Nous avons 878 invités et 10 inscrits en ligne

MASSEREAU

  • Messages : 36
  • Remerciements reçus 0

fgt a créé le sujet : MASSEREAU

Depuis 2000, Chateau MASSEREAU, sur Barsac, a été repris par une équipe jeune et ambitieuse. Les prix sont effrayants (100 euros env./75 cl les 2001 et 2003) mais le travail exceptionnel. La presse en parle de plus en plus, tant pour les liquoreux que pour les graves et bordeaux rouges (cuvée K...). Plusieurs dégustations ont confirmé mes premièes impressions. Peut-être connaissez-vous ce cru?
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 822
  • Remerciements reçus 1

SISA a répondu au sujet : Re: MASSEREAU

M 2003 : A l’aveugle, je lui aurais donné une bonne dizaine d’années supplémentaires avec cette diversité d’arômes (miel, figue, coing, raisin de corinthe, abricot sec) et une note de rôti bien présente. Un vin incroyable, ample, complexe, d’une longueur remarquable, et dire qu’il faudra résister à la tentation de ne pas le boire jeune !

M 2004 : Le vin fait preuve de plus de fraîcheur que le 2003, normal vous me direz, cela se ressent aux niveaux des arômes qui sont plus sur les fruits (poire, abricot, miel, raisin de corinthe). Un vin d’une grande finesse et vivacité, la aussi difficile de patienter.

Il s'agit d'un vin confidentiel, rendement très faible, environ 10 hl/Ha avec 1,10ha de vignes en Barsac (peu de bouteille en finale) mais d’une qualité remarquable et produit par des passionnés (qui utilise encore un pressoir à main), il suffit de discuter avec Fleur pour s'en rendre compte.

Pour plus d’informations, voir reportages ViniNews

SISA ou tout simplement Ahmed
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 0

notred a répondu au sujet : Re: MASSEREAU

Gouté le M 2003 hier soir (en compagnie de Fleur qui est effectivement d'un engagement et d'une passion superbe) :

Je vous rejoins sur le coté très riche et complexe du vin sur les mêmes notes que vous, une touche d'encaustique, un rôti bien présent. Malgré les 180g de sucre résiduels, le vin est très équilibré, très facile à boire. Par contre, de mon coté, je regrette pour le prix un manque de longueur, une ampleur assez faible lorsque l'on compare ce vin à d'Yquem...

Est ce par un manque d'aération (vin ouvert quelques minutes avant) ou une phase de fermeture, je suis interessé par vos contributions sur le sujet...

Reste la question du prix, les 105€ demandés sont ils à la hauteur, je continue à me poser la question...
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 822
  • Remerciements reçus 1

SISA a répondu au sujet : Re: MASSEREAU

Je ne saurais expliquer cette faiblesse au niveau de la longueur. Concernant le tarif, il est vrai qu'il est élevé mais à leur décharge, il me semble plus dicté par une question de coût que dans un souci de gain (faible rendement, 12 tris, presse manuelle, etc.).

SISA ou tout simplement Ahmed
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 0

notred a répondu au sujet : Re: MASSEREAU

Oui, je confirme pour le cout... Il semblerait qu'il ait calculé le prix en fonction de leur besoin au final... Modèle économique un peu atypique, mais s'ils y s'en sortent comme ca...

Au sujet de la longueur, la position de Fleur est que pour le moment le 2003 est dans une phase de fermeture...

J'avoue que je suis preneur de commentaire sur cette affirmation. Est ce qu'un vin peu gagner en longueur ou en acidité en vieillissant ?
Je manque d'expérience pour répondre à cette question....
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 0

Nathanaël Maillard a répondu au sujet : Pachère 2001 MASSEREAU

Bonjour,

connaissez-vous la cuvée "Pachère" du château Massereau ?

Je tombe devant des 2001 à une cinquantaine d'euros ce qui semble deux fois moins cher que les prix dont vous parlez, peut être parce que c'est justement la cuvée "Pachère"...

En tout cas, si vous pouvez m'éclairer, merci.

N.

Nathanaël Maillard.
________________________________
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l' illuminateur de l'intelligence" P. CLAUDEL
"La vie, c'est du vin, sans haine, et avec eux !"
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 985
  • Remerciements reçus 1

kamuro a répondu au sujet : Chateau Massereau : cuvee X 2012

Chateau Massereau : cuvee X 2012
Bordeaux superieur (cuvée nature et sans souffre)

Le nez est très loin des standards bordelais, c'est expressif, plein de fruits (rouges et noirs), pas de notes d’élevage , peut être une lointaine note de poivron rouge.
En bouche un vin souple, simple, digeste, assez gourmand, sur le fruit et les épices douces, la finale manque d'un poil de maturité.
Bien.

Stephane
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1915
  • Remerciements reçus 779

DUROCHER a répondu au sujet : MASSEREAU,Graves,cuvée Socrate 2004

CR: Massereau,Graves,cuvée Socrate 2004
Voilà deux décénnies,je m'étais intéressé à ce château à la production assez atypique quant aux méthodes classiques de ces appellations et des châteaux voisins.Production de Sauternes,Graves rouge,Bordeaux supérieurs,Clairet.Biodynamie,petites surfaces,petits rendements,vendanges égrainées à la main,tout ça,tout ça...et prix très appuyés
Ce Graves présente une robe très foncée,grenat profond sans signe d'évolution
Nez sur fruits noirs,épices,réglisse,bel olfactif.
Bouche ample,puissante,très équilibrée,toujours sur de beaux fruits noirs.Les tanins sont fondus,la fraîcheur ne fait pas défaut.
Fin de bouche prégnante,persistante,nette et excellente longueur.
Je ne peux qu'apprécier ce vin offert et pourtant gardé jusque là dans des conditions loin d'être optimales.
Bernard
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, FloLevBen, sebus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck