Nous avons 2898 invités et 52 inscrits en ligne

Château Gruaud Larose, Saint-Julien

  • Messages : 188
  • Remerciements reçus 417

Réponse de Gaija sur le sujet CR: Château Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

CR: Château Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

A maturité, ce Gruaud Larose 2006 a encore une couleur noire, trahie d'un petit liseré tuilé.

Le nez est finement tertiaire, juste sur le "Bordeaux classe un peu évolué", la mûre, la pointe de graphite, la feuille morte, une pointe de tabac, super frais et classe, pur, on voit vers où ça va.

Équilibre atteint en bouche, pureté, juste "la classe", sans folie, digeste et frais à souhait mais toujours structuré, complexe, rétro finement saline, fumée et mentholée sur une longueur qui est le signe de sa race.

Très bien + / 16.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, penmoalic, FlavFirst
28 Déc 2020 11:55 #871

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 169

Réponse de penmoalic sur le sujet Sarget de Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

CR: Sarget de Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

J'ai débouché le second vin de grand Larose en 2006 au débotté le 25 Décembre au soir (le couple d'amis venus célébrer Noël le midi étaient restés finir les reste avec nous) et je peux faire un copier/coller du CR de Brieuc ci-dessus.

Aimant les grands Bordeaux à maturité et attendant généralement 20-25 ans avant de les déboucher je dirais que le plateau de maturité n'est pas encore atteint (à mon goût évidemment!) même pour ce second vin (2006 étant un très bon millésime) Il est évident que le premier vin ait besoin davantage de vieillissement (+5/6 ans) pour se différencier et se détacher du second en terme de complexité.
Comme quoi, a près de 15 ans d'âge, il semble qu'il vaille mieux privilégier les seconds vins aux premiers dès qu'il s'agit de crus classés.

Thomas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: MB, Gaija
29 Déc 2020 05:58 #872

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 188
  • Remerciements reçus 417

Réponse de Gaija sur le sujet Sarget de Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

CR: Sarget de Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

J'ai débouché le second vin de grand Larose en 2006 au débotté le 25 Décembre au soir (le couple d'amis venus célébrer Noël le midi étaient restés finir les reste avec nous) et je peux faire un copier/coller du CR de Brieuc ci-dessus.

Aimant les grands Bordeaux à maturité et attendant généralement 20-25 ans avant de les déboucher je dirais que le plateau de maturité n'est pas encore atteint (à mon goût évidemment!) même pour ce second vin (2006 étant un très bon millésime) Il est évident que le premier vin ait besoin davantage de vieillissement (+5/6 ans) pour se différencier et se détacher du second en terme de complexité.
Comme quoi, a près de 15 ans d'âge, il semble qu'il vaille mieux privilégier les seconds vins aux premiers dès qu'il s'agit de crus classés.

Thomas


Merci pour ce CR qui tombe à pic pour balancer le mien Thomas !
Pas surpris de ton appréciation car en effet mon père (qui est celui qui débouchait le "grand vin" que je chroniquais ci-dessus) a toujours adoré et acheté beaucoup de Sarget car il a toujours eu l'impression que c'était, parmi les seconds vins, un des maitres-achats compte tenu de sa combinaison entre prix sage et relative parenté avec le style du premier vin.

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: penmoalic
31 Déc 2020 14:06 #873

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19724
  • Remerciements reçus 3264

Réponse de mgtusi sur le sujet Sarget de Gruaud Larose, Saint-Julien, 2006

2006 étant un très bon millésime

Pour Gruaud Larose ou à Bordeaux en général ?

Michel
31 Déc 2020 14:48 #874

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801

Réponse de FGsuperfred sur le sujet chateau Gruaud Larose 1996 saint-julien 2nd cru classé

CR: chateau Gruaud Larose 1996 saint-julien 2nd cru classé

ah bah voilà, on y est aux 25 piges de ce flacon patiemment attendu, pour une fois...

ouvert au pied de biche car je suis tombé dessus dans la cave (elle n'a pas souffert promis)

le nez est très sujet à cautions car le poivron est bien présent, les épices aussi, mais aussi du fruit, du cuir noble, poivre, piment, assez floral aussi, crayeux aussi mais j'y reviendrai...

en bouche l'attaque se fait sur un vin ayant du punch, avec de l'acidité sous-jascente, un très bel équilibre, mais aussi une sensation tannique "crayeuse"

le milieu de bouche se fait magnifiquement équilibré (je n'en attendais pas moins) le vin prend de la place en bouche et change à chaque gorgée car il se boit par la bouche, le nez ayant à mon sens moins d'intérêt

cette sensation "crayeuse" vient encore et encore avec une note réglissée (élevage ?) mais ces tanins bien polis par des années sous verre, n'en sont pas moins polis, amples mais pas totalement fondus (année 96 acide et tannique, cabernet sauvignon dominant, grosse peau) bref un vin de caractère avec de la gnac, ce qui n'est pas pour me déplaire

ce vin n'aura jamais 100/100 de la part des critiques, c'est certain, mais il fait son oeuvre : le plaisir... le genre de superbe bouteille que l'on se plait à payer entre 30 et 50 euros, ce qui est déja un prix, mais plus non, désolé... je l'ai achetée sur le bon coin à un particulier havrais pour 45 et j'estime avoir payé le prix juste...

ce n'est pas le genre de flacon non plus que l'on ouvre toutes les semaines (attendre 23 ans..) mais franchement ça vaut le coup, au bout de 25 piges, je ne suis pas d'accord... les bordeaux des années 90 (96 surtout) peuvent décevoir par rapport à d'autres vins, c'est le cas ici, ce genre de flacon étant de plus en plus rare en ma sacro-sainte cave, mais je suis d'un naturel curieux, donc de temps à autre je déterre ce genre de flacon pour le plaisir (ou pas) là le plaisir est là, c'est d'ja pas mal !

grosse longueur par contre soutenue, il faut bien le dire par une acidité qui "souligne" les qualités du vin et l'allonge considérablement en bouche, donnant l'impression étonnante que le vin ne donne pas tout...

la complexité est là mais j'attendais plus à ce niveau d'appellation , de classement et pour ce château dont j'ai bu tant de millésimes bien meilleurs..

très bien+

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, Papé, leteckel, FlavFirst, Fredimen, Lionel73, Delphinette
04 Avr 2021 20:12 #875
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 405
AAHHH Gruaud-Larose….le premier grand cru classé du pauvre dans les années 80. Ca c’était de la bouteille je vous prie de le croire..et pour pas très cher en plus !! (et quand on a pas un rond tout est très cher !)

J’avais donc acheté en confiance quelques bouteille de ce CR:Gruaud Larose 1990, Saint-Julien, et j’en débouchai à l’occasion une pour voir. La présente allant sur ses 31 ans, on n’est plus dans le détournement de mineur alors allons-y..



Très jolie robe rubis foncé, un léger bord orangé mais rien de méchant. Par contre je trouve le vin peu opaque pour un Gruaud.

Le nez est sympathique, on a de belles senteurs de fruits noirs, un boisé bien géré, on commence à tirer vers le sous-bois mais subtilement. Pas une énorme complexité tout ceci…

La bouche est encore bien construite, les tanins fondus, mais là c’est flagrant, il y a un gros écart avec les Gruaud de légende que j’ai eu dans ma cave (82-83-86 par exemple..). le vin est très « lisse », rien ne dépasse ce qui fait que finalement rien n’en sort non plus..

Finale de bonne longueur mais pas très complexe, enfin pas ce qu’on attend d’un vin comme Gruaud sur un millésime comme 1990, soyons honnêtes.

Cette bouteille n’a fait que confirmer mes dégustations précédentes, c’est un bon vin, encore jeune même pourrait-on dire. Mais il lui manque le coté fougueux et sauvage de ses prédécesseurs pour prétendre les égaler. Il fait plutôt premier de la classe, mais sans génie. On est très très loin de Lynch-Bages ou Cos 1990, plus baroques.

Si je peux me permettre, ce vin m’a rappelé une autre bouteille bue (à l’aveugle) assez similaire dans sa physionomie générale : Lafite 1990. Très bien fait, mais aucune émotion forte ne se dégage finalement du verre.

Ne surpayez pas ce flacon, moi je rigole (voir la photo et le tarif « Intermerdier » de l’époque) mais je pense qu’il y a des vins entre 50 -80E qui doivent être meilleurs (y compris des crus non classés).

YR
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, mgtusi, MB, bonaye, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, romu, GAET, leteckel, FlavFirst, Lionel73
09 Avr 2021 19:52 #876
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1614

Réponse de vivienladuche sur le sujet Château Gruaud Larose 1990; 2 ème cru classé Saint-Julien

En gros, à peu près comparable à celui que j'avais apporté à une soirée de New LPV Paris, c'est sans génie :dry:
A la différence près que tu t'es fait arnaquer à l'époque... J'ai payé les miennes 89,90 F en FAV à Cora !!! zX
09 Avr 2021 21:00 #877

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4910
  • Remerciements reçus 2401
Y a que François qui l'avais trouvé très beau :dry:
09 Avr 2021 21:35 #878

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5598
  • Remerciements reçus 5069

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Château Gruaud Larose - Saint-Julien Grand Cru Classé 1998

 
CR:
Château Gruaud Larose - Saint-Julien Grand Cru Classé 1998
En prévision du repas de ce midi, je demande au cadet si il serait intéressé de déguster un vin de son année de naissance.
Réponse du djeun : allez, pourquoi pas ?
Le vin accompagne une côte de bœuf de race belge, légèrement maturée.
Le bouchon est long et se brise sur le dernier tiers au moment de l’extraction.
Avec précaution, je sors le reste du bouchon sans aucun dépôt dans la bouteille.
La robe est concentrée avec des teintes orangées.
Le nez est complexe sur le cassis, la réglisse, le cèdre et la boîte à cigare.
En bouche, c’est un vin hyper fin, au tanin fondu et à l’acidité précise.
Le corps est structuré et élégant, marqué par le cassis et la réglisse et s’étire longuement jusqu’à une finale fraîche et assez gourmande.
Très joli vin, à maturité.
Note : 17/20.
Garde : on peut le boire.

Olivier 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Alex, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, 4fingers, GAET
16 Mai 2021 18:20 #879
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2599
Ah Olivier, je vois que tu as aussi un gars millésimé 98 :-)
Sinon, tanins pas trop rigides ? C'est souvent ce que je trouve sur les 98, avec un profil un peu trop austère pour moi. Et comme donc j'ai aussi un millésimé 98, j'en ai bu pas mal (j'ai du boire Gruaud mais avec les copains car je n'en ai pas)
Amicalement Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
16 Mai 2021 18:22 #880

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5598
  • Remerciements reçus 5069

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Château Gruaud Larose - Saint-Julien Grand Cru Classé 1998

Ah Olivier, je vois que tu as aussi un gars millésimé 98 :-)

Absolument !
Cela présente aussi l’avantage de devoir conserver quelques quilles pour les anniversaires.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat
16 Mai 2021 18:24 #881

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck