Nous avons 1928 invités et 55 inscrits en ligne

Château Ducru-Beaucaillou, Saint-Julien

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Thierry,

Merci de m'avoir fait songer à  ouvrir un Ducru-Beaucaillou 1995, cette bouteille étant assurément la plus belle des (nombreuses...) bouteilles de vin rouge ouvertes pendant les fêtes de Noà«l et les quelques jours qui ont suivi.

Amitiés,

Luc
28 Déc 2003 17:27 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9715
  • Remerciements reçus 1503

Réponse de claudius sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

pas de problème Manuel, c'est déjà  fait lors d'une verticale de GPL 1945-1995

meilleurs de la décade 80: 82, 86 (très bon! un des rares 86 que j'aime) et 89.
meilleurs 90 -95: pas de surprises 90 et 95 (95 à  des lieues devant 91,92,93 et 94. Le 94 était aussi une tête au-dessus des 91,92 et 93)

Manuel, cette verticale date malheureusement un peu, donc à  ton tour de voir si ces vins ont vraiment bien évolué(aaa)
29 Déc 2003 08:38 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou 95

Amateur de vins (récent), j'ai dû mal à  comprendre comment on peut distinguer le cassis (beaucoup) et la myrtille (un peu) dans un vin, quand il est déjà  très difficile de séparer gustativement les deux fruits... Avez-vous un palais bionique, où quelque chose m'échappe-t-il? Ces capacités sont-elles le fruit de longues années d'éducation en vin?
28 Jan 2004 12:05 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Une belle surprise pré-annoncée par J.M. Quarin.
concerne le ducru beaucaillou 1989 ?
ah woui et ou peut on lire ça SVP
because le 1989 il m'en reste 11 et la seule que j'ai bue me paraissait légère et a peine digne d'un bordeaux et sans capacité de vieillissement aucune.
Mais je serais content de m'être trompé
Merci danke gracias gracie mille
28 Jan 2004 13:40 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Ducru-Beaucaillou 1986

Bu au nid de cigognes à  Ostheim lors du voyage en Alsace :
CR:
St-Julien Ducru-Beaucaillou 1986 : note moyenne : 17,5/20
Très beau nez médocain : corne d'abondance alliant des senteurs indubitablement précieuses et racées de cèdre, de graphite, de terre humide, de fleurs, de tabac, de café, de fruits (cassis, mûre), de pruneau, d'encens. Port altier et profil aristocratique un rien sombre, caverneux. Bouche solide, très « 1986 rive gauche », austère comme il se doit, à  la minéralité prononcée et dotée d'une acidité conséquente. Ferme, retenue, elle pourrait bénéficier d'un supplément de gourmandise joviale. Le vin n'exprime encore pas tout son potentiel, semble-t-il.
28 Jan 2004 16:50 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Frederic,

je peux t'assurer que les notes de cassis dans les vins chiliens, tu les reconnais a l'aveugle et sans te meprendre si c'est de la myrtille ou non. Idem pour les Armieres du domaine de la Garence.

Ca doit etre une grande partie du feeling ... et peut-etre un peu de la devinette.

Anthony
28 Jan 2004 20:04 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Frederic,

Je crois que le message s'adresse à  moi:
Je vais avoir 51 ans en mai.
Je bois depuis.... Environ 30 ans.
A côté du vin, j'ai une passion: le jardin.
Quand on cueille des fruits depuis son adolescence, ça aide, peut-être, à  en mémoriser le parfum.

Je n'ai pas un palais "bionique".
Je pense avoir bu pas mal, à  la maison ou en dégustation.

Je bois par plaisir.
Je dépose des notes pour le plaisir d'avoir des réponses, comme celle de Luc pour ce Ducru-Beaucaillou 95, d'amis qui ont la même sensibilité ou qui délirent tout autant, pensant pouvoir identifier un fruit d'un autre.

Cordialement,
Thierry
28 Jan 2004 22:08 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Thierry,
mon message pouvait sembler un peu agressif, mais ce n'était pas le cas du tout. Je suis plutôt admiratif, car, moi-même, amateur de vins depuis une très courte période (un an environ), je ne sais pas pour le moment distinguer le cassis du vieu pneu! A vrai dire je suis même incapable de trouver dans un vin toutes ces odeurs, je suis simplement capable de le trouver bon ou mauvais, avec quelques nuances cependant. J'imagine qu'après quelques stages d'oenologie et 30 ans de bouteille (c'est le cas de le dire), ça ira mieux!
Cordialement.
29 Jan 2004 10:35 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Frédéric de l'entrainement que de l'entrainement
mais pour commencer
demande a quelqu'un de te mettre quelques goutes de sirop dans une bouteille d'eau (sans que tu saches ce que c'est) et essaye de détecter l'arôme
ça c'est pour les fruits
pour les épices idem mais fait les macérer dans l'alcool
aller au boulot
29 Jan 2004 11:18 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Tu me conseillerais quoi comme arômes et comme épices, cad une liste un peu exhaustive de ce que je pourrais trouver dans un vin?
Comment se fait-il qu'on trouve autant de choses dans un verre de vin, d'ailleurs (vous avez vraiment affaire au ravi du village)??
29 Jan 2004 12:49 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Frédéric,

Je n'ai pas pris ton message pour une agression.

Je crois que l'habitude crée des automatismes, en dégustation comme dans d'autres domaines.
Ce qui se cherche au début saute au nez ensuite...

Si je peux me permettre quelques conseils:
- il faut suivre les recommandations de Robert Creus:
je ne connais pas assez ses vins pour me prononcer sur le vigneron,
mais j'ai vu l'Homme déguster: conclusion (partagée par mon ami Daniel qui a sorti, face à  tant de compétences, un Madère Solera 1864): un Grand Dégustateur ...
-il faut faire, au début, des exercices basiques: passer du temps à  sentir les fruits, les confitures, etc...

Cordialement,
Thierry
29 Jan 2004 21:21 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

en sirop tout ce qui se trouve dans le commerce plus quelques bizareries
du genre mandarine + canelle (si si ça existe) et germaniques sureau etc.
En jus de fruit il y a un excellent faiseur a orliénas qui fait des jus de fruits d'anthologie pêche de vigne (une vrai de vrai) pomme, framboise, mangue a se danner, abricot etc...
les épices et autres laurier, genièvre et genévrier cade, poivre blanc de sichuan, thym, romarin, badiane, anis, clou de girofle et j'en oublie
sentir les fleurs au printemps, diplotaxis, genêt, accacias, violette, iris etc...
Manger des fruits mûrs, cerise coeur de pigeon bien noire, griotte, pomme, pomme verte, poire, melon etc...
agrumes tout ce que tu trouveras dans le commerce
sentir la fumée d'un feu de bois, la suie
arracher la résine des arbres pour la malaxer dans la main
et pas malaxer la copine collée contre un arbre plein de résines
sentir les barriques quand tu vas chez un vigneron
manger des fruits secs
sentir la viande se cuire (voire la découpe d'un rôti)
et bien sûr gouter les raisins avant qu'ils passent entre les mains des vendangeurs (exemple le muscat)
et comme le dit thierry faire des confitures et la cuisine
la vie en somme (prêter de l'intérêt a ce que l'on fait quotidiennement)
aller au boulot
D'ailleurs j'organise des stages vendanges très édifiants demander a eric
30 Jan 2004 14:08 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

a joubliais
gibiers, cuir et champignon
plus balade dans les sous bois avec médor
j'ai dis avec médor sinon on est trop distrait
30 Jan 2004 14:11 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Merci pour toutes ces précisions! J'ai du boulot maintenant!
30 Jan 2004 15:00 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Château Ducru-Beaucaillou 1986

Las de déguster ces jeunes vins sudistes trop bons pour être honnêtes et pour vieillir harmonieusement, j'ai décidé, pour fêter mes 38 ans, d'ouvrir un grand Bordeaux à  maturité (du moins je l'espère...) pour redécouvrir enfin ce qu'est un véritable grand vin. (bbb)
D'autant plus que cette cuvée me devait une revanche, la dernière de celles que j'avais dégustées présentait un horrible arôme de carton mouillé et a fini sa vie à  l'évier. Triste fin pour un seigneur du Médoc...

CR: Château Ducru-Beaucaillou 1986

La robe est encore d'une belle profondeur, avec des reflets grenats trahissant son âge. Le nez me rassure tout de suite, magnifique, sur des arômes de cèdre et de tabac, tout en ayant su conserver un très beau fruité mûr. Superbe minéralité, mine de crayon, un peu de sous-bois, du cuir, ainsi que des notes que j'oserais qualifier de florales pour un très bel ensemble d'une parfaite harmonie. Du cousu main !
En bouche, l'acidité et les tannins se font encore assez présents en dégustation pure, mais à  table, l'équilibre semble parfait. Plus fin que puissant, avec une grande longueur (sans être exceptionnelle), il s'agit d'un superbe vin, qui a encore un bel avenir devant lui et qui me réconcilie définitivement avec ce Château, après le tout aussi sublime 1995 dégusté lors des fêtes de fin d'année.

Luc
15 Fév 2004 22:17 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou 1986

Ben tu vois quand tu veux !!! (aaa)
Et il parait que le 61 est exceptionnel .... à  goûter donc en parallèle d'une Muntada 98. Les deux vins ayant réussi leur millésime.

Amitiés,
M@nuel.... élevé à  Bordeaux (Médoc), pas encore trop vieux et pas décharné, enfin, je crois. (aaa)
15 Fév 2004 22:59 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9715
  • Remerciements reçus 1503

Réponse de claudius sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

oh oui M@nuel le 61 est exceptionnel! ...si tu en trouves en bonne condition n'hésite pas une seconde...un des plus beaux vins que j'aie bu.

Bon anniversaire Luc.
15 Fév 2004 23:08 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou 1986

Bon anniversaire, Luc!

Il me semble que beaucoup de bouteilles de Ducru dans les eighties ont comporté des faus goûts secondaires aux traitements de la charpente des chais, affaire longuement évoquée en son temps!

Heureusement que toute ta caisse n'a pas été touchée, l'anniversaire aurait pu être gâché et tes convictions de ne boire que des vins du Sud jeunes renforcées! (aaa)

Olif
16 Fév 2004 08:48 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Luc,

Bon anniversaire...
Tu méritais mieux qu'un 86.
Un vin plus vieux...
Comme un Clos des Papes 66... Promis pour ton prochain passage à  la maison.

Pour en revenir au sujet, j'ai bu Ducru-Beaucaillou en 86, 90 et autres millésimes des années 80.
Je ne suis pas tombé sur le goût de carton mouillé, que des amis, dégustateurs capables , ont remarqué, eux aussi.

Je n'ai jamais compris pourquoi un traitement du chais perturbe certaines caisses et pas d'autres.
Nous devons avoir eu l'esprit déformé par notre formation, Olif, toi et moi...

amitiés et à  bientôt pour le Clos des Papes,
Thierry
16 Fév 2004 21:27 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Je n'ai jamais compris pourquoi un traitement du chais perturbe certaines caisses et pas d'autres.


Bonne question, mais quand a réellement eu lieu la contamination ?
Pendant l'élevage en fût ? Alors, toute la production devrait être atteinte, à  moins que des fûts soient stockés dans un autre local et qu'ils ne soient pas mélangés lors de la mise en bouteille.
Ou une fois la mise en bouteille effectuée ? Alors, on peut imaginer que seules les bouteilles stockées longuement au château soient touchées, celles livrées précocement étant épargnées. Ou encore que, vu l'importance du volume, toutes les bouteilles n'ont pas été stockées au même endroit.
Ou encore, la qualité des bouchons était-elle hétérogène ?

D'autres domaines ont connu le même problème à  la même époque.
Je suppose que le phénomène doit-être expliqué (jjj)

Didier

Message edité (16-02-2004 23:15)
16 Fév 2004 22:24 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Didier,

Merci pour ton intervention.
Je complique la question:
Phélan-Ségur de 83 à  85..
Des faux-goûts ont été mis en évidence et la propriété a racheté les bouteilles.
J'ai bu des 83 et je n'ai rien trouvé d'anormal...
Ce qui me rassure, c'est que je n'étais pas seul: il y avait des professionnels qui ont été du même avis.

Pour Ducru-Beaucaillou, il me reste des 90, l'année la plus "touchées".
Ca peut faire un sujet de rencontre pour le Comité de Dégustation de LPV.

amitiés,
Thierry
16 Fév 2004 22:36 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Merci à  vous trois pour vos bons voeux.
Thierry, je rêve à  cette bouteille de Clos des Papes 1966 depuis que tu m'en a parlé la première fois. Je te remercie par avance de pouvoir un jour la goûter en ta compagnie.
En ce qui concerne Ducru, je n'ai pas non plus d'explication sur le fait que certaines bouteilles de la même caisse sont atteintes de faux goûts et pas d'autres, sachant que cela ne semble pas provenir des bouchons.

Amitiés,

Luc
16 Fév 2004 23:23 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Ooops, j'oubliais le principal :

Bon anniversaire, Luc

Amicalement
Didier
16 Fév 2004 23:41 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Merci Didier (bbb)

Amitiés,

Luc
17 Fév 2004 00:15 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 445
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Martin sur le sujet CR: Ducru-Beaucaillou 1988

CR: Ducru-Beaucaillou 1988

J'ai bu ce we, au restaurant, cette bouteille accompagnant un Châteaubriand bien tendre .... C'est la première fois que je découvre Ducru Beaucaillou et je continue à  confesser ma manque de pratique des Bordeaux (et même des vins en général) de plus d'une décénie.

Alors ce St Julien ... Carafé environ une heure avant consommation par un sommelier très enthousiaste qui m'a tout de suite prévenu que le vin risquait d'être assez fermé.

La robe était belle, pas de trace d'évolution, très nette.
Le premier nez fut assez discret et une première gorgée m'a effectivement fait découvrir un vin très renfermé sur lui même avec une certaine aprêté en finale.

Après une longue aération dans le verre je remis ça. Première constation : l'absence de notes tertiaires : ce vin est toujours jeune homme ! Pas de notes d'élevage non plus (il a quand même 16 ans). Je l'ai trouvé très marqué par les notes du cépage, des arômes de poivron très subtiles et fins assez prononcés. En bouche l'aération a fait du bien au vin et il s'exprime désormais sur un registre très classique : élégance et subtilité. Une finale très précise et d'une longueur correcte. Il accompagnait bien la texture de la viande.

Conclusion : Un vin très classique qui demande certainement à  vieillir encore. On ne peut lui reprocher sa structure très élégante mais j'ai regretté son manque de complexité. Il manquait singulièrement de charme.

Martin
06 Sep 2004 11:19 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Ducru-Beaucaillou 1999

Juste après le repas, chez un ami, une première petite gâterie avant pichon 95 et clos des capucins 88 (à  table c'était un barral 00, mais j'essaie d"éviter de commenter les vins que je distribue ;-).

Je l'avoue, les bordeaux me fatiguent un peu par leur classicisme (conventionnalisme?) aromatique, mais celui ci m' a vraiment plu.
CR: Ducru-Beaucaillou 1999
Robe peu profonde, et pas très bordeaux en fait, peut -être déjà  un peu évoluée. Mais c'est le nez qui surprend avec des notes de café, mais aussi de girofle et de prunes. La première gorgée égrenne ces arômes gentiment dans un velouté extraordinaire. La complexité augmente au fur et à  mesure de la dégustation. Peu tannique, peu concentré, mais fin et frais, complexe et doux, bref délicieux. A vous réconciler avec les Bordeaux (sauf pour le prix). Probablement à  boire sans se presser dans les années qui viennent.

A+

Laurent M
16 Oct 2004 07:56 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Winer Jammer sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

Le 82 bu en 2000 reste encore pour moi le meilleur vin que j'ai bu de ma vie, le plus fort émotionnellement eu égard à  ses qualités. Je lui avais collé la note de 19/20 d'ailleurs.
Mon pote "Yul Branaire", en sniffant le premier nez après l'avoir carafé, en pleurait presque et avait la chair de poule ...

Voilà  mes notes de l'époque:
Une oeuvre d'art, un chef d'oeuvre d'équilibre, un monument de complexité et de classe absolue.
Le bouquet est à  dominante de pain grillé suivi par une cascade d'arômes à  la fois fruités - touche de myrtille et trait de banane, évoluant vers la prune - puis finement épicés et enfin, tout en gagnant encore en profondeur, teintés de cigare. La bouche, sublime de concentration et de velours, attaque sur une splendide griotte prenant à  l'évolution des notes délicatement réglissées et mentholées qui lui donnent beaucoup de fraicheur, et tout cela perdure dans une finale d'une beauté et d'une persistance admirables.

En 2003 on a bu le 88, excellent lui aussi, mais un cran en-dessous:
Ca c'est du bouquet ! Avec ses magnifiques arômes mentholés de cassis et de crayon, le nez est profond et superbement racé ; et puis il évolue constamment, avec ensuite des notes de poivron mûr et une touche florale donnant beaucoup de fraicheur ; son élégance est transcendante et on dirait qu'il vit ! La bouche est nettement plus simple, marquée à  l'attaque par une petite vivacité, mais globalement très agréable et qui gagne en soyeux à  l'aération ; cela dit, elle est quand même plutôt courte.

Winer

La Pomerol Attitude
winerjammer.site.voi...
16 Oct 2004 18:49 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

C' était le bon temps ...des "petits vins " achetés pour 60 ht en primeurs .........
16 Oct 2004 20:13 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ducru-Beaucaillou

j'ai goûté 98 et 99 côte à  côte le 98 est fruité aves un creux en milieu de bouche presque dilué par rapport au 99 beucoup plus puissant tanins et boisé encore présents mais grande bouteille dans 2 à  3 ans
19 Oct 2004 15:45 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9715
  • Remerciements reçus 1503

Réponse de claudius sur le sujet CR:Ducru-Beaucaillou 1999

CR:Ducru-Beaucaillou 1999

robe pas très concentrée, nez charmeur, "impressionniste", un zeste de framboise, une touche de vanille, un soupçon de café, un ensemble délicat et harmonieux. Très belle bouche, pas très puissante ni profonde mais tellement aromatique... tout y est goût! la finales est longue, elle aussi sur le goût...un vin étonnant; il faut prendre son temps pour le découvrir, un petit chef d'oeuvre d'équilibre et d'élégance.

service difficile, il a nécessité 4 heures d'aération pour se montrer peu à  peu; la 1ère rencontre juste après ouverture était désarçonnante pour ne pas dire décevante...éviter de le placer dans une aveugle où il risquerait de se faire éclipser par un collègue plus musclé.

tiendra-t-il sur le temps ? mystère (jjj)
18 Déc 2004 00:25 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck