Nous avons 1483 invités et 41 inscrits en ligne

Domaine Sébastien Magnien, Meursault

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 1

Domaine Sébastien Magnien, Meursault a été créé par Thémistocle.

DOMAINE SEBASTIEN MAGNIEN




Domaine Sébastien Magnien
6, rue Pierre-Joigneaux
21190 Meursault
Tél. : +33 (0)3 80 21 28 57
Fax : +33 (0)3 80 21 62 80
Mail : seb.magnien@yahoo. fr





Dans la grande famille des Magnien je vous donne Sébastien, rencontré à l'automne lors d'un salon.
Ce vigneron appartient à la dernière génération, qui a fait la synthèse et qui tend aujourd'hui vers la production de cuvées plus naturelles, moins extraites, mais néanmoins sérieuses quant au maintien des fondamentaux (la matière en particulier).

CR: Domaine Sébastien Magnien - Beaune 1er Cru Les Aigrots 2006

La robe est logiquement claire dotée d'une belle brillance.
La bouche est tendre et filiforme, les tanins fins, l'ensemble sur la fraîcheur et de gastronomie, demandant deux à trois années pour amortir cette tension.

Bien à vous tous,

Lionel.

L. VAN DER GUCHT.
21 Déc 2009 16:51 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84865
  • Remerciements reçus 11423

Réponse de oliv sur le sujet Re: SEBASTIEN MAGNIEN

ce vigneron appartient à la dernière génération qui a fait la synthèse


Hello Lionel,
Une petite question. Quand tu parles de "synthèse", tu évoques les vignes, des parcelles, des appellations ou une méthodologie de production?

Amicalement,
Oliv
21 Déc 2009 17:16 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Thémistocle. sur le sujet Re: SEBASTIEN MAGNIEN

Cher Oliv,

Mon propos est globalisant, déduit de l'impression laissée par un entretien informel d'un quart d'heure ne permettant pas de rentrer dans le détail.
Bien à vous,
Lionel.

L. VAN DER GUCHT.
21 Déc 2009 17:39 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 6
Bien qu'ayant bu il y'a quelques mois un Beaune 1er cru Les Aigrots 2009 du même producteur qui m'avait beaucoup plut, j'ai ouvert cette bouteille sans grand espoir. Un CR: Hautes Cotes de Beaune, qui plus est de 2004...
A l'ouverture, les aromes de sous bois sont marqués. En bouche les arômes tertiaires dominent, suivis par une point de cassis. Aucune note végétale!
Finalement le vin se montre assez équilibré et d'une longueur correcte. A boire sans attendre. Bouteille appréciable, bien qu'issue d'un millésime difficile.
04 Avr 2013 23:14 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 0

Réponse de VJM sur le sujet CR: Visite au domaine Sébastien Magnien

Bonjour à tous,

Avant toute chose, je tiens à remercier ce vigneron pour son courage et sa gentillesse. En effet, la découverte des vins du domaines par notre groupe d'amis a correspondu avec l'averse de grêles qui est tombé sur les vignobles de Beaune samedi dernier.

Merci à lui d'avoir continuer à nous faire découvrir son travail alors que l'envie d'aller dans ses vignes constater les dommages subis.

Très rapidement car, sans carnet, pas de notes... je vous propose de rapides impressions sur les vins du domaine :

Bourgogne aligoté 2012 :
Élevé en fût, cet aligoté est frais avec quelques notes citronnées sans acidité excessive. Une belle rondeur. Que du bon! et hop, dans le coffre!

Bourgogne Hautes Côtes de Beaune 2012 :
Pas mal. moins punchy que le premier vin. Normal me dirait vous mais c'est un peu trop confortable à mon goût.

Saint Romain 2012:
Un vin bien minéral. On se trouve sur un Chardonnay sur le fruit tendu.

Meursault Les Grands Charronx 2012:
Beau vin. Un vin riche mais loin d'être écoeurant! Loin de moi cette idée. Un très beau Meursault!

Meursault Meix Chavaux 2012 :
En voilà un beau Meursault. Et hop dans le coffre. On a un petit côté minéral... une certaine vivacité tiré par un côté assez floral. Le tout maintenu par une belle longueur.

Volnay Les Echarts 2012 :
Encore dans le coffre, Un Volnay tout en finesse sur des arômes assez classique pour l'appellation. Le petit Jésus en culotte de velours.

Pommard les Petits Noizons 2011 :
En voilà un beau Pommard. Au nez, c'est le côté animal/cuir que vous identifiez le plus rapidement. Le tout est associé à de beaux fruits rouge. Splendide mais le coffre est plein!

Merci encore au vigneron. Merci à vous de votre mansuétude quant aux descriptions ci-dessus, ce qui me tenait le plus à coeur était de vous faire part de la belle dégustation et de la gentillesse de ce jeune vigneron.

Bien à vous,
JV
30 Jui 2014 15:29 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Sébastien Magnien - Volnay 2012 - Les Echarts

Cette bouteille bue ce midi sur un petit salé aux lentilles.

Je pense que je vais attendre pour ouvrir les autres !

Nous sommes toujours sur une bouteille privilégiant la finesse à la puissance. C'est très bien construit, au nez, on trouve un joli équilibre entre le fumé et les fruits rouges. En bouche, ce fumé/torréfié revient et équilibré par une belle expression fruitée du pinot noir.

Vraiment une belle bouteille qui a besoin d'attendre un peu pour prendre un peu de corps. Vraiment en mai dernier, c'était au top. Là, un chouille en dessous.

Bonne soirée,
JV
09 Nov 2014 23:14 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 737
CR: Dom. Sébastien Magnien - Bourgogne Hautes Côtes de Beaune Vieilles Vignes - 2015

Quand les Rully deviennent inaccessibles (on y est pas encore, mais va savoir), on se rabat sur les Hautes Côtes, surtout dans un millésime solaire comme 2015.

Alors deux vins des Hautes Côtes face à face, le Magnien ("HCB") et le Hautes Côtes de Nuits de Chevillon-Chézeaux ("HCB").

Les deux nez ne sont pas très expressifs, avec un peu de fruit (et une touche de fumé pour le HCN).
En bouche, le HCB se distingue par un fruité élégant (fruits rouges) ; la matière est assez légère mais soyeuse, avec une certaine allonge. Le HCN a plus de gras et se présente plus en largeur mais le fruité est un peu plus "simple".
In fine, match nul (les deux sont notés B ) : le choix se fera entre le moelleux du HCN et le fruité plus raffiné du HCB.

Ralf
22 Mar 2018 20:56 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250
CR: Beaune Les Bons Feuvres 2014

Voici un vin dont je viens de finir ma dernière bouteille et qui mérite un compte rendu posthume puisque j'ai trouvé chacune des 6 bouteilles très bien.
C'est un vin assez léger, frais, élégant, avec un joli fruité (framboise, cerise, mûre) bien enrobé par un léger boisé vanillé.
Bibi
15 Sep 2018 22:30 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4415
  • Remerciements reçus 2173

Réponse de LADIDE78 sur le sujet CR: Domaine Sébastien Magnien Pommard VV 2014

CR: Domaine Sébastien Magnien Pommard VV 2014
Nez frais sur les fruits noirs et quelques notes d élevages très agréables , la salivation est large , plaisante, soyeuse , tapissante , avec de l élégance , la matière est souple et très agréable au toucher de bouche , L équilibre est harmonieux , l acidité présente est bien intégrés au fruits noirs , portés sur une longueur persistante et très profonde , les fruits noirs resterons très longtemps en bouche , superbe Pommard , très élégant , qui vous accompagneras encore quelques années Trés bien
didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
27 Mar 2019 21:28 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250

Réponse de bibi64 sur le sujet Domaine Sébastien Magnien - quelques 2017

Bu à cette occasion.

CR: Hautes côtes de Beaune Vieilles Vignes 2017, domaine Sébastien Magnien
Robe bordeaux, d’assez faible intensité.
Nez ouvert, d’abord réduit puis sur le silex, la cerise et une pointe de résine.
Attaque souple et fraiche. La matière en soyeuse, fraiche et moyennement puissante. En retro, on décèle cerise, framboise, léger grillé et toujours cette pointe de résine.
Des petits tanins fins se font sentir dans la finale de longueur moyenne.
Conclusion : c’est bon, avec une touche empyreumatique.
Note : 3+/5

CR: Beaune Les Bons Feuvres 2017, domaine Sébastien Magnien
Robe violacée, de faible intensité.
1er nez surprenant, il me semble y trouver de la sardine (mais je suis le seul), de la fougère, du graphite, et des fruits cuits. Au réchauffement, cela deviendra plus sexy, sur la fraise, la vanille et la noisette.
Attaque souple et acidulée. Belle matière, fraiche, avec des tanins fins mais bien présents. Retro sur les fruits noirs (façon yaourt), un léger grillé, du moka, du cuir et un peu de jus de viande.
Finale aromatique, légèrement tannique, et de belle longueur.
Conclusion : c’est bon à très bon, expressif, un poil sec, avec un élevage franc.
Note : 3,5/5

Bibi
27 Avr 2019 15:44 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250
CR: Hautes Côtes de Beaune blanc 2017, domaine Sébastien Magnien
Robe jaune verdâtre pâle.
Nez discret sur la réduction.
Attaque souple et fraiche. C’est un vin droit, frais, avec une légère amertume. Côté aromatique, c’est assez peu expressif, avec un peu de chèvrefeuille et d’amande.
Finale assez longue, sur une légère amertume.
Conclusion : bof ; correct à bon.
Note : 2,5/5

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
28 Avr 2019 21:20 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Domaine Sébastien Magnien, visite au domaine

Domaine Sébastien Magnien, visite au domaine

C'est un nom qu'on m'avait soufflé à l'oreille il y a déjà 2 ans dans un restaurant breton.
Si tu aimes les vins de Pierre Boisson, tu devrais goûter ceux de Sébastien Magnien.
Le programme de nos virées bourguignonnes est souvent chargé mais cette fois-ci j'étais bien décidé à y emmener mes 2 compères.

C'est la femme du vigneron qui nous accueille en ce début d'après-midi et nous la suivons dans ce très beau caveau aménagé dans la cave où sont stockés les vins blancs.
Comme nous avons visité deux domaines nuitons dans la matinée et que nous venions de prendre une bouteille de Gevrey au Soufflot, Gaétan suggère que nous respections la tradition bourguignonne en commençant ou plutôt en continuant par les rouges.

Hautes Côtes de Beaune, "Clos de la Perrière" 17
Une jolie entrée de gamme qui n'a bien entendu pas la structure des vins dégustés le matin mais qui présente des tannins agréables.

Pommard, "Les Petits Noizons" 17
De la cerise noire au nez.
On monte en gamme avec plus de matière en bouche.
Un Pommard charpenté et finalement assez représentatif de son appellation.
J'avoue que les 17 en rouge ne m'ont pas vraiment séduit, passons aux 18

Beaune, "Les Bons Feuvres" 18
Changement de registre.
Un nez très floral, Gaétan y perçoit immédiatement de la pivoine.
Un vin plus riche sans jamais être dur qui possède déjà une finale agréable.
Pour moins de 20€, c'est une bonne affaire

Beaune 1er cru, "Les Aigrots" 18
Un nez fruité qui pinote déjà bien même si on le sent encore en retenue.
Une bouche qui présente une belle amplitude avec de la largeur et des tannins assez soyeux.
La finale est assez longue et une nouvelle fois nous sommes interpellés par le prix qui reste largement sous la moyenne des 1ers crus

Nous passons à nos premiers blancs de la journée et j'avoue que c'est surtout pour ça que je voulais venir.
Nous avons goûté les 2017

Saint Romain, "Sous le Château"
Un nez comment dire ... qui m'évoque un Auxey-Duresses 1er cru en Reugne 2013 ...
C'est finement grillé mais pas le pétard de fête foraine, non je parle bien de ce grillé noble que j'apprécie beaucoup.
Des notes minérales et une belle acidité pour un vin qui possède également de la longueur.

Depuis notre visite, Gaétan en a ouvert une chez lui et j'ai fait la même chose pour tester nos femmes.
Elles valident :)
Parfois on peut se laisser emporter par l'ambiance conviviale d'une dégustation et acheter plus que de raison mais là clairement, nous avons sonné à une bonne adresse.

Meursault, "Les Meix Chavaux"
La même en mieux.
Un nez complexe sur la poire et des notes minérales enrobée par un grillé noble.
Nous sommes très loin de la caricature du Meursault de petit déjeuner avec beurre et brioche à gogo.
La bouche est plus ample mais je pense que cette cuvée mérite d'attendre un peu

Puligny-Montrachet 1er Cru, "Les Folatières"
Le domaine s'est agrandi de 4 rangs de vigne dans cette célèbre appellation.
2 pièces sont produites annuellement.
Un vin plus dense que les précédents avec beaucoup de matière et une persistance très longue en fin de bouche.
Une cuvée qui méritera de patienter mais dont je ne doute pas du plaisir qu'elle pourra procurer lorsqu'elle sera à point.

Nous n'avons pas dégusté les blancs 2018 car nous ne souhaitions pas faire ouvrir trop de bouteilles et parce que notre choix était déjà fait.
Ce sera pour la prochaine fois car nous y retournerons.
Nous étions les premiers visiteurs depuis la mise en place du confinement, le domaine a bien entendu expédié un peu de vin durant les dernières semaines mais les effets de la pandémie se font sentir jusqu'au coeur de villages qu'on aurait pu croire épargnés.
Je ne peux que conseiller aux amateurs de ce style de vin de pousser la porte de ce domaine qui a encore du vin à vendre sur 2 millésimes.
Les prix sont en dessous de la moyenne des vignerons de Meursault, il faut dire que le domaine n'a pas de cuvée phare qui puisse attirer les buveurs d'étiquettes.

Face au pétage de plomb tarifaire qui est à la mode dans la région, il reste des vignerons qui font très bon tout en gardant des tarifs accessibles.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., Eric B, Gibus, bibi64, Frisette, leteckel, Pins, Fre, Fredimen, Garfield, JeanRX
22 Jui 2020 18:26 #12
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250

Réponse de bibi64 sur le sujet Domaine Sébastien Magnien, visite au domaine

Flûte, tu as trouvé un de mes coins à champignons ;)
22 Jui 2020 22:16 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Sébastien Magnien, visite au domaine

J'avais lu tes CR bibi, mais ils concernent surtout les rouges.
Dans cette couleur, c'est effectivement un bon RQP

Par contre au niveau des blancs tu as toujours un prix intéressant mais en plus un petit coup de patte du vigneron qui m'en évoque d'autres :whistle:
Pas forcément sur le Hautes-Côtes mais dès le Saint Romain.
J'ajoute que leur parcelle de Meix Chavaux est la voisine de celle de Jean-Marc Roulot.
J'aime beaucoup ce qui sort de ce secteur.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64
23 Jui 2020 07:12 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250
Voici une série de 5 vins rouges abordables sur le nouveau millésime 2018.

CR: Bourgogne Hautes Côtes de Beaune Vieilles Vignes 2018 Domaine Sébastien Magnien
Robe bordeaux assez légère.
Nez ouvert, sur un léger boisé (café, pain frais) et la framboise.
Attaque souple et fraiche. La bouche est en ½ puissance, ronde, fraiche, avec une retro sur la framboise, la cerise, et des petites notes lactées.
Finale sur la cerise et la vanille, un poil asséchante. Longueur moyenne.
Conclusion : c’est très agréable, très bon RQP.
Note : 3,5/5

CR: Bourgogne Hautes Côtes de Beaune Clos de la Perrière 2018 Domaine Sébastien Magnien
Robe bordeaux violacée d’intensité moyenne.
Nez assez ouvert, sur le fumé et la cerise.
Attaque souple et fraiche. La bouche est en ½ puissance, ronde, fraiche, élégante. Retro sur la cerise, le fumé, le graphite et un peu de réglisse.
Finale un peu asséchante. Longueur moyenne.
Conclusion : c’est bon mais un peu strict.
Note : 3/5

CR: Beaune Les Bons Feuvres 2018 Domaine Sébastien Magnien
Robe bordeaux violacée, assez légère.
Nez ouvert, qui pinote fort.
Attaque souple et fraiche. Belle matière, ample, ronde, élégante, tramée par des tanins fondus. Retro sur la cerise fraiche, la framboise, la mûre, avec une touche épicée et un très léger grillé
Finale expressive, dans laquelle apparait une note florale, associée à une belle longueur.
Conclusion : c’est très bon.
Note : 4/5

CR: Beaune 1er cru Les Aigrots 2018 Domaine Sébastien Magnien
Robe bordeaux d’intensité moyenne.
Nez ouvert, fin, épicé, avec une légère touche de miel, des fruits noirs et du grillé.
Attaque ample et fraiche. Belle matière, ample, fondue, très élégante. Bel équilibre sur la fraicheur. Retro sur les fruits rouges et noirs un peu compotés, le graphite, les épices/
Finale fraiche et expressive, de belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, avec une belle fraicheur et une aromatique solaire.
Note : 4/5

CR: Pommard Les Perrières 2018 Domaine Sébastien Magnien
Robe bordeaux violacée, d’intensité moyenne.
Nez ouvert, sur le caramel, le fumé, le grillé puis la cerise noire.
Attaque ample et ronde. Belle matière, ample, puissante, ronde, gourmande. Bon équilibre, dans un style mûr. Retro sur les fruits rouges et noirs un peu compotés, la cerise, le grillé, la vanille, puis la fraise.
Finale longue et un peu chaude.
Conclusion : c’est très bon, puissant, dans un style mûr.
Note : 4/5

2018 semble être un beau millésime pour les rouges chez Sébastien Magnien. certains vins sont mûrs, à l'aromatique solaire, mais la fraicheur nécessaire est là pour éviter toute lourdeur ou toute sensation de compote.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, starbuck, leteckel
26 Jui 2020 00:06 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222
CR: Domaine Sébastien Magnien, Beaune 1er cru, "Les Aigrots" 2017

Samedi dernier, Gaétan dinait à la maison et nous en avons profité pour poursuivre notre découverte des vins de ce domaine.
C'est une bouteille de blanc.
Lorsque Sébastien Magnien s'est installé, toute la parcelle était en rouge.
Il a profité d'un renouvellement partiel pour remplacer du pinot par du chardonnay comme c'est souvent le cas lorsque c'est possible en Côte de Beaune.
Les vignes sont donc encore assez jeunes.
Le premier nez confirme bien un style maison avec des notes grillées, un peu de poire et de fruits blancs mais ce n'est pas extrêmement complexe.
La bouche est fraiche et agréable avec une belle acidité mais nous nous faisons la remarque que si le vin est bon, il n'est pas encore au niveau d'un premier cru.
La finale est un peu brève.
Pour faire court, je dirais que le St Romain lui tient tête actuellement.
24h plus tard, le dernier tiers de la bouteille s'était légèrement amélioré.
Preuve en est qu'il ne faut pas avoir d'avis définitif trop rapidement.
Une comparaison des différentes cuvées blanches du domaine dans quelques années sera intéressante.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, bibi64, leteckel
27 Jui 2020 18:10 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Domaine Sébastien Magnien, visite au domaine

Le 14 juillet dernier nous cherchions un domaine à visiter entre le déjeuner au Soufflot et le diner au fil du clos.

Gaétan souhaitait retourner dans ce domaine parce que le stock de Saint Romain 17 avait tendance à diminuer trop vite :)
Après sa femme lors de notre première visite, ce sera cette fois les parents du vigneron qui nous accueillerons en ce jour férié.
Nous aurons de nombreux échanges et ils répondront à toutes nos questions avec beaucoup de franchise.
Il est vrai que les passionnés sont souvent curieux.
Je n'ai pris strictement aucune note, pas même noté des ++ ou +++ sur la feuille des tarifs.

Nous avons été agréablement surpris par les blancs 18 qui sont certes un peu plus en rondeur que les 17 mais ils ne tombent pas dans un excès mollasson.
Les grands Charrons qui n'étaient plus disponibles sur 17 ont séduit ma femme sur 18.
C'est un Meursault que je qualifierais de plus classique avec une amplitude en rondeur alors que les Meix Chavaux ont plus de tension et de longueur.
Le vigneron n'a que 2 parcelles à Meursault mais il fait bien de les séparer car les cuvées sont très différentes avec des qualités propres à chaque terroir.
Et toujours ce léger grillé noble qui me plait beaucoup.

Le Saint Romain 18 nous a tout de même moins séduit que son ainé d'un an qui est absolument délicieux.
Mais il ne faudra plus trop trainer parce que le stock de 17 commence à se terminer.

Les Folatières 18 sont l'archétype de ce que j'attends d'un excellent Puligny.
Une grosse matière bien ample mais avec assez de tension. Pas d'arômes pâtissiers mais une belle pureté de fruit et des notes minérales tout en nuance.
Idéalement j'aimerai ouvrir à l'avenir les 2 millésimes en parallèle pour voir leur évolution. Je garde à ce stade une préférence pour 17.
C'est une parcelle acquise en 2011 lors du partage d'un domaine de Puligny

Au niveau des rouges, nous les avons mieux goûtés que la dernière fois.
Le Volnay "Les échards" 18 n'est pas typique de son village parce qu'il dégage assez de puissance.
J'ai bien aimé le Pommard "Les Perrières" 17 et 18 avec des tannins fins qui ne demanderont pas une garde conséquente. De jolis arômes de griottes, un peu d'épices douces et une belle finale sans aucune astringence. Le 17 pourra être bu assez vite alors que le 18 a du potentiel qui mérite de patienter en cave
L'autre Pommard, "Les Petits Noizons" est plus taillé pour la garde avec une structure un peu plus carré.

Je conclue par le Beaune "les bons feuvres" 2018.
Je ne vais pas dire que c'est le meilleur RQP en pinot noir de Bourgogne parce que ça serait présomptueux mais il ne doit pas y avoir beaucoup de pinot noir "village" pour moins de 20€ qui ont autant de qualités.
On retrouve ce mélange de griottes et de senteurs florales qui en font un vin d'une redoutable accessibilité qui n'est pas dénuée de complexité.

Vous me pardonnerez mes notes assez succinctes mais nous avions fait un long déjeuner au Soufflot et au fil de la dégustation je commençais à avoir la flemme de me diriger vers le crachoir.
L'ambiance était plus à la convivialité qu'à l'analyse technique des vins.

Quoi qu'il en soit je ne peux que conseiller aux amateurs de Bourgogne dans les deux couleurs de pousser la porte de ce domaine.
L'accueil est d'une extrême amabilité, toute la famille travaille dans le vin et n'hésite pas à partager ses connaissances.

Au moment de se quitter nous leur avons assuré que nous repasserons dans les mois qui viennent et ils nous ont répondu avec le sourire que ça serait dommage de rater les 2019 qui s'annoncent très prometteurs.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, Gibus, bibi64, Papé, leteckel, Kiravi, Garfield, JeanRX
23 Juil 2020 18:40 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2557
  • Remerciements reçus 1289
CR:
Bonjour à tous.

Bourgogne - AOC Saint-Romain - Domaine Sébastien Magnien - Saint-Romain «Sous le Château 2017» - 13% - 100% Chardonnay.

Suite à divers échanges avec l’ami Sylvain, alias starbuck, et une livraison Glougloucar prévue au cours de ce mois de juillet quasi caniculaire, j’ai eu l’opportunité de me procurer une bouteille de ce Saint-Romain tant vantée par notre modérateur. Goûtons voir !!!!

La bouteille a été bue d’abord en guise d’apéro puis pour accompagner des bulots et tourteau avec une mayonnaise maison. Elle a été servie à 10°c.

Bouchon : très belle qualité. Long et souple, il ne présente aucun défaut.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur jaune or. Vive et limpide, elle présente des reflets dorés ainsi que quelques larmes assez fines mais grasses.

Nez : Présent d’entrée. Il se compose de fruits blancs, de fleurs blanches, de légers fruits secs et de notes grillées. C’est assez complexe et frais.

Bouche : La matière et riche et assez puissante. On y retrouve les fruits blancs, les fleurs et le côté grillé. L’ensemble est porté par une belle tension, presque salivante, qui allonge le vin. Très jolie finale tendue.

Belle découvert que cette bouteille de ce domaine inconnu pour moi. Merci Sylvain et éventuellement un nouveau domaine à suivre.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, starbuck, Kiravi
09 Aoû 2020 15:34 #18
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055
CR: Domaine Sébastien Magnien, Saint-Romain, Sous le Château, 2017

Même bouteille qu'Henri, qui a bénéficié de 24 heures d'aération (la bouteille, pas Henri...)

La robe est jaune claire, à reflets grisâtre. On a un nez plein, précis sur la chlorophylle, la menthe poivrée, un peu d'agrumes, de fruits chair blanche...La bouche est de bon volume, avec un peu de gras et un registre aromatique de beau chardonnay (citron, poire, chèvrefeuille, menthe, un peu de poivre blanc...), sous tendu par des touches de gravier humide et de fin grillé qui lui donne du peps. La finale est tonique, de moyenne longueur. Déjà largement approchable et belle première rencontre avec ce domaine. Merci à Henri (et à Sylvain en filigrane) pour la découverte. Très Bien + (16,25/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, starbuck, leteckel, Kiravi, Garfield
11 Aoû 2020 13:45 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250
CR: Dom. Sébastien Magnien - Beaune Les Bons Feuvres 2015

C'était ma 3e et dernière bouteille, et je me rend compte que je n'ai partagé aucun CR sur cette cuvée.
Je me dois de réparer cet oubli, car voilà un vin qui m'a fait dire "ouhaou" à la première gorgée.
C'est un vin caressant, frais, élégant et gourmand. La texture soyeuse porte parfaitement un mélange fondu et gourmand de cerise, framboise, vanille, un peu cuir, un peu rose. Mais ce n'est pas un vin qui m'a poussé à l'analyse, juste à l'envie de profiter, respirer, sans penser.
Excellent.

Si vous en avez, c'est le moment de l'ouvrir.
Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou, Moriendi, starbuck, Garfield
12 Déc 2020 23:03 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222
CR: Domaine Sébastien Magnien, Saint-Romain, Sous le Château, 2017

Nouvelle bouteille ouverte ce WE.

A vrai dire, c'est cette bouteille ainsi que Vaillons 17 de Droin qui sont mes 2 références quand je ne sais pas quoi ouvrir en blanc.
j'en ai acheté un plus grand nombre qu'habituellement et il s'agit de mes valeurs sûres pour toutes occasions.
En ces temps où un virus fourbe fait perdre l'odorat, il est important de se tester régulièrement avec des arômes références.
Je retrouve des fines notes grillées qui se marient très bien avec des agrumes fraiches.
Une jolie tension donne du peps et la bouteille se vide très facilement que ce soit en apéro ou pour accompagner une raclette.
Je trouve que dans ce domaine, les différences entre les cuvées 2017 et 2018 sont très marquées avec bien entendu une préférence de mon coté pour le millésime ainé.
Nous y sommes passés deux fois en 2020 et je commence déjà à me dire que je n'ai pas pris assez de blancs 17 chez eux.
Espérons que les 19 soient au même niveau et que nous puissions le vérifier sur place dans les mois qui viennent.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., bertou, bibi64, leteckel, jd-krasaki, Garfield
01 Fév 2021 08:55 #21
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2489
  • Remerciements reçus 765

CR: Domaine Sébastien Magnien, Saint-Romain, Sous le Château, 2017

Nouvelle bouteille ouverte ce WE.

A vrai dire, c'est cette bouteille ainsi que Vaillons 17 de Droin qui sont mes 2 références quand je ne sais pas quoi ouvrir en blanc.
j'en ai acheté un plus grand nombre qu'habituellement et il s'agit de mes valeurs sûres pour toutes occasions.
En ces temps où un virus fourbe fait perdre l'odorat, il est important de se tester régulièrement avec des arômes références.
Je retrouve des fines notes grillées qui se marient très bien avec des agrumes fraiches.
Une jolie tension donne du peps et la bouteille se vide très facilement que ce soit en apéro ou pour accompagner une raclette.
Je trouve que dans ce domaine, les différences entre les cuvées 2017 et 2018 sont très marquées avec bien entendu une préférence de mon coté pour le millésime ainé.
Nous y sommes passés deux fois en 2020 et je commence déjà à me dire que je n'ai pas pris assez de blancs 17 chez eux.
Espérons que les 19 soient au même niveau et que nous puissions le vérifier sur place dans les mois qui viennent.


Bonjour,

Je plussoie sur la comparaison entre les deux millésimes. Avec, je trouve, un boisé ressortant largement sur les blancs issus du millésime 2018, serait-ce la faute à des rendements très généreux sur le millésime en question et un passage au bois inchangé par rapport à 2017 sur une matière moins importante, peut-être une des explications...
C'est ainsi autant 2017 ce boit tout seul, que 2018 est pour le moment assez riche en arôme de vanille, de coco et donc plus difficile à apprécier en l'état, mais bien entendu cela reste mon goût et mes appréciations.

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck
01 Fév 2021 14:31 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222
CR: Domaine Sébastien Magnien, Pommard "Les Petits Noizons" 2017

Je gardais le souvenir d'un vin large aux épaules, légèrement massif mais cette fois ci chez moi je l'ai apprécié différemment qu'au domaine.
Un nez sur la fraicheur avec des griottes acidulées et des groseilles.
Une bouche marquée par une acidité franche sans être excessive. Je retrouve là des caractéristiques communes à d'autres pinots 2017 de différents vignerons.
C'est un terroir d'altitude dans le sens où il est placé non pas dans la plaine mais au dessus des 1ers crus du village.
Cela explique peut-être que la fraicheur soit une des caractéristiques qui ressort en premier.
Un vin qui m'évoquerait plutôt Ladoix que Pommard si l'on parle de généralité dans le style.
Il se boit avec beaucoup de facilité.
Je ne suis pas sûr qu'il y ait un grand intérêt à faire vieillir ce genre de bouteilles.
Je ne regrette en tout cas pas d'avoir également pris un peu de rouge lors de mon second passage au domaine.
Il sera intéressant que comparer une autre fois leurs 2 cuvées de Pommard car "les perrières" est située le long de la D974 et devrait avoir un profil différent

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Galinsky, Vaudésir, KosTa74
11 Mar 2021 14:04 #23
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 737

Réponse de rkrk sur le sujet Domaine Sébastien Magnien, Pommards

CR: J'ai pu déguster les deux cuvées côte à côte sur 2019 ; le "Perrières" me paraissaient plus puissant, intense et long avec un plus grand potentiel (et besoin) de garde ; le "Petits Noizons" plus fruité, plus minéral, plus tendu (à attendre également mais sans doute moins).

Ma préférence personnelle allait plutôt vers le "Petits Noizons" mais il s'agit de deux beaux Pommards qui expriment bien la différence de leurs lieux-dits.

Ralf
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck
10 Avr 2021 12:51 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222
CR: Domaine Sébastien Magnien, Meursault "Les Meix Chavaux" 2017

Un nez qui me plait vraiment bien avec de la poire et un grillé noble qui m'évoque le sésame grillé d'autant plus que le pain accompagnant notre repas avait des grains de sésame autour.
Une bouche tonique avec de la vigueur et finalement conforme à ce que j'attends du millésime et de ce secteur de Meursault.
En parallèle j'avais un Clos du Village 2014 de chez Rapet qui est une bouteille que j'aime beaucoup mais que j'ai trouvé trop classique sous son aspect beurré-brioché par rapport à ce Meursault.
Ma femme a préféré la bouteille de Pernand-Vergelesses.
j'ai hâte de repasser au domaine pour gouter les 2019

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, leteckel, Garfield
27 Avr 2021 16:27 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250
CR: Domaine Sébastien Magnien,  Beaune 1er cru, "Les Aigrots" 2016
Robe pourpre d'intensité assez faible.
Nez assez discret, élégant, entre cerise, cuir, foin, et fin boisé.
Attaque souple et fraiche. Bouche tout en fraicheur et en élégance, avec des tanins très fins et fondus. Retro sur la cerise, la ronce, le cuir, la vanille et une touche fumée.
Assez belle longueur.
C'est très bon, dans la lignée des millésimes précédents. Toujours beaucoup de plaisir sur les rouges de ce domaine.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, starbuck
09 Mai 2021 19:58 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222
CR: Domaine Sébastien Magnien, Pommard "Les Perrières" 2017

Je rédige toujours mes CR de mémoire et je dois admettre que le fait de ne pas prendre de notes peut me jouer des tours.
Je suis maintenant persuadé que j'ai inversé les 2 Pommard lors de mon CR de visite.

Ce Pommard me semble en effet bien plus carré et puissant que les petits Noizons.

Un nez sur la cerise noire et légèrement terreux qui a des caractéristiques plus communes à un Pommard classique.
En bouche le vin a plus de puissance même si les tannins restent civilisés et permettent une dégustation agréable.
Peut-être est-ce une des caractéristiques du millésime mais je trouve une nouvelle fois un pinot qui ne semble pas réclamer une longue garde.

L'accord avec des côtes de veau maison est efficace et permet de passer un bon moment.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, bibi64
14 Mai 2021 15:52 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4222

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Domaine Sébastien Magnien : les 2019

Domaine Sébastien Magnien : les 2019


Nous arrivons légèrement en avance sur l'horaire prévu, le vigneron est occupé près de ses bâtiments.
C'est sa femme qui commencera la dégustation avant que la maman de Sébastien Magnien n'arrive pour prendre le relais.
Nous sommes bien dans une structure familiale et tout le monde prend sa part au fonctionnement du domaine.

Les 2019 sont en bouteilles depuis peu, mais globalement ils se gouteront déjà bien.
Les échantillons ouverts étaient des 2018, mais nous en avions déjà acheté l'année dernière.
Les demi-bouteilles de 19 seront donc ouvertes pour nous, c'est pourquoi nous n'avons pas tout gouté car nous savions déjà à peu près ce que nous voulions.

Nous commençons par les blancs >

* Hautes Côtes de Beaune

On commence bien.
Moi qui généralement n'aime pas trop les HC en blanc, je dois avouer que ce terroir va bien pour des millésimes plus chauds.
Un vin qui n'est pas trop strict, possédant une belle tension tout en présentant assez de matière pour son rang.
Alors que l'on lit souvent qu'il faudrait fuir les vignerons de Meursault pour trouver refuge à Chablis, je me dis que sur 2019 mieux vaut ce HC qu'un Chablis village de chez Droin. Le rapport qualité prix est plus favorable pour le beaunois ! 13€

* Saint Romain "Sous le Château"

On avait adoré 2017, mais moins apprécié 2018.
Ce 2019 sera entre les deux.
Plus de densité que le HC et plus de gourmandise.
Il y a une certaine filiation mais nous préférons ce village.  22€

* Meursault "Les Meix Chavaux"

Une jolie complexité au nez avec un léger grillé tout de même moins marqué que sur 2017
De la minéralité et des agrumes, c'est plaisant et à 32€ nous envisageons de faire légèrement déborder le coffre de la voiture.
C'est là que notre hôte nous apprend que le domaine réalise 80% de sa production en rouge et qu'il serait bon que nous ne prenions pas que du blanc.
Ils sont installés à Meursault car c'est là qu'ils ont eu l'opportunité d'acheter une maison adaptée, mais ce n'est pas un domaine historique de Meursault.
Leur patrimoine foncier en chardonnay est assez restreint comparativement à celui en pinot.

* Puligny-Montrachet 1er Cru "Les Folatières"

Une parcelle qui depuis 2011 a toujours bien produit.
Une régularité qui sera probablement remise en cause avec le gel de ce printemps.
Un vin plus gourmand que le précédent mais également plus confortable en bouche avec une sorte de plénitude que l'on trouve sur les crus.
La finale sapide nous force à ne pas oublier d'en prendre un peu d'autant qu'à 52€ nous sommes probablement dans les moins chers des très bons 1ers Crus de Puligny.
Pourvu que ça dure.

Nous passons maintenant aux rouges >

* Hautes Côtes de Beaune "Vieilles Vignes"

Un vin immédiat dominé par la framboise.
Une bouteille qui pourra se boire très rapidement avec une fraicheur qui conviendra parfaitement aux repas d'été.
je n'en ai pas pris car dans ce style de vin je privilégie la production locale avec des pinots mosellans, mais à 13€ nous avons un joli pinot à ouvrir en toutes occasions.

* Hautes Côtes de Beaune "Clos de la Perrière"

Un vin plus dense marqué par les fruits noirs.
Une structure plus massive; mais des tannins que je trouve trop hérissés.
J'ai là une petite divergence de goût avec Gérard qui apprécie ce style de vin que je trouve un brin trop rustique.
C'est un vin qui mérite de patienter un peu en cave pour gagner en harmonie.
Il est vrai que nous sommes encore proche de la mise et que le vin n'est peut-être pas tout à fait en place. 16€

* Beaune "Les Bons Feuvres"

Dans cette appellation riche de 1ers Cus, les derniers villages sont rares.
C'est un vin élégant avec une palette aromatique fruitée, conjuguée à des tannins soyeux et une bouche de belle densité.
Tout cela donne un résultat plaisant.
Pour 20€ tarif clients particuliers, on se dit qu'il y a des restaurants qui auraient intérêts à avoir de tels vins sur leur carte.
On se fait déjà plaisir et ça ne coute pas trop cher.
Si les vignerons nuitons gardent le même rythme d'explosion tarifaire exponentielle que l'on connait ces dernières années, nous savons qu'il sera toujours possible d'acheter du pinot en Bourgogne. Mais il faudra changer de nom de village sur les étiquettes.

* Pommard "Les petits Noizons"

Un Pinot qui nous a bien plu.
Un nez assez frais sur la griotte et les groseilles.
Des notes minérales avec des soupçons d'épices qui s'affirmeront probablement avec un peu de garde.
La bouche est tonique avec des tannins bien enrobés et une finale assez fine d'une belle longueur.
30€ pour ce Pommard élégant, un vin de coteaux dont la parcelle est considérée à juste titre comme étant une des meilleures classées en village.

Notre commande étant assez conséquente pour des particuliers, nous les laissons la préparer le temps de passer chez JB Bouzereau puis chez Roulot.
C'est sous la grêle que nous repassons plus tard chercher nos cartons.
Sébastien Magnien semblait inquiet pour le millésime en cours face à des aléas climatiques qui se succèdent sans que rien ne garantisse qu'il n'y en ait pas d'autres d'ici les vendanges.
Espérons pour eux que les Pinots puissent leur donner des satisfactions en 2021 parce que cela semble déjà bien compromis pour les parcelles en Chardonnay.

 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Super-Pingouin, Nathenri, bibi64, Vaudésir, leteckel, jd-krasaki, Vyat, Garfield, zekioflo
21 Mai 2021 14:32 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 737

Réponse de rkrk sur le sujet Domaine Sébastien Magnien : les 2019

Sur les deux Hautes-Côtes j'ai clairement préfére le Perrière que j'ai trouvé plus minéral et complexe. Mais le VV, avec son stylé plus fruité, a beaucoup de charme (mais peut-être moins de personnalité).

Ralf
19 Jui 2021 12:42 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1253
  • Remerciements reçus 734

Réponse de Nicoco sur le sujet Domaine Sébastien Magnien - visite au Domaine

Domaine Sébastien Magnien – compte rendu de dégustation (11 Juillet)

Nous sommes reçu par la Maman le dimanche matin. 




La clientèle particulier semble représenter un gros % des ventes du domaine, même s’il travaille également avec la restauration et l’export – année 2020 compliquée, avec une baisse significative des ventes à l’export et bien entendu à la restauration – heureusement que les clients fidèles restent présents selon notre hôte.   

Nous commençons par goûter une série de blanc :

Haute Côte de Beaune 2018 : nez légèrement beurré avec des notes de noisettes mais je trouve le vin encore un peu fermé (la bouteille a été ouverte à l’instant). La trame est acide et je trouve que ça manque de persistance – à revoir. Assez Bien

Beaune 1er Cru 2018 les Aigrots : là aussi, la bouteille a été ouverte à l’instant. Le nez est encore un peu sur la réserve mais la bouche est de meilleurs facture sur les notes florales, fruits jaunes avec une belle persistance aromatique – bien

Saint Romain sous le Château 2018 : le vin est issu de vieilles vignes en location. Bel équilibre entre l’acidité et la finesse avec de la tension – c’est très bon.

Meursault les Meix Chavaux : nez beurré, très floral et en bouche le vin livre une belle persistance aromatique avec une finale poivrée et épicée. Très bien

J’aurais voulu goûté au Puligny-Montrachet 1er Cru "Les Folatières mais malgré mes tentatives de séduction appuyées par mon sourire ravageur…rien n’y fit : bravo au calme et à la ténacité de la personne qui a résisté ? – tant pis, ce sera pour une prochaine fois.

Allez hop on passe aux rouges :

Haute Côte de Beaune Clos de la Perrière 2018 : le vin ne se goûte pas très bien en l’état (tout du moins selon mon palais) : acide et lactique. A revoir.

Beaune 1er Cru Les Aigrots 2019 : nez très ouvert et fruité avec un léger côté fumé. Bien

Volnay Les Echards (pas bien noté, mais il me semble que c’était du 2018) : le vin est plus rond et souple que la cuvée précédente – un vin très flatteur avec un beau potentiel. Très Bien

Pommard les Perrières 2017 : Très beau nez, séducteur, belle matière avec une longue persistance aromatique. Très Bien

En conclusion : un domaine familial sympathique et j’ai passé un très bon moment à déguster les principales cuvées. Je salue bien évidemment la réactivité et disponibilité du domaine qui a accepté de recevoir un nouveau et illustre inconnu comme moi (ce qui n’est pas chose commune dans cette partie du monde, il me semble) et qui plus est de me recevoir un dimanche matin !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Frisette, starbuck, leteckel, Vyat, Kiravi, Jeanveux
13 Juil 2021 19:28 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux