Nous avons 2162 invités et 70 inscrits en ligne

Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : CR: Domaine Jean Claude Bachelet & Fils, Chassagne Montrachet 1er Cru, Blanchot Dessus, 2014

CR: Domaine Jean Claude Bachelet & Fils, Chassagne Montrachet 1er Cru, Blanchot Dessus, 2014

Bue lors d'une soirée top niveau!!!

La robe est assez similaire au vin précédent ( Chassagne Montrachet 1er Cru, La Romanée, 2014 du domaine Morey Coffinet ). On retrouve un nez plus puissant également, empreint de noisette et pétard, ainsi que des notes d'agrumes et de fin boisé beurré. La bouche est d'une densité assez incroyable, profonde et très longue, avec un fin côté beurré et gras, mais paradoxalement assez peu perceptible. L'aromatique est elle aussi puissante, sur le pétard, la noisette grillée et les fruits à coque complété par ces mêmes notes d'agrumes, de gravier humide/pierre chaude et une sensation de fraîcheur mentholée/chlorophylle. La longueur est impressionnante, magnifiée par une acidité parfaitement équilibrée rendant le gras du vin complètement intégré. La finale, un tout petit peu chaleureuse, signe sa jeunesse, sur la pierre à fusil, le silex frotté et la noisette grillée. Il est évident que l'on est sur un terroir de premier ordre bourguignon, et je pars initialement sur un Meursault Perrières. L'apporteur signale qu'il s'agit de Chassagne, je me dirige alors sur Blanchot Dessus de Bachelet, sur 2014...Cette bouteille a (déjà) vraiment tout d'une grande et à mon avis, boxe sans aucun problème dans la catégorie Grand Cru. Exceptionnel (18/20), et probablement le meilleur blanc bu cette année.(tu) oo, oo, oo,

Flo (Florian) LPV Forez
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6612
  • Remerciements reçus 3676

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils – Chassagne Montrachet 1er cru – Blanchot Dessus – 2008

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils – Chassagne Montrachet 1er cru – Blanchot Dessus – 2008

Bue lors du Gala de Noël de LPV Versailles

Jean-Loup
La robe est également moyennement dorée, un soupçon plus dense que celle du Chablis.
Le nez se révèle puissant et racé, un beau grillé se fondant à des fruits jaunes.
La bouche frappe par son opulence, autant par son gras et sa matière dense que par son élevage classieux. La belle allonge est cependant un peu trop dominée à mon goût par des arômes vanillés.
Un vin qui a quelque peu divisé, encore trop marqué par le bois, surtout au réchauffement dans le verre.
Très Bien +(+)

Ralf
J’ai préféré le Chassagne avec son fruité plus expressif, presque exotique.
J’ai également apprécié son toucher de bouche, d’une opulence sans mollesse, rafraîchi par quelques notes citronnées.
Exceptionnel +
PS : il est vrai qu’avec l’aération et le réchauffement dans le verre les notes boisées/vanillées prennent un peu le dessus.

Denis
Le Chassagne est d'un style très différent, plus rond, brioché, gras.
Tout est absolument fondu et pour moi assez archétypique d'un grand chardonnay de la côte de Beaune sans excès de boisé ni de réduction.
Très Bien +

Vivien
La robe est presque identique au précédent, peut-être un poil plus soutenue.
Le nez est époustouflant de fruits (jaunes et blancs), de chèvrefeuille, de jasmin, quelle puissance !!!
La bouche est de grande classe, grande puissance, de grand volume, sur une belle déclinaison de fruits jaunes, de vanille, avec du gras, des épices, une grosse longueur. Malheureusement en s’échauffant l’élevage devient de plus en plus envahissant, dénaturant un peu le vin. Dommage !!!
Très Bien ++ seulement, mais potentiel de grand vin certain si cet élevage s’estompe.

Jean-Loup
#182
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81747
  • Remerciements reçus 7161

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils, Chassagne-Montrachet Les Encégnières, 2011

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils, Chassagne-Montrachet Les Encégnières, 2011



Bouchon parfait.
Belle robe bouton d'or bien brillante.
Nez généreux, sur un élevage présent d'un grand classicisme et qui frôle l'excès sans épuiser l'envie pour autant, sur le beurre frais, des traces fumées qui ne masquent pas de jolies senteurs de fruits jaunes.
L'attaque de bouche pose une immédiate perception de belle maturité par une matière ample d'une générosité bien mobilisée par une superbe acidité.
L'aromatique reste encore marquée par l'élevage par son beurré très présent mais sans aucune trace du végétal si courant sur ce millésime.
Finale riche mais au vu de l'équilibre plein sans rondeur, quelque chose me dit que la garde rendra justice à ce vin.
Bien à très bien.
#183
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 290

Raisin breton a répondu au sujet : CR: Jean-Claude Bachelet, Le Charmois, St-Aubin 1er cru 2014

Dégusté ici.

CR: Jean-Claude Bachelet, Le Charmois, St-Aubin 1er cru 2014
Très joli nez d’intensité moyenne (+), sur un grillé pas envahissant, les fruits jaunes, la fleur de vanille. À l’aération, se précise et se tend sur le citron et la menthe. Bouche à l’attaque dynamique, au milieu assez ample et gras mais avec une grosse tension acidité/matière et des amers élégants et vibrants. Finale marquée par l’élevage, sur le caramel, mais saline et salivante, assez longue. Ça commence fort !

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 217

TIMO a répondu au sujet : CR: Jean-Claude Bachelet, Champlots 1er cru 2012

CR: Jean-Claude Bachelet, Le Charmois, Champlots 1er cru 2012

Robe à la teinte soutenue, d'une brillance remarquable.
Le nez est très généreux. Les notes beurrées/briochées sont très présentes, soutenue par une fraicheur citronnée qui peine à voir le jour. Dans le ressort, avec l'évolution, des notes de verveine, une pointe fumée. Complexe mais tout de même assez orienté, très classique.
En bouche, le plaisir de l'attaque est court car le jus prend vite une place importante. La matière est dense, avec une dualité entre la sapidité et l'acidité. C'est équilibré sans être exactement harmonieux. Mais l'ensemble reste précis, avec une belle allonge et une finale très expressive avec des amers un poil rébarbatifs.

Belle bouteille qui est pour moi d'un grand classicisme. J'ai bien aimé mais suis content de ne pas en croiser tous les jours.
Certains n'auront pas adhérer à ce style et je peux comprendre.

PS: étonnant de voir pour ce domaine la régularité d'un CR à l'autre des impressions et des ressentis. Un style!!

TIMO
#185
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1561
  • Remerciements reçus 1165

leteckel a répondu au sujet : Jean-Claude Bachelet, Le Charmois, Champlots 1er cru 2012

PS: étonnant de voir pour ce domaine la régularité d'un CR à l'autre des impressions et des ressentis. Un style!!

Timo,
Tu parles de l'élevage qui semble appuyé sur le beurré/boisé ?

PS : je n'ai pas encore goûté le domaine mais j'ai 2 quilles en cave à ouvrir (sur 2013 et 2014) et je crains donc cet élevage prégnant.

Arnould.
#186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 217

TIMO a répondu au sujet : Jean-Claude Bachelet, Champlots 1er cru 2012

L'élevage est en effet bien perceptible. Le côté un peu réduit peut jouer aussi dans ce côté old-school.

Les connaisseurs du domaine sauront dire si on peut parler de constance à ce niveau.
Je pense en effet attendre la dernière quille qui me reste, disons 2 ans.

TIMO
#187
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 166
  • Remerciements reçus 295

Vesale a répondu au sujet : Jean-Claude Bachelet, Chassagne Montrachet Les Encégnières 2014

CR: Chassagne-Montrachet Les Encégnières 2014

Bue avec Garfield
Carafée 30/45 min

Robe dorée claire

Nez explosif sur les fruits jaunes, le beurre, la noisette, le poivre, le miel, quelques notes florales et fumées

En bouche, le vin est tendu,avec une acidité tonique, contre balancée par un joli gras enveloppant, avec sensiblement la même gamme aromatique qu'au nez
La finale est très impressionnante pour un 'simple village"

Encore beaucoup de potentiel sur ce millésime, excellente bouteille


Guillaume
#188
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Pinardo, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 166
  • Remerciements reçus 295

Vesale a répondu au sujet : Jean-Claude Bachelet, Puligny-Montrachet 1er Cru Sous le Puits 2014

CR: Jean-Claude Bachelet, Puligny Montrachet 1er Cru Sous le Puits 2014

Garfield:
Robe jaune intense, nez assez discret, typé côte de Beaune, avec une légère réduction et des notes de fruits jaunes, en bouche, un beau gras enveloppant, avec une très grande tension et persistance sur les agrumes. Un beau vin complet, encore un peu jeune comme le montrent les notes d'élevage "vanillées" au nez et en bouche. Très bien

Vesale:
Le nez nous place d'emblée sur le sud de la cote de Beaune avec une réduction très fine et un fruit déjà bien présent, l'élevage encore tres présent avec les notes de vanilles mais très agréable
En bouche, très gros volume, du gras, de la tension avec une acidité qui soutient bien l'ensemble
Beaucoup de plaisir en l'etat mais encore de belles années devant lui!


Guillaume
#189
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 191

asoulier99 a répondu au sujet : Domaine Jean Claude Bachelet & Fils, Bourgogne - Chardonnay, 2015

CR: Jean Claude Bachelet, Bourgogne - Chardonnay, 2015



Degusté le 20/04/2019, étiquette découverte sur 3 jours, peu d'évolution au fil du temps.

N : très expressif, le parfum embaume l'espace... Très axé sur les notes citronnée, le pamplemousse. Pointes de fleurs blanches, pierre à fusil, amandes, peu ou pas de bois au nez. Typé plutôt St aubin.

B : corps Medium, acidité Médium +, longueur médium +, alcool faible, en bouche le citron fait écho au nez, on sent fort ces agrumes, ceci n'est pas une acidité dérangeante et portant je ne suis pas de ceux qui s'entiche pour le culte de l'acidité.... . Très salivant, un côté iodé, calcaire.

Un beau vin, plutôt rectiligne. Avec un peu plus d'amplitude, de largeur et complexité et nous aurions un grand vin pour ce générique.

A l'aveugle, jamais je ne misera is un kopec sur un 2015. Le vigneron a pour moi maîtrisé le risque d'avoir un vin mou et trop pataud, peut être même trop mais çà c'est une histoire de gout.
Sur beaucoup d'aspects, ce vin me fait penser au Rully 1er Cru Les Pucelles 2015 de Jacqueson degusté il y a peu.

Curieux de voir ce que donnera ce générique après quelques années...
Étonné aussi du style tellement éloigné d'un St Aubin Remilly 2011 du même producteur qui m'avait laissé le souvenir d'un vin très riche et complexe, doté d'une grande profondeur. Je suppose qu'en 4 ans la vinification n'a que peu changé et c'est surtout la différence de traitement des 1ers crus du domaine versus ses Chardonnay génériques
#190
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2278
  • Remerciements reçus 860

GILT a répondu au sujet : CR: domaine Jean-Claude Bachelet & fils - Les Murgers des Dents de Chien 2011 Saint-Aubin

CR: domaine Jean-Claude Bachelet & fils - Les Murgers des Dents de Chien 2011 - Saint-Aubin

Belle robe jaune claire à la brillance soutenue.
Le nez est intense et dominé par le boisé.
La bouche est intéressante malgré un bois très présent: du gras, du fruit tout en conservant de la fraicheur.

Un vin prometteur qui me gêne un peu à ce jour par son élevage.A attendre.

Gilles
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 433

Garfield a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Chassagne Montrachet Les Encégnières 2015

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Chassagne Montrachet Les Encégnières 2015

Bouteille ouverte en apéritif et sur l'entrée, au restaurant "So" à Dijon, que je recommande d'ailleurs fortement aux amateurs. Une carte des vins impeccable (de très bons domaines, une sélection pointue) à tarif honnête (ce n'est pas le Soufflot mais pour Dijon c'est probablement l'un des restaurants qui marge le moins), plats toujours très bons et renouvelés très souvent, mêlant saveurs asiatiques et bourguignonnes.

En ce qui concerne ce vin d'un domaine que j'apprécie beaucoup et dont le millésime précédent nous avait séduit, au nez on a dès l'ouverture des notes d'élevage assez marquées (vanille, boisé, grillé) qui persistent au cours de la dégustation. En bouche le vin est très gras, assez ample, beurré, peu de fruit on a l'impression que l'élevage prédomine. En finale, à l'inverse du 2014 qui était très tendu, on touche aux limites du millésime avec quelques amers mais peu de tension, ce qui rend le vin assez lourd au final, on ne finit pas son verre d'une traite c'est sûr. Sur les tomates/burrata l'accord est plutôt réussi car l'acidité des tomates est bien compensée par le gras du vin. A revoir dans plusieurs années pour voir si l'élevage se fond, on sent qu'il y a ce qu'il faut derrière car le vin est dense, charnu presque. Bien en l'état seulement.

Charles
#192
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 433

Garfield a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Saint Aubin 1er Cru 2015 Derrière la Tour

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Saint Aubin 1er Cru 2015 Derrière la Tour

Et pour le carré de porc, cette très jolie bouteille. Première dégustation d'un rouge des frères Bachelet pour moi, toujours au restaurant "So" à Dijon. Une belle surprise, et un rapport qualité prix très intéressant (41 euros sur table). C'est aussi mon premier Saint Aubin rouge! Un vin à la robe grenat, au nez c'est mélange de fruits noirs à prédominance de mûre, très différent des rouges de la côte de Beaune que je goûte habituellement, le climat de Saint Aubin ayant une configuration géographique vraiment à part peut être est ce l'explication. En bouche, à l'inverse du chassagne, pas de perception d'élevage, un peu de réduction mais pas du tout gênante, les arômes de fruits noirs très présents, une finale minérale comme on peut le voir en côte de Nuits dans les beaux terroirs calcaires. Très bien. Accord avec la viande impeccable.

Charles
#193
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, Jonbob

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 166
  • Remerciements reçus 295

Vesale a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Chassagne Montrachet 1er Cru La Boudriotte 2013

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Chassagne Montrachet 1er Cru La Boudriotte 2013



Garfield:
Robe dorée, nez initialement mutique ainsi que la bouche.
Le vin ne se révèle vraiment qu'en fin de repas, et au toucher de bouche gras et onctueux que l'on retrouvait auparavant s'associent des notes de beurre, d'agrumes et florales. la longueur est bonne, avec une persistance sur une finale acide flirtant avec le végétal, mais pas déplaisante. Bien +

Vésale:
Le premier nez est assez discret pour ne pas dire atone
L’aération va lui faire le plus grand bien, pour prendre ensuite des notes fumes, fruitées (fruits jaunes, agrumes), un léger toasté, beurre brioche, l’élevage reste encore néanmoins assez présent

En bouche, le vin possède une belle carrure, du gras sans être excessif, toujours portée par les fruits jaunes, le beurre, l’allonge se fait plus minérale, avec une legere acidité sous jacente

Plus le vin s’aère et plus il va gagner en complexité et en ampleur, l’accord avec le plat est très plaisant (du Bar)

Bien tout seul, très bien en mangeant, et qui pourra encore vieillir sereinement quelques années de plus!

Guillaume
#194
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 191

asoulier99 a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Saint-Aubin 1er Cru En Remilly 2011

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils - Saint-Aubin 1er Cru En Remilly 2011



Bouchon parfait. Acheté sur les petites annonces pour une 20aine d'euros. C'est ma 2eme bouteille et c'est.... toujours aussi bon.
N : nez intense, profond, raisin, aubépine, fruit jaune
B : Corps dense, riche et ample avec un beau gras. La concentration est notable, on pourrait se croire sur une appellation plus prestigieuse. L'acidité est moyenne +, elle est soutenue par un zeste de pamplemousse. Pas de traces d'alcool (Médium). Quelques notes épices délicates en finale avant qu'un légère amertume amène une intensité supplémentaire. Longueur Elevée.

Top, Top, Top, dommage que le vin soit difficile à acheter en direct

Alexandre
#195
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils, Puligny Montrachet 1er Cru, Sous le Puits, 2014

CR: Domaine Jean-Claude Bachelet & Fils, Puligny Montrachet 1er Cru, Sous le Puits, 2014

Bue au Soufflot

Robe identique aux précédents. Par contre, on a un nez très expressif, citronné et floral (fleurs blanches…) et un fond noisette grillée. La bouche est d’une tension et d’une vivacité impressionnante. On retrouve une aromatique sur les agrumes (citron vert), un peu de fleurs blanches, un soupçon de gras, de poivre blanc, de menthol/chlorophylle et très peu de marqueurs d’élevage. C’est assez épuré et classe, bien dans la veine des beaux blancs de ce millésime que j’adore. La longueur est conséquente et largement digne de son rang même s’il est peut-être un peu moins complet que son frère Blanchot Dessus . Un superbe vin de gastronomie. J’ai beaucoup aimé, comme tous les vins que j’ai croisé de ce domaine jusqu’à présent. Exceptionnel (18/20).

Je découvre le compte-rendu de Gardfield et Vesale un peu avant, et j'y souscris pleinement!

Flo (Florian) LPV Forez
#196
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : CR: Passage au Domaine Bachelet & Fils

CR: Passage au Domaine Bachelet & Fils



Une récente bouteille de ce domaine bue au Soufflot , m’avait donné envie d’aller rendre visite au domaine, et en parlant avec Cédric, celui-ci était également tenté. Il est 17h20 et il fait nuit lorsque nous arrivons au domaine Bachelet & Fils, au hameau Gamay, à Saint Aubin. Il s’agit du dernier domaine de cette très belle journée commencée en Beaujolais ( Château Thivin ), puis poursuivie en Mâconnais ( Domaine Guerrin & Fils ) et Côte de Beaune ( Domaine Joseph Voillot ). Nous descendons immédiatement rejoindre Benoît Bachelet qui nous attend autour du tonneau, en compagnie de 2 jeunes dégustateurs, dont un poursuit ces études dans le but d’obtenir le DNO.
Benoît nous présente succinctement le domaine, repris avec son frère lors de la retraite de leur père. A l’heure actuelle, il s’étend sur 10 ha environ, dont 75% planté en blancs et 25% de vignes de Pinot Noir. Le domaine s’inscrit pleinement dans une démarche respectueuse de la vigne, orienté biodynamie et Agriculture Biologique sans pour autant les revendiquer totalement. De gros efforts sont entrepris à la vigne pour la maîtriser. Les rendements sur le millésime 2017 sont d’environ 40 hL/ha. Tous les vins sont egrappés, ils passent globalement deux hivers en fût, pour un élevage global d’environ 18 mois, dans une cuverie récente (2010) un peu plus bas dans le village. Enfin, un soin particulier est pris pour le bouchage, avec 2 à 3 bouchonniers différents, marquage et suivi des lots, et désormais cirage intégral au domaine (Le coût total du bouchage est d’environ 60-70 centimes/bouteille, et même supérieur à 1 euro/bouteille pour Blanchot-Dessus et Bienvenues Bâtard Montrachet).



Benoît va nous faire déguster un large panel de la gamme sur le millésime 2017…ainsi que quelques belles surprises à l’aveugle à la fin !
(Notes pas forcément dans l’ordre de dégustation, sauf pour les vins mystère).

Bourgogne Chardonnay 2017 : Mise en bouteille début août, filtration lenticulaire. 21a10ca de vignes sur Chassagne Montrachet, plantée en 1999, exposé Sud Sud Ouest, sur un sol argilo-calcaire.
On a un nez grillé, sur la noisette, complété de tilleul et de citron. La bouche est fluide, souple, sur le citron, et reste fraîche et tendue. Très belle entrée en matière. TB+
Saint Aubin 1er Cru Les Frionnes 2017 : 20 ares, vignes de 30 ans.
On a un nez de poire et de tilleul. La bouche est souple, onctueuse, assez ronde, de demi-volume, mais un peu simple. B-TB et un cru que j’ai goûté de façon assez similaire chez Thibault Morey .
Saint Aubin 1er Cru Les Champlots 2017 : Vignes de 50-60, sols marneux.
On a un nez beurré et de tilleul. La bouche est ronde, assez puissante et riche et délivre un vin ouvert, d’une parfaite lisibilité, assez charnu et déjà très long, et qui se conclue sur de belles notes de pétard. E
Saint Aubin 1er Cru Le Charmois 2017 : 1 ha, exposé Est, vignes de 30-35 ans sur calcaire et riche mère de marnes rouge.
Le nez est fermé. La bouche est plus fraîche, mentholée et sur la chlorophylle. L’aération révèle un peu d’agrumes en compagnie d’un long acidulé type bonbon harlequin. L’ensemble est assez dense et dur et se conclue sur de fins amers de pétard grillé. E
Saint Aubin 1er Cru En Remilly 2017 : jeunes vignes de 15 ans exposées Sud, sur un sol dur, caillouteux et de terres blanches.
Le nez est initialement fermé, l’aération révèle de timides notes de citron vert. La bouche est ronde, assez volumineuse, de jolie maturité. La matière est un peu plus fluide et moins dure que le précédent et est assez long. TB-E
Saint Aubin 1er Cru Les Murgers des Dents de Chien 2017 : 0,27a70ca acheté en 2004, vignes plantées en 1957 et 2016, exposées Sud Est sur un sol calcaire, à la limite des Champs Gains de Puligny Montrachet.
On a un nez de citron vert, exotique avec un retour sur le gravier humide. La bouche est assez nerveuse, ou l’on retrouve du tilleul de la menthe et de la chlorophylle, complété par un joli poivre blanc. La finale est longue, sèche sur le pétard. E

Chassagne Montrachet Les Encégnières 2017 : Situé à la limite de Puligny Montrachet, sous le Bâtard. 37a02ca, planté en 1964, 1969 et 1973, exposé Est-Sud Est, sur un sol argilo-calcaire.
On a un nez sur l’orange, les agrumes, la mandarine…La bouche est plus fluide, avec moins de matière que les Murgers des Dents de Chien. On retrouve de la menthe et de la chlorophylle, tendu par l’acidulé du bonbon harlequin. La finale est fraîche, posée sur une fine impression de silex frotté. TB
Chassagne Montrachet 1er Cru Les Macherelles 2017 : Sol argilo-calcaire.
Le nez est assez neutre. La bouche est plus dense, assez pierreuse, sur le gravier humide. La matière paraît assez mûre et tendue, avec une finale sur le pétard. TB
Chassagne Montrachet 1er Cru La Boudriotte 2017 : Vignes de 70 ans plantées sur des Marnes un peu grasses, sur l’entité « Morgeot ».
On a un nez de fruits jaunes charnus et mûrs. La bouche est riche, mûre, de gros volume et dense. La longueur est conséquente, et se termine par une finale marquée par des amers de zests de citron vert. Un style qui fera évoquer le domaine Droin par Cédric, et je le rejoins totalement. E
Chassagne Montrachet 1er Cru Blanchot Dessus 2017 : 12a42ca, planté en 1927 (la plus vieille du domaine), exposé Sud, sur un sol argilo-calcaire. Situé sous le Montrachet du Comte Lafon, entre les vignes des domaines Vincent Girardin et Morey Coffinet.
On a un nez de pétard et de céréales, de silex frotté et d’agrumes. La bouche est superbe d’équilibre, dense, tendue, sur le citron le silex et le gravier humide…tout en restant finement grasse, rendant la finale d’une immense longueur, un peu riche. Match dans la catégorie Grand Cru indéniablement. E+++ oo, oo, oo,

Puligny Montrachet Les Aubues 2017 : A la limite de Chassagne, mitoyen des Encégnières.
On a un nez de tilleul, complété d’une grande floralité (jasmin…). La bouche est marquée par l’empreinte de fruits jaunes mûrs, tout en restant tendue grâce à une belle acidité motrice. On retrouve en complément du tilleul, de menthol et de la chlorophylle, qui tendent à étirer et rafraîchir le vin. La finale est marquée par des amers un peu imposants. TB
Puligny Montrachet 1er Cru Sous le Puits 2017 : 23a15ca, vignes de 1951, exposé Est, sur un sol argilo-calcaire.
On a un nez plus neutre, sur le gravier humide. La bouche est tendue, assez effilée, toujours empreinte de floralité, qui la rend très délicate et aérienne. C’est long, tendu, propulsé par une juste acidité. Un cru très féminin, en dentelle. E
Bienvenues Bâtard Montrachet Grand Cru 2017 : On a un nez plus floral, fait de fleurs blanches et de menthe, mais de façon plus discrète globalement que Blanchot Dessus, goûté juste avant. On retrouve une bouche vive, tendue et citronnée et mentholée, dense, tannique, très longue, finement crémeuse. La finale est légèrement chaleureuse. E+ oo,

Bourgogne Pinot Noir 2017 : 52a16ca, vignes plantées en 1964 et 1967 sur Chassagne Montrachet, exposées Sud-Sud Ouest, sur un sol argilo-calcaire.
On a un nez de fraise et de bonbon kréma. La bouche est acidulée, avec un très beau fruité assez pur et frais. C’est simple, souple et gourmand. Assez proche de celui de Thibault Morey dans l’esprit et dans les goûts. TB
Saint Aubin 1er Cru Derrière la Tour 2017 : On a un nez épicé, de griotte, de framboise et finement végétal. La bouche est fluide, avec des tanins nombreux et fins. L’ensemble est de demi-corps, sur les baies rouges, avec une finale un peu végétale et rêche. AB-B
Chassagne Montrachet Vieilles Vignes 2017 : On a un nez très réduit. La bouche est plus volumineuse et grasse. Les tanins sont fins et plus élégants que le Saint Aubin, et se présente également de façon un peu plus longue. C’est facile, assez gourmand quoiqu’un peu serré. B-TB
Chassagne Montrachet 1er Cru La Boudriotte 2017 : On a un nez vineux, sur le raisin frais, la myrtille et un peu sauvage. La bouche est pleine et dense, avec une jolie matière accompagnée de tanins fins et plus ronds que sur les vins précédents. Le toucher de bouche est beau, la longueur est belle. TB-E

La gamme a été passée en revue…c’est fini ? Et bien non ! Benoît s’absente 5 minutes et reviens les bras chargés de bouteilles non étiquettées…a nous les joies de l’aveugle !!!

Vin Mystère 1 :
Echantillon 1 : bouchon !
Echantillon 2 : Robe jaune claire à reflets gris. Le nez est beurré, avec un fin grillé/noisette et de tilleul, très beaunois. La bouche est tonique, avec pas mal de peps, très légèrement enrobé par une petite pellicule de gras. C’est très élancé et tendu, avec une jolie matière fuselée. Il s’agit d’un Chassagne Montrachet 1er Cru La Boudriotte 2014. E (j’étais sur Saint Aubin 1er Cru Les Champlots…)
Vin Mystère 2 :
Robe qui se dore légèrement. Le nez est sur la poire, le tilleul, le foin, complété par un très léger voile d’humus et de champignon. C’est assez complexe et commence à évoluer tranquillement. La bouche est tonique, riche, un peu crayeuse, avec une grosse matière presque huileuse, dense et profonde, complété par un léger mousseron. La finale est puissante et s’étire sur un fin côté pétard. Il s’agit du Saint Aubin 1er Cru Le Charmois 2010. E (j’étais sur Chassagne Montrachet Les Macherelles…)
Vin Mystère 3 :
La robe est or pâle à reflets gris. Le nez est sur les fleurs blanches. La bouche est effilée, fluide et ronde, avec une aromatique sur le chewing gum Hollywood, très florale, dont la matière est enrobée par un léger voile beurré. C’est génial de longueur et d’équilibre, avec une finale longue, fraîche et mentholée. Il s’agit d’un Saint Aubin 1er Cru Les Murgers des Dents de Chien 2007 E+ oo, (j’étais sur Puligny Montrachet 1er Cru Sous le Puits…)
Vin Mystère 4 :
La robe est d’or. On a un nez boisé, de grillé et de tilleul. La bouche est ronde, sphérique et mentholée, de grosse densité, impactante, avec des notes importantes de verveine. Il y a une très belle longueur, mais je le trouve à ce stade un peu moins complexe que le précédent, il finit très long et frais lui aussi. Il s’agit d’un Bienvenues Bâtard Montrachet 2005. E (j’étais sur un Chassagne Montrachet 1er Cru Blanchot Dessus)
Vin Mystère 5 :
Bouchon. Il s’agissait d’un Saint Aubin 1er Cru Le Charmois 2002
Vin Mystère 6 :
La robe est or. On a un nez fumé, avec un fin caramel. La bouche est grasse, ronde et riche, mûre, avec un toucher de bouche velouté et enveloppant mais en gardant une sacrée tension. La longueur est belle. L’ensemble est superbe, très équilibré et à maturité, mais avec un potentiel de garde encore certain. Un Grand blanc. Il s’agit d’un Puligny Montrachet 1er Cru Sous le Puits 1996. E++ oo, oo,

Au total…quel niveau mes amis !!! Des vins d’une construction redoutable, très tendus, présentant chacun de belles acidités et des matières toutes très denses. On sent des vins avec pas mal de réduction, et des élevages bien maitrisés, faisant d’eux de vrais vins explosifs en bouche. Ils confirment mes impressions récentes ressenties sur les 2014 ( Puligny Montrachet 1er Cru Sous le Puits et Chassagne Montrachet 1er Cru Blanchot Dessus ) et tout l’attrait que j’ai pour ces vins-là. Autant le dire tout de suite, je crois que je n’ai jamais goûté en même temps une gamme aussi homogène et avec un niveau qualitatif aussi élevé, car Oui, les vins blancs du Domaine sont de Grands Vins ! (et pour une fois, on ne pourra pas me reprocher de ne pas être d’accord avec JL M…) . Par ailleurs, l'expérience a montré que ces vins la, en plus d'être déjà à minima excellents en jeunesse, avaient une capacité de garde conséquente!
Concernant les rouges, se sont tout de même d’excellents représentants de Chassagne Montrachet, même s’ils n’atteignent pas tout à fait le niveau des chardonnays.
Quant à l’accueil…que dire, si ce n’est qu’il a été magistral et empreint d’une grande générosité. Le temps que nous a accordé Benoît est passé à la vitesse de la Lumière, avec toujours cette volonté d’expliquer de façon simple, claire et franche, les différentes composantes des parcelles, du métier de vigneron, des méthodes culturales…Bref, j’ai eu l’impression d’être pendant ce laps de temps à l’Université du Vin !!! On aurait aimé que le temps s’arrête…Mais c’est promis, on reviendra !!!
Il est grand temps de décoller du domaine après plus de 3h30 en cave, car je crois que nous sommes attendus quelques kilomètres plus loin pour une belle soirée en perspective, et que l’on commence à s’impatienter…


Benoît, Merci pour tout…et à l’an prochain !!!


Flo (Florian) LPV Forez
#197
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Jean-Paul B., Super-Pingouin, legui, sideway, peterka, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Cédric42120, TIMO, Vaudésir, asoulier99, LucB, Agnès C, wongmaster, starbuck, leteckel, ptitcoco, Cristobal, DaGau, Kiravi, Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 191

asoulier99 a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Bonjour

Merci pour ce brillant compte-rendu, on vous envie...
Vous avez eu la faveur d'être reçu sans être clients ?

Alexandre
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Oui, mais pas facile...et très peu à vendre malheureusement!!!

Flo (Florian) LPV Forez
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 191

asoulier99 a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Chanceux, jamais pu avoir accès. Nous avons essayé encore semaine dernière....
#200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Félicitations ....j'espère que la famille Bachelet va te proposer une belle allocation ...tu le mérites amplement , je sais que ces petits jeunes sont très à l'écoute des jeunes passionnés . Pour ceux qui n'auront pas accès au domaine , vous trouverez une belle allocation au Soufflot ...le domaine devrait très vite se retrouver en tête des bouteilles vendues dans cet établissement ....actuellement , ils sont en seconde position .
Sinon , quelques bouteilles en vente chez Vcommevin à Apt .... je vais revenir sur cette belle dégustation ( suite à une mauvaise manipulation , j'ai perdu mes notes ) , Jean Baptiste nous a présenté les mêmes bouteilles en fin de présentation du millésime 2017 ....et dans l'ensemble je me retrouve bien dans les commentaires de Flo ...il est à bonne école avec son équipe .
#201
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Je partage entièrement ton avis Jean Luc.

Flo (Florian) LPV Forez
#202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 227
  • Remerciements reçus 156

ptitcoco a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

J'ai retrouvé globalement les mêmes impressions sur les 2017 dégustés fin Octobre.
Avec un petit bémol pour le fameux BBM dont le côté traçant et vif m'avait un peu dérouté.
L'accueil des 2 frères Bachelet et leur pédagogie sont remarquables.
Encore merci à LPV de m'avoir fait découvrir ce domaine il y a 3 ans oo,

OAC
#203
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3163
  • Remerciements reçus 134

francois999 a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Je suis un peu dubitatif.
Vos commentaires laissent présager qu'on est en phase du futur meilleur producteur de puligny-chassagne.

Je n'ai pas bu beaucoup de vins de Bachelet (j'ai gouté 3 bouteilles sur les avis extraordinaires de certains et la dernière fut avec New LPV).
J'ai un avis un peu limité sur ces vins et du domaine mais je ne suis pas né de la dernière pluie ( ayant deja bu un grand nombre de producteurs dont toute la gamme de coche et ramonet plusieurs fois).

Et, bon les 3 bouteilles étaient bonne ou très bonne et évidemment quand tu vois ce qu'il écrit sur ce fil et ce que tu as dans le verre, j'ai eu une déception.
Et face à la concurrence, les vins sont loin d'être les plus mauvais mais pas les meilleurs aussi.
Mais pas au point de mettre exceptionnel au 3/4 des bouteilles, mais pas au point de s'arracher les bouteilles au soufflot comme les coche avant au pot d'étain.

Francois
#204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

François, par essence, les avis de chacun sont subjectifs et naissent du référentiel propre à chacun. Ton avis est par conséquent respectable, et je ne le remets nullement en doute.
Concernant ce que nous avons goûté avec Cédric, qui complétera mes notes s'il le souhaite, je trouve que l'on est vraiment dans le haut du panier, dans un style qui peut ne pas plaire à tout le monde, j'en conviens. Je ne dis pas non plus que se sont les meilleurs du quartier, mais à ce niveau là, à ces tarifs là, je veux bien m'en contenter. Je n'ai pas bu suffisamment de Coche Dury ou de Ramonet pour comparer, mais je n'ai pas l'impression que le gap qualitatif soit immense entre eux...

Flo (Florian) LPV Forez
#205
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2736
  • Remerciements reçus 379

Cédric42120 a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Mais pas au point de mettre exceptionnel au 3/4 des bouteilles, mais pas au point de s'arracher les bouteilles au soufflot comme les coche avant au pot d'étain.

Les gens qui s'arrachent les coche, s'arrachent il le contenu ou le contenant ou simplement profitent ils d'un prix "cohérent" pour goûter "coche" ?
Tout cela pour dire qu'il y a un facteur qui va au delà de la qualité intrinsèque du vin concernant coche, et qui n'est pas probant pour établir une échelle hiérarchique entre les deux domaines, si toutefois, ils sont comparables.

Je partage bien-entendu les louanges de Flo sur cette visite et la gamme des vins. Du haut niveau !(tu)

Cédric - LPV FOREZ
#206
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3054
  • Remerciements reçus 1910

starbuck a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

François, on ne le répètera jamais assez mais il est préférable de lire les commentaires plutôt que de s'attarder sur des notes qui n'ont de valeur que pour le dégustateur.

Je prends l'exemple d'un CR collectif rédigé un peu plus haut sur cette page sur un Blanchots Dessus 2008
Peu importe le pseudo car là n'est pas la question, on peut lire :
"Exceptionnel +
PS : il est vrai qu’avec l’aération et le réchauffement dans le verre les notes boisées/vanillées prennent un peu le dessus."


Perso je ne considérerai jamais comme exceptionnel un blanc de plus de 10 ans qui est encore dominé par les arômes de bois.
En lisant le commentaire et en faisant abstraction de la note, je sais que cette bouteille n'est pas pour moi.
Le CR est donc particulièrement utile.

Par contre on peut saluer la générosité des vignerons qui avaient ouvert un max de bouteilles lors de la dégustation relatée par Flo
Peut-être avait-il du monde juste avant ou le lendemain mais en tout cas il est évident qu'il est possible de se faire une idée du millésime avec une telle dégustation.
Et Flo toujours aussi précis et agréable à lire dans ses restitutions. C'est une évidence mais il est bon de la rappeler de temps en temps ;)

Sylvain
#207
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3163
  • Remerciements reçus 134

francois999 a répondu au sujet : Passage au Domaine Bachelet & Fils

Frisette écrit: François, par essence, les avis de chacun sont subjectifs et naissent du référentiel propre à chacun. Ton avis est par conséquent respectable, et je ne le remets nullement en doute.
Concernant ce que nous avons goûté avec Cédric, qui complétera mes notes s'il le souhaite, je trouve que l'on est vraiment dans le haut du panier, dans un style qui peut ne pas plaire à tout le monde, j'en conviens. Je ne dis pas non plus que se sont les meilleurs du quartier, mais à ce niveau là, à ces tarifs là, je veux bien m'en contenter. Je n'ai pas bu suffisamment de Coche Dury ou de Ramonet pour comparer, mais je n'ai pas l'impression que le gap qualitatif soit immense entre eux...


Oui Florian, je suis d'accord avec toi que chaque avis est subjectif.
Ce n'est pas une critique de ton post, Ton post donne un avis intéressant sur toute la gamme de Bachelet.

Tu as très bien résumé ce qui transparaît des commentaires, c'est " mais à ce niveau là, à ces tarifs là ... on est vraiment dans le haut du panier"

Point de vu tarif , chez les cavistes parisiens, je trouve qu'on est dans la moyenne du haut du panier, des 2*.
Cela dépend beaucoup du caviste car je vois pour le même saint aubin 1er cru des prix allant de 36 à +50€.
Est ce que mes cavistes essayent de s'aligner sur IDW (où les prix sont atroces genre +60€ les saints aubins 1er cru) ?

( Les 2* pour moi, c'est les très bons producteurs comme marc colin, bruno colin, henri germain, miluski, bouchard domaine (sur meursault genevriere et perriere) ... j'en oublie )

Point de vue qualitatif, Ma premier impression est 2*
Il est vrai qu'il faudrait que puisse en gouter plus pour avoir un meilleur avis.
J'ai gouté un saint aubin 2016 1cru chépluquoi. Tres bon mais j'ai un meilleur souvenir des saint aubin de marc colin et point vue tarif caviste on est kifkif ou en dessous (pour mes cavistes les plus cher).

J'avoue que le puligny montrachet les aubues 2010 quoique bon m'a laissé pas mal sur ma faim vis à vis de la concurrence.

Francois
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 217

TIMO a répondu au sujet : CR: Jean-Claude Bachelet, Saint-Aubin en Rémilly 1er cru 2012

Je suis assez d'accord avec François et sa préférence pour des vins comme ceux Marc Colin est aussi la mienne (voir aussi Colin-Deléger par exemple même si ses vins se font rares par la force des choses...)

Récemment ce En Rémilly m'a fait une bonne impression, meilleure que Charmois avec plus de dynamise et d'énergie mais encore ce côté très travaillé. Mon co-dégustateur fait la remarque que je trouve pertinente : ça surjoue un peu.

CR: Jean-Claude Bachelet, Saint-Aubin en Rémilly 1er cru 2012
Caractère mûr et élevé.
Nez lacté (s'atténuant), beurré, praliné, avec citron et iode en second plan (plus présents après 24 heures)
Début d'évolution avec des notes de champignons.
La bouche à la fois tendue et sapide. Un volume imposant, riche, "chic".
La densité de la bouche est très influencée par la température et au réchauffement on perd en buvabilité.
La finale relance bien tant que l'on garde son verre au frais.
La retro porte les notes pralinées et citronnées.

TIMO
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5343
  • Remerciements reçus 2115

Frisette a répondu au sujet : Jean-Claude Bachelet, Saint-Aubin en Rémilly 1er cru 2012

En l'occurrence, je connais un peu plus la production du domaine Marc Colin, que j'aime également beaucoup, je suis d'accord avec vous deux. Et bien à mon sens, les vins que j'ai eu l'occasion de goûter du domaine Bachelet sont à mon avis de niveau équivalent, au moins. En tout cas, pas inférieurs.
Après, comme on le signale tous, se ne sont plus que des histoires de goûts personnels.

Flo (Florian) LPV Forez
#210
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Julien Ko

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux