Nous avons 1258 invités et 14 inscrits en ligne

Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan

  • Messages : 1758
  • Remerciements reçus 3250
CR: Pessac Léognan, Château Malartic-Lagravière 2006

Robe rubis à reflets orangés.
Nez complexe et assez classique, avec du fumé, du cuir, des fruits noirs, des notes d'encens, un peu de poivron rouge et une touche d'eucalyptus.
Bouche ample et fraîche. Il y a des petits tanins qui égayent une bouche relativement crémeuse mais pas fatigante car relevée par une belle fraîcheur. La retro est en tout point conforme à ce qu'il y avait dans le bouquet.
Belle longueur, avec une finale bien aromatique dans laquelle des notes cendrées et crayeuses se font ressentir.
Un beau vin, complexe et gourmand, qui est à maturité mais qui en a encore sous la pédale.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: RaymondM
08 Jan 2019 19:13 #301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 685
  • Remerciements reçus 639

Réponse de supervedro sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac Léognan 2008

CR: Château Malartic-Lagravière, Pessac Léognan 2008




Bouteille ouverte le matin pour le soir, servie vers 16/17°
Bouchon impeccable, à peine imbibé sur le disque.
Robe pourpre, opaque sans trace d'évolution sur le disque.
Le nez est tout en puissance et en classe: framboise, mûre, poivre, un peu de réglisse.
En bouche c'est "gras et tapissant" tout en restant frais et gourmand. Aucune lourdeur, aucun bois désagréable.
C'est toujours sur les fruits très noirs et un petit côté floral/balsamique. Une longueur en bouche qui m'interpelle tant elle est dure et me surprend.
Accord au top avec du boudin noir aux oignons.
Aucun stress quant à l'évolution du vin, il est en tout début de vie...
C'est LA bouteille des vacances Excellent

2008 est mon premier millésime d'achat primeur à Bordeaux et je pense qu'il n'a pas fini de nous surprendre
Sa campagne printanière de réservation de vin, tant décriée à juste titre aujourd'hui, est vraiment la dernière qui valait le coup.

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, jean-luc javaux, bibi64, Damien72
15 Aoû 2019 09:22 #302

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac Léognan 2008

Accord au top avec du boudin noir aux oignons.

Parfaite symbiose entre le plat populaire et l'aristocratie malarticienne ... %tchin

jlj
15 Aoû 2019 10:34 #303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2089
  • Remerciements reçus 1527
CR:Château Malartic-Lagravière,Pessac-Léognan rouge 2006
Bu mardi,mercredi sans prise de notes en compagnie de Terrebrune 2005.
Belle couleur rouge foncé ,brillante avec quelques signes d'évolution sur le bord du disque.
Très beau nez de fruits noirs,prune,cerise,mûre surtout.
Bouche plutôt large d'un beau volume sans creux,nette.Les fruits sont également là,la réglisse est aussi présente,l'ensemble est un peu austère,les tanins un peu rigides.
En compagnie de Terrebrune 2005 très suave,très fruité,très élégant le vin a un peu de mal .
Le lendemain et même le surlendemain l'ensemble est plus agréable,moins sévère.Les fruits s'imposent plus.
A noter une très bonne longueur chez ce beau vin qui peut encore être attendu.
Il avait été carafé 4 heures,il aurait fallu plus.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64
31 Aoû 2019 17:02 #304

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7422
  • Remerciements reçus 7045

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Malartic-Lagravière 2005 – Pessac Léognan

CR: Château Malartic-Lagravière 2005 – Pessac Léognan



Bue lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Bouteille ouverte pendant une heure et carafée pendant deux bonnes heures supplémentaires.

La robe assez sombre fait encore bien jeune par ses reflets légèrement violacés.
Ouvert sans plus, le nez affiche une belle élégance, mariant beau fruité et cuir noble et s’enrichissant de notes fumées et de tabac.
La bouche est encore concentrée, au grain dense et serré, tout en étant dotée d’une grande vivacité. Les tanins sont bien fondus mais le hic vient d’une amertume, pas de tanins mais aromatique trop prononcée à mon goût.
Un vin qu’il faudra encore attendre pour mieux le juger.
Bien ++

La terrine de bœuf et filet de porc aux noisettes vient à son secours en effaçant cette amertume indésirable : 4 / 5 pour l’accord et du coup Très Bien pour le vin !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, DUROCHER, Pinardo
12 Oct 2019 12:46 #305
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1253
  • Remerciements reçus 734
CR: Château Malartic Lagravière 2006

Dégusté hier soir pour accompagner un magret de canard, une bouteille (ma première) de ce vin.

Bouteille achetée à une époque où on pouvait encore faire quelques affaires durant les foires aux vins, conservée en cave depuis. Celle-ci fit ouverte puis épaulée environs 2 heures avant le service.

Une robe, qui apparait très jeune ;

Un nez agréable sur les fruits rouges à profusion, le cuir, le boisé noble, une petite touche mentholée ;

La bouche est également bien faite avec une belle matière ; les senteurs se retrouvent largement en bouche notamment les cerises et la fraise écrasée. Les tanins ne sont pas trop austères (pour un 2006) et celui-ci commence à bien s'ouvrir. Un carafage ou une ouverture d'avantage prolongée lui aurait été très bénéfique mais en l'état cela reste le 2006 le plus accessible et agréable bu à ce jour.

Très bien (mais les prochaines attendront encore plusieurs années car l'avenir semble radieux pour ce jolie Pessac).
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, ysildur
27 Oct 2019 14:54 #306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5357

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan 2003 (rouge)

CR: Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan 2003 (rouge)



J’avais lu avec attention le CR de Jean-Luc Javaux posté en 2018.
Et, finalement, je me retrouve assez bien dans ses impressions.
La robe est évoluée et pas très concentrée.
Un nez, plutôt fruité au départ, qui va évoluer sur le côté fumé / goudronné.
Ce n’est pas un nez lourd mais qui s’exprime plutôt dans la délicatesse.
La bouche fera parfaitement écho aux impressions déjà perçues au nez.
Un tanin quasi effacé et une acidité opportune forment un équilibre sur la rondeur et la suavité.
Toujours ces notes fumées / fruitées qui soulignent un final de longueur moyenne avec le retour d’un tanin un peu pointu.
Sans doute à boire et je ne me projette pas, en fonction de cet échantillon, sur un développement plus intéressant.
Personnellement, je le boirais en l’état.

Bien.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
03 Nov 2019 09:43 #307
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12640
  • Remerciements reçus 193
Malartic-Lagravière à la conquête d’Hollywood :

www.terredevins.com/...


Philippe
11 Nov 2019 17:04 #308

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 2314
CR: Château Malartic-Lagravière - La réserve de Malartic (Le sillage blanc) 2016

Bouteille sortie du frigo ouverte et dégustée dans la foulée.

La robe est jaune légèrement pale.

Au nez c'est citronné, beurré, légèrement pétrolé, boisé (chêne / vanille)... ET BAH DIS DONC ! Ca sent pas mauvais là-d'dans !

En bouche c'est gras, enveloppant, les arômes sont équilibrés, la pomme fait son apparition, légèrement crémeux.

Un bon équilibre entre ce côté gras / crémeux et la tension / côté vif du vin jeune, qui évite ce côté pataud dont je ne suis personnellement pas fan sur les blancs de Pessac.

Bonne longueur, je trouve simplement un tout léger déséquilibre en acidité sur la finale (qui se fondra peut-être avec le temps), mais suis agréablement bluffé par ce vin d'excellent rapport qualité / prix (+/- 24€).

Belle expérience.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
24 Déc 2019 08:35 #309
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 70
CR: Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan 2005


A l'ouverture au nez, de belles notes florales avec la violette en dominance.

La bouche est dissociée... je suis un peu déçu car les belles notes florales du début sont vite débordées par une acidité portée par un coté ferrique.
Le jour d'après, c'est pire..

Une déception.




Benjamin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Pinardo
10 Avr 2020 13:03 #310
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 44
CR: Château Malartic Lagravière blanc 2001

Bouteille achetée aux enchère dans un lot de 6 qui n’avait pas trouvé acquéreur pour une vingtaine d’euro par flacon. Une fois l’achat réalisé, je m’étais dit que j’avais peut-être prix un trop gros risque et j’ai rapidement voulu tester… La robe est superbe, tirant sur le doré. Le nez est par contre assez mutique avec quelques vagues arômes de cire (mais bon je suis quand-même soulagé de ne pas sentir de notes d’oxydation). Avec l’aération, le nez est légèrement plus expressif avec du citron confit mais reste quand même trop discret. Par contre, la bouche est superbe et complexe avec toujours ces mêmes notes de cire et de citron confits. Le vin est très digeste et seul un léger manque de longueur vient gâcher la fête. Cela reste une très belle expérience. Très bien-

Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, ysildur, Fredimen
15 Avr 2020 10:23 #311

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1045
CR: Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan rouge 2008


Bouchon à peine imbibé
Robe encore violacée
Nez sur les fruits rouges et des notes de cuir agréables , cèdre , café
Bouche soyeuse , marquée par l’élevage , avec des tanins fondus. Je ne me relèverai pas la nuit ...
Peut-être trop jeune pour moi.
mon épouse : « c’est bon; sans surprise » tout est dit. ( no comment svp B)
BON++
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, vivienladuche, supervedro, Fredimen
25 Avr 2020 12:19 #312
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 2314
CR: Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan blanc 2014

Bouteille sortie de cave à 13 degrés, ouverte une petite heure avant dégustation refroidie au frigo.

La robe est verte pale, le nez dégage tout ce que j'attendais de cette bouteille sur un risotto de St-Jacques.

Un joli boisé (chêne), du beurre, vanille, beaucoup de fraîcheur grâce aux arômes d'agrumes (citron / vert) et de fruits (pêche, pomme), ainsi qu'un petit côté floral (chèvrefeuille ?).

Le premier verre dénote. Une belle acidité à l'attaque, un manque de corps et une finale assez amère, mwais.

Deuxième verre bingo ! L'acidité plus élancée est immédiatement contrebalancée par un bel enrobage beurré et gourmand, sur une finale extrêmement fraîche et tapissante.

C'est très bien(+) à excellent(-).

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, aquablue, Jean-Loup Guerrin, leteckel
27 Avr 2020 21:47 #313
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 2729
Bonjour à tous,



CR: Pessac-Leognan, Chateau Malartic Lagravière 2012 (Vidéo 7:35) : Un nez encore marqué d'une pointe d'élevage vanillé, mais du fruit, framboise éclatante, marquée, puis des notes plus graphite, encre, pointe épice réglisse fond léger fumé. La bouche est charpentée, droite, de la structure, de la fraicheur, des tanins soyeux sur la framboise, puis note encre, graphite, pointe réglisse, poivre et fond léger vanille puis fumé. La finale est fraiche, tonique, acidulée et persistance plus qu'intéressante sur la framboise, les notes graphite, encre, puis plus poivrée que réglisse, fond boisé léger vanille/moka . Excellent 91 (16,5) moins fumé qu'à l'accoutumée et encore un peu marqué d'élevage mais à attendre sereinement 5 ans, ce sera un très joli cru.


Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, vivienladuche
03 Mai 2020 17:06 #314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 2729
Bonjour à tous,



CR: Pessac-Léognan, Chateau Malartic Lagravière 2010 (vidéo 5:40) : Un nez séduisant, très expressif sur le fruit rouge, la framboise, la groseille, note d'épice, poivre, réglisse, puis à l'aération reste d'élevage vanillé un peu exhubérant, pointe fraiche plus floral que végétal, fond marqué d'amande, puis léger fumé, tabac. La bouche est charpentée, droite, belle structure profonde, fraiche bien enrobée de tanins soyeux, précis, sur la framboise, un côté plus mat et acidulé, le sureau, note épice réglisse, puis ce côté vanillé, pointe poivron rouge grillé, fond plus tabac fumé qu'amande. La finale est fraiche, profonde, puissante, belle persistance de framnbosie, groseille, note poivre, reglisse, la pointe vanille est moins marquée, fond tabac, amande. Excellent 92-93 (17)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Agnès C, Damien72
25 Mai 2020 10:12 #315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 685
  • Remerciements reçus 639

Réponse de supervedro sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan 2008

CR: Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan 2008



Bouteille ouverte le matin pour le soir, bouchon parfait et au nez ça a l'air ok.
Arrive le soir: le nez est un peu déviant, j'ai un gros doute, ça sent quand même un peu le liège mais ça semble aussi fermé à double tour.
Bouche soyeuse mais très acide...
Je suis alors en plein début de préparation d'un bourguignon pour le lendemain (déconfinement de mes parents qui piaffaient d'impatience de venir voir leurs petites filles) et j'hésite sérieusement à lui offrir un dernier voyage...
Bon je l'épargne ce dernier saut et lui donne sa chance pour le lendemain soir, surtout que mon père m'ayant dit amener un Echézeaux du même millésime d'un domaine improbable, on pourra se marrer.

Le lendemain le vin est complètement transformé...
La robe reste très sombre, aux reflets pourpres.
Nez sur les fruits noirs, un peu de pruneaux, plus d'hésitation du genre "mince c'est pas du liège ça???"
Bouche très puissante, un fruit explosif et une longueur qui colle à merveille avec le bourguignon. L'acidité a complètement disparu.
L'Echézeaux était bien mais pas assez puissant, il s'est fait complètement écrasé par le plat et le Malartic... Comme quoi il faut toujours garder espoir! Très bien +++

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Fredimen
15 Jui 2020 16:23 #316
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 223
  • Remerciements reçus 363
CR: Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan 2012

Inspiré par les divers encouragements sur ce millésime 2012, "déjà à point", je me laisse aller à ouvrir une quille!
La robe est rouge sombre avec quelques reflets violines
Le nez est légèrement toasté, sur le cassis et le poivre, quelques notes fumées complètent l'ensemble
La bouche est légèrement acidulée sur le cassis, la cerise et les épices, avec une texture très agréable, et se termine sur une longue finale légèrement amère
B+, la bouteille n'a pas fait un pli.
Effectivement cela se boit déjà très bien 2012 ^^ (les allergiques à l'amertume préfèreront peut être attendre encore un peu)

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
29 Juil 2020 19:12 #317

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 2729

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Château Malartic-Lagravière Pessac-Léognan 2012

Bonjour à tous,



CR: Château Malartic-Lagravière Pessac Léognan 2012

Un nez de framboise puis plus profond avec du fruit noir, un côté lacté, puis des notes de bois précieux, de cèdre, puis d'épice. Une pointe plus graphite, d'encre et un fond presque cacao.
La bouche est charpentée, droite. Belle structure, carrée, tanins soyeux. C'est frais et presque profond, sur le fruit plus noir, la mûre, une note de bois précieux, le cèdre, une pointe graphite, de l'encre, un fond cacao et une légère amertume.
La finale est fraiche, profonde et belle persistance classe, de fruit noir, épice, bois précieux et fond cacao. Plus droit et profond que d'autres millésimes, plus fruit noir que l'habituelle framboise, et pas de note fumée sur cette bouteille.
Excellent 92 (16,5)


Amicalement,
Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, supervedro, GAET, Fredimen
13 Déc 2020 18:28 #318
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3132
  • Remerciements reçus 3085

Réponse de bertou sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan

Bu lors de cette dégustation.

CR: Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan Rouge 2017
Beau nez avec un beau fruité sur la prune, cerise, cassis, un poil confituré, mais ok, grosse maturité. Touche fraîche de menthol, eucalyptus.
Bouche charnue, charmeuse, souple. Tanins fins, boisé intégré. La longueur est correcte. Manque un peu de concentration quand même.
Bien +.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Fredimen
16 Déc 2020 22:08 #319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 271
CR: Château Malartic-Lagravière - Pessace-Léognan blanc - 2009



J'avais ouvert la même bouteille il y a quelques semaines qui ne m'avait guère convaincu, et je viens de réitérer l'expérience, malheureusement ni plus ni moins convaincante.

Je crains que l'apogée de cette bouteille ne soit déjà derrière elle. C'est un vin riche, onctueux, et assez gras, mais ça manque cruellement d'acidité. J'ignore si dans sa jeunesse, ce vin présente une belle fraicheur mais après 12 ans, il n'en reste pas grand chose... Dommage, car hormis ce manque de vivacité, ça me paraît être un beau Pessac blanc!

85/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, bibi64, Gaija
11 Jan 2021 22:03 #320
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 467

Réponse de Gaija sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan

Bonjour à tous,

J'ai l'occasion d'acheter Malartic Blanc 2014 dans le cadre du déstockage d'un Carrefour près de chez moi.

Je suis face à un dilemme parce que d'une part, c'est décrit comme une bonne année à Malartic et c'est à un prix qui est je pense très difficile à battre (34€). Mais d'autre part, toujours le même problème : à supposer que ces bouteilles soient en magasin depuis leur année de mise, ça fait quand même 6 ans de conservation potentiellement suboptimale en GMS, et ça, pas moyen de le savoir avant d'ouvrir la bouteille. Il en reste deux, dont les niveaux sont parfaits et dont la robe en transluminescence semble encore très claire et très limpide.

J'ai déjà tenté le coup sur un autre Pessac Blanc 2014 (La Louvière) d'hypermarché (qui y était probalement stocké depuis sa mise, sous les néons, debout, bref tout sauf optimal), et en dépit de ces risques, la bouteille était absolument superbe ... Mais reste à voir si je serai deux fois chanceux.

A votre expérience, trouvez-vous que pour 34€ le risque vaille la peine d'être pris ? Je sais que je pose une question un peu stupide où il n'y a pas vraiment de réponse objective à attendre mais je serais curieux de vos points de vue et surtout plus généralement de vos éventuelles déconvenues sur des bouteilles achetés en GMS et qui auraient été flinguées prématurément (parce que j'ai l'impression que c'est un risque théorique qu'on mentionne souvent mais que je n'ai lu que peu d'expériences qui le confirmaient en pratique).

Merci !

Brieuc
13 Fév 2021 14:30 #321

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 72
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Paca72 sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan

Vas-y fonce Brieuc !
Je fais régulièrement de bonnes affaires chez les destockeurs, dont les conditions de conservation sont loin d'être optimales et la traçabilité quasi inexistante. Et pourtant, je n'ai jamais eu de déceptions. A titre d'exemples, j'ai pu mettre la main sur :
- Lascombes 2007 à 34,50 €
- Montrose 2007 à 40 €
- Clos de Vougeot GC Vincent Girardin à 44 €
- Clos du Marquis 2009 à 30 € et 2006 à 25 €
- Malartic blanc 2009 (tiens, tiens..) à 36 €
- Petit Lion du Marquis 2009 à 30 €
J'ai bu toutes ces bouteilles et aucune n'a été défectueuse.
Bon, cela ne préjuge pas de l'état des bouteilles que tu convoites car cela reste un peu la loterie mais à ta place, je tenterais ma chance.

Pascal
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gaija
13 Fév 2021 14:57 #322

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 467

Réponse de Gaija sur le sujet Château Malartic-Lagravière, Pessac-Léognan

Merci pour ton retour Pascal ! ;) Je pense bien que je vais me laisser tenter ...

Brieuc
13 Fév 2021 17:59 #323

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5357

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan 2003 (rouge)

CR:



Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan 2003 (rouge)
Un peu plus de deux ans après ma dernière dégustation , j’ouvre mon dernier exemplaire de la cuvée.
Bouchon long et de très belle qualité.
La robe n’a pas évolué, toujours peu concentrée.
Le nez délivre de timides notes fruitées qui laissent rapidement surgir des notes de cèdre et de fumé.
Le vin est équilibré avec un tanin enrobé et ne manque pas de fraîcheur.
Un peu plus long dans mes souvenirs que sur la bouteille dégustée en 2019.
À boire.
Note : 14/20, à boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LucB, Papé, Dag, Lionel73, Torsten
27 Fév 2021 06:56 #324
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 2729
Bonjour à tous,

Fichier attaché :


CR: Pessac Léognan, Chateau Malartic Lagravière 2001 (vidéo 5:45) : Un nez superbe, de beau Bdx à maturité, c'est classe, appétant, sur le fruit noir à l'attaque, cassis, puis plus framboise, note d'épice et de bois précieux, cèdre, boite à cigare, pointe presque encens, fond fumé, tabac blond, et une pointe de cuir. La bouche est charpentée, tanins fondus soyeux, jolie structure droite, de la fraicheur, c'est profond, très élégant, plus cassis que framboise, note boite à cigare puis plus bois précieux, cèdre, fond tabac blond, fumé, et léger cuir. La finale est fraiche, belle empreinte, tonique, un côté friand quand même, et belle persistance de cassis, tabac blond, boite à cigare, cèdre, fond fumé et léger cuir. Très beau et je reconnais que ce 2001, qui n'est pas mon millésime préféré, présente ici tous les atouts du classicisme Bordelais, élégance, buvabilité (ou torchabilité redoutable), tout en gardant un côté friand qui lui évite le côté austère, Excellent 94 (17,5). Et GROS clin d'oeil à Luc Javaux :-) Même si en Medoc je préfère largement 2000 à 2001, que je trouve très en deça 2001..., sur ce Pessac, 2001, ça le fait grave ;-)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, supervedro, GAET, rafalecjb
09 Mai 2021 17:01 #325

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1994
  • Remerciements reçus 3950
CR: Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan 2006

La robe est celle d'un Madiran.
Nez fruité, cassis, beau bois, grande classe, zan, profondeur. Chouette. On est content de ne pas être enrhumé.
Très beau volume, compact, dense sans la moindre lourdeur, équilibre d'école. Du fruit bien ouvert, aucune trace d'évolution à part l'intégration du bois. Les tanins d'abord accueillants ajoutent à la belle texture, donnent encore plus de corps et de profondeur à ce vin dont on se dit qu'il n'en est qu'à l'aube d'une longue vie, atteignant seulement son plateau de maturité.
Puis l'aération fait son oeuvre et rompt un peu le charme. Les tanins se durcissent, s'assèchent et rendent le vin plus difficile à boire.
Plus tard, on a soif d'eau.
Cet effet de l'oxygène laisse perplexe. Le vin est tout jeune encore. Sa matière est belle, son fruit aussi. Il supportera sans doute quelques années de patience qui permettront peut-être de polir des tanins pour l'heure indélicats.
A revoir.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, matlebat, mgtusi, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, leteckel, ysildur
28 Mai 2021 23:45 #326

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 1387

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Château Malartic-Lagravière rouge 2004

CR: Château Malartic-Lagravière rouge 2004
Beau nez médocain, assez large et complexe, quelques notes sanguines. 
Bouche en 1/2 corps, un peu marquée par les tannins raccourcissant la finale.
Au final, un Graves de bonne tenu malgré les limites du millésime qui se ressentent un peu.
Bien +
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin
03 Jui 2021 18:46 #327

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 252
  • Remerciements reçus 215

Réponse de th7513 sur le sujet Château Malartic-Lagravière blanc 2012

CR: Château Malartic-Lagravière blanc 2012

Nez et bouche s'expriment sur des notes vanillées, boisées (presque caramélisées) et d'agrumes.

On sent que la matière est noble, mais à ce stade le vin est encore totalement sous l'emprise de son élevage.

J'avais peur d'attendre plus longtemps et de courir le risque d'une oxydation prématurée, mais mal m'en a pris. C'est trop tôt.

A revoir. Pas convaincu (à cause du caramel).

Cordialement,
Thomas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
11 Jui 2021 16:27 #328

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2089
  • Remerciements reçus 1527

Réponse de DUROCHER sur le sujet Château Malartic-Lagravière rouge 2012

CR: Château Malartic -Lagravière rouge 2012
Très accessible m'avait-on dit, j'en profite et c'est effectivement un vin très agréable actuellement.
La robe est très foncée,légèrement plus claire au bord du disque.
Le nez est très séduisant offrant un panier de fruits noirs,cerise,cassis,mûre;on rajoutera épices,notes légèrement boisées-fumées.
La bouche est  puissante,en longueur,élégante,très fraîche.Je note une acidité légèrement trop marquée au début du repas ,beaucoup plus maitrisée u peu plus tard.
Nous retrouvons les beaux fruits noirs,les épices,le chocolat.Sensible à l'amertume,là elle est présente mais sans excès.Toujours une belle fraîcheur en fin de bouche avec les fruits ,les épices;la longueur est très bien.
Beau vin

Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GILT, Kiravi
12 Juil 2021 17:29 #329

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck