Nous avons 2376 invités et 51 inscrits en ligne

Château Talbot, Saint-Julien

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 1989

Bu hier soir sur du faisan

CR: Talbot 89

Robe rouge sombre - peu de traces d'évolutions

Nez explosif de cassis bien mûr, de lard fumé, de moka. Bouche puissante avec des tannins soyeux, où l'on retrouve avant tout le cassis, le poivron rouge et ces notes fumées propres à  Talbot, une bonne longueur en bouche et surtout une fraîcheur étonnante pour un vin de 15ans d'âge... Ce vin est assez loin de son apogée je pense (notes tertiaires inexistantes) et n'est qu'au début d'une longue vie. Même s'il est très agréable maintenant, je n'ouvrirai la prochaine bouteille qu'en 2010...

Eric
25 Déc 2004 19:15 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 90

Petite déception avec le CR: talbot 90, hier
en raison d'un nez un peu trop marqué par le poivron,
en bouche très bel équilibre et tannins fins et poudreux à  souhait,
mais je ne retrouve pas la complexité décrite par certains (pas tous) plus haut

A+

Laurent M
26 Déc 2004 09:26 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8449
  • Remerciements reçus 146

Réponse de Anthony sur le sujet CR: Talbot 1996

CR: Talbot 1996, bu apres un Tignanello 1997.

Robe plus foncee, plus jeune aussi.
Le nez me rappelle un peu Lagrane 90 tout en etant quelques tons en dessous, que ce soit enintensite ou en complexite. Mais cela respire St-Julien !
La bouche est etonemment fondue pour un vin de 8 ans. Bel equilibre pour un vin (2e surprise) peu massif mais tres elegant, sans defaillance ou creux en milieu de bouche, mais avec une finale que l'on souhaiterait plus longue.

Une belle bouteille a table. Je pense que ce vin aura atteint son apogee pour ses 10 ans et je garderai ma 2e bouteille pour ce moment-la.

Anthony
01 Jan 2005 05:53 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 1955

Bu ce midi

CR: Talbot 1955

Niveau de la bouteille: haut des épaules

Bouchon: très cassant, friable

Pas rassurant, tout ça... (ccc)

A peine ouvert, des effluves charmeurs s'échappent du flacon:ouf (bbb) odeurs d'épices orientales, de musc, de cerises confites.. Miam..

Je verse qqs centilitres du nectar dans un verre: le vin est d'une couleur évoluée (rouge brique) et limpide... Le nez est très puissant : arômes déjà  cités mais aussi un côté plus terrestre (sous-bois, truffe). J'y trempe mes lèvres... Ce vin de 50 ans est d'une jeunesse éblouissante: il vous envahit le palais de ses notes tertiaires et se permet même d'avoir de l'onctuosité... La persistance en bouche est longue... Je laisse une petite qté de vin dans mon verre pour voir le comportement à  l'air. Au bout de 20 mn, les aômes sont plus intenses encore. Le vin à  l'air d'être à  son apogée. En effet, je le hume une heure après: il a complètement changé: nous sommes maintenant sur des notes d'oxydation: pruneau, moka, vieille eau de vie, pas désagréables mais beaucoup moins charmeurs. Je ne le caraferai pas: trop fragile.

Servi au repas (deux heures plus tard environ), le vin avait évolué: beaucoup plus sombre, il était redevenu opaque. Le nez est sur le cuir, la truffe et le pruneau, avec qqs notes de torréfaction. La bouche est plus ample, plus pleine, mais moins onctueuse qu'à  l'ouverture. Et la finale est beaucoup plus courte, un peu frustrante...

En conclusion: c'est vraiment dur à  gérer les vieux vins... Dans l'idéal , il aurait fallu le boire certainement une heure après l'ouverture pour avoir toutes les qualités de ce vin et aucun de ses défauts. Ceci dit, il y a eu plein de petits moments magiques avec cete bouteille, et je ne regrette pas son acquisition... Un beau moment dans ma vie d'oenophile(bbb)

Bonne année à  tous

Eric
01 Jan 2005 18:49 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet CR: Talbot 1998

rebu hier un

CR: Talbot 98

Il a été dit sur plusieurs vins que les 98 étaient dans leur phase ingrate... Je confirme la même chose pour le Talbot... Il est complètement différent de la description faite le 29 mars de l'année dernière:

"La robe est rouge sombre avec des qqs reflets orangés montrant déhà  une certaine évolution.

Au nez, on distingue des notes animales et fumées(viande des grisons) assez habituelles chez Talbot, et des notes de fruits noirs bien mûrs.

On retrouve ces parfums en bouche, avec en prime un peu de moka. Les tannins sont soyeux (aucune accroche) , le vin est souple, la corpulence assez moyenne, la longueur en bouche itou. "

Le vin est actuellement d'une corpulence plus importante, avec des arômes plus prononcés et moins fins, et surtout des arômes d'élevage terriblement prédominants qui me dérangent beaucoup: pain grillé, moka, vanille... Un peu ça va, mais là  c'était limite écoeurant... Sinon, les tannins sont toujours soyeux, sans aspérités, c'est mieux que rien... Ceci dit ,ce vin a beaucoup plus à  mon beau frère...

J'espère qu'il se rééquilibrera... J'attendrais de toute façon 3-4 ans avant d'ouvrir la prochaine...

A+

Eric

mon blog
10 Jan 2005 13:32 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet CR: talbot 66

Bu ce midi un

CR: Talbot 66

A l'ouverture (11h30) nez magnifique floral, musqué, santal, mais robe assez palotte (brique) et bouche très mince, très décévante pour tout dire...

Vers 13h (pas de carafage entre temps), nez un peu moins envoûtant, plus classique (ronce, cuir, truffe, sous-bois), mais le reste a totalement changé: la robe est devenue rouge très sombre avec seulement qqs reflets d'évolution et la bouche a repris beaucoup plus de vigueur. C'est assez charnu, plein, on retrouve les arômes du nez avec une prédominance de la mûre/ronce et des notes de santal , c'est un vin assez puissant auquel on de donnerait pas 39ans... La finale est persistante, sur la ronce toujours...

Un vin qui a de beaux restes. Si l'apogée est passée, le déclin n'a pas l'air de vouloir vraiment s'amorcer... Un beau moment (bbb)

Eric

mon blog
30 Jan 2005 14:56 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

Hum.. curieuses, tes constatations, Eric, au sujet des changements notables d'opacité entre le moment où tu débouches la bouteille et celui où tu la bois. Tu fais d'ailleurs la même remarque sur le 55 et sur le 66.

La seule fois où j'avais remarqué ce phénomène, c'était sur une bouteille de Bourgogne du début du XXème siècle (désolé mais le producteur et le millésime m'échappent aujourd'hui). Il y a une quinzaine d'années, Christies organisait des pré-dégustations avant les ventes, où ils ouvraient une bouteille sur un lot de 12 pour que les acheteurs potentiels se déterminent. Chose qui ne se fait plus du tout aujourd'hui, vu les prix atteints lors des ventes..

Bref: ce Bourgogne (très fatigué--) était certes couleur tuilée - sanguine à  l'ouverture. Et 1h plus tard, le dernier tiers de la bouteille était devenu terne et trouble. Peut-être à  cause d'un dépôt important? Par contre, je n'ai jamais constaté de ma propre expérience, qu'un vin clair pouvait devenir plus opaque / foncé / profond.. Mais peut-être que d'autres LPViens auraient vécu des expériences similaires?

Question idiote: ne serait-ce pas un problème d'éclairage entre celui de la cuisine où tu ouvres tes bouteilles, et la salle à  manger qui serait plus tamisé?

Eclairagistement vôtre
Alain
01 Fév 2005 00:43 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8449
  • Remerciements reçus 146

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Talbot

Alain, pour ton Bourgogne, es-tu sur qu'il ne s'agissait pas de "l'assemblage Chanson" ou les cepages meridionaux ont donne a pres quelques minutes une couleur ...disons plus soutenue (aaa)(jjj)

Je crois que je ne vais pas signer sur ce coup-la

Anthony
01 Fév 2005 01:47 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet Re: Talbot

Alain,

100% sûr que non. Ce n'est pas un problème d'éclairage. Pour moi, ce phénomène est très classique, et déjà  constaté sur d'autres vins comme Cos 89, Margaux 70 et qqs autres. Le vin a l'air complètement fini à  l'ouverture et l'aération aidant, il reprend de la couleur, du corps et même des tannins (alors qu'il n'y en avait pas un poil)... mais perd un peu de finesse (flagrant avec le 1955). Je pense qu' c'est lié à  des phénomènes d'oxydo-réduction.

Eric

mon blog
01 Fév 2005 06:44 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Talbot

Pour ma part, je n'ai jamais constaté de changement de couleur à  l'aération.
Sur des millésimes de 15 ans et plus, il arrive en effet que le dépot au fond de la bouteille colore davantage les deux derniers verres.

Amitiés,
M@nuel.
01 Fév 2005 20:04 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet Re: Talbot

Je me rappelle de quelques discussions à  ce sujet il ya un an ou deux. J'avais déjà  eu l'impression à  l'époque de faire figure d'exception... Je me demandais même si je n'étais pas un cas unique jusqu'à  ce que je lise une interview de Guy Montagné (vous avez bien lu (aaa)), apparemment grand amateur de vin dans un magazine spécialisé (je crois bien que c'était la RVF)... Eh bien, il lui arrivait la même chose qu'à  moi avec ses vieux vins... A ce moment précis, j'ai aimé Guy Montagné comme jamais (c'était pas difficile)... Je lui aurais baisé les pieds, à  ce grand homme... Je savais enfin que ce que je vivais était réel: d'autres l'avaient également vécu...

Plus sérieusement, ce phénomène s'est manifesté systématiquement sur toutes les bouteilles de plus de 15 ans ouvertes ces 3 dernières années (je dirais une vingtaine de bouteilles). Domaines concernés: Talbot, Latour, Petrus, Margaux, Cos d'Estournel, Corbin d'Espagne, Clos des Jacobins, Cos d'Estournel, Montrose et d'autres encore... Il y a quand même eu une fois ou le vin était parfait dès l'ouverture et ne nécessitait aucune aération: Calon-Ségur 88.

On en revient au "test du verre" indispensable pour connaître les réactions du vin à  l'air. Ca ne prend pas beaucoup de temps ni beaucoup de vin, et permet de ne pas faire trop de bêtises...

Comme je l'avais dit dans mon dernier topic consacré à  ce sujet: "ne donnons pas de perles aux éviers". Je pense vraiment que des merveilles en devenir ont été jetées parce qu'elles étaient assez minables à  l'ouverture, alors qu'un peu d'air les aurait complètement transcendées...

Eric

mon blog
01 Fév 2005 20:36 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

pour expliquer les changements de couleur d'après ce que j'ai compris du clair au plus foncé ne peut on incriminer l'embuage occulaire(hic)
02 Fév 2005 16:05 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 1996

CR: Deux bouteilles de Talbot 1996 servies pendant le repas du soir.
La première est décantée 2h
Robe rubis avec encore des reflèts grenats. Nez fin et ouvert avec un mélange de fruits rouges et d'arômes tertiaires (santal, encens). Quelques épices doux. La bouche n'est pas tout à fait à la hauteur, manquant un peu d'ampleur et présentant des tannins que je juge encore verts. Amertume en finale, malgré une longueur correcte.

La seconde bouteille est ouverte tout de suite après avoir terminé la 1ère et bue immédiatement, sans aération. Le nez est complètement sur le fruit avec de la vanille et des senteurs de bois de chêne. Bouche beaucoup plus agréable, pleine et ronde. Tannins moins agressifs et meilleur équilibre général. On ne touche pas les sommets de l'appellation, mais le plaisir est réal. Par exemple, on ne retrouve pas du tout l'amertume de la première bouteille, ni d'ailleurs ses sensations tertiaires. Evident air de famille, mais j'aurais facilement donné 5 ans d'écart entre ces deux bouteilles.

La différence s'explique t'elle uniquement par l'aération? Etonnant..

Alain
16 Mai 2005 16:21 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet CR: Talbot 98

Bu ce midi,

CR: Talbot 98, (carafé 40mn):robe rouge sombre, assez opaque avec des traces nettes d'évolution (disque, reflets), nez très expressif sur la liqueur de mûre,le cuir, la viande fumée et le moka (beaucoup plus présent à l'ouverture et disparaissant peu à peu après le carafage, pour revenir quasi exclusif 30mn plus tard...). Bouche pleine, veloutée, assez complexe, avec des tannins très doux, complètement intégrés. A noter une fraîcheur remarquable qui donne du relief au vin jusquà la finale, longue et belle.

Des trois 98 bus jusqu'à aujourd'hui, de loin le plus abouti. L'élevage n'est plus du tout dominant et s'est bien fondu dans le vin pour n'y laisser que des notes épicées et grillées. Je trouve qu'il gagne aussi en corpulence avec le temps. Loin d'être un monstre de puissance, bien sûr, mais c'est un beau gosse
qui accompagne avec élégance une côte de boeuf cuite au barbecue (ses notes fumées y sont pour qq chose)

Eric

mon blog
15 Aoû 2005 17:19 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot 98

Merci Eric de faire un point de la situation sur les 98.
Je suis ravi de lire que certains, dont Talbot, commencent à sortir de la gangue tannique dans laquelle ils étaient tombés dès leur jeunesse. Alors que mon "stock de guerre" de 98 dort sagement en cave, je me demande si je vais pas aller "piquer" quelques échantillons pour voir la tête qu'ils ont aujourd'hui..!

Alain
16 Aoû 2005 08:41 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 1986

CR: St-Julien Talbot 86 : 20/8/05 bon vin (15,5/20)

C'est la 5ème fois que je goûte ce millésime. Le vin est ce soir-là en net déclin, sa trame paraissant plutôt fatiguée et ses arômes fort évolués.
25 Aoû 2005 14:55 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Thémistocle. sur le sujet Re: Talbot

Laurent,

Je me demande s'il n'y a pas sur cette bouteille un problème de mise inhomogène. En tous cas cela fait déjà plusieurs années que je tombe sur des bouteilles anormalement évoluées. Dimanche dernier, nouvelle expérience avec cette fois un vin harmonieux à peine sorti de sa phase primaire. Dans tous les cas je suis à peu près sûr de la bonne conservation, les origines étant toutefois différentes.
A suivre,

Lionel.

L. VAN DER GUCHT.
25 Aoû 2005 19:14 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Lionel,

En ce qui me concerne, je suis tombé sur des vins à boire jeunes, très séduisants... Et je lis des commentaires très sérieux sur un vin de garde, je n'y comprends rien...:)

Bien cordialement,
Thierry
25 Aoû 2005 21:21 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Thémistocle. sur le sujet Re: Talbot

Thierry,

(mon icône qui sourit à la tienne.)

Lionel.

L. VAN DER GUCHT.
25 Aoû 2005 22:19 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet CR: Caillou blanc 98

Bu ce soir:

CR: Caillou blanc 98:jolie robe dorée, nez sur le citron confit, l'aiguille de pin et une pointe de vanille, bouche ample, presque suave,soulignée par une belle acidité, et d'une grande intensité aromatique sur des notes très "bergamottes de Nancy". Fin de bouche très persistante, vibrante et (il faut le dire...) jouissive!!! (c'est dit ;))

J'aime beaucoup!

(honnêtement, bu à l'aveugle, je l'avais mis en Riesling alsacien)

Eric

mon blog
27 Aoû 2005 21:28 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Talbot 2000

Auteur: yves
Date: le 14/09/2005 à 20:06

Bonjour,
Je viens d'acquérir un Saint Julien "chateau Talbot" année 2000, pourriez vous m'indiquer la durée optimale de conservation de ce grand cru.
par avance merci
14 Sep 2005 20:15 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Talbot 2000

Yves

tu as le temps, Talbot vieillit normnalement très bien. Alors, en 2000, il devrait bien tenir.

parker, qui l'a dégusté en 2003, décrit ce vin comme étant très ouvert et à boire entre 2006 et 2020.

cordialement

Yves

Yves Zermatten
14 Sep 2005 20:36 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 357
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bob2 sur le sujet Talbot 2003

Source : Forum du site de Robert Parker :

2003 Château Talbot - France, Bordeaux, Médoc, St. Julien (9/25/2005)

Very nice nose of ripe, even jamy red fuit, not only strawberries or redberries, but more cherries than usual... and also this very typical nose of Talbot including saddle leather and something like black olives. The nose is not very strong, with a hint of alcohol, but I liked it a lot. Very soft tannins in the month, good balance with the fruit, but more light style than medium. If I had to rate the wine on pleasure only, I would rate it 91, but has it is not very concentrated and will probably not age as long, I gave it 89+ and hope it will be thicker after 1-2 years like the Lagrange 2000 did. defenitely a wine to enjoy, and not to be compared on power with pairs in a tasting... (89 pts.)

Première idée sur la qualité du millésime chez Talbot...la mise en bouteille êtant quand même très recente ce qui peut expliquer le coté "pas très concentré" du vin qui a tendance "s'élargir" avec le temps.

Qu'en pensez vous ?

Manu29
25 Sep 2005 13:48 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet Re: Talbot 2003

je ne l'ai bu qu'avant la mise au domaine: je ne l'ai pas trouvé du tout dilué, au contraire. C'était du pur bonheur: crème de fruits noirs, tapenade (pour reprendre Bob ("black olives") et un côté animal dès sa jeunesse qui fait que Talbot est Talbot ("saddle leather")... Moi perso, j'aime beaucoup!

J'en ai acheté qqs bouteilles à Carrefour. Faudra goûter pour voir ce qu'il vaut après la mise...

Eric

mon blog
25 Sep 2005 14:06 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Emmanuel,

Heureux de te lire. :)

Je n'ai pas goûté Talbot 03...
Parker dans le Wine Advocate 158 du 29 04 05 soulignait qu'il n'était pas aussi concentré que les meilleurs vins du millésime et lui donnait 87-90.
Il le trouve manifestement meilleur actuellement.

amicalement,
Thierry
25 Sep 2005 14:08 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet Re: Talbot

Comme le souigne Bob, le vin peut devenir "thicker" avec le temps... C'est ce que j'ai constaté sur le 98, "dilué" il y a 2 ans, et beaucoup plus concentré maintenant... Comment, pourquoi :S C'est bien ce qui fait la beauté et le mystère du vin :)

E(mmanuel)ric

mon blog
25 Sep 2005 15:30 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

Yves ,
Talbot 2000 est un tres beau vin ! Je l' ai gouté 3 fois .. Je n'ai pas su resister à ses qualités .. Les 3 bouteilles achetés en 2002 ont été ouvertes rapidement ! La derniere , il y a quelques mois , debut 2005 .

En tout cas , comme beaucoup de 2000 , les Bordeaux sont excellents dans leurs jeunes années ( Chasse Spleen et Calon Segur 2000 et bien d' autres .. )

Mais ce Talbot a un incontestable potentiel .. si on sait etre patient !!

Raphael .
25 Sep 2005 20:08 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

merci Raphael et Yves pour ces deux conseils: soyons patient tout en restant impatient des prochaines joies de sa dégustation!!!

@+

Yves
29 Sep 2005 09:10 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 66

CR: Talbot 1966
Robe un peu terne aux bords orangés. Nez oxydé et un peu réduit style vieille grange. Bouche déstructurée, acidité marquée. Finale courte où pointe un peu de fruit cuit. Bouteille aujourd'hui passée. Dommage!

Alain
02 Oct 2005 12:35 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 984
  • Remerciements reçus 36

Réponse de satristim sur le sujet CR: Talbot 2003

Bonjour,
CR: Talbot 2003, dégusté hier, carafé 1h30.
Une superbe robe rubis, brillante. Un nez épanoui, avec notes de fruits noirs, de cuir, de fumé. Jolie attaque franche, des notes de cerises noires, de cassis, de vanille, une texture soyeuse, une trame serrée. En finale, des tannins encore très présents, un brin agressifs m'a-t-il semblé, mais que le temps domptera sans aucun doute. Enfin, une jolie longueur en bouche.
Ce qui m'a plu dans ce vin, c'est qu'il misait clairement sur l'équilibre et la finesse, une finesse qui a enchanté tous les convives.
Un très beau Saint Julien!
Cordialement
Frédéric
04 Nov 2005 10:05 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck