Nous avons 1978 invités et 57 inscrits en ligne

Domaine Philippe Charlopin-Parizot, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 195
  • Remerciements reçus 4

Réponse de cazi sur le sujet Re: Charlopin, fourchaume 2008

oenopol écrivait:
> C' est vrai, l' élevage est présent mais pas que.
> Je n' est rien noté mais ce vin valait le détour
> bien que boisé.

A ce prix là, et boisé, il y a quand même mieux dans l'appellation...mais après c'est question de gouts.
Cdt
GC
10 Jan 2012 22:10 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6299
  • Remerciements reçus 2414
CR: Domaine Philippe Charlopin - Gevrey Chambertin VV -2003

Nez séduisant avec un mélange de fruits rouges et noirs associés à des notes grillées/torréfiées
La bouche est superbe, onctueuse avec un beau volume pour un village.
Cette belle matière est équilibrée par une belle fraîcheur (2003 pourtant!) qui évite au vin de tomber dans le trop
Longue finale, intense sur le fruit et la vanille.

On peut ne pas aimer le style Charlopin (il faut reconnaître que l'élevage est encore assez présent même s'il ne m'a pas dérangé), mais la construction de ce vin est vraiment bluffante. En tout cas je n'ai pas boudé mon plaisir. :)o

Marc
15 Jan 2012 14:10 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3
CR: Gevrey Chambertin Vieilles Vignes 2002

A l'ouverture, le bouchon extirpé est neuf, hormis une vilaine saignée sur le côté du bouchon, surement liée aux conditions de stockage de cette malheureuse bouteille ! *

La robe est assez colorée, rubis profond.

Le premier nez dés l'ouverture est fin, presque absent, ce n'est que la 3e fois que je déguste les vins de Charlopin, et mon souvenir été plus dans le style explosif que sur la reserve. Puis aprés aération celà s'ouvrira sur un côté fruits des bois comme la mûre noire et le boisé toasté.

En bouche au tout début je suis déçu, ça manque de présence, c'est presque rapeux sur la langue. Encore une fois, aprés 15 à 20 minutes, la bouche s'affinera libérant ces arômes de fruits noires avec une longueur plutôt moyenne. Une bouteille d'un bon niveau.:)

[size=small]*Bouteille acheté en grande surface de destockage pour 17€[/size]
Bernardaud
19 Jan 2012 15:45 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2276
  • Remerciements reçus 1355

Réponse de tomy63 sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Bonjour j'hésite entre 2 bouteilles de ce domaine : Mazis-Chambertin Gd Cru 2008 et Clos St Denis Gd Cru 2008. Les deux sont au même prix 76€, c'est un domaine que je ne connais pas encore et 2 appellations que je ne connais pas non plus mais que j'aimerais découvrir. Quelles sont les différences majeures entre ces 2 appellations ? Est-ce que l'une des 2 est mieux côtée ? Merci d'avance.
11 Fév 2012 10:54 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945
CR: Domaine Philippe Charlopin - Gevrey Chambertin Les Evocelles 2003

J'ai craint le pire quand au premier nez le boisé torréfié s'est imposé, mais il a rapidement laissé une bonne partie de la place à des notes d'écorce d'orange, et à un beau fruité bien mûr, sans être caricatural pour autant. La bouche a gardé une belle fraîcheur, la patte de velours du vinificateur se retrouve au toucher, le tout restant très bien équilibré et de bonne longueur. A fuir si vous recherchez un bourgogne austère et longiligne, mais dans le style gros bébé joufflu, il tire parfaitement son épingle du jeu.

Luc
31 Mar 2012 14:17 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 195
  • Remerciements reçus 4

Réponse de cazi sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Bonsoir,
Ce que je trouve remarquable maintenant dans les bons bourgognes, est justement ce côté longiligne, étiré, en dentelles. J'avoue qu'avec Charlopin, après avoir eu une époque où j'appréciais, je n'y trouve plus mon compte. Et alors sur 2003....
Cdt
GC
31 Mar 2012 23:47 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 224
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Philippe Charlopin, Marsannay Montchenevoy 2005
Le nez est très expressif, mais marqué par le bois. En bouche, c'est pire, le bois est vraiment trop dominant pour moi, du début à la fin. Dommage, il semblait y avoir un vin intéressant mais l'élevage est vraiment trop présent pour moi, et je doute que le temps chnage quoi que ce soit.
01 Avr 2012 19:11 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6299
  • Remerciements reçus 2414
La description faite par Luc d'Evocelles 2003 me rappelle la perception que j'avais eu en buvant le Gevrey VV du même millésime que j'avais trouvé réussi dans un style certes particulier.

Par rapport au rebond de Gilles (Cazi), je me méfierai peut être plus des vins sur des millésimes plus "légers" (mais vu le CR de Flo plus haut sur le Marsannay 2007 c'est peut être un tort) car manifestement Charlopin a bien géré 2003 les vins n'étant pas lourds ou déséquilibrés.

Marc
02 Avr 2012 13:36 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4944
  • Remerciements reçus 1033

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Je ne suis pas non plus un fan du style Charlopin bien que je reconnais qu'il fasse de bonnes choses, mais force est de constaté que Gevrey, plus musclé et structuré que Marsannay, est plus à même à digérer ce type d'élevage.
02 Avr 2012 13:46 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Domaine Philippe Charlopin

Bonjour,

Quelqu'un a gouté le Charmes Chambertin et le Clos Vougeot 1999 récemment ?

Si oui, merci pour vos commentaires !
17 Avr 2012 11:13 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945
CR: Domaine Philippe Charlopin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 1996

On peut penser ce qu'on veut des vins de Philippe Charlopin, leur reprocher un côté démonstratif, tant au niveau de l'élevage que de l'extraction, mais force est de constater que le temps semble leur donner raison, du moins si je m'en réfère à la dégustation de de simple village de presque 16 ans d'âge.
La robe trahit son âge, d'intensité moyenne, elle présente des reflets légèrement tuilés. le nez est mûr, puissant, sanguin, encore très fruité, avec des notes de sous-bois et de fleurs. La bouche est celle d'un vin auquel l'âge a apporté de la patine sans lui conférer le moindre signe de fatigue. Ça reste très bien équilibré, marqué par la belle acidité du millésime tout en évitant le moindre signe de maigreur, la finale est soyeuse et d'une très belle longueur. Très beau vin !

Luc
24 Jui 2012 21:24 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 163
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Charlopin-Parizot – Gevrey Chambertin Village – La Justice – 2005

Robe : Robe soutenue, limpide et brillante. Couleur griotte aux reflets grenats

Nez : Nez agréable, aromatique et assez fin. Sur les fruits mûrs et un léger boisé. Arômes de petits fruits rouges, de fruits blancs, d’épices (vanille) et de notes de bois nobles. Pointe chimique de colle…

Bouche : Bouche agréable. l’attaque est nette. Matière ronde et soyeuse. Les tanins sont assez intenses, mais bien fondus. La bouche est assez puissante, l’alcool est bien intégré. Le vin est fin mais légèrement édulcoré. Sur une finale moyenne..

Conclusion : Découvert lors d'une dégustation sur le thème « Gevrey Chambertin». Tous les vins étaient dégustés à l’aveugle. Découverte, cette fois, du domaine Charlopin-Parizot – cuvée « La Justice » 2005. Le vin est pas désagréable, mais présente malheureusement quelques défauts ! D’abord un jolie nez de fruits, d’épices et de bois nobles. Mais gâché par une pointe chimique marquée de colle. Ensuite un joli toucher de bouche, aux tanins biens fondus, élégant. Mais qui manque vraiment de longueur face à d’autres vins dégustés dans la soirée. Une appréciation donc mitigée sur ce vin...
Sylvain
Blog vin : Décalé - Esthète et épicurien
26 Juil 2012 14:42 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

Réponse de bernardo sur le sujet CR: Domaine Philippe Charlopin - Morey-St-Denis-2002

CR: Morey Saint Denis 2002

La robe commence légèrement à tuilée et partir vers l'orangée.

Le nez valse entre la poussière et les champignons, puis s'ouvre vers le cuir/sous bois. En bouche, il est plutôt mince avec des tanins fins, un côté bâton de réglisse aussi et la longueur est moyenne. Un/e vin/bouteille à boire sans trop tarder à mon sens.
Bernardaud
29 Aoû 2012 15:40 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 661
  • Remerciements reçus 330

Réponse de coach sur le sujet Domaine Charlopin – Vosne Romanée 2004

Bonjour

Bouteille bue lors d'une soirée entre LPViens relatée ici

Vin n°7 :

Robe rouge pourpre.
Nez très expressif et très fruité, sur les épices.
En bouche, c’est opulent, riche, « chaud »avec un léger coté alcooleux. Je pars sur 2003. Pas bien équilibré, les tannins sont exubérants et asséchants. On sent un coté vanillé et boisé. Trop bodybuildé pour moi, c’est un vin qui fatigue vite malgré le beau volume qu’il dégage. Il n’y a pas d’adéquation entre le très joli nez et la bouche décevante. Dommage
Il s’agit de :
CR: Domaine Charlopin – Vosne Romanée 2004

Coach
14 Oct 2012 18:33 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 196
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Philippe Charlopin - Gevrey-Chambertin La Justice 2006

Ouvert à midi, juste épaulé

1er nez très boisé, cire de bois avec pointe de vanille. Zut, 2006 trop jeune ?
En bouche, c'est le boisé aussi mais le touché est doux et velouté, une belle acidité bourguignonne et des tanins ciselés. Malgré un côté très torréfié, tout celà est de belle augure.

La suite une heure après avec une escalope de veau et fregola, crème de veau à la truffe.

Du coup, après une vague effluve boisée c'est un vin en plein pinotage qui domine : toujours du grillé mais accompagné de cerise, de mure et une pointe d'amande.

En bouche c'est effectivement très concentré, un peu sur la cerise confite sans sucre mais avec sucrosité, une douceur, une belle matière et une finale sur la fraîcheur et la réglisse, moyenne mais bien branlée quand même; ça appelle un autre verre.

Alors en conclusion, effectivement un vin extrait, modern-parker style à l'approche très boisée mais avec du temps, ou en étant patient à l'aération on se rend compte que tout celà soutient un vrai, beau vin de gastronomie. J'aime beaucoup le nez sur l'amande (la colle pour d'autres)..

Vraiment pas mal et certainement à regoûter dans 5 ou 6 ans.
Alexandre
05 Déc 2012 13:43 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

bonjour Don Chemist,

ton pseudo devait faire un bon accord avec le vin...:)
Gérard
05 Déc 2012 17:21 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 196
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Don Chemist sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

pinardieu écrivait:
> bonjour Don Chemist,
>
> ton pseudo devait faire un bon accord avec le
> vin...:)
> Gérard

Disons que ça permet d'évoquer l'amande pour le côté colle à bois...

Mais je persiste, c'est loin d'être désagréable.
Alexandre
05 Déc 2012 18:15 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

disons que pour ma part, c'est un style qui ne reflète ni le terroir ni le pinot noir de Bourgogne.....
en citant le style moderne Parker, tu as tout dit...
Gérard
05 Déc 2012 19:54 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

C'est un peu simpliste comme vision, il faut goûter ces vins après une dizaine d'années, l'élevage se fait alors beaucoup plus discret.

Luc
05 Déc 2012 20:02 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 195
  • Remerciements reçus 4

Réponse de cazi sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Pour avoir gouté ce soir un vin dans un style assez proche à l'époque, à savoir un Morey 99 de Perrot Minot, il y a un premier côté plaisant, mais en fin de bouche ce qui reste c'est la secheresse lié à l'élevage et le côté un peu écoeurant qui ne donne pas envie de se resservir. Comme quoi, même après plus de 10 ans et dans un grand millésime, ça ne se fond pas totalement. J'ai aimé ce style de vin, mais depuis que j'ai découvert des vins moins extraits et boisés, j'avoue aller maintenant vers ces derniers
05 Déc 2012 23:41 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

bonjour Luc,

je connais le domaine depuis les années 90, si tu veux, j'ai encore deux ou trois brouettes de vins de chez lui dans des vieux millésimes, si cela te dis...
amicalement
Gérard
ps : d'accord avec Cazi, quand cela sèche jeune, cela sèche vieux.......et quand le peu de fruit présent dans la jeunesse est parti, il ne reste plus que.... la planche..., aussi bonne soit-elle...
disons que c'est une bonne approche de la Bourgogne pour les amateurs qui viennent du Bordelais, c'est un passage obligé.....
06 Déc 2012 10:17 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4370
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Pour Toutoune (surnom affectueux de Charlopin) je partage pleinement les réticences de Gérard. Après les goûts et les couleurs........

bonne journée
R
06 Déc 2012 10:42 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Moi aussi Gérard, je connais les vins du domaine depuis les années 1990 (1996 pour être exact) et j'ai donc eu l'occasion de goûter souvent des vins avec un peu de bouteille.
Le style général est mûr et boisé, effectivement, mais je trouve que, dans les bons millésimes, ça évolue très bien. Dans les millésimes plus faibles, il arrive que la matière ne soit pas suffisante pour digérer le bois, qui agit alors un peu comme un cache-misère, mais dans les grands millésimes, tout se fond harmonieusement et je ne note pas de sécheresse liée au bois. On a un peu le même "problème" chez Guigal dans le Rhône, dont les vins, toujours généreusement boisés en jeunesse, ne le digèrent complètement que dans les bons millésimes. Ils peuvent alors toucher au sublime.
Plutôt que s'adresser aux amateurs de Bordeaux, je dirais que ces vins s'adressent aux amateurs de vins mûrs et boisés, qui sont tout de même assez nombreux...
Pour tout vous dire, j'ai cessé mes achats depuis le millésime 2005, recherchant dorénavant plus de finesse, mais je ne renie pas pour autant mes amours passés... ;)
Les blancs, par contre, je n'accroche pas du tout et je n'ai jamais accroché.

Luc
06 Déc 2012 10:54 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 237
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Lolo Vino sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Voila un domaine que je suis depuis très longtemps (je pense que le premier millésime que j'ai eu était 1989). Il a toujours eu la main lourde sur la maturité, l'extraction et le bois, ce qui l'a forcément porté aux nues lorsque cette mode s'est répandue dans les années 90.

A cette époque, je trouvais ses vins magiques. Puis petit-à-petit, notamment après avoir goûté d'autres choses, j'ai commencé à trouver ces vins quelque peu écoeurants et j'en ai moins acheté.

Puis il y a deux ans, je suis tombé par hasard sur une bouteille mal classée dans la cave: Chambolle Musigny 1996...et là ce fut le choc: tout s'était merveilleusement équilibré.

J'ai goûté très récemment le Gevrey VV 2002 et 2003, plus ou moins le même constat: ça reste charnu et marqué, mais ça vieillit harmonieusement et me donne bon espoir pour d'ici 2 à 3 ans.

Donc évidemment, ça reste loin du style Drouhin (:)), mais les bouteilles qui peuvent vieillir le font de manière très intéressante et perdent une bonne part de leur côté caricatural avec les années...
06 Déc 2012 11:20 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 237
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Philippe Charlopin - Marsannay en Montchevenoy 2007

Excellente bouteille.

Oui, je suis amateur de bourgognes fins et longilignes...mais je suis le domaine Charlopin depuis le millésime 1989, donc...difficile de renier ses bases, même si j'ai pu émettre des critiques sur certaines références, bien trop caricaturales. Et malgré le changement de goût après une vingtaine d'année d'expérience (au sens le plus modeste du terme, évidemment) clairement, parfois...ben l'humeur est à "se sortir un bon Charlopin"

Donc sur une magnifique entrecôte nature, ce vin friand, croquant à souhait et dont le côté "généreux" reste bien contre-balancé par une belle acidité, autant dire que les 75cl n'ont pas survécu bien longtemps.

Superbe réussite par rapport à certains villages 2008 vraiment trop écoeurants dans leur jeunesse (on verra plus tard) et par rapport au Marsannay 2005, superbe en entrée mais gâché par une finale étonnamment ultra-courte.

Finalement, hormis l'aspect extrémiste et très intellectuel auquel je suis tout autant sensible, un bon vin, ça doit rester ce liquide qui vous sort un large sourire béat et un "waaaaaa, c'est bon, ça" lorsqu'on goûte le premier verre.

Demain je retourne en cherher 6 chez le caviste
27 Déc 2012 19:55 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2
Un petit mot rapide sur le CR: Charmes-Chambertin 2008 de Charlopin. Toujours content de découvrir un GC de Gevrey, je
suis vite fait re-descendu de 5 étages:D

Le nez est imprégné de bois brulé, quasi caoutchouc, le fruit est quand même sympa, fraise.
En bouche c' est pareil niveau boisé, malgré une profondeur agréable et une longueur correct.
Les arômes et goûts de brulé resteront pendant 3 jours, le reste de la bouteille finit à l' évier, une première
pour moi.....

Bien visible en GD sur la région parisienne, j' éspère qu' il s' agit d' un pb de bouteille même si j' ai de gros doutes....
Amicalement,
Paul
23 Jan 2013 22:49 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2815
  • Remerciements reçus 462
CR: Domaine Charlopin-Parizot – Morey st Denis – 1995

goûté hier à l'aveugle chez l'ami Marc. Un joli nez sur la cerise noire, impression de maturité et d'un millésime solaire. On sent le bois, avec des arômes de "chauffe" mais cela est en continuité avec le fruit, bien intégré et pas en avant.
La bouche est bien équilibrée grâce à une acidité appropriée.
Je ne connaissais pas le domaine ; cette bouteille est plutôt convaincante.

Benji
Benji
13 Avr 2013 10:50 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2276
  • Remerciements reçus 1355

Réponse de tomy63 sur le sujet Re: Philippe Charlopin- Charmes-Chambertin 2008

oenopol écrivait:
> Un petit mot rapide sur le Charmes-Chambertin 2008
> de Charlopin.
> Le nez est imprégné de bois brulé, quasi
> caoutchouc, le fruit est quand même sympa,
> fraise.
> En bouche c' est pareil niveau boisé,... j'
> éspère qu' il s' agit d' un pb de bouteille
> même si j' ai de gros doutes....

J'ai eu la même impression sur le Gevrey VV 2008 qui était présenté au Grand Tasting 2012, et ce n'était surement pas un défaut de bouteilles car Philippe Charlopin le faisait goûter en personne.
13 Avr 2013 14:17 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6299
  • Remerciements reçus 2414
Benji écrivait:
> Domaine Charlopin-Parizot – Morey st Denis –
> 1995

>
> goûté hier à l'aveugle chez l'ami Marc. Un joli
> nez sur la cerise noire, impression de maturité et
> d'un millésime solaire. On sent le bois, avec des
> arômes de "chauffe" mais cela est en continuité
> avec le fruit, bien intégré et pas en avant.
> La bouche est bien équilibrée grâce à une acidité
> appropriée.
> Je ne connaissais pas le domaine ; cette bouteille
> est plutôt convaincante.
>
> Benji

Même impression que Benjamin sur cette bouteille. Certes c'est un style particulier avec notamment des arômes de café/fumé présents, mais le fruit est bien là et la construction impeccable. On pourrait lui reprocher d'être un peu monolithique vu son âge par contre.

Marc
13 Avr 2013 15:20 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2815
  • Remerciements reçus 462

Réponse de Benji sur le sujet Re: Domaine Philippe Charlopin

Domaine Charlopin-Parizot – Morey st Denis – 1995

Marc,
en effet, mon amour-propre a fait que j'ai oublié de préciser que ma première anonce pour le millésime était... 2009 ::o
Benji
Benji
13 Avr 2013 15:33 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux