Nous avons 1630 invités et 64 inscrits en ligne

Domaine Confuron-Cotetidot, Vosne-Romanée

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a créé le sujet : Domaine Confuron-Cotetidot, Vosne-Romanée

Domaine Confuron-Cotetidot

10 Rue de La Fontaine
21700 Vosne-Romanée
Tél : 03 80 61 03 39
Fax : 03 80 61 17 85
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

bonjour j'ai des Echezeaux, Vosne les Suchots, chambolle et Gevrey la petit Chapelle. Malheureusement j'ai changé de goût depuis 4 ans et je n'arrive plus à  boire un Bourgogne même de bonne qualité.
Pour revenir à  Confuron j'ai que des millésimes du temps que le père Confuron faisait le vin. Depuis 1999 le fils a repris le domaine. Leurs vins sont très dûrs au début et il faut absolument les décanter et aérer pendant au moins quelques heures car ils ont toujours de drôles d'odeurs au départ avant de dévoiler leur potentiel. Du reste tous les amateurs que je connais de bourgogne adorent Confuron. J'ai également des vins du domaine Leclerc René et Philippe à  Gevrey qui sont également d'excellent producteurs
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Le Vosne Suchots 89 était magnifique de fruits et de structure en... 1999/2000, trop vieux aujourd'hui à  mon goût (fruits cuits et structure amollie, bien qu'il ait encore un peu d'acidité).

A l'expérience (1978, 1985, 1986 et 1989 dégustés), les essayer à  partir de 5/7 ans et se dépêcher lorsqu'ils sont parfaits, à  moins que ce goût de fruit cuit plaise...
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Ch' Cap,

Le domaine CONFURON COTETIDOT est à  mon avis l'exemple du mariage entre une certaine modernité et la tradition bourguignonne.

Le travail de ce domaine est avant tout de se donner les moyens d'avoir les raisins les plus mûrs possibles : la taille des vignes est courte et les rendements maîtrisés (max. 25/30 hl/ha). La maturité optimale est recherchée. Le domaine est toujours parmi les derniers à  vendanger et produit des raisins donnant des vins stricts.
Un élevage long est nécessaire pour assagir la matière première. Les propriétaires ont une idée assez clair du vin : il doit "tenir" bien sur ses deux jambes.
Ce qui implique un vieillissement minimum avant qu'il ne révèle toute ses possibilités.

A mon avis, une visite au domaine est vivement recommandée.
Tu seras reçu par le papa ou un des fils.
D'office, tu descends à  la cave où tu dégusteras sur fût toutes les appellations.

Cela va du simple Bourgogne aux Echezeaux/Clos-Vougeot en passant par le Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée, Nuits-Saint-Georges 1er Cru, Gevrey-Chambertin 1er Cru Lavaux Saint Jacques, Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots.

C'est très didactique mais ton hôte (le papa ou un des fils) sera TRES attentif à  tes impressions et à  ton jugement sur les vins.

Personnellement, j'ai un faible pour le Chambolle-Musigny, toujours fruité, corpulent et plein de fraîcheur, le Vosne-Romanée (Villages ou 1er Cru) très typé et de garde, le Nuits-Saint-Georges et le Gevrey-Chambertin Lavaux Saint-Jacques. Tu atteins encore un palier supérieur avec les deux Grands Crus.

Ce ne sont pas des vins faciles d'approche dans leur jeunesse mais ils vieillissent avec beaucoup de grâce et de fraîcheur.

Ce sont, à  mon avis, des vins pour amateur de Bourgogne pas trop impatients.

Le fils, Yves, vinifie au Domaine de Courcel à  Pommard.
C'est dans le même esprit qu'au domaine familial.
J'ai dégusté de superbes Pommards 2002 au fût.

Un domaine au moins à  découvrir.

Cordialement,

Olivier
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Domaine Confuron Cotetidot, Nuits Saint Georges 1er cru, 2000

CR: Domaine Confuron Cotetidot, Nuits Saint Georges 1er cru, 2000 :

Deguste ce WE le Nuits 1er cru 2000, encore trop jeune car l'alcool est vraiment present, il est deja un grand 1er cru de Nuits.
Tres belle coherence du parfum et du gout, ce qui pour moi est toujours signe d'un tres bon vin. Je passe les termes de la degustation que je ne sais pas manier, mais tant la couleur que les gouts dominants nous amenaient tout de suite au pinot noir, d'une elegance et d'une belle tenue en bouche.
La complexite, les parfums secondaires et le gout plus present sur la langue qu'au palais signaient eux le terroir.
Super, il en reste encore 11 qu'on boira probablement sur autant d'annees on espere!
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Le millésime 1998 au domaine Confuron Cotetidot

CR:

Fin 99 :
DOMAINE JACK CONFURON-COTETIDOT (9 vins)
Beaucoup de franchise dans ces vins, purs, équilibrés et bien typés. Ils semblent prometteurs, francs, ni secs, ni surextraits, mais paraissent pour l'instant souvent minces, austères et fermés à  la dégustation.
Meilleures cuvées sur le millésime : Clos Vougeot, Charmes-Chambertin

Millésime 98 sur fût :

VOSNE-ROMANEE. Notes : DS14 - PC15 - LG14 - CS14,5. moyenne : 14,3
Robe vive, limpide, violine. Nez de fruit très avenant, floral, épicé, bien typé Vosne. Bouche élégante, fraîche, framboisée, parfaitement équilibrée entre les tannins et le fruit.

CHAMBOLLE-MUSIGNY. Notes : DS14,5 - PC14 - LG15 - CS14,5 - RP15. moyenne : 14,6
Brillant et tendre à  l'Å“il. Joli nez racé, vanillé, violette. Bouche délicate, svelte et fruitée, très mince.

NUITS-SAINT-GEORGES. Notes : DS14 - PC14 - LG14,5-15 - CS15 - RP15. moyenne : 14,5
Robe délicatement framboisée. Nez floral, bien défini, tendre. Bouche toute en finesse, des tannins, peu de gras, peu de chair, mais une certaine élégance anguleuse.

NUITS-SAINT-GEORGES 1er cru (Murgers + Vignes Rondes). Notes : DS14,5-15 - PC14,5-15 - LG15,5 - CS15,5 - RP15,5. moyenne : 15,1
Robe plus sombre. Nez épicé, floral, à  la fois délicat et gourmand. Bouche vive, droite, les tannins sont raides. Un vin sévère mais pur.

GEVREY-CHAMBERTIN 1er cru "Lavaux Saint-Jacques". Notes : DS15 - PC15 - LG15-? - CS15,5 - RP15,5. moyenne : 15,2
Robe vive, d'un beau rouge assez clair. Belle expression aromatique, griottée, florale, épicée, fraîche. Bouche séveuse mais mince, vigoureuse et élégante mais austère.

VOSNE-ROMANEE 1er cru "Les Suchots". Notes : DS15,5-16 - PC15-15,5 - LG16 - CS15,5 - RP16. moyenne : 15,6
Toujours beaucoup de vivacité à  l'oeil. On devine une belle profondeur dans ce nez encore timide, épicé (cannelle), fruit de mûre et de griotte, notes de cacao. Le vin ne se livre guère davantage en bouche, bonne fraîcheur, les tannins sont saillants mais l'impression générale est faite de franchise et de fermeté.

CHARMES-CHAMBERTIN. Notes : DS16,5 - PC16 - LG16 - CS16. moyenne : 16,1
Robe étonnamment pâle, brillante. En revanche le nez est intense, complexe, partagé entre l'animalité et les notes florales. De la présence en bouche, du répondant, de la longueur. Un bel équilibre dans ce vin racé et parfumé.

CLOS VOUGEOT. Notes : DS16,5 - PC16,5 - LG16,5 - CS16,5. moyenne : 16,5
Toujours relativement pâle, ce vin offre au nez des arômes complexes, humiques, épicés, floraux, sur un fruité presque exotique. Fermé mais concentré en bouche, savoureux, très long.

Vins en bouteille :

VOSNE-ROMANE 1997. Notes : DS14 - PC13,5 - LG15 - CS14 - RP15. moyenne : 14,3
Rubis clair. Nez animal, herbacé, revêche. Bouche vive, mûre, assez longue, mais sévère, renfermée, goût étrange de poivron.

Fin 2004, avec un groupe de dégustateurs parisiens :

Vosne-Romanée 1er cru Les Suchots Confuron-Cotetidot 2002 (16/20) : Robe délibérément foncée, disons de pinot « moderne ». Inflexions typées : ronce, épices, fruits (framboise en tête), liqueur de fruits, fleurs, qui pourraient être plus aériennes toutefois (on cherche ce côté arachnéen des grands pinots, si vertueux mais si rare). Bouche sur ces notes, à  l'acidité typée, profonde, confiturée, confirmant ce léger lest qui freine l'atteinte des sommets.
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Re: CONFURON COTETIDOT

CR: CR:Dégustation des vins du domaine CONFURON-COTETIDOT, le 25/03 en présence de Yves CONFURON.
Les vins ne sont pas carafés et servis dans l'ordre des CR ci-dessous.

Bourgogne Aligoté 2003[/u]

Robe jaune pâle.
Beau nez expressif.
La bouche est ronde, bien typée et équilibrée.

Bourgogne Chardonnay 2002[/u]

La robe est or jaune clair.
Le nez boisé, typé chardonnay.
La bouche présente une belle rondeur, dans un très bel équilibre et la finale est rehaussée par une belle fraîcheur.

Bourgogne Passetoutgrain 2002[/u]

(25% gamay, 75% pinot noir)

La robe est rouge cerise.
Le nez est très fruité.
La bouche offre de beaux tanins, un peu asséchants dans un corps moyen.

Bourgogne Pinot Noir 2002[/u]

La robe, évoluée, est moyenne.
Le nez est peu expressif, sur des notes poivrées/épicées/fruitées.
La bouche, carrée, est caractérisée par des tanins marqués, une longueur moyenne avec une finale sur la réglisse.

Vosne-Romanée 2001[/u]

La robe est moyenne, sur des teintes grenat orangé.
Le nez est plutôt floral, avec du fruit en arrière plan et des notes de torréfaction.
Il est fin et élégant.
La bouche est fluide sur des arômes de pruneau cuit. Les tanins sont présents mais ronds avec une belle longueur sur une finale torréfiée.

Vosne-Romanée 1er Crû « Les Suchots » 2001[/u]

La robe est rouge orangée, concentrée.
Le nez est complexe sur des notes de chocolat noir et d’épices, mais encore peu expressif.
La bouche est corpulente, élégante, racée, complexe, s'achevant sur une très grande longueur.

Nuits-Saint-Georges 1er Crû 2001[/u]

La robe est rouge brique, bien concentrée et soutenue.
Le nez exhale des arômes de fruits noirs, de café et de torréfaction.
La bouche est soutenue par des tanins marqués, légèrement asséchants, développant ensuite une grande complexité et un corps formidable avec une finale réglissée et de très belle longueur.

Nuits-Saint-Georges 1er Crû 2002[/u]

La robe est identique au vin précédent
Le nez est plus fermé mais est caractérisé par beaucoup de fraîcheur, et une touche de minéralité.
La bouche présente des arômes de réglisse et de grillé, corsetée par de très beaux tanins.
La longueur est grande et le corps volumineux et équilibré.

Cordialement,

Olivier
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Re: CONFURON COTETIDOT

CR:

CR:Visite au domaine ce 30/10/2005.
Commentaires de Alain HINANT et Olivier MOTTARD.

Comme d’habitude au domaine, on déguste sur fût.
Je pense qu’ici les « petits » millésimes n’ont pas d’emprise sur les vinifications au domaine.
Ceci est dû aux raisins vendangés à parfaite maturité.
La vinification se fait en raisins entiers, non égrappés.
L’élevage long est nécessaire (2 ans minimum) pour amadouer la matière.
En vin jeune, même dans les millésimes chaud comme 2003, les tanins sont très présents à la dégustation.
Alain et moi divergeons quelque peu sur l’évolution de ces vins, particulièrement difficiles à cerner en fût.

2004 a engendré des vins aux robes denses, brillantes et concentrées.

AOC Vosne-Romanée 2004 [/u]

Légère réduction au nez, puis apparaissent les arômes de fruits rouges.
La bouche est sévère, sur un très beau corps, des tanins asséchants, marquée par un côté un peu chaud en finale.

AOC Nuits Saint-Georges 2004[/u]

Beau nez sur le fruit.
En bouche, les tanins sont asséchants mais le corps se dégage pour finir sur une belle longueur.

AOC Gevrey-Chambertin 2004[/u]

Beau nez de fruits, élégant.
La bouche présente un beau corps fruité, terreux et élégant.
La finale est marquée par une légère amertume.

AOC Chambolle-Musigny 2004[/u]

Un très beau nez marqué par la finesse et l’élégance.
En bouche note des arômes de fruits rouges (groseilles), des tanins asséchants mais enrobés, et une finale très élégante.

AOC Vosne-Romanée 1er crû les Suchots 2004[/u]

Une légère réduction au nez, puis montent du verre des notes de cerises griotte et de chocolat.
La bouche présente un beau corps, de très beaux tanins, et termine sur une très grande longueur. Finale un peu chaude.

AOC Nuits Saint-Georges 1er crû Vignerondes 2004[/u]

Beau nez de fruits (ronce, mûre)
En bouche, le vin offre un très beau corps, de l’amplitude et une très belle longueur.

Cordialement,

Olivier
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 90
  • Remerciements reçus 0

d.ducler a répondu au sujet : CR: Confuron Cotetidot Vosne Romanée 1er cru les Suchots 2000

CR: Confuron Cotetidot Vosne Romanée 1er cru les Suchots 2000 :

Ce week-end j'ai dégusté un Vosne Romanée 1er cru les Suchots 2000.C'est peut être un peu jeune, mais c'est mon plus jeune en cave et il n'y a pas 36 façons de progrésser.
La robe est délicate, un peu évoluée, jolie couleur, claire, qui ne donne pas une impréssion de grande concentration, mais plutôt de finesse.Au premier nez, séduction, petit fruits rouges frais, floral, épices.Gourmand et délicat. A l'aération notes cacaotées et bourgeons de cassis.En bouche, attaque vive et sensation précise de fruits rouges frais framboise, cassis.Le corps est en dentelle, ce n'est pas un monstre de concentration. Le temps passe, une heure et le fruit plus mur s'installe le cacao est plus présent en finale l'ensemble me parait équilibré et surtout très frais et digeste.
Il faut être concentré pour déguster ce vin qui a séduit des convives plutot réticents au bourgogne.Dégusté trop vite sans savoir quel était ce bourgogne je ne sais pas comment j'aurais réagi!:(

David.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

d.ducler,

Je suis également client récent du domaine.
Mon premier vin du domaine est un Lavaut-Saint-Jacques 2000 que je n'ai pas encore dégusté.
M. Confuron (le père) nous disait lors de notre dernière visite que l'on pouvait commencer à goûter les 2000.

Par rapport à ton CR, je suis tout à fait tranquilisé sur les vins.
En tous cas, équilibre, fraîcheur et finesse ... pas mal pour un "2000" ;)

Cordialement,

Olivier
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nelou
  • Portrait de nelou
  • Visiteur

nelou a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

messieurs , je sollicite vos avis sur le chambolle musigny 2002 ! 30 euros quand-meme chez mon caviste preferé ! mais j'ai tres envie de découvrir ce domaine !
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Nelou,

J'ai dégusté sur fûts au domaine et j'ai le souvenir d'un vin plein, élégant avec beaucoup de fraîcheur et une structure tannique enrobée.

Je serais curieux de le comparer un jour dans une dégustation en compagnie de 1er crûs de l'appellation. On pourrait être surpris. :)

En tous cas, c'est une bonne cuvée pour découvrir le domaine.

Cordialement,

Olivier
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nelou
  • Portrait de nelou
  • Visiteur

nelou a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

merci de tes appreciations !!
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Re: CONFURON COTETIDOT

CR:Gevrey-Chambertin 1er Crû "Lavaut-Saint-Jacques" 2000

La robe est brunie.
Le nez évolue successivement sur des notes de cuir, torréfaction, tabac, réglisse, viandox et un côté floral.
En bouche, le vin présente une attaque suave et se prolonge sur un corps tendu sur sa minéralité.
Les arômes sont caractérisés par la réglisse et les fruits noirs (mûres, myrtilles). La structure propose un très bel équilibre et une grande longueur.
Un vin complexe et chatoyant qui offre beaucoup de plaisir.

Olivier
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Lavaut-Saint-Jacques 2001

CR:Gevrey-Chambertin 1er Crû "Lavaut-Saint-Jacques" 2001

Un vin à la robe rubis avec quelques traces d'évolution.
Un nez sur la réglisse, la terre et, étrangement, sans notes fruitées.
La bouche est suave, fine, sapide dans un très bel équilibre et une très belle longueur. On y retouve les mêmes arômes avec une très légère note fruitée et épicée. Les tanins sont présents mais fondus dans cette très belle structure.
Aucune trace d'élevage.
Un Gevrey très aristocratique !
J'ai beaucoup aimé et rien ne presse pour le boire.

Olivier
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 0

jeantranber a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Bonsoir,

J'ai dégusté il y a bien longtemps, les Echezaux 92 et 93 du domaine Confuron Cotedidot. C'était il y a 6/7 ans et ma grande passion pour le vin a commencè à ce moment là.
Les vins étaient très ouverts pour ne pas dire à leur apogée avec le pinot qui chante dans le verre, un nez qui ravit et une bouche de velour avec une longueur et une longueur... J'en garde un souvenir très ému, c'est ma première dégustation qui m'a révélé à la Bourgogne. C'était des vins vraiment grandioses qui rejoignent l'adage qu'il n' y a pas de grands mais de grandes bouteilles!!

Ai dégusté qq 2000 récemment et je me retrouve assez bien dans les posts précédent, des vins bien fait avec une expression du pinot très caractéristique: Pas très coloré, mais de la matière et surtout une grande finesse. Bref je recommande vivement ce domaine pour les amateurs de Bourgognes qui ressemblent à du Bourgogne (une l'antithèse de Charlopin,...).

Cdt

JBL

JB
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Confuron-Cotetidot : Quelques 2004 & 2005

CR:

CR:Dégustation hier soir de quelques vins du domaine lors d'une soirée organisée par l'asbl Millésimes & Apogée, en présence de Yves Confuron.
Les vins sont notés dans l'ordre de service.

Bourgogne Aligoté 2005
Un vin fruité, vif et frais à la tension judicieuse.

Bourgogne Chardonnay 2005
Un vin assez fruité au nez.
En bouche, après une entame suave et un milieu assez massif, le vin redresse la barre grâce à une acidité bienvenue.

Bourgogne Passetoutgrain 2005
Le vin est cadenassé. J'ai beau cherché, je ne décèle aucune note aromatique.
En revanche, la bouche se montre suave et s'achève par des tanins fins.

Bourgogne Rouge 2005
Un beau nez fruité pour une cuvée qui, au domaine, est souvent peu accessible dans sa jeunesse.

Gevrey-Chambertin 2004
Un très beau nez assez entêtant sur le cassis.
En bouche, le vin se définit par sa rondeur et une certaine élégance.
La finale s'accompagne de tanins fins.

Gevrey-Chambertin 1er Cru Craipillots 2004
Un nez qui rappelle le Gevrey-Chambertin.
Le corps apparaît plus volumineux, légèrement plus rigoureux aussi.
De belle longueur, la finale est corsetée de tanins fins mais abondants.

Pommard 2005
Un vin issu d'une nouvelle parcelle acquise par le domaine.
Un vin au nez quelque peu fermé sur des notes fruitées.
En bouche, il se présente actuellement assez strict mais corpulent avec des tanins qui doivent encore s'harmoniser (en cours d'élevage).

Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots 2004
Un beau nez de fruits purs, légèrement épicé.
En bouche le vin est élégant, assez long avec de beaux tanins fins.
Un vin à attendre mais déjà beau aujourd'hui.

M. Confuron défend le millésime 2004, qu'il qualifie de millésime d'amateur et de collectionneur.
Il le préfère nettement à 2005 qui manque, selon lui, de personnalité.
Ce dernier est beau mais trop charmeur et trop facile à son goût : "un millésime de bobos !" (sic !). ;)
Quant à 2006, il le rapproche de 2001.
A vérifier au plus vite par la dégustation.
Olivier
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Confuron-Cotetidot - Chambolle-Musigny 2001

CR:Chambolle-Musigny 2001

Robe rubis/grenat en son centre. Assez concentrée.
Le nez est d'emblée bien en place sur des notes à la fois fruitées (cerise) et florales qui évoquent irrésistiblement la violette. Une très légère touche épicée vient compléter un bouquet élégant et complexe.
En bouche, après une entame assez suave, le vin s'étire très longuement dans ses belles notes fruitées et florales. Le milieu de bouche est ample et la finale est marquée par des tanins extrêmement fins qui portent le vin.
A mon sens, un vin qui atteint doucement sa maturité mais que l'on pourra encore déguster sur les 5 prochaines années sans crainte.
Encore un très beau 2001 ...

Olivier
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

""""Ce dernier est beau mais trop charmeur et trop facile à son goût : "un millésime de bobos !" (sic !).

Sur ce coup là , je veux bien faire partie du club !!!
Il est vrai que l'on retrouvera de belles bouteilles en 2004 ...Chez Prieur , par exemple , mais sur ce millésime je privilégie le blanc ..
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 1

Tipof a répondu au sujet : CR: Confuron Cotetidot Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots 2002

CR:
Vosne-Romanée 1er Cru Les Suchots 2002

Très difficile à juger à ce stade. Le vin est très fermé, encore marqué par l'élevage, le fruit est beau mais trop discret. A revoir...
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 835
  • Remerciements reçus 341

Alain Hinant a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

En ayant eu, dernièrement, plusieurs rencontres avec ce millésime (2002) en Bourgogne, nous nous sommes faits la réflexion avec Olivier qu'il valait mieux ne plus ouvrir de bouteilles pour l'instant (du moins en rouge), car chez différents propriétaires les vins sont fermés.

Amicalement,
Alain Hinant
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 469
  • Remerciements reçus 0

jla a répondu au sujet : CR: Confuron Cotetidot Chambolle Musigny 1990

Bu ce w.e un Chambolle Musigny 1990 du Domaine de l'époque du Jacky. Nez et bouche poussiéreux, sur le cacao et la moka, comme on les trouvait dans les dégustations sur fût des vins du Domaine. Bouteille décevante qui aurait dû être bue depuis longtemps. A contribué à enrichir le vinaigrier.
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Confuron-Cotetidot -Echezeaux 2001

CR:Echezeaux GC 2001

La robe est rubis orangé.
Le nez se décline de manière monolithique sur la rose.
En bouche, après une entame suave, le vin se tend et s'accompagne de tanins quelque peu asséchants. On retrouve les mêmes arômes qu'au nez.
La finale aurait pu être plus longue.
Avec l'aération, ce profil aromatique s'amplifie confinant, en ce qui me concerne, presqu'à l'écoeurement.
Un vin que l'on peut encore attendre mais qui est peu aguichant.

Olivier
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

vr a répondu au sujet : CR:Domaine Confuron Cotetidot - Nuits Saint Georges 1er cru 2000

CR: Domaine Confuron Cotetidot -Nuits Saint Georges 1er cru 2000

Magnifique bouteille bue sur 24h, ouverte samedi soir, disque blanc, beau rubis, qui tuilait aujourd'hui après quelques heures d'ouverture

Le nez comme la bouche tout en fruits rouges, plus de terre, plus d'acidité trop présente, elle porte maintenant une bouche fine et longue, étonamment structurée par rapport au Vosne Suchots du même producteur la même année, moins précis, moins profond. Un vin tout en équilibre, ni pas assez ni trop de quoi que ce soit, bref un bourgogne de rêve.

J'en garderai encore pour voir si les cette base peut donner un grand vieux vin (pas de champignons ni de sous-bois pour le moment!)
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

vr,

Je lis ton CR avec beaucoup d'intérêt et je constate que tu n'as pas ressenti au nez des arômes plutôt floraux, type rose.
J'ai eu cette expérience avec l'Echezeaux 2001 (voir mon CR plus haut) de même qu'avec d'autre vins du domaine.

Olivier
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

vr a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Désolé, aucune évocation florale pour moi

Je risque une explication: trop vieux... plus de cinq ans, et puis 2000 ne l'a pas vraiment été floral, il était plutôt "alcooleux" dans sa jeunesse, non?

Quant aux fleurs séchées, il est encore jeune, non?
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

C'est vrai qu'en relisant mes notes, je m'aperçois que ces notes florales, je les ai surtout ressenties sur les vins de Vosne.
C'est apparemment la marque du terroir de cette commune.
Dans leur guide édition 2003, B&D : "Ici, on garde les raisins entiers comme chez Leroy ou au domaine de la Romane Conti et on a raison de le faire car c'est le seul moyen d'exhalter les notes raffinées de rose fanée ou d'églantine qui sont l'honneur même du terroir de Vosne."

Olivier
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 184
  • Remerciements reçus 0

pep a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Olivier Mottard écrivait:
> > Dans leur guide édition 2003, B&D : "Ici, on garde
> les raisins entiers comme chez Leroy ou au domaine
> de la Romane Conti et on a raison de le faire car
> c'est le seul moyen d'exhalter les notes raffinées
> de rose fanée ou d'églantine qui sont l'honneur
> même du terroir de Vosne."
>
> Olivier

Hummm... Moi, je salive dès qu'on me parle de rose fanée, d'églantine ou de viollette. Je trouve du vosne suchots 2001 et 2002, échezeaux 2002 et clos vougeot 2001. A votre avis, dans quel cru/millésime retrouvera-t-on le plus ces parfums?

Cordialement,

Philippe
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: CONFURON COTETIDOT

Philippe,

Dans le Vosne Suchots 2001 dégusté il y a quelques semaines (pas de CR déposé) et dans l'Echezeaux 2001 (voir CR plus haut) j'ai nettement ressenti ce côté floral.
Il m'évoquait plus la rose avec quelques connotations épicées.
En revanche, je suis incapable d'identifier l'arôme d'églantine.
Peut-être était-il présent mais je ne le sais pas puisque je ne le connais pas. :(

Olivier
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 7

Colito a répondu au sujet : CONFURON COTETIDOT

que pensez-vous du vougeot 2005 de chez Confuron? il y en a une caisse à 55 euros /btle au carrefour du coin, et n'y connaissant pas grand chose en Bourgogne, j'hésite car il est très bien noté par B&D...Merci d'avance :)
(j'ai également posté dans le forum FAV Carrouf, mais ne sachant pas si les amateurs de Bourgogne le lisent, je préfère poster ici...)

(je suis pas super sûr qu'il s'agisse de ce domaine exact...j'ai mal lu l'étiquette, madame était pressée, mais en cherchant un peu je n'ai pas trouvé d'autre domaine Bourguignon portant le nom Confuron...j'en déduis donc qu'il s'agit de celui ci...ça correspond de plus avec le B&D...)
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux