Nous avons 1962 invités et 19 inscrits en ligne

Domaine Confuron-Cotetidot, Vosne-Romanée

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 219
Bonjour François,

il ne m'en reste malheureusement qu'une également, que j'attendrai encore 3 à 5 ans minimum...
15 Mai 2019 23:13 #361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 544
  • Remerciements reçus 500

Réponse de Raisin breton sur le sujet CR: Domaine Confuron-Cotetidot - Vosne-Romanée 2005

Dégusté ici.

CR: Domaine Confuron-Cotetidot - Vosne-Romanée 2005

Joli nez parfumé sur un début d’évolution, mais la bouche à l’acidité haute et aux tanins serrés est un peu sévère en l’état. Ça semble à attendre encore, et à la tombée de la chaussette, nous y allons tous de nos commentaires sur 2005, qui tarde franchement à livrer les monts et merveilles promis…

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LudoR
05 Oct 2019 21:09 #362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Chambolle-Musigny 2012

CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Chambolle-Musigny 2012



Bue par LPV Versailles en pirate d'une dégustation sur riesling et pinot noir alsaciens .

Jean-Loup
La robe est à peine un peu plus sombre que celle du Zusslin 2015, et jeune également.
Le nez d’une bonne intensité propose un fruité plus pointu, mais aussi des arômes végétaux prononcés, pas seulement de la ronce, assez austères.
De l’austérité, il y en a en bouche ! Est-ce par contraste avec le pinot d’Alsace très avenant ? Les tanins rêches associés à l’aromatique végétale sont pour moi rédhibitoires.
Assez Bien

Denis
Le Confuron ne procurait aucun plaisir.

Jean-Loup
01 Nov 2019 14:20 #363
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728
CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Vosne-Romanée 1er Cru – Les Suchots – 2001



Bue lors d'une dégustation éclectique ICI

La robe assez sombre est bien roussie sur le bord du disque.
Très ouvert et sur la finesse, le nez exhale une aromatique tertiaire de fruits compotés, de rose fanée et de sous-bois.
La bouche est sur le même registre de l’élégance, avec des tanins fondus, une grande allonge, notamment conférée par une énorme acidité, peut-être un peu trop importante par rapport à la matière en demi-corps, sauf à table.
Très Bien +(+)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy
01 Déc 2019 10:37 #364
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 150
  • Remerciements reçus 192
CR: Domaine Confuron-Cotetidot, Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots, 2008

Une robe claire et presque translucide, un nez très floral, fleurs séchées, de la framboise et de la
mûre, avec le pendant végétal de ronces, le tout dans un joli pot-pourri éthéré. L’attaque en bouche
est suave, mais très vite une certaine austérité vient marquer le profil du vin, une acidité qui ne renie
pas son millésime et qui étire le vin. C’était un peu rude à l’ouverture, mais l’aération va permettre
au vin de gagner en volume. Les tanins restent perceptibles sans que cela ne m’ait dérangé.
La finale est de bonne longueur, en finesse.

Même si le millésime marque ce vin de son empreinte (et je ne parle pas de la patte du vigneron), et que
d'autres millésimes des Suchots m'ont donné plus de plaisir, je reste sensible à ce style aérien et austère,
tout en sachant que je ne le servirais pas à tout le monde.

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, Pins, Fredimen
01 Mar 2020 17:46 #365

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1041
CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Chambolle-Musigny 2003:

Pas de préparation particulière, dés l’ouverture, le nez est expressif sur des notes de griottes, de roses fanées, de musc, de fourrure.
.La bouche est classe avec ces tanins fondus, complexe sur la cerise griotte, d’une belle fraicheur pour le millésime avec un début d’évolution.
Le milieu de bouche est relancé par une acidité qui tend le vin tout en étant très équilibré sur une finale fraiche et longue pour le niveau d’appellation.
Un Chambolle avec du corps, de la mâche, assez terrien que j’aurai placé sur Gevrey à l’aveugle.
Un superbe pinot à maturité…

Christophe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
04 Mar 2020 12:59 #366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048
CR:



Domaine Confuron-Cotetidot – Nuits-Saint-Georges 1er Cru 2002
Le bouchon est impressionnant de jeunesse, encore très ferme, juste imbibé à la base.
La robe est encore dense, d’un profond rubis orangé.
D’emblée, un grand coup nez, sur des arômes de viande et de feuilles mortes qui disparaissent rapidement au profit d’une note de fruit rouge mûr (cerise), d’épice et de rose fraîche.
Bouche dense et structurée, corsetée par un tanin juteux et une acidité millimétrée.
Le vin est un mariage heureux de fermeté et d’élégance.
On retrouve en dégustation cette note de cerise et de rose jusqu’au très long final savoureux.
Un superbe Pinot Noir qu’on peut commencer à boire mais qui peut aussi attendre encore quelques années.
Superbe.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, Jean-Loup Guerrin, bibi64, supervedro, lugdunum, SOK, Damien72, Fredimen
18 Avr 2020 08:17 #367
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048
CR:



Domaine Confuron-Cotetidot – Vosne-Romanée 1 Cru Les Suchots 2006
Bouchon long et large marqué sur sa base.
Robe rubis concentrée et éclaircie sur le disque.
Superbe nez sur un fruité frais et mûr qui, à l'aveugle, m’aurait probablement mené hors Bourgogne. Une note de cacao souligne ce bouquet fruité.
À l’instar du nez, la bouche présente un profil gourmand avec un tanin gras mais immédiatement accompagné de cette acidité qui caractérise un très joli Pinot Noir et forment un grand équilibre.
Un mélange de richesse et de fraîcheur dont la grande longueur est une de ses nombreuses qualités.
On retrouve en dégustation ces notes fruitées gourmandes et de fines notes épicées et cacaotées.
Le vin peut-il encore être attendu ? Clairement oui mais pourquoi résister à tant de gourmandise ? ;)
Superbe !

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., Moriendi, Jean-Loup Guerrin, julien1984, Vaudésir, Val59, supervedro, oberlin, starbuck, Pins, lugdunum, SOK, Fredimen, Kiravi, Garfield
01 Mai 2020 07:27 #368
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396
CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Gevrey-Chambertin 1er Cru Lavaut Saint-Jacques 2010

Vin dégusté lors d'une soirée entre amis, après un Coteaux Champenois 2012 d'Egly-Ouriet. Passage en carafe 10 minutes avant service, servi assez frais dans des Zalto Universal.


Robe grenat-carmin, brillante, plus foncée que celle du Coteaux Champenois.
Le nez est timide, presque mutique à l'ouverture. Il s'ouvre petit-à-petit sur le cassis, les fruits rouges, les épices, mais cela reste discret. Pas facile de le déguster après le nez merveilleux de L'Egly-Ouriet. Finalement, à J+2, il commence à causer un peu plus, mais il ne fait pas dans l'épate.
Bouche concentrée, on perçoit l'énergie du vin, mais il est concentré sur lui-même. Grosse acidité et tannins encore saillants, heureusement il est dynamique, évolue et la finale est salivante, sur les petits fruits rouges. A J+2, le vin présente un abord plus arrondi et accessible, aux tannins moins accrocheurs, mais il reste très jeune.
Je vais oublier ses sœurs en cave. Grand potentiel de garde, fidèle à la réputation du domaine.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Galinsky, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LLDA, Fredimen, Garfield
26 Juil 2020 15:50 #369

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1041
Bu ici: www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Gevrey-Chambertin 1er Cru "Petite Chapelle" 2000:
Très joli bouteille à point. Sous-bois, terre humide, c’est frais, la vendange entière apporte vraiment une belle complexité, de la fraicheur. De la prune en finale. C’est très long. Faut vraiment attendre les vins de Yves, et quel plaisir quand ça goute comme ça.
Je n’ai que très peu de bouteilles de ce climat sur ce domaine, me concentrant sur le Vosne Suchot mais je vais y remédier.

Christophe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, Fredimen
12 Aoû 2020 13:36 #370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1041
CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Vosne Romanée Les Suchots 2003:

Nez sur la griotte, sous bois humide, terre fraiche. Ce nez a des senteurs automnales…
En bouche, la matière est fondu, fraiche sur un fruit évolué, kirché, pas du tout compoté, une acidité un peu perché avec une fin de bouche qui sèche un peu. La vendange entière apporte cette fraicheur et cette complexité, mais je reste sur ma fin sur cette bouteille.
Ma préférence va quand même au 2001 bu régulièrement ces dernières années.

Christophe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, starbuck, jd-krasaki, LLDA, Fredimen
03 Oct 2020 10:05 #371

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2521
  • Remerciements reçus 1089
CR: Domaine Confuron-Cotetidot – Meursault Clos du Cromin 2017

Robe jaune pâle. Nez très 'classe' marqué par la finesse des parfums.
La bouche est fraîche, à peine tendue, d'un superbe équilibre entre le fruité (complexe, on y trouve de la pêche blanche mais plein d'autres arômes subtilement) et la minéralité.
Très beau vin.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, LLDA, Pins
26 Déc 2020 18:01 #372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine Confuron-Cotetidot - Chambolle-Musigny 2009


CR:
Domaine Confuron-Cotetidot - Chambolle-Musigny 2009
C’est avec le Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots, l’autre cuvée du domaine que j’affectionne et que je laisse systématiquement vieillir.
Le bouchon est long et de très belle qualité.
La robe est d’un joli rubis, sombre et pratiquement pas évoluée.
Grand nez de fraise des bois et cette touche de ronce que je trouve souvent dans les vins du domaine.
La bouche est dense, construite sur un tanin abondant qui doit encore se fondre et une acidité bien calibrée qui forment un bel équilibre.
On retrouve ces arômes de fraise des bois qui confèrent au vin une certaine gourmandise.
Un Chambolle-Musigny dans un style plutôt masculin qui s’harmonisera avec quelques années de mûrissement supplémentaires.
Je peux admettre que l’on préfère davantage de finesse dans l’appellation mais j’aime ce style solide.
Bien à très bien.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, supervedro, Papé, flupke14, LLDA
03 Jan 2021 08:32 #373
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048

CR:
Domaine Confuron-Cotetidot - Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots 2001
Le bouchon est imbibé sur une bonne moitié.
Si la robe est encore dense, elle montre des signes d’évolution avec une teinte largement orangée.
Le nez est net et précis proposant pêle-mêle la réglisse, le sous-bois, la ronce, le fruit rouge (cerise).
En bouche, le vin propose un profil délicat et aérien, bien assis sur une structure parfaitement équilibrée par un tanin fin et une acidité très intégrée.
La cerise mûre et une note de réglisse sont très perceptibles et accompagnent le vin jusqu’à la finale, longue et rémanente.
C’est un vin élégant et frais qu’il faut proposer à table pour un accord avec une pièce de veau.
Très joli vin, à boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, jean-luc javaux, Gibus, Jean-Loup Guerrin, FloLevBen, flupke14, LLDA, Pins, SOK, Fredimen, Kiravi
13 Jan 2021 13:15 #374
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048




CR:
Domaine Confuron-Cotetidot - Gevrey-Chambertin 1er Cru Lavaut St Jacques 2001
Après le Vosne-Romanée Suchots de la même année dégusté il y a quelques jours, je sélectionne ma dernière quille de ce 1er Cru de Gevrey-Chambertin pour accompagner des joues de bœuf Limousin à la bourguignonne.
Le bouchon est long, serré dans le goulot et juste imbibé sur sa base.
Impossible de dire qu’il a vingt ans.
La robe est d’un rubis rouge soutenu avec de larges traces orangées trahissant son évolution.
Le nez est franchement engageant sur, successivement, une note florale nette, la confiture de fraise, la réglisse et le chocolat noir.
En bouche, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec le géniteur de ce vin, le papa Confuron.
Un vin très équilibré, bien campé sur ses deux jambes avec un tanin robuste et une grande fraîcheur apportée par une acidité bien calibrée.
C’est toute à la fois structuré et élégant avec ces notes épicées qui emmènent le vin jusqu’à une longue finale où l’on retrouve une note chocolatée et réglissée.
Superbe accord avec le plat grâce à ce tanin mûr et à cette acidité tonique !
J’ai beaucoup aimé.
Un vin à boire et à accompagner avec une belle viande mijotée ou du gibier.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., gege, sideway, bonaye, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, LucB, Papé, oberlin, starbuck, leteckel, LLDA, ptitcoco, Pins, Damien72, ysildur, Kiravi
24 Jan 2021 08:14 #375
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 602
  • Remerciements reçus 196
Merci pour cette dégustation !
En 2001, le papa Confuron ( Jacky ), avait-il abandonné ses méthodes de vinification inspirées par Guy Accad, qui me laissent des souvenirs très mitigés de ses vins des années 80, voire 90 ?
24 Jan 2021 11:00 #376

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048

Merci pour cette dégustation !
En 2001, le papa Confuron ( Jacky ), avait-il abandonné ses méthodes de vinification inspirées par Guy Accad, qui me laissent des souvenirs très mitigés de ses vins des années 80, voire 90 ?


Je ne suis pas dans le secret des vinifications ...
Pour répondre clairement à la question : je n’en n’ai aucune idée.

Olivier
24 Jan 2021 12:02 #377

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 902
  • Remerciements reçus 695

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Domaine Confuron-Cotetidot - Chambolle-Musigny 2008

CR: Domaine Confuron-Cotetidot - Chambolle-Musigny 2008

Robe rubis moyen.
Un nez frais de fruits rouges mûrs, framboise, cerise, petite note boisée, épicée.
Très belle bouche structurée ou les tanins sont encore un peu marqués, c'est consistant mais tout en élégance, belle fraîcheur. On retrouve les fruits perçus, avec de la réglisse, une pointe de chocolat noir amer, belle longueur. Un vin encore jeune.

Note: 16,5/20. Garde: patientez 2 à 3 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, LLDA
07 Fév 2021 09:59 #378

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048
 
CR:
Domaine Confuron-Cotetidot - Nuits-Saint-Georges 1er Cru Les Vignes-Rondes 2004
Le bouchon est bien gonflé dans le goulot et j’ai du mal à l'extraire.
Superbe qualité alliant fermeté et souplesse et à peine imbibé sur sa base.
Au début de la dégustation, la robe est très éclaircie avec des teintes brun orangé.
Elle gagnera en densité au fur et à mesure de l’aération, phénomène que j’ai déjà constaté avec les vins du domaine.
À l’ouverture, le nez est dominé par le zan, arôme que je définis comme un mélange de réglisse avec sa touche mentholée, puis apparaissent des notes de café et de fleurs.
La bouche propose un vin très équilibré avec un tanin fondu et une structure aérienne, oserais-je écrire en demi-corps ?
Ce n’est pas un vin maigre - loin s’en faut - mais plutôt fin et presque suave.
La longue finale est marquée par des arômes réglissés et de café, revigorée par une acidité présente mais joliment maîtrisée.
Vu les conditions qui ont présidé à la naissance de ce millésime (très) difficile, je n’attendais honnêtement pas le vin à ce niveau.
Il représente, à mon goût personnel, ce qu’un bon vigneron pouvait proposer au mieux compte tenu des circonstances.
Note : 16/20.
Garde : à boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., Sylv1, peterka, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, romu, Papé, flupke14, oberlin, leteckel, ysildur, Jeanveux
03 Mai 2021 06:19 #379
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048
 
 
CR:
Domaine Confuron-Cotetidot - Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots 2002
C’est la fête des mères en Belgique en ce 09 mai, l’occasion de faire un bon repas et de déguster de belles bouteilles.
Pour accompagner un pigeonneau fermier - suprême rôti, cuisse confite - verveine, petits pois, girolles et herbes potagères.
Le bouchon est très long, juste marqué sur sa base, franchement impressionnant pour un vin de dix-neuf ans.
La robe est rouge rubis avec des reflets évolués sur une teinte brun orangé.
Le nez propose un bouquet très complexe où se succèdent la cerise, la réglisse, la rose et une touche chocolatée.
En bouche, le vin propose un profil structuré et élégant avec une acidité juste et un tanin encore un peu pointu mais nullement sec, signe d’une future évolution sereine.
C’est un Vosne-Romanée gourmand et savoureux grâce, entre autre, à ses notes complexes de cerise, de fleur et une finale très longue et racée avec cet accent légèrement chocolaté.
A table, il se révèle un compagnon parfait du plat, le tanin étant enrobé par une viande juteuse et tous les parfums du plat.
Superbe accord !
Un vin qui semble être à l’aube d’une très longue vie.
Note : 18/20.
Garde : goûter, garder, goûter, garder ... 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Alex, Jean-Paul B., Nilgiri, matlebat, didierv, asonge, Gibus, Marc C, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Benoit Hardy, TIMO, Vaudésir, vivienladuche, supervedro, Papé, flupke14, oberlin, starbuck, leteckel, ysildur, Fredimen, Kiravi
10 Mai 2021 00:07 #380
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3915
Mon dieu que les plats avaient l'air bon pour cette fête des mères belge!!! De les regarder, j'en prend une conjonctivite....

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
10 Mai 2021 09:14 #381

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048

Mon dieu que les plats avaient l'air bon pour cette fête des mères belge!!! De les regarder, j'en prend une conjonctivite....
 

Bonjour Flo,

Je confirme qu’ils l’étaient ... bons. 
Car, sur papier, si l’intitulé du plat faisait saliver, je craignais un peu les associations aromatiques.
Il n’en fut rien, le plat était, de ce point de vue, parfaitement équilibré.
Je m’en pourlèche toujours les babines. 

Olivier
10 Mai 2021 12:52 #382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 10
Oui alors, on peut avoir des informations sur le plat? Please.
11 Mai 2021 09:07 #383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5593
  • Remerciements reçus 5048

Oui alors, on peut avoir des informations sur le plat? Please.

Hum, j’ai fait appel à un menu « à emporter » d’un restaurant étoilé de ma région :  Le Coq aux Champs
Sorry, mais je n’étais pas aux fourneaux. 

Olivier 
11 Mai 2021 12:59 #384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1323
CR:
Domaine Confuron-Cotetidot Nuits Saint Georges 1er Cru 1995
Bouquet réservé sur la cerise et les fruits noirs à l’alcool avec une pointe d’épices (clou de girofle, cannelle), de cuir et de fourrure. A la longue, les notes sauvages, plus terreuses, et de boisé froid et austère finiront pas dominer.
En bouche, l’attaque est ferme et délicate à la fois. Les tanins sont fondus mais l’ensemble se montre un peu vert avec une acidité légèrement dissociée. Finale plutôt courte et raide sur des notes de sous-bois et de créosote. Le vin se tient encore mais manque cruellement de charme et de croquant pour donner du plaisir. A terminer rapidement.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Benoit Hardy, Vaudésir, starbuck
16 Mai 2021 14:46 #385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux