Nous avons 2394 invités et 57 inscrits en ligne

Domaine Guffens-Heynen

  • Messages : 7344
  • Remerciements reçus 6684
CR: Mâcon-Pierreclos – Domaine Guffens-Heynen – Tri de Chavigne – 2012

Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles relatée ICI
Avis différents, comme il se doit !

Jean-Loup
Robe se situant entre paille et or.
Nez puissant, dominé par des arômes boisés et grillés qui étouffent tout le reste. La comparaison avec son aîné bu en parallèle laisse à penser qu’il y a à la fois de la réduction et un élevage (pourtant sans bois neuf) moins bien intégré.
La bouche est à l’avenant, sur la même aromatique. La matière est pleine et généreuse mais mal mise valeur par ces arômes que d’autres ont plus apprécié que moi.
A attendre au moins cinq ans en espérant que cela se fonde.
Bien (+)

Ralf
L’aromatique est marquée par des notes boisées et grillées, avec un fruité fin en bouche. Un vin un peu chaleureux mais tendu.
Très Bien

Denis
Le 2012 m'est apparu archétypique du style Guffens. Un vin jeune, croquant, encore marqué par une réduction qui ne demande qu'à se fondre. Connaissant la capacité des Macon du domaine à bien évoluer, je suis confiant !
Très bien

Mathieu
Nez très boisé (vanillé/beurré) qui écrase le reste
En bouche, la structure est belle et classe avec une belle allonge mais l'aromatique est dominée par le bois actuellement.
Peu de plaisir pour moi actuellement, mais de mon humble avis fera une belle bouteille.

Philippe
Le Tri de Chavigne 2012 est, en l'état, tout ce que je n'aime pas. Réduction grillée désagréable, sensation d'un élevage appuyé, où est le raisin ?

Ludovic
J'ai aimé les notes de truffe sur le Macon Pierreclos Tri de Chavigne 2012 et son équilibre, même s'il présentait un peu de réduction au nez, et je suis confiant pour son avenir.

Benjamin
Robe citron foncé. Nez très sur un élevage grillé, un peu d’alumette / soufre. Belle bouche tendue qui procure beaucoup de plaisir.

Jean-Loup
08 Aoû 2017 13:46 #271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7344
  • Remerciements reçus 6684
CR: Mâcon-Pierreclos – Domaine Guffens-Heynen – Tri de Chavigne – 2009

Bue lors de la même dégustation de LPV Versailles relatée ICI
Avis tout aussi différenciés !

Jean-Loup
Robe également entre paille et or, légèrement plus soutenue.
Nez intense et épanoui,, sur de beaux fruits exotiques infléchis par d’intéressantes notes fumées.
La bouche est très équilibrée et d’une belle distinction. L’aromatique est pure, le toucher en dentelle, la persistance de très bonne facture et la finale franche et salivante.
Très Bien +(+)
Impossible de trouver qu’il s’agit du même vin à trois ans d’intervalle, tant les caractéristiques sont différentes ! Dans ce match des extrêmes, le 2009 l’a emporté par 7 à 4 …

Ralf
Quelques notes exotique au nez mais un vin pur et sec en bouche. Très Bien / Excellent
Si le premier a été très vite identifié comme Guffens, personne ne pensait qu’il s’agissait du même domaine pour les deux vins.

Denis
Je n'ai en revanche pas reconnu le style du domaine avec le 2009. Un vin plus austère, moins flamboyant mais tout de même de très bon niveau même si je préfère la gourmandise de son cadet de 3 ans.
Très bien -

Mathieu
Nez délicat sur les fruits exotiques et de légères notes oxydatives pour ma part.
La bouche est ciselée, tendue, de grande classe et de grande longueur salivante.
Très beau blanc.

Philippe
Curieusement, le 2009, millésime solaire, apparaît comme un vin cristallin, presque eau de roche, très marqué par le calcaire, superbe tension. Équilibre dynamique. Très beau vin, mais j'ai du mal à imaginer que le 2012 évoluera sur ce même registre. Mais je ne demande qu'à être convaincu. On a l'impression de deux vinificateurs différents.

Ludovic
Le 2009 m'est apparu plus exotique et je trouvais qu'il chauffait un peu en finale.

Benjamin
Robe semblable au 2012. Le nez suggère un léger botrytis, il est plus complexe. Très bon.

Jean-Loup
08 Aoû 2017 13:56 #272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7344
  • Remerciements reçus 6684
CR: Pouilly-Fuissé – Domaine Guffens-Heynen – Les Croux – 2000

Bue lors de la même dégustation de LPV Versailles relatée ICI
Un peu moins de divergences dans les appréciations...

Jean-Loup
Robe entre paille et or.
Nez généreux et d’une complexité olfactive intéressante : toujours les fruits exotiques, des arômes fumés intenses et une touche de sésame.
L’attaque est perlante mais cela s’atténuera fortement à l’aération. Le milieu de bouche dévoile une matière impactante puis le vin prend un profil plus tendu. La finale élancée sait garder suffisamment de sapidité.
Très bien ++

Ralf
Un vin d’un style « beaunois » avec des notes de champignons et même tourbées. En bouche, le vin est beurré mais il y a aussi un côté feuilles et une pointe minérale qui rend le vin très complexe. Densité et tension.
Excellent

Denis
Le 2000 est un vin large mais droit et qui reste équilibré. On est proche d'un grand chardonnay de la Côte de Beaune et ce vin en possède toutes les qualités de complexité et de présence en bouche. Il me semble parfaitement à point sans aucun signe d'oxydation.
Excellent

Mathieu
Nez intense, sur les fruits exotiques, beurre frais et une pointe fumée
Il y a un léger perlant en bouche mais c'est pas du tout gênant, le vin est vif, tendu d'aucun dirait minéral avec une touche légèrement beurrée en finale.

Philippe
Plus ça va, moins j'apprécie les vins blancs un peu vieux. Pour moi ces deux bouteilles (Pouilly-Fuissé Les Croux de Guffens 1996 et 2000) ne m'apportent plus le plaisir qu'elles m'auraient peut-être donné avec simplement 10 ans d'âge. Là j'ai l'impression de boire des vins de la Côte de Beaune, surchargés par un élevage qui a laissé des traces (notes d'oxydation, de sucrosité, de gras et de lourdeur fatigante). Désolé...

Christophe
La paire de Pouilly était simplement magnifique. Et l'illustration de ce que pas mal d'entre nous sait et/ou aime à penser : il y a du grand chardonnay en dehors de la côte de Beaune. Superbe!

Ludovic
Les Pouilly Fuissé ont confirmé la suprématie des vins de Guffens de cette soirée dans des styles pourtant différents. Le 2000 avait des arômes fumés très marqués qui pouvaient déplaire ou tout du moins dérouter, et encore un léger perlant, mais une très belle longueur en bouche.
Très Bien

Benjamin
On voyage vers Beaune. La séve est belle, la longueur très bonne. On peut lui reprocher d’être un poil monolithique et de finir un peu amer.
Très Bien néanmoins.

Jean-Loup
08 Aoû 2017 15:43 #273

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7344
  • Remerciements reçus 6684
CR: Pouilly-Fuissé – Domaine Guffens-Heynen – Les Croux – 1996

Une dernière bouteille de ce domaine bue lors de la dégustation de LPV Versailles relatée ICI

Jean-Loup
Robe dorée.
Nez exhalant des arômes très intenses et complexes de fruits exotiques, de truffe, de caramel, avec même une touche minérale.
L’attaque est précise et ciselée puis la bouche se déploie et s’amplifie pour une deuxième partie impressionnante par son fruité, sa largeur et sa longueur. La finale vibrante et saline vient clôturer de la plus belle manière qui soit ce superbe ensemble.
Excellent (+)
Nous rencontrons pour la troisième fois en six mois un vin de GuffensHeynen du millésime 1996, après le Pouilly-Fuissé Vintans et le Chablis GC Valmur : à chaque fois cela a été l’extase !

Ralf
Nez raffiné avec quelques notes lactées (je me suis fait reprendre sur ce terme mais ces arômes sont pour moi plus frais que "beurrées"). Fruité doux en bouche et acidité élevée. Grande longueur. Un vin très impressionnant mais peut-être un peu moins subtil.
Très Bien / Excellent

Denis
Le 1996 est un petit cran au dessus. Il truffe comme tous les 96 du domaine que j'ai goûtés. Quel panache ! Grosse acidité comme beaucoup de 96 mais un volume énorme qui parvient à maintenir un équilibre idéal. Immense longueur...
Excellent +

Mathieu
Nez très classe, on retrouve le coté exotique mais prédominé par la truffe blanche et une pointe caramel.
En bouche, du volume mais sans richesse excessive, c'est ciselé sur ce côté truffe blanche que j'apprécie beaucoup.
Grand vin.

Philippe
Plus ça va, moins j'apprécie les vins blancs un peu vieux. Pour moi ces deux bouteilles (Pouilly-Fuissé Les Croux de Guffens 1996 et 2000) ne m'apportent plus le plaisir qu'elles m'auraient peut-être donné avec simplement 10 ans d'âge. Là j'ai l'impression de boire des vins de la Côte de Beaune, surchargés par un élevage qui a laissé des traces (notes d'oxydation, de sucrosité, de gras et de lourdeur fatigante). Désolé...

Christophe
La paire de Pouilly était simplement magnifique. Et l'illustration de ce que pas mal d'entre nous sait et/ou aime à penser : il y a du grand chardonnay en dehors de la côte de Beaune. Superbe !

Ludovic
Les Pouilly Fuissé ont confirmé la suprématie des vins de Guffens de cette soirée dans des styles pourtant différents.
J'ai préféré l'opulence du 96, malgré un petit côté lacté, et les notes de truffes blanches en bouche.
Très Bien

Benjamin
Un peu lactique aromatiquement, ça envoie du lourd avec une très belle finale saline.
Très Bien +

Jean-Loup
08 Aoû 2017 15:53 #274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 830
  • Remerciements reçus 769

Réponse de trainfr sur le sujet En Crazy – Domaine Guffens-Heynen – 2007

CR: En Crazy - Domaine Guffens-Heynen – 2007

Bouteille bue au restaurant
la robe est sur le jaune or, foncé
le nez est beurré, confit, patissier
la bouche est large, avec une longueur incroyable. Le vin s'accorde aussi bien sur une entrée de St jacques que sur un foie de Veau ..
qu'est ce que c'est bon...
une grande bouteille, qui me pousse a continuer mes achats en Mâconnais et à laisser tomber progressivement la bourgogne ...

Merci Mr Guffens !!!oo,

Christophe - LPV Lyon
23 Sep 2017 23:33 #275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6201
  • Remerciements reçus 3902

Réponse de Frisette sur le sujet En Crazy – Domaine Guffens-Heynen – 2007

En même temps, le Mâconnais c'est un peu la Bourgogne ! ;)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu
23 Sep 2017 23:42 #276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1178
CR: Mâcon-Pierreclos "Chavigne" 2009 - Domaine Guffens-Heynen

Une bien jolie bouteille. Comme le tri de chavigne goûté avec LPV Versailles il y a quelques semaines, ce 2009 impressionne par sa vivacité et son équilibre. C'est gourmand, ça se boit très facilement et avec plaisir. Je ressens malgré tout un fond végétal assez net qui ternit un peu la copie. Bouche tendue, sans excès de réduction ou de boisé. Longueur honorable.
Il me semble à boire mais sans urgence.
Bien +

Denis
07 Oct 2017 12:49 #277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545
CR: Domaine Guffens-Heynen, Mâcon-Pierreclos "Chavigne" 2013

Bu au restaurant le Castel -Très-Girard après une visite au domaine Castagnier, ce Mâcon-Pierreclos est un très grand vin : il a tout, sincèrement. L'ouverture immédiate permet de sentir une très grande complexité, sur les agrumes, le tilleul, et peut être une pointe miellée. La bouche reprend tout cela avec un équilibre sans faille, le fruit blanc répond aux agrumes qui répondent eux-mêmes à une acidité millimétrée (peut être un peu saillante pour les palais très sensibles), avec un volume de très haut niveau et une finale qui ne l'est pas moins : c'est un très grand chardonnay, dommage que cela soit un poil cher.

Excellent (le blanc de l'année pour l'instant)

Cdt,

Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
11 Oct 2017 14:20 #278
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 104
CR: Domaine Guffens-Heynen, Mâcon-Pierreclos le Chavigne, 2013

Bonsoir,
J ai également eu l'occasion de boire ce très beau vin blanc il y a quelques semaines de cela, bu pour lui même.
Je confirme, c est superbe. Je rejoins le commentaire ci dessus.
Juste une différence de perception pour ma part, j ai trouvé quelques notes de fruits exotiques au nez, tout en retombant sur du "plus classique" en bouche.
En tout cas, ce fut un plaisir, et ce vin m a semblé à une bonne période pour en profiter (J espère pouvoir en déguster un jour avec plus d âge afin de voir si je le préfère ainsi ou pas, c était une première pour moi pour ce domaine)
Bien cordialement
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, H. Seldon
16 Oct 2017 22:01 #279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 984
  • Remerciements reçus 1291
CR: Domaine Guffens-Heynen - Le Chavigne 2011 - Mâcon-Pierreclos

Robe brillante d'un or soutenu.
Nez grillé sur le citron, la poire et la mirabelle, notes mentholées.
Bouche fraîche à l'acidité franche et au jus graissé qui prend de l'amplitude au fur et à mesure de son déroulé. La trame acide canalise cette richesse de constitution et permet de d'alléger le touché de bouche qui, sans cela, pourrait virer sur le pâteux.
La finale est longue, sans creux ni même baisse d'intensité.
Très beau vin qui peut -et même doit- encore être attendu et que mes collègues de repas situaient sur Meursault.

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
05 Nov 2017 14:25 #280
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2542

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Guffens-Heynen Macon Chavigne 2013

Bonjour à tous,



CR: Macon Pierreclos, Guffens Chavigne 2013 : Un nez très séduisant, expressif, de fruit jaune mur, pointe exotique, ananas, note chèvrefeuille, tarte citron meringuée, puis amande voir craie, fond fumé et sésame grillé. La bouche est ample à l'attaque puis droite, de la fraicheur bienvenue qui tend le vin, matière soyeuse, gourmande, sur le fruit jaune, pointe ananas, note tarte citron meringuée, fond fumé, sésame grillé classe puis crayeux amande. La finale est fraiche, tonique, bien enrobée, entre acidulée et amer qui équilibre, sur fruit jaune, ananas, note tarte citron et fond amande grillé, fumé, sésame puis retour crayeux. Comme d'hab TB+ 90+ (16+)

Amicalement, Matthieu
12 Nov 2017 18:19 #281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2542

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Guffens-Heynen Macon Chavigne 2010

Bonjour à tous,



CR: Macon Pierreclos, Guffens Chavigne 2010 : Un nez gourmand et classe, fruit jaune mûr, pointe exotique presque ananas, note beurre/brioche grillé, pralin, fond amande et léger sésame. La bouche est droite, belle matière ample, de la fraîcheur bien enrobée sur le fruit jaune, puis le coté ananas plus marqué, note chèvrefeuille/citronnée cette fois, presque citron vert, noisette, pointe broche grillée, fond amande, sésame. La finale est fraîche, tonique, acidulée, persistance intéressante de fruit jaune, exotique ananas, note pralin puis citron vert, chèvrefeuille, fond amande, sésame. TB-Excellent 90+ (16+)

Amicalement
24 Déc 2017 13:54 #282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 984
  • Remerciements reçus 1291
CR: Domaine Guffens-Heynen En Crazy 2015 - Macon Pierreclos
Robe d'un or pâle et au liseré translucide.
Nez beurré sur la mirabelle, le zeste de citron, pointe mentholée.
Bouche pleine à l'attaque large sur un fond de fruits jaunes. Jus à la matière enrobée, voire glycérinée.
À ce stade, le vin est légèrement dissocié avec les notes d'élevage d'un côté et les notes propres au jus de l'autre.

David
LPV Vaucluse
13 Jan 2018 11:16 #283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2542
Bonjour à tous,



CR: Macon Pierreclos, Guffens Heynen Chavigne 2012 : Un nez expressif de fruit jaune mûr, belles notes grillées bien intégrées, sur le beurre, la brioche, pointe chèvrefeuille tarte citron fond fumé, sésame grillé. La bouche est corpulente, droite, jolie tension, belle matière, fine précise, au touche plutôt taffetas que gras, sur le fruit jaune mûr, note grillé, beurre, brioche, puis chèvrefeuille, tarte citron fond fumé sésame classe. La finale est fraiche, tonique, ample sur le fruit jaune mûr, le grillé, le beurre, la brioche, le chèvrefeuille plus marqué (tarte citron meringuée) fond sésame classe. Excellent 91-92 (16,5+)

Amicalement, Matthieu
04 Fév 2018 18:46 #284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1178
CR: Macon-Pierreclos "Tri de Chavigne" 2014 - Domaine Guffens-Heynen

Ouverte hier soir au dernier moment, le vin a très positivement évolué tout au long de la soirée. Indéniablement, les dernières gouttes étaient les meilleures...
On est évidemment sur un jus très jeune mais c'est plutôt accessible. Le nez exhale de belles notes de pralin, de noisette fraiche, de pêche de vigne. Très légère réduction qui tend à s'estomper et qui ne masque pas le fruit. Bouche marquée par un équilibre divin. Le jus claque en bouche et laisse une empreinte à la fois acidulée et grasse. Belle longueur.
La bouteille n'a pas fait un pli et on se prend à regretter le format magnum pour un repas à deux ::oups:: !
Excellent

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: H. Seldon
12 Avr 2018 21:35 #285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2542

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Guffens-Heynen, Macon Chavigne 2008

Bonjour à tous,



CR: Macon-Pierreclos, Guffens Chavigne 2008 : Un nez réduit qui disparaît à l'aération, sur le fruit jaune, le coing, note brioche, beurre puis frangipane, fond d'amande pointe sesame. La bouche est large, ronde, ample, matière léger gras mais bien tenu par la fraicheur, gourmande, sur le fruit blanc, la poire puis le coing rôti, note de beurre, de frangipane, fond plus crayeux amande aubépine. La finale est ronde, bien enrobée, gourmande, fruit jaune, coing, note beurre, brioche, fond craie amande avec cette pointe sésame. TB 90 (16).

Amicalement, Matthieu
01 Mai 2018 17:08 #286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1178
CR: Pouilly Fuissé "tris des hauts de vignes" 2007 - Domaine Guffens-Heynen

Magnifique Pouilly Fuissé aujourd'hui à parfaite maturité.
Grand nez de poire juteuse, de pralin, de mousseron. Si je devais chipoter, je reprocherais toutefois une légère touche lactique mais rien de méchant tant le plaisir est là !
La bouche possède beaucoup de volume avec un gras qui tapisse le palais et une finale quasi huileuse. L'équilibre est idéal et l'ensemble est très gourmand. Excellent.
Bravo %tchin

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
05 Mai 2018 11:42 #287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2580
  • Remerciements reçus 2388
Lutèce : Maconnais en blanc et Chalonnais en rouge .

CR: Guffens-Heynen, Mâcon-Pierreclos 1er jus de Chavigne 2015
Nez sur la pierre à fusil, l’abricot.
La bouche est tendue, avec un beau gras.
Finale stimulante, saline.
Très bien

CR: Guffens-Heynen, Mâcon-Pierreclos Tri de Chavigne 2014
Nez discrets, sur les fruits secs et la pêche.
La bouche est sèche, il y a de l’élevage, légère sensation d’oxydation ?
Finale grasse.
Je n’ai pas compris ce vin.

JD | Lutèce
08 Aoû 2018 17:20 #288

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1178
CR: Mâcon-Pierreclos "Tri des Hauts de Chavigne" 2007 - domaine Guffens

Encore une magnifique réussite du domaine.
Cette bouteille semble ici à parfaite maturité. Grand nez complexe sur des notes de pralin, de crème pâtissière, de poire juteuse ou de foin. Bouche remarquable d’intensité et d’équilibre. Le jus est vibrant et tapisse le palais. Superbe longueur qui termine sur une impression de noisette fraîche.
On est dans le style du Limousin 2002 de henri germain bu avec Rachid vendredi. La qualité des jus des deux bouteille ainsi que la pureté aromatique sont des modèles du genre. Aucun excès de boisé ni de réduction. Du grand art...
Excellent.

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
25 Nov 2018 12:14 #289

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1178
CR: Pouilly-Fuissé "la Roche" 2008 - domaine Guffens

Encore une bien jolie bouteille signée Guffens.
La bouteille montre peut être quelques signes d'évolution avec ses légères notes champignonnées qui tendent vers la truffe mais le jus est vibrant avec une grosse matière tendue par une acidité magnifique. Longue finale.
Son seul problème aura été d'être servi en parallèle d'un compagnon d'écurie de 2010 qui était quant à lui absolument exceptionnel.
Très bien.

Denis
15 Déc 2018 17:51 #290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1878
  • Remerciements reçus 1178
CR: Pouilly-Fuissé "tris des hauts de vignes" 2010 - domaine Guffens

Le grand blanc de ma soirée d'hier. Un vin superlatif. Grand nez complexe et pur sur des notes de pêche de vigne, de poire juteuse, de noisette fraiche. Bouche remarquable d'intensité avec un équilibre absolument parfait. Tout est là ! Grande fraicheur associée à une matière première d'une noblesse digne des plus grands chardonnay de la Côte de Beaune. La finale dure près de 30 secondes et laisse une empreinte de très grand vin.

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Zimmy
15 Déc 2018 17:55 #291

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 489

Réponse de Val59 sur le sujet Mâcon En Crazy 2011 - domaine Guffens

CR: Guffens Mâcon Pierreclos En Crazy 2011

Mon premier Guffens .. un gros coup de coeur 
Une belle tension mais avec ce qu'il faut de matière.. c'est ciselé et profond, avec une belle longueur. Une très bonne surprise d'autant plus sur une cuvée "entrée de gamme".
TB+

Amicalement,
Valentin
24 Jan 2019 19:57 #292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356
CR: Domaine Guffens Heynen. Saint Véran. Clos des Poncetys 2009.
cr tiré de Catherine et les garçons. blancs du Mâconnais, crus du Beaujolais .

Le nez citronné, un peu fleuri (tilleul) sur fond d’empreinte beurrée et d’une touche d’amande amère, dégage autant de puissance retenue que de délicatesse. Plus il s’aère, plus il s’élargit jusqu’à en apparaitre opulent, plus il gagne en finesse comme pour rejoindre un point ressenti, bien tangible, où son grain d’aromes ne serait plus qu’harmonie souveraine.
La bouche témoigne de la même précision. Sa fine acidité prolongée d’amers pleins, est un modèle d’équilibre, de justesse. Un équilibre dynamique, presque vibrant dont la touche boisée délicate mêlée à l’amande amère, témoigne longtemps, longtemps, longtemps…

Daniel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES
05 Mar 2019 17:23 #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356
CR: Domaine Guffens Heynen. Pouilly Fuissé les Petits Crous 2008.
cr tiré de Catherine et les garçons. blancs du Mâconnais, crus du Beaujolais.

Le nez entre puissance, finesse et délicatesse, est étonnant de précision, de justesse. Agrumes, fleur d’acacia, noisette, brioche, comme recouverts d’une fine empreinte beurrée que Bordier aurait complétée d’une touche d’épice orientale, se présentent tour à tour ou croisés. Un nombre d’or aromatique semble ordonner leurs variantes subtiles en un jeu de transparence diaphane résolument posée, si présente.

La bouche dégage un volume impressionnant, large, puissant, en expansion. Paradoxalement ce coté extraverti, presque opulent, est parfaitement équilibré par la tension souveraine qui en révèle toute la profondeur, toute la finesse, toute la fraicheur qui fait s’envoler, tout en les asseyant, les amers pleins et délicats. Cette totale maitrise et l’harmonie qui en découle signe vraiment le grand vin.

Daniel
05 Mar 2019 17:29 #294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet Domaine Guffens Heynen. Pouilly Fuissé CC 2009.

CR:Domaine Guffens Heynen. Pouilly Fuissé CC 2009.
cr tiré de Catherine et les garçons. blancs du Mâconnais, crus du Beaujolais.

Cette bouteille a malheureusement un défaut, comme si le vin était traversé ponctuellement d’une odeur et d’un gout de carton mouillé (je force un peu le trait) qui vont et qui viennent, sans jamais masquer les réelles qualités de structure du style Guffens, qui font presque oublier l’intrus évoqué.
Effet millésime ? (tous les 2009 servis ont été étonnants d’équilibre et de fraicheur). Le nez, en comparaison du Pouilly précédent, parait ici plus exubérant, exotique, presque tropical, mais à nouveau, la vivacité pénétrant jusqu’au cœur de l’agrume tirant vers l’ananas, toujours remarquable de finesse et de précision, garde sous contrôle le fruit mûr généreux qui caracole sans jamais déborder.
La bouche puissante, large, dynamique au point d’en paraitre vibrante, renouvèle sur un autre diapason l’équilibre paradoxal entre densité, finesse, tension et plénitude, jusqu’à faire rentrer tous ses éléments en unité. Avec en finale ce petit voile parasite et des amers un peu trop prononcés confirmant après l’embellie, que cette bouteille ne se goute pas au mieux de sa forme. Mais ces trois blancs de Guffens sont vraiment des modèles. Sous ses doigt, le vin s’émeut.

Daniel
05 Mar 2019 17:34 #295

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5587
  • Remerciements reçus 5009
CR:



Domaine Guffens-Heynen - Pouilly- Fuissé Premier Jus des Hauts de Vignes 2003
Une bouteille bien dissimulée en cave et que j’ai remontée en même temps que le Chablis Grand Cru Bougros 2007 du domaine William Fèvre ... chat échaudé craint l’eau froide.
En débouchant le flacon, je suis étonné par la tenue du bouchon, à peine imbibé.
La robe se pare d’un or soutenu et brillant.
Le nez est plutôt engageant sur une note grillée très élégante et un fruit mûr et abondant.
A l’aveugle, seul ce fruité mûr m’orienterait, peut-être, vers une région plus méridionnale.
Par contre, en bouche, le vin révèle une jolie gourmandise.
C’est ample et savoureux mais l’équilibre est largement préservé grâce à une acidité parfaitement intégrée qui apporte dynamisme et tonicité.
Le final est très long et rémanent sur cette note grillée noble.
Un 2003 qui a parfaitement évolué et qui a gardé toute la fraîcheur nécessaire pour préserver son équilibre.
Un vin qu’il faut bien entendu déguster à table et qui a parfaitement fait écho à des noix de Saint-Jacques aux petits légumes sauce crémée/acidulée et à une sole meunière savoureuse.
A point et à boire en bonne compagnie.
Superbe !

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, matlebat, bertou, toubib063, Agnès C, lugdunum, vvigne
24 Mar 2019 08:17 #296
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84565
  • Remerciements reçus 10699
Bu chez Jean-Loup Guerrin

CR: Domaine Guffens Heynen, Mâcon-Pierreclos, Tri de Chavigne, 2009



Frisette
La robe est d’or. On a un nez sur la crème pâtissière et la glace rhum/raisin. La bouche est beaucoup plus tendue, façon laser, limite aride. La finale est très élancée, sèche et salivante. L’aromatique est assez neutre, sur le gravier humide. L’ensemble est peut-être un peu brutal, presque cistercien, bien qu’il finisse par prendre un peu de volume à l’aération. Le placer en chablisien ne serait pas étonnant. Très Bien (16/20) pour ce vin qui plaira probablement aux amateurs sensibles à une certaine forme d’austérité.

Oliv
Robe d'un doré léger.
Changement de style au nez avec une lecture de fruit très différente et qui fait très mâconnais, sur des notes florales, presque de rhubarbe et de framboise, avec un petit côté chenin ou altesse.
Attaque de bouche avec de la richesse, une certaine viscosité glycérinée qui tapisse le palais. Si le vin est ample et un peu épaulé et massif à côté du Puligny, il reste frais et sans lourdeur ni charge alcoolique pourtant;
Finale avec du charme aromatique mais peut-être un petit côté replet, en tout cas en séquence.
Car bu seul, pas une seconde je n'aurais pensé à un 2009.
Bien + à très bien.

Vivien
La robe est or clair, légèrement plus jaune. Un nez de grandes fleurs orientales, jasmin, chèvrefeuille, pâtissier (crème pâtissière même). La bouche est là aussi de grande finesse et élégance, avec une belle salinité, de la gourmandise, du jus et un très beau fruit. Le vin est évanescent et présente une fine acidité, mais il ne présente pas la profondeur du vin qui l’accompagne. Très bien (+)

Jean-Loup
La bouteille a été épaulée pendant trois heures et carafée pendant une heure supplémentaire.
La robe est tout aussi dorée.
D’une bonne intensité, mais moins que le Puligny-Montrachet, le nez se révèle très fruité, principalement sur les fruits jaunes bien mûrs qui confinent à l’exotique.
Très large en attaque, moins exotique qu’au nez, la bouche adopte ensuite un profil rectiligne procuré par une grande tension qui l’emmène assez loin.
Très Bien +

EricB
Le second a une robe proche du précédent et un nez très marqué par les fruits jaunes confits et des notes miellées. Je le mets direct en Mâconnais. La bouche est ample et élancée, avec une matière riche, nappante, tout en gardant un bon équilibre. La finale est généreuse, avec un retour des fruits jaunes, complété par des épices et des notes grillées. On est un peu sur le prototype de ce que j'imaginais être un blanc de 2009. Je trouve ça assez fatiguant et serais incapable d'en boire plus d'un verre, même si je reconnais le travail d'équilibriste.

Didierv
Robe dorée plus claire que le Folatières.
Le nez attaque sur une touche fraiche mentholée puis évolue vers les fruits cuits (compote de pêche)
On pourrait croire à un chenin d’Anjou un peu old school avec cette richesse au nez
L’attaque est riche mais tendue et le nez a trompé son monde en laissant imaginer du résiduel.
Il y a du pain d’épices amené par l’élevage. Grosse rétro olfaction.
Comme les copains je pars sur Macon et Guffens .En même temps je n’en connais pas beaucoup d’autres.
Ce vin semble moins élancé et plus pataud que le Folatières, mais pour moi c’est le style de la région et du Domaine.
Bien + à très bien.

Flolevben
Nez sur les fruits jaunes, légèrement confits, avec un côté marin et une belle pureté.
L’attaque en bouche est savoureuse, avec un bel élevage fin et bien intégré, puis le vin s’étire, s’étire en deuxième partie de bouche pour terminer sur une belle finale salivante et longue. Très bon et un peu plus digeste que le Leflaive.
TRES BIEN +
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, H. Seldon
21 Avr 2019 23:13 #297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545

Réponse de H. Seldon sur le sujet Visite au Domaine Guffens-Heynen

CR: Visite cette semaine au domaine Guffens


Arrivée en milieu de matinée sous la pluie.
Nous sommes reçus par Didier au domaine Guffens (SA VERGET), qui nous demande ce qu’on souhaite déguster. Les cuvées proposées sont tellement nombreuses qu’on prend le temps !
Notre choix se porte d’abord sur les cuvées du domaine : Macon Pierre clos tri de chavigne 2014, et Puilly Fuissé premiers tris 2012.

- Mâcon-Pierreclos « Tri de Chavigne » 2014 :
Sol argilo-calcaire, exposition sud-ouest. Rendement de 30h/H.
superbe vin, construit sur des qualités évidentes (dynamique, équilibre et complexité aromatique).
Bu sans aération préalable ; nez sur le floral blanc et les agrumes et le fruit blanc (poire ?). Bouche sur les mêmes arômes, dotée d’une acidité innervante du début à la fin, un gros volume et une très grosse longueur et une amertume finale élégante. Ça commence fort, avec un équilibre d’école et une finale titillant les gencives.
Excellent et le vin de la matinée, sans débat. Hâte de le voir à table.




- Pouilly-Fuissé « Premiers Tris » 2012.
Nez plus fermé, davantage mûr sur l’abricot, le miel, les agrumes et le floral blanc. Bouche qui a le même profil, avec un supplément de matière par rapport au précédent mais moins d’acidité, ce qui lui donne un profil moins équilibré selon mes goûts. Grosse longueur, vin dense.
Très bien/ Très bien +




On enchaine ensuite avec un vin du négoce :
- Pouilly-Fuissé « les Combes Vieilles Vignes » 2017 : toujours sans aération préalable.
Nez ouvert sur le tilleul et les agrumes type citron vert. Volume moins important que les deux autres, moins de tension aussi, notamment en finale. Le vin n’est pas avantagé par l’ordre de service.
Bien/Bien +



Arrive M. Guffens qui nous salue et qui nous parle notamment de la production actuelle, des différents domaines qui constituent SA Verget, des différentes maladies de la vigne et de la façon de les appréhender dans les différents lieux (bordelais, Vaucluse, Bourgogne). Intéressant et évidemment vivant compte tenu du personnage !

Dernier vin avant de partir :
Cuvée du Négoce, Chablis « Cuvée de la Butte » 2018. Vin tendu, grosse acidité sur l’aubépine et le citron vert, une certaine forme de minéralité (si si ), longueur correcte. Je ne suis pas séduit car en l’état pour moi, l’acidité prend le pas sur le reste et le vin n’est pas complexe.
Assez bien +/ Bien –



Nous remercions nos hôtes et on part pour Beaune et le domaine Giboulot.
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, bibi64, Zimmy, leteckel
25 Avr 2019 11:44 #298
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 150
  • Remerciements reçus 192

Réponse de elon10101 sur le sujet CR: Guffens-Heynen, Saint-Véran Cuvée Unique 2012

CR: Guffens-Heynen, Saint-Véran Cuvée Unique 2012

Une robe légèrement dorée, un nez dont les arômes sont assez fondus entre du floral, des fruits blancs, un soupçon d’abricot, du citron vert bien mûr.

La matière n’est pas énorme et peut étonner les aficionados du domaine, mais c’est équilibré et les arômes du nez reviennent en bouche avec une sensation minérale et aussi un peu de miel et d’encaustique qui me laisse penser que ce vin (ou cette bouteille ?) ne devra pas forcément être attendu beaucoup plus longtemps. L’acidité étire le vin jusque dans la finale de bon niveau sans être kilométrique ni particulièrement complexe.

Je ne suis pas un grand connaisseur des vins du domaine, mais j’ai été étonné de ne pas avoir trouvé de réduction, de la matière peu imposante et des signes d’évolution. Un bon vin qui m’a semblé ne pas ou plus pouvoir tout donner.

Bien cordialement,
Eric
05 Jui 2019 16:25 #299

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2136
  • Remerciements reçus 3055

Réponse de leteckel sur le sujet CR: Domaine Guffens - Macon Pierreclos En Crazy 2016

CR: Domaine Guffens - Macon Pierreclos En Crazy 2016

Bu au restaurant (58 € sur table), étiquette découverte.
Nez fin, peu disert et sans notes d'élevage. La bouche délivre de très jolies notes mentholées qui donnent de la fraicheur à ce vin qui se goute très bien aujourd'hui et sans sensation d'élevage malgré sa jeunesse. Convaincant !



ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus
09 Jui 2019 16:24 #300
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux