Nous avons 1168 invités et 61 inscrits en ligne

Domaine Hubert Lamy, Saint-Aubin

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Charles,

En effet.
Je peux te dire que les dégustations des 2004 chez Leflaive, Carillon, ... étaient grandioses, avec des vins très expressifs.

Je suis prêt à croire (surtout en ayant écouté les producteurs et en t'ayant lu) que les 2005 iront encore plus haut.

Entendu sur place (P. Morey, Germain) des propos décoiffants sur les 2003 ...

Modeste tentative de circonsription :
"Nous avons donc été confrontés pendant ce voyage à beaucoup de vins formidables.
En blanc, le millésime 2003 se traduit par des vins peu typés (on pense souvent au Rhône), potelés, manquant de colonne vertébrale acide. Certains annoncent que les meilleurs iront très loin (idem pour les rouges). Les 2004 blancs sont a contrario des vins éclatants, qui se livrèrent sans retenue. Quant aux 2005, il s’avèrent de haut niveau également.
L’effet pervers du millésime 2003 paraît moins sensible sur les rouges (nous l’avons également constaté lors de la dégustation des meilleurs Vougeot 2003 avec le club toulousain Itinéraire des Vins - cf. Ganesh n° 20 de mars 2006). Restent des rouges 2003 qui paraissent plus sudistes qu’à l’accoutumée."
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

les blancs 2003 ne sont pas mous, ils sont pour moi innexistant, entre le porto et le cinzano,aucun n'est rentré en cave, je suis par contre heureux que tout le monde n'aime pas la même chose, c'est cela la diversité, mais on en reparlera dans quelques années. les blancs (les bons) 96 sont superbes maintenant, les 97, 98,99 éffondrés...
ils parraîssaient pourtant trés acide au départ
bon , je vous laisse, mon Larmandier-Bernier m'attend
bonnes fêtes à tous
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Ouh là, Pinardieu décoiffe aussi ...

Je ne pense pas que le Bâtard 99 de Leflaive soit effondré.

Je te recommande aussi les Vougeot 2003 ...
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

vougeot 2003, les blancs je suppose!!!!
ce qui décoiffe en 2003, c'est l'acidification à outrance et l'ajout d'eau (vous lisez bien) afin de rendre les blancs tout juste comestibles, mais tout à fait déséquilibrés, plus proche des rhones effectivement, mais sans le fruit, juste avec la lourdreur et l'alcool.
pour le bâtard 99 de Leflaive, c'est LE vin et LE domaine.d'ou peut-être le 99 d'exeption de Leflaive
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

vougeot 2003, les blancs je suppose!!!!
1. Oui, c'est cela, les blancs des petits domaines ...

18/20 :
Clos Vougeot – Domaine Gros Frère et Sœur - Musigni 2003 (le moins cher, de loin)

17/20 :
Clos-Vougeot – Thibault Liger-Belair 2003
Clos Vougeot – Domaine Jacques Prieur 2003
Clos-Vougeot – Domaine Anne Gros – Grand Maupertui 2003

16,5/20
Clos-Vougeot – Domaine René Engel 2003
Clos de Vougeot – Domaine Robert Arnoux 2003

16/20
Clos de Vougeot – Domaine Denis Mortet 2003 : un vin plutôt évolué

15/20
Clos de Vougeot – Gérard Raphet – Vieilles Vignes 2003
Clos Vougeot – Christophe Perrot-Minot 2003
Clos de Vougeot – Domaine Jean Grivot 2003

14/20
Clos de Vougeot – Alain Hudelot-Noellat 2003 : divise les dégustateurs
Clos-Vougeot – Château de la Tour – Vieilles Vignes 2003
Clos Vougeot – Philippe Charlopin-Parizot 2003

13/20
Clos de Vougeot – Domaine Méo-Camuzet 2003


"tout à fait déséquilibrés, plus proche des rhones effectivement, mais sans le fruit, juste avec la lourdreur et l'alcool.

2. Les amateurs de vins du Rhône (j'en fais partie) apprécieront ...

"(les bons) 96 sont superbes maintenant"
3. Je veux bien des pistes sur ces 96 (pour les comparer aux miennes)

Bonsoir !
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

laurentG écrivait:
> > Je suis prêt à croire (surtout en ayant écouté les
> producteurs et en t'ayant lu) que les 2005 iront
> encore plus haut.
>
> Ce n'est pas certain pour les Blancs ...
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Time will tell ...
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5216
  • Remerciements reçus 1947

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

les blancs (les bons) 96 sont superbes maintenant,

Tu as sans doute plus de chance que moi ...
A part le Clos de Perrières de chez Grivault à Meursault et un Puligny Les Pucelles de chez Marc Morey ...

les 97, 98,99 éffondrés...

Saint-Aubin En Rémilly de Marc Morey, Bâtard-Montrachet de chez Pernot lors du repas de fin d'année du CDR LPV Belgique et aujourd'hui, un simple Pouilly-Fuissé de chez Michel Forest tous très loin d'avoir dit leur dernier mot.

les blancs tout juste comestibles, mais tout à fait déséquilibrés, plus proche des rhones effectivement, mais sans le fruit, juste avec la lourdreur et l'alcool.

Je n'irais pas jusqu'à dire que 2003 est un millésime classique :D
Mais je ne me retrouve pas du tout dans la description que tu en fais.
Récemment (21/09/2006), 2 beaux 2003 dégustés face à des 2004 et 1996 (voir rubrique Paul Pernot et ses Fils).
Nous avons même été étonné par la tenue de ces vins comme si, depuis la mise, le vin avait gagné en fraîcheur.

Olivier
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Olivier Mottard écrivait:
> > Récemment (21/09/2006), 2 beaux 2003 dégustés face
> à des 2004 et 1996 (voir rubrique Paul Pernot et
> ses Fils).
> Nous avons même été étonné par la tenue de ces
> vins comme si, depuis la mise, le vin avait gagné
> en fraîcheur.
>
> C'est ce que j'ai entendu chez un bon caviste de Beaune ...
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

"laurentG écrivait:
> > Je suis prêt à croire (surtout en ayant écouté les
> producteurs et en t'ayant lu) que les 2005 iront
> encore plus haut. "
>
> Ce n'est pas certain pour les Blancs

Je suis proche d'un des plus vieux vignerons de Meursault et lors des vendanges 05 celui-ci m'a expliqué (il vinifie des Meursault depuis la seconde guerre mondiale),que des chardonnay (et des aligotés) comme ceux là il n'en avait plus vu depuis 1959 et 47 ....et des 59 cette année j'en ai bu 2 : Charmes de chez Bouzereau, Gouttes d'or de chez Bouchard , et franchement je n'ai jamais bu des blancs de plus de 40 ans avec une telle fraîcheur. Alors si vraiment les 05 sont du niveau des 59 je pense que peu d'entre nous verrons le déclin des meilleurs ! Pour les 59 en rouge je pense qu'ils sont sur le déclin depuis 3 ou 4 ans et que des millésime comme 66 ou 64 (pour rester sur les cinquantes dernières années) leur sont supérieurs (plus concentrés).....mais bon , ce n'est qu'une impression . Pour des millésimes plus vieux je n'ai jamais dégusté de blancs bourguignons antérieurs à 45 qui ne présentaient pas de graves signes d'évolution. Pour les rouges le sommet reste pour moi 47 , 45 , 23 . Mais François pourrait nous donner sont sentiment ?

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

que des chardonnay (et des aligotés) comme ceux là il n'en avait plus vu depuis 1959 et 47
C'est tentant d'extrapoler mais l'histoire n'est pas toujours répétable.
Ta connaissance du terrain est riche d'enseignement. Et certains vignerons sur place (Germain) nous ont confié des certitudes et des doutes pas toujours cohérents.

En conclusion, pas mal de choses à (re)découvrir dans les années qui viennent !

Pour de nombreux 2003, vous pouvez aller relire les descriptions de Pierre Citerne postées sur LPV (elles ne sont pas si mauvaises que cela, sans la référence à ce qui allait suivre, 2004 et 2005).

Selon le rappel (pertinent) du sage Bertrand le Guern, nous ne devrions émettre des avis que sur des vins mieux cernés, par des dégustations répétées dans le temps notamment.
Mais à ce compte, je parie que LPV ne serait pas aussi rempli !
Et moi, je n'aurais pratiquement plus rien à dire !
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

"C'est tentant d'extrapoler mais l'histoire n'est pas toujours répétable"

Bien sûr , mais en 05 l'état sanitaire des raisins était extraordinaire, pas de rosée le matin , et des équilibres au niveau des analyses quasiment parfaites. Evidemment , il y en aura toujours qui trouverons le moyen de faire des vins daubés au bout de 3 ans mais bon...moins que d'habitude en 05 .

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Je veux dire que tout ce qui a conduit cette matière première extraordinaire à ce que tu connais (ex ce 59 bu avec Charles) n'est de fait pas formellement reproductible à l'identique car le monde a changé (les techniques de vinif de premier lieu).

Les 2005 goûtés sur place étaient encore dans un phase transitoire et je peux en parler encore moins savamment que des 2004 (que nous avons trouvé largement supérieurs aux 2003, moins typés et moins tranchants; j'ajoute qu'ils se livraient sans retenue).
J'ai écouté les producteurs faire leurs propres comparaisons, en fonction justement de leurs histoires personnelles.

Je me réjouis à l'idée de regoûter ces vins dans les années qui viennent. Et en fonction en plus des aléas de conservation, d'évolution en bouteille, de conservation, nous aurons toujours face à nous ce terrain de jeu jamais circonscrit (et je dis que c'est tant mieux).
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5216
  • Remerciements reçus 1947

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Laurent, Arnaud,

C'est vrai qu'il faudra laisser le temps faire son oeuvre mais je suis confiant dans l'évolution des 2005, des (bons) 2004 et même des 2003.
Mais ceci n'est qu'un avis personnel et je suis d'accord qu'il faudra suivre ces vins de près (au moins en tout cas les blancs 2003).

En tous cas, tous les vignerons avec qui nous avons discuté place 2005 nettement au-dessus du lot : qualité des raisins, équilibre idéal, densité de la matière ...

Lors de notre dernière visite chez Vincent Dureuil, nous discutions de l'histoire du domaine et il nous apprenait que son père avait pris sa retraite en 2002.
Et dans le même temps de confesser le plus grand regret de ce dernier : ne pas avoir pu vinifier les 2003 ...

Olivier
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Laurent,

Nonobstant les nécessaires précautions d'usage, la comparaison que fait Arnaud (59/05), je l'ai entendue dans la bouche de grands vignerons expérimentés qui n'ont rien à vendre.
Cela dit, j'ai bu de très bons blancs du millésime 2004. Hier M. les Tessons M. Bouzereau.

Bonne année 2007 et merci pour les immenses Ste-Hune 81 et Bâtard-Mt Leflaive 99.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

dites, les amis, pour 2003, je parlais des blancs, bien évidement, pour les rouges, c'est une autre histoire.2005 en blanc, c'est l'année de la surmaturité pour le chardonnay, et on sait tous ce que cela donne quand du chardonnay est surmûrri....
la majorité de mes 99 sont daubés, à part quelques Guy Amiot, niellon et ramonet
suis entré chez ac leflaive en 2000, donc pas gouté de 99.
je rajoute que si les 47 et 59 se sont si bien gardé, c'est parce qu'il étaient matraqué par le souffre, seule protection connue à l'époque
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Bonne année 2007 et merci pour les immenses Ste-Hune 81 et Bâtard-Mt Leflaive 99.

Merci (entre autres) pour Haut-Brion 89, Charmes 2000 de Lafon, narvaux 2001 de Coche, BM Roumier 2001, BBM Carillon 2000 ...
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

infos catalogue d'une grande maison parisienne

Bourgognes rouges

1998 Est un bon millésime pour les rouges, fermes et
élégants, qu’il faut encore attendre.
1999 Est une très grande année en général, de grande garde,
avec des rouges somptueux, profonds et pleins, encore plus
en Côte de Beaune qu’en Côte de Nuits.
2000 A donné de beaux rouges souples, tendres et fruités, à
boire relativement jeunes. La Côte de Nuits a un avantage
en terme de qualité.
2001 Est une très belle réussite pour les rouges de la Côte
de Nuits, dans un style nerveux et pur. Sous-estimés, ces
vins ont un grand potentiel de garde. La Côte de Beaune est
un ton en dessous.
2002 Est un grand millésime très homogène, presque au
niveau de 1999, avec partout un fruit frais et magnifique qui
autorise aussi bien une consommation précoce qu’un
vieillissement.
2003 Disponibles début 2005, les vins sont issus d’une
demi-récolte en terme de volume, due à la canicule. Les
vins, souvent très (trop ?) riches et concentrés, seront de
qualité très variable mais certains indiscutablement
d’anthologie.
2004 De la pluie en août, mais un septembre plus ensoleillé
auront permis de sauver la récolte. Bien évidemment, il
fallut trier, éliminer et ne garder que le meilleur, mais ceux
ayant accompli cette tâche proposent des vins fins, légers et
très plaisants.

Bourgognes blancs :
1998 Est une année compliquée, avec beaucoup de vins très
mûrs, des problèmes de pourriture, et une tendance à
l’oxydation. A l’exception des grands crus, il vaut mieux les
consommer rapidement.
1999 Est sujet à controverse : la grande acidité et la
minéralité en font des vins austères dans leur jeunesse. A
l’exception de Chablis, nous pensons qu’il s’agit d’une très
grande année, de grande garde, avec des blancs minéraux et
intenses, dans la lignée des introuvables 1985 et 1979.
Mention spéciale pour Puligny-Montrachet.
2000 Grande année à Chablis, vins mûrs, complets et racés.
Très bons vins ailleurs, amples, gras et riches, très bien
constitués, délicieux dès aujourd’hui. Mention spéciale pour
Meursault.
2001 Année difficile pour Chablis, où les pluies furent
abondantes. Très bons vins ailleurs, assez précoces, avec du
fruit et de la finesse.
2002 Superbe année pour les blancs, au moins du niveau de
1996.
Réussite historique à Chablis, très grands vins
complets partout de la Côte de Beaune au Mâconnais, de
grande garde.
2003 Est une année délicate, avec des vins parfois lourds et
très mûrs du fait des excès de chaleur. Certains vins seront
excellents, mais dans tous les cas il faudra les consommer
rapidement.
2004 Des vins avec une belle fraîcheur et beaucoup
d'élégance, surtout après les excès du 2003.
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 731
  • Remerciements reçus 0

SOCRATO a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

et celles d'une maison suisse dirigée par un bourguignon :

Bourgognes blancs

Une règle d’or: les consommer entre 5 et 10 ans afin d’apprécier leurs subtilités aromatiques. A boire actuellement dans l’ordre: 1998, 1995, 1997, 1992, 1993, 1996, 2000, 1999.

Bourgognes rouges

1988 Grande année qui allie finesse, élégance et équilibre. Maximum 2004.

1989 N’attendez plus, à boire.

1990 Millésime exceptionnel. On peut attendre. 2003 à 2007.

1991 Superbe actuellement.

1992 A boire; est à son apogée.

1993 Un grand millésime en Côte de Nuits dû à de faibles rendements. A boire.

1994 A boire absolument.

1995 Grande année, fruitée et concentrée – 2003 à 2010.

1996 Grande année. Robe, nez, élégance, race, concentration, fruit et longueur. Tout y est!

1997 Très belle année; à boire jeune pour sa qualité et sa fraîcheur. Ce millésime nous surprend par sa qualité et sa fraîcheur.

1998 Très belle réussite en Côte de Nuits

1999 Année exceptionnelle en Côte de Beaune et grande année en Côte de Nuits – 2004 à 2012.

2000 Bonne année en Côte de Beaune et grande année en Côte de Nuits – 2003 à 2008.

2001 Bonne année typiquement bourguignonne – 2006 à 2012
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3493
  • Remerciements reçus 848

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

SOCRATO écrivait:
> 2000 Bonne année en Côte de Beaune et grande année
> en Côte de Nuits – 2003 à 2008.

===> Grand année en côtes de Nuits ? on n'a pas dû déguster les mêmes !
Juste comme ça, cette maison ne voudrait-elle pas plutôt écouler ses stocks de 2000 ?
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

"2000 Bonne année en Côte de Beaune ".. il y en a qui savent faire du commerce !>:D<

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 731
  • Remerciements reçus 0

SOCRATO a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

".. il y en a qui savent faire du commerce !"

d'après mes renseignements ce Bourguignon était vendeur de tapis auparavant !
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

"2000 Bonne année en Côte de Beaune ".. il y en a qui savent faire du commerce !

Un commerce plus que centenaire ...(dans le cas des appréciations que je relaie)
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Murgers des dents de chien 04 noté meilleur vin du millésime sur ST Aubin (avec 18.5/20 pour cette "perle rare") dans le nouveau "Bourgogne Aujourd'hui"....quand je vous disais que les vins du domaine touchaient le ciel sur l'appellation !!!(tu)

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

C'est que le millésime y est pour beaucoup ...:)

(Frionnes 2004, facturé pas trop cher sur table bu au Sushi Kaï à Beaune noté 15/20)
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 1

Tipof a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Pas compris ta remarque sur le millésime. Peux-tu développer s-t-pl ?
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Tipof,

Si ta remarque s'adresse à moi :

J'ai dit pas mal de fois que j'ai goûté de nombreux très beaux Beaune blancs 2004, sur place en mars 2006 (chez Leflaive, Coche, Lafon, Boillot, Dancer, Roulot, Carillon, Germain, Rapet, Chandon de Briailles, ...), dont celui d'Hubert Lamy.
Les vins se goûtaient formidablement bien et je crois que ceux qui sont issus de ces prestigieuses maisons pourront aller loin ... (puis ils seront suivis par les non moins remarquables 2005, qui furent plus logiquement plus diffcile à juger !).
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10
  • Remerciements reçus 0

miileret jean luc a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

"""" J'ai dit pas mal de fois que j'ai goûté de nombreux très beaux Beaune blancs 2004, sur place en mars 2006 (chez Leflaive, Coche, Lafon, Boillot, Dancer, Roulot, Carillon, Germain, Rapet, Chandon de Briailles, ...), dont celui d'Hubert Lamy.
Les vins se goûtaient formidablement bien et je crois que ceux qui sont issus de ces prestigieuses maisons pourront aller loin """".

Laurent , belle confirmation de la belle réussite du millésime 2004 chez Lafon -Lamy et aussi chez Roty ....et chez lui , pas de 2005 pour ceux qui ignorent le 2004 ( c'est pour nos amis les RICAINS !!!) . Chez Lamy, mon caviste préféré a récupéré deux derniers magnums de 96 ( vin servi pour le mariage du fils Olivier ) c'est un ....rouge, mais je n'ai pas eu le nom du vin ( Alain Coudurier , mon caviste était sur le chemin du retour ce soir ...donc échange rapide au téléphone ) ....je suppose Chassagne .

Ce vin sera dégusté lors de notre soirée Bourgogne 96...mais également " Tessons Clos Mon Plaisir 96 de Roulot et d'autres petites .
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hubert Lamy

Jean-Luc,

Chouette, tu vas pouvoir compléter la rubrique dynamique sur la qualité des bourgognes 96 ... :).

Joli souvenir au Buerehiesel, fin 2003 :
Meursault 1er cru Charmes Comtes Lafon 1996
(Notes : DS17 – PC16,5 - PP17 – LG17,5. Moyenne : 17)
et Meursault 1er cru Charmes Roulot 1996
(Notes : DS17,5 – PC17,5 - PP17,5 – LG18. Moyenne : 17,75).
2 belles bouteilles sur le papier, bues en parallèle. Roulot propose ici un vin plus tonique, plus svelte, moins débonnaire que Lafon (et aussi moins boisé). Les 2 expressions sont admirables de complexité, d’équilibre et de longueur, et parfaitement aptes au vieillissement.
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21540
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Hubert Lamy Saint-Aubin En Remilly 2005

CR: Saint-Aubin Premier Cru "En Remilly" 2005 - Hubert Lamy

Voici une bouteille qui, avec les Vieilles Fontaines 2004 de Voge et Frédéric Emile 1997 de Trimbach, entrait dans la composition d'un cadeau qui m'a vraiment beaucoup touché et auquel je ne m'attendais pas.
Mes jeunes confrères avaient même eu la bonne idée de se faire conseiller par Daniel Bécu en allant à sa Cave de la Crosse...

Je ne résiste pas à l'envie de goûter ce vin

Un nez très élégant qui me semble sur les agrumes, avec de belles nuances de pamplemousse, associés à des notes minérales et boisées et à des touches de noisettes vertes.
Une bouche ample et grasse, savoureuse et longue au premier contact. Ensuite, elle se montre très équilibrée avec une acidité qui s'associe à merveille au gras pour créer une impression de volume et de fraîcheur, elle a également une minéralité et un boisé qui se manifestent en son milieu pour s'imposer en finale où ils rencontrent les agrumes pour nous laisser un remarquable souvenir!

C'est délicieux! :)

Un très grand Merci.
Thierry
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux