Nous avons 2062 invités et 63 inscrits en ligne

Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Rémi Jobard, Meursault les Genevrières 2009 face à Michel Bouzereau, Meursault Genevrières 2009

CR: j'ouvre un Meursault Genevrières 2009 de Michel Bouzerau.
Le vin est très bon mais il me semble manquer d'un peu de fraîcheur et avoir de très discrètes nuances oxydatives.
Je vais donc chercher un Meursault Les Genevrières 2009 de Rémi Jobard.
La robe est plus claire.
Le nez plus frais.
Mais les deux vins, en bouche, semblent très proches sur le plan qualitatif.
Ils sont concentrés, amples et équilibrés. La finale est de belle longueur, avec un petit plus pour celle du Bouzereau.

Ce très léger défaut à l'ouverture du Bouzereau m'a permis de comparer deux Genevrières qui étaient de très belle qualité.
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1684
  • Remerciements reçus 544

rkrk a répondu au sujet : CR: Rémi Jobard, Meursault les Genèvrières 2001

CR: Rémi Jobard, Meursault les Genèvrières 2001

Une belle bouteille qui ne montre pas de signe d'évolution malgré ses 16 ans.

L'aromatique est typée au nez et en bouche, sur les feuilles et des notes de fruits secs (amande). Le vin se montre mûr, très lisse, avec une acidité fine. Il manque peut-être un peu de densité et de longueur pour une meilleure note. Faute au millésime ? TB/EXC

En tout cas, j'ai apprécié l'absence de notes lactées/beurrées ou boisées qui marquent souvent les Côte de Beaune blancs d'un certain niveau.

Ralf
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru le Poruzot-Dessus 2005

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :


CR: Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru le Poruzot-Dessus 2005



Robe jaune paille d’intensité moyenne. Au nez c’est discret, très discret, fermé. En bouche, l’acidité est forte, mais ça reste équilibré par la puissance. Mais comme au nez, ça ne se livre pas, c’est cadenassé. Pas de défaut, mais à attendre. A ce stade, ce n’est pas l’extase. Bien +


Luc
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 149
  • Remerciements reçus 374

Pinardo a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard, Meursault Narvaux 2009

CR: Domaine Rémi Jobard, Meursault Narvaux 2009

Bouteille ouverte par un ami. J'aurais aimé en dire plus mais malheureusement cette bouteille est clairement victime d'oxydation prématurée et s'oriente uniquement sur des arômes de pomme... Il n'y en avait qu'une en cave, donc pas possible de juger si ça a touché le lot dans son ensemble. Dommage...
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11931
  • Remerciements reçus 1948

jean-luc javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard, Meursault 1er cru Les Genevrières 2008

CR: Domaine Rémi Jobard, Meursault 1er cru Les Genevrières 2008

Tiré de cette très belle dégustation


Son compagnon de table est plus discret, voire plus austère au nez.
L'élevage est parfaitement intégré, c'est très homogène, avec une unité de style du début à la fin, très structuré en bouche par de superbes amers, rien qui dépasse, tout est bien en place.
Il y a une belle rondeur, sur les fruits secs, mais c'est plus neutre sur le plat et il n'y a pas autant de dynamique que dans le Boisson-Vadot, nettement plus olé-olé...
Mais en tout état de cause, deux vins encore très jeunes et confrontation très intéressante entre deux styles tout à fait différents. Genre classique/baroque... mais j'y connais encore moins en art qu'en vin... :D
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1145
  • Remerciements reçus 1040

peterka a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard, Meursault Poruzots 2011

CR: Domaine Rémi Jobard Meursault 1er Cru Poruzots 2011

Robe très jeune, or blanc clair à reflets verdâtres
Bouquet discret mais subtilement complexe et délicat sur les fleurs des champs et à tisane (tilleul, camomille),
les fruits blancs à noyau (mirabelle), les agrumes (citron vert, pamplemousse). S’y ajoutent quelques notes de citronnelle, de coriandre fraiche et de gingembre.
L’attaque en bouche est fine, la suite fraîche, savoureuse et charnue sans excès. L’ensemble est tout en équilibre et élégance avec des amers de classe. Fin de bouche pleine de ressort et de puissance contenue.
Elevage imperceptible. Très belle persistance.

Très beau vin.

Pierre
#126
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, TIMO

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1779
  • Remerciements reçus 834

Psylo a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er cru « Charmes » - 2011

CR: Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er cru « Charmes » - 2011

Nez pas trop causant
Bouche assez ronde avec du fruit et des fruits secs
Avec le réchauffement un côté beurré / boisé ressort
Dommage pour le bois mais sinon un joli vin à boire en mangeant

Samuel
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19130
  • Remerciements reçus 2685

mgtusi a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard - Bourgogne blanc vignes nouvelles 2015

CR: Domaine Rémi Jobard - Bourgogne blanc vignes nouvelles 2015

Bouteille débouchée il y a quelques jours pour le "coup de blanc" à l'apėro.

L'aromatique a eu du mal à se révéler même aujourd'hui ça reste timide mais ne nous plaignons pas, le fond de bouteille est impeccable.
C'est tout de même plutôt agréable avec un joli volume mais on aurait aimé un peu plus de fruit.

Michel
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5382
  • Remerciements reçus 3406

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Les Genevrières 2005

CR:



Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Les Genevrières 2005
Bouchon très long légèrement pincé mais uniquement jusqu’au tiers.
Le niveau dans la bouteille est donc haut.
La robe est très jeune sur un jaune or parcouru de légers reflets verdâtres.
Le nez est puissant sur des notes florales, d’amande fraîche mais aussi d’agrume.
Un nez qui apparaît énergique.
Confirmation en bouche avec un vin bien jeune dans sa structure avec une énergie débordante aux accents pierreux et d’agrume semblable au nez.
Le vin est très long, idéalement équilibré avec un final très énergique sur une note grillée du plus bel effet.
C’est superbe mais encore bien jeune.
Un vin splendide qui me semble presqu’éternel !

Olivier
#129
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jean-luc javaux, Moriendi, romu, leteckel, bbesde

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 70

bbesde a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard, Meursault 1er Cru Le Poruzot du Dessus 2010

Domaine Rémi Jobard, Meursault 1er Cru Le Poruzot du Dessus 2010

Bu en apéritif.
Au nez, des notes de pierre et d'agrumes ressortent.

En bouche c'est très ample, il est dans sa jeunesse et je pense que ce vin pourra passer les années sans aucun problème.
Aucun bois en bouche mais des notes de fruits à coque, une très belle tension qui maintient le vin et une longueur importante.

Un très beau chardonnay.

Benjamin
#130
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83708
  • Remerciements reçus 9538

oliv a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard, Meursault 1er Cru Le Poruzot du Dessus 2010

!!CR!!
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5382
  • Remerciements reçus 3406

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005


CR:
Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005
Invité chez un ami restaurateur, nous avions convenu que j’apportais les vins et qu’il exerçait ses talents aux fourneaux.
Pour accompagner un filet pur de bœuf façon tartare au couteau, truffe.
Immense bouchon, très long et serré dans le goulot, de superbe qualité.
La robe du vin est d’un beau jaune or brillant mais ne fait pas ses quinze ans.
D’emblée, le nez livre un bouquet intense et complexe sur l’amande fraîche, le citron mûr, les fruits blancs et le chèvrefeuille.
En bouche, le vin est percutant, riche mais superbement élégant.
Grande acidité mûre et structurante qui accompagne le vin jusque dans sa très longue finale.
Superbe rémanence sur une note grillée élégante et cette note florale entêtante.
Tout simplement superbe !
Et ce vin n’a pas encore livré tout ce qu’il a envie de nous raconter.
Grand vin.

Olivier
#132
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., Super-Pingouin, jean-luc javaux, bibi64, Vaudésir, Papé, leteckel, ptitcoco, Kiravi, Garfield, Vesale, nishaton

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1996
  • Remerciements reçus 2476

leteckel a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005

Bonjour Olivier,

Quelle sélection ! :woohoo:
Je crois que je pourrais apprendre à cuisiner juste pour que tu t'occupes des vins...:)
Je m'étonne un peu de l'accord : tartare de boeuf /truffe avec le Meursault.
Ca matchait bien quand même ?
Idem sur le tortellini truffe crème avec le Puligny, toi qui possède de jolis italiens...

Amicalement.
Ton (énième) cousin.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#133
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5382
  • Remerciements reçus 3406

Olivier Mottard a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005

Bonjour Arnould,

Alors, pour être complet, le Meursault était la « roue de secours » au cas où le Leflaive aurait fait défaut mais il n’en fût rien.
Et l’accord, aussi surprenant soit-il, a parfaitement fonctionné.
Bon, je soupçonne Olivier (c’est son prénom aussi !) de ne pas nous avoir livré la recette complète.
Le bœuf était goûteux, très équilibré au niveau des assaisonnements (sel, poivre, cerfeuil et ... huile mais pas moyen de connaître le type Olive, Noisette ... ?) et avait été confectionné la veille.
La truffe a été râpée au dernier moment et ça matchait parfaitement en mettant en évidence la note florale de chèvrefeuille.
Pour les tortellini, farce de veau très légère et crème truffée mais sans artifice.
Je pense qu’il n’y avait pas d’huile de truffée pour renforcer l’impact du champignon comme on en rencontre souvent dans ce type de préparation.
Je n’irais pas jusqu’à dire que c’était « léger » mais encore une fois un équilibre maîtrisé des saveurs qui ont fait ressortir les notes de fruits secs du Puligny.
Mais bon arrivé à table à 12h30, nous avons du, contraint et forcé, quitter notre hôte à 21h30 pour respecter le couvre-feu.
Vu le délicieux moment passé, une expérience qu’il veut renouveler donc j’aurais sans aucun doute l’occasion de tester d’autres vins de la cave dont, j’en suis certain, un bel italien.
C’est lui qui a composé le menu, pas impossible que les choses s’inversent lors du prochain rendez-vous.

Olivier
#134
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1755
  • Remerciements reçus 2840

Kiravi a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005

Mais bon arrivé à table à 12h30, nous avons du, contraint et forcé, quitter notre hôte à 21h30 pour respecter le couvre-feu.

Chez nous, à une époque pas si lointaine, on appelait ça un banquet républicain. Chez d'autres, moins civilisés peut-être, c'était une orgie...:whistle:

Marc, assez vieux débutant
#135
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5382
  • Remerciements reçus 3406

Olivier Mottard a répondu au sujet : Domaine Rémi Jobard - Meursault 1er Cru Le Poruzot-Dessus 2005

Marc,

Nous n’étions que quatre personnes à table, mesures de confinement obligent.
Nous n’étions donc pas pressés d’engloutir le menu comme des sauvages.
Mais cela nous a permis de goûter sereinement les vins seuls puis avec leur plat respectif.
Avant ces plats, il y a avait aussi des mises en bouche comme, entre autre, deux pâtés en croûte. MiaM!

Bon allez, je te concède l'orgie mais alimentaire seulement. :)

Olivier
#136
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux