Nous avons 1849 invités et 65 inscrits en ligne

Château Dauzac

  • Messages : 1079
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : CR: Labastide Dauzac, Margaux, 2016.

CR: Labastide Dauzac, Margaux, 2016.

Bouchon liège de qualité, teinté sur un millimètre, millésimé et estampé 'grand vin de margaux mis en bouteille a la propriete'. Robe grenat sombre à reflets violacés. Le nez avenant à l'ouverture, fruits noirs, myrtille, à l'aération du bois vanillé, un peu de moins agréable passagèrement caoutchouc. En bouche c'est large avec un fruité classique, c'est fin et affirmé mais plutôt simple, pas de complexité, des traits passagers de planche, d'acidité, de creux. Pas si mal quand même mais j'espérais surprise, caractère, émotion, c'est absent. Assemblage à quasi parité de cabernet sauvignon et merlot, les jeunes vignes et terroirs les plus faibles écartés du grand vin, pas de cabernet franc. Un vin facile, assez élégant pour accompagner filets de sole ou viandes blanches, rien de vraiment extraordinaire à attendre d'une longue garde toujours possible. Rapport qualité/prix médiocre (un peu moins de 20€ GD), la réputation margalaise toutefois. La contre étiquette indique 'propriété de la Maif', on en apprend tous les jours.
H+24 le vin change sensiblement de profil pour un vin plutôt typé merlot tout en rondeur plus près de ce que robe et nez présentent.
Repas poulet grillé, pommes de terre, champignons de conserve, salade verte, brillat savarin, pomme et rhubarbe; rumsteck épinards, chèvre crème fraîche et rhubarbe.
#91
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5512
  • Remerciements reçus 2348

Frisette a répondu au sujet : Labastide Dauzac, Margaux, 2016.

DaGau écrit: La contre étiquette indique 'propriété de la Maif', on en apprend tous les jours.


Vendue depuis l'an passé.

Flo (Florian) LPV Forez
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 159
  • Remerciements reçus 306

Gibus a répondu au sujet : CR: Château DAUZAC - Margaux 5ème GCC - 1999


CR: Château DAUZAC - Margaux 5ème GCC - 1999


Bue avec un confit de canard servi avec des pommes de terres sautées
Bouteille ouverte 4h avant le service


Rouge grenat avec le disque orangé.

Les arômes se font assez discrets au nez mais possèdent néanmoins une belle complexité. On trouve des fruits tels du cassis, de la cerise (noire), de la prune. Ensuite du cuir, un peu de végétal avec des traces de fleurs, du grillé et de la truffe.

L'attaque est franche, profonde en bouche puis salivante avec des tanins poudrés fondus. On ressent une belle fraîcheur en bouche alliée à une bonne structure. La fin de bouche est assez longue.

Un vin intéressant, encore en pleine forme, qui m'a procuré beaucoup de plaisir.

#93
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2237
  • Remerciements reçus 599

FloLevBen a répondu au sujet : CR: Château DAUZAC - Margaux 1988

CR: Château DAUZAC - Margaux 1988 :
format magnum


Robe grenat, gentiment évoluée.
Nez classique du beau bordeaux à maturité. Fruit noirs, cèdre, mine de crayon, très léger végétal noble, légère notes de sous bois, avec une belle fraîcheur d'ensemble.
En bouche les tanins sont quasi fondus, bel équilibre avec une fine acidité très agréable. La matière est assez élégante. Il n'y a pas de ressenti boisé. La longueur est bonne. Un très bon bordeaux qui n'a pas eu de mal à passer derrière une bouteille de "Migoua" 2008 de chez Tempier, et qui dans ce format magnum à encore de belles années devant lui.
TRES BIEN ++(+)

Florent
#94
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 240

No Sport a répondu au sujet : Margaux - Château Dauzac 2006

CR: Margaux - Château Dauzac 2006

Bouchon cassé mais heureusement il a pu être récupéré sans dommage, ouf !
A l’ouverture, le nez est quasi mutique et la bouche est terriblement boisée, rien que de la planche et des amers marqués, le fruit est caché. Après quelques heures, le vin se révèle : des fruits noirs au nez, du tabac, boîte à cigares, cèdre, santal. En bouche, le vin se délie sur le cassis, la mûre, réglisse, des notes terpéniques et balsamiques, un soupçon de menthe. C’est ample, assez puissant, fin et d’une belle longueur. Un beau Margaux à point.

#95
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gege, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck