Nous avons 2069 invités et 64 inscrits en ligne

Bel Air la Royère

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a créé le sujet : Bel Air la Royère

Bel Air la Royère 2000

Bu hier soir cette bouteille de Première Côte de Blaye : surpris en bien, beaucoup de concentration, tannins fondus, très agréable : pourriez-vous me renseigner sur ce domaine ?
merci
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18238
  • Remerciements reçus 2117

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

Olivier,

ce domaine est intéressant déjà  par son encépagement: 75% de merlot et 25% de malbec (ou cot ou auxerois).
En 2000, le cot a brillé paraît-il dans cette aire. Peut-êtr as-tu remarqué quelques notes mentholées caractéristiques.
C'est une propriété de 13 hectares, dirigée par Xavier Lauriaud, ingénieur agronome.
Très bons sous sol argilo calcaires, forte densité de plantation, de plans peu vigoureux.
Premier millésime en 1995.
Domaine à  suivre.
Tu trouveras également en cherchant avec le moteur de recherche, des posts intéressants sur Blaye et premières côtes de Blayes, avec notamment le château Dubraud.

Cordialement,

J. Pérez

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

C'est vrai côtes de Blaye est une appellation qui monte !
Bel air la Royère 2000 est épatant. J'aime aussi beaucoup les vins de Montaut, Château les Jonquières. Le 2000 de ce dernier château est bcp + structuré, je l'ai mis de côté pour l'instant. Ecl
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2308
  • Remerciements reçus 77

jeanclaude a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

Tiré d'une dégustation effectuée à  Blaye le 24/01/2004

Bel Air la Royere propose ses vins sous la dénomination de 3 Châteaux. Clos Lagassa, Les Ricards et donc Bel Air la Royere. Chacun étant bien distinct. Le premier représente une superficie de 3,5 ha (avec un encépagement de 90% merlot et 10% Cabernet sauvignon), le second de 5 ha (avec un encépagement de 70% merlot, 20% malbec et 10% cabernet sauvignon) et le dernier de 4,5 ha (avec un encépagement de 80% merlot et 20% malbec). Pour tous, les vendanges sont manuelles.

Clos Lagassa 1re CdB Rouge 2001: La robe est pourpre. Le nez sur les épices. En bouche, le vin se montre gouleyant mais terriblement maigre et fluet. Les épices dominent (poivre et cannelle) mais cela reste bien faible et ce n'est pas la finale, courte et présentant une pointe amère, qui parviendra à  redresser le tableau. Bof! Prix :5 E

Château Les Ricards 1re CdB Rouge 2000: Nez puissant sur les épices. Belle bouche ample et généreuse. Les fruits noirs avec le cassis se partagent la place avec les épices et le poivre vanillé. Le vin montre du corps et du volume. Des notes de cacao font leur apparition. Beaucoup de rondeur avec une présence de tannins fermes et serrés mais sans agressivité aucune et qui montrent une réelle finesse au bout de quelques instants. Très belle finale, longue et parfumée pour parfaire le tableau. Très joli vin qu'un léger manque de matière m'empêche d'adorer. Prix :8 E

Château Bel Air la Royere Blaye Rouge 2001: Le nez est très fortement marqué par le bois. C'est envahissant. Des notes toasté, fumé. En bouche, le boisé est omniprésent. L'élevage en barrique pendant 18 mois caractérise cette cuvée. L'autre caractéristique, c'est la matière ample et généreuse de ce vin. Mais décidément, la sensation de mordre une planche de bois me déplaît fortement. De plus, la présence de l'alcool donne une impression de déséquilibre assez marquée. La finale, chaleureuse est très longue et enfin, le fruit apparaît avec la cerise mais aussi des notes florales. Toutefois, je trouve ce vin un peu trop déséquilibré par l'alcool et qui intègre difficilement son élevage. Prix :19 E
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

Je possède quelques bouteilles de la cuvée Viva du chateau gigault,sur la commune de Mazion,en côtes de Blaye.Quelqu'un connait il ce vin?
Nicolas
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

Nicolas,

Avec l'excellent (et le mot est faible...(bbb)) moteur de recherche de ce forum, on trouve :

Luc
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

Grand Merci pour le conseil.J'en ouvre une demain
Nicolas
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2001

J'ai découvert hier Bel Air la Royère 2001 dans un bar, et j'ai été très charmé par ce vin qui était élégant, fin, avec de belles notes de fruits et une jolie strcture. L'élevage est maintenant intégré (le bois mentionné dans le post de Jean-Claude de janvier 04 n'est plus du tout envahissant, il est même très en retrait). Une jolie finale, aux tannins fondus, nous laisse alors rêveur, car sans ostentation.
Cordialement
Frédéric
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2000

Je suis assez "content" de voir que certain LPViens connaissent les vins de Xavier Loriaud dont le "BLAYE" (AOC créée en 2000 regroupant la majorité des anciennes meilleures cuvées de l' AOC "premières Côtes de Blaye) est l' un des meilleurs vins de l' AOC...il habite à quelques KM de chez moi et nous nous connaissons très bien (enfants dans la même école, amis communs ....), son 2000 est effectivement sa plus belle réussite à ce jour (15,75 de moyenne...même lui a droit à une notation "objective" j' espère du moins...) et j' ai placé ce vin le 26 janvier dernier dans une dégustation à l' aveugle de BORDEAUX ROUGES 2000 de 9 AOC différentes (je ne connaissais pas l' ordre des vins moi non plus...), il était placé en N° 2 dans la dégustation et nous l' avons noté 15,75 en moyenne (confirmant ma moyenne de ce millésime) avec un vin à la robe encore très jeune, rubis-pourpre, notes de fruits rouges dominant un beau boisé bien fondu et devenu plus discret par rapport aux premières années,la bouche est harmonieuse, assez concentrée avec de beaux tanins et une longueur moyenne...beaucoup l' ont "préféré" au CH. Belgrave (HT Médoc) placé juste avant, les autres vins de la dégustation étant TOUR ST ANDRE (Lalande de Pomerol) noté 15, MAS JULLIEN (vin pirate, noté 15,50 un peu "décevant" par rapport à des précédentes dégustatiuons...), FOUGAS MALDOROR (Côtes de Bourg, noté 16 !), LA LOUVIERE (noté 16), GRUAUD LAROSE (noté 17...), MONBOUSQUET (le plus grand vin de la soirée pour moi, noté 17,50) et LYNCH BAGES, noté 17+ ...Bel AIR La Royère 2000 n' était pas du tout "ridicule" parmi tous ces grands vins !!!

BEL AIR LA ROYERE existe depuis 1994 en fait, et non 1995 : ce premier millésime a été difficile (noté 13), 1995 déjà en nette progression (14,75 de moyenne), 1996 très réussi (15,10 de moyenne, dernière dégustation 12/04), 1997 étonnant, souvent supérieur à Roc de Cambes à l' aveugle dans ce millésime (noté 15,20, dernière dégustation 02/04), 1998 a 15,25 de moyenne (pas redégusté depuis 2 ans), 1999 un peu en-dessous (14,68 de moyenne, dernière dégustatiuon 10/05), 2000 on vient d' en parler..., 2001 un peu "décevant" mais très agréable à boire maintenant (14,50 de moyenne, dernière dégustation fin 05), 2002 assez bien réussi (15 de moyenne), j' attends de me prononcer définitivement sur le 2003...et le 2004 pas encore disponible...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 1998

Premières Côtes de Blaye Bel Air La Royère 98 : 14,5/20 – 24/2/07
Un vin très fruité (cassis en tête), avec des émanations de truffe et de sous-bois. Bouche digeste, allégée par une belle acidité, mais les tannins restent un peu rustiques.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1148
  • Remerciements reçus 1321

Jean-Paul B. a répondu au sujet : CR:Bel Air la Royère 2005

CR:Bel Air la Royère 2005
Infanticide commis ce soir en accompagnement de filets de canard.
Carafé une heure.
Très beau vin, beaucoup de fruits noirs, grande densité.
Prometteur.

Jean-Paul

Jean-Paul
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8165
  • Remerciements reçus 618

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère

c'est pas bien ;)
bon sans blague le 2000 que mon caviste adoré a tenu à me faire gouter il y a quelques mois arrive à point et c'est franchement pas mal
à vos bouteilles !!!:)-D

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère, Fig. 10 Malbec 2004

Ce soir, bu un vin assez étonnant produit par le Château Bel Air la Royère. Une curiosité 100% Malbec, tirée à moins de 1000 bouteilles (vendue grosso modo au prix de l'autre vin). Cela s'appelle Fig. 10 Malbec 2004 de Bel Air la Royère.

La robe est intense, presque noire, brillante.
Au nez, ce sont des notes de fruits noirs et de chocolat amer qui surprennent d'abord, avec des effluves poivrées. Il y aussi des notes de cigares et de bois.
En bouche, c'est à la fois tannique et rond, l'attaque est souple et épicée. La longueur est belle, avec une finale réglissée sur les cerises noires. On relève aussi des notes de terre, de sous-bois et un boisé qui demande encore à se fondre (et qui s'atténue avec un crafage qui s'est avéré nécessaire).

Ce vin a qch de masculin, à cause de ses tannins abondants, sa concentration, sa densité, mais aussi une structure assez charnue, ronde. Une vraie curiosité, qui ne semble pas démentir son terroir.

Cordialement
Frédéric
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 2

Le Jad a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère 2001

J'ai bu pas mal de 2001 (dont une dizaine de fin 2007 à fin 2008).

Avec le temps l'élevage bois (du 2001), semble vraiment s'apaiser. Dans cette gamme de prix je le préfère souvent à bien d'autres appellations... Car je suis sûr de mon coup, c'est un vin fin, digeste et actuellement parfaitement à point, du fruit sans ostentation, le tout me semble équilibré. Ce vin m'a vraiment étonné la première fois!!!

Je n'ai pas osé goûter le 2003 pour l'instant.

Jad.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7126
  • Remerciements reçus 5429

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Bel Air la Royère blanc

Le tome 21 des Gouttes de Dieu encense ce vin.
Un LPVien l'a-t-il goûté ?

Jean-Loup
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8165
  • Remerciements reçus 618

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère

donc les chinois vont sauter dessus :D

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7126
  • Remerciements reçus 5429

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère

donc les chinois vont sauter dessus

Et pas que sur celui-ci.
Pour ce seul tome 21 : Moulin Haut-Laroque, La Fleur de Gay, Reignac, Reynon, Thieuley, Marjosse, Clinet, Château Tessier - Le Dôme, Pressac et Puygueraud !

Jean-Loup
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8165
  • Remerciements reçus 618

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Bel Air la Royère

rien que je ne saurais regretter, à part éventuellement puygueraud... ;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 109
  • Remerciements reçus 1

chagregel a répondu au sujet : Château Bel Air la Royère Blaye 2004 en Magnum

Bonjour

Château Bel Air la Royère Blaye 2004 en Magnum
Acheté en direct.

Diner à 8, après un Chablis 1er Cru Faivelay, le Magnum est ouvert le matin (cave naturelle 18° en ce moment)
Robe Grenat, moyennement profonde.
Au nez, il y a du bois, c’est agréable un peu d’épice, de pain grillé. C’est léger et présent.
En bouche, c’est droit, y’a du bois mais sans exés, c’est agréable. Le vin est équilibré et gourmand.
Le final est agréable, pas très long.
Une Bouteille droite, typiquement Bordelaise avec un certain plaisir.
Le rapport qualité / Prix est correct.
Bien
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7126
  • Remerciements reçus 5429

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Château Bel-Air La Royère - Blaye - 2015

CR: Château Bel-Air La Royère - Blaye - 2015



L'assemblage de ce vin est pour le moins étonnant : 65 % de merlot et ... 35 % de malbec !

La robe est très sombre, ourlée d'un violet de jeunesse.
Le nez paraît corseté et même l'aération dans le verre ne parvient pas à le libérer totalement. On ressent tout de même une aromatique très fruitée, mêlant framboise et fruits noirs, teintée d'une touche vanillée.
La bouche est plus à son avantage, charnelle et gouleyante à la fois, aux tanins bien aimables. L'aromatique fait plus ressortir l'élevage que le nez, avec des accents très ... boisés. La longueur n'est pas inoubliable et d'ailleurs ... je l'ai oubliée.
Un vin bien réalisé mais sans surprise et sans personnalité (je n'ai pas vraiment noté l'apport du malbec).
Bien +(+)

L'accord est un peu au-dessus de la moyenne (3 / 5) mais une dominante de cabernet sauvignon aurait apporté une austérité plus seyante aux côtes d'agneau aux herbes.

Jean-Loup
#20
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck