Nous avons 1013 invités et 10 inscrits en ligne

Château Durfort-Vivens, Margaux

  • Messages : 12639
  • Remerciements reçus 193

Réponse de PBAES sur le sujet Durfort-Vivens

Durfort-Vivens : un grand de Bordeaux 100% biodynamie :

www.terredevins.com/...


Philippe
09 Mar 2017 21:30 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2561
  • Remerciements reçus 2450

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Margaux Château Durfort-Vivens 1986

Bonjour à tous,



CR: Margaux, Château Durfort Vivens 1986 : Un nez classique, un poil austère qui s'ouvre sur le tabac, le fruit noir, note d'encre, graphite puis champignon cèpes, fond fumé. La bouche est charpentée, droite, de la structure, un poil rigide, c'est droit tanins ronds, profond, profil limite austère mais classe, sur le fruit noir, cassis, note tabac, boite à cigare, pointe encre graphite fond champignon cèpes et fumé. La finale est ample sur la structure, droite, belle profondeur classe, puis fraiche, sur le fruit noir, un peu mat, note tabac, boite à cigare fond champignon et fumé. Très classique du Bordeaux à point, classe mais un peu mat, rigide et un poil austère sur ce millésime. TB+ 90+ (16+)

Amicalement, Matthieu
23 Avr 2017 10:05 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2561
  • Remerciements reçus 2450

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Margaux Chateau Durfort-Vivens 2014

Bonjour à tous,



CR: Margaux, Chateau Durfort Vivens 2014 : Un nez assez profond, cassis, pointe bourgeon de cassis, puis cèdre, note encre puis élevage épice réglisse, bois précieux, fond gourmand élevage un cote chupa chups vanille fraise quand même. La bouche est corpulente, fine, délicate, fraiche, tanins soyeux au toucher un poil granuleux en finale, sur le cassis, note fraiche cèdre, bourgeon de cassis, puis épice réglisse, fond élevage vanille et moka. La finale est fraiche, bien équilibrée, empreinte assèche un poil, persistance intéressante de cassis, de cèdre, bois précieux, fond vanille moka et fumé. TB-Excellent 90-91 (16-16,5) sur cette première dégustation.

Amicalement, Matthieu
03 Juil 2017 22:45 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1693
  • Remerciements reçus 2959

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Margaux Chateau Durfort-Vivens 2013

Bue ici .

CR: Margaux, château Durfort Vivens 2013 :
82% cabernet sauvignon, 18% merlot.
La robe est bordeaux.
Le nez est sur les fruits noirs avec une note amylique.
La bouche est très suave, bien équilibrée, élégante. La retro est sur les fruits noirs mûrs et le café. La finale est un peu tannique et montre des petits signes de verdeur. Bonne longueur.
C’est bon, suave, mais le plaisir est atténué par une finale un peu dure.
Note 3,5-/5.

Bibi
22 Jui 2018 23:06 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4365
  • Remerciements reçus 2026
CR: Le Relais de Durfort 2014 ( Margaux ) (second vin du Cht Durfort Vivens)
Vin sérieux ,nez sur des notes de fruits rouges ( mures , cassis , framboises ) , la salivation nous entraine sur un vin élégant , l équilibre en bouche est superbe , le fruit est accompagné d une acidité , et d une légère amertume bien intégrées , la longueur est longue et persistante et très profonde , une cuvée appréciée sur sa jeunesse , qui je pense dans le temps nous donneras quelque chose de superbe Ma note 3,5 /5 La PCVT 2,75 /5
didier
Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
07 Nov 2018 17:03 #65
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2561
  • Remerciements reçus 2450

Réponse de matlebat sur le sujet Château Durfort-Vivens, Margaux 1990

Bonjour,

CR: Margaux, Chateau Durfort Vivens 1990 : Un nez très beau, classe, expressif, à point, marqué d'un fruit rouge et noir macéré, sur le cassis, la cerise, confit, acidulé, puis les notes fumés/tabac blond, laissent place aux épices, patchouli, réglisse, camphre, le tout sur un fond de cuir, léger, classe, avec une pointe de champignon noble à l'agitation, très beau, le grand bordeaux à maturité, complexe, mûr, gourmand. La bouche est charpentée, ample, beaux tanins, denses, précis et fins, de la structure, c'est profond, frais mais cela reste gourmand sur le fruit rouge et noir macéré, acidulé puis les épices patchoulis, poivre, réglisse, pointe poivron rouge grillé fraiche, puis le champignon noble, cèpe, fond tabac, fumé et léger cuir classe, belle complexité, gourmandise… La finale est fraiche, tendue mais bien enrobée, empreinte soyeuse, c'est presque puissant et longue persistance de fruit macéré, sans perception d'alcool, puis les épices patchouli, poivre, le poivron rouge grillé, sur un fond tabac, fumé et léger cuir classe. Très beau vin, Excellent 95 (18), un des plus beaux vins bus depuis les vacances d'été voir depuis le début de l'année !

Amicalement, Matthieu
09 Mar 2019 23:14 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Tomo7114 sur le sujet Château Durfort-Vivens, Margaux

bonjour à tous !
Selon vous, quel est le meilleur millésime ou du moins les différences entre le 2015 et le 2016 sur ce Durfort Vivens ?
De plus, vaut-il ce prix ou alors on peut trouver la même qualité pour moins cher ?
10 Mar 2020 23:18 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 169

Réponse de penmoalic sur le sujet Château Durfort-Vivens, Margaux 2007

CR: Château Durfort-Vivens, Margaux 2007

Robe grenat soutenue.
Pas de signe d'évolution encore prégnant. arômes de cassis, de fruits rouges, c'est floral (Violette) puis d’agréables notes d’élevage (fumé, épices douces) et enfin un peu de cuir et sous-bois. millésime faisant, c'est un vin en demi-corps, avec des tanins très souples mais un joli jus. Belle équilibre, bonne longueur pour un vin commence développer de la complexité.
A re-goûter dans 2-3 ans mais déjà énormément de plaisir aujourd'hui. Ce vin a l'avantage de se boire sur lui-même.
beaucoup de classe dans ce 2007. J'ai toujours eu de belles expériences avec ce millésime, mon gout personnel et mon palais sont davantage réceptifs aux qualités et à l'essence des grands vins bordelais dans ces millésimes jugés "petits" plutôt que sur les millésimes "hors-normes" comme 2010.

Thomas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vaudésir
23 Aoû 2020 11:35 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2561
  • Remerciements reçus 2450

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Château Durfort-Vivens, Margaux 1988

Bonjour à tous,



CR: Château Durfort Vivens - Margaux 1988

Un nez à maturité de Bordeaux évolué, sur la feuille morte, le sous-bois, le champignon, une pointe cassis, puis légère note de graphite, d'encre, c'est profond, profil un peu austère, fond tabac, havane, fumé.
La bouche est charpentée, droite, tendue, fraiche, forte structure avec des tanins ronds, mais ce qui domine c'est la profondeur, pas loin de l'austérité, sur le cassis, notes marquées encre, graphite, puis plus feuille morte, sous-bois, fond surtout tabac, et un peu fumé. La finale est fraiche, profonde, pointe acidulée qui égaye, sur la feuille morte, belle note tabac, havane, pointe encre, graphite fond sous-bois, fumé.
TB-Excellent 91 (16,5), conforme, mais 1988 n'est pas mon style préféré.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex
22 Nov 2020 16:01 #69
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 7

Réponse de fer7 sur le sujet Château Durfort-Vivens, Margaux 1983

Bouteille sortie de la cave fraîche au dernier moment , le bouchon se révèle récalcitrant. Il est imbibé jusqu’à mi hauteur.
Le premier nez n’est pas très encourageant, quelques notes d’humus désagréable. J’attends deux bonnes heures et la magie s’opère : des Notes de cerise apparaissent la bouche est élégante, s’étire lentement par douceur. La longueur est honorable.Il est certain que ce vin reflète bien son appellation car la finesse est bientôt au rendez-vous. Il est temps d’ouvrir ce millésime. Quel bonheur le Bordeaux quand On sait l’attendre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, vine.jo, Moriendi, penmoalic, FlavFirst, Gaija
27 Déc 2020 00:04 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck