Nous avons 1688 invités et 9 inscrits en ligne

Château Margaux

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

M@nuel a répondu au sujet : Re: Chateau Margaux 1988

Raymond,

On te sens vraiment enthousiaste ! Ca fait plaisir. :D

Amitiés,
M@nuel.
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9099
  • Remerciements reçus 428

RaymondM a répondu au sujet : Re: Chateau Margaux 1988

Pas faux, Manuel .
J'ai l'impression désagréable que 1988 est une vraie fausse grande année que le marketing bordelais nous a empaqueté dans la dite "fameuse" trilogie 88,89,90 !

Je dirais même plus (quitte à faire grincer des dents): j'ai bu plus de 1987 agréables que de 1988 !!!!!!!
Même si les 87 commencent à faiblir sérieusement, les 88 n'en sont pas meilleurs pour autant!

Ceci dit le Ch Margaux était loin d'être mauvais mais est-ce que ça suffit?

Cordialement,

Raymond
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9650
  • Remerciements reçus 1316

claudius a répondu au sujet : Re: Château Margaux

RaymondM,

qqs 88 avec lesquels je me délecte:
Calon Ségur (supérieur au 89 & 90 !)
Meyney (en magnum)
Cos
Pichon Baron (miam miam)

mais d'accord il y a aussi les canards boiteux comme Montrose, Grand Puy Lacoste etc

cordialement
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Claude,

Parfaitement d'accord avec toi!:)

amitiés,
Thierry
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9099
  • Remerciements reçus 428

RaymondM a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Claude,

Je ne bois pas assez souvent et surtout ne fais pas assez de dégustations en séries pour bien connaitre les Bordeaux ( pas plus d'ailleurs que d'autres régions:)).
Je ne peux que rapporter mes quelques expériences en connaissant très bien leurs limites.
Mais je n'ai pas entamé mes Cos 88 ! Y a de l'espoir:)

Cordialement

Raymond
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Margaux 1994

Rien à rajouter sur le CR que j'avais fait sur ce vin lorsqu'Yves était venu me rendre visite.

Par contre, n'ayant pas eu le temps de carafer ce vin assez longtemps (une petite demi-heure), il est apparu tout d'abord dissocié (entrée de bouche acide et finale riche et soyeuse). Problème de bouteille, mauvaise évolution ?

Alors que nous discutions avec mon convive sur ce vin et son côté dissocié, en remettant notre nez dans le verre, nous fumes surpris de constater que le vin se bonifiait à grande vitesse.

Il fut très intéressant de voir évoluer ce vin dans le verre, une évolution très rapide. On avait vraiment l'impression de voir le vin se mettre "en place".

Après une heure supplémentaire, j'avais retrouvé la grâce et le velouté magique de ce Margaux.

Carafage de 2 heures obligatoire (:!D pour ce vin au risque d'être déçu !!


Santé - Pascal
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Visite inoubliable à Château Margaux

Il y a dans l'existence certains moments de grâce, lors desquels l'espace-temps semble suspendre son vol.. Être reçu en visite privée à Château Margaux fait indiscutablement partie des rares émotions qui resteront pour toujours gravés en lettres d'or dans ma boite à souvenirs.

Grâce à l'introduction inspirée d'un ami de la famille Mentzelopoulos, nous voici rendus par une belle fin d'après-midi d'été, à la porte des chais mythiques de Château Margaux. Quelle ne fut pas ma première surprise de voir venir à nous, l'élégant Directeur Général de Château Margaux, Paul Pontalier "himself"! Après quelques mots de bienvenue, cet homme sympathique et passionné nous fait partager son amour pour ce domaine d'exception dont il assume la direction avec talent depuis une vingtaine d'années. Après quelques pas le long des grandes cuves en bois patiné (non thermorégulées!), petit bain de fraîcheur au sein de la pénombre du chai, où dorment encore pour quelques jours le 2003 et le 2004. Nous sommes rapidement rejoints par Philippe Bascaules qui nous accompagne pour une dégustation de "mise en bouche" proprement.. époustouflante!

Pavillon Rouge 2004 et Margaux 2004 - 2003 - 2000 et 1995!

Alors que les derniers rayons de soleil illuminent le parc, nous entrons à pied par la grande grille menant à l'élégant Château de style Empire. En haut du fameux grand escalier du perron, accourt à notre rencontre Madame Corinne Mentzelopoulos, la dynamique propriétaire du saint des saints!

Accueil charmant et chaleureux. En traversant les pièces intérieures en sa compagnie, on ne peut qu'admirer l'élégance classique des salons aux merveilleux arrangements floraux chers à la Maîtresse de Maison. Sur la terrasse surplombant le parc arborisé, un personnel stylé aux gants blancs nous sert de délicieux amuse-bouche ainsi qu'un divin et rafraîchissant Krug 1988. Alors que la nuit tombe doucement sur Margaux, nous nous dirigeons tranquillement vers la grande salle de réception située dans un bâtiment légèrement à l'écart du Château. Un merveilleux repas nous y attend avec une sélection de vins du cru à faire pâlir l'amateur le plus blasé..

Pavillon Blanc 2004, Margaux 1989, Margaux 1961 (Magnum) et Climens 1983

Bilan de la soirée: 2 Pavillon, 6 millésimes de Château Margaux, tout en ayant le privilège de pouvoir converser à table de façon amicale et décontractée avec Corinne Mentzelopoulos et Paul Pontallier.. Bon sang, que n'avais-je une machine à arrêter le temps ce soir!

NOTES DE DEGUSTATION:

Krugg 1988
Teinte dorée et bulles fines trahissant un grand Champagne. Arômes fins de pain toasté et de noisettes. Magnifique densité en bouche et grande concentration de fruit. Longue finale qui suggère des sensations de noix et de miel. Un délice!

Pavillon Rouge 2004
Couleur violette. Nez dominé par des baies rouges et des touches florales. Intéressante richesse de fruit en bouche qui garde une certaine souplesse. Bonne persistance terminant sur une légère sécheresse des tannins. Non fini mais déjà très accessible! 88

Pavillon Blanc 2004
Remarquable arômes de tilleul, limette et fleur d'oranger. Très belle ampleur avec beaucoup de gras. Finale expressive et très belle impression générale pour ce vin dont Paul Pontallier se dit très satisfait. 90.

Margaux 2004
Beau pourpre soutenu. Nez subtil de baies rouges, groseilles, vanille, réglisse. Elégante touche florale (violette). Dès l'entrée en bouche, on perçoit toute l'élégance du cru. Trame aérienne et dense avec des tannins de grande finesse. Finale gardant une magnifique fraîcheur de fruit. Très prometteur. 92

Margaux 2003
Couleur très profonde. Arômes complexes de boite à cigares, cèdre, cassis, anis. Boisé finement toasté. L'attaque est très franche sur un fruit opulent. Tannins serrés mais pas dominants. Grande richesse de fruit, très profond et luxuriant. La persistance en bouche est époustouflante. Un très grand Margaux! 97

Margaux 2000
Robe encore pourpre, très dense. Le nez est actuellement très ouvert avec des arômes fruités de cassis, réglisse, floral et vanille.. Après quelques minutes arrivent ensuite des notes de Havane et de truffe noire. Un régal! La bouche est moins expansive que pour le 2003, mais d'une extraordinaire élégance. Structure serrée, succulent, parfaitement équilibré et long. Beaucoup de gras et tannins parfaitement intégrés à la richesse du fruit. Un vin qui semble bien parti pour entrer au Panthéon du domaine. 98

Margaux 1995
Apparence grenat profond. Nez charmant et un peu confit de raisin de Corinthe et de bois de cèdre merveilleusement bien intégré. Structure puissante, dense, gardant un magnifique raffinement tout au long de la bouche. Tannins un peu marqués en finale. Très beau, mais il faut impérativement attendre une dizaine d'années pour profiter de tous ses charmes. 95

Margaux 1989
Robe pas du tout évoluée, rubis foncé. La classe de ce vin saute littéralement au nez. C'est complexe et élégant avec des notes d'ambre, de cuir, de framboises et de truffe noire. Sur le palais, le fruit paraît très solaire, avec des tannins délicats qui rehausent une trame dense. Grande précision. Magnifique finale, peut-être plus courte qu'attendue. Selon Paul Pontallier, le 2003 risque fort de lui ressembler. Avec ce 1989, il s'agit de la vendange la plus précoce du XXème siècle, qui commença d'ailleurs à la même date que pour 2003! 95

Margaux (Magnum) 1961
La robe est encore tellement jeune et profonde. Le nez est absolument inouï, encore sur le fruit rouge (cassis) et pruneau, ainsi que de merveilleuses expressions de vieux cuir, ambre et des notes tertiaires d'une très belle définition. La bouche est un véritable oeuvre d'art, parfaite, avec une matière totalement intégrée, imposante d'ampleur maîtrisée. C'est tellement beau et velouté que mon fond de verre de Margaux 1989 en devient (presque) ingrat..! Le genre de vin dont on rêve tous goûter une fois dans sa vie! Du pur bonheur! A noter qu'un second magnum de 1961 servi aux convives de la table d'à côté, bien que magnifique, paraissait plus évolué et n'offrait pas autant de complexité que le notre. 100 !!

Climens 1983
Magnifique parure dorée. Très complexe avec de délicats arômes de miel, tilleul, cire d'abeille, coings. On sent la noblesse du botrytis. Structure tendue, légèrement toastée, montrant un remarquable relief en bouche. Rondeur et finesse. Grande élégance qui rappelle de style de Margaux en liquoreux! 95

Alain (encore sous le choc..!)
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 1

Daniel S a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Alain,

Fabuleux(tu).Rien que pour une telle dégustation, je serai allé de Saint-Emilion à Margaux ....à pied

Amitiés,

Daniel

Cordialement
Daniel
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Merci Daniel..
Note qu'après une telle marche dans la chaleur de l'été, c'est plutôt d'une 1664 dont tu aurais probablement besoin..!


Alain
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

M@nuel a répondu au sujet : Re: Visite inoubliable à Château Margaux

Alain,

Je trouve que c'était plutôt une soirée en demi teinte ... puisque tu n'as même pas gouté le 1900. :(

Sacré veinard, oui !! ;)
Je veux bien devenir l'ami de ton ami ...

Amitiés,
M@nuel.
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: Visite inoubliable à Château Margaux

Une sacré dégustation en effet...

Et je trouve également toujours "sympa" l'ambiance détendue qui fait que les tables échangent leurs bouteilles pour comparaison. Cela est parfois surprenant... mais la tablée y perd parfois ;) !!!

Cela peut en surprendre voir en choquer certains, mais cela multiplie le nombre de bouteilles dégustées, tant la différence peut exister, même sur des vins bien plus simples.

François.
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Visite inoubliable à Château Margaux

Effectivement François / Bouhi.
De plus, ces différences tendent à augmenter avec le temps..

Dans ce cas précis, Paul Pontallier mentionnait d'ailleurs que des méthodes extrêmement différentes de vinification et d'élevage avaient été appliquées sur certaines cuvées de Ch. Margaux 1961. Il n'a malheureusement pas pu nous expliquer les raisons exactes qui avaient conduit les anciens propriétaires (Ginestet, sauf erreur) à faire ce choix.. Etait-ce à titre d'expérimentation qu'ils avaient tenté ces essais? Probablement..
Il faut aussi rappeler que le volume de la récolte 1961 était pléthorique..! Donc le sacrifice d'une petite partie de la production à titre expérimental était tout à fait envisageable..

Par contre, je ne sais pas si les bouteilles issues de ces expérimentations aient jamais été commercialisées. Egalement, il semblerait (si j'ai bien saisi la conversation à l'autre bout de la table) que l'équipe actuelle du château ne puisse réellement différencier ces lots entre eux (probablement que les archives de l'époque ont été perdues). Les deux magnum provenaient elles donc de mises différentes..? Mystère..

En tout cas, une expérience passionnante à vivre!

Alain
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1789
  • Remerciements reçus 46

Perronnet a répondu au sujet : Re: Visite inoubliable à Château Margaux

Bonjour Alain,
je suis un peu perplexe quant vous affirmez que la récolte 1961 fut pléthorique.
À ma connaissance, ce fut une toute petite récolte. La floraison médiocre à réduit le volume et la vendange ne fut pas abondante.

Cordialement.

Hervé

"La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Visite inoubliable à Château Margaux

Tout juste, Hervé..
Je confondais probablement avec 1982..

Mille excuses aux fidèles lecteurs de LPV
Alain
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4847
  • Remerciements reçus 245

dfried a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Margaux 1989 :

Bu hier autour d'une magnifique table.

Robe : d'un rouge profond sans trace d'evolution.

Nez : baies noires parfaitement perceptibles, fleur.

Bouche :.......... Bah pas tout a fait a la hauteur de l'etiquette.
En effet le vin a ete goute tout juste carafe depuis 15mn. Un sacrilege, mais qui montrait au moins la potentialite du vin.
Le nez bien que deja plutot expressif ne se retrouvait pas dans les saveurs certes fruitees, mais manquant singulierement de souplesse et de veloute.

Bien plus tard (un peu moins de 2 heures), les tanins commencaient enfin a se fondre.
le nez tirait plus sur le confit et sur l'humus.
En bouche le vin se faisait enfin bien plus velour, mais avec toujours une tanicite un peu trop presente.
La temperature un peu plus importante (meme si la carafe a bien ete protegee) rendait aussi l'alcool plus perceptible.

Les dernieres gorgees ont de l'avis de tous ete bien plus a la hauteur (quoique comme l'a deja indique Alain je pense sans offrir une finale memorable), mais je reste frustre.

Meme s'il a enfin commence a se reveler comme le grand vin qu'il devrait etre vers la fin du plat principal, je ne peux pas dire avoir ete enthousiasme comme par son aine parfaitement a point de 1985.
J'espere avoir l'occasion de redeguster ce vin dans de bien meilleures conditions..... Un jour :)
Au moins pour me faire un avis plus objectif et qui sait pouvoir ecrire mon enthousiasme.

dfried
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Château Margaux

On dit beaucoup de méchancetées sur Margaux du temps des Ginestet, qui ont fait ce qu'ils ont pu à une époque où le vin se vendait mal.
Le 1964 est très bon. J'ai goûté au château un 1970 pas mal du tout, même s'il était un peu en-dessous de son statut. Et un 1975 si décrié qui était très bon ( Mais latour, derrière, c'était autre chose).
Hier, 1997, d'une caisse qu'on a bu trop vite. Très raffiné, souple, beau vin, une demi-journée de carafe, mais aurait mérité 24 heures.
Grand vin quand même.
Gilles du Pöntavice
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Je confirme : Un 75 dégusté en 00 excellent avec beaucoup d'élégance.

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8437
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : CR: Château Margaux 1986

Chateau Margaux 1986 n'est pas encore pret. Le sera-t-il un jour ?

Robe sang de taureau, dans les tons rouges evolues.

Le nez brille par sa finesse. Un savant melange de fruits, de cedres, d'epices douces et de notes tertiaires, sans que rien ne vienne deranger cet equilibre supreme.

La bouche n'est pas encore faite. Mais je ne me sens pas l'avis d'un expert pour savoir si elle se fera un jour. Elle presente un creu en milieu de palais, mais la finale est d'une grande longueur. Les tannins impressionnent par leur finesse.

Pas un monument a ce jour mais assurement une belle bouteille. J'attendrais quelques annees avant de boire les autres qu'ils nous restent.

Anthony
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 0

Jarles a répondu au sujet : Château Margaux 1983

Ma première rencontre avec Château Margaux...dans un millésime chouchouté sur LPV !

J'aurais du relire les CRs avant de le servir, non carafé/décanté, hier soir sur un filet de biche cuit à basse température car il ne commence à se révéler que ce soir pour les 12 derniers centilitres restant.

Cela faisait donc un bail que j'attendais ce moment, ce Margaux 1983 a été acheté en décembre 2003 chez un caviste Luxembourgeois.

Préparation:
- position debout dans l'armoire à vin depuis la veille
- ouverture vers 11h du matin
- un premier verre servi et dégusté à froid qui confirme son besoin d'aération
- pas de carafage par peur de gâcher ce précieux nectar
- le vin est donc gardé dans la bouteille entamée à température ambiante jusque 22h

Dégustation:
- nez typique d'un très beau cabernet ayant quelques années : cuir, prune et vanille.
- robe encore très jeune pour un vin qui vient de passer ses 20 dernières années en bouteille.
- en bouche la jeunesse se confirme, le fruit est encore présent et l'équilibre et la puissance actuels laissent présager d'un potentiel de garde d'une bonne dizaine d'années minimum.

A ce stade, c'est un très bon vin, aucun problème pour le situer parmi les Grands.

Il m'apporte cependant moins de plaisir que Cheval Blanc 1990 et Mouton Rothschild 1997 dégustés lors de deux derniers Noël (2003 & 2004).

Par contre, ce soir c'est un vrai festival pour reprendre les mots de Jérôme fin 2002.

A bon entendeur,

Sébastien
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Ah , ce CHATEAU MARGAUX 83, le grand millésime du château pour beaucoup... et que malheureusement je n' ai jamais pu gouyter! Je suis allé plusieurs fois (2 fois en fait!!) au château , bel accueil , la première fois avec Paul Pontalier d' ailleurs... mais jamais de 83 à la dégustation! "FAUT PAS REVER"!!!

Quant aux millésimes "anciens", j' en ai une faible expérience, n' ayant bu que le 1962 ...en 12/99, et je l' avais trouvé certes très évolué, avec des notes de "cèdre!" et de sous-bois, mais il était encore harmonieux, fin , avec une finale un peu "fluide", noté 15,5 tout de même...

J' ai tout de même bu 25 autres Château MARGAUX, dans 15 millésimes différents et je vais (modestement) vous faire part de mes moyennes de notes de ces millésimes dégustés (date de la dernière dégustation entre parenthèses):

1979: 16,50 (11/00)
1984: 16,75 (et oui!) (12/92)
1985: 18 (01/98)
1986: 17,50 (12/04),et c'est vrai qu' il est encore "dur", n' arrive pas à s' épanouir!
1988: 17,33 (12/94)
1990: 17,50+ (06/94)
1991: 16,83 (03/97)
1992: 15,67 (03/01)
1993: 16,50 (03/02)
1994: 16,50 (11/02)

1995 et 1996 non encore "goutés" et pourtant je les ai en cave!!! on verra pour les 20 ans de mes enfants nés ces années là!!??...

1997: 16,50 (05/03)
1998: 17,50 (12/02)
1999: 17 (01/05)
...2001: 16,75 (12/04)...

Au total, c'est vraiment un vin de grande classe que je positionne dans le "TOP 5" des grands Bordeaux rouges!!!...cj
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1319
  • Remerciements reçus 1

aidan a répondu au sujet : Château Margaux 1991

Bu hier soir pour le réveillon,

Je précise que c'est la première fois que je bois Château Margaux, le vin qui m'a fait rêver depuis le début de ma passion, donc une première et je manque de réfèrence sur ce vin dans d'autres millésimes.

1991 n'a pas forcément une bonne cote. J'ai bu Palmer il y a quelques mois et j'avais apprécié, mais sans plus.

Ici, d'entrée une superbe couleur rubis de très bonne saturation, un nez floral assez complexe avec des notes d'herbes et de fruits mûrs.

En bouche c'est rond, délicat, concentré et sans aucune aspérité, d'une élégance folle. Très belle finale avec des notes de goudron qui persistent longuement.
Je n'avais que rarement rencontré autant de distinction et de finesse dans les aromes d'un vin. C'est sûr que ça manque peut-être de puissance, comme s'il était légèrement dilué, mais je pense que c'est dû au millésime.

Bref un grand moment, ma compagne a adoré également. Maintenant j'ai envie de voir ce que ça donne dans un grand millésime.... Sûr que ça doit être immense !

:)

"Les préjugés sont fréquents chez les amateurs de vin. Mais prenez garde, un préjugé n'est rien
d'autre qu'une erreur qui a pris racine" (Anonyme)
Sébastien
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Château Margaux 1992

Bue ce WE entre amis Chateau Margaux 1992 et succédant à un Lafite 83.

Je ne sais pas si c'est la valeur intrinsèque de la bouteille ou si elle a bénéficié de la comparaison avec le Lafite, mais cette bouteille de margaux 92 a constitué une belle surprise pour un millésime pourtant gloablement assez moyen.

le vin n'a pas été carafé, mais la bouteille a été ouverte 1 heure avant (ce qui je crois n'a que peu d'effet sur le vin).

La robe est profonde et brillante avec quelques signes d'évolution sur le disque. le nez est bien colmplexe, sur les épices, le champignon noble (mais pas la truffe) le sous-bois puis dans une moindre mesure sur le fruit rouge. En bouche le vin se révèle délicat, fin et d'une longueur surprenante (mais pas interminable).

Une belle bouteille donc, surtout pour un 92. Comme dirait Herbert Léonard: pour le plaisir.

Cheers

Nicolas
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 324
  • Remerciements reçus 0

stef24 a répondu au sujet : Château Margaux 1999

Je tiens préciser que je n'ai pas bu cette bouteille à l'aveugle et que je suis quelqu'un d'intransigeant !

La robe est sombre avec des nuances de cerise sur le disque.
Le premier nez se fait discret (malgré un carafage de 3 heures), ou plutôt, on peut dire que nous ressentons une certaine difficulté à appréhender ce vin, tellement le nez est subtil. Nous entamons un deuxième verre et là les mots commencent à nous venir. Tout en fermant les yeux, j'imagine l'immense palette aromatique qui est en train de défiler dans mon esprit. Un simple effet de mon imagination ? Non, je ne crois pas ! Nous sommes en face d'un monstre. Le nez est en place, chaque arôme se succède dans l’incroyable partition d’une superbe symphonie. La confiture de groseille et de mûres, puis la truffe pour finir sur un boisé et des tanins d'une rare finesse.

La bouche est à l'image du nez. Certains s'étonnent de ne pas avoir d'étincelles, le petit truc ! Mais en fait, tout est là, c'est la finesse, la justesse. Difficile à d'écrire, les arômes de fruits noirs s'entremêlent aux notes de terre humide. La finale est incroyable, d'une longueur ahurissante.

Peut-être suis-je emballé par le fait, que ma passion est venu par Château Margaux et que je n'avais jamais rebu ce vin. En tout cas, cela restera une émotion des plus rare.

Stef24.

Il faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s'enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous ! (Charles Baudelaire)
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Vincent Ravenne a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Bonsoir,

Dégusté cette semaine Château Margaux 86.
Bouteille ouverte étiquette découverte et dégustée sur 2 heures dans des verres à bordeaux Spiegelau sans carafage.

La couleur est étonnement jeune, le bord du verre ne présentant même pas de traces orangées.
Il est vraiment de 86 ce vin…
Le nez est assez fermé, sur le cèdre avec de belles notes de cassis pointant sous l’élevage.
A l’aération, le nez ne cessera de s’améliorer tout au long de la dégustation, gagnant en complexité.
Il ne fait aucun doute qu’un long passage en carafe l’aurait magnifié.

En bouche, le toucher est très beau, les tanins fins, serrés . Le vin est très équilibré, large, ample, puissant et sa longueur est magnifique. :!)o

Aucun doute que si j’avais dû le noter, il aurait reçu une très belle note technique.
Coté plaisir, ce vin se présente actuellement un peu comme un bloc refusant de se livrer complètement .
Ce coté un peu sur la retenue ne permet pas d’apprécier pleinement la complexité et la beauté que l’on sent poindre.

étonnamment, nous avons été deux (sur trois) à trouver une petite note poussiéreuse en bouche.
Ca restait très léger, bien plus une caractéristique de cette bouteille qu’un défaut dans le sens où cela n’apportait aucune gène.
Si le vin a reçu précédemment une note technique élevée, sa note « plaisir » serait un cran en dessous à ce stade de son évolution

Un grand merci de m’avoir fait partager cette merveille.

Une très jolie bouteille que j’aurais plaisir à revisiter dans 15 ans.
B)
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8437
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Château Margaux

La question est de savoir s'il va s'epanouir un jour, ne serait-ce que dans 15 ans.

Anthony
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Vincent Ravenne a répondu au sujet : Re: Château Margaux

Anthony,

C'est là l'eternelle question.
Une chose est sure, c'était bon et bien fait.

La vraie question est le niveau de plaisir qu'on associe au prix et à l'etiquette sur la bouteille. J'ai une bouteille de margaux 86 dans ma cave et je vais être joueur et attendre ces 15 ans si je survis jusque là.
J'en boirai volontier tous les jours si je ne le payais pas...ou alors il me faut devenir joueur de foot ou golfeur pro à succès pour ne plus avoir à compter!

Vincent
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8437
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Château Margaux

J'en ai encore 2 et mon frere (donc c'etait le cadeau de naissance) 6 ou 7 de plus.

La derniere bu en decembre me fait penser comme toi: grand dans 10-15 ans. Mais certains disaient la meme chose des 1975 ...

J'attendrai.

Anthony
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9650
  • Remerciements reçus 1316

claudius a répondu au sujet : Re: Château Margaux

tiens il fait déjà jour à Bangalore?
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 324
  • Remerciements reçus 0

stef24 a répondu au sujet : Re: Château Margaux

"Ou alors il me faut devenir joueur de foot ou golfeur pro à succès pour ne plus avoir à compter! "

Vincent,

Où alors, il faut que nous fassions rentrer l'apérophilie comme discipline olympique au prochain JO ! Là on est sur de gagner des millions ! ;)

Pour ton Margaux 86, attends le CDR Sud-Ouest d'Avril 2020 ! On y sera peut-être encore !

Stef24

Il faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s'enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous ! (Charles Baudelaire)
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

M@nuel a répondu au sujet : Château Margaux 86

Le domaine semble plutôt optimiste au sujet de son 86 dégusté en février 2006.
Et se pose la question de savoir s'il faut déjà le boire aujourd'hui.

www.chateau-margaux....

Amitiés,
M@nuel.
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck