Nous avons 1026 invités et 57 inscrits en ligne

Château Thivin

  • Messages : 11435
  • Remerciements reçus 1505

jean-luc javaux a répondu au sujet : Château Thivin, Côte de Brouilly Cuvée Zaccharie 2007

Kiravi écrit: C'était écrit où " cuvée Zaccharie" en 2007 ? Parce que là, sur la photo, je ne vois rien.


Sur le petit disque doré (ou rondelle ,...) ...;)

ici

jlj
#361
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 15

JérémyD a répondu au sujet : Château Thivin, Côte de Brouilly Cuvée Zaccharie 2007

C'est écrit là!
Effectivement la bouteille est un peu loin sur la photo, mais c'est la seule que j'avais prise.

#362
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1269
  • Remerciements reçus 67

oulababa a répondu au sujet : Château Thivin, Côte de Brouilly Cuvée La Chapelle 2015

CR: Château Thivin - Côte de Brouilly Cuvée La Chapelle 2015

Un vin très agréable, assez puissant, plus dans un registre sudiste, néanmoins doté d'une belle qualité de tanins, c'est bon, juteux, mais l'effet millésime se fait sentir.

Très bien

Xavier L.
#363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 400
  • Remerciements reçus 185

Fredimen a répondu au sujet : CR: Château Thivin : Côte de Brouilly cuvée Zaccharie 2016 (magnum)

CR: Château Thivin : Côte de Brouilly cuvée Zaccharie 2016 (magnum)

Bouteille épaulée 4 heures avant dégustation (en magnum), dégustée sur un pot-au-feu.

Que vous dire ?

C'est bon !

La robe est rouge / violette.

Au nez, fruits rouges (cerise, framboise, fraise), boisé (chêne) avec quelques notes d'épices.

En bouche c'est enveloppant, frais, fin, l'équilibre est parfait l'acidité parfaite ponctuée de quelques notes florales et épicées (poivre).

La longueur est au rendez-vous, c'est magnifique.

Le vin nous accompagnera jusqu'au dessert, où il témoignera autant de finesse et d'accord que sur le plat principal.

Chapeau bas !


Fredimen
#364
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Pinardo, rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5258
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a répondu au sujet : CR: Château Thivin: Passage au Domaine

CR: Château Thivin: Passage au Domaine




Une nouvelle excursion, quinze jours après la précédente , me mène en Bourgogne sur la journée, avec une soirée prévue avec les Beaunois. Mon acolyte Cédric m’accompagne et décision est prise de meubler le trajet de quelques domaines. Le premier se trouvant sur notre route est le Château Thivin, le plus vieux domaine du Mont Brouilly, acheté aux enchères par Zaccharie Geoffray en 1877 et comprenant à l’époque 2 ha, que je souhaitais découvrir. Nous arrivons pour 9 heures et c’est Claude Vincent Geoffray qui nous accueille. Actuellement, la 6ème génération est en place, par l’intermédiaire de Claude Edouard et Sonja Geoffray, et assure la relève de ce domaine à la très longue histoire, le manoir étant présent depuis le XIVème siècle.
Le domaine couvre actuellement 27 ha (dont 95% de Gamay et 5% de Chardonnay), lui permettant de produire environ 130000 bouteilles annuellement, vendues pour 50 % à l’export, 20 à 30 % de clientèle particulière et le reste en caviste/hôtellerie/restauration.
Les travaux à la vigne sont réalisés par une équipe d’une dizaine de personnes (en comptant les membres de la famille Geoffray), complété ponctuellement par environ une quarantaine de vendangeurs.
La conduite du vignoble se veut la plus respectueuse possible, selon les critères de l’agriculture biologique, avec la présence de fleurs et plantes sauvages, de légumineuses au sein du vignoble, la plantation d’arbres et de haies, l’utilisation d’engrais verts, la pratique de labours, la présence de moutons pour de l’éco-pâturage… L’objectif est de réduire la productivité naturelle du Gamay car, selon Claude Vincent Geoffray, « le Gamay est un garnement : il faut le freiner !!! ». Et cela impose un gros travail en amont de taille courte et d’ébourgeonnage, pour obtenir un rendement compris globalement entre 35 et 45 hL/ha.



Le chai est optimisé et organisé pour être le moins agressif sur le raisin : d’abord vendanges manuelles et transport en caissettes, puis double tri à la réception de la vendange, puis mise en cuve partiellement en grappes entières par gravité et utilisation d’un pressoir pneumatique (Bucher GC), avant un élevage en foudres de chêne de différentes provenances (et fûts pour Zaccharie) durant une petite dizaine de mois, et mise finale en bouteille à la fin du printemps (mai-juin).
Claude Vincent Geoffray nous fait faire le tour du chai et de différentes caves, avant de passer le relai à sa belle-fille suisse, Sonja, qui nous fera la dégustation.

Le parcellaire du domaine (ronds blancs avec le point noir au centre)

Carte 3D des appellations et Crus du Beaujolais: Le Cru Côtes de Brouilly est en marron, entouré en jaune par le Cru Brouilly


Beaujolais Village, Clos de Rochebonne, 2018: 100% Chardonnay, sol argilo-calcaire exposé plein Est. Clos historique d’environ 1,5 ha, relié au Château de Rochebonne au sommet du bourg de Theizé (480 mètres). Sol enherbé, vendanges en vert, élevage en barriques de 1 à 10 vins durant 8 mois.
Le nez est sur la poire complété par de la menthe fraîche et des fleurs blanches. La bouche est fraîche, dynamique, emportée par une belle vivacité. On retrouve une aromatique de chlorophylle et de menthe finement poivrée. La finale est courte. TB-
Brouilly, Reverdon, 2018 : Le lieu-dit « Reverdon » se trouve sur des sols pauvres de granit rose sur un coteau plein Est de 5,5 ha, entrecoupé de bandes enherbées et d’autres labourées. Elevage de 7 mois en cuves ciment.
Le nez est terreux, puis viennent des notes fruitées de mûre, de myrtille, de coulis de fraise. La bouche est acidulée, sur les agrumes et le bonbon harlequin. Les tanins sont fins, sur une matière de demi-corps. B-TB
Côte de Brouilly, Les Sept Vignes, 2018 : Assemblage de 7 parcelles (Clos Bertrand, La Chapelle, Les Griottes, Godefroy, l’Héronde, Henri, Les Fournelles) de différentes orientations (Est, Sud, Ouest) se trouvant sur le Mont Brouilly. Les sols sont de pierre bleue (Metadiorite), plus durs et calcaires sur le haut, plus argileux sur le bas. Densité de plantation de 7000 à 9000 pieds/ha. Elevage en foudre durant 7 mois. A noter la présence d’un peu de chardonnay.
On a un nez de confiture de fraise, de menthe poivrée. La bouche est plus volumineuse que Reverdon, assez ronde autour de tanins fins. Elle est d’une belle fraîcheur, mentholée et poivrée, avec un retour sur l’orange sanguine. La longueur est assez belle. TB-E
Côte de Brouilly, Les Griottes de Brulhié, 2018 : Parcelle chaude et précoce de 5 ha Exposé Sud Est, sur de fortes pentes à mi-coteau sur un sol de pierres bleues (metadiorite) ou se trouvaient d’anciens griottiers.. Densité de plantation de 7000 pieds/ha. Vendange entière, élevage en foudre de 7 à 9 mois. A noter un soupçon de chardonnay (1-2%).
On a un nez de confiture et de compote de fraise et de menthe poivrée, accompagné par un fin lacté. La bouche est plus rigide et tannique, autour de zests d’agrumes plus marqués. Il semble un peu plus dur à la dégustation. B-TB
Côte de Brouilly, La Chapelle, 2018 : Parcelle se situant au sommet du Mont Brouilly (450 mètres), très escarpée (jusqu’à 50% de pente) rocailleuse et aride, exposée plein Sud. Vieilles vignes de Gamay (60 ans) plantées à 8000 pieds/ha. Elevage en foudre durant 10 mois.
Le nez est fermé. La bouche paraît plus structurée, avec également plus de fond. On retrouve encore ce côté acidulé/bonbon harlequin accompagnant des tanins très fins. La finale est un peu sèche, fraîche, avec des notes d’agrumes et de jus d’orange pressé. B-TB
Côte de Brouilly, Godefroy, 2018 : Parcelle de 70 ares, exposé plein Est en bas de la colline de Brouilly, sur un sol plus lourd. Vigne centenaire, plantée à 9000 pieds/ha. Elevage en foudre de 7 à 9 mois.
On a un nez fermé. La bouche est belle, avec une grosse structure et de nombreux tanins. La matière est belle, dense, compacte et fraiche, entrainant une jolie aromatique de baies rouges. La finale est satisfaisante de longueur. TB



Côte de Brouilly, Zaccharie, 2018 : Seule cuvée élevée 100% en barrique, dont 10% neuf (le reste, de 1 à 5 vins). Il s’agit d’une sélection des meilleurs raisins de vieilles vignes (Chapelle au Sud, Godefroy à l’Est). Elevage 9 mois.
On a un nez lacté, sur le yaourt à la fraise, fruits mûrs. La bouche est veloutée, ronde et crémeuse, témoins d’un bel élevage, démonstratif mais gourmand et enrobant une matière mûre et généreuse, aux tanins nombreux et gras. C’est assez sexy, avec de belles notes d’orange sanguine pour équilibrer et tonifier ce jus charmeur. La finale est longue et enveloppante. TB-E


Au total, nous sortons avec quelques achats de ce premier domaine, enchanté par la qualité et la fraîcheur des jus, en particulier sur ce millésime 2018, beau en qualité et gros en volume. D’ailleurs, par cette matière, ces accents épicés et sanguins, tendus, frais et acidulés, certains vins pourraient facilement m’évoquer des syrah. Vraiment du beau travail.
Je retiens particulièrement les 7 vignes, en tant que vin de casse-croûte, sans prétention et à la facilité immédiate. Mentions également pour Godefroy, pour la structure, qui est armé pour défier les années et qui n’a rien à envier à Zaccharie (si ce n’est l’élevage) et justement, à Zaccharie, au profil beaucoup plus international et flatteur. Le Château Thivin, implanté dans cette magnifique région des pierres dorées, est un bien bel ambassadeur des vins de la région et fera désormais partie d’une short-list lors d’un prochain passage en beaujolais. Nous remercions vivement la Famille Geoffray pour leurs vins ainsi que leur accueil et leurs multiples explications concernant leur production.


Flo (Florian) LPV Forez
#365
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Eric B, daniel.gureghian, Gibus, sideway, chrisdu74, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, Cédric42120, f.aubin, sebus, jd-krasaki, LLDA, Cristobal, rudy.B, vvigne, Jullux, DaGau, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Château Thivin

Carte 3D des appellations et Crus du Beaujolais: Le Cru Brouilly est en marron, entouré en jaune par le Cru Côtes de Brouilly

C'est l'inverse, Brouilly en jaune.
#366
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80908
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : CR: Château Thivin, Côte de Brouilly, Godefroy, 2009

Une horizontale de beaujolais 2009

CR: Château Thivin, Côte de Brouilly, Godefroy, 2009



Enzo
Nez très ouvert sur la menthe fraîche, les fruits noirs, une note de vendange entière dans un ensemble séveux.
La bouche est riche avec un enrobage important et ultra gourmande. Seuls les tannins nombreux et encore jeunes affermissent l’ensemble. Longueur correcte et joli fond de verre.
Très bon. D’autres ont moins aimé.
Très Bien.

Oliv
Robe violacée assez légère.
Nez ouvert, sur le cassis frais, le cacao, le chocolat blanc, une pointe résineuse et une certaine volatile.
Belle bouche juteuse et ample, sur un chouette équilibre entre douceur et acidité dans un ensemble d'une grande franchise, avec tenue et gourmandise.
Le vin s'ouvre sur une finale avec de l'allonge et une fraîcheur portée par une volatile pointue et de beaux tanins bien présents.
Très bien.
#367

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 588
  • Remerciements reçus 122

pierrat a répondu au sujet : CR: Château Thivin cuvée Zaccharie 2018

CR: Château Thivin cuvée Zaccharie 2018

Nez envoûtant de fraise, d'agrumes.
Bouche enrobée, ronde, soyeuse, avec une finale acidulée. Belle longueur aussi. Un bien beau vin, trop jeune évidemment
#368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 78

rafalecjb a répondu au sujet : CR: Château Thivin - Millésime 2018

CR: Domaine THIVIN

Reverdon 2018 : Au nez, de la framboise et de la groseille. Une belle fraicheur bien acidulée. En bouche le trouve la trame un peu trop dure, enveloppée dans une acidité trop marquée à mon gout.
13-13,5 en l’état

Les griottes de Brulhié 2018 : Un nez plus gourmand, plus chaud avec un côté tarte aux fraises. Belle attaque en bouche assez enveloppée dans une trame bien faite. Bon équilibre d’acidité. Finale un peu moyenne, je lui donnerai un peu de temps en cave.
14,5 en l’état

La Chapelle 2018 : Un nez encore plus gourmand encore. Plus de matière de volume et de fruits avec plus de nuances de fruits rouges. Attaque élégante, une belle tension et de la droiture. Jeune mais beau potentiel
15-15,5 en l’état, potentiel 16-16,5

Godefroy 2018 : on est dans les mêmes nuances que la Chapelle je trouve mais avec plus de charme et d’élégance. Mieux que La Chapelle à ce stade et un beau potentiel
Potentiel 16,5

Zaccharie 2018 : un nez gourmand sur la tarte framboise, puis avec des nuances plus minérales de cailloux. Un boisé discret apparaît ensuite. Bien trop jeune en bouche mais une belle trame bien enveloppée qui demande juste beaucoup de patience !
Potentiel 16-17,5

BONUS
La Chapelle 2016 (magnum) : C’est très beau au nez ! Beaucoup d’émotion, c’est frais, plus complexe, avec du fruit du minéral et aussi des notes végétales subtiles. En bouche c’est très équilibré, en phase avec du fruit de la rondeur et beaucoup de charme !
En l’état 16,5 /20

@marc
#369
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, sideway, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1221
  • Remerciements reçus 1043

Kiravi a répondu au sujet : CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - Clos Bertrand 2018

CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - Clos Bertrand 2018

La robe est pourpre sombre, quasiment opaque.
Le nez propose beaucoup de fruit, de la cerise avant tout. Très gourmand.
Les fruits rouges acidulés emplissent une bouche ample à la matière à la fois généreuse et vive, dotée d'une vraie élégance. L'équilibre est parfait. Il y a un peu d'accroche, on n'a pas affaire à un vin de soif lisse et sans personnalité. Cette colonne vertébrale fraîche et goûteuse mène à une assez longue finale.
Voilà un très bon vin d'ores et déjà hautement buvable. Ça peut être pratique un millésime qu'on n'est pas obligé d'attendre une éternité...

Marc, assez vieux débutant
#370
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, sideway

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1221
  • Remerciements reçus 1043

Kiravi a répondu au sujet : CR: Château Thivin - Beaujolais Villages Blanc - Marguerite 2017

CR: Château Thivin - Beaujolais Villages Blanc - Marguerite 2017

La robe est d'un doré intense, brillant, limpide. On pourrait croire à un vin plus âgé.
Au nez on perçoit d'abord le bois, assez prégnant. La tartine est généreusement beurrée. Heureusement l'aération atténue ce qu'on peut considérer comme un excès et permet à des notes florales de s'exprimer, suivies d'accents fruités de poire. Un petit côté toasté complète cet ensemble assez multiple.
La bouche est construite autour d'une très belle fraîcheur. Le vin est rond, souple, d'un toucher très agréable, ondulant avec volupté autour de la langue. Les perceptions du nez se confirment. Le boisé domine encore un peu. La densité de la matière et la présence aromatique encore ramassée laissent penser qu'on peut attendre en confiance que les notes d'élevage soient plus discrètes. C'est droit, sans faiblesse, jusqu'à une finale de belle longueur accompagnée d'une subtile amertume d'amande douce.

C'est déjà bien mais si on patiente un peu, ce sera certainement meilleur.

Marc, assez vieux débutant
#371
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6491
  • Remerciements reçus 3342

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Thivin - Beaujolais Villages Blanc - Marguerite 2017

Marc, tu fais une cure de Beaujolais en guise de janvier sec ?

Jean-Loup
#372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1221
  • Remerciements reçus 1043

Kiravi a répondu au sujet : Château Thivin - Beaujolais Villages Blanc - Marguerite 2017

J'admets un petit côté obsessionnel dans mes CR récents. Mais que veux-tu, le Beaujolais, plus j'en bois plus j'aime ça !
Quant au janvier sec, je ne suis pas archi militant...::oups::

Marc, assez vieux débutant
#373
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: flupke14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1221
  • Remerciements reçus 1043

Kiravi a répondu au sujet : CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - Les Sept Vignes 2018

CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - Les Sept Vignes 2018

Robe rubis intense.
Nez expressif dès l'ouverture sur les fruits rouges avec une pointe épicée (poivre?) et une impression de fraîcheur. Impression confirmée en bouche. Belle présence fruitée, légèrement acidulée avec la même pointe de menthe poivrée. C'est d'une remarquable vivacité gourmande. Les tannins sont à peine perceptibles, ça descend tout seul.
D'une totale gourmandise (un peu régressive il faut l'admettre…) avec des tartines de rillettes maison. A quatre, on s'est retenu pour ne pas ouvrir une deuxième bouteille.

Marc, assez vieux débutant
#374
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 342

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Château Thivin, Côte de Brouilly "La Chapelle" 2015

CR: Château Thivin, Côte de Brouilly "La Chapelle" 2015

Aromatique bien mûre sur la myrtille notamment mais avec la fraîcheur d'une note végétale sans doute apportée par la rafle: on peut par ailleurs parler de complexité avec des notes florales et épicées. La bouche est veloutée même si les tanins, poudrés, ne sont pas encore totalement fondus. Finale persistante avec de la tension. Fond de verre addictif.
Très bon moment avec ce vin.

JB
#375
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway, Jean-Loup Guerrin, faka, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 309
  • Remerciements reçus 92

Hpesoj a répondu au sujet : CR: Château Thivin, Côte de Brouilly Les sept vignes 2018

CR: Château Thivin, Côte de Brouilly Les sept vignes 2018
Bouteille servie en sortie de cave (13/14°C) sur un apéro dînatoire.

Robe pourpre, translucide quoique assez sombre. Nez sur un dyptique fruit rouge (fraise plutôt framboise, pas de cassis / myrtille) et végétal ou herbacé. La bouche est gourmande, mais avec un côté sérieux / séveux apporté par cette note de fraicheur dans l'aromatique. Malgré une première impression de fluidité, la matière présente une certaine densité, avec des tanins qui se font un peu sentir en fin de bouche et renforcent la sensation de sérieux.

Un bon moment.

Joseph
#376
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway, breizhmanu, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5258
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a répondu au sujet : CR: Château Thivin, Côte de Brouilly, Les Sept Vignes, 2018

CR: Château Thivin, Côte de Brouilly, Les Sept Vignes, 2018

Ouverte au débotté (pour se remonter le moral et couper un peu la quarantaine...)

La robe est grenat pourpre. Le nez est engageant, fruits bleus (cassis, myrtille), avec des notes florales. La bouche est complètement déliée, fluide et fraîche (très léger menthol), sans accroche et d'une buvabilité hautement redoutable. Toujours un côté fruité très plaisant, sur la myrtille, le cassis, complété par un peu de fumé, finement poivrée et une très légère sensation pierreuse/graphite. Pas d'aspérité tannique, une longueur peut être un peu courte mais dans le genre vin de soif, un sacré canon!!! TB+ (16,25/20). A deux, la bouteille a tout juste tenu le discours du Président...

Flo (Florian) LPV Forez
#377
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1221
  • Remerciements reçus 1043

Kiravi a répondu au sujet : CR: Château Thivin - Brouilly - Reverdon 2018

CR: Château Thivin - Brouilly - Reverdon 2018

Belle robe rubis, violacée, relativement sombre mais parfaitement translucide.
Le nez est éclatant, panier envoutant de fruits rouges, totalement aguicheur.
Le vin est construit sur une trame vive, légère, mentholée et déroule sa gourmandise fruitée du début à la fin de bouche où quelques petits tanins très fins se font à peine sentir. La finale acidulée est d'une longueur plus qu'honorable.

Dans la famille "cuvée d'entrée de gamme qui sidère", on a là un sacré client. Acheté au domaine pour pas grand chose (autour de 8/9€) ce vin s'est assoupli depuis le printemps 19 où je l'avais trouvé un peu acide à mon goût. Il est maintenant à point pour des régalades régressives. Pas sûr qu'il m'en reste beaucoup à la fin du confinement...

Marc, assez vieux débutant
#378
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, sideway, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, AgrippA, Jullux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 361
  • Remerciements reçus 113

Jullux a répondu au sujet : CR: Château Thivin - Brouilly - Reverdon 2015

CR: Château Thivin - Brouilly - Reverdon 2015

robe grenat (ici c'est Metz ! )
Nez sur les fruits rouges gourmands, un léger côté terre.
bouche soyeuse à souhait, très sur le fruit, finale légère sur des tanins complétement fondus.
L'importateur luxembourgeois le vendait 5 euros en fonds de cave, j'ai bien fait d'en faire provision.
Ca va enchanter mes BBQ cet été.
#379
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux