Nous avons 2082 invités et 60 inscrits en ligne

Château Talbot, Saint-Julien

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Château Talbot, Saint-Julien a été créé par Thierry Debaisieux

CHÂTEAU TALBOT



Château Talbot
33250
Saint-Julien-Beychevelle
Tél : + 33 556 732 150
Fax : + 33 556 732 151
Mail : talbot@chateau-talbot. com

www.chateau-talbot.com

* Facebook Château Talbot

* Instagram Château Talbot

* Twitter Château Talbot




Voici la reprise d'un post que j'avais déposé sur D.C.:

Mon avis, volontairement très tranché sur Talbot pour ouvrir un débat:

Le plus vieux des 14 millésimes que j'ai bus est le Talbot 1975: j'en garde le souvenir d'un des meilleurs vins de l'année que j'ai eu l'occasion de boire.
Il n'avait pas le côté dur et acide de nombreux vins de 1975. Mon avant-dernière bouteille, bue en 2000, était encore très agréable...

Le Talbot 1978 m'a laissé, lui aussi, une excellente impression: belle bouteille classique!

Le Talbot 1982 est absolument somptueux,délicieux,séducteur malgré sa puissance.Je garde pour beaucoup plus tard mes dernières bouteilles...

Le Talbot 1983 avait une plénitude sensuelle et opulente...

le Talbot 1986 était superbe jeune:j'ai tout bu trop vite...

Puis est arrivé le Talbot 1988 et la première déception: J'aime mieux Meyney...

Le Talbot 1990, dégusté pour la première fois au milieu des autres Saint-Julien 1990, semblait manquer de complexité.

Le Talbot 1994 n'a rien à voir avec la qualité de Léoville Barton de la même année.

L'excellence est-elle réservée aux millésimes antérieurs à 1987 ?
Merci pour vos réactions ,avis et souvenirs de dégustations.
Amicalement
Thierry
24 Sep 2002 22:52 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

J' ai du Talbot 95 que je n' ai bien sur pas encore touché : mais je voudrais savoir combien de temps le Talbot 2000 peut se garder ??

merci d' avance !
25 Sep 2002 21:23 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Raphael,

On en ouvre une bouteille en 2008 et on répond à  la question.

D'ici là , le 2000 a besion de quelques longues années de repos.

Cordialement
Thierry
25 Sep 2002 21:55 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8449
  • Remerciements reçus 146

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Talbot 1996

Bonjour à  tous,

quelqu'un a-t-il déjà  goûté le 1996 ? Quels sont les commentaires connus sur ce vin ?

Merci d'avance.
Anthony

Anthony
28 Déc 2002 02:30 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Anthony,

Désolé, non...
Parker lui met 89.
Pour lui, il manque de peu le qualificatif d'extraordinaire.
Il le dit bon à  boire jeune et fait pour la garde (j'avais eu la même impression avec le 86)

Amitiés,
Thierry
28 Déc 2002 15:16 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

Oui, pour Parker un 90/100 permet de qualifier un vin d'extraordinaire.
Je trouve que cet adjectif est un peu démesuré dans ce cas là .
Pour moi un vin extraordinaire est aussi un vin exceptionnel mais bon ce n'est qu'une question de language et je connais bien les commentaires à  la Parker alors je relativise.

Amitiés,
M@nuel.
28 Déc 2002 15:24 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Talbot 1988

CR: Talbot 1988

Je viens de lire sur un site voisin un compte rendu catastrophé sur Talbot1988.

J'en ai ouvert un ce midi et je confirme:

-robe très évoluée.
-nez sur la prune, le cuir, un peu d'animal et une note herbacée évoquant le céleri.
-bouche déséquilibrée, dominée par l'acidité qui s'associe en finale à  la verdeur.

Je ne pense pas qu'il va s'améliorer à  table.

Et dire que Parker le voyair durer jusque 2015 et aller
en bonifiant...

Thierry,
déçu.
27 Avr 2003 12:15 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Talbot 1988

CR: A table, et à  17-18° au lieu de 15-16° à  l'ouverture,

Mon Talbot 1988 évolue peu.

Au nez, on retrouve les mêmes nuances, mais le céleri laisse la place à  du cassis.
La bouche prend un peu de rondeur, mais elle reste marquée par l'acidité qui continue à  s'imposer en finale avec la verdeur.

C'est l'avant-dernière bouteille d'une caisse qui m'a toujours déçue.
Mais, ce jour la déception est encore plus franche.
Meyney 88, rebu il y a peu, me séduit plus depuis la mise.

Cordialement,
Thierry
27 Avr 2003 16:24 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

Déja au niveau bagnole Talbot c'est pas terrible…
27 Avr 2003 17:15 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Vincent,

Mais en 82 et 83, Talbot, c'est terriblement bon...

Thierry
27 Avr 2003 17:19 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8449
  • Remerciements reçus 146

Réponse de Anthony sur le sujet CR: Talbot 1996

Auteur: Olivier (190.148.3.213.dial.bluewin.ch)
Date: 04-05-2003 13:15

Bu hier soir :

CR: - Talbot 1996 : robe grenat profond, nez fruits rouges confits et épices légères, bouche ronde et fine, fruité très concentré de pruneaux.. très belle bouteille à  déguster déja à  présent

Anthony
04 Mai 2003 18:49 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Talbot 1994

CR: J'ai bu ce soir un Talbot 1994.

La robe donne des signes d'évolution, avec des teintes de brique.

Le nez, à  l'ouverture, est vert, sur le poivron.
Après aération et agitation, viennent des notes de prune et de tabac, sur fond boisé et végétal, avec des nuances d'épices et de cuir.
Mais, au repos, c'est toujours le végétal qui domine: poivron, céléri...

La bouche marque par ses tannins à  gros grains, la matière est riche mais végétale et peu élégante. Je trouve l'ensemble peu équilibré: l'acidité domine en milieu de bouche et l'alcool s'impose à  la fin de celle-ci. L'impression de verdeur est bien présente, tant en bouche qu'en finale.

Franchement, j'ai plus de plaisir avec une cuvée réservée de La Voulte - Gasparets à  6,90 E qu'avec ce Talbot 94... Mais cet avis n'engage que moi.

Cordialement,
Thierry
10 Nov 2003 22:01 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

Réponse de paski55 sur le sujet CR: Talbot 1991

CR: Talbot 1991

Bu chez des amis.

J'ai été surpris par ce vin, car dans un millésime aussi peu engageant, j'ai eu à  faire avec un vin sans aucune verdeur mais presque doucereux.....J'ai tout de suite pensé à  la chaptalisation, mais bon, cela me semble quand même peu probable(jjj)

Impossible de trouver le millésime à  l'aveugle car ce vin ne présentait aucune caractéristique des 1991. Couleur encore plein de jeunesse, nez très riche, expressif et arômes de confitures de groseilles avec une finale marquée par la douceur, presque sucrée !!

Je précise à  toute fin utile qu'on a dégusté ce vin en tout début de soirée (aaa)

Pascal
Très très supris


Santé - Pascal
24 Nov 2003 15:25 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Talbot

"J'ai tout de suite pensé à  la chaptalisation, mais bon, cela me semble quand même peu probable..."

Peu probable la chaptalisation ? Pourquoi ?
Presque tous les Bordeaux (en particulier les cuves de Cabernet Sauvignon) sont chaptalisés quasiment tous les ans, ou éventuellement osmosés pour ceux qui ont des sous... non ?

Luc
24 Nov 2003 15:43 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Pascal, Luc,

Ce serait le 2ème 91 hors normes.
Je vous renvoie, sur les différents forums, à  Cos d'Estournel 91.
Il plante, à  mon avis, à  l'aveugle de beaux 90.
Sa qualité est telle que je me suis demandé s'ils n'avaient pas mis du 90 dedans (C'est du délire, rien que du délire... D'autres délirants ont déjà  dit ça de Haut-Marbuzet, dans d'autres années...).
La réalité doit être la qualité des eonologues.

Amitiés,
Thierry
24 Nov 2003 22:01 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 98

Bu il y a 2 jours un CR: talbot 98

La robe est rouge sombre avec des qqs reflets orangés montrant déhà  une certaine évolution.

Au nez, on distingue des notes animales et fumées(viande des grisons) assez habituelles chez Talbot, et des notes de fruits noirs bien mûrs.

On retrouve ces parfums en bouche, avec en prime un peu de moka. Les tannins sont soyeux (aucune accroche) , le vin est souple, la corpulence assez moyenne, la longueur en bouche itou.

Au final, un vin très agréable à  défaut d'être inoubliable. A boire dans les 3-4 ans. Je ne pense pas qu'il devienne meilleur qu'ajourd'hui....

A +

Eric
29 Mar 2004 08:09 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 86

CR: Talbot 86

Dégusté hier soir chez des amis. La bouteille est soigneusement emballée afin de réserver ses mystères à  une petite dégustation à  l'aveugle.

Disons-le tout de suite, on est en présence d'un très beau vin! La couleur rubis profond avec un rappel couleur fauve sur les bords du disque. Le bouquet est envoûtant, mêlant à  la fois des arômes de fruits mûrs (pruneau) et plus tertiaires (boite à  cigare, bois de santal, sous-bois). En bouche, c'est splendide: attaque sur un fruit voluptueux. Les tannins, encore présents, enrobent superbement la palais. Trame encore très serrée malgré ses 18 ans. C'est plein, un peu charnu, mais bien rond. Légère sensation de viande grillée avant la fin avant une belle et longue finale. Que dire de plus si ce n'est que ce vin peut encore attendre une dizaine d'années sans aucun souci! 92/100

Alain

PS: pour l'anecdote, à  l'aveugle, exercice toujours difficile, j'avais opté pour un millésime "chaud" et un peu plus jeune (je penchais pour un 1990). Par contre, j'étais pas trop loin pour la désignation du vin puisque j'avais opté pour un de ses prestigieux compagnons d'écurie Cordier - et d'appellation, Gruaud-Laroze.
18 Avr 2004 13:09 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot aveugle 82 86 96 2000

CR: Dégustation à  l'aveugle (même sans connaître le chateau) en janvier.
Passé dans une série de 24 vins....
(aaa)

Talbot 1986. Orange-rouge. Note animale. l'attaque c'est des fruits doux. dans la finale le fruit rouge. Les tannins souple et fin. Finale longe. 89.
Talbot 1996. Nez assez discret. Après aeration du fruit. Des tannins nobles mais encore prominent, un vin jeune. 86.
Talbot 1982. Rouge, sans orange. Couleur assez marqant pour un vin de 1982 ! J'aurais jamais pensé ! Nez sur le fruit avec après aeration un touche animale (plus discret que le 1986) sans . Finale longe, superbe surtout sur le fruit. Balance remarquable, evolution fntastique pour Talbot. 94.
Talbot 2000. Pourpre-rouge, jeune. Trés bonne concentration, bcp de material. Sur le nez café-mokka. Après aeration, des fruits + ether de fruit. Des tannins nobles 89.
Aprés 24 h le 2000. Rouge brique, Opaque, bonne concentration. Une petite note d'animale dans le nez. Le fruit un peu discret, dans la pallette aussi des notes de Nescafe. Attaque et finale sur le fruit mur, noir. 88.
18 Avr 2004 23:19 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Talbot 2003

j'ai dégusté fin mars le CR: Talbot 2003 et il fait vraiment parti du haut du panier : un nez de fruits rouge, une bouche ample avec de la matière, un boisé fin, rond. Une bouteille pleine d'avenir.
Et Talbot reste encore un bon rapport qualité-prix.
19 Avr 2004 09:34 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet CR: Talbot 90

CR: Talbot 1990 (15,7/20)

Robe : Beau grenat limpide.
Nez : Très puissant, d'abord animal, ventre de lièvre et avec une pointe d'ammoniac qui s'estompe rapidement. Viennent alors des arômes des fruits compotés, de pruneaux, d'épices, de poivron mûr, de tapenade, puis encore une note sanguine, de bois de cèdre et pour finir, du moka. Très complexe et évolutif.
Bouche : Puissante mais raffinée, ronde et équilibrée, sans aspérité malgré des tanins imposants et devant encore se fondre, arômes de poivron mûr, de fruits noirs, de fumé et de terre. Longue finale ample et riche.
30 Jui 2004 12:43 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet CR: Talbot 86

CR: Talbot 86:

Robe : quelques reflets tuilés mais elle reste encore assez soutenue.
Nez : moyennement intense, complexe, viandé, cédre, cuir.
Bouche : très élégante, riche, elle présente aussi un bel équilibre. Les tanins sont parfaitement fondus. La finale arômatique propose une longueur correcte mais pas remarquable.

Apogée probable : jusqu'en 2012-15

91/100

Contrairement à  d'autres 86, ce Talbot est un vin à  maturité et n'est absolument pas austère.
82 m'avait semblé plus riche et plus gras aussi, avec plus d'éclat en finale, bref supérieur à  ce 86 qui malgré tout reste un excellent vin.
Dernière remarque, la note de Parker (96/100) me parait vraiment généreuse, du moins sur cette bouteille là .

Amitiés,
M@nuel.
14 Juil 2004 15:21 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR:Talbot 82

CR: Château Talbot 1982

Nez marqué par le cabernet-sauvignon, complexe, avec beaucoup de fruit. Ce vin ne fait pas ses 22 ans. La bouche est pleine, structurée avec du gras, du fruit et une matière très noble. Finale longue et précise. J'ai beaucoup aimé.

Regoûté le lendemain, le bouquet avait à  peine perdu de son intensité et de son charme.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
16 Aoû 2004 21:49 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Château Talbot 1982

CR: Château Talbot 1982

La robe est de belle intensité, avec des reflets grenats. Le nez semble encore assez marqué par le cabernet avec des notes de cassis et de poivron dominantes au départ, laissant place à  l'aération aux arômes de cuir, de sous-bois, de champignon et de cèdre. Si le nez me laisse (très) légèrement sur ma faim, la bouche est grandiose et comblerait le dégustateur le plus exigeant ; fraîcheur remarquable, équilibre parfait, très grande longueur : que demander de plus ? A noter que le lendemain, le tiers de bouteille restant montrait une qualité toujours étonnante, avec un nez qui m'a semblé plus fondu et plus élégant encore que la veille. Un grand 1982 qui a encore de l'avenir !

Luc
17 Aoû 2004 19:33 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Pour souligner la jeunesse de ce Talbot 82, je rappelle que j'avais bu le lundi précédent ce même 82 face à  un Léoville-Barton 88 et que j'avais été très surpris par la parenté entre ces deux vins.
Parenté de style, mais aussi nez très voisin, jeune.

Les deux bouteilles de Talbot 82 avaient en commun un bouchon comme neuf et un niveau très haut.

Amitiés,
Thierry
18 Aoû 2004 19:26 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

Je crois sincèrement que Talbot peut être grandiose dans les grands millésimes. J'ai bu il y a quelques années un 1959 qui était merveilleux d'arômes et de fraîcheur. Cela donne une idée de son potentiel de garde...Malheureusement, à  l'époque, je ne m'intéressais pas suffisamment au vin, pas suffisamment pour décrire plus précisement les sensations ressenties. Je me rappelle juste que ce fut un moment mémorable que de boire ce nectar.
Ceci dit, je sais qu'il en reste trois bouteilles dans la famille, sans compter un magnum, je ne désespère pas vous faire un compte-rendu plus étoffé d'ici à  quelques mois car c'est assurément qu'il faut boire.

Amitiés
Zapata
19 Aoû 2004 19:46 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: TALBOT 90

CR: Talbot 90 :

Robe nette qui commence à  tuiler sérieusement.

Un jolie nez tout en finesse.

En bouche, on a affaire à  un grand vin pour sa compléxité et sa fraîcheur:
tout se que j'aime.
On y décèle une quirielle d'arômes ( primaire, secondaire et tertiaire ) : fruits rouges compotés, champignon, notes animales élégantes, cuir ...le tout appuyé par un cabernet bien mûr.
Les tanins sont totalement fondus, l'acidité est magnifique, bref très belle harmonie.
Le volume est là  mais il se veut discret, ça ne donne pas du tout un vin lourd et démonstratif, c'est ce que j'appellerais l'élégance magique des grands et vieux vins.
La longueur est bonne.

Jmm
19 Sep 2004 12:14 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

JMM;

Vous avez eu de la chance avec votre Talbot 90: Nous étions quelques uns à  en avoir discuté sur feu MV à  l'époque; et les avis étaient fort partagés!

J'en avais une en stock, et je l'avais donc débouché et manque de pot pour moi, j'ai du tomber sur une "mauvaise série", elle était lamentable!.

Par contre d'autres intervenants avaient visiblement eu des bouteilles de bon niveau, comme la votre.

Difficile de se faire une idée sur ce vin pour moi, il faut voir au cas par cas..

Pour le reste des intervenants je suis en phase à  un petit détail près: mes 82 n'ont jamais eu le niveau de mes 86. mais je ne suis pas sur à  100% de leur conservation (enchères), donc je ne suis pas affirmatif à  100% sur ce coup là .

YR
20 Sep 2004 10:59 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1118
  • Remerciements reçus 0

Réponse de michelD sur le sujet CR: Talbot 1986

CR: Talbot 1986.

Je craignais quelque peu, après tout ce que le forum m'avait donné comme infos sur les 86 fermés à  double tour.

Comme ceux qui m'ont précédé par leurs notes de dégustation dans ce millésime, il n'en fut heureusement rien.

Belle robe encore rubis sombre dense qui commence à  se tuiler. Bords légèrement orangés.
Nez complexe de fruits noirs mûrs (cassis), poivron, épices, cuir, cèdre, sous-bois. Bouche ample, ronde, presque onctueuse, les tannins mûrs sont fondus, des notes de pain grillé apparaissent alors que le vin s'aère de plus en plus. Concentré, persistant, harmonieux, longueur de bon aloi.
Un vin étonnament jeune pour ses 18 ans d'âge.

Grand merci aux LPViens qui me l'ont offert.

Apprécié avec un faisan à  la brabançonne (chicons (endives blanches) braisées et gratin dauphinois en accompagnement d'un faisan simplement rôti).

Michel.
01 Nov 2004 20:14 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Talbot

Je suis un amateur des "saint-Julien", car ces vins sont certainement les plus réguliers du médoc.
Il y a eu un passage à  vide chez "Talbot", pourtant, le sérieux des Cordiers n'étaient plus à  prouver. Cependant, 98 ,2001 et 2002 semblent représenter des millésimes très intéressants pourvus à  un bel avenir.

Un Saint-Julien qui n'a jamais déçu : "Léoville-Barton" et depuis 7 ans, "Léoville-Poyférré".

J'ai dernièrement dégusté un Saint-estèphe dans le millésime 1970, une légende, et je me demande également si les viticulteurs sont encore capables de faire des vins comme dans le passé ?
Les nouvelles méthodes de vignification sont elles judicieuses ? à  voir...

PLus vieux millésime dégusté : Clinet ( pomerol ) 1959 : Inoubliable !

Bien amicalement, Denis létienne.
10 Nov 2004 14:42 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Talbot

Denis,

Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire tes posts ur LPV...
Ou bien, j'ai oublié, ce qui peut arriver à  plus de 50 ans et avec plus de 25 ans de consommation très, très régulière de vins(bbb)

D'abord, sois le bienvenu sur LPV.

Ensuite, d'accord avec toi sur la qualité de Talbot:
ce ne sont pas les intervenants du forum qui ont bu, il y a peu, du Talbot 82 chez moi qui diront le contraire(aaa)

Le 83 était, lui aussi, un monument.

cordialement,
Thierry
10 Nov 2004 21:02 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck