Nous avons 2044 invités et 67 inscrits en ligne

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, Pauillac

  • Messages : 373
  • Remerciements reçus 0

Paps a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

En ce moment, et jusqu'au 22 Juin, il y a 12 bouteilles de Pichon Longueville Comtesse 1989 en vente... mais à plus de 100 euros, ca fait tout de suite fort cher!

Par contre, si on est 3-4 amateurs, peut-être pouvons-nous nous partager le lot? Si quelqu'un est intéressé, vous pouvez me contacter par MP ;-)
#361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2942
  • Remerciements reçus 2178

bertou a répondu au sujet : CR: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

CR: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

Superbe couleur profonde violette/noire fortement teintée de brique et très brillante.
Le nez est très ouvert, moyennement intense sur le bois précieux, la truffe, le cassis et la prunelle, le tabac brun, l'humus, mais une odeur de goudron (pas du tout noble comme dans certains nebbiolo) domine les débats. Heureusement avec l’aération, le goudron disparait et tout se met en place dans une superbe harmonie. Une impression de noblesse parait se dégager.
La bouche reste quand même le meilleur. Le vin est moyennement puissant, tout en délicatesse avec un toucher remarquable. Jamais l'impression de velours ne m'a été aussi évidente. C'est vraiment une caresse. Le vin prend ensuite une autre dimension où la fraîcheur prend de plus en plus d'importance, elle est complètement fondu avec les tannins d'un grain très très fin qui laisse une bouche fraîche, avec un côté glissant sur le palais et les joues intérieures. Aucune agressivité. Le fruité ressort plus en bouche qu'au nez et laisse son empreinte longtemps en bouche.
A noter la très grande digestibilité du vin sans aucune lourdeur.

Un superbe Pauillac magnifique de délicatesse mais à la fois droit car tout est en place au millimètre. Le vin est à maturité mais il fait encore preuve d'une jeunesse insolente.
#362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

Confirmation de cette belle réussite des deux Pichon en 79 ( c'était déjà très bon dans les premières années ) ....je me suis séparé de mes dernières bouteilles ( cadeau d'anniversaire ) ....nostalgie d'une belle époque à Bordeaux ....et j'étais un petit jeune ( amateur ::o)

Merci Bertrand pour ce magnifique message ....j
#363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

C'est vrai que le message de bertou est d'une grande délicatesse.
L'année 1979 est une année frêle, qui ne donne que des sensations subtiles.
Elle est très agréable actuellement.


Cordialement,
François Audouze
#364

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2942
  • Remerciements reçus 2178

bertou a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

C'est exactement ce que vous dîtes François, un vin tout en subtilité. La fraîcheur sur la finale était remarquable.
Beaucoup de plaisir partagé autour de la table.
#365

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 409
  • Remerciements reçus 0

lefranc4 a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

Je suis quand même surpris qu'un 1979, même de très bonne origine, ait gardé une "fraicheur remarquable".
Tout est relatif, bien-sûr, et je ne mets pas en doute votre perception.
Lorsque je buvais mes derniers 1979, avec grand plaisir, je trouvais qu'il fallait les boire sans tarder, il y a de cela 15 ans.
Mais encore une fois, c'est une affaire de valeur que l'on donne à la fraicheur, et qui peut être très personnelle.;)
#366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

Jan,
C'est aussi le fait que l'évolution des années dites moyennes ou petites va toujours vers du positif.
Tous ceux qui boivent aujourd'hui des 1994 sont surpris qu'ils soient meilleurs que l'image qu'ils en avaient.
Et ça vaut pour beaucoup de ces millésimes.

Il fut une époque où, ayant peu de moyens, j'achetais des grands vins dans les petites années. Et j'étais surpris de voir que par rapport à la réputation des millésimes, il y avait le plus souvent d'excellentes surprises.

Exemples : Cos d'Estournel 1977 (eh oui !!!), Haut-Brion 1972 et 1973, etc...
A une époque j'ai acheté des Haut-Brion 1984 à moins de 100 F et chaque fois qu'on en ouvrait une, c'était une bonne surprise.
Idem pour des 1/2 Lafite 1969 achetés pour mon fils, chaque fois, bonne surprise.

Donc l'évolution du Pichon Comtesse 1979 n'est pas surprenante.

Par curiosité j'ai regardé quelques comptes-rendus de bordeaux rouges de 1979. Voici ce que ça donne. Alors, comme je vais me faire flinguer, je demande à Luc et son fan club de ne pas lire ce qui suit qui n'intéressera que ceux qui ont envie de lire ce que des 1979 ont donné. C'est très variable :

Le Château Ausone 1979 est le premier Ausone du fêté de quarante ans. Je lui explique donc avant que le vin ne soit servi ce qu’il y a de subtil en Ausone, qui nécessite une grande humilité d’approche. Car ce vin de grand ésotérisme ne se livre pas comme cela. Comme pour me faire mentir, ce 1979 est d’une facilité d’approche rare, et constitue une brillante image de la beauté spécifique d’Ausone.

Le Cheval Blanc 1979 est élégant, plutôt fort en alcool. Un peu strict aussi. On pourrait dire que c’est un Cheval Blanc classique mais resserré.

Mission Haut-Brion 1979. Année variable mais grand vin. Très grande complexité : de ces vins difficiles à comprendre, mais qui révèlent d’énormes potentialités.

Le foie gras allait accueillir un bien plus classique Mission Haut-Brion 1979. Ouvert tardivement, il est apparu assez coincé, tant au nez qu’au palais. Très lentement on a vu renaître les qualités intrinsèques de ce grand vin. Il est fortement charpenté, il a la structure d’un vin de race, avec une profondeur de grand cru. Mais un coté un peu grenier, un peu poussiéreux a empêché d’en profiter comme on sentait qu’on aurait pu le faire. Il est évident que quelques heures d’ouverture de plus l’auraient libéré, mais j’ai résisté à la tentation de carafer, ce qui n’aurait sans doute pas apporté de meilleur résultat. On reconnaissait le champion, mais on n’avait pas un vainqueur.

Lafite-Rothschild 1979 en magnum, servi un peu frais et d’une année plus austère, on reconnaît Lafite, mais un Lafite discret.

Château Le Bon Pasteur 1979 : la robe est plus noire mais on trouve aussi des signes d’âge. Le nez est plus serré et fort. Il est moins expansif, plus amer, mais c’est un grand vin au beau final, même s’il manque de fruit.

Le ris de veau d’une chair, d’une densité, d’une expressivité sans pareilles accueille deux vins, le Château Mouton-Rothschild 1979 et L’Angélus, Saint-Emilion 1959. Et immédiatement, à la première bouchée et la première gorgée de chaque vin, on se sent bien, étonnamment rassuré. C’est comme ces publicités pour des marques de matelas qui imagent leur élasticité par des sauts de trampolines. On est dans un confort pullman, on a des saveurs qui sont toutes lisibles. Les bordeaux sont de grands garçons bien élevés. Ils nous font le baisemain. L’Angélus est tellement époustouflant, balayant d’un revers de main les craintes de l’ouverture, que l’on aurait du mal à imaginer bordeaux plus sensuel que cela. C’est rond, chaleureux, séduisant, emplissant la bouche comme la couronne de frangipaniers orne le cou des vahinés. Alors, le Mouton parait plus strict, plus linéaire lors du premier contact. Mais le Mouton étend son charme et le charme agit. C’est un Mouton d’une année faible, mais ici d’une subtilité appréciable. Et l’Angélus est immense de la première à la dernière goutte.

Par une chance qui n’arrive qu’à ceux qui la méritent, le Léoville Las Cases 1979 se présente avec une qualité inimaginable pour son année. Charnu, joyeux, il rit sur un chevreuil délicieux. Ce vin a une densité que je n’attendais pas. Tant mieux. En revanche, le Vosne Romanée Cros Parantoux Henri Jayer 1979, dont on devine toute la subtilité de sa création, joue un peu à contrecœur. Ce n’est pas le flamboyant que l’on attendrait. Mais c’est évidemment un très grand vin. Et là aussi les deux régions se boudent, alors que le plat voudrait les réconcilier.

Merci à mon ami de m'avoir fait goûter ces deux vins (Meerlust Rubicon 1998 cabernet sauvignon, franc et merlot et Toren Fusion Five 2001 Stellenbosch 14°5), car ils montrèrent avec une magistrale évidence combien Pétrus 1979 est grand. J'avais demandé un cabillaud sur ce Pétrus. La chair fut un extraordinaire faire valoir. Si les circonstances de dégustation ont un sens, le fait d'avoir bu des vins courts et sans personnalité (je suis cruel mais il faut savoir dire non à ces vins excessifs) faisait briller ce Pétrus qui nous apparut d'une qualité extrême. Sophistication, belle complexité, charme, velouté, longueur, tout y était. Un magnifique Pétrus porteur de toutes les qualités. Ce n'est que dans la lie que j'ai retrouvé les caractéristiques de l'année un peu courte, alors que le vin paradait auparavant à un niveau de première grandeur. Grandissime Pétrus.

Sur le magistral turbot à la moelle, le Château La Gaffelière Naudes 1962 est accompagné d’un Vieux Château Certan 1979. Un convive accorde une accolade au Vieux Château Certan mais nous sommes plusieurs à vibrer beaucoup plus au Château La Gaffelière. Ce 1962 au nez d’une séduction extrême est invraisemblablement canaille. A l’aveugle on dirait un bourgogne tant le charme animal s’étale érotiquement. J’hésite un peu, mais j’aurais volontiers tendance à dire que j’ai préféré ce 1962 sauvage au 1961 plus orthodoxe que j’ai bu au château avec ses propriétaires. Le Vieux Château Certan, d’une belle définition est quand même un peu trop austère, ascétique, pour emporter les suffrages.


Cordialement,
François Audouze
#367

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Luc se moquera évidemment de moi, mais j'ai voulu apporter mon témoignage à la question posée par Jan : que peut-on attendre de bordeaux rouges de 1979 ?


Cordialement,
François Audouze
#368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

l'évolution des années dites moyennes ou petites va toujours vers du positif.

François, il faudrait peut-être arrêter de se moquer du monde, tu ne crois pas ?

Pour le reste, j'ai suivi ton conseil, je n'ai pas lu.

Luc
#369

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1426
  • Remerciements reçus 0

Mané Galinha a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

lefranc4 écrivait:
> Je suis quand même surpris qu'un 1979, même de très bonne origine, ait gardé une "fraicheur remarquable".

A mon humble avis (mais je n'y connais pas grand chose en vin ancien), la fraicheur ressentie lors de la dégustation d'un vin peut être de deux natures:
- Sur la structure du vin, son taux d'acidité qui lui donne une certaine tension et qui va lui permettre de durer dans le temps
- Sur sa palette aromatique, où des notes végétales (données par le sauvignon par exemple) et mentholées peuvent donner une sensation de fraicheur en bouche.

Pour une bouteille de cet age, j'opterai (sans l'avoir goûté) pour la deuxième explication.

Et pour l'évolution positive des petits millésimes, je suis septique aussi...

Manuel.

MG.
#370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19130
  • Remerciements reçus 2686

mgtusi a répondu au sujet : Re: Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

Et pour l'évolution positive des petits millésimes, je suis septique aussi...

Tu prends donc cette assertion pour fosse ? ;)

Michel
#371

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1426
  • Remerciements reçus 0

Mané Galinha a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Oui, de lire certaines bêtises ça me donne envie de ch%£r parfois...

ps : j'ai voulu éditer pour rajouter la lettre manquante, mais ta vanne (qui m'a fait rire) perdrait son sens... (quoique, tu as pris la précaution de me citer)

Manuel.

MG.
#372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19130
  • Remerciements reçus 2686

mgtusi a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Ceci dit, j'ai également quelques doutes sur l'évolution favorable systématique des vins issus d'années faibles.

Michel
#373

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 409
  • Remerciements reçus 0

lefranc4 a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

j'ai voulu apporter mon témoignage à la question posée par Jan : que peut-on attendre de bordeaux rouges de 1979 ?

François, ce n'est pas la question que j'ai posée, surtout que celle ci, je saurai y répondre...:)
D'ailleurs, je n'ai posée aucune question. J'ai simplement voulu alerter sur ce qui a été perçue comme "une fraicheur remarquable" pour certains, alors que je pense que nous sommes très probablement nombreux à juger que le terme n'est pas approprié, appliqué aux Bordeaux 1979.
#374

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Alors, au temps pour moi, mille excuses.


Cordialement,
François Audouze
#375

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2942
  • Remerciements reçus 2178

bertou a répondu au sujet : Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1979

La fraîcheur perçue sur la fin de bouche n'est pas dû à sa palette aromatique dans ce cas car les arômes que j'ai ressentis sont sur le registre du tertiaire bien que le fruité avec ce côté prunelle apporte sa contribution.
J'ai utilisé fraîcheur car on sent en bouche l'acidité du vin qui rince très bien et laisse une finale nette et très propre.

Si j'ai utilisé le terme "fraîcheur remarquable", c'est que justement cette fraîcheur était importante pour un vin de cet âge là. Je n'ai pas une expérience monumentale des vins vieux mais avec ce que j'ai engrangé, je me permet ce terme.

En ce qui concerne mon échelle de valeur sur l'acidité, j'ai tendance à déguster des vins avec une forte acidité. J'écris bien déguster et non boire car c'est lié à mon travail de caviste en Norvège. Les habitudes alimentaires dans ce pays sont "accès" sur la fraîcheur avant tout. J'ai remarqué que pour grand nombre d'amateurs, c'est une question essentielle avant tout. A tel point que cette "dictature" de l'acidité m'énerve parfois.
Je suis plus mesuré concernant l'acidité.
Pour exemple, la Norvège est un importateur important pour les vins allemands et sont mêmes le premier marché pour les vins blancs, le millésime 2010 allemand sur les secs se vend comme des petits pains (et les taux d'acidité n'ont jamais été aussi élevées même si beaucoup de vin ont été corrigés). Les schilcher, vin rosé autrichien du West Steiermark se vendent très bien (et ces rosés, ils en ont de l'acidité !!). Les vins riches sur mûris ne se vendent peu auprès des amateurs. Par contre pour ce qui veulent avoir leur dose d'alcool, oui. Les vins blancs du Rhône et du Languedoc sont très peu nombreux.
Ceci pour expliquer que mon échelle de valeur de la fraîcheur et plutôt sur le haut.

J'espère que cela a permis de mieux clarifier ma perception et les termes que j'ai employés ;)
#376

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8173
  • Remerciements reçus 656

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse 79

françois parle d'exceptions dans des années difficiles
en 1977 je pourrais citer l'église clinet et la tour haut-brion qui étaient toutes 2 remarquables
mais ce sont des exceptions car les déceptions furent le plus grand nombre :
beychevelle, ducru beaucaillou (même si buvable), grand puy lacoste, latour, margaux, pour ceux qui me viennent en tête
et non, tout n'est pas bon les petites
je rejoins luc sur ce coup là ;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#377

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse 79

On ne peut pas enlever à Luc le droit de penser ce qu'il veut.
Mais il l'argumente sur quoi ?

Fréd,
Personne ne peut décemment défendre l'année 1977.
Mais nous avons tous quelques bonnes surprises sur des années moyennes comme 1994.
On compterait en centaines les rapports faits sur LPV où des LPViens racontent leur étonnement de voir qu'un vin d'une année moyenne leur est apparu nettement meilleur que ce qu'ils pensaient.
Les exemples sont légion.

Luc grossit le trait, comme d'habitude.

Mais son avis, il le fonde sur quoi ? Quels vins ?

Nier qu'au fil du temps, lorsque les arômes et les goûts s'organisent vers plus de finesse et d'équilibre, les vins d'années moyennes bien faits tendent à rehausser leur niveau par rapport à des vins de meilleures années, [/i]il faudrait peut-être arrêter de se moquer du monde[/i] (nota : phrase de Luc que je lui réciproque).

Luc, parle nous des 1916, 17, 18, 19, 22, 23, 25, 27, 31, 32, 35, 38, 39, 40, 41, 42, 44, 51, 54, 57, 63, 65, 68, 69, 72, 73, 74, 77, 79, 81, 84, 87 que tu as bus. Et on cause.
Dans cette liste, il y a évidemment des années tellement faibles qu'elle ont eu un encéphalogramme plat. Et ça, je le sais d'expérience et pas par les livres. Mais les autres, parlons-en.

Les anathèmes c'est bien. Les témoignages personnels c'est mieux.


Cordialement,
François Audouze
#378

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Voilà pour moi un témoignage qui va à l'appui de ce que je prétends.
La surprise d'un Cheval Blanc 1941 extraordinaire a été énorme, car 1941 est une année de guerre parmi les plus froides et petites de l'histoire :

L’année 1941 est difficilement trouvable (tout a déjà été bu de cette si petite année), et peu de professionnels en ont bu récemment. Aussi ce Cheval Blanc 1941 fut une invraisemblable surprise. A l’ouverture un nez chatoyant. Au moment de servir, un grand Cheval Blanc, caractéristique, chaleureux, ouvert, soyeux, velouté, tout en discrétion mais intensité. Un grand Bordeaux, qui surpassait – est-ce possible ? – le Pétrus 1967. Pétrus est « la » réussite du millésime 1967. Très caractéristique de Pétrus, avec cette concentration, cette puissance, mais aussi ce coté ascétique volontiers trop sérieux. Un grand vin porteur d’émotion par la légitimité du symbole, mais le Cheval Blanc avait trop de charme.

Si Luc veut nier tout cela, qu'il le démontre par des faits.


Cordialement,
François Audouze
#379

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1155
  • Remerciements reçus 0

La part des anges a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Ca me rappelle une phrase de Luc:

Personnellement, je me demande comment quelqu'un qui n'a pas bu les 1915, 21, 24, 26, 28, 29, 30, 33, 34, 36, 37, 43, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 52, 53, 55, 56, 58, 59, 60, 61, 62, 64, 66 ,67, 70, 71, 75, 76, 78, 80, 82, 83, 85, 86, 88 et suite, peut se permettre de donner son avis sur ce vin...

:D

[size=x-small]C'est de l'humour, François.[/size]

Eric.
#380

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8173
  • Remerciements reçus 656

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

françois,
luc se base sur son expérience et pas besoin de tout déballer sur la table, on sait qu'à chaque fois qu'un flacon passe entre tes mains il est forcément magique...
dire qu'il y a de très bonnes surprises mais explique moi comment un flacon qui est mort à 25 ans peut être grand à 80 ?
un vin madérisé peut-il raisonnablement être grand ? franchement...
j'ai bu pas mal de vins des années 60,70 et 80, je vais pas les citer mais pas mal étaient en fin de vie de manière assez flagrante avec une acidité à déchausser les dents, loin de l'élégance que tu aimes tant à décrire
d'ailleurs si je me faisais l'avocat du diable, je te dirais que tu n'expliques JAMAIS pourquoi gustativement un vin est grand
je pense sincèrement et ce n'est pas de la provoc qu'il te faudrait inviter quelques modérateurs à une dégust ou tu serviras justement ces si grands vins et les convertiras à ta paroisse (c'est uniquement une image)
balancer tes listes ne prouvera jamais rien, juste que tu les as ouvertes, rien de plus, tout comme luc ne te balance pas la liste des milliers de bouteilles qu'il a bues pour étayer son propos
tu devenais (presque) intéressant à lire, ne retombe pas dans tes travers...

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#381

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse 79

François, je te cite : l'évolution des années petites ou moyennes va toujours vers du positif. Toujours. Tu as bien écrit toujours. Il ne s'agit donc pas de quelques vins qu'on pourrait qualifier d'exceptions dans l'un ou l'autre millésime faible, ce que tout le monde est bien entendu prêt a admettre, mais tu en fais une règle générale. Donc, oui, je confirme, tu te moques du monde.
Et il n'y a nul besoin d'argumenter longuement pour en être convaincu, nul besoin non plus de nous sortir tes listes aussi interminables qu'ennuyeuses, tout le monde est déjà convaincu que c'est toi qui, sur ce point du moins, possède la plus grosse, sois rassuré...

Luc
#382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

"" Exemples : Cos d'Estournel 1977 (eh oui !!!), Haut-Brion 1972 et 1973, etc...
A une époque j'ai acheté des Haut-Brion 1984 à moins de 100 F et chaque fois qu'on en ouvrait une, c'était une bonne surprise.
Idem pour des 1/2 Lafite 1969 achetés pour mon fils, chaque fois, bonne surprise. ""

Je confirme pour Cos 77 ( acheté chez Hédiard à Chambéry ......ils avaient également une caisse de Yquem 67 , malheureusement , je suis passé trop tard , un amateur Suisse avait fait le nécessaire ..) ...sinon dans les bouteilles apprécièes : Haut Brion 84 - Latour 67 ( superbe ) et plus récemment pour les millésimes récents , le millésime 94 apporte de belles satisfactions ( Haut Brion par exemple ) ....Las Cases 92 , une petite merveille .

Je n' oublie pas Pichon Baron - Pichon Contesse 79 ....je me suis régalé avec ces deux vins .
#383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse 79

Il est évident que le mot "toujours" est excessif, mais est lié à l'enthousiasme de mes propos.
On comprend assez facilement que ma phrase indique une tendance et non un dogme.
C'est un peu comme quand je dis qu'un repas sans Jort ça n'existe pas ou que des vacances sans cigarettes russes, c'est impossible.
Avec un peu d'intelligence on arrive à comprendre ce que je veux dire.
Mais comme Luc, qui est très intelligent, a choisi de lire mes messages en essayant de trouver un mot (ce qui suppose une lecture non pas globale mais pointilliste) qui permette de lancer des scuds systématiques, il est certain qu'il occulte le sens du message.

Mais apparemment, ça ne le gêne pas puisque c'est systématique. Et le caractère outrancier de son propos ne le dérange pas puisqu'il dit : "il faudrait arrêter de se moquer du monde", ce qui ne s'apparente pas à un discours serein.

Fréd dit : "comment un flacon qui est mort à 25 ans peut être grand à 80 ? "

D'abord pour qu'un flacon mort à 25 ans soit ouvert à nouveau à 80 ans, il faudrait m'expliquer d'où vient ce miracle. Si une bouteille peut être ouverte à 80 ans, c'est qu'elle n'a pas été ouverte à 25 ans. Donc, argument irrecevable.

Car a contrario, si je dis : "château Latour 1907 dont le bouchon s’était rétréci sans prendre la moindre couleur. Parfaitement lisible, c’est un bouchon d’origine. Là, hélas, pas de question, le vin est mort." faudrait-il en conclure que le vin était mort quand il avait 25 ans ?

L'avenir de chaque bouteille lui est propre. Si on en ouvre une à 25 ans qui est morte on peut dire à coup sûr que cette bouteille aurait été aussi morte, si ouverte à 80 ans. Mais on ne peut pas prétendre qu'une autre bouteille du même vin serait morte.

Par ailleurs, il ne faut quand même pas oublier que la vinification des années 70 n'a rien à voir avec celle des années 30. Il y a aujourd'hui beaucoup de déchet sur les vins des années 30. Mais ce qui a survécu est plus qu'intéressant, c'est bon.

Fréd,
Tu dis : "je pense sincèrement et ce n'est pas de la provoc qu'il te faudrait inviter quelques modérateurs à une dégust ou tu serviras justement ces si grands vins et les convertiras à ta paroisse (c'est uniquement une image) "

C'est ce que j'ai fait en janvier 2006. Ce repas avec Jérôme fut un succès. Mais les querelles incessantes ont continué, parce qu'elles sont surtout fondées sur l'exécration de ce qui n'est pas dans la ligne du parti. Et j'ai proposé dix fois aux administrateurs que l'on boive ensemble des vins, pour qu'on comprenne sur quoi je fonde mon amour des vins anciens.

Mais les administrateurs ont toujours refusé de me rencontrer. La raison que je m'imagine, c'est qu'il est sans doute préférable d'avoir un ennemi attitré dans un coin du forum. Pourquoi, ça je ne sais pas.
Mais l'invitation existe toujours et je les accueillerai avec joie en les invitant à partager des vins que j'aime et qu'ils ne connaissent peut-être pas.

Il est bien certain que sur les vins anciens, on pourrait discuter calmement, sereinement, en confrontant des impressions.
Le choix est fait de discuter en s'envoyant la vaisselle au visage. C'est dommage.

Luc,
En prenant volontairement la lecture la plus obtuse sur un terme, oui, je le dis, tu te moques du monde.


Cordialement,
François Audouze
#384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

Luc,
Que dis-tu des témoignages de Jean-Luc ?
ça ressemble diablement à ce que j'ai dit, non ?


Cordialement,
François Audouze
#385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse 79

Avec un peu d'intelligence on arrive à comprendre ce que je veux dire.

Mais je comprends parfaitement ce que tu veux dire mon cher François...
Depuis ton arrivée ici, tu défends ton fonds de commerce, c'est tout à fait naturel, ce qui te fais dire que tous les vins des petites années s'améliorent au vieillissement, alors que l'expérience de tous ceux qui ont l'habitude de déguster depuis de nombreuses années prouve le contraire. Tu nous ressors quelques exceptions de ton chapeau, avec une belle liste pour marquer ton autorité sur la question et tu penses que le tour est joué. Le problème, c'est que sur LPV, on n'est pas tous des perdreaux de l'année, et que ça ne prend pas, désolé de devoir te le dire.
Ce que je pense pour ma part, c'est que l'écrasante majorité des vins produits dans les petites années ont tout intérêt à être consommés rapidement, et que malgré tes dernières circonvolutions pour tenter d’atténuer la portée de tes propos, technique habituelle venant de ta part, ils restent largement exagérés, faisant passer l'exception pour la règle, ce qui me semble difficilement acceptable.

Mais les querelles incessantes ont continué, parce qu'elles sont surtout fondées sur l'exécration de ce qui n'est pas dans la ligne du parti.

Je préfère ne pas répondre à cette audouzerie totalement indigne de ton intelligence...

Luc,
Que dis-tu des témoignages de Jean-Luc ?
ça ressemble diablement à ce que j'ai dit, non ?


Bof, une liste de premiers et de supers seconds, ça ressemble effectivement à ta méthode, faire passer l'exception pour la règle...
Cela étant dit, même dans vos exceptions, il n'y a pas que des grands vins, loin de là... Pour avoir moi aussi dégusté Haut-Brion 1994, certes il y a 5 ans, c'était, pour rester gentil, très moyen...

Luc
#386

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8173
  • Remerciements reçus 656

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

D'abord pour qu'un flacon mort à 25 ans soit ouvert à nouveau à 80 ans, il faudrait m'expliquer d'où vient ce miracle. Si une bouteille peut être ouverte à 80 ans, c'est qu'elle n'a pas été ouverte à 25 ans. Donc, argument irrecevable écrit:

et en plus tu fais l'idiot juste pour ne pas avoir tort
pathétique !

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#387

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse 79

Luc dit :
"alors que l'expérience de tous ceux qui ont l'habitude de déguster depuis de nombreuses années prouve le contraire. "

Eh bien, qu'on le prouve. Mon j'attends.

Et l'allusion selon laquelle je biaiserais mon appréciation des vins est mensongère et comme on en a discuté plus de cent fois, on ne va pas refaire le film.


Cordialement,
François Audouze
#388

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4843
  • Remerciements reçus 715

Benoit Hardy a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

on ne va pas refaire le film.

François, mon bon François, pourquoi nous déballer ta liste alors?
#389

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Pichon Lalande Comtesse

comme si il suffisait d'aligner des listes pour prouver quoi que ce soit.
Luc, tu ne seras décidément jamais un buveurs d'étiquette, tu es perdu pour cette catégorie :D
#390

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck