Nous avons 2216 invités et 51 inscrits en ligne

Domaine Guffens-Heynen

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet Saint Véran "le clos" 2008 Verget

CR: Saint Véran "le clos" 2008 Verget :


bouteille ouverte hier et bue immédiatement. Au nez comme en bouche, on retrouve des notes citronnées prédominantes, avec une belle acidité. Secondairement, il existe un côté beurré. C'est moyennement long.
C'est simple, mais j'aime bien ce genre de vin.

J'ouvrirai bientôt un St Véran 2008, cette fois-ci estampillée Guffens pour comparer ;)

Cordialement

Eric
19 Nov 2010 11:57 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1879
  • Remerciements reçus 1190
Le Pouilly Fuissé du domaine Guffens Heynen en verticale sur 10 millésimes (1996 - 2005)

CR:
Samedi soir, en compagnie de quelques uns des fidèles dégustateurs avec lesquels je partage mes plus beaux moments de dégustation, j'ai initié une verticale que je couvais depuis plusieurs années.

J'aime les vins du domaine Guffens-Heynen, ce n'est pas une surprise. J'apprécie leur régularité et je suis un fidèle client depuis le millésime 96.

Le Pouilly Fuissé est la perle du domaine. Sa rareté (1 ha de Pouilly seulement sur les 5 du domaine), sa complexité, son volume en font un des plus beaux vin de chardonnay que je connaisse. Ce soir, les 12 vins du domaine (11 Pouilly et 1 Macon) ont été mis en confrontation avec quelques belles références (3) de Meursault. Un privilège rare...

Les vins du domaine Guffens méritent ils d'être comparés aux meilleurs crus de la Côte de Beaune ?

L'analyse des 15 vins au programme a été une révélation. C'est un exercice fascinant et très formateur. Tous les vins sont appréciés par séries de 3, sur la base des recommandations de Jean Marie Guffens lui même qui m'a appelé mercredi dernier pour me donner ses conseils. Je le remercie pour avoir pris ce temps. Les vins des millésimes 96 et 97 ont été débouchés la veillle. Les autres bouteilles ont été débouchées le matin même.

Chaque série de 3 a bénéficié d'un temps d'analyse de 30 minutes environ et nous avons ainsi donc largement pu apprécier leur évolution dans le verre.

La liste des vins, dans l'ordre de service :

Pouilly Fuissé "1er jus" 1999
Meursault 1er cru "Perrières" 2001 - Bouchard
Pouilly Fuissé "clos des petits Croux" 2001

Pouilly Fuissé "tri des 25 ans" 2005
Macon Pierreclos "tri des 25 ans" 2005
Pouilly Fuissé "1er jus" 2003

Meursault 1er cru "Bouches chères" 1999 - Buisson-Charles
Pouilly Fuissé ""les hauts de vignes" 2000
Pouilly Fuissé "1er jus" 1998

Pouilly Fuissé "tri des hauts de vignes" 2002
Pouilly Fuissé "la Roche" 2002
Pouilly Fuissé "la Roche" 2004

Pouilly Fuissé "Vintans" 1996
Pouilly Fuissé "la Roche" 1997
Meursault 1er cru "Charmes" 1993 - Comtes Lafon

Appréciations globales des 11 dégustateurs présents :

1er jus 1999 : excellent : 0 - très bien : 0 - bien : 7 - moyen : 4 - bof : 0

Perrières 01 : excellent : 0 - très bien : 4 - bien : 5 - moyen : 2 - bof : 0

croux 01 : excellent : 4 - très bien : 2 - bien : 3 - moyen : 2 - bof : 0

PF tri 25 ans 05 : excellent : 6 - très bien : 4 - bien : 1 - moyen : 0 - bof : 0

Macon tri 25 ans 05 : excellent : 2 - très bien : 5 - bien : 3 - moyen : 1 - bof : 0

1er jus 03 : excellent : 0 - très bien : 2 - bien : 7 - moyen : 2 - bof : 0

bouche chères 99 : excellent : 0 - très bien : 1 - bien : 10 - moyen : 0 - bof : 0

Hts de vignes 2000 : excellent : 3 - très bien : 8 - bien : 0 - moyen : 0 - bof : 0

1er jus 98 : excellent : 2 - très bien : 4 - bien : 5 - moyen : 0 - bof : 0

tri hts de vignes 02 : excellent : 0 - très bien : 7 - bien : 4 - moyen 0 - bof : 0

la Roche 02 : excellent : 5 - très bien : 5 - bien : 1 - moyen : 0 - bof : 0

la Roche 04 : excellent : 5 - très bien : 3 - bien : 2 - moyen : 1 - bof : 0

Vintans 96: excellent : 9 - très bien : 0 - bien : 2 - moyen : 0 - bof : 0

la Roche 97 : excellent : 1 - très bien : 4 - bien : 6 - moyen : 0 - bof : 0

Charmes 93: excellent : 3 - très bien : 4 - bien : 4 - moyen : 0 - bof : 0

Quels enseignements peut on tirer ?

D'abord la très belle homogénéité des 15 vins à un très haut niveau. Le vin jugé le plus faible est le vin n° 1 (le 1999). C'était d'ailleurs pour Jean Marie Guffens le vin le moins intéressant de la série. Le millésime a beaucoup souffert des pluies qui se sont abattues sur la région en fin de vendanges. Ceux qui avaient pris le parti de vendanger tard ont connu cet épisode pluvieux. Le vin reste cependant de bon niveau et pris indépendamment, le plaisir est là malgré tout.

Ensuite, les vins du domaine Guffens-Heynen font pleinement partie des meilleurs vins de chardonnay en Bourgogne. Je le pensais avant, c'est une confirmation. Non seulement les Pouilly Fuissé n'ont pas "choqué" dans leur comparaison avec des 1ers crus de Meursault mais, en plus, il n'a pas été facile d'identifier les Pouilly par rapport aux Meursault. D'ailleurs, en tentant d'identifier les pirates, on a à peu près tout entendu. Le vin le plus régulièrement cité comme pirate fut le 1er jus 2003, un vin déroutant par son ampleur et la richesse de son jus.

Une constante dans les vins de chez Guffens-Heynen : le développement arômatique vers la truffe avec en point d'orgue, le "vintans" 1996 qui truffe à mort ! Le vin l'emporte d'ailleurs haut la main à l'applaudimètre même si 2 dégustateurs ont été troublés par cette évolution. Autre constante, une superbe qualité d'élevage avec des vins certes réduits mais plutôt accessibles, même jeunes et des notes de pêche de vigne ou de pêche qui reviennent assez souvent.

Enfin, la confirmation des grands millésimes. Les 2005, 2002, 2004 et 1996 sont très bien sortis. Pour Jean Marie Guffens, les 2002, 2004 et 2005 doivent être considérés comme de très grands millésimes. 1996 n'emporte en revanche pas son adhésion. Pourtant, hier soir, ce vin était époustouflant, sans les affres acides du millésime.

Mes commentaires :

Pouilly Fuissé "1er tri" 1999 - Guffens-Heynen
Un vin qui délivre des notes de craie, de noisette fraiche, de confiture de lait ou d'humus. De style plutôt "light", il tranche dans la verticale par sa relative dilution. Bouche souple, fluide et manquant de longueur. Bien -

Meursault 1er cru "Perrières" 2001 - Bouchard P&F
De couleur plus pâle que le précédent, plus brillant également, ce Perrières est assez discret au nez, sur l'amande. La bouche est en revanche bien plus ouverte, plus riche que ce que le nez laissait présager mais reste délicate et longue. Un vin cristallin mais auquel je reproche un certain manque de plaisir. Bien +

Pouilly Fuissé "clos des petits Croux" 2001 - Guffens-Heynen
Gros changement avec ce vin tant en couleur qu'en arômes. Jaune foncé. Aspect huileux. Notes de miel, de pêche de vigne, de truffe blanche, de naphte. En 2001, le domaine a produit une cuvée levroutée et ce clos des petits croux en est proche (présence de botrytis sans doute). Bouche grasse, huileuse, grosse acidité en fin de bouche. Un vin fortement atypique mais franchement intéressant. Très bien +

Pouilly Fuissé "tri des 25 ans" 2005 - Guffens-Heynen
La vraie première et incontestable grande bouteille de la série avec ce vin de forme classique, au beau fruit mûr de pêche de vigne (une note récurrente je trouve dans les vins de Guffens) ou d'agrumes. Très droit. Belle longueur minérale (terme non galvaudé ici) et grande harmonie d'ensemble. Le grand style, d'un raffinement ultime. Excellent.

Macon Pierreclos "tri des 25 ans" 2005 - Guffens-Heynen
On sent la parenté avec le précédent mais il fait nettement moins fin, plus brutal, plus large. Le vin reste de bon niveau, surtout dans ce millésime béni. Bien +

Pouilly Fuissé "1er jus" 2003 - Guffens-Heynen
Nettement moins classique que les 2005 dont il partageait la série. Un Pouilly riche et gras. Le nez réduit (pop corn, noisette grillée) évoque également le raisin frais. Le gras en bouche n'évoque pas facilement 2003 mais on perçoit une pointe de chaleur. Le vin tiendra bien plusieurs jours à l'air et c'est un beau vin que j'aurais tendance à attendre encore un peu. Très bien.

Meursault 1er cru "bouches chères" 1999 - Buisson Charles
Le premier vin avec des reflets verts. Des notes de mousse, de feuille humide, de "végétal noble". Bouche élégante, de demi corps. Le vin semble à maturité et trahit une légère chaleur en fin de bouche. Bien.

Pouilly Fuissé "hauts de vigne" 2000 - Guffens-Heynen
Un millésime que j'ai toujours trouvé très opulent mais qui a ici montré un visage aimable. Notes de bonbon ricola, café au lait et toujours cette réduction (pop corn). Bouche grasse, presque exotique. Finale longue et truffée. Très bien.

Pouilly Fuissé "1er jus" 1998 - Guffens-Heynen
Un des millésimes préférés de Jean Marie Guffens. Ce samedi, il s'est montré un peu évolué et surtout très différent des autres vins de la soirée. Arômes de levain, de pain frais, de pois chiche. Des notes qui évoquent presque un liquoreux alors que la bouche est sèche mais grasse, fondue avec une nouvelle présence de truffe blanche et de naphte. Atypique. Bien +

Pouilly Fuissé "tri des hauts de vignes" 2002 - Guffens-Heynen
Couleur jaune soutenue, brillante. Nez évoquant le pop corn et la mirabelle, le tout avec une intensité remarquable. Bouche citronnée, vive et retour sur la pêche de vigne et le poivre blanc. Excellent.

Pouilly Fuissé "la roche" 2002 - Guffens-Heynen
Couleur identique au précédent mais nez très différent. Je le trouve plus complexe : lichen, mousseron, pêche de vigne, crème citronnée. Grosse matière en bouche avec beaucoup de nuances. Superbe finale sur le poivre blanc et énorme longueur. Excellent.

Pouilly Fuissé "la roche" 2004 - Guffens-Heynen
Là encore, c'est un millésime classique. Plutôt fermé au départ, il évolue très favorablement à l'aération : pêche de vigne, poire. Il tient encore remarquablement après 4 jours et c'est un vin de grand style, très élégant. J'adore. Très bien +

Pouilly Fuissé "vintans" 1996 - Guffens-Heynen
Le vin qui m'avait fait découvrir Guffens (c'était en 98). Je ne l'avais pas gouté depuis. Jean Marie Guffens m'avait dit au téléphone ne pas apprécier outre mesure ce millésime. Et pourtant ! Aucune trace de cette acidité mordante de beaucoup de 96 mais une complexité inouie avec cette note prégnante de truffe associée à des notes de foin. Un très grand vin. Malheureusement, c'était mon unique bouteille. Excellent +

Pouilly Fuissé "la roche" 1997 - Guffens-Heynen
Ce millésime qui ne m'a jamais impressionné s'est montré ici sous un bien meilleur jour. Un vin solaire, richement bouqueté, sur les agrumes et l'orange notamment. Légère pointe oxydative. Bouche grasse avec un peu de caramel. Pas le plus élégant de la série, c'est sûr. Bien +

Meursault 1er cru "charmes" 1993 - Comtes Lafon
Là, la couleur est franchement évoluée, presque vieil or. Nez évoluant sur la fougère, la pêche, la mirabelle. Un peu de tabac aussi. Ensemble très noble. Grosse matière,. On sent un vin très concentré. Finale longue avec une étonnante note de genièvre. Très bien +

C'était pour l'apéro. Fin de la verticale vers 20h00. On a quasi aussitôt embrayé sur une thématique Pessac Léognan (14 vins). Quelle journée...
J'espère que Yves (yr) prendra le temps de nolus livrer ses commentaires sur cette série de blancs et sur la série de Pessac qui a suivi.

Denis

PS : je n'ai pas réussi à poster de photos. Peut être plus tard si je trouve la recette.

Denis
19 Nov 2010 20:44 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 124
Denis, bravo pour ce CR riche et bien amené d'un domaine que je ne connais malheureusement pas (tu)

Gildas
LPV Normandie
19 Nov 2010 21:14 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1879
  • Remerciements reçus 1190
Merci Gildas. C'est un domaine qui vaut le coup d'être recherché. Les tarifs sont plutôt élevés pour le Maconnais mais ça reste encore accessible...

Denis

Denis
20 Nov 2010 09:00 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de KarlM sur le sujet tri hauts de vignes 02

CR: Pouilly Fuissé tri hauts de vignes 02 :

Bue sur des ris de veau aux morilles, après un carafage de 2 heures qui a estompé l'odeur initiale de bois.

Nez discret (vin un peu froid au départ) qui s'affirme dans le verre. Plus sur la mirabelle que le pop-corn !
Apprécié surtout la suavité, l'équilibre et la longueur

Très belle bouteille !

KarlM
22 Nov 2010 00:39 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de julien dubertret sur le sujet Re: tri hauts de vignes 02

Bonjour,

KarlM , peux tu nous préciser de quelle appellation il s'agit? Pouilly-Fuissé? Macon-Pierreclos?

Bonne journée

Julien
22 Nov 2010 08:25 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de KarlM sur le sujet tri hauts de vignes 02

Pardon. C'est vrai qu'avec JM Guffens, il n'est pas toujours aisé de se repérer...
Il s'agissait du Pouilly Fuissé

KarlM
22 Nov 2010 11:13 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1879
  • Remerciements reçus 1190

Réponse de dt sur le sujet Re: tri hauts de vignes 02

KarlM écrivait:
> Bue sur des ris de veau aux morilles, après un
> carafage de 2 heures qui a estompé l'odeur
> initiale de bois.
>
> Nez discret (vin un peu froid au départ) qui
> s'affirme dans le verre. Plus sur la mirabelle que
> le pop-corn !
> Apprécié surtout la suavité, l'équilibre et la
> longueur
>
> Très belle bouteille !
>
> KarlM

Le vin n'est pas spécialement boisé (très peu de bois neuf). Je pense que ton impression initiale de bois est en fait de la réduction (le grillé est une marque de réduction - je le traduis souvent par une note de pop corn). Comme chez Coche Dury, on est souvent perturbé par ce grillé en pensant avoir affaire à du boisé mais ça n'est pas lié au bois neuf.

Denis

Denis
22 Nov 2010 20:46 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet Re: Domaine Guffens-Heynen - Saint Véran 2008

CR: Domaine Guffens-Heynen - Saint Véran 2008

bouteille bue sur 2 repas, et qui est correcte, mais sans plus. Comme le dit Nicolas Mayet, le vin est court et je le trouve sans relief particulier.
Je ne suis pas sûr que ce vin soit en devenir, même si je l'espère.
Bref, c'est plutôt une déception pour moi.

cordialement

eric
19 Déc 2010 12:41 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 527
  • Remerciements reçus 1
CR: Guffens-Heynen - Macon Pierreclos 1er jus de Chavigne 2003

Une bouteille achetée à ce cher (Super)Fred suite au plaisir pris sur celle bue l'année dernière.
Une première approche très étrange...à l'ouverte le vin ressemble à un liquoreux, avec du sucre, des parfums de fruits secs...On pourrait croire le vin cramé...mais derrière une tension vibre : on a malgré tout l'étrange impression que cette bouteille n'est pas morte...d'ailleurs la plupart de mes convives semblent l'apprécier grandement tel quel!
Nous revenons sur le fond de la bouteille que nous avons laissé reposé quelque temps... et là je retrouve quelque chose de plus familier : beurre, fruits blancs, texture qui donne une impression de crémeux, notes de fruits exotiques...
En résumé une rencontre du 3ème type pas désagréable...effet 2003?
17/20

Cordialement

Raoul
16 Fév 2011 23:46 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0
CR:

J'admire le Guffens-Heynen 2001 Mâcon-Pierreclos "le Chavigne," à partir d'un millésime qui ne reçoit pas beaucoup de respect pour la région dans son ensemble et Guffens en particulier. Ce vin est un peu maigre et forte pour un Guffens, même tout en ayant une texture agréable et une partie du profil aromatique typique pour Guffens, comme indiqué ci-dessus Philippe.  Mais, en plus de cela, il ya des notes de pierre à fusil, de l'anis, et un petite note végétale, qui - en plus de la structure - évoquent un peu Chablis pour moi (ce vin a même partie de la tension à l'arrière de la bouche trouve dans un Chablis, mais sans, bien sûr, le note de la coquille d'huître qu'on trouve dans un Chablis). C'est pour ces raisons que j'ai en quelque sorte privilégiées de 2001 à la 2002 ou 2003, ma seule autres points de référence. Il effectue également très bien avec des aliments différents - à cette occasion avec une casserole de pasta avec artichauts, pois chiches, et le Comté. Ce vin a une capacité à la fois coupér dans le plat et mélanger avec le plat en même temps.

Très cordialement,
Tom
02 Avr 2011 00:03 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Fabiano sur le sujet Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos « En Crazy » 2006

CR: Guffens-Heynen « En Crazy » 2006 Mâcon-Pierreclos 13%

Un vin avec un boisé bien intégré et avec une belle concentration. C’est puissant et long. Malgré ce boisé encore trés présent, tout est équilibré. Beau vin, j’ai beaucoup aimé. Le vin c’est très bien comporté devant un Parmentier de morue demandant de la puissance.

Att.

Fabien
17 Avr 2011 21:55 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801
CR:domaine Guffens-Heynen 2004 mâcon-pierreclos "le chavigne"

lors d'un repas familial de ce midi j'ai pris la décision d'évaluer et de finir ce flacon ce soir en écrivant ces quelques lignes

le nez rappelle les fruits et fleurs blanches (superbe floral cela dit en passant) assez profond, mais aussi une très belle note champignonnée du plus bel effet

la bouche présente une tension et une précision magnifique étirant de ce fait superbement le vin.

la matière n'est pas en reste avec un très beau jus équilibré dont rien ne ressort à part de très beaux amers qui donnent peps et vie au vin, cela ajouté à une très belle acidité et ça en fait une bouteille de caractère, construite sur la longueur, dont le milieu de bouche est assez strict mais riche et contrebalance bien l'acidité même si elle reste la colonne vertébrale du vin.

la fin de bouche est bien longue avec une rétro-olfaction sur le champignon et une note de citron jaune, magnifique de pureté, manquant juste d'un chouïa de complexité, ce que lui apportera peut-être un vieillissement supplémentaire, à voir

un flacon qui ne m'a pas déçu en tout cas

très bien !


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
05 Jui 2011 21:48 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet Re: Guffens Heynen en Crazy 2007

CR: Mâcon Pierreclos Guffens Heynen "en crazy" 2007

Je me retrouve assez bien dans le commentaire de Ralf "rkrk".
On retrouve au nez effectivement des notes de beurre, alors qu'en bouche il y a à la fois un côté gras et ample du vin, associé à une belle acidité avec ce côté citronné.
Je suis un peu gêné par un boisé qui pour moi est un peu trop appuyé (je suis pénible sur ce point); en revanche pas ma femme qui adore ce style.
C'est un beau vin, bien fait, même si ce n'est pas ce que je préfère comme style.

cordialement

eric
07 Jui 2011 16:24 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos « En Crazy » 2006

CR: Mâcon Pierreclos Domaine Guffens-Heynen “En Crazy” 2006

Nez floral, très chardonnay. Bouche ample avec un jolis gras sans excès en particulier sans cette largeur lourde qu'on retrouve bien soiuvent sur les blancs 2006 en Bourgogne. Au contraire, le vin est tenu par une belle acidité nette mais discrète. On a une agréable sensation fruitée en bouche mais qui reste assez simple dans son expression aromatique. Un joli Mâcon à qui il ne faut pas demander de complexité mais facile à boire. Acheté 17 euros au domaine.

Philippe

Philippe
03 Juil 2011 17:44 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4408
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Guffens-Heynen

Philippe
à 17 euro on doit pouvoir trouver mieux, en Bourgogne, qu'un vin facile à boire, simple dans son expression ,pas trop complexe, cela pour reprendre presque mot à mot votre commentaire. Non?
04 Juil 2011 12:41 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Domaine Guffens-Heynen

Herbey, je suis en général plutôt sévère (ou exigeant) donc ce vin ne démérite pas. Mais il est vrai que je préfère par exemple nettement le Mâcon-Verzé de Nicolas Maillet "Chemin Blanc" et à 12 euros en plus ! Pour une petite poignée d'euros de plus on a également les différentes cuvées de Pouilly-Fuissé du Domaine Barraud qui sont encore meilleures. Mais, en dehors de son prix un peu élevé, ce “En Crazy” reste un vin très correct.

Philippe

Philippe
04 Juil 2011 14:47 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2599

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Guffens-Heynen Macon Chavigne 2004

Bonjour,


CR: Macon Pierreclos, Guffens Heynen Chavigne 2004 : Un nez diablement séducteur de poire mûr, note de miel et d'encens discrete, petite pointe oxydative fond beurrée brioche toastée terriblement gourmand. La bouche est ample, matière soyeuse enveloppante sur une trame fraiche, tendue, ou la poire rôti, le chevrefeuille, le beurre, le toast se succédent joliment. La finale est équilibrée entre rondeur, douceur et fraicheur, très belle longueur de poire rôti, chevrefeuille, tarte citron meringuée, brioche toastée, gourmandise et délicatesse... Excellent 92 (16,5)
Amicalement, Matthieu
10 Aoû 2011 13:38 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1727
  • Remerciements reçus 699
CR: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos "Tri des Hauts de Chavigne" 2007

Je voulais faire une comparaison avec un Verget Pouilly-Fuissé Vergisson La Roche mais finalement les deux vins sont tellement différents dans leur style que c'est plutôt une mise en parallèle.

Au nez, le Mâcon est fruité, sur l'ananas et la pomme mûr. Vendanges tardives ou début d'oxydation ? Je suis un peu surpris par ces arômes que je n'avais pas l'habitude de trouver chez Guffens (mais j'ai surtout bu des Crazy et des Chavigne "non triés"). En bouche, le vin est très fruité, toujours un peu exotique, avec beaucoup de gras et une acidité fine qui empêche la lourdeur. Grande persistance sur le fruit.

Une belle bouteille mais qui, avec son exubérance fruitée, me rappelle plus les 2006 que les 2007. Personnellement, pour moi, il manque un peu de tension et de "minéralité".

Ralf

PS: sur cette bouteille, je dirais que le vin est à boire maintenant. Mais il a très bien tenu sur deux jours, sans vraiment changer.
03 Sep 2011 20:58 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5597
  • Remerciements reçus 5067
CR: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos "Premier Jus de Chavigne" 2003


Bouchon impeccable.
A l'ouverture, la robe me paraît encore très jeune.
Tirant plutôt sur le jaune or, elle a conservé des reflets verdâtres.
Le nez est presque aérien, sur des notes subtiles de fruits blancs, d'agrumes et une très légère touche d'épice.
En bouche, impossible de le situer dans son millésime tant le vin a gardé une grande fraîcheur, de l'élégance sans lourdeur.
Un sans faute pour ce vin frais, long et très équilibré.
J'ai beaucoup aimé.

Olivier
09 Oct 2011 11:28 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 2004

CR:domaine Guffens-Heynen 2004 mâcon-pierreclos "le chavigne"

et voilà comment on a failli passer à côté de ce vin, c'est si facile !

j'ouvre le flacon et je l'épaule après l'avoir forcément gouté vers 9h30 et je me dis qu'en le dégustant vers 15 heures ça devrait aller (en fait c'était plutot 14 mais peu importe)

là le vin semblait plutot biern fait mais avec une fin de bouche plutot molle, déçu nous étions, mais le fromage lui rendra justice !

en effet regouté 2 heures plus tard avec le frometon, il s'est littéralement métamorphosé !

nez complexe au départ un peu pâtissier et sur la vanille, il devient vivifiant sur les fruits jaunes, la pêche et l'abricot, et de très beaux amers nobles (peau de pêche) et une acidité sous-jascente qui étire superbement le vin, lui donnant ce qui lui manquait au départ : longueur et tension

belle richesse, j'aime autant, mais est-ce que les 5 B et D sont mérités ?

très bien


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
03 Nov 2011 17:19 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1727
  • Remerciements reçus 699
Fred,

je ne pense pas que les 5 BD soient justifiés par cette cuvée - il y a quand même au-dessus des cuvées "Tri de Chavigne" (noms changeant plus ou moins tous les ans) et toute une série de Pouilly-Fuissé.

Maintenant le style de Guffens peut diviser ; je me suis un peu lassé de la richesse des vins de Guffens avec une patte assez reconnaissable et, à la longueur, fatiguante et je cherche des vins plus tendus à l'aromatique plus floral ou minéral et moins "lactiques".

Ralf
04 Nov 2011 14:26 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4408
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 1997

Bonjour
CR: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 1997
hier soir sur une petite tartine d'excellent pain à peine grillé, un peu de beurre demi-sel et une belle rondelle de truffe de Bourgogne, ce Mâcon du sieur JM Guffens dans ce millésime qui avait été jugé très (trop?) mûr à l'époque.
La robe est d'un bel or brillant. Le nez est beurré juste ce qu'il faut au début et les fruits à chair jaune ainsi que l'abricot arrivent. la bouche est pleine et pas alanguie pour deux sous.

A mon sens une bien belle bouteille dans un millésime plutôt mou. Aucune trace d'oxydation, ni au nez ni en bouche.
Un vin qui mettrait très probablement des appellations plus prestigieuses de la côte de Beaune en posture délicate.

R
05 Déc 2011 16:43 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1161
  • Remerciements reçus 38
Bonsoir Rachid,

J'ai précisément cette bouteille en cave et elle étonne souvent lorsque je la sors à l'aveugle. Je souscris totalement à ton CR.

J'ajoute qu'hier soir je me suis livré à la même occupation "truffesque" ;) mais avec un champagne rosé, pour faire plaisir à mon épouse. Le Riesling Frédéric Emile 2002 Trimbach, bu la veille au soir, eut été un bien meilleur partenaire.

Christophe
05 Déc 2011 17:47 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4408
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 1997

Bonsoir Christophe

c'était malheureusement ma dernière dans ce millésime, j'en avais acheté une caisse de 12 au domaine à l'époque et n'ai jamais renouvelé, le vigneron me déplaisant au plus haut point, mais cela est une autre histoire.

A+
R
05 Déc 2011 17:54 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3643
  • Remerciements reçus 1397

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 1997

Bonsoir,

vous ajoutez à ma déception d'avoir servi [url=http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?40,458504,page=1]ce vin aux Gunthards[/url] dont la bouteille avait manifestement un pet'. Quel dommage !
Il m'en reste une, pourvu qu'elle soit au niveau des vôtres.

Phil
05 Déc 2011 20:43 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 11

Réponse de Emilien7 sur le sujet Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 2008

CR: Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 2008

Bue hier sur un gravelax de truite et un tartare de saumon au Wasabi, cette bouteille est légèrement déroutante :

Nez : Malgré ouverture et épaulement 3 heures avant, le nez est toujours plein gaz au moment du repas ; ça s'estompe un peu à l'aération dans le verre mais que ce vin a besoin d'air!! On hume malgré tout un beau fruit derrière tout ça.
Bouche : La bouche est plus avenante avec ce côté grillé moins omniprésent. On a vraiment une belle matière, du volume, du gras, du fruit! Un vrai beau vin en devenir qui a plutôt bien accompagné le plat.

J'ai été agréablement surpris par l'acidité plus faible que ce à quoi je m'attendais pour un 2008... étonnant!

Et bonne année 2012 à tous!
01 Jan 2012 09:11 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84604
  • Remerciements reçus 10882
CR: Domaine Guffens Heynen, Pouilly Fuissé, Tri des 25 ans, 2005

Enzo
Nez iodé, d’agrumes, de fougère puis floral et épicé à l’aération dans un ensemble pur.
La bouche est riche, grasse, de beau volume. Le côté beurré ressort un peu à l’attaque, c’est un poil élevé mais il y a du vin et un très bel équilibre, aucune lourdeur, ce qui se confirme dans une finale magistrale qui s’étire sur les agrumes avec beaucoup de ressort. Très beau vin.
Très Bien +.

Oliv
La robe est jaune paille.
Le nez est superbe, sur des notes minérales et florales d'une parfaite netteté.
La bouche est ample, grasse mais parfaitement équilibrée, le vin est d'une parfaite maturité et s'accorde remarquablement avec les charcuteries.
Sa finale est longue et d'une grande fraicheur.
Très belle bouteille ! (tu)
09 Jan 2012 22:38 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3615
  • Remerciements reçus 1085
La cuvée Tri des 25 ans c'est le haut de gamme chez Guffens en 2005? Pas facile de savoir car les noms des cuvées changent tous les ans.
Ces CR me donnent le top départ pour ouvrir une bouteille de En Crazy 2005.
Je n'ai encore jamais gouté de vins de JM Guffens direct domaine,mais je n'ai pas trop accroché avec les vins de Verget 96 encore trop boisés pour moi,et les deux bouteilles de 2005 (Grand Elevage et Macon Bussières) bues m'ont paru trop riches et dans un style fruits exotiques qui me laisse perplexe.La RVF qualifiait ces vins de purs et cristallins:S

Didier
10 Jan 2012 09:51 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 9

Réponse de Nicolas D sur le sujet CR: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 2008

CR: Guffens-Heynen Mâcon-Pierreclos"le chavigne" 2008

Sans préparation particulière, la bouteille a été ouverte et vidée dans la foulée au cours du repas.

La robe est d'un bel or, aux legers reflets verts
La bouche est ample, mais pas lourde.
On sent une fine minéralité (silex) qui compense une relative faible acidité et équilibre le tout.
Je n'ai pas du tout ressenti de gaz ni de grillé.

Superbe bouteille qui a réussi à tenir face à des plats pas toujours raccords.
19 Fév 2012 17:06 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux