le permettent. Ouf ! Fin d'une phrase proustienne dans sa longueur à défaut de l'être dans son élégance.

Le millésime a aussi joué un rôle dans mon choix : la carte offre peu de bouteilles un peu évoluées et j'imaginais qu'un 2010, belle année de manière générale, offrirait une petite évolution qui viendrait compenser la fougue de la jeunesse. Bon, j'ai eu du pot : ça s'est révélé être le cas.

Le sommelier débouche le flacon d'un geste expert, hume le bouchon, me sert un fond de verre : belle couleur dorée, nez ouvert d'évidence sur des notes d'agrumes et un côté crayeux. La bouche confirme cette première impression. Le vin commence tout juste à évoluer et sa vivacité, bien réelle, est compensée par un gras qui varie selon l'accompagnement : les langoustines se reposent sur la fraîcheur et la salinité du vin, tandis que les perles du Japon, préparées façon "risotto" avec une crème de parmesan et du jus gras, font appel à son évolution et mettent sa structure en avant.

Au final ce Puligny-Montrachet s'est révélé être une sorte de 4x4 de la gastronomie pour notre plus grand plaisir. Très belle bouteille ! :miam:
“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, leteckel, Damien72, Jonbob, Garfield
04 Fév 2019 21:27 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 972
  • Remerciements reçus 1221
CR: Domaine François Carillon Bourgogne Aligoté 2016
Robe d'un vert très pâle.
Nez légèrement grillé sur le sésame accompagné de notes mentholées.
Puis viennent les fleurs blanches, les notes crayeuses et le citron.
Bouche à l'attaque fluide et droite. Le vin gagne ensuite en amplitude et déroule une texture grasse et tendue où percent les notes citronnées.
Finale sur l'acidité où ressortent les notes mentholées.

David
LPV Vaucluse
09 Fév 2019 10:34 #81
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1574

Réponse de sebus sur le sujet François Carillon - Bourgogne blanc - 2014

CR: François Carillon - Bourgogne blanc - 2014

Bouteille ouverte et bue dans la foulée pour accompagner des raviolis ricotta et épinards au beurre de sauge.
Robe claire. Nez discret beurré et citronné. Bouche répondant au notes du nez, plutôt sphérique, d'intensité moyenne avec une finale sur le citron, présentant une très fine amertume, relativement courte.
Le vin se boit bien mais ça manque d'intensité et de relance. Ne soutient pas suffisamment le plat.


Même ressenti qu'en octobre dernier sur ma dernière bouteille de 2014. Peut-être plus floral que citronné cette fois.
Fin de bouche un peu molle. J'avais préféré 2011.
Sébastien
17 Fév 2019 08:49 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 334
  • Remerciements reçus 1144
CR: François Carillon - Puligny Montrachet 1er Cru Les Combettes 2015

Bouteille ouverte 1h avant le service et bue avec un bar de ligne

Robe dorée brillante

Au nez, très aromatique, fruits blancs, note vanillées, amandes, noisettes

En bouche, le vin est riche, alliant a la fois beaucoup de fruit et minéralité, avec toujours ces notes d'amandes et de grillé assez léger, persistance en bouche impressionnante.

Superbe bouteille -bien que bue trop jeune- qui a gagné en amplitude tout au long de la dégustation

Guillaume
18 Fév 2019 15:10 #83
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 1461
CR: Domaine François Carillon, Puligny-Montrachet 2015

Robe dorée, nez discret initialement (quasi muet) évoluant sur des notes d'agrumes, en bouche on retrouve malheureusement une certaine lourdeur du millésime sur les chardonnays avec du caramel, un manque de tension, longueur courte. Moyen en l'état. Pas le Puligny comme on l'aime.
Charles
01 Mai 2019 08:53 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1608
  • Remerciements reçus 896
CR: François Carillon - Puligny-Montrachet 1er Cru "Champ-Gain" 2012

Robe or un peu terne.
Nez précis de foin, d'anis, de menthe, de fruits jaunes, de fumé.
Bouche sapide avec une jolie longueur, terminant sur un bel amer.
Très joli vin mais qui se révèle avoir un réel cousinage avec le Pouilly Fuissé 2016 de chez Saumaize-Michelin (Clos Sur la Roche) dégusté hier. Difficile alors de ne pas évoquer le rapport Q/P de chaque vin.
Très bien tout de même.

Cordialement,

Hervé
09 Jui 2019 15:38 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 194
  • Remerciements reçus 404
CR: Domaine François Carillon, Bourgogne Aligoté 2016

Bouteille ouverte et dégustée dans la foulée,

Robe jaune avec des reflets verts,
Ce vin est simple avec des notes citronnées mais est un bon compagnon pour l'apéritif.
Je trouve le RPQ intéressant à prix domaine (10 euros), moins au tarif chez les cavistes sur internet (entre 15 et 20 euros).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
29 Avr 2020 16:11 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4838
  • Remerciements reçus 2233
CR: Domaine François Carillon Bourgogne Chardonnay Aligoté 2017

Bu à cet occasion www.lapassionduvin.c...

Alors au nez très chardonnay, fleur blanche et un poil de citron, en bouche il y a une belle trame acide qui évoque un coté Chablisien, longueur en bouche moyenne. Jolie bouteille, bien faite plutôt sur l’acidité (maitrisée) pas étonnante vu le style du proprio et du millésime.

François_999
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki, Fredimen
10 Mai 2020 21:00 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1419
  • Remerciements reçus 368
CR: Domaine Francois Carillon
Bourgogne Aligoté 2017
Provient d’une commande faite sur le
Site de vente que j’évoquais sur le coin des acheteurs.
Juste après l’ouverture, la robe est claire avec des reflets verts.
Joli nez, fumé & citrus, expressif mais pas complexe. Après 1h quelques notes de fruits jaunes apparaissent. Séduisant.
En bouche, l’attaque est vivace, avec une belle tension, c’est sapide, avec une finale courte. Pas une grosse complexité en l’état pour l’instant... l’aération ne fera pas gagner de complexité en bouche, mais peut être plus de sagesse, une acidité qui ressort plus calme.
C’est une bouteille bien sympa et ça va être impeccable pour l’apéro et les fromages.

JC
LPV Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki, Kiravi
10 Mai 2020 23:42 #88
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3387
  • Remerciements reçus 417

Réponse de francois999 sur le sujet Domaine François Carillon Bourgogne Chardonnay 2017

CR: Domaine François Carillon Bourgogne Chardonnay Aligoté 2017

Bu à cet occasion www.lapassionduvin.c...

Alors au nez très chardonnay, fleur blanche et un poil de citron, en bouche il y a une belle trame acide qui évoque un coté Chablisien, longueur en bouche moyenne. Jolie bouteille, bien faite plutôt sur l’acidité (maitrisée) pas étonnante vu le style du proprio et du millésime.

François_999


A noter que le lendemain, le vin s’est ouvert, l’acidité a baissé et il faisait plus st aubin.
Bon vin et tres bon rapport Q/P
Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, romu
10 Mai 2020 23:49 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 609
CR: Domaine François Carillon - Bourgogne Chardonnay 2017

Signe des temps, les comptes rendus* de Bourgognes génériques et régionaux fleurissent comme la mauvaise herbe au printemps. Des vins qui il y a encore quelques années étaient ignorés, voire bus en cachette avec un plaisir coupable ou au mieux servis en apéritif ou sur le barbecue dominical font aujourd'hui l'objet de CR détaillés et un tantinet bavards (oui, comme celui-ci). En-dehors de quelques snobinards - richards - vieux amateurs (rayez la mention inutile) qui continuent de se gargariser de Chambertin et autre Montrachet, ces salauds, le petit peuple de LPV en est réduit à picoler du générique. Les premiers crus ? Un lointain souvenir. Les villages ? Un luxe hors de prix. A ce moment de ma diatribe, j'en suis à chercher frénétiquement un pavé à lancer contre un représentant quelconque du nouvel ordre capitalistique vinicole mondial mais comme je n'en ai pas en stock dans mon petit appartement, je choisis de me resservir un coup à la place.

Et il ressemble à quoi ce coup hein ? Et bien plutôt à une bouteille bien sympa à descendre sur des p'tites crevettes marinées ou des Saint-Jacques. Le nez est joli, fruité, ouvert sur les agrumes, surtout le citron. En bouche le vin est vif, avec un gras léger (si une telle chose existe) qui ressort au réchauffement tandis qu'une fine amertume relance la finale. Ce n'est certes pas très complexe mais ça se boit avec plaisir dans un registre tendu.

PS1 :
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?

Ce compte rendu a été écrit en écoutant cette chanson qui a sans doute déteint sur son ton. ::oups::

PS 2 :
*D'après l'Académie et le Littré, compte rendu s'écrit sans trait d'union et avec le "s" du pluriel à chaque mot ! Damned, moi qui ait mis un - quasiment à chaque fois et depuis toujours, je suis tout esbaudi !
“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, legui, Vougeot, Jean-Loup Guerrin, trainfr, vivienladuche, Frisette, Med, starbuck, jd-krasaki, Damien72, Kiravi, Delphinette
20 Mai 2020 22:12 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux