Nous avons 1225 invités et 62 inscrits en ligne

CR:Roc de Cambes 1996

  • Messages : 6694
  • Remerciements reçus 3957

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Roc de Cambes - Côtes de Bourg - 2011

Supervedro a écrit

Je pense que je vais craquer et taper un des Rocs du même millésime d'ici l'été comme ils sont installés au même endroit de la cave...

Tu as raison Laurent !
Mon club Amphores de Bourges a dégusté ce vin en janvier 2019. Malheureusement je n'avais pu être présent mais avec son aimable autorisation je mets ici le commentaire de l'ami Claude :

Ce dernier vin se présente dans son bel habit grenat sombre. Il montre une certaine densité et présente un fin disque légèrement tuilé laissant envisager un tout début d’évolution. L’agitation du verre permet à de paresseuses larmes de s’attarder sur ses parois.
Immédiatement le nez est envoûté par cette aromatique, à la fois intense, fraîche et complexe dans lequel les senteurs de fruits noirs et rouges mûris et kirschés (mûres, griottes, cassis) se mêlent avec finesse. S’y associent de belles et fines émanations boisées ainsi que des fragrances d’épices, de cacao, de réglisse, de tabac, de torréfaction et de cuir. Quelques délicats arômes de cèdre sont perceptibles et viennent complexifier ce lumineux panel olfactif.
Toute en finesse la prise en bouche véhicule une matière d’un gros volume, enveloppée d’une aromatique éclatante et à la texture suave et fondue qui vient se lover délicatement sur le palais. Cette matière, dans un équilibre parfait, se complaît à rouler en bouche ; les beaux, souples et soyeux tanins s’y égaient, l’acidité se déploie et amène la fraîcheur à l’aromatique, et la présence alcoolique tellement contenue parviendrait à se faire oublier.
Bref un ensemble de grand style qui avec beaucoup de finesse déploie sa classe, son élégance et sa race.
L’allonge gustative proposée en finale garde interminablement son intensité et véhicule cette belle, ample et capiteuse aromatique dont on ne voudrait pas se départir.
Qu’il est douloureux de se séparer d’un ami !!!
Concentré, intense et enrobé, ce vin se hisse au niveau des commentaires élogieux glanés de ci de là et pourrait sans nul doute se placer aux côtés de ses huppés voisins classés.
Excellent

Au sommet de son évolution, réservons cette bouteille à un moment d’exception, un moment dédié aux plus gourmets de nos amis.
A table nous nous ferons un plaisir avec des plats solides, des viandes pas trop puissantes mais qui peuvent accueillir par leur texture le caractère aromatique intense de la bouteille. Petits pâtés chauds en entrée ; puis veau et volaille seront parfaitement à l’aise (par exemple : côtes de veau, volaille de Bresse, magret de canard grillé).


Jean-Loup
#331
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, supervedro, Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17987
  • Remerciements reçus 2841

Eric B a répondu au sujet : Domaine Roc de Cambes

Je me souviendrai toute ma vie de la fois où je suis allé en 2014 à Tertre Roteboeuf avec mes amis belges. C'était la conclusion d'une semaine extraordinaire où nous étions dans les plus grands GCC bordelais (dont Latour et Cheval blanc). Avant de déguster, François Mitjavile nous a emmené sur sa terrasse surplombant son vignoble et nous a présenté sa vision de la viticulture et de l'oenologie. Pendant une heure, il est allé à l'encontre de tout ce qui nous avait été raconté durant la semaine. Je sentais mes amis un peu perdus, voire perplexes, ce qui ne les empêchait pas de sourire, aussi, car François a beaucoup d'humour.

Lorsque nous sommes descendus au chai pour déguster, j'ai prié pour que ça se passe bien, car je ne voulais pas finir la semaine sur un désastre. A l'époque c'était les 2013 qui étaient servis. Nous avons démarré par Domaine de Cambes (mon petit Bordeaux, présente François). A peine avaient-ils le nez sur le verre que la tête de mes amis a brutalement changé : du doute, ils sont passés à l'émerveillement, puis au ravissement lorsqu'ils y ont trempé les lèvres. Ce "petit Bordeaux" explosait 80 % de ceux que nous avions bus dans la semaine, Cheval blanc inclus. Nous sommes ensuite montés crescendo, mais rien que ce domaine de Cambes a eu un effet boeuf incroyable.

Eric
Mon blog
#332
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, GAET, FlavFirst, Olivier LS2, Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1879
  • Remerciements reçus 480

sideway a répondu au sujet : Domaine Roc de Cambes

Eric B écrit: une semaine extraordinaire


Et un compte-rendu extraordinaire pour les LPViens !

Frèdè
#333
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, sly14, GAET

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 631
  • Remerciements reçus 62

Dom a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

CR: Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Double carafage et 2h de repos.
Nez fruité sur la confiture de cassis, mûre, myrtille, poivre blanc, épices, une grande fraîcheur enveloppe le tout. Je viens de lire les commentaires, et effectivement peut faire penser à une syrah…

La bouche est un peu dans les mêmes tons, équilibré, très fin, un peu velouté sans être du tout écœurant, tout est en place. Sur les petits rouges/noirs. Une longue finale poivrée, avec des beaux et très légers amers. Elevage se fait sentir avec quelques touches de caramel, très léger, mais qui sont partis dans les derniers verres.

Première rencontre avec se vin. On voulait goûter pour savoir si on aimait pour prendre les 2019 qui viennent de sortir en primeurs. Donc bingo
#334
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, supervedro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6694
  • Remerciements reçus 3957

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Attention, Dom, 2019 risque d'être dans un registre ben différent de 2014 ou de 2011 commenté plus haut.
Ce sera sans doute encore plus mûr et riche, mais on peut faire confiance à François Mitjavile pour conserver suffisamment de fraîcheur dans le vin.

Jean-Loup
#335
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dom

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17987
  • Remerciements reçus 2841

Eric B a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Je ne serais pas aussi confiant malgré toute mon affection pour François. Je trouve ses vins nettement mieux équilibrés dans les petites années (genre 2007, 2013 ou 2014) que dans les millésimes solaires où c'est limite too much (genre 2009 ou 2015). Cela dit, au vu de ce que j'ai bu pour l'instant en 2019, le solaire est moins marqué qu'en 2018.

Eric
Mon blog
#336
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dom, vine.jo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 631
  • Remerciements reçus 62

Dom a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Merci à vous 2 pour les précisions. Effectivement cela permet de réfléchir n'étant pas du tout fan de ce côté too much...
#337

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82037
  • Remerciements reçus 7490

oliv a répondu au sujet : Roc de Cambes

Causerie entre J. Perrin et F. Mitjavile.

#338
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, tht, francois999, sly14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17987
  • Remerciements reçus 2841

Eric B a répondu au sujet : Roc de Cambes

Je l'adore oo,

Eric
Mon blog
#339

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3178
  • Remerciements reçus 141

francois999 a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Eric B écrit: Je ne serais pas aussi confiant malgré toute mon affection pour François. Je trouve ses vins nettement mieux équilibrés dans les petites années (genre 2007, 2013 ou 2014) que dans les millésimes solaires où c'est limite too much (genre 2009 ou 2015). Cela dit, au vu de ce que j'ai bu pour l'instant en 2019, le solaire est moins marqué qu'en 2018.


Les gouts et les couleurs...

J'ai gouté en 2011 ou 12, roc de cambe et tertre 2009 à la grande ep
Superbe et deja buvable ... J'ai acheté roc de cambe direct malgré le prix tres allumé.
C'est mur, le nez est mitjavilien mais moi j'aime.

Francois
#340

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 705
  • Remerciements reçus 592

Fredimen a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Question au sujet de Roc de Combes ; je n'ai pas fouillé dans le fil et m'en excuse mais proposent-t-ils leurs cuvées en primeur ?

Je n’ai rien trouvé chez Dubecq et consorts.

Fredimen
#341

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4312
  • Remerciements reçus 1419

Vaudésir a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

Fredimen écrit: Question au sujet de Roc de Combes ; je n'ai pas fouillé dans le fil et m'en excuse mais proposent-t-ils leurs cuvées en primeur ?

Je n’ai rien trouvé chez Dubecq et consorts.


Chez Bourdin voir fil primeurs 2019
#342
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6611
  • Remerciements reçus 627

Yves Zermatten a répondu au sujet : Côtes-de-Bourg - Roc de Cambes 2014

pour revenir au film (Merci Oliv, très intéressant), je trouve toute de même étonnant cette façon de considérer l'acidité comme un défaut. Maintenant je comprends mieux ses vins. J'ai aimé ce style mais ce n'est plus ce que je recherche.

Yves Zermatten
#343

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 347

supervedro a répondu au sujet : Roc de Cambes, Côtes-de-Bourg 2011

CR: Roc de Cambes, Côtes-de-Bourg 2011



Bouteille ouverte le matin pour le soir, servie vers 16°.
Robe sombre et un léger effet tuilé sur le disque.
Nez exubérant de confiture de fruits noirs, du moka, du cuir, un parfum de seigneur.
La bouche est d’un équilibre incroyable, gourmande, puissante mais parfaitement équilibrée, mûre, myrtille, cuir et café classe (pas écœurant) sanguin et tranchant.
Une émotion incroyable tellement le vin se présente bien et persiste en bouche... au point que l’on a envie de ralentir pour en profiter au maximum.
C’est finalement très différent du domaine de cambes ouvert il y a peu, ce vin est d’une extravagance royale, un aristocrate! Excellent +

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
#344
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, sly14, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck