Nous avons 2309 invités et 86 inscrits en ligne

Maison Dominique Laurent

  • Messages : 84104
  • Remerciements reçus 10047

Réponse de oliv sur le sujet CR: Dominique Laurent - Vosne Les Suchots - 1998

CR: Dominique Laurent - Vosne Les Suchots - 1998

La robe présente une légère turbidité et des notes d'évolution légèrement rouille.
Au nez apparaissent quelques notes tertiaires de feuilles séchées qui enrobent un joli ensemble petits fruits rouges et notes fumées.
Servi au départ un petit peu chaud (il fait beau sur Paris en ce moment), l'acidité apparait un peu mordante.
Une fois rafraichi, le vin présente un très bel équilibre, marqué toutefois par cette acidité forte mais structurante et qui trouve son plein sens à table.
Sur la viande rouge, la trame qui paraissait jusqu'ici un peu agressive, apparait alors d'une cohérence totale.
L'aromatique sur des notes de thé et de fruits rouge, de beaux tanins bien intégrés portent le vin vers des sphères insoupçonnées en dégustation seule.
Un vin à la fois puissant et élégant, dont la finale longue et fraiche laisse la bouche disponible pour un autre verre.

Un très beau vin de gastronomie, au potentiel certain.
22 Mai 2011 14:08 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4907
  • Remerciements reçus 942
CR: Dominique Laurent Chambolle Musigny 1er Cru Les Sentiers 1999

Bouteille ouverte à l'heure H (vous allez vite comprendre pourquoi)

H+3: je me verse un verre. Le nez est inexpressif, la robe est très trouble, pas nette du tout. En bouche c'est surboisé, acide et tannique, a se demander ce qu'il a de Chambolle. Pour un peu, je me serais demandé si la bouteille ne viendrait pas de la cave du TGJP (vous savez, ceux qui disent que DL pratique des prix modiques, et que par conséquence c'est du jus de planche...:D). Enfin bref, je suis très pessimiste.

H+6: Tiens, le vin semble plus avenant. Le nez s'ouvre sur la liqueur de cassis et les fruits noirs. Même la robe change, devenant plus "pinot noir". En bouche on a une très belle matière, encore en retenu, avec un fruit qui se fait jour, c'est élégant. La finale est portée par une pointe d'acidité et les tannins sont encore perceptibles. Très belle longueur. On est déjà beaucoup plus sur du Chambolle!

En conclusion, un vin qu'il faut aérer au préalable, et pas qu'un peu! Mais 1999 me semble encore assez fermé. Bonne bouteille au demeurant, merci au Lpvien qui m'a fourni ce flacon! ;)
29 Mai 2011 21:52 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3756
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet CR:Re: Dominique Laurent Vosne Romanee Les Suchots 1996

CR: Dominique Laurent - Vosne Romanée LesSuchots 1996

Bu debut Mai
Ouverture 1 hr avant de passer a table. Dégagement aux epaules ( rien au nez, fermé de fermé)
Passage en carafe. toujours aussi ferme, tres important pinotage ; repassage en carafe : je passe autre chose. La carafe va a la cave

48 heures plus tard, personne ne reconnait le vin. Le V-R est enfin ouvert.
La robe ne présente pas de notes d'évolution. Le nez présente des notes de sous bois, notes fumées et cendrées
En bouche, une bonne matière sur des fruits rouges et fruits noirs, une structure assez importante, mais l'ensemble est malgré tout pas tres soyeux

La carafe c'est malgré tout vidée rapidement sur l'entrecote. Il m'en reste (du V-R les Suchots 96), je vais attendre un peu avant d'ouvrir la prochaine.

Claude
Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
30 Mai 2011 10:57 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276
CR: Maison Dominique Laurent - Bourgogne Passetoutgrain Vieilles Vignes - 1990

Bouteille achetée par curiosité et ce n'est pas toujours un vilain défaut ;)

Nez évolué, simple mais agréable sur le champignon frais, des notes florales
La bouche est plus que vaillante : la matière un peu faible à l'ouverture se densifie à l'aération.
C'est délicat avec des tannins fondus mais cela reste plein.
La fin de bouche délivre des notes de fruits rouges. L'acidité, un peu saillante à l'ouverture, rentre également dans le rang avec l'aération.
Finale honorable.

Heureuse surprise! J'ai même regretté de ne pas l'avoir gardée pour une soirée à l'aveugle ;)

Marc
17 Juil 2011 14:41 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276
CR: Maison Dominique Laurent - Vosne Romanée 1er Cru Les Chaumes - 2001

Nez ouvert, intense dès le premier verre sur des notes un peu terriennes accompagnées de notes plus fruités (cerise) et d'un très léger boisé. Avec l'aération, les notes florales se font intenses et prennent le dessus, si bien qu'on passe son temps le nez dans le verre.
L'attaque est souple mais le vin se reprend pour offrir un bouche bien dynamique. La texture est d'un soyeux superbe qui combinée à la fraîcheur donne beaucoup de classe à ce vin.
La fin de bouche se délite un peu avec une très légère sensation tannique pour aboutir à une finale plutôt discrète en intensité mais de belle persistance

Très beau vin, élégant qui n'a cessé de s'améliorer à l'aération. On pourrait juste lui reprocher sa fin de bouche un peu "juste". En tout cas, pas de perlant, pas de jus de planche, que du bon (tu)

Marc
18 Juil 2011 22:48 #245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2436
  • Remerciements reçus 594

Réponse de Galinsky sur le sujet Re: Dominique Laurent

Heu !! Marc,

Tu as acheté un stock complet de Dom. Laurent ? :D

Eric
19 Juil 2011 21:16 #246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276

Réponse de Marc C sur le sujet Re: Dominique Laurent

Mais non, quelques curiosités! J'ai fortement pensé à toi après avoir bu le Passetoutgrain :D

Marc
20 Juil 2011 11:38 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2318

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Chambolle Charmes Dominique Laurent 2000

CR:
Bonjour à tous,

J'ai découvert, il y a quelques années, que j'aimais bien les vins de domLaurent (par un Bourgogne N°1 96). Depuis, j'en encave régulièrement. Si j'ai eu des expériences mitigées sur les 99, j'ai toujours été conquis par ces 2000. En voici encore la preuve :


Chambolle Musigny Charmes Dom Laurent 2000 : Un nez diablement seducteur, framboise, groseille, pointe de ronce, un léger côté lacté, des notes de zan, réglisse, poivre et une petite touche fûmée. La bouche est corpulente, large, tanins fins soyeux, beaucoup de délicatesse dans un ensemble structuré frais de framboise, fraise des bois, notes fleuries, épicées. La finale présente une pointe de fraicheur qui la rend dynamique, équilibrée et longue sur le fruit rouge mûr, notes fleuries, réglisse, poivre et pointe fûmé. Un beau vin, très chambolle, mûr mais frais et dynamique. Excellent 92 (17)

Amicalement, Matthieu
11 Aoû 2011 12:17 #248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Marko59 sur le sujet Re: Dominique Laurent

Bonjour,

j'ai une bouteille de Latricières Chambertin 2006, bien évidement je ne compte pas l'ouvrir maintenant, mais combien d'année de garde préconisez vous ? j'ai entendu de nombreuses choses sur les méthodes de vinif de D Laurent, et il semblerait que ces vins soient forts concentrés?... merci^pour vos réponses

Cdlt

Marc
"Il vaut mieux être saoul que con, ça dure moins longtemps"
15 Aoû 2011 17:27 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1711
  • Remerciements reçus 627

Réponse de rkrk sur le sujet Re: Dominique Laurent

Un grand cru dans une année comme 2006, cela doit pouvoir se boire à partir de 2016 avec une apogée en 2021. Un Clos-Saint-Jacques 2000, par exemple, faisait encore assez jeune récemment. Les vins ont effectivement du bois à intégrer même si DL a affiné le traitement par rapport aux années 1990.

Ralf
17 Aoû 2011 22:18 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2318

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Dominique Laurent Mazis-Chambertin 96

CR:
Bonjour,

Bu pendant le WE du 15 :

Mazis-Chambertin, Dom Laurent 96 : Un nez pointue de framboise, groseille note de girofle, de sureau pointe lacté fond léger fumé. La bouche est corpulente, large, dense, tanin soyeux amples encadrant une structure fraiche tendue, presque vive sur la groseille, la framboise, note de ronce et pointe sureau. La finale est fraiche limite vive, mais pas agressive car bien enrobée, joli longueur de groseille, sureau, de ronce avec une pointe fumée discrete. Un joli vin typique de son millésime qui n'est pas ce que la Bourgogne donne de mieux de mon point de vue. TB+ 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu
18 Aoû 2011 19:33 #251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Cheesecake sur le sujet CR:Beaune 1er Cru, VV, Rouge, 2002, Dominique Laurent

CR: Dominique Laurent - Beaune 1er Cru, VV, Rouge, 2002
Robe rouge sombre à reflets noirs.
Nez violent, boisé, vanillé, empyreumatique, fumé, encore massivement sous l'emprise de l'élevage
La bouche confirme cette mauvaise impression, elle est crémeuse, dense, massive, avec un jus travaillé et fardé. Le terroir est masqué, les notes de fumé relèvent-elles d'un premier cru de Beaune ou avec les notes torréfiées sont-elles en rapport avec la chauffe de la barrique? De même la finesse du pinot noir et le fruit s'effacent derrière les notes vanillées et épicées. Certes la texture et le polissage des tannins sont brillants mais le vin ne se livre pas et il est pour le moins écœurant à ce stade de maturité. Preuve en est, la bouteille ne se vide pas!
A la décharge des vins dégustés hier samedi, la chaleur a été suffocante aujourd'hui et le temps lourd avec l'orage ne se prête pas à la dégustation des vins.
Le Bourgueil, "les quartiers" 1999, de Y. Amirault sera lui aussi fermé à double tour.

Première déception sur un Beaune, 1er cru VV de DL qui est en général un standard. Ce 2002 m'a rappelé les excès du millésime 1997. Je ne vais pas totalement le condamner tant souvent la garde longue permet de digérer le bois en ce qui concerne les vins de DL. Là, j'ai quand même du mal à le penser, tant le boisé domine un jus dont j'ai du mal à percevoir la qualité.
En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
21 Aoû 2011 06:32 #252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4907
  • Remerciements reçus 942

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Dominique Laurent

J'ai remarqué la même chose avec un Chambolle de 1999 en le goutant à l'ouverture. Mais toute une après midi d'aération lui a fait le plus grand bien.
21 Aoû 2011 12:21 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 289
  • Remerciements reçus 0
CR: Dominique Laurent - Vosne Romanee 1er Cru Les Beaumonts 1997

Deguste ce soir un Vosne Romanee 1er Cru les Beaumonts. VIn qui a semble t il a voyage puisqu il a une contre etiquette import des Etats Unis. Robe trs evoluee, tuilee et un peu trop translucide a mon gout... Au nez le vin se montre initialement peu expressif mais apres 45 minutes d'ouverture, il se decouvre et montre des parfums de fruits rouges, de fraise compote et de cerise tres mure mais en meme temps il reste une certaine fraicheur dans ce vin, En bouche, le vin manque clairement de matiere mais a beaucoup de finesse avec encore de la vivacite ! L'acidite reste presente ce qui maintient le vin bien en vie malgre tout. Un joli vin qui se suffit a lui meme car vraiment delicat, il n'aurait probablement pas supporte d'etre associe a un plat. Une jolie petite bouteille !
04 Sep 2011 21:18 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Dominique Laurent - Gevrey Chambertin VV - 1995

CR: Dominique Laurent - Gevrey Chambertin VV - 1995

Nez intense très élégant offrant un beau mélange de fruits rouges, de sous bois et de notes florales. Quelques notes fumées également
La bouche est fondue, élégante et ronde.
Très belle finale sur le fuit et le sous bois, très légèrement perturbée par une pointe d'acidité et de sécheresse

Très beau pinot à maturité! Beaucoup plus de plaisir qu'avec le Vosne Romanée Cuvée Royale de la même année

Marc
02 Oct 2011 13:31 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Dominique Laurent - Mazis Chambertin - 1994

CR: Dominique Laurent - Mazis Chambertin - 1994

Pas d'indication lisible pour savoir si c'est la cuvée A ou B (existaient-elles en 1994?)

Superbe nez évolué, dominé par le sous-bois (feuilles mortes, humus) avec des notes plus florales et fruitées (cerise) en arrière plan.
La bouche est pleine soyeuse, avec un beau volume. le sous-bois est toujours bien présent avec des notes plus animales (cuir)
La finale sans être exceptionnelle est belle avec du volume et de l'intensité seul la longueur faisant défaut. Une très très légère pointe de sécheresse vient perturber le plaisir si on est mauvais coucheur ;)

Très beau vin une fois de plus. Je n'en attendais pas tant vu la réputation du millésime!

Marc
09 Oct 2011 14:00 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3756
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet CR:Dominique Laurent Pommard VV 1°Cru 2006

CR: Dominique Laurent Pommard VV 1°Cru

Ouvert 1 heure avant le repas et carafé

La robe est rouge sang très soutenue
Le nez "pinote", mais pas trop, Assez fermé en l'état, après quelques secondes, cerises, framboises, mures apparaissent .
La bouche est un peu déséquilibrée par le bois et les tannins qui ne sont pas encore parfaitement intégrés.
La matière est bien présente et possède un certain charme

A attendre absolument

Claude
Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
13 Oct 2011 20:15 #257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 972chr sur le sujet CR:Re: Dominique Laurent vosne et gevrey 1ers crus

CR:

Au sein du club, hier soir Dominique Laurent était à l'honneur. Le challenge était de savoir si les premiers crus réalisés dans ses dix premières années arrivent à veillir malgré un traitement boisé de choc (avec des raisons d'utiliser deux fois du bois neuf).
En course, deux Gevrey
- Estournelles Saint Jacques 1992 plein de parfums surtout au nez, pour moi un joli vin.
- Lavaux saint Jacques 1995 encore musclé et peu développé.
accompagnés de trois Vosne Romanée:
- Beaumonts et Reignots 1991 de toute beauté. Des bourgognes de rêve, particulièrement le premier qui cumulait toutes les qualités.
- Suchots vv 1996 beaucoup moins convaincant, plat, à se demander s'il n'y avait pas eu un problème de conservation. Un léger perlant le caractérisait avec un côté lactique.

Les bourgognes de D Laurent peuvent être sublimes et bien vieillir: les vosne 1991 en avaient encore sous la pédale.
Cordialement.

Présentation de la dégustation sur le blog du club
27 Oct 2011 23:23 #258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1063
  • Remerciements reçus 65

Réponse de Philippipipourrah sur le sujet CR: Dominique Laurent, Chorey-Les-Beaune V. V. 2003

CR: Dominique Laurent - Chorey-les-Beaune Vieilles Vignes 2003

Un parfum délicat, beaucoup de suavité, de la profondeur, de la fraîcheur, aucune lourdeur (2003 however) : une gourmandise délicieuse, une dinguerie !
:), Philippe
14 Nov 2011 13:59 #259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Cheesecake sur le sujet CR:Dominique Laurent, Chambolle Musigny V. V. 2002

CR: Dominique Laurent, Chambolle Musigny V. V. 2002

Le millésime 2002 serait-il austère ou de longue garde? Voilà le deuxième vin de DL que je goutte en peu de temps et qui me laisse des impressions mitigées. Ah moins que notre faiseur de vins soit un peu passé à côté sur sa production. Sur ce Chambolle Musigny VV, je n'incrimine pas les excès de bois cette fois, disons que le vin ne se livre pas et présente aussi des défauts difficiles à passer outre.

La robe est magnifique, rouge framboise brillante, pas trop colorée elle gagne en couleur à l'aération.
Le premier nez est agréable sur les fruits rouges avec un petit côté floral entêtant ( rose, iris) mais qui disparait rapidement pour laisser place à des notes de fumée lardée, de cuir. Le nez manque de précision et dérange un peu à la longue avec des notes de graphite voire légèrement vernis.
La bouche est équilibrée mais parait dure à ce stade. La matière est là mais le vin est fermé à double tour. On reste sur un registre fumé, épicé poivré, animal sans être en rien vulgaire; la bouche est juste dénuée de fruits, de dynamisme et de liberté. La finale par ses amers végétaux ne fait ni dans la dentelle ni dans la séduction. Allez, un vin adolescent dans une phase ingrate...j'ose l'espérer
En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
20 Nov 2011 20:06 #260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4907
  • Remerciements reçus 942

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Dominique Laurent

Le millésime 2002 serait-il austère ou de longue garde

Vaste débat. Mais j'ai bu plusieurs Chambolle du même millésime de chez Anne Gros, et je les ai trouvé très bon, agréables et ouverts. Confirmation ce w-e avec un Corton Pougets 2002 de chez Jadot, qui outre sa jeunesse encore insolente, s'est montré très plaisant.

J'avais ouvert un fil il y a quelques temps m'interrogeant sur le potentiel de garde de 2002. Mes investigations sont encore en cours, mais je ne pense pas que l'on soit en face d'un millésime de longue garde comme peuvent l'être 1999, 2005, voir même 2008 sur un autre registre. Affaire à suivre.
20 Nov 2011 20:11 #261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Cheesecake sur le sujet Re: Dominique Laurent

Bsr,

Ce qui m'inspire le moins sur ce Dominique Laurent, Chambolle Musigny V. V. 2002, c'est l'amertume qui accentue encore la dureté de la bouche. Je ne suis pas pour les vins "sucrayeux" mais celui-ci manque singulièrement de suavité, de rondeur et de finesse. Très brut de décoffrage, loin de l'image fine, aérienne d'un Chambolle.

Est-ce que l'amertume peut disparaitre et le fruit réapparaitre par une garde plus prolongée?

Autre chose, l'arôme de fumé sur des vins de Gevrey, de Morey, de Beaune pourquoi pas! Mais systématiquement sur des Chambolles sont-il à mettre sur les spécificités de climats ou un apport systématique de la barrique et de la chauffe?
En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
20 Nov 2011 22:51 #262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Cheesecake sur le sujet CR:Dominique Laurent, Chambolle Musigny V. V. 2002

CR: Dominique Laurent, Chambolle Musigny V. V. 2002

Repris en dégustation 24 heures après l'ouverture.

En fait, le vin présente des notes de réduction qui se sont atténuées avec cette aération prolongée.

"Secoué" aussi, on entrevoit ce que pourrait être le nez plus floral (rose, iris) et d'avantage fruité (griottes,groseilles) . Le côté épicé poivré avec un fumé présent domine encore. Les notes de vernis ne s'estompent pas. Visiblement le nez n'est pas encore en place.
En grande partie libérée de la réduction la bouche s'est nettement améliorée. Le vin a gagné en volume et en complexité. On est d'avantage dans l'esprit Chambolle avec des aromes de ronces, de roses, de fruits acidulés de poivre et de fumé, les notes animales et organiques moins perceptibles. Mais il faut aller chercher tout cela, ce qui rend le vin peu aimable en l'état. A oublier 2/3 ans encore.
En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
22 Nov 2011 11:10 #263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1476
  • Remerciements reçus 1
CR: Dominique Laurent, Bourgogne Cuvée 1ère 2009 - Novembre 2011 :

Nez assez intense de pinot 'solaire'. Le vin a une certaine concentration, est rond et se laisse boire sans difficulté. Manque de complexité, de race ou de persistance mais aucun défaut; c'est bon et le R Q/P est très favorable.
22 Nov 2011 13:32 #264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7266
  • Remerciements reçus 6182

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR:Dominique Laurent, Charmes Chambertin VV 2001

CR:

Bue au cours de la dégustation suivante il y a une semaine :

Champagne rosé Bollinger 2002, avec des galettes de pomme de terre : 17,5 / 20
Châteauneuf du Pape blanc Beaucastel 2007, avec des filets de rouget marinés : 17,5 / 20
Riesling Trimbach "Frédéric Emile 375ème anniversaire", avec une choucroute de poissons : 17,5 / 20
Côtes du Rhône Gramenon "La Sagesse" 2005, avec une terrine de porc à la catalane : 16,5 / 20
Australie Henschke "Henry's seven" 2005, avec une terrine de porc à la catalane : 18 / 20
Charmes Chambertin Dominique Laurent "Vieilles vignes" 2001, avec un tatin de cèpes : 15 / 20
Pomerol La Croix de Gay 2001, avec un filet d'agneau : 17 / 20
Pessac Léognan Haut Brion 1988, avec des brochettes de canard au poivre de Séchuan : 18 / 20
Rivesaltes ambré Château Les Pins 1995, avec un bleu de brebis et un Ossau Iraty : 15,5 / 20
Muscat de Beaumes de Venise Domaine Durban 2005, avec des tartelettes aux fruits d'automne : 16 / 20
Vouvray Pinon 1ère trie 2003, avec des petits cakes à la framboise et au miel : 15,5 / 20

Dominique Laurent, Charmes Chambertin VV 2001

C'était un pari de placer ce vin après le vin australien, mais c'est un GC, d'un très bon millésime et d'un vinificateur que l'on dit hors pair …
Robe relativement claire mais pas tant que cela pour un Bourgogne, avec seulement quelques signes d'évolution : c'est bon signe.
Beau nez, fin et classique pour un Bourgogne qui commence à prendre un peu d'âge : beaucoup de floral sur un fond cerisé : cela continue dans le bon sens.
En bouche … patratas : quasiment pas de fruit, matière un peu fluette, grande acidité et tanins asséchants ! Le tatin de cèpes, excellent par ailleurs, n'améliore pas les choses car il fait ressortir cruellement l'acidité du vin. 15 / 20 quand même grâce au nez , mais clairement la déception de la dégustation.

Jean-Loup
27 Nov 2011 22:13 #265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Cheesecake sur le sujet CR:Pommard Rugiens 1990, Dominique Laurent.

CR: Pommard Rugiens 1990, Dominique Laurent.

Robe trouble mais beau jus épais d’une couleur rouge groseille et d’un naturel stupéfiant de jeunesse. On dirait comme un jus de presse.
Le 1er nez manque clairement d’élégance, sur la vieille planche et masque un joli nez de cerises griottes et de petits fruits rouges.
Cette sensation s’estompe un peu, on note alors un registre épicé, poivre et cannelle, et des notes fumées.
La bouche est massive, droite, austère, un rien dure. En rétro-olfaction, je suis encore gêné par les notes de bois.
L’équilibre ne se fera jamais. Le vin oscille entre l’opulence avec un côté sudiste dominé par l’alcool et une dimension verticale, minérale, sans jamais réussir à faire la synthèse des deux.
Surtout le fruit est comme resté en arrière scène, en coulisse.
Dommage, on sent un très beau jus, une matière pure. Pas si évident que cela ce millésime, faut-il encore attendre les grands 1ers crus et les grands crus ?
En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
21 Déc 2011 00:37 #266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4907
  • Remerciements reçus 942

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Dominique Laurent

Bonne question... Les Pommard 1990 que j'ai bu étaient encore très virils...
21 Déc 2011 08:49 #267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276
CR: Dominique Laurent - Côte de Nuits Villages VV - 2009

Beau nez sur les fruits noirs et rouges, léger kirsh
Bouche ronde, souple, gourmande
Finale correcte, légèrement chaleureuse (attention à la température de service)

Du plaisir avec ce vin direct, de plus à 14€ (caviste) seulement ce qui reste rare pour la région.

Marc
21 Déc 2011 13:33 #268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6265
  • Remerciements reçus 2276
CR: Dominique Laurent - Chambertin Clos de Bèze - 2000

Après disparition de quelques notes de café à l'ouverture, le nez est superbe : fruits rouges, fleurs, feuilles mortes, ronce, épices se succèdent.
La bouche se développe en rondeur, tapisse bien le palais avec délicatesse. J'adore!
La fin de bouche est légèrement perturbée (alcool?) avec une finale pas aussi exaltante qu'on le voudrait.

Beaucoup de plaisir malgré le petit bémol de la finale, mais comme je revenais de sevrage je suis peut être généreux ou dur ;)

Marc
03 Jan 2012 18:00 #269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 137
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Pinder sur le sujet CR:Dominique Laurent - Meursault Poruzots VV 2002

CR: Dominique Laurent - Meursault 1er Cru Poruzots Vieilles Vignes 2002

Une très belle bouteille avec un nez bien ouvert sur l'amande et le zeste d'agrume.
Belle tension, bouche équilibrée et longueur absolument énorme.
Pour moi (et à l'unanimité des présents) c'est excellent ! Un vin à son apogée.

En comparaison du millésime 2003 bu quelques mois plus tôt c'est le jour et la nuit. De mémoire ce dernier était pataud et bien moins arômatique.

Thomas
22 Jan 2012 15:50 #270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux