Nous avons 1932 invités et 6 inscrits en ligne

CR: Sociando-Mallet 1995

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet 2000

Merci Daniel de ta précision plus technique.. Je n'ai donc pas écrit trop de bêtises.. (aaa)

Intéressant ta remarque, Yves sur la cuvée Jean Gautreau ..

De façon plus générale, je me demande dans quelle mesure, la production de micro-cuvées provenant des meilleurs terroirs d'un domaine et / ou des vignes les plus anciennes - ne prétérite finalement le premier vin..? Je retrouve cette impression dans les Côtes Brunes et Blondes de Guigal. Je trouve que la qualité générale a baissé d'un cran depuis que la crême de la récolte part pour le château d'Ampuis..

Alain
#211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 912

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Alain,

Ta remarque est certes pertinente, mais doit être relativisée par l'importance des volumes mis en jeu. Je ne connais pas le volume de production de la cuvée Jean Gautreau, mais il m'étonnerait qu'il représente plus de 1 % de la production totale du Château. En ce qui concerne la Brune et Blonde de Guigal, plus que la création du Château d'Ampuis, la relative baisse de qualité (le 1999 est pourtant superbe) s'explique probablement davantage par les difficultés croissantes à  trouver une matière première de qualité (les vignerons qui auparavant vendaient à  Guigal préfèrent sans doute garder le meilleur pour eux maintenant que l'appellation a le vent en poupe).

Luc
#212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Oui.. tu as probablement raison Luc.
Dans mes fantasmes, je me demande parfois ce qu'aurait donné par ex. un "Latour - Cuvée Réserve 2000" constitué uniquement de baies provenant de leur meilleur terroir (l'Enclos..).

Un 110/100 Parker à  tous les coups .. et un prix >1000 EUR à  tous les coûts..! (aaa)

Alain
#213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 912

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Alain,

Effectivement, et je pense que M@nuel avait déjà  évoqué en son temps le même genre de phantasme.
Le seul problème c'est que quand on est premier, comme Latour, il est difficile de produire ce genre de cuvées sans de facto démontrer que le terme de "premier" est somme toute très relatif...
Premier c'est premier, non ? En toute logique, il ne devrait donc pas être possible de faire encore mieux. Sauf en admettant que ce classement de 1855 est d'un intérêt discutable, et là , je ne sais pas pourquoi, mais je doute que la propriété soit encline à  jouer à  ce petit jeu. (bbb)

Luc
#214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1597

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Sociando-Mallet 1994

CR: Sociando-Mallet 1994

Bonne impression pour ce vin souvent commenté sur le forum.
La robe impressionne par sa profondeur et le peu d'évolution, néanmoins perceptible.
Le nez est très ouvert et de qualité avec un cassis en avant et de jolies notes de café moka.
La bouche est élancée et les tanins qui sont si souvent rugueux dans ce millésime sont là  assez civilisés, bien que présents. C'est un vin très classique, pas grand, c'est évident, mais bon en ce moment. Je crois qu'il a atteint son apogée. La longueur en revanche est moyenne mais les saveurs sont très agréables.

Jérôme Pérez
#215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: sociando mallet 1990

dégusté ce soir un CR: Sociando-Mallet 1990.
J'ai tant entendu parler de ce vin qu'il me fallait absolument m'en procurer une.. ce fut chose faite aux encheres, et apres quelques jours de repos vient l'ouverture du mini mythe.
Le vin est ouvert 3 heures avant le début du repas.

Ce qui frappe en premier c'est sa couleur, d'une limpidité et d'une brillance à  faire palir plus d'un cru classé. La robe est peu évoluée et on se dit de suite à  l'oeil qu'il supportera sans problème les 10 prochaines années devant lui.
Le nez nous ennivre petit à  petit, des aromes de cassis mélés à  de la vanille.. il est léger au départ pour s'ouvrir de plus en plus en devenant même exubérant..
En bouche, c'est le clash.. Quelle longueur !!! une finale de près de 20 secondes .. Ce vin a t'il 15 ans ou 5 ans ? c'est à  se demander ?

Bref un réel plaisir que cette 1 ere rencontre avec ce mfameux millesime 90. J'ai envie d'en recuperer d'autres et de les oublier pendant quelques années...

Car SM 90 , c'est beau , très beau même... un bon 17.5/20.
#216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Je ne suis pas du tout d'accord avec Celio sur SM 90. C'est certes un vin très beau, voire superbe, mais il a tout d'un vin prêt à  boire (les arômes tertiaires balancent parfaitement un fruit très pur). Il fait donc clairement + que 5 ans si on le déguste à  l'aveugle, et a cet équilibre que seul (sur la base de mon expérience, certes limitée) 90 peut procurer (sur les millésimes récents).
C'est donc à  mon avis une bouteille qui ne gagnera pas grand chose à  vieillir (mais je suis certain que 10 ans de + ne lui font pas peur), comme les autres 90 que j'ai bus récemment rive gauche (léoville barton et cos d'estournel).

zbat
#217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 961

claudius a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

je me demande si ce n'est pas tout simplement une question de gout...

pers. j'adore les vieux vins très mûrs et j'ai constaté que certains n'appréciaient pas du tout ces même vins (jjj)

il faudrait donc s'accorder sur la définition de vin mûr / vin à  point

(aaa)
#218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Salut dfried,

Je n'ai pas été surpris par les propos de Prats (à  part que les mots lui ont un peu échappés à  mon avis) : il veut tout simplement dire que son 90 a déjà  atteint son plateau de maturité (ce qui ne veut pas dire qu'il ne va pas y rester un certain temps encore !). Cela ne fait que confirmer mes impressions quant au millésime 90 rive gauche : il est à  point aujourd'hui.
Et par à  point, Claudius, je veux simplement dire que les tannins sont harmonieusement fondus dans la matière, soyeuse et fraîche, et que les arômes témoignent d'un équilibre parfait entre un fruit éclatant et des notes tertiaires (cuir, bois noble). J'ai retrouvé à  peu près la même constante sur tous les 90 que j'ai bus, avec + ou - de complexité et d'élégance.
J'ai eu un caisse de Lafon Rochet 90 aux enchères vendredi dernier à  bon prix (25 Eur pièce hors frais), on verra si cette bouteille confirme une fois de plus la grandeur du millésime.

Pour info, dans ses derniers carbets de dégustation (n° 44), JM Quarin estime que SM 90 est à  boire avant 2010 (mais il est je pense tombé sur une mauvaise bouteille en novembre dernier car il lui met un sévère 15.5). Il lui reproche un manque de complexité, de corpulence et d'élégance tactile.

zbat
#219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : La château et ses clients

Bonjour,
ce petit message pour dire combien il est agréable d'avoir affaire avec des gens de bien. Cela paraîtra "évident" à  certains, mais dans le monde de "rentabilité" dans lequel on vit, ce qui suit mérite d'être signalé.

En quelques mots : j'ai acquis en 1992 une caisse de SM 1990, caisse partagée entre une amie, mon frère et moi-même.
Quelques mois plus tard l'amie en question, voulant goûter le vin s'aperçoit que deux de ses bouteilles ont bien une capsule, mais pas de bouchon.
J'ai immédiatement écrit au château, expliquant le problème. M. Gautreau m'a répondu qu'en effet, des problèmes lors de l'embouteillage avaient eu lieu. Il m'a donc renvoyé deux bouteilles. J'ai vérifié les miennes, qui avaient leur bouchon. Pour je ne sais quelle raison, celles du frérot n'ont pas été vérifiées.

Presque quinze ans plus tard à  Noà«l, ce frère me fait remarquer qu'une des bouteilles de SM 90 est à  moitié vide, mais ceci récemment. à‡a fait tilt, je vérifie la capsule, bien présente et certainement très hermétique, car de bouchon, point.
Je me suis fendu d'une petite lettre au château début janvier, en me disant que près de quinze ans après, il me serait répondu que j'aurais pu m'y prendre plus tôt. Et sans preuve, car je n'ai pas conservé la bouteille incriminée.
Que nenni, quelques semaines plus tard un coup de fil m'apprenais que ma demande était prise en compte, mais que je ne pourrais plus avoir de 90 (ccc), Il n'y en a plus au château, mais qu'on m'octroyait une bouteille de 1988. Le château proposait même de me l'envoyer. J'ai décliné l'offre d'envoi et suis allé la chercher ce jour, une superbe balade dans les vignes du Médoc, entre nous soit dit.
Je ne regrette pas d'être client chez eux et d'avoir quelques belles bouteilles depuis 1986.
Merci Sociando-Mallet.

Cordialement.

Hervé
#220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 1

Daniel S a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

J'avais été invité à  déjeuner par Jean Gautreau au début des années 80; et je peux dire que cet homme passionné ne manque, ni de panache, ni de courtoisie.

Cordialement
Daniel
#221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Sociando-Mallet 1993

CR: Sociando-Mallet 1993

un oubli retrouvé dans la cave.
robe rubis claire sans reelle evolution... serait- ce une bonne surprise
nez pas net boisé trés imposant et quelques notes metaliques..... serait-ce une deception
la bouche repond très vite aux questions. C'est très boisé quasiment pas de fruit et une tonnes de tanins peu elegants et pas mur.
les 93 sont souvent decevant mais peuvent apportés un plaisir au regard de leurs prix d'achat (souvenez vous des prix de l'époque).
Mais ici manifestement on a voulut faire beaucoups avec peu... le vin n'a pas supporté cette extraction vue le millesime.
bref une deception au regard de certains autres vins du millesime.
#222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Sociando-Mallet 1990

CR: Haut-Médoc Château Sociando-Mallet 1990 : mars 2005
JP17,5 - PP17 – LG17,5
- Niveau assez bas dans le goulot, un peu inquiétant.
- Parure présentant un début d'évolution.
- Le nez, d'emblée net, rassure : il déploie un début de bouquet de notes prestigieuses, racées, typées « Médoc d'année mûre » : fruit puissant (cassis, myrtille, mûre), herbes aromatiques, bois précieux (santal), végétal noble (poivron) et caractère empyreumatique (encens).
- Bouche plutôt étincelante, toute en fraîcheur malgré la maturité du fruit, cohérente grâce à  cette fermeté minérale et réglissée, encore jeune ; le vin se déguste mieux (moins « inexpugnable » mais très aristocratique) que lorsqu'il fût aligné dans une horizontale de Bordeaux GC 90 en novembre 2001.

Laurent
#223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2309
  • Remerciements reçus 76

jeanclaude a répondu au sujet : CR: Demoiselle de Sociando 1998

Ouvert ce soir une CR: Demoiselle de Sociando Mallet 1998. Un vin très moyen, sans envergure ni talent. A oublier rapidement. En fait, le véritable problème étant qu'il m'en reste en cave ....
#224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 0

Winer Jammer a répondu au sujet : CR: Sociando-Mallet 1993

Bu hier le CR: Sociando-Mallet 1993 , et il était excellent; précédé de 2h de carafe:
Joli nez complexe de cèdre, fruit noir, olive; bouche moyennement dense mais d'un toucher lisse et fondu agréable, et d'une remarquable longueur; une certaine classe se dégage de ce vin.

Winer

La Pomerol Attitude
winerjammer.site.voi...
#225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

J'ai bu en 2004 deux bouteilles de SM 1993. L'une correspondait à  la description de W J, l'autre à  la descrition de C.(jjj)
Deux autre bouteilles bues en 2003 étaient très agréables.
Même origine, même conservation!
Inconstance des Bordeaux après quelques années de garde !
Mystère du vin!

Cordialement,

Michel
#226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Vincent Ravenne a répondu au sujet : CR: Sociando-Mallet 1985

Bue hier CR: Sociando Mallet 1985.

Bouteille assez semblable helas à celle bue en février.
Bouteille totalement passée.

Problème de conservation?

Beaucoup de désillusions avec les 85 ces derniers temps (Cos, SM )

vincent
#227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1597

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Sociando Mallet 1990

CR: Sociando-Mallet 1990

robe étonnament jeune, qui commence à peine à tuiler.
Le nez est très animal et le restera tout au long de la dégèustation (sur trois jours). Incroyable tenue à l'oxydation. Du cassis derrière, du café, du tabac, mais l'animalité domine.
En bouche, c'est un vin d'un très bel équilibre et d'une très grande fraîcheur. C'est ce qui frappe le plus. Le poivron apparaît à l'aération, mais ce n'est pour moi pas un défaut. (je ne suis pas d'accord avis l'avis généralement admis qui veut que ce soit un signe de non matiruté du cabernet).
La texture n'a pas le soyeux que j'espérais et même si la très grande longueur est remarquable, cette bouteille ne représente pas le très grand vin que j'attendais. Très bon, sans aucun doute, grand, pas sur cette bouteille en tout cas.
Je rejoins Olif quant au potentiel de garde: il est important encore. Si la phase d'apogée semble être atteinte, elle n'en est qu'aux prémices.
En revanche, classicisme exemplaire.

Jérôme Pérez
#228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1597

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Sociando Mallet 1990

CR: Sociando-Mallet 1990

La robe est un poil plus fringante encore. Très jeune pour un vin de cet âge.
La brutalité animale qui marquait le nez de la première bouteille a disparu laissant la place à la classe d'un grand Bordeaux accompli. Le tabac Havane domine devant des notes de cèdre et de santal.
En bouche la texture est très serrée, le grain à la hauteur des espérances. L'équilibre est toujours basé sur la fraîcheur et la longueur à la hauteur de la légende de ce vin. Absolument pas au bout du rouleau, bien au contraire, mais quand même dans sa phase de maturité.
Excellent vin, d'une élégance rare. Je comprends mieux les commentaires élogieux.

Jérôme Pérez
#229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

celio33 a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet 1990

j'ai aussi gouté ce SM 90 en mars 2005...
j'avais notifié le caractère jeune de ce vin et on me contredisait quant à la jeunesse de cette bouteille..

content de voir qu'il y a des personnes qui le pensent aussi...
#230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5774
  • Remerciements reçus 262

Martinez a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Il faut aller voir dans la rubrique ' dégustations éclectiques ' à ' un tour de france.
Un petit commentaire car dégusté après avoir pas mal dégusté.
Une remarque : cela fait mon 5ème 90,j'en ai déjà eu 2 de vraiment bouchonné sur les 5. Cette dernière ne l'était pas.

Jmm

Jmm
#231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Verticale Sociando-Mallet

Verticale de Sociando-Mallet samedi 21 mai 2005 (merci à DidierD pour son aide dans la recherche des millésimes). Les millésimes dégustés sont : 1982, 1985, 1986, 1990, 1995, 1999, 2000 et 2001. Les millésimes sont servis dans l’ordre sauf 1985, dégusté en premier…

Premier réel cr sur LPV, vous pardonnerez ma jeunesse d'autant que ce genre de dégustation est plutôt technique...

1985 : Le niveau dans la bouteille est à la base du goulot. Le bouchon est ferme bien qu’imbibé sur toute sa longueur. La robe est rouge grenat, légèrement trouble. Le nez est sur des arômes tertiaires, champignons… En bouche, l’attaque est faible, sur des fruits noirs légèrement confiturés. Le vin évolue ensuite vers des notes de cuir et de tabac. Les tanins sont tout à fait fondus. C’est bon sans plus, il y a comme un manque de matière. Ce vin a fortement évolué au cours de la dégustation : au départ il paraissait en sursis avant une mort imminente (légèrement madérisé) et puis il s’est rajeuni, s’est ouvert pour offrir tout ses arômes. Je conseillerais tout de même de ne pas trop attendre pour boire ce millésime.

1982 : Le niveau est exactement au milieu du goulot, le bouchon est imbibé sur le tiers de sa longueur. Le nez n’annonce rien de bon… Et en bouche le vin est madérisé. Pas encore totalement mais suffisamment pour ne procurer aucun plaisir en bouche. Le 1985 avait, au départ, cette même caractéristique (mais en moins fort) qui a disparu après aération. Il est donc décidé de passer le vin en carafe, on ne sait jamais… Ce sera en vain, plus rien ne changera. Heureusement on avait prévu le coup avec une deuxième bouteille de ce millésime…
1982 # 2 : bouteille strictement similaire à la première (niveau, bouchon). Mais là pas de trace de madérisation. La robe est d’un superbe grenat profond. Le nez est encore fort puissant sur des notes épicées (muscade,…) et animales. En bouche la première chose qui surprend c’est l’ampleur du vin. L’attaque est moyenne sur des fruits rouges. Le vin monte ensuite en puissance vers du sous-bois et termine sur un mix sous-bois et animal. Excellent vin, complexe et bien structuré. Je conseillerais d’aérer le vin quelques minutes avant le service.

1986 : Le niveau est parfait et le bouchon est imbibé sur le quart de sa longueur. La robe est grenat profond, très opaque. Le nez est explosif sur des fruits rouges et noires et un peu de bois fumé. En bouche le vin évolue par palier. L’attaque est franche sur du cassis, des myrtilles puis évolue vers du bois (chêne, cèdre) et du minéral. Ce vin est massif. Superbe ! Et en début de vie !

1990 : Le niveau est parfait et le bouchon est imbibé sur le quart de sa longueur. La robe est grenat profond, très similaire au 1986. Le nez par contre commence sur du cuir. Après quelques mouvements pour aérer le vin dans mon verre, des notes fruitées et légèrement boisés se dégagent au nez. Première gorgée, l’attaque est moyennement franche, le fruit est vite rattrapé par du sous-bois puis du chêne. Le vin est bien concentré. La texture est très belle. Pleine maturité et pour de nombreuses années encore.

1995 : niveau parfait, bouchon intact. Carafé 3h. La robe est grenat foncé, très dense. Le vin dégage des arômes de fruits rouges et noirs et du cèdre. Le vin est ample, d’une texture dense. C’est très concentré, la matière y est mais le vin ne veut rien donner. Difficile à juger en l’état mais très prometteur. J’attendrai encore quelques années avant d’ouvrir à nouveau une bouteille.

1999 : niveau parfait, bouchon intact. La robe est grenat foncé. Le nez est sur le fruit (cassis) puis le bois. Le nez est aussi marqué par l’alcool. L’attaque est franche mais le vin n’évolue pas en bouche. Les tanins sont assez stricts. Le vin est un peu court en bouche, en comparaison aux autres millésimes. C’est tout de même un bon vin qui a le malheur de passer après une superbe série !

2000 : niveau parfait, bouchon intact. Carafé 3h. La robe est grenat foncé. Le nez explose littéralement sur des fruits noirs, du bois (cèdre). L’attaque est moyenne. Les tanins sont fermes. La texture est grasse, la matière est bien présente mais, comme le 1995, c’est verrouillé. Très prometteur mais à attendre de nombreuses années.

2001 : niveau parfait, bouchon intact. La robe est grenat. Beau nez sur du cassis, de la myrtille et du kirsh, le tout légèrement boisé. L’attaque est franche mais surpasse le tout. Pas d’évolution ; comme les précédents c’est fermé. Les tanins sont très présents. Difficile à juger quand il s’ouvrira.

En conclusion, Sociando-Mallet est un vrai Haut-Médoc, d’une belle typicité, nécessitant souvent de la patience avant de se donner. Millésimes après millésimes, le vin reste fidèle à lui-même. Personnellement je n’ai pas retrouvé le poivron (vert ou noble) souvent perçu par d'autres dégustateurs. On a eu trois vins excellents à boire maintenant (1982, 1986, 1990), trois vins fermés mais avec beaucoup de potentiel (1995, 2000, 2001), le 1999 reste plus difficile à juger tandis que le 1985 arrive en fin de vie.

Cordialement,
Pittrez
#232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6611
  • Remerciements reçus 595

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

merci Pittrez. Quelle série ! mais finalement, les impressions me paraissent plutôt mitigées.

cordialement

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 1

Daniel S a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Merci Pittrez pour ces commentaires . A vous lire , il semble que la conservation des bouteilles ,des millésimes 82,85, 86 et 90 était loin d'être idéale!!!!

Cordialement
Daniel
#234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1363
  • Remerciements reçus 2

DidierD a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Bonjour Pierre,

Bravo pour les commentaires. As-tu été séduit ou plutôt déçu par le 90 ? j'en ai ouvert une bouteille la semaine dernière et elle était bouchonnée (et le bouchon était imbibé de bas en haut). D'où une certaine inquiètude pour celles qui me restent. Quant au 86, Daniel m'a l'air bien sévère au regard de ton commentaire.
Au plaisir de te relire ici et de déguster ensemble à l'occasion.

Amitiés

Didier
#235

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 1

Daniel S a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Sur la quarantaine de Sociando 1982 que j'ai dégustées en 10 ans , je n'ai jamais rencontré de bouteilles bouchonnées , seul 2 flacons étaient en retrait, les bouchons étaient impeccables, justes imprégnés sur 2 millimètres, et ce superbe vin a longtemps dominé Montrose 1982; ce vin reste pour , ma part, d'une régularité exemplaire , et j'en mets toujours quelques flacons en cave ,à chaque millésime , depuis 1999; Le 1998 que j'ai goûté l'été dernier est excellent et prometteur.
Je n'ai jamais dégusté le 1986 , que Pittrez a semble-t-il bien apprécié , et je ne permettrai pas de porter un jugement négatif sur ce vin .
Mon intervention ne concernait que l'état des bouchons des millésimes anciens dégustés par Pittrez .

Cordialement
Daniel
#236

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Les bouteilles de 1986 et 1990 m'ont été fournies par DidierD. Je n'ai aucun doute quant à la bonne conservation des bouteilles. J'ai légèrement préféré le 1986 massif au séducteur 1990 mais c'est un avis personnel, la plupart des autres dégustateurs ont préféré le 1990. Mais les deux vins sont magnifiques. En me relisant, je m'aperçois que les commentaires n'expriment pas autant le plaisir que j'ai eu à déguster ces vins.
Concernant le 1982, les bouteilles proviennent d'un ami dont le père a acheté plusieurs caisses lors de leur sortie et les a conservées dans sa cave. Certaines bouteilles sont encore au top tandis que d'autres souffrent des années passées. Pourtant la conservation est strictement identique... (???) La deuxième bouteille de 1982 était splendide et n'avait rien à envier aux 1986 et 1990.
La seule déception (très relative toutefois) était le 1985. Et j'ai beaucoup de mal à comparer ce vin étant donné que c'était ma première expérience avec ce millésime. Toutefois, j'ai déjà lu sur LPV des avis mitigé sur la tenue à long terme de certains vins de ce millésime.
Les millésimes plus récents sont encore fermés et s'il semble qu'ils soient très prometteurs (matière, tanins, acidité,...), j'ai plus de mal à les juger. Dansle cas particulier du 1999, j'ai dégusté récemment plusieurs vins qui étaient très bons dès maintenant alors que SM ne semble pas vouloir encore se donner.

Mais, pour répondre à Yves Zermatten, ce fût une très très très belle dégustation. Je m'appliquerai à l'avenir à mieux exprimer mon plaisir dans les CR.

Cordialement,
Pittrez
#237

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6611
  • Remerciements reçus 595

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet (volume 2)

Pittrez,

merci pour les précisions. Ma remarque ne faisait que refléter une impression subjective après la lecutre de tes remarquables CR.

cordialement

Yves

Yves Zermatten
#238

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 357
  • Remerciements reçus 0

Bob2 a répondu au sujet : CR: Sociando Mallet 1999

CR: Sociando-Mallet 1999

Après quelques heures d'aération...

Robe rubis-foncée assez profonde sans trace d'évolution
Au nez, se dégagent des notes de bois fumé, de cassis et d'herbes sèches
En bouche, le vin est souple mais avec une assez belle structure pour un 1999. Le volume est donc bon avec des belles notes de fruits rouges (cassis) de boisé fumé et de de fougères.Quelques tannins presque fondus marquent une assez longue finale très agréable.

Un vin bien fait, très classique dans le plus pur style bordelais mais manquant un peu d'intensité de fruit et peu être de complexité par rapport à d'autres millésime de référence(1995 et 2000 notamment).

Très bien quand même et un cran au dessus de lagrange 1999 gouté en Janvier dernier(pour faire une petite comparaison).

Potentiel de garde de 7 à 10 ans encore.

Manu29
#239

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5134
  • Remerciements reçus 1481

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet 1999

Bob2,

J'ai dégusté Sociando-Mallet 1999 la semaine dernière.
Je n'ai pas déposé de CR.

Je l'ai carafé.
Sur les notes aromatiques tant au nez qu'en bouche, je n'ai rien à ajouter.
En revanche, la robe du vin était très foncée, presque noire avec un disque violacé.

J'ai aussi ressenti des tanins enrobés mais présents et surtout une belle élégance.

Cordialement,

Olivier
#240

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck