Nous avons 1838 invités et 48 inscrits en ligne

Château Suduiraut

  • Messages : 121
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Chevalier sur le sujet Re: Suduiraut 1989

e-Sommelier, avez vous regouté le millesime 1988 depuis le post de juillet 05 ?

Pour ma part, j'ai egalement ete tres tres decu sur la premiere bouteille de 1988 que j'avais ouverte en octobre dernier. La seconde bouteille bue en janvier, que j'avais pris soin de laisser oxygener quelques heures à niveau épaule, m'est apparue plus riche en aromes que la premiere, et de plus grande longueur. Mais ca n'a pas été l'explosion d'aromes que j'attendais même s'il y avait beaucoup d'élégance.

De meme que je n'ai pas été transcendé par les accords que ce soit avec le roquefort ou bien avec les desserts aux fruits exotiques à la mangue ou l'ananas caramélisé. Ce fut plaisant mais sans plus. Les ayant acheté via une vente aux enchères, je me demande si les conditions de conservation auraient pu jouer, bien que ces bouteilles soient toute de niveau exemplaire.

Conclusion : je ne le mettrais pas pour le moment au dessus du Jurancon cuvée Thibault du domaine de Beauregard à 14 euros que j'apprecie beaucoup !

J'ai aussi un 1983 que je testerai dans quelques temps.

Chevalier
02 Mai 2006 12:32 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Suduiraut 1990 + 1967 + 2000

CR: Suduiraut 1990 : 14/20 - 3/7/06
Constat homogène pour une liqueur correcte, monocorde, manquant de dénivelé et de finesse. Jolis amers toutefois.

Sauternes – Suduiraut 1967 : janv 2004
PP14 - DS15 – PC16 - LG14,5 - VM15,5.

Nez évolué, rôti, dont le rancio s’exprime dans des effluves de cire, de champignon, de quinquina, de vanille, d’abricot, de raisin sec. En bouche, la liqueur paraît fragile (peu dense, peu sucrée), un peu décatie et amère. Le gingembre titille la langue en finale en conférant un peu de persistance. Mais on attend mieux du domaine sur un tel millésime (plus d’ampleur, en particulier).

Château Suduiraut 2000. Notes : DS (pas noté) - LG14,5- PP15,5 - PC15. Vinexpo 2001
Nez riche, beurré, ananas confit, relativement intense et gras en bouche.
04 Juil 2006 11:39 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Suduiraut 1990 + 1967 + 2000

ganesh a écrit:
> Sauternes – Suduiraut 1967 : janv 2004
> PP14 - DS15 – PC16 - LG14,5 - VM15,5.
> Nez évolué, rôti, dont le rancio s’exprime dans
> des effluves de cire, de champignon, de quinquina,
> de vanille, d’abricot, de raisin sec. En bouche,
> la liqueur paraît fragile (peu dense, peu sucrée),
> un peu décatie et amère. Le gingembre titille la
> langue en finale en conférant un peu de
> persistance. Mais on attend mieux du domaine sur
> un tel millésime (plus d’ampleur, en
> particulier).

Laurent,
J'avais 6 bt de ce vin (acheté dans les années 80). Il était sublime, mais les deux dernières m'ont semblé déclinantes. La dernière, bue chez moi avec quelques LPViens voici 18 mois, était à des années lumière de la splendeur de celles bues 10 / 15 ans plus tôt.

Je pense d'ailleurs qu'on trouvera mon CR plus haut dans cette rubrique.

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
04 Juil 2006 17:32 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Castelnau de Suduiraut 1996

Envoyé par: seb78800
Date: lundi 1 janvier 2007 17:23:42

CR: Castelnau de Suduiraut 1996

Le nez est correct, sans défaut, mais sans éclat, la bouche est très voire trop caramélisée, peu de volume, la finale est assez courte. Second vin en fin de vie
01 Jan 2007 20:08 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet CR: Suduiraut 2005 et 2006

Début juillet - rendez-vous avec le Directeur de Suduiraut, Monsieur Pierre Montégut qui nous accueille chaleureusement et passe près de deux heures avec nous, malgré l'embouteillage en cours du 2005! Merci de l'accueil, de toutes les explications techniques.. et de nous avoir fait goûter deux échantillons remarquables, bien que très différents d'un point de vue du style: CR:

Suduiraut 2005, Sauternes, Bordeaux, France
Dégusté au château en juillet 2007

Rémanence olfactive impressionnante sur de la pâte d'amandes, des épices douces et de l'abricot légèrement confit.
Superbe définition de la matière, gras sans lourdeur, concentré de fruit expressif et excellente tension minérale. La finale de Suduiraut 2005 s'étire, longue et équilibrée, revenant sur l'amande et de la canelle. Malgré la présence confirmée du botrytis en 2005, on ne le sent presque pas dans ce vin, qui présente la puissance et l'élégance caractéristique des grands liquoreux.
Un Suduiraut rafiné de très grande classe. Pierre Montégut confirme qu'avec le 2001, c'est probablement sa plus belle réussite.

Suduiraut 2006, Sauternes, Bordeaux, France
Assemblage dégusté au château en juillet 2007

Beaucoup de fraîcheur avec des arômes, d'agrumes confits et légèrement floraux.
Le volume en bouche est beau, dynamique et équilibré. Bien qu'onctueux, Suduiraut 2006 reste cependant de moyenne concentration. Finale harmonieuse.
Un beau Sauternes qui souffre quand même de la comparaison avec l'exceptionnel Suduiraut 2005 bu juste avant.

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
30 Juil 2007 22:47 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Suduiraut 1995

CR: Sauternes Château Suduiraut 1995 : 14/20 – 28/9/07
Notes rôties et fruitées mais lourdes d’orange, d’abricot, de miel, de safran. Un vin machinal (un peu comme le Suduiraut 1990, tellement ennuyeux), passe-partout, qui manque singulièrement d’élégance.
01 Oct 2007 18:55 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Suduiraut 1988

CR: Suduiraut 1988

Bu chez des amis dimanche.

Un vin au potentiel remarquable.
Le nez est sur la mangue et les agrumes avec des touches de miel.
La bouche est "stricte" et élégante: une grande concentration, aucune lourdeur, pas d'impression d'être envahi par le sucre... C'est savoureux, sur les agrumes principalement, avec une agréable amertume. Je trouve une impression de fraîcheur dans ce vin long, très long.

Il peut vraiment être attendu longtemps, à mon avis...

Cordialement,
Thierry
01 Oct 2007 20:07 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Suduiraut 1997

CR:
Sauternes Château Suduiraut 1997 : 15,5/16 - 5/10/07
Nez pas trop net, simple, comme bloqué par trop de soufre : faibles odeurs d'orange, d'ananas confit, de miel (voire d'encaustique), masquées par des relents d'huître et une sensation végétale.
En bouche, on trouve pour autant une trame assez élancée (en comparaison de celles des vins précédents : Clos Haut-Peyraguey 1997 et Guiraud 1997, bien lourds), avec de la tonicité. Du volume et une certaine finesse mais peu de raffinement dans ce profil indécis, peu aimable, à attendre.
Note : l'expression s'arrange un peu à l'air (ce ne sera pas le cas pour de Malle 1997, qui ne semblera pas se relever).
06 Oct 2007 19:28 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1475
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jmg sur le sujet CR: Suduiraut 1997

Laurent,
Je te laisse mes commentaires sur Suduiraut 1997 goûté il y a un an environ. J'avais aussi trouvé que l'aération lui faisait vraiment le plus grand bien, ce qui semble indiquer un vin d'avenir: CR:

Suduiraut 1997 - Sauternes - Oct 2006:
Joli Sauternes qui s'affine par rapport aux dégustations précédentes. Equilibré. Manque de complexité mais la matière est bien présente et racée. Le lendemain : plus aromatique. Un délice. Il se boit maintenant très facilement. Renoté **** Probablement un excellent vin en devenir.

Je le préfère aussi à Guiraud du même millésime, plus lourd et à Lafaurie, trop boisé, mais dont je me souviens avoir aimé les arômes de noix de coco (?).

Amitiés
07 Oct 2007 17:24 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jallot christophe sur le sujet CR: Suduiraut 1997

CR: SUDUIRAUT 1997: un beau Sauternes qui allie "gras" et finesse", 16,25 de moyenne de notes et un "gros" potentiel à mon avis!...GUIRAUD 97 me parait plus "liquoreux" et semble manquer de finesse dans ce millésime (noté 16 tout de même en raison de sa "richesse" et de son potentiel certain...)...Lafaurie Peyraguey 97: 15,75 de moyenne...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
07 Oct 2007 18:43 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Suduiraut

Christophe, jmg

Guiraud 1997 fut dans cette horizontale jugé inférieur à Suduiraut : il est un peu "sirop" et manque cruellement de vibration acide.

Note :
Les vins ont été dégustés par IVV
Il y aura donc un cr global avec 6 notes et moyenne (cela devrait plaire à l'appliqué Christophe Jallot ... si tu nous lis Christophe !;)

Et aussi le principe des notes am et soir qui montrent encore une fois que certains vins s'épanouissent et d'autres s'estompent.

Bref, la vie du vin quoi (et la passion oenophile pour oublier mon pauvre sort de mortel) :)
08 Oct 2007 10:37 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet CR:Suduiraut 1955

CR: Suduiraut 1955

Bouteille haute épaule

La couleur est ambrée, brillante.
Le nez est très aromatique sur le caramel, la figue séché, les raisins secs, la cannelle ,belle persistence en bouche.
Une présence d'alcool au nez comme en bouche me gène un peu, cela reste une belle bouteille.
Cela est quand même,inférieur à Rieussec 1955.

jmw
14 Oct 2007 12:49 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vercetti sur le sujet Re: Suduiraut

Le 2003 ! comment est il actuellement et vos avis.

Merci
27 Nov 2007 23:50 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Suduiraut

vercetti écrivait:
> Le 2003 ! comment est il actuellement et vos
> avis.

Probablement bien trop jeune.. ;)
C'est un très beau liquoreux mais, comme tous les 2003, probablement pas totalement abouti.. Si tu en as plusieurs, ouvres-en une maintenant et laisse-nous un CR !

De plus en plus, je privilégie le format 0.375. D'une part, c'est largement suffisant pour que 8 personnes en aient un verre lors d'un repas et d'autre part, comme il y a plus de flacons dans la caisse, ça permet de suivre son évolution plus souvent.. Contrairement aux rouges, je n'ai jamais constaté que les 0.375 évoluaient plus rapidement que les 0.75.

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
28 Nov 2007 09:43 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vercetti sur le sujet Re: Suduiraut

Je pense egalement qu'il est bien trop jeune, mais je voulais avoir l avis de personnes qui l'ont gouté recemment parce que j'en ai que 2 bouteilles, offertes par un être cher, et je veux les ouvrir lorsque ce Suduiraut sera à son top.

D'ou le fait que je ne peux pas "en ouvrir une" pour faire un CR !!!
DésoléB)
Mais promis dès que j'ouvre la 1ère je le poste... vers 2013 !

Mais qu'entends tu par "pas totalement abouti"?
28 Nov 2007 21:23 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Suduiraut

vercetti écrivait:
> Mais qu'entends tu par "pas totalement abouti"?

Comme pour les vins rouges, les liquoreux évoluent aussi dans le temps, même si le cycle est souvent plus lent. Bien que certains amateurs apprécient les Sauternes plutôt jeunes, lorsqu'ils exhalent principalement des arômes d'agrumes ou de fruits éxotiques prononcés, ce n'est qu'en vieillissant que ces types de vins gagnent leur véritable dimension et leur complexité. Parfois patauds dans leur jeunesse, leur structure s'affine dans le temps grâce au sucre qui tend à être "mangé" et à la race amenée par le rôti du botrytis.

Dans leur jeunesse, la structure des liquoreux me semble souvent comme stratifiée, manquant parfois de fondu. Pour les grands Sauternes-Barsac, ce n'est qu'après une bonne dizaine d'années qu'ils gagnent le liant qui contribue à leur exception.

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
29 Nov 2007 09:22 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Philippe RICARD sur le sujet CR: Suduiraut 1996

CR: Suduiraut 1996

Bu en Janvier 2008 : 15,5/20 (servi à l’ouverture dans l’avion, vers 9°, à partir d’une demi bouteille)
• Robe assez épaisse, relativement claire, jaune doré aux reflets lumineux.
• Expression d’un joli rôti, frais et mesuré, sur des notes d’ananas, pamplemousse, orange, coing, miel, plus quelques traces muscatées, dans un style d’ensemble jeune et sincère.
• Bouche en fraîcheur et finesse, tant sur le plan aromatique que sur sa texture, à la rondeur et la liqueur raisonnables. Ensemble svelte, voire même un peu trop, manquant un peu de chair et de majesté. Finale sur l’orange amère, à la longueur modeste.
05 Jan 2008 00:13 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Syrah Connor sur le sujet CR: Suduiraut 1988

Ola,

bu la veillée de noel un CR: Suduiraut 88 délicieux: robe ambrée, long bouchon avec des traces presque jusqu'à la limite, conservaton cave, nez sur la mangue et le miel, laissé 6h chambré épaules dégagées, le 1er verre étant réservé, ces heures de repos lui ont fait beaucoup de bien. bouche sur ce même miel, superbe équilibre, alcool intégré, du gras et de la finesse, finale longue avec une pointe d'amertume. Une première approche très réussie de ce Sauternes qui passe juste après un Peyre-Rose Clos des Cistes 2002 somptueux ...

SC

Ciao,
SC
05 Jan 2008 01:15 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 0

Réponse de tchoule sur le sujet CR: Suduiraut 1990

Pour conclure une fort belle soirée qui a vu sacrifier sur l'autel de la gourmandise un très beau Gevrey de Magnien et un magnifique Malartic-Lagravière (CR postés dans les rubriques idoines), mon ami franck conclut son dîner par un Suduiraut 1990.

CR: Suduiraut 1990
Passage de 2 heures en carafe au frigo.

La couleur est très évoluée (plus que je ne me l'imaginais), tirant sur la tuile, presque marron-orangé. Franck me fait remarquer que dans le verre on dirait un riversaltes ambré du mas amiel...
Le vin est quasiment visqueux dans le verre, on a l'impression de faire tourner de la glycérine. Je regarde la bouteille : ah oui, quand même. 15° d'alcool. Ben voyons. Et sans doute 200g de résiduel.

Le nez est somptueux, sur des notes de caramel, d'ananas confit, d'orange amère et de cire pour les meubles (souvenir de chez ma grand-mère...) et évolue progressivement vers des notes plus racées de dattes, d'amande, de noisette torréfiée ('pyrolisée', dirait Gweno ;)).
Irrésistible.
En bouche l'attaque est grasse, le vin est ample, majestueux, se révèle progressivement. Très léger bémol sur une amertume un peu prononcée de type caramel brûlé, mais que la gourmandise du reste compense rapidement.
A partir de là, on compte les secondes. Et on s'en lasse vite, de compter les secondes, tellement le vin dure, dure, dure encore et semble ne jamais devoir s'arrêter.

Au bilan donc, une bouteille fantastique, un peu surpris par l'évolution du vin qui me semble être à son apogée alors que 90 est pour moi un millésime d'immense garde, mais peu importe, le plaisir fut total et c'est bien là l'essentiel.

Serais ravi d'avoir vos opinions en retour sur des Suduiraut de la même classe d'âge, pour échanger sur ces impressions.

un grand merci à franck pour avoir cassé la tirelire hier soir, ça valait le coup.

tchoule
08 Aoû 2008 11:03 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 655
  • Remerciements reçus 91

Réponse de A42T sur le sujet CR: Suduiraut 2000

Bonjour à tous.

CR: Suduiraut 2000 en bouteille dégusté hier lors d'un diner pour mes 25 ans (et oui ça se fête!)

Débouchée et épaules dégagées avant l'apéritif (arrosé d'un excellent Krug Grande Cuvée), soit environ 1h avant dégustation.

La robe d'un jaune jonquille, présente une certaine évolution. Le nez est caractérisé par des odeurs de miel d'accacia, de caramel et d'agrumes confits.

La bouche est agréable, fraiche, fruitée, avec des agrumes bien présents, tyique d'un Sauternes encore jeune, puis évolue au cours de la dégustation vers plus de rôti et d'épices douces comme la vanille. La longueur n'est pas particulièrement impressionnante.

En résumé, c'est un bon Sauternes, assez classique, gourmand, mais que j'ai trouvé un peu trop sur le sucre.
28 Aoû 2008 11:39 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 2

Réponse de chtirémi sur le sujet Re: Suduiraut

Bonjour,je voudrai savoir si quelqu'un a dégusté le 90 tout récemment et s'il vaut le coup.J'ai vu pas mal de critiques sur ce vin mais il me semblerait que récemment celui-ci se soit amélioré.Il m'est donnée l'occasion d'en acquérir à prix correct;la robe est d'un orange qui laisse rêveur;d'après mon vieux bouquin référence des grands châteaux,suduiraut 90 était donné avec le potentiel maximal de garde soit plus de 25ans et semblait même être le millésime référence des 3 glorieuses 88,89,90.A mon avis ce vin s'est refermé et commence à nouveau à être magique.Merci pour vos conseils et avis bienvenus...
11 Déc 2008 13:09 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1564
  • Remerciements reçus 9

Réponse de alfonso sur le sujet CR: Suduiraut 1985

CR: Château Suduiraut 1985

Les nez est discret, à l’aération et en insistant un peu, des légères notes de botrytis apparaissent.
La bouche est dans un style classique certainement trop !
Pas un mauvais vin, il n'y a pas de réel défaut si ce n’est un nez trop réservé mais pas de réelle qualité !
Déception pour moi

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
18 Déc 2008 11:18 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de laurent saura sur le sujet CR: Suduiraut 88

CR: Suduiraut 1988
La robe est celle d'un or jaune assez jeune.Le nez est typé,sur le pamplemousse,l'écorce d'orange confite,le citron frais.La bouche est fraiche équilibrée,mélant son acidité avec son gras,sans être marquée par les sucres qui commencent à être "mangés";c'est assez long,fin et élégant,et cela finit sur la cire et la minéralité.Noté 16+
26 Déc 2008 19:46 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Suduiraut

Bonsoir, Laurent.

Je suis content de lire ta note positive sur Suduiraut 1988: il m'en reste 11 bouteilles ;).
Elle confirme mon impression de l'automne 2007 et celle de Syrah Connor de Noël 2007...

Suduiraut 1988 est "abordable", alors que Lafaurie-Peyraguey de la même année me semble à attendre encore impérativement...

Amitiés,
Thierry
26 Déc 2008 21:01 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de laurent saura sur le sujet Re: Suduiraut

Bonsoir,Thierry.

Une chose est sure.Ce Suduiraut commence à bien "minéraliser"...ça évoque les calcaires(surtout en finale).J'ai relu ta note de 2007...c'est vrai,les sucres ne sont pas très envahissants.Cela rend l'ensemble parfaitement digeste.
J'ai bu Lafaurie-Peyraguey 88 au printemps dernier:un vin encore plus puissant,avec davantage de potentiel.Un des très grands liquoreux bus cette année,dans un superbe millésime à Sauternes(Noté 18);)
Mais le top reste selon moi Climens 88,dégusté côte à côte avec Suduiraut.Un vin merveilleux d'élégance,de grâce et de fraicheur aromatique,tant par ses arômes,que par sa bouche d'une classe folle(Noté 18+).Celui-ci est le plus grand liquoreux bu cette année...pour l'instant;)

Amitiés,

Laurent
26 Déc 2008 21:36 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Suduiraut

Laurent,

Merci pour ces informations.

En 1988, j'ai fait l'impasse sur Climens :(
Mais il me reste 23 Lafaurie-Peyraguey pour me consoler dans quelques années...

Comme je l'ai déjà dit, j'ai acheté beaucoup de Sauternes des millésimes 1986 à 1990, voulant me préparer une douce retraite ;)

Amitiés,
Thierry
26 Déc 2008 21:52 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • jycoh
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jycoh sur le sujet Re: Suduiraut

Malheureusement, je n'ai encore jamais goûté le Chateau Suduiraut,
mais au Réveillon de Noël, j'ai ouvert un Chateau Castelnau de Suduiraut 1993 (2nd vin du Chateau).
N'étant pas trop porté sur les vins liqoreux, c'était le seul "vieux" Sauternes que j'avais en cave.

Il était vraiment délicieux, une belle couleur ambre, très long en bouche.

Ça me donne envie d'en mettre en cave pour les prochaines années...
28 Déc 2008 14:55 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2657

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Suduiraut 1990

CR: Suduiraut 1990
Générosité : ce vin résume ce mot à merveille. Excès de générosité ...
Je vais chez un ami pour le remercier et c'est moi qui repars avec une bouteille de Suduiraut 90. C'est ça la générosité à l'excès et ce vin tombe à point nommé pour l'illustrer.
La robe est ambrée, évoluée, mais attirante.
Le nez évoque pour moi la muscadelle : abricot, orange amère, café, caramel. Le bois s'est marié à la richesse du fruit confit.
En bouche, c'est imposant, sur de beaux amers, une sucrosité qui s'intègre peu à peu. Mais il n'y a pas la magie ni la finesse des grands vins. C'est néanmoins très bon. Longueur correcte.
Ce vin amène une fois de plus à réfléchir que ce qu'est un grand cru, sur le niveau qualitatif des vins intégrés dans la hiérarchie admise et reconnue et le rapport de beaucoup d'autres vins d'appellations moins prestigieuses et tout aussi bons.
Voilà, une bouteille plaisir, une bouteille gourmande, une bouteille généreuse, mais pas le grand vin que l'on peut attendre.

Jérôme Pérez
11 Fév 2009 19:10 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 1

Réponse de abnono sur le sujet Re: Suduiraut 90

Jérôme,

J'ai eu un peu la même déception en goûtant ce même vin, il y a quelque mois de cela. C'est ma seule dégustation de ce cru classé et je l'ai trouvé un peu "lourd". J'attendais peut-être un peu trop de ce sauternes très réputé, pourtant dans un très grand millésime.

Le Raymond-Lafon 2001 dégusté le même soir, quoiqu'un peu jeune, a laissé Suduiraut loin derrière, surtout le dernier verre où l'on commençait à sentir le très grand sauternes pointé le bout de son nez.

J'avais déjà été déçu par le millésime 90 en goûtant Guiraud, qui présentait un peu la même richesse que suduiraut, mais auquel il manquait aussi la finesse et la fraicheur.

Arnaud
11 Fév 2009 20:14 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1564
  • Remerciements reçus 9

Réponse de alfonso sur le sujet Re: Suduiraut 1990

à merci, je me sens moins seul!
J'ai goûter Suduiraut sur pas mal de millésime c'est temps ci et aucun, je répète aucun ne m'a enthousiasmé
1985-1997-1998-2000

Pour moi, la grosse caractéristique c'est qu'il n'y a pas de défaut majeur
mais, il manque je ne sais quoi...un brin de folie qui permette de s'évader...
Brefs, j'ai du mal avec ce vin!
Il ne me reste plus qu'une seule bouteille de 1997...on verra

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
11 Fév 2009 20:19 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck