Nous avons 905 invités et 14 inscrits en ligne

Domaine Trapet, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

L'excès de bois c'est du vanillé/boisé. Ici je parle d'un brûlage trop prolongé (grillé/caramel).

Manifestement nous ne parlons pas de la même chose:

L'excès de bois et avant tout lié à une exposition prolongée du VIN au bois ... ou à pas de chance concernant l'instant de la dégustation! qui au mieux masque le goût, au pire assèche.

L'excès de brûlage concerne la confection de la barrique, et je n'ai aucune compétence pur juger que c'est lié à un brûlage "trop prolongé" ou à une température trop élevée.

En aucun cas le caractère vanillé n'est en cause et j'ai du mal à donner un sens à "L'excès de bois c'est du vanillé/boisé" ... mon cher Dupont (à moins que ça soit Dupond?).

blg
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Charles,

Tiens la rime pour Ste-Hune 1981 !

Intégration d'un boisé luxueux : Pavie-Macquin 1997 (humilité, certes)
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

"L'excès de bois et avant tout lié à une exposition prolongée du VIN au bois "

Pas du tout.

Le grain du bois y est pour beaucoup . Ce qui fait la valeur du Tronçais par exemple c'est justement que les chênes marquent très peu le vin (pousse très lente). Deux ans d'élevage en fût de chêne de l'Allier va dix fois moins marquer le vin que six mois en fût de chêne Américain !
Des dizaines de paramètre peuvent rentrer en compte . Le séchage et le brûlage sont les plus importants en dehors de la provenance .

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Ce qui fait la valeur du Tronçais par exemple c'est justement que les chênes marquent très peu le vin (pousse très lente)

En admettant que toutes les barriques annoncées Tronçais ... en proviennent réellement! Pour quelle proportion la forêt Tronçais entre-elle dans la production de barriques?

Deux ans d'élevage en fût de chêne de l'Allier va dix fois moins marquer le vin que six mois en fût de chêne Américain !

Le tout est de savoir à quel moment élevage/deux ans on est confronté au boisé!

Des dizaines de paramètre peuvent rentrer en compte. Le séchage et le brûlage sont les plus importants en dehors de la provenance .

Le séchage est en effet un facteur primordial, mais combien de vignerons peuvent-ils être certains du produit que leur fournisseur de barrique garantit "pur Tronçais", "séché pendant ... longtemps"?

Le brûlage m'apparaît en réalité, bien mineur: je ne connais plus que des producteurs revendiquant d'utiliser que "des chauffes légères"! alors qu'il y a vingt ans tous se réclamaient de chauffes fortes.

Entre la théorie et la pratique il y a un monde.

Tout comme la perception du boisé est propre à chacun.

blg
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Qu'il soit très brûlé ou très peu, question de goût.
Pas brulé on aura de la vanille et du bois; brûlé on aura un panel plus complexe de pomme-caramel, mais aussi de coco, de calvados et j'en passe.

A avoir du boisé, à la limite j'aime mieux qu'il soit chauffé, ça s'intègre mieux dans le fruit (A CONDITION que cela ne constitue pas le fruit).

Dans les deux cas, le moins il y a de bois, le mieux le vin s'exprimera sur la longueur. Le bois, grillé ou pas, empâte la bouche et tue l'évolution du vin dans le temps sur les papilles, affaiblit notre sensibilité, et ennuie notre palais dès le second verre.

Dire que le bois est très chauffé chez Trapet ne signifie pas qu'il y a trop de bois en général, sauf peut-être sur le Gevrey-Chambertin 2003 pour lequel les CR des LPViens concordent. Je ne l'ai pas goûté encore le Gevrey 2003, et si dans l'ensemble les vins de Trapet m'enchantent énormément, ça ne me rassure pas d'apprendre qu'ils y ont été un peu fort, fusse une seule fois, cette année là (surtout que j'en ai en cave). Souhaitons que cela reste un incident.

Petite question : J'ai compris que la cuvée Ostréa était assez peu différente, mais qu'elle était à priori réservée aux restaurants. J'en ai tout de même une ou deux bouteilles. Quelqu'un aurait des précisions sur les éventuelles différences?

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

www.domaine-trapet.com/
--> Extraits

RVF juin 2004, spécial 2003

Chambertin 2003 :

grande race, tendu et minéral, avec beaucoup de finesse et de retenue. Un grand classique pour les décennies à venir. A ne surtout pas manquer.
Coup de cœur.

Marsannay 2003:

Fin, joli travail d'élevage.
Bon équilibre, avec un finale très précise


C'est toi, Arnaud, qui disait récemment : cela nous fait une belle jambe ... (sur la longévité de 50 ans des 2005) :)
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Ce n'est qu'un feu de jardin, Laurent. Pense à l'Amazonie...

Je me souviens des justes paroles de Freddy Mugnier, un professionnel avec une âme d'amateur, à propos de son Musigny 2003 bu en bouteille au domaine ; dans l'esprit : "ce vin peut plaire en l'état pour son goût international, s'il devient un grand Bourgogne cela ne peut résulter que d'un très long vieillissement en bouteille".

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Pas brulé on aura de la vanille et du bois; brûlé on aura un panel plus complexe de pomme-caramel, mais aussi de coco, de calvados et j'en passe.

brulé est surtout marqué par le goût de ... brûlé!

A avoir du boisé, à la limite j'aime mieux qu'il soit chauffé, ça s'intègre mieux dans le fruit (A CONDITION que cela ne constitue pas le fruit).

Mais ils sont tous chauffés!

-- à la vapeur pour le "chêne américain"
-- au bois pour la tradition française

la chauffe est le procédé qui permet de cintrer les douelles, tout comme les fers à cheval sont cintrés au feu!

Dans les deux cas, le moins il y a de bois, le mieux le vin s'exprimera sur la longueur

Alors tous les vignerons seraient dans l'erreur ... depuis les gaulois!

C'est l'excès de bois (dont le seuil est propre à chacun) qui est néfaste au moment de la dégustation, pas le bois ... sinon vive les cuves plastique!

blg
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Bertrand,

Merci pour ces explications techniques.

Charles,

Rappelle-toi du débat sur le Musigny Mugnier 2001 bu ensemble (merci à PhilippeD).
Musigny – Jacques-Frédéric Mugnier 2001 : cr de Pascal Perez (août 2005)
VM17,5 – JP17,5 vers 18,5 - PP17 – LG16,5+

- Parfums un peu écrasés de griotte, d’épices douces, de fourrure, de réglisse et de terre.
- Il s’avance tout en dentelle mais bien proportionné et d’une longueur appréciable. Quelques divergences finissent par apparaître, même si, l’essentiel étant acquis, elles ne portent que sur des détails. Certains sont éblouis par son équilibre, sa plénitude, son respect du terroir. Les autres, sans nier ces qualités, regrettent un certain manque d’éclat du fruit, un certain manque de personnalité somme toute. A revoir en confiance tout de même.


Je lis très bien l'analyse de son géniteur.


Rappelle-toi aussi du Ste-Hune 1995, joli, trop jeune (désolé, Luc, nous avions été obligés d'émettre et d'écrire des hypothèses)

et du Latour 90 qui ne te la faisait pas.

et du goût pour le coup très international du (pourtant superbe) Pahlmeyer 1997
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Bertrand,

"Alors tous les vignerons seraient dans l'erreur ... depuis les gaulois!" -> Depuis les gaulois on a des futs en chêne, en effet. Mais c'est pour des raisons pratiques, pas pour aromatiser le vin (un tonneau durait facilement 20 ans), donc non, les vignerons ne sont pas dans l'erreur depuis les gaulois, mais seulement depuis quelques décennies ;) Selon mon goût personnel s'entend!

Pour moi le bois est en excès dès qu'on le remarque spontanément, mais je n'ai ni la science infuse ni un avis universel et objectif. Vous êtes nombreux à apprécier cet arôme, simplement je ne suis pas du nombre, et si cela te choques, je m'en excuse. Je ne souhaite pas imposer mon goût aux autres.

"Mais ils sont tous chauffés!"
-> Plus ou moins et les arômes qui en découlent sont indubitablement très différents.

"C'est l'excès de bois (dont le seuil est propre à chacun) qui est néfaste" -> Tout à fait juste. Toute la bourgogne d'ailleurs utilise les futs de bois, et je m'en réjouis car c'est très joli et qu'on y fait des vins merveilleux! Comme ceux du domaine Trapet* ;-)

[size=x-small]*tentative désespérée de rattraper le sujet[/size]

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Charles,

Rappelle-toi le débat sur Musigny Mugnier 2001 bu ensemble (merci à PhilippeD).


Laurent,

Tu sais que j'avais adoré My 2001 Mugnier, bu avec le même bonheur 2 fois depuis (dont une au domaine). Le millésime 2001 a produit des bouteilles remarquables. Souviens-toi de Bonnes-Mares Roumier et de l'insinuante RSV Confuron bus ensemble.
Pahlmeyer 1997, pour être poli, n'est pas fait pour moi...

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Je sais pour le vin US ...

Je l'ai rappelé en écho, précisément, au propos de M. Mugnier

Tu es encore jeune ...;)

No'ublie pas le Clos de Tart 2001, tout de même, même si, pour être poli, il fut éclipsé par la RSV de Confuron.

Et va alors le comenter dans la rubrique "moments de solitude":)

De ce point de vue là, l'avis déterminé de Pascal était intéressant.

Un GC bordelais
Un GC US
M^me gamme de prix
Même niveau de réputation
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Domaine Trapet, Chapelle-Chambertin 1985

Bu CR: Chapelle-Chambertin 1985, superbe, je dirai même grand. Bu avec Xtof et Thien notamment qui pourront confirmer. Ayant bu à l'aveugle beaucoup ont pensé Chambertin. Grande élégance et finesse.

Didier
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 184
  • Remerciements reçus 0

pep a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Le chambertin 99 bu une seule fois en mai 2006 avait des arômes de goudron/brûlé. Le vins du millésime 2001 et 2004 dégustés au domaine en mars cette année n'avaient presque pas de trace d'élevage (très bon chambertin 01 d'ailleurs, ainsi que latricière 04).
Si je me rappelle bien, Mme Trapet en décrivant les millésimes parlait d'arômes de fumée dans les 2003.

Cordialement,

Philippe
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Tu es encore jeune ...

Enfin plus tout à fait depuis hier

Bon anniversaire, Charles !
:)o
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Ceci étant dit, j'ai plus d'une fois dégusté des vins qui avaient les arômes de fut de chêne chauffé, mais qui n'avaient jamais été mis en contact avec du chêne. Il s'en développe de similaires dans certains vins rouges... Des choses indépendantes de la volonté du vigneron peuvent certainement entrer en compte.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Des choses indépendantes de la volonté du vigneron peuvent certainement entrer en compte.

Par exemple ?
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Mon cher Laurent, je n'ai hélas aucune idée de ce qui peut -en dehors du fut chauffé- développer cette étrange et caractéristique sensation de pomme caramélisée.
Si je savais ce genre de choses si facilement, je ne ferais pas partie des adeptes passionnés de LPV, mais des professionnels qui font payer pour leurs compétences.

Il y a eu deux vignerons concernés par ce phénomène (j'entends un vin qui semble avoir eu un élevage en fut chauffé alors qu'il avait été élevé en cuve exclusivement) et avec qui j'ai eu la chance de pouvoir en discuter. Aucun des deux n'a su me dire d'où cela pouvait venir, mais les deux m'ont confirmé "c'est vrai que plusieurs professionnels m'ont fait cette remarque". Ils ne savaient pas mieux que moi, apparemment, les raisons, mais convenaient que la ressemblance était frappante.

Désolé de ne pas pouvoir éclairer mieux ta lanterne Laurent ;)

Bon on est un peu hors sujet, je vais pas tarder à poster mes CR du domaine Trapet pour remettre un peu ce topic sur sa voie ;)

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Bebert,

Merci, LPV concerne aussi l'oenologie, non ?;)
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Laurent,

Oui, la discussion est intéressante d'ailleurs, mais je m'efforce, lorsque le sujet est un domaine, d'y revenir systématiquement, dans le sens où, si on veut développer l'oenologie, on a la rubrique "de la terre au verre".

Même au milieu d'une polémique, je m'arrange autant que je peux pour qu'au moins une partie de mon message concerne le sujet d'origine, par exemple en ajoutant quelques banalités du genre :

La maison Trapet vinifie de manière identique chaque terroir de sorte que le dégustateur puisse se figurer très exactement en quoi le terroir intervient sur le goût du vin. On sait donc si l'on trouve le Latricière supérieur au Chapelle, qu'on a une préférence pour le terroir de celui-ci, on sait aussi que le simple Gevrey-Chambertin est traité avec autant de ménagements que le célèbre Chambertin.

Il n'y a pas que chez Trapet que l'on respecte ainsi cette expression, j'ai pu constater que beaucoup de bons domaines bourguignons respectaient plus ou moins cette règle; parfois en utilisant tout de même plus de futs neufs sur les grands crus.

Voilà, Laurent, c'est un peu du remplissage, mais ça évite de passer tout à fait du coq à l'âne.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Mon expérience m'a montré Chapelle en séduction et Latricières en puissance minérale.

Merci aux explications fiables et débonnaires de Mme Trapet mère.

Le parcours le plus saississant fut pour moi chez Leroy, ou l'on nous fit patiemment découvrir 16 cuvées toutes brillantes, toutes très distinctes et représentatives !

Mais cela ne vous étonnera guère ...
DOMAINE LEROY (16 vins) - petit cr en duo avec Pierre Citerne
Le très célèbre domaine Leroy, qui apporte un soin inégalé à la vigne (culture biodynamique), propose une gamme complète de vins éclatants, des villages aux grands crus. Cette gamme décline des vins qui font preuve d'une distinction, d'une articulation absolue, qui transcendent les deux styles que nous avons évoqués plus haut. Sur la base d'une grande concentration, d'une grande maturité du fruit, on perçoit l'individualité de chaque cuvée. On ressent chaque terroir parfaitement respecté, qui s'exprime pleinement. Ce sont tous des vins vivants, racés, purs, sexués (virils ou féminins). En conséquence, leurs prix sont très élevés. Les verres vides offrent des nez superbes.
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Mon expérience m'a montré Chapelle en séduction et Latricières en puissance minérale.

Je n'ai goûté que 2004 et 2005 en Latricières. En effet la minéralité est très impressionnante, au nez comme en bouche. Sur 2004, et pour cette raison, j'ai pendant un moment cru que je préférais le Latricières au Chambertin. Puis une finesse magique qui met du temps à s'installer sur ce Chambertin encore un peu fermé m'a fait me raviser.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Je me suis permis de déplacer ici l'intéressant débat sur la minéralité initié à la suite de ce post de Bebert.

Luc
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Trapet, Gewurz, Gevrey Chambertin, Latricières-Chambertin, Chambertin, 2004.

CR: Gevrey-Chambertin 2004

Déjà prêt, il est fruité et fumé, le bois se fond imperceptiblement. L'acidité est un peu ramollie à mon goût par des accents du sud, épicés, le fruité a de l'ampleur.
-> Le Gevrey est toujours très réussi, mais je lui préfère par goût d'autres millésimes. A boire ou à garder raisonnablement.

CR: Latricières-Chambertin 2004

Il a en plus une minéralité sublime, mais aussi de la fraicheur, donc beaucoup plus d'équilibre face au fruité mûr plein d'ampleur qui caractérise ce millésime chez Trapet.
La minéralité est remarquable en bouche : un goût de terre (le terrain est argilo-calcaire) donne une longueur minérale exceptionnelle au vin.
-> 2004 pourrait avoir particulièrement réussi au Latricières qui s'exprime beaucoup et avec style.

CR: Chambertin 2004

Le Chambertin parait plus rond, une minéralité là aussi, mais plus discrète, toute en finesse. Comme sur le 2005 (mais dans une moindre mesure) ce vin a une puissance évocatrice immense. Il semble que l'esprit du lieu (le paysage est habité de quelque beauté remarquable autour de Gevrey) est entier présent dans cette bouteille.
Cependant sa profondeur est encore retenue par sa jeunesse ; elle ne se perçoit pleinement pour le moment que sur la longueur en bouche qui va longtemps crescendo de complexité, témoignant que ce vin magnifique est encore en train de s'apprêter, pour devenir radieux dans quelques années.
-> Le Chambertin est une merveille encore en préparation, qu'il faudra attendre pour savoir si il atteindra des sommets comme je le présage (alors que le 2005 ne laisse aucun doute).

En guise de conclusion :

C'est une chance assez immense que des vignerons de cette envergure nous reçoivent aussi facilement pour une dégustation tout à fait édifiante, qui confirme, comme nous nous y attendions, la qualité remarquable de toute la gamme.

[size=x-small]Et en bonus une bouteille prise pour le soir même : CR: Gewurztraminer 2004
Très droit et tendu pour un blanc alsacien de ce cépage, c'est un vin de pur plaisir dont on nous parle sans aucune prétention, qu'on oublie presque ; il est pourtant marqué par une certaine excellence de la maison.[/size]

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

8-)"""En guise de conclusion :

C'est une chance assez immense que des vignerons de cette envergure nous reçoivent aussi facilement pour une dégustation tout à fait édifiante, qui confirme, comme nous nous y attendions, la qualité remarquable de toute la gamme.""

Hier après midi , passage rapide au domaine ( dernier passage en Février 2007 ) ...mon ami le Pédago avait contacté le domaine pour avoir des petites nouvelles des 2005 :P.
Très gentiment , Mde Trapet lui propose de passer TOUT SIMPLEMENT dans l'après midi...nous ne nous sommes pas fait prié bien longtemps .
Accueil toujours aussi chaleureux de Mde Trapet ( nous avons parlé produits du terroir Chanterelles FRANCE ...cueillette de pêches de vigne pour la confiture maison : Mr Trapet Père est très gourmand !!

Toute la gamme de 2006 est remarquable ....avec un petit faible cette année pour le Latricières .

"""" il a en plus une minéralité sublime, mais aussi de la fraicheur, donc beaucoup plus d'équilibre face au fruité mûr plein d'ampleur qui caractérise ce millésime chez Trapet"""

Bébert , c'est également le cas en 2006 .

J'encourage les amateurs de grands vins , à se rendre au domaine...quel bonheur et toujours un accueil de première classe !!!

Au fait ...le domaine est en Biodynamie :X
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1167

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Deux bouteilles bues vendredi dernier chez Simon à Flagey Echezeaux, en compagnie de claudius, de François et son amie.

CR: Chambertin 1957

Nez complexe, tertiaire, noble et raffiné. Bouche sur la finesse, en dentelle, avec du fruit, du goût et une belle balance. Finale de longueur moyenne, mais tonique. Il a été servi à l'aveugle, j'ai pensé à un vin des années 70-80. Etonnant de voir comment ce vin a passé les années. Un grand moment d'émotion.

CR: Chambertin 2001

A l'ouverture, le vin est serré. A l'aération, il révèle un splendide bouquet, complexe et noble, et la bouche se déploie, fruitée, minérale et racée. Beaucoup d'expression et de classe dans ce vin, qui termine sur une belle finale. Belle bouteille, qui devrait être encore un peu attendue à mon avis.

merci à ceux qui ont rendu possible ces grands moments !

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Quelle chance, Yves, ce genre de compte rendu fait rêver :)

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

vince a répondu au sujet : CR: Domaine Trapet, Gevrey-Chambertin, 2004

CR: Domaine Trapet, Gevrey-Chambertin, 2004
La robe rubis est très claire, presque un rosé foncé. On imagine tout de suite que l'on ne va pas être sur l'extraction ! Le nez, très pinot, complexe, s'ouvre sur les fruits rouges (framboise pour moi) avec des notes fumées. La bouche est plus ample que ne le laisserait croire la robe. On retrouve bien cette note fruitée soutenue par une belle acidité avec des tanins présents mais bien intégrés qui ne sèchent pas. Belle longueur en bouche.
Je crois que c'est face à ce type de vin que certains utiliseraient l'idée de "tension", pas vraiment rond ni velouté mais en rien agressif ou vert.
J'ai vraiment été séduit. Du coup j'hésite à laisser les autres flacons attendre en cave tellement le vin m'est apparu ouvert et complexe (je crains qu'il ne se referme pour longtemps). Des avis ?
Vincent
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Trapet

Vince, ce vin se gardera, car il a un équilibre adéquat. Mais dans mes dernières notes je proposais de le boire tout de suite, simplement parce que le plaisir est déjà là.

Régale-toi bien ;)

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Trapet - Gevrey-Chambertin village, 1er Cru petite Chapelle, Grands crus Chapelle-Chambertin, Latricières-Chambertin, Chambertin, millésimes 2005 et 2006.

CR: Toute ma reconnaissance à Madame Trapet et à Andrée pour leur accueil.

Gevrey-Chambertin 1er Cru Petite Chapelle 2006
Grande limpidité, pur, solide, joli boisé dans le fut qui nous est fait dégusté.

Chapelle-Chambertin Grand Cru 2006
Très élégant sur une framboise gourmande, équilibre admirable et beaucoup beaucoup de charme sur ce millésime qui va à merveille au terroir de Chapelle-Chambertin et à sa finesse complexe et charmante.

Latricières-Chambertin Grand Cru 2006
Toujours très minéral, mais bien plus en finesse que le 2005. Superbe.

Chambertin Grand Cru 2006
Un souffle magique, l'air du temps, est entré dans cette bouteille avec la même féérie que j'ai décrite pour les précédents millésimes. Forcément, chez Trapet, le très exceptionnel terroir de Chambertin exprime ce qu'il a de meilleur.

Gevrey-Chambertin Village, cuvée Ostrea 2005
Derrière les 2006, l'équilibre parfait des 2005 parait très chargé, les tanins plus épais. Le nez et la bouche sont riches et somptueux.

Chapelle-Chambertin Grand Cru 2005
Un grand vin sur un grand millésime. Pourtant le 2006 est un millésime qui sied tellement à ravir au Chapelle-Chambertin, que comparativement, le 2005 semble éventuellement en-dessous.

Latricières-Chambertin Grand Cru 2005
Sur celui-là, par contre, le millésime 2005 est épatant, la très solide minéralité du terroir ayant affaire à forte partie avec la charpente et la riche opulence de 2005, l'ensemble est ébouriffant et semble prêt à affronter les âges.

Chambertin Grand Cru 2005
Le vent magique, l'air du temps, souffle sur ce vin et envoûte. C'est un poème chanté par la nature, qui trouve son expression parfaitement respectée et mise en valeur par J.L. Trapet. Un joyau rare qui promet des décennies de jeunesse.
On a du mal à en redescendre pour faire un descriptif rationnel, mais techniquement, si il était besoin de le dire, c'est un équilibre idéal et une richesse incroyable, toute entière au service de la finesse, sur une longueur interminable. Et ce vin n'est encore qu'un enfant...

Conclusion :

2006, outre sa finesse et sa solidité, semble caractérisé par une forte sensibilité au bois : sur les échantillons goutés, ceux issus de fut neuf sont vraiment trop marqués, ceux issus de fûts d'un ou plusieurs vins sont plus intéressants, mais ont aussi fortement adopté le velouté de l'élevage. J'espère que l'assemblage et le temps auront raison de ce boisé pour permettre à 2006 d'exprimer correctement sa grande vertu : la finesse. Nous avons constaté la même tendance des vins de 2006 à "prendre l'élevage" sur d'autres domaines.
Si le temps et l'assemblage parviennent à éviter ce risque d'un élevage trop perceptible, alors 2006 sera une année d'un très très grand intérêt chez Trapet, car ici la finesse rime avec l'équilibre, les vins ont à l'unanimité une vivacité et une solidité intérieure forte. Moins riche que 2005, ce millésime n'en sera pas moins très apte à la garde.
2006 va à merveille au Grand Cru Chapelle-Chambertin; il faudra certainement des années par contre au Latricières pour exprimer la finesse du millésime qu'il n'est pas dans un premier temps porté à mettre en valeur. Le Chambertin demandera aussi du temps, mais la magie de ce terroir s'exprime déjà pleinement.

2005 a déjà été amplement commenté et le domaine mérite largement toutes les éloges qu'il a reçues pour ce millésime qui est une réussite absolue depuis les villages jusqu'aux grands crus.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux