Nous avons 2051 invités et 40 inscrits en ligne

Domaine Anita, Jean-Pierre et Stéphanie Colinot (Irancy)

  • Messages : 12074
  • Remerciements reçus 2303

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Domaine Anita, Jean-Pierre et Stéphanie Colinot (Irancy)

Le Jean-Pierre c'est quand même un personnage.
Tout qui a discuté avec lui a dû comprendre que la carrière de Stéphanie ne serait pas un long fleuve tranquille...
A un moment, il faudrait quand même pouvoir passer la main et profiter sereinement des dernières années; au soleil du midi par exemple!

jlj
11 Avr 2018 21:49 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 203
  • Remerciements reçus 83
Passage totalement à l'improviste, madame Colinot nous accueille tout de même avec beaucoup de gentillesse. Nous ne reviendrons pas sur l'étalage public qui a été fait de leurs déboires familiaux, monsieur nous rejoindra, telle une tornade, sur la fin de la dégustation.

CR: Colinot Cailles 2014 : robe vive, nez sur la finesse et belle acidité.

CR: Colinot Mazelots 2014 : un peu de César, robe tuilée, fermeté en bouche, belle minéralité. Longueur moyenne.

CR: Colinot Palotte 2014 : robe vice et tuilée, nez plus mûr, graphite, orange sanguine. Très belle acidité étirante. Coup de coeur.

CR: Colinot Très Vieilles Vignes 2014 : une cuvée qui m'était totalement inconnue. Ferme, puissant.

CR: Colinot Très Vieilles Vignes 2013 : confiture de fraise épicée (une alternative à Château des Tours ? pour rejoindre un post récent...). Coup de coeur de madame ma compagne.

CR: Colinot Cailles 2015 : fraises mures, belle mâche.

CR: Colinot Palotte 2015 : nez plus mûr, poivre, profondeur, retour salin et minéral. Le coup de coeur de la dégustation.

CR: Colinot Mazelots 2015 : nez plus atone, poivre ++ en bouche.

CR: Colinot Très Vieilles Vignes 2015 : rouge dense, nez fraise confiturée, sensation tannique assez forte.

CR: Colinot Soufflot 2015 : nez plus boisé, belle matière et belle mâche. Cuvée élevée en barriques.

CR: Colinot Soufflot 2012 : sensations d'élevage moins perceptible que le 2015, bouteille un peu en retrait. Ouverte depuis trop longtemps ?

CR: Colinot Palotte 2010 : plus évolué, très bien.

Encore un très grand merci à madame Colinot pour sa disponibilité. Le site d'Irancy, le village et le domaine valent à coup sûr le détour.


Twitter : @leicadr
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fre, LESSENTIERS1
29 Avr 2018 17:02 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12640
  • Remerciements reçus 193
Stéphanie Colinot vole de ses propres ailes :

www.terredevins.com/...


Philippe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki
11 Jui 2018 20:35 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 882
  • Remerciements reçus 210
CR: Domaine Jean-Pierre et Stéphanie Colinot, Irancy Vieilles Vignes 2005

Ouvert avec quelques heures d'avance, goûté et rebouché.
Servi vers 18°, accompagnant un bon rôti de porc, pommes de terre en cocotte, haricots verts.
Nez sur la terre sèche, un peu poussiéreuse. À l'aération, des notes de fruits rouges remontent, cerise et framboise, accompagnées d'un peu d'eau de vie. Peu à peu les fruits prennent le dessus et montent en densité.
En attaque le vin est frais, mêlant un trait herbacé à un fruité fin et élégant. C'est tendre, très agréable, rafraîchissant, salivant. On y revient facilement. Pas d'une grande longueur en bouche, mais qu'importe, on peut se resservir...

Le vin ne montre pas de signes de fatigue, il me semble en pleine maturité.

François
02 Sep 2018 11:35 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2499
  • Remerciements reçus 806
Il me semble un bon moment pour ouvrir la première des bouteilles ramenée de ma dernière visite au domaine - CR: Irancy "Palotte" Domaine Anita, Jean-Pierre et Stéphanie Colinot 2015
Une robe rouge d'intensité moyenne - Un nez sur la groseille, la fraise, un trait de vert / ronce comme si la vendange était partiellement entière - La bouche est vive, traçante, avec de beaux fruits rouges (mais un peu limite sur la maturité des fruits) - l'ensemble est plaisant, mais je trouve un peu limite en terme de maturité ou issu de rendements un peu trop important - Alors oublions les petites sœurs en cave pour voir l'évolution, après tout, j'ai de très beaux souvenirs d'autres bouteilles du millésime 1996 après quelques années de cave. BIEN
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
09 Déc 2018 18:01 #35
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2600
  • Remerciements reçus 2472

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Colinot, Irancy Palotte 2011

CR: Anita, Jean-Pierre et Stéphanie Colinot, Irancy Palotte 2011

Nez discret et un poil alcooleux, avec un peu d'écurie qui s'estompe progressivement, on est sur la mûre, la cendre, la ronce.
La bouche est corsée, un peu raide, l'aromatique reste au second plan. Bonne fraicheur et jolis petits tanins.
Plaisir moyen, fait le job à table.

JD | Lutèce
16 Déc 2018 20:23 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 216
  • Remerciements reçus 487
CR: Jean-Pierre et Anita COLINOT - Irancy "Les Cailles" 2008

Bouteille achetée au domaine en avril 2010 (13€) (suite à une belle dégustation avec Anita et Jean-Pierre, qui, avec son humour habituel a donné lieu à de belles rigolades :jump: )
Bue avec un coquelet cuit au BBQ, accompagné d'épis de maïs + piments d'Espelette, cuits en même temps au BBQ
Bouteille ouverte 4 h avant le service


Rouge grenat avec des reflets tuilés.
Attaque franche, suave avant que de légers tanins ne se manifestent. Arômes de fruits, fraises puis un peu de gibier.
Bonne structure en bouche et en mangeant les tanins ont disparu.
On retrouve les arômes de fruits rouges murs en fin de bouche.
Bon équilibre suavité/ tension.
La longueur est bonne.

Un Irancy de belle fracture encore au top de sa forme.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES
24 Juil 2019 12:08 #37
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2600
  • Remerciements reçus 2472

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Colinot, Irancy Côte du Moutier 2010

CR: Colinot, Irancy Côte du Moutier 2010

Robe grenat translucide
Nez un peu comprimé et sauvage aux évocations de gibier, de cerise à l'eau de vie et de cassis.
Bouche fondue à l'attaque, viandeuse, puis un beau jus s'exprime, légèrement serré par des tanins qui arrivent en nappe progressive. L'acidité donne une excellente fraicheur au vin.
Belle finale longue et délicatement tannique, évoquant le noyau de cerise.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Gibus, Gerard58
20 Mar 2020 21:32 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1927
  • Remerciements reçus 1151

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Colinot, Irancy Palotte 2003

CR: Irancy Domaine Colinot, Palotte 2003

J'avais été un peu déçu par le Irancy Mazelots 2003, dont la première bouteille fut ouverte pour ses 12 ans, avec une évolution assez marquée. Tout ne notant que depuis il ne bouge peu.
Certes, persiflerez-vous gaiement, quelle idée d'ouvrir un petit vin du nord de la bourgogne, d'un millésime solaire, aussi tard, humm ?
Hé bien je les ai achetés pour cela. Conseillé par l'éminent bouguignolophile Martial Jacquey, caviste incertain de qualité, qui m'avait vanté les 2003 Palotte et Mazelot, au sortir d'un article élogieux dans le Bettane et desseauve ancienne version.

Quelle bonne idée ! Très beau vin, trépigneur (nous trépignons une fois le nez humé) et enchanteur (nous chantons une fois le vin gouté). Magnifique nez de Pinot dense et enlevé. Un peu sur la violette, mon voisin est parti sur syrah le temps de quelques secondes...la robe est grenat foncée, et damned, qu'est ce que c'est bon. Notre ami listier Galinsky nous l'avait écrit : palotte, en bon millésime, c'est un foutu bon vin de garde. Bravo !

Si j'osais, je dirai qu'il ne manquait pas grand chose pour qu'il égale en plaisir le Cote Rotie 2005 d'Ogier bu en parallèle....

"42 est la réponse. mais quelle est la question ?" Douglas Adams H2G2, , guide du voyageur galactique.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Galinsky, Gibus, Zimmy, jd-krasaki, Gerard58, Kiravi
26 Juil 2020 17:38 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2600
  • Remerciements reçus 2472

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Colinot, Irancy Palotte 2011





Tout à mon enthousiasme icaunais, je tirebouchonne et dégoupille ce

CR: Colinot, Irancy Palotte 2011

Robe grenat.
Nez complexe et précis de tabac, feuille morte, cerise à l'eau de vie, touche florale (violette je veux bien, ça correspondrait assez bien à mon ressenti), fraise écrasée, cerise fraiche, terre humide ou jus de cuisson de champignons.
Bouche fraiche, à la structure longiligne bien présente, aux tanins souriants et abondants, intégrés, sans violence.
La finale offre ces beaux tanins qui sont un peu trop évidents pour être qualifiés de "friands", avec un retour sur le tabac. Le vin est tout de même soyeux, hautement buvable. Sa structure semble polyvalente.
Conformémement, peut être, au millésime, pas énormément de fruit, mais surtout du tabac, alternative aux notes tourbées qu'on peut trouver ailleurs à Irancy sur 2011, et une structure bien présente.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Gibus, Moriendi, Zimmy, Gerard58
25 Oct 2020 14:03 #40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 214
  • Remerciements reçus 336

Réponse de RVincent sur le sujet CR: Irancy Côte du Moutier 2014 - Domaine Colinot

CR: Irancy Côte du Moutier 2014 - Domaine Colinot

Ouvert début mi-octobre, sans carafage ni préparation particulière. Bu sur 24h.

Robe rouge tirant vers la brique, tuile, robe claire, peu brillante, souple dans le verre. Nez fruité de cerise, de prune "cuite", cendré/terreux. En bouche, le jus est léger, souple, acidulé. Longueur moyenne. Pas de sensation d'alcool ni d'astringence.
Le vin a gagné en densité en cours de repas. Le dernier verre bu était très bon, et je me dis "sacré RQP !"
Re-gouté le lendemain midi, le vin a perdu de son attrait. Fruits en retrait, moins de plaisir.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Gibus, Moriendi
10 Nov 2020 19:22 #41
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1927
  • Remerciements reçus 1151

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Irancy Palotte 2003 - Domaine Colinot

CR: Irancy Domaine Colinot, Palotte 2003

oui, je sais, "2 compte rendu en 6 mois du même vin, il que ça à boire le gars vinozzy ?" etc..persiflez, persiflez, il n'empêche que cette syrah de 10 ans est excellente.
Je savais depuis longtemps qu'un crozes de cet âge c'était bonne pioche.

Haha ! sacrés Jean-Pierre et Stéphanie Colinot, nous faire croire qu'on peut faire du pinot aussi aromatique en nord bourgogne, on se laisse pas avoir sur LPV, des pros on est. Aguerris. Il manquerait plus que ça vieillisse bien ces bêtes là. Avec du fond et une pointe lactée. Typique !
La violette je vous dit, c'est proche du cassis oui, mais à nous on la fait pas, hein.

"42 est la réponse. mais quelle est la question ?" Douglas Adams H2G2, , guide du voyageur galactique.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Nilgiri, mgtusi, Lionel73
11 Fév 2021 18:49 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 19

Réponse de Guillaume Pno sur le sujet Irancy les cailles 2014 - Domaine Colinot

CR: Irancy "les Cailles" 2014 - Domaine Colinot

Première expérience avec le domaine. 
Le nez est d'emblée superbe, fraise et petits fruits rouge, ronce, belle fraîcheur. La bouche est un peu moins expressive, avec une touche de poivre en finale, le vin est très tendu avec une belle acidité en finale. Léger manque de matière mais l'allonge est belle. Très plaisant en ces temps de grande chaleur. 

En revanche j'ai été un peu gêné par une sensation d'amertume en fin de bouche (retrouvée par les deux autres convives aussi). Je n'avais jamais senti ça. Est ce l'effet du cépage "césar" ? Je n'ai aucune expérience à ce sujet. La gêne fut moindre lorsque l'on a commencé à manger.

J'ai une bouteille de "cote du moutier" que je goutterai rapidement pour comparer

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Gibus, bibi64, Kiravi, Delphinette
16 Jui 2021 12:46 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 704
  • Remerciements reçus 417

Réponse de Delphinette sur le sujet Domaine Anita, Jean-Pierre et Stéphanie Colinot (Irancy)

Visite a l'improviste après la dégustation chez Droin.
les 2 jeunes etaients occuper à régler l'embouteilleuse.
anita se battait avec Orange pour rétablir sa ligne internet.
c'est donc Jean Pierre qui c'est occupé de nous
Une trentaine de bouteilles ouvertes en vrac sur la table entre les paniers et les différents objets du quotidien 
le decor est planté. 
L'homme est un personnage clownesque et il l'assume et surtout en joue.
On aime ou on aime pas de toute façon ça restera dans les mémoires. 
Des vins servis a volonté un peu comme les buffets asiatiques
tu goutes tu bois ou tu recrache 
C'est un peu selon ton humeur ou ta soif.
C'est folklorique amusant mais aussi lassant
Le vin est bon selon le niveau de la bouteille qui varie du jour même a la semaine dernière. 
je vous conseille de sélectionner les niveaux hauts les autres ne sont que roulette russe.
Mais il faut être honnête que certains rescapés sont bons voir très bon.
Nous avons eu la chance de tomber sur 2018 millésime du siecle comme 1947 croyons aveuglement notre hôte de toute façon je pense que nous n'avions pas le choix.
nous sommes repartis heureux avec quelques bouteilles. 
enfin heureux d'être ressorti du cirque. 
C'est vraiment du pur jus brut de chez brut.
Je finirais par un petit dicton amical. 
ce qui se passe chez Colinot reste chez colinot
 

They're BACK !!!!!!!!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, didierv, Gibus, denaire, Moriendi, bibi64, Vaudésir, Gerard58
16 Jui 2021 14:29 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 704
  • Remerciements reçus 417
 CR: Colinot Irancy Vieilles Vignes 2018

bouteilles ouvertes le midi et goûter le soir
ça decoiffe...
On était prévenu 2018 c'est le millésime du siècle 

Rouge profond violacé sans aucun reflet clair
Grosse larmes qui tapissent le verre qui semblent rester coller aux parois.
nez ubuesque dominé par l'alcool qui bouche les narines 
au bout de 10 minutes des notes légères de ronces et de cerises apparaissent enfin pour reprendre pied.
c'est assez déroutant. 
Ça reste chaud mais aucune notes confiturės au nez
La bouche est riche dominé par cet alcool mais ça commence a s'assagir.
tanins massifs mais sans artifices boisés 
Quelques amers et une acidité en filigrane arrive a se faire presente .
poivre noir et épices 
Le terroir arrive enfin a ressortir sur les classiques ronce noyau de cerise et le cepage .
A l'aveugle impossible de partir sur irancy 
Je part direct sur un italien un hybride entre la toscane pour son côté chaleureux et alcooleux et le piémont pour ses notes kircher
Un vin déroutant mais surtout sans artifices 
brut et naturel comme le bonhomme 
Atypique mais intéressant 
a laisser vieillir en espérant que ça ne tourne pas en confiture
décidément une rencontre humaine et œnologique a part entière 
 

They're BACK !!!!!!!!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, breizhmanu, Papé, Garfield
18 Juil 2021 21:45 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 74

 CR: Colinot Irancy Vieilles Vignes 2018

bouteilles ouvertes le midi et goûter le soir
ça decoiffe...
On était prévenu 2018 c'est le millésime du siècle 

Rouge profond violacé sans aucun reflet clair
Grosse larmes qui tapissent le verre qui semblent rester coller aux parois.
nez ubuesque dominé par l'alcool qui bouche les narines 
au bout de 10 minutes des notes légères de ronces et de cerises apparaissent enfin pour reprendre pied.
c'est assez déroutant. 
Ça reste chaud mais aucune notes confiturės au nez
La bouche est riche dominé par cet alcool mais ça commence a s'assagir.
tanins massifs mais sans artifices boisés 
Quelques amers et une acidité en filigrane arrive a se faire presente .
poivre noir et épices 
Le terroir arrive enfin a ressortir sur les classiques ronce noyau de cerise et le cepage .
A l'aveugle impossible de partir sur irancy 
Je part direct sur un italien un hybride entre la toscane pour son côté chaleureux et alcooleux et le piémont pour ses notes kircher
Un vin déroutant mais surtout sans artifices 
brut et naturel comme le bonhomme 
Atypique mais intéressant 
a laisser vieillir en espérant que ça ne tourne pas en confiture
décidément une rencontre humaine et œnologique a part entière 

 

J’espère que le français n’est pas votre langue maternelle. Car même n’étant pas francophone moi-même, j’ai dû arrêter la lecture, tellement cela faisait mal aux yeux!
18 Juil 2021 22:57 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux