Nous avons 2021 invités et 41 inscrits en ligne

Château Thivin

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 1389
CR: Château Thivin Côte de Brouilly Cuvée Zaccharie 1999
Robe intense grenat / tuilée montrant une évolution certaine.
Expression aromatique de forte intensité. Notes tertiaires marquées: rancio, sanguin, thé noir, truffe.
Attaque acide et un peu astringente.
Matière au volume important, sapide.
Structure aux tanins légers, à l'alcool marqué, acidité un peu dérangeante, dommage.
Finale de longueur modérée.
A boire.
Au final, un Gamay frustrant car doté d'un potentiel et d'une matière hors norme à mes yeux, mais exagérément évolué et doté d'une volatile marquée...
Il fut peut-être grand il y a 5 ou 10 ans !?
RIP
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, flupke14, LLDA, BATARDO
03 Jui 2021 18:40 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 339
CR: Château Thivin, Côte de Brouilly, Les 7 Vignes, 2017

Bouteille ouverte au débotté.
Le nez est d'abord très fermé, puis après 1h d'aération, on retrouve de belles notes de cerise, épices. La bouche est plutôt en longueur, mais sans déficit de matière. C'est vraiment très agréable, assez simple mais assez irrésistible en l'état.
S'il me restait des bouteilles, je crois que je les boirais toutes prochainement!

Alexandre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA, BATARDO, Kiravi
14 Jui 2021 11:40 #452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5982
  • Remerciements reçus 1426

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Château Thivin, Côte de Brouilly "La Chapelle" 2015

CR: Château Thivin, Côte de Brouilly "La Chapelle" 2015

Nez très gourmand sur la mûre, la ronce, la cerise, 
Attaque veloutée, matière très juteuse qui donne une mâche addictive, qui finit sur la fraîcheur végétale (limite amère).
Finale encore un peu astringente, il n'y a pas à se précipiter pour en ouvrir.
Presque au top (à cause de l'amertume)!
A la hauteur du coquelet fermier  rôti!

    

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LucB, flupke14, LLDA, BATARDO, rafalecjb, Garfield
20 Jui 2021 19:23 #453
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3990
CR: Château Thivin -  Beaujolais-Villages blanc - Marguerite 2017

Pas beaucoup de changement par rapport à la bouteille bue il y a 1 an et demi. L'élevage domine toujours un vin d'ampleur moyenne, au toucher onctueux et à l'aromatique assez nettement marquée par le grillé (toasté si on veut) et le beurre. On devine le fruit, blanc peut-être, à moins qu'il n'ait jauni au contact du bois. L'ensemble n'est pas sans qualité, avec assez d'allant, moins marqué en bouche par l'élevage mais tout de même un peu trop beurré pâtissier à mon goût.
Un style assez riche qui peut plaire mais si on préfère davantage d'intégration il faut attendre. Jusqu'à quand? La matière le supportera-t-elle ?

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA
16 Juil 2021 00:06 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux