Nous avons 1691 invités et 51 inscrits en ligne

Château La Conseillante, Pomerol

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 618

Nicoco a répondu au sujet : CR: La Conseillante 1995

Bu aujourd’hui un CR: château La Conseillante 1995, en parallèle avec un Latour à Pomerol 1995.

Sentiment mitigé en rédigeant ces lignes.

La robe est rouge trouble ce qui déjà me fait douter sur la qualité du vin.

Le nez est ceci dit classique d'un Bordeaux à maturité avec des arômes tertiaires et de cuir.

En bouche le vin est bon mais on se dit qu'il est clairement passé et qu"'il aurait du être meilleur il y a quelques années. Je met ça sur un problème de bouteille car celle-ci à la même provenance qu'une autre bouteille bue il y a deux ans (dont le commentaire figure plus haut) et qui dans mes souvenirs m'avait laissée un bien meilleurs ressentie.

Le vin a une trame lisse, bien faite avec des arômes de pruneaux, sous-bois, cerises. La finale est courte et limite asséchante.

Encore une fois : soit c'est c'est un problème de bouteille soit ce La Conseillante à du mal à passer le cap des 20 ans....

Assez Bien +
Nicolas
#301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 22

Roc_Xel a répondu au sujet : La Conseillante 2004

Bu un CR: La Conseillante 2004 ce soir chez des amis et je rejoins assez ce qui a été dit, je viens de parcourir le fil. C'était superbe. Tant au nez qu'au palais.

Clairement les incontournables de la demoiselle, truffe et violette, mais aussi des notes, peu ou pas évoquées sur le 2004, de bois. Mais de belles notes de bois, parfaitement équilibrées et soyeuses

J'ai toujours été sensible au charme et à la volupté (et au boisé!!) des Pomerol, mais j'ai néanmoins été assez impressionné par cette bouteille. Ouverte à peine 1h avant le repas.

Très belle bouteille.
#302

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2525

bertou a répondu au sujet : La Conseillante

Bu lors de cette soirée

CR: Château La Conseillante 1994
Un bien joli nez sur les fruits noirs, bois de cèdre, truffe, terre, côté animal, épices asiatiques, quelques notes de petits fruits rouges saupoudrent le tout. Parfumé, d'une belle profondeur.
Bouche fine et délicate avec une matière charnue qui s'étire autour de l'acidité. Il y a une bonne amplitude. Les tanins arrivent avec une texture glissante et délicate en harmonie et la longueur est bonne.
Très bon. Pas le plus grand La Conseillante mais beaucoup de charme.
#303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2522
  • Remerciements reçus 2286

matlebat a répondu au sujet : CR: Pomerol La Conseillante 2004

Bonjour à tous,



Pomerol, Chateau La Conseillante 2004 : Un nez expressif, fin, classe, mais pas très complexe, plutôt fruit noir, myrtille, cassis, belles notes marquées de noisette fraiche, fond discrètement fumé et pointe vanille. La bouche est charpentée, aux tanins soyeux, mais c'est droit, assez aristocratique, limite stricte, austère, belle densité, plein, sur le cassis, myrtille, note noisette, puis plus noyau, un peu mat, fond un peu fumé et pointe épice vanillée, amande. La finale est fraiche, équilibrée, belle empreinte soyeuse, et persistance intéressante de fruit noir, noisette a nouveau fraiche, fond amande, fumé, et légère pointe vanillée. petit Excellent 92 16,5+

Amicalement, Matthieu
#304

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 2

sailor a répondu au sujet : Château La Conseillante, Pomerol, 2006

Bu hier soir CR: Château La Conseillante 2006, ouvert trois heures à l'avance, non carafé.
J'attendais beaucoup de ce grand Pomerol, que je n'avais dégusté (et acheté) qu'en primeur 2015. Autant dire que je n'ai pas été déçu... Ce vin a littéralement écrasé le précédent, pourtant un honorable Château Saint George Saint Emilion, 2010.
J'ai trouvé cette Conseillante 2006 typique de Pomerol.
Le nez est magnifique, très fruité et prometteur pour la dégustation.
En bouche, j'ai trouvé le vin très axé sur les notes de fruits à noyaux et de kirsch. Un véritable enchantement pour les papilles et une grande longueur en bouche. Le vin est modéré en puissance, mais demeure très ample, tout en finesse.
Ma note 16,5/20. Grand vin.

Ps: j'ai acheté ce vin il y a quelques mois aux enchères, malgré les mises en garde !
#305
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, hyllos

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19384
  • Remerciements reçus 2914

mgtusi a répondu au sujet : Château La Conseillante, Pomerol, 2006

Quelles mises en garde ?

Michel
#306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : La Conseillante

J'avais gouté ce vin en magnum lors de Bordeaux Tasting en décembre dernier. Les producteurs de Pomerol, dans une autre salle cette année, ont tous ouvert à 11h le premier jour un magnum de 2006. Belle initiative, et j'avais trouvé La Conseillante bien au-dessus du lot. En raffinement de texture, en qualité de tanins, en profondeur, le vin était vraiment splendide. Gazin était aussi très beau mais pas à ce niveau.

Je me suis tout de suite demandé si j'allais gouter un meilleur vin ce jour-là dans la journée, et malgré une superbe Chapelle 2006 de Jaboulet, et plein de très jolies choses, La Conseillante 2006 (en magnum) était la plus belle émotion de la journée. Sur pas loin de 100 vins dégustés.
#307

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19384
  • Remerciements reçus 2914

mgtusi a répondu au sujet : La Conseillante

2006 est un grand millésime à Pomerol. VCC au top, Trotanoy itou

Michel
#308

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9684
  • Remerciements reçus 1410

claudius a répondu au sujet : La Conseillante

2006 est un grand millésime à Pomerol. VCC au top, Trotanoy itou



Je confirme pour Trotanoy, excellent!
#309

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2525

bertou a répondu au sujet : CR: Grande verticale du Château La Coseillante

Une belle journée de mai nous réunit sur Oslo dans la chambre séparée du sympathique restaurant de Kjell Arne. On sent la tension et l'excitation chez les 12 convives devant les 23 millésimes alignés sur la table. Lars et Rune ouvre patiemment les vieilles quilles aux bouchons récalcitrants. L'ambiance est bonne enfant et on est là pour ce faire plaisir ! C'est la même philosophie que LPV Oslo qui règne ici.

Pour nous mettre d'attaque nous débutons par :
CR: Pierre Gerbais - L'Originale Extra Brut 2011
Assez riche au nez sur des fruits blancs, citron confit, lait d'amande, autolyse sur le grillé. La profondeur est bonne.
Bouche toute en tension avec la matière qui couvre tout juste l'acidité. Je trouve qu'il en manque un peu de la matière justement pour équilibrer tout ceci. La fin de bouche possède une touche amère de type pamplemousse. Finale de bonne longueur.
Bien. J'ai eu beaucoup plus de plaisir sur un autre millésime.

Allez, c'est parti pour La Conseillante.

CR: La Conseillante 1947
Très évolué sur le café, pruneau, terreau, cuir. Pointe de porto tawny. A l'aération, le fruit se met devant avec des notes de kirsch, de compote de fruit rouge délicate. Il y a de la netteté et de la profondeur. C'est joli !
Bouche fine avec une attaque à peine riche, très soyeuse avec néanmoins une pointe volatile qui empêche le vin d'être grand. Tanins très raffinés, complètement polis. Superbe longueur fraîche avec du fruit et un côté menthol.
Excellent +.
Meurt rapidement dans le verre une fois ouvert.

CR: La Conseillante 1949
Nez intense avec une volatile qui domine trop pour moi. Très évolué avec du végétal noble, fruit noir et confit, cuir.
Bouche assez puissante et riche. On sent une belle matière mais pour moi la volatile prend le dessus et gâche le vin.
Moyen.

CR: La Conseillante 1952
Nez magnifique, intense et fin. Presque bourguignon sur les fruits rouges, kirsch, cuir, épices asiatiques, bois de cèdre, menthol, terre fraîche, cuir. De superbes notes de fleurs séchées apparaissent dans le verre. Énorme !
Superbe bouche fraîche et fine. Une jolie tension, de l'harmonie, du soyeux. Les tanins arrivent doucement sans agression et donnent du volume. Côté mentholé avec du cigare aussi. La longueur est géniale, intense et fraîche.
Grand vin.

CR: La Conseillante 1959
Un vin qui aura besoin d'air pour s'affirmer.
Nez diffus sur l'écurie, poivron grillé, pruneau, chocolat, fruit noir et mûr. A l'aération, le vin se débarrasse de son côté écurie avec un fruit plus frais sur la prune, presque du cassis et des notes de cigare, cuir se présentent. Il devient plus net et profond aussi.
Bouche plutôt puissante et riche avec une structure tannique marquée. Tanins un peu séchant et rustiques. A l'aération, le vin est plus harmonieux, plus soyeux. Les tanins prennent une texture glissante sous le palais. Superbe longueur est un joli côté mentholé qui reste et reste. Magnifique !
Grand vin dans un registre différent du 1952. Le vin s'est métamorphosé dans les verres !

CR: La Conseillante 1975
Très beau nez fin et frais sur les fruits rouges, tabac, végétal noble, menthol, cacao. Du détail.
Bouche fraîche et vive, un peu austère avec des tanins sensibles mais glissants. Belle intensité sur les fruits rouges et un côté bois de cèdre, cacao. Très belle longueur avec encore du menthol.
A l'aération, le vin s'affadit et devient plus séchant.
Excellent -.

CR: La Conseillante 1976
Très bourguignon au nez avec des fruits rouges, cerise, fleurs séchées, poivron grillé, tabac. Côté compote dans le fruit. Très belle intensité.
Assez puissant et rond en attaque avec des tanins qui prennent le dessus sans jamais sécher ni déséquilibrer le vin. Très belle intensité aromatique avec les fruits rouges compotés et toujours ce côté mentholé. Longueur superbe et fraîche.
Excellent +.

CR: La Conseillante 1979
Léger bouchon, dommage.
Il y a derrière un beau fruit mûr et noir avec de la prune, kirsch.
Bouche avec une belle matière, Le fruit est à la fois mûr/doux et acidulé. Finale sèche qui s'effondre et vient confirmer le bouchon.

Lars devait apporter le millésime 1978, mais il s'est avéré que son livre de cave n'était pas à jour. Pour se faire pardonner, il nous apporte un vin à l'aveugle.
Joli nez avec un fruit noir sur le cassis, bois de cèdre, kirsch, épices, cacao, notes florales délicates, menthol. Complexe, net et profond. Que demander de plus ?
La bouche est assez puissante avec une bonne maturité du fruit. Joli équilibre bâtit plus sur le tanin que sur l'acidité. Cette dernière participe à l'équilibre et s'impose en finale alors que les tanins soyeux lâchent le palais. Jolies notes de cigare, menthol. Excellent persistance.
Grand vin.
On est sur Bordeaux et on est sur un vin vieux. Sans doute de cette décennie. Pas évident de dire rive droite ou rive gauche. On penche sur la rive gauche à cause de la structure plus importante que les autres vins dégustés jusqu'à présent. Après, on sèche... On était sur la bonne voie :
CR: Château Giscours 1975

Ce n’est pas tout, mais l'estomac a besoin de choses solides. Pour accompagner l'entrée, Tom nous propose deux vins blancs à l'aveugle.

CR: Quinta Vale D. Dona Maria - Douro Branco Curriculum Vitae 2015
C'est jeune sur le citron mûr, pêche blanche, cire d'abeille avec un boisé sensible sur la vanille, grillé. Il y a aussi du beurre, de la noisette. Profondeur moyenne. Un vin construit, qui fait ambitieux.
Bouche assez puissante et riche en attaque mais qui se tend en milieu de bouche. Le boisé est sensible et couvre malheureusement la matière. Touche de végétal noble. La longueur est très bonne.
Bien. Ce n’est pas trop ma tasse de thé.
Assez difficile à placer, je pense à un Bordeaux avec une forte proportion de Sémillon. Je suis à côté de la plaque ! Je ne suis pas le seul ;)

CR: Minimus Wines - Willamette Valley Chardonnay Dijon Free 2014
Nez mûr mais reste frais avec du citron mûr, pomme, beurre. C'est plutôt fruité et expressif. Boisé fin sur la vanille et le bois scié.
Assez puissant avec du gras. Assez riche mais avec tension sous-jacente. Bien fait avec beau fruit et un boisé bien intégré. Longueur correcte.
Bien.
On est tous d'accord pour le Chardonnay. On part hors Bourgogne et hors Europe. On essaie les USA, c'est bien ceci. Après, c'est un peu plus difficile et quand Tom nous dit que ce n'est pas la Californie, et bien nous disons Oregon !

On repart pour notre voyage au pays de La Conseillante !

CR: La Conseillante 1982
Nez noir et profond sur le tabac, bois de cèdre, humus, prune, chocolat amer. Belles notes épicées et de fleurs séchées. Expressif et intense.
Très belle bouche, concentrée et mûre. Soyeuse avec de la finesse malgré le poids de la matière. Les tanins sont fins et délicats. Il y a un côté sucré/acidulé magnifique qui donne beaucoup de charme. Longueur superbe avec de la menthe. Ce côté mentholé est vraiment récurent sur presque tous les vins.
Excellent +.
A l'aération, il y a un côté fruit cuit qui n'est pas des plus gracieux.

CR: La Conseillante 1983
Un peu poussiéreux, je soupçonne un bouchon. Mélange de fruit rouge, chocolat en poudre, végétal noble. Côté odeur de cave peu aéré. Un peu unidimensionnel.
Moyennement puissant avec une bonne acidité. Manque un peu de chair avec une structure tannique un peu rustique. Côté séchant.
Bouteille douteuse.

CR: La Conseillante 1985
Nez intense dominé par le petit pois (?), poivron grillé, tabac, kirsch, fruits noirs. Un peu diffus.
Assez puissant et riche avec une très bonne acidité qui soulève le vin. Belle matière et belle bouche mais l'aromatique ne suit pas. Finale sur le menthol et le chocolat. Excellent longueur.
Très bien -. Une bouteille pas optimale, j'en ai déjà bues deux de magnifiques !

CR: La Conseillante 1988
Très joli nez sur un mélange d'écurie, végétal noble, humus, bois de cèdre, fruits rouges, prune, tabac. Complexe, profond et intense.
Assez puissant avec une jolie matière. De la fraîcheur qui domine vite les débats. Tanins fins, glissants. Tendu. Superbe longueur. Pointe de kirsch et menthol en finale.
Excellent +.

CR: La Conseillante 1989
Moins intense que le 1988 mais plus parfumé avec un côté bourguignon (fruits rouges, cerise), chocolat, tabac, épices asiatiques, champignons secs. Le nez prend de l'ampleur à l'aération et encore du menthol qui s'affirme. Très joli !
Assez puissant et presque chaud avec de la rondeur. L'acidité s’affirme en seconde partie. Très beaux tanins soyeux. Excellente longueur, nette et précise. Le tanin sèche un peu sur les derniers instants.
Excellent +.

CR: La Conseillante 1990
Magnifique nez intense, profond et net sur la cerise, fraise, tabac, chocolat, bois de cèdre, kirsch, cuir. Complexe et profond.
Joli bouche énergique et dynamique. Joli jus. Belle acidité avec des tanins fins et soyeux même si bien présents. Superbe longueur fraîche avec une pointe bourguignonne sur les fruits rouges. Pointe de confiture de groseille.
Grand vin.

CR: La Conseillante 1998
Très joli nez, beaucoup plus jeune que les précédents avec plus de fruit sur la prune, poivron grillé, tabac brun, cerise, terre fraîche, chocolat. Boise fin. Complexe et profond.
Bouche assez puissante, pleine avec une acidité et un côté doux/acidulé d'un très bel effet. Tanins glissants et boisé discret, bien intégré. Côté menthol, chocolat et finale avec une très bonne persistance.
Excellent

CR: La Conseillante 1999
Deux demi-bouteilles fatiguées.

CR: La Conseillante 2000
Nez noir et mûr avec du café, grillé et boisé sensible. Côté cerise et pointe acidulée qui empêche le vin d'aller dans le tout much. Très belle intensité avec une pointe mentholée (encore).
Puissant et structuré, jeune. Boisé qui demande de l'intégration. Il y a une belle acidité en milieu de bouche qui relève le vin. Longueur excellent avec de la cerise, prune. Pointe chaleureuse en toute fin.
Très bien +.

CR: La Conseillante 2001
Nez noir et riche mais plus frais que le 2000. Notes de terre, menthol, épices, côté acidulé aussi. Un peu moins intense que le 2000 mais plus fin et plus délicat. Je le trouve aussi plus volumineux.
Bouche assez fine et élégante avec une acidité importante qui porte bien la matière. Plus en longueur qu'en largeur. Tanins bien présents qui demandent encore un peu d'intégration. La longueur est excellente, fraîche.
Excellent +.

CR: La Conseillante 2004
Nez ouvert sur un mélange de cerise burlat, prune, humus, chocolat, cigare, cuir. De la fraîcheur avec une pointe mentholée. Boisé sensible mais intégré. Le volume est correct mais souffre de la comparaison avec le vin précédent.
Assez puissant avec une légère dissociation entre l'alcool et des tanins un peu séchant. Il y a une très bonne concentration et la longueur est bonne avec du menthol.
Très bien.

CR: La Conseillante 2006
Joli nez sur un mélange de truffe, prune, côté doux/acidulé, gelée de groseille, myrtille. Boisé sensible sur le toast qui demande de l'intégration. Belle amplitude.
La bouche est assez puissante et assez riche avec une structure tannique sensible. Boisé qui demande de l'intégration. Très bonne acidité qui donne du volume et de l'énergie. La longueur est très bonne.
Excellent.

CR: La Conseillante 2011
Très jeune avec une bonne intensité. Dissocié à l'heure actuelle entre le boisé sur le toast, fumé, bois scié et le fruit sur la prune, cerise burlat. Notes empyreumatiques. On reste sur un profil frais.
Plutôt puissant avec une matière assez riche qui s'affine avec l'acidité importante. Joli tension. Tanins fins et glissants. Très bel équilibre sur la finesse. Longueur très bonne.
Excellent mais c'est bien trop jeune.

CR: La Conseillante 2005
Superbe nez ample avec de la truffe, prune, cuir. Le fruit est mûr et noir mais il y a des notes fraîches de cerise. Boisé sensible mais bien intégré. Très joli et relativement jeune.
Plutôt puissant et ample en bouche avec une matière concentrée. Belle maturité mais il y a une structure à la fois acide et tannique sensible qui équilibre merveilleusement le vin. Les tanins sont magnifiques de finesse. Longueur excellente et fraîche d'une grande persistance. Vin solide et prometteur
Futur grand vin.

CR: La Conseillante 2009
Nez boisé sur le bois scié, toast. Le fruit est mûr, très mûr avec un côté coulis de cassis. De fines notes de cerise apportent un côté plus frais. Très jeune et un peu monolithique à l'heure actuelle.
Puissant et riche, rond avec un côté chaleureux. Tanins mûrs dans la matière. Je regrette qu'il n'y ait pas plus d'acidité. Très belle concentration.
Très bien mais ce n'est pas mon style.

CR: La Conseillante 2010
Nez un peu fermé avec un côté lactique. Boisé sensible. Très joli fruit derrière doté d'un bel équilibre entre fraîcheur et maturité. Profond.
Puissant avec une belle acidité qui soulève le vin. Tanins mûrs, bien présents mais gras et fins. Volumineux avec une excellente longueur. Touche à peine chaleureuse en finale néanmoins. Cela reste très prometteur.
Excellent.


Une magnifique dégustation d'un très beau niveau ! Beaucoup ont été surpris par la fraîcheur des vins, le côté mentholé, s'attendant à des vins plus ronds. J'ai trouvé les millésimes 2000 et 2009 quand même trop puissants et manquant de finesse néanmoins. Ensuite, nous avons trouvé un changement de style entre le 1990 et le 1998. Certes il y a presque 10 ans d'écart mais les vins sont devenus plus puissant et plus mûrs. J'ai beaucoup aimé de nombreux vieux millésimes avec un 1952 qui m'aura donné le frisson. Une de mes plus belles bouteilles bues cette année et de ma vie !
Un grand merci à toutes les personnes présentes. Superbe ambiance chaleureuse et simple. On était tous comme des enfants dans un magasin de jouet.

Cordialement,
#310
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, PBAES, Leo17, matlebat, Galinsky, crossbow, lefranc4, TIMO, tonioaja, Nicoco, Frisette, AgrippA, jclqu, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 803
  • Remerciements reçus 463

AgrippA a répondu au sujet : Grande verticale du Château La Coseillante

Magnifique dégustation, qui a dû nécessiter un certain temps d'organisation pour constituer une telle verticale.

Une question: peu de CR sur le millésime 2005, pour lequel les qualificatifs convergent: prometteur, en devenir, futur grand.. Beaucoup semblent attendre et bien peu l'avoir déjà gouté.
Je dispose de quelques bouteilles en cave, quelle apogée semble se profiler ? Je trouve ces grands millésimes un peu "stressants" à gérer (enfin cela reste quand même un plaisir !) quand peu d'exemplaires dans la cave. Merci.
#311

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 142
  • Remerciements reçus 73

dkeus31 a répondu au sujet : Grande verticale du Château La Coseillante

Magnifique dégustation, merci pour le CR.


la description du 1999 m'intrigue: j'en avais commandé un jour une au restaurant, le premirr nez était neutre et la bouche moyenne (donc dit au sommelier que c'était OK), puis le gout du bouchon est lentement apparu pour finalement tout masquer, je n'ai donc pas terminé le flacon.
J'en ai croisé une deuxième, même verdict...

amicalement
didier
users.skynet.be/dk.a...
#312

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2525

bertou a répondu au sujet : Grande verticale du Château La Coseillante

Merci AgrippA,
Personnellement, j'aime les Bordeaux plutôt bien évolués donc mes 2005 attendront ma retraite. C'est à dire un peu plus de 20 ans :)
J'aurai tendance à dire 10 ans de cave sinon.

Pour 1999, je ne peux pas juger sur 2 demi bouteilles fatiguées.

Cordialement.
#313
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AgrippA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12630
  • Remerciements reçus 188

PBAES a répondu au sujet : Château La Conseillante, Pomerol

Vendanges à Pomerol : La Conseillante, entre les gouttes :

www.terredevins.com/...


Philippe
#314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 275
  • Remerciements reçus 32

Dag a répondu au sujet : CR: Duo de la Conseillante 2011

CR: Duo de la Conseillante 2011

Ouverte 1 h avant

Nez fermé
En bouche de la prune ? C'est difficile à définir, on a l'impression que c'est bon, mais ça ne tient pas.
Beaucoup de dépôt dans la bouteille.
Je ne sais si c'est ouvert trop tôt ou trop tard.
Peut-être une mauvaise bouteille :?

Cdlt

Daniel
#315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 110

patrice a répondu au sujet : Pomerol La Conseillante 1985

CR: Pomerol La Conseillante 1985

9ème vin : note poivronnée et fruits rouges au nez. Attaque souple, tanins présents mais fondus. Très bel équilibre, délicat. La finale est sur la cerise confite, stricte mais sans nuire au charme du vin. Bon à très bon.
#316

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5456
  • Remerciements reçus 4046

Olivier Mottard a répondu au sujet : Château La Conseillante - Pomerol 2001

CR:
Dégusté ici



Château La Conseillante - Pomerol 2001
Bart : robe fort foncée, assez brillante.
Nez assez poussiéreux avec une touche de vernis.
A l’aération, des notes séduisantes de truffe se libèrent.
Tannins présents mais civilisés.
Le vin est parfaitement équilibré et présente une très belle longueur.
A cause de la structure du vin, on penche plutôt pour la rive gauche et le cabernet sauvignon.
Raté (cette fois-ci). 17,5/20


Olivier
#317
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 116
  • Remerciements reçus 78

Antoine Mougin a répondu au sujet : La Conseillante 1995 : Apogée ou déclin ?

Bonjour

Je me suis offert un Château la Conseillante 1995 pour mon anniversaire, chez un caviste parisien qui vend des vieux millésimes du Bordelais à prix raisonnable. Je le compte ouvrir autour d'une belle côte de boeuf maturée (Salers ou Parthenaise).

Moi qui ait goûté peu de Pomerol, ce château peut t'il dépasser les 20 ans de garde, à l'instar de ses " grands frères " Pétrus et Trotanoy ? Qui à goûté des vieux millésimes de la Conseillante ? J'espère juste que dans mon désir de découvrir et de profiter d'un grand Bordeaux évolué, je n'ai pas de fait trop de zèle et que je ne regretterai pas d'avoir pris de millésime plus jeune. J'avais hésité entre ça et un Montrose 2000 en St-Estèphe.
#318

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 551
  • Remerciements reçus 129

Roger Soif a répondu au sujet : La Conseillante 1995 : Apogée ou déclin ?

J'ai dégusté pas mal de millésimes de Conseillante (mais pas 1995). Ce qui est certain, c'est que c'est un vin de très longue garde, et le 95 devrait être à point aujourd'hui (personnellement, si j'en avais une seule bouteille en cave, je la laisserais vieillir encore).
On ne peut pas dire que Trotanoy soit le "grand frère" de Conseillante. Quitte à utiliser cette expression, ce serait plutôt la relation inverse qui devrait s'appliquer....
#319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 116
  • Remerciements reçus 78

Antoine Mougin a répondu au sujet : La Conseillante 1995 : Apogée ou déclin ?

Ca me rassure !

Je disais grand frères car Pétrus et Trotanoy sont voisins l'un de l'autre à 1km près et sont vinifiés de la même façon. Et on parle souvent (aussi bien des amateurs que des spécialistes) de Trotanoy comme l'égal de Pétrus (en plus accessible) niveau garde, raffinement et complexité. Il y avait également l'Evangile qui était aussi disponible dans le même millésime, mais mon caviste m'avait recommandé La Conseillante - l'ayant goûté. Ce n'est jamais facile de choisir un grand Bordeaux, sachant que ce n'est pas tous les jours qu'on peut en boire !
Voilà, voilà. Une belle occasion de saisir l'évolution d'un cépage comme le merlot.
#320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3358
  • Remerciements reçus 367

francois999 a répondu au sujet : La Conseillante 1995 : A point ou peut attendre

Antoine Mougin écrit: J'avais hésité entre ça (conseillante 95 et un Montrose 2000 en St-Estèphe
.


Entre les 2, j’aurai choisi laconseillante aussi.
Montrose et 2000 sont clivant.

1995 peut se boire ou se garder.

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#321

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4243
  • Remerciements reçus 1211

icna a répondu au sujet : CR: La Conseillante 2002

CR: La Conseillante 2002 - Pomerol

Le nez est complexe avec de la cerise et du floral, de la violette.

La bouche est soyeuse avec du fruité, mais aussi un peu de cacao, du cèdre. C'est complexe et assez profond. Il y a une belle tension rendant le tout fin.
Seule la finale est un peu courte, finissant d'un coup.
Peut être les limites du millésime?

Quentin
#322

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 618

Nicoco a répondu au sujet : CR: La Conseillante 2008

Dégusté ce midi une bouteille du Château la CR: Conseillante millésime 2008 en accompagnement d'une entrecôte de boeuf cuite au barbecue.

La robe est rouge rubis sans trace d'évolution

Le nez est très classe sur les fruits rouges, le cuir, boite à cigare. Pas de trace de truffe ou de violette

En bouche, on goûte à un vin très bien construit qui glisse tout seul et qui a très bien accompagné la viande. Les arômes restent sur le fruit (notamment fruits noirs : cassis, mures, myrtilles), le cuir, tabac blond. Les tanins sont pratiquement fondus.

Un bon vin mais qui selon mes goûts manque de complexité et qui ne reste pas suffisamment en bouche (notamment au comparaison avec le pédigrée de la bouteille). Peut-être à regouter dans plusieurs années pour s'en faire une autre idée.

Bien +
Nicolas
#323

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4885
  • Remerciements reçus 854

Benoit Hardy a répondu au sujet : CR: Château La Conseillante 1990

CR: La Conseillante 1990

Ouverte et épaulée 4h avant le service

Nez sur les épices et surtout le tabac.

L'attaque en bouche est on ne peut plus franche, avec un jus d'une concentration énorme.
En dégustation pure, il fait presque mal dégrossi tant il secoue le palais par sa puissance. Il tourne presque à vide. Puis, une fois à table, avec un plat en sauce relevée au paprika, le vin trouve à qui parler. Il se place, il se délie, son intensité devient plus soyeuse puisque l'accord fait mouche, certainement grâce à des tannins fondus et très nobles.
La finale est vibrante de puissance, et d'une longueur proverbiale.

Je pense que ce Pomerol doit être impérativement dégusté à table afin de le "cadrer" un peu.
En l'état, c'est d'un excellent niveau, même si un ton au-dessous du Lynch Bages 1990 bu le mois dernier.
#324
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19384
  • Remerciements reçus 2914

mgtusi a répondu au sujet : Château La Conseillante 1990

tarkan écrit: La Conseillante 1990

Je pense que ce Pomerol doit être impérativement dégusté à table afin de le "cadrer" un peu.


Benoît, le vin est quand même fait pour ça non

Michel
#325
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4885
  • Remerciements reçus 854

Benoit Hardy a répondu au sujet : Château La Conseillante 1990

J'en conviens fort bien Michel, sauf que certains vins peuvent très bien se comporter et se suffire à eux-mêmes lors de dégustations pures. Avec celui-ci, ce n'était pas le cas.
#326

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Château La Conseillante 2002

CR: Château La Conseillante 2002



Robe rouge grenat, nez sur la boite a cigares, les fruits rouges et l’amande.

En bouche, très soyeux mais porte par un cote acidulé fruits rouges. Ce n’est pas immense, ce n’est pas ultra long en finale mais quelle classe.

Un tres beau bordeaux classique.

JB
#327
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 618

Nicoco a répondu au sujet : CR: La Conseillante 2008

Regoûté hier midi une bouteille du CR: Château La Conseillante millésime 2008, sans prise de notes.

La bouteille a été remontée de la cave la veille puis épaullée environs une heure avant le service.

La robe est rouge vif en son centre et avec de légers reflets plus clairs sur les bords ; les larmes sont épaisses.

Le nez est avenant sur le sous bois, la boîte à cigare, notes de champignons nobles (truffe ?), compotée de fruits rouges et noirs, réglisse.

En bouche le vin est plus souple et rond que dans mes souvenirs avec une texture plus veloutée. Ca glisse tout seul, tapisse bien le palais et reste longtemps en bouche. La plupart des arômes olfactifs se retrouve dans le palais, surtout les fruits rouges / noirs.

Un bon pomerol ; selon mes goûts ouvert un peu trop tôt mais qui commence à bien se boire....

Très bien +

Nicolas
#328

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 803
  • Remerciements reçus 463

AgrippA a répondu au sujet : CR: Château La Conseillante - Pomerol 2001

CR: Château La Conseillante 2001 - Pomerol

Ce millésime se dégustant particulièrement bien à Bordeaux, je saisis l'occasion de déguster ce vin.

Robe très dense, tuilée au disque.
Nez d'un très grand raffinement, mélangeant de magnifiques notes florales (violette) et mentholées sur un fond de cassis et fruits noirs. On prend plaisir à attarder longtemps son nez au-dessus du verre.

La bouche confirme cette élégance folle déjà acquise à l'étape olfactive: le vin est à la fois droit, profond, ample et même puissant mais préservant toujours une délicatesse incroyable. En particulier, le grain de tannin est à un niveau de finesse que j'ai rarement croisé, il apporte un velours incroyablement sensuel qui tapisse la bouche. L'équilibre est magistral et la fraîcheur tout aussi remarquable, bref c'est un vin complet. Longueur superlative sur le moka et les notes torréfiées. La bouteille passe trop vite, mais chaque gorgée permet de s'attarder sur cette aromatique exceptionnelle et d'y découvrir de nouveaux éléments.

une très grande bouteille, le bordeaux de l'année pour moi très probablement.
#329
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Nicoco, Sevy Erreip, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 618

Nicoco a répondu au sujet : CR: La Conseillante 2003

Dégusté hier soir pour le réveillon, une bouteille du CR: Château La Conseillante, millésime 2003.

Indubitablement le vin de la soirée et probablement de l'année me concernant. C'est le genre de bouteille qui apporte le petit plus qui permet au vin de procurer le max d'émotion. Pour être tout a fait partial, la qualité du vin était au rendez-vous mais tout participait à ce grand moment de dégustation puisque j'étais en très bonne compagnie en famille avec l'ambiance festive de cette fin d'année.



La bouteille fut mise à la verticale une journée auparavant, puis ouverte et aérée lentement pendant environs 5 heures avant d'accompagner le plat.

La robe est rubis profond en son centre, les larmes sont épaisses et les reflets légèrement plus clairs sur les bords.

Le nez est somptueux sur la boite à cigare, l'humus, la cerise, la mure, groseille, sous-bois

La bouche est harmonieuse, immense et dure très longtemps. Je n'attendais pas le vin à ce niveau au vu de la qualité de ce millésime très solaire, avec l'impact que cela a pu avoir surtout en rive droite. Pourtant, c'était un vin très complexe et comme dirait une personne qui malheureusement ne commente plus ici, cette Conseillante fut très Conseillante. La matière est délicatement veloutée mais pas à l’excès et donne l'impression de croquer dans de la fine dentelle ; en bouche le vin explose de myriades de saveurs bien ordonnées (le fruit, le cacao, le tabac blond, le bois précieux) ; les tanins commencent à bien se fondre et la longueur est superbe avec ce vin qui s’imprègne longuement en bouche.

Je n'ai pas bu énormément de Conseillante : 1996 et 2008 ayant été de mémoire les seuls millésimes bus et ils ne m'ont pas laissés un immense souvenir. Par contre, ce 2003 est largement au niveau du sommet attendu par le pédigrée de ce vin...

Superbe !
Nicolas
#330
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Benoit Hardy, DUROCHER, condorcet, starbuck, Lionel73, Bug

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck