Nous avons 760 invités et 14 inscrits en ligne

Château La Tour Blanche, Sauternes

  • Messages : 3308
  • Remerciements reçus 253

whogshrog43 a répondu au sujet : CR: Sauternes La Tour Blanche 2001

Bonjour à tous,

bu ce soir la tour blanche 2001. Carafé 2 heures.

Un beau nez très floral (un véritable bouquet de printemps), une bouche grasse, pleine et parfaitement équilibré sur les fleurs, le miel, la noix de coco, une finale interminable...

Une belle bouteille mais on sent qu'il y en a encore largement sous le pied tant le vin n'a cessé de se déployer à l'aération.

Nicolas

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche 2001

Millésime 2007 :

Nez très expressif allant de l'ananas, de chèvrefeuille, d'orange, de fleurs blanches et de pêche le tout enrobé d'une belle fraîcheur. L'attaque de la bouche est puissante sur les fruits exotiques(litchi et ananas) et d'abricot, vient ensuite des notes de boisés, de miel et de beurre, quelle complexité(tu) La finale est à l'image de ce grand vin, longue, complexe et fraîche(tu)
Salutations vineuses,

Christophe
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22
  • Remerciements reçus 0

Camille42 a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Sauternes 1er GCC - La Tour Blanche 1986

La robe est de couleur jaune or, limpide et brillante. On trouve au nez des notes d'épices, de canelle, d'ananas,de fruits confits telle l'abricots secs . A l’aération, des notes d’agrumes (citron, zestes de pamplemousses) et de fruits exotiques donnent de la fraîcheur .

En bouche, l’attaque très ronde, souple et généreuse donne à ce vin un très beau cachet de finesse et de

richesse. Bel équilibre, de gras, d’acidité et de matière, toutefois, la bouche manque d'amplitude et de volume. Les fruits confits et les épices poursuivent l'expériencearomatique d'une longue et riche finale.

TB

Le vin c'est avant tout du plaisir et de la gourmandise...
Amitié
Camille B.
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 1

abnono a répondu au sujet : La Tour Blanche 2007

Un vin riche, complexe avec une domination de l'ananas et des fruits confits. Tout est déjà bien en place. La finale est longue et tout en fraîcheur. A l'image du Clos Haut Peyraguey goûté lors du même salon, le prix, un peu trop élevé pour moi, me fait passer mon chemin.

Arnaud
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 373
  • Remerciements reçus 0

Paps a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche 1995

Bonjour, je compte ouvrir ce soir un La Tour Blanche 1995. Quelqu'un l'a-t-il bu récemment? Si oui, quelle en a été votre expérience de service, et gustativement parlant?

Merci! :)
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 1

NL. a répondu au sujet : La Tour Blanche 2007 & 2002

Dégustés au Grand Tasting samedi dernier.

Château La Tour Blanche 2007
Au nez de beaux agrumes et un peu d'abricot. En bouche une bonne sucrosité, agréable et surtout un très bon toucher de bouche.

Château La Tour Blanche 2002
Un nez un peu plus confit que son cadet et une bouche délicieuse : c'est onctueux, ça glisse contre le palais et sur la langue, c'est presque solide.

Nicolas
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 10

mimile a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Bonjour

quelqu'un a -t-il des infos sur la Tour Blanche 2002??

Emilien
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12623
  • Remerciements reçus 186

PBAES a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

mimile écrivait:
> Bonjour
>
> quelqu'un a -t-il des infos sur la Tour Blanche
> 2002??

Regarde juste au dessus de ton post....(:D

Philippe.
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3769
  • Remerciements reçus 116

totolouga a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Des avis sur Tour Blanche des années 1900-1930? Plus précisément 1924...
Merci
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 823
  • Remerciements reçus 95

Ephemerophyte a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Tout ce que je peux te dire c'est que 24 est un très beau millésimes a Bordeaux, en rouge tout du moins.
Je ne sais pas si ca t'aide beaucoup...

Gautier
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12623
  • Remerciements reçus 186

PBAES a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

totolouga écrivait:
> Des avis sur Tour Blanche des années 1900-1930?
> Plus précisément 1924...
> Merci

Ci-dessous la description du millésime faite sur le site d'Idealwine :

France, Bordeaux,
Blanc liquoreux 16/20

France, Bordeaux, Blanc sec
14/20

France, Bordeaux, Rouge
14/20

Description du millésime

Beau millésime, à la réputation un peu surfaite. Les vins sont en général sains, assez corsés, souples, élégants, avec beaucoup de charme, et de longue garde. Très bonne année aussi pour les vins liquoreux qui sont particulièrement riches et séveux, mais moins complets que les 1921, 1926 et 1929

Les meilleurs vins

France, Bordeaux, Blanc liquoreux

Château Coutet - Château Filhot - Château Rieussec - Château la Tour Blanche - Château d' Yquem - Château Climens -

www.idealwine.com/fr...

Philippe.
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

Serge54 a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Bonjour,

J'ai bu récemment une bouteille de La Tour Blanche 1923 : excellent.

Serge54
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3769
  • Remerciements reçus 116

totolouga a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Merci de vos avis.
Quand elle sera bue, je ferai un CR. La bouteille que j'ai a été reconditionnée au Chateau en 2009, elle est magnifique!
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 10

mimile a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

PBAES écrivait:
> mimile écrivait:
>
>
> > Bonjour
> >
> > quelqu'un a -t-il des infos sur la Tour Blanche
> > 2002??
>
>
> Regarde juste au dessus de ton post....(:D
>
> Philippe.

J'avais vu Philippe, mais je suis prenneur de toutes les infos... il n'y a pas qu'un seul membre qui a gouté ce millésime ;)

Emilien
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1684
  • Remerciements reçus 544

rkrk a répondu au sujet : Sauternes Château La Tour Blanche 2003

Sauternes Château La Tour Blanche 2003

[size=x-small]commentaire une semaine après l'ouverture - et tant mieux, ce vin n'a cessé de s'améliorer[/size]

Après une première présentation plutôt écoeurante (trop riche, trop sucré, trop vanillé), le vin me plaît beaucoup plus après une longue aération : le nez est joliment épicé sur un fond d'abricot et la bouche, malgré un taux de glycerol certainement exceptionnel, reste assez fraîche. Le vin est parfumé et d'une longeur correcte (mais qui est quand même très inférieur à la largeur). B/TB

Ralf
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 409
  • Remerciements reçus 0

lefranc4 a répondu au sujet : Re: Sauternes Château La Tour Blanche 2003

Je viens d'en ouvrir une demi bouteille. Personnellement, je ne ferais que des éloges.
Le nez est pur. La bouche remarquable d'équilibre et fraicheur, sans lourdeur. Abricot, etc…Seule la longueur est bonne, sans plus. Cela vaut au moins un 16,5/20
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 2

toubib a répondu au sujet : CR: Sauternes Château La Tour Blanche 1941

CR: La Tour Blanche 1941, "propriété de l'Etat"

Bouteille trouvée dans la cave familiale, gardée depuis au moins 25 ans avec une humidité de 80-90%

1er contact pour moi avec les Sauternes de vieux millésimes, donc CR surement incomplet....

La bouteille ne comporte aucune étiquette, seul le bouchon (une fois nettoyé) m'a permis d'identifier ce liquoreux, la couleur ambrée au travers de la bouteille m'ayant orienté vers ce type de vin.
L'ouverture est délicate, le retrait de la capsule entraine avec elle la partie supérieure du bouchon. A peine le tire bouchon enfoncé de quelques millimètres le bouchons plonge vers le fond du goulot... Je choisis alors de mettre le vin en carafe . (ps : bouchon récupéré par la suite grâce a la technique du sac plastique gonflé )
La couleur est magique, ambrée et superbe. Au nez ce vin s'annonce très prometteur avec quelques notes de grillé, de coing, de mangue et d'abricot. Tout cela se mélange et je manque d'expérience pour tout identifier mais ce nez est puissant et tous les aromes se bousculent sans que je parvienne a en distinguer un en particulier (est ce cela la complexité ?) Le nez est très plaisant et il s'en dégage une petite acidité qui ne m'avait pas fait tilté (cf la suite).

Vient alors la bouche, et là....surprise et deception. L'acidité me sature immédiatement la bouche. Il n'y a plus de sucre pour contre-balancer l'effet. Le vin tire vers le fer, la rouille. Peut etre est ce la caractéristique de ces vieux vins mais tel est mon ressentit de débutant. J'arrive à peine a retrouver des aromes de fruit une fois le vin en bouche, je suis obnubilé par l'acidité qui me marque. Je n'avais jamais ressentit cela et si j'aime les moelleux/liquoreux c'est justement pour ce coté sucré versus acidité qui fait défaut ici faute d'un des combattants.

Voilà ma première impression à chaud, je suis très déçu par cette expérience et j'en appelle à vos remarques : les liquoreux vieux perdent ils leurs sucres jusqu'a atteindre cette acidité ? Peut etre une cave trop humide ou un millésime "raté" ?
Ou tout simplement un palais de débutant n'appréciant pas ce type de vin .

Bonne fin de soirée à tous.



Uploaded with ImageShack.us



Uploaded with ImageShack.us

Paul
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Sauternes Château La Tour Blanche 1941

Un vieux sauternes peut perdre son sucre - on dit "mange son sucre" - et cela devient un vin d'un autre type qui peut présenter un grand intérêt.
Mais il n'y a pas de règle pour déterminer si un vin a mangé son sucre.
Cela apparaîtra normalement plus sur les années plus légères.
1941 m'a donné de bonnes expériences. En voici une, où j'ai apporté Yquem 1941 pour l'offrir au staff d'Yquem :

J’avais choisi un Yquem que probablement très peu de gens ont bu, avec l’espoir que ce soit une première pour mes hôtes et j’ai vu juste. Car aucun de mes hôtes n’avait bu Château d’Yquem 1941. J’observe Francis au moment où il porte le verre à hauteur de son nez. Et voir le choc qu’il ressent est mon grand plaisir. Francis Mayeur avait consulté des notes et avait retranscrit ceci : « Yquem 1941 : année glaciale en permanence, vendanges très tardives entre 13/10 et 22/11 ». Comment une année aussi froide peut-elle donner un nez aussi puissant, avec un alcool fort ? La bouteille avait un bouchon d’origine, ce qui est toujours un gage de qualité du vin. Le verre étant bleuté comme cela s’est produit pendant les années de guerre, l’ambre du vin dans la bouteille est un peu gris. Dans le verre, c’est une révélation, car l’ambre devient d’un or brillant et soutenu. En bouche, c’est un voyage dans l’extrême, dans l’inhabituel. Cet Yquem s’inscrit dans la lignée des Yquem de la période 1931 – 1942 qui sont tous, à l’exception du 1937, des Yquem plutôt secs, au sucre mesuré. Et j’adore ces Yquem. Francis explique que cette période correspond à une climatologie particulière d’années plus froides que la moyenne. Nous sommes tous surpris qu’un 1941 puisse être aussi grand. Christiane, qui n’a pas son nez dans sa poche, et qui goûte ce vin avec nous, dit que c’est l’abricot qui domine dans cet Yquem et elle ajoute d’un ton péremptoire : « moi, j’aime bien le 1947 ». On ne la contredira pas !
Il y a dans cet Yquem de l’abricot, des fruits au sirop et du thé. Et j’aime les Yquem qui ont cette tendance de thé. Comme il reste du 1941, il sera ajouté aux vins du dîner. Nous avons tous les quatre l’impression d’avoir ouvert une très belle page de l’histoire d’Yquem, avec un vin qui surclasse en puissance, en longueur et en intensité tout ce que les archives conduiraient à imaginer. Francis indique à propos des archives qu’à ces époques, les vins étaient répartis en trois classes : Yquem – Sauternes – Bordeaux. L’Yquem est le grand vin, le sauternes est le déclassé générique et le bordeaux est le vin sec, ancêtre de l’Y.


Compte tenu de l'accident du bouchon, on ne peut pas exclure que le bouchon, n'étant plus étanche, a laissé se créer un léger contact entre la capsule et le vin, créant cette impression métallique.

Il faut vite refaire une expérience, car les vieux sauternes sont extrêmement gratifiants.
En La Tour Blanche, j'ai bu pas mal de millésimes anciens, dont un 1869 absolument sublime.
L'âge n'est donc pas un handicap pour ce brillant sauternes.


Cordialement,
François Audouze
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2727
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Sauternes Château La Tour Blanche 1941

Manifestement ce vin a mal vieilli, et je penche comme François, pour un défaut d'étanchéité (ou une contamination par le bouchon tombé ???).
1941 était un millésime très faible, ça peut expliquer qu'il ait mangé ses sucres, mais nullement cette impression "métallique".

Il est évident qu'il ne faut pas s'arrêter sur cette relative déception.
Si tu as un budget limité, et en cherchant bien, on peut trouver des "petits" Sauternes ou autres Sainte Croix du Mont, en version Crème de Tête, dans des millésimes "supérieurs" mais abordables comme 1939, 1943, 1945...pour 50 ou 60€ !
Mais ça implique de suivre les enchères de près !

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2945
  • Remerciements reçus 1253

tonioaja a répondu au sujet : La Tour Blanche 1999

Bonjour à tous je voudrais partager mes impressions sur un la tour blanche de 1999.

J'ai acheté ce vin 28€, en vue d'un petit week end sympathique, et je n'ai pas du tout été déçu.

La robe se présente sur un jaune paille tirant légèrement sur l'orangé dès lors que la bouteille est mise au frais pendant quelques heures.

Le nez est très fin, sur des arômes d'abricots principalement, mais je trouve après réflexion, que la figue est aussi présente.

La bouche est très fine, c'est le premier la tour blanche que je déguste et on sent la différence avec les barsac. Le côté vanillé en arrière goût est très agréable et la saveur évolue sur des notes de rhum en fin de bouche.

J'ai préféré ce vin juste après l'avoir débouché car après 1 jour de décantation, l'alcool ressort et perturbe la grande finesse de ce vin.

Pour conclure, je dirais qu'à 28€ dans une grande surface, ce vin se révèle être un excellent rapport qualité prix, je pense même acheter les 6 bouteilles restantes qui vont être vendues au prix de 22€ lors de la foire aux vins de septembre.

Voila, j'espère que mes impressions de débutant pourront vous aiguiller si jamais vous aviez des hésitations.

Antoine

Antoine. Passionné tout court
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8173
  • Remerciements reçus 656

FGsuperfred a répondu au sujet : CR:La Tour Blanche 1995

CR:chateau la Tour Blanche 1995 sauternes 1er cru classé

dégusté en demi-bouteille, raison pour laquelle je l'ai bue si jeune, merci au généreux donateur !

très belle couleur bien évoluée et pure, belle brillance

le nez est magnifique avec de superbes notes de safran, d'abricot, d'orange amère, ainsi que du rôti, profond, précis et non dénué de fraicheur

la bouche présente une bouche certes assez marquée par un beau sucre, mais surtout un équilibre que je n'aurais pas soupçonné tellement sur ce chateau j'ai bu du très bon et du lourdingue, mais 95 en sauternes et bel et bien une année que je trouve sous-cotée !

le milieu de bouche est assez riche et moyennement complexe, belle acidité qui vient redonner un coup de fouet qui perdure avec les très beaux amers qui portent loin sa finale !

un bien beau flacon, bien meilleur que je ne l'aurais imaginé

bien+


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 373
  • Remerciements reçus 0

Paps a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche 1995

J'ai aussi eu le plaisir de déguster un La Tour Blanche 1995 il y a +- 1 an, en bouteille, et carafée 4 heures à l'avance.

Même impression que toi: une bien belle bouteille.
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 0

HERVE37 a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Bonjour à tous,

Je reçois ce week-end et je souhaite ouvrir un Sauternes.
Après lecture, je vais opter pour un dessert "ananas & mangues rôtis".
J'ai 3 millésimes de La Tour Blanche à dispo : 2001, 2002 et 2005.

Lequel me conseilleriez-vous d'ouvrir ?

Hervé
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2393
  • Remerciements reçus 1083

FloLevBen a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Selon moi il vaut mieux ouvrir le 2002.

Florent
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 571
  • Remerciements reçus 2

jpm a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

Je pense tout comme Florent qu'il vaut mieux ouvrir le 2002.
Ce sont évidemment trois millésimes trop jeunes mais à choisir le 2002 est sans doute plus accessible sur sa jeunesse.
Essayer de conserver le 2005 et surtout le 2001 si vous n'avez qu'une bouteille de chaque car ce seront sans doute des très beaux Sauternes dans les prochaines décennies.
2002 est un petit millésime en Sauternes globalement donc moins de regret à l'ouvrir actuellement à mon avis.

Benoît.
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0

angeladove a répondu au sujet : Re: La Tour Blanche

j'ai eu envie d'ouvrir LA TOUR BLANCHE 2007 : après dégustation pour un vin jeune je n'ai même plus envie d'attendre plus pour ouvrir les autres ! un concentré de bonheur !
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : La Tour Blanche 2010.

La Tour Blanche 2010, dégusté mardi :

nez d'une grande expression allant d'arômes de pamplemousse, d'ananas, de citron vert,... La bouche quant à elle est riche, grasse, opulente, assez déséquilibrée, cela manque hélas de fraîcheur, la finale est chaude, la perception de l'alcool est forte, dommage:(
Salutations vineuses,

Christophe
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83708
  • Remerciements reçus 9536

oliv a répondu au sujet : CR: Château La Tour Blanche, Sauternes 1er cru classé, 1983

CR: Château La Tour Blanche, Sauternes 1er cru classé, 1983



La robe est sur un doré très léger.
Le nez est fin, sur de jolies notes de mandarine, de pamplemousse, avec une pointe de safran.
La bouche est peu concentrée, sur un équilibre fin et tendu par une belle acidité très agréable qui apporte beaucoup de fraicheur.
Les gouts d'agrumes sont francs et participent au bel équilibre de l'ensemble.
Le vin me semble toutefois manquer un peu de puissance pour se relancer sur la finale.

Un vin agréable et incroyablement jeune.
#58
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 330
  • Remerciements reçus 107

alcas a répondu au sujet : Re: Château La Tour Blanche, 1983

Voilà un sauternes qui arrive à 30 ans et commence son "âge d'or" ( pour moi l'âge d'or va de 30 à 80 ans, je n'ai à ce jour pas bu de Sauternes de plus de 80 ans!); Ma perception est différente sur certains points de celle d'Oliv ci avant.

Bouteille achetée au stand du domaine lors du dernier salon des vignerons Indépendants à Paris.
Niveau de la bouteille et bouchon normaux.
Robe ambre clair, nez plutôt discret sur le pain d'épice et la praline caramélisée avec une lègére marque d'agrume confit. La bouche est équilibrée, ( les sucres paraissent déjà "mangés"),de belle longueur, fraîche, agréable. Bref un bon Sauternes auquel il manque cette finesse de liqueur qui fait exploser les saveurs en bouche. Le vin parait devoir durer encore longtemps en l'état.
Sans doute la vendange a t-elle été faite sans trop de risque et comportait elle plus de raisins passerillés que rotis. Mais à l'époque les temps étaient difficiles à Sauternes et tout cela devait changer dans le bon sens après 88.
Cordialement
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Verticale de 13 millésimes de Château La Tour Blanche

La Tour Blanche est un sauternes que j'apprécie pour son goût, mais aussi pour la fabuleuse histoire d'Osiris, mécène comme on n'en faisait qu'au 19ème siècle. Banquier, il a acquis La Tour Blanche en 1876 et en a fait don à l'Etat à la condition qu'on y construise une école de viticulture et de vinification. Elle accueille aujourd'hui 140 élèves par an. Osiris a créé l'ancêtre des restos du cœur, a été le plus généreux donateur de l'Institut Pasteur, a restauré pour en faire don à l'Etat la Malmaison. Bien sûr, il y avait dans cette générosité un intense besoin de reconnaissance, mais les dons sont concrets et d'une ampleur impressionnante. Alors, en buvant La Tour Blanche, je trinque à cet homme atypique, controversé peut-être, mais diablement généreux.

Didier Fréchinet responsable commercial, m'accueille à l'aéroport et me conduit au château La Tour Blanche. Nous faisons une petite visite du site de l'école d'où l'on a une vue qui s'étend à l'infini et surplombe le Ciron, le fameux cours d'eau qui est responsable de l'apparition du trésor du sauternais, la pourriture noble. Nous visitons les chais puis nous nous rendons dans une salle de dégustation très cosy où se regroupent Alex Barrau, directeur du château, Didier, Philippe Pélicano maître de chai qui travaille au château depuis 2001 et dont le premier millésime géré seul est le 2012. Se joint aussi Adeline, jeune stagiaire dont c'est le dernier jour de stage.

Château La Tour Blanche 2012 est un vin dont l'assemblage vient d'être fait hier, en vue de la semaine des primeurs du début avril. La couleur est d'un jaune vert et le vin est un peu trouble. Le nez est très pur, très frais, de très grand niveau. La bouche est lourde au sucre fort et dominant. Le vin est gourmand, mais il faudrait que le sucre se calme. Le goût qui reste en bouche, c'est le sucre. Aux experts de dire ce que ce bambin aux yeux à peine éveillés deviendra. Son nez est un signe positif de grandeur.

Château La Tour Blanche 2009 est fortement bouchonné. Elle est remplacée par une deuxième bouteille. Le nez est discret mais on sent un vin intense. La bouche est superbe, suave, d'un vin riche, sucré mais beau. Sa fraîcheur est invraisemblable et il est diablement bon. Quel dommage ! Car il est si goûteux que les amateurs vont le boire trop tôt, alors qu'avec quelques décennies de plus il sera immense. Tout est réuni pour faire un vin d'anthologie.

Château La Tour Blanche 2001 a un nez qui n'est pas parfait, d'iode, de camphre et si l'attaque est belle, le final est trop marqué. Aussi, Philippe va chercher une deuxième bouteille au nez un peu marqué, mais nettement meilleur. En bouche l'attaque est belle de caramel, de crème de lait et le final est sur les fruits confits. Il y a une belle fraîcheur mais je préfère le 2009. Ce 2001 n'est pas un vin de plaisir. Il faut le garder en cave pour qu'il trouve sa voie. Le 2009 donne une plus grande impression de fraîcheur. Et son final claque.

Château La Tour Blanche 1986 a une couleur claire, peu évoluée. Son nez a aussi une pointe de camphre. La bouche est très douce, raffinée, avec des fruits jaune clair. Le parcours en bouche est beau mais le final n'est pas assez précis, trop rêche.

Château La Tour Blanche 1983 a une couleur plus foncée, d'un bel or intense. Le nez a un soupçon d'animal et le pain d'épices est plus nettement marqué. Le vin est opulent, frais, de belle ampleur en bouche. Il est équilibré, au final un peu en dedans mais beau. Le 1986 s'améliore par l'aération, le 1983 est vaillant, solide sur ses jambes, au final court mais solide aussi. Il y a beaucoup de similitudes entre le 1986 et le 2001. Le 1983 devient nettement meilleur et son final s'allonge. Il convient de signaler que chacun des vins que nous buvons est ouvert au moment même. Il aurait beaucoup plus d'ampleur avec quelques heures d'aération lente.

Château La Tour Blanche 1967 a une couleur d'un ambre très clair. Le nez est frais, de fruits confits. Le vin est noble. Il est doux, élégant, au beau final. C'est un grand vin. Si son final est un peu sec, c'est à cause de sa minéralité. Alex évoque deux cailloux que l'on frotte. De ce vin de grande fluidité on aimerait ne garder que l'attaque pour oublier le final et ne rester que sur la première impression.

Château La Tour Blanche 1962 est plus sombre d'un très bel or foncé. Le nez est minéral. En bouche, c'est une merveille. Le sucre affleure, mais sur un nuage de bonheur. Riche, à la forte impression sucrée, à l'alcool marqué, il dégage une impression de luxure. Le final de ce vin voluptueux est beau. Le caramel et le zeste d'orange sont là, sur un alcool présent. Il y a dans le 1962 un infime côté liégeux que Philippe avait remarqué mais n'osait exprimer pour nous laisser libres de le découvrir. J'aime son côté atypique.

Château La Tour Blanche 1957 a un nez très Tour Blanche. Comme dirait Audiard, la bouche, elle cause. J'adore ce vin qui n'est pas orthodoxe. Il a un final magique. On sent les pomelos, le vin est légèrement acidulé, marqué par une forte tension. Son final rebondit sans cesse. Il est vivant, vibrant et claque comme un fouet. Ce vin de fraîcheur a le plus beau final.

Château La Tour Blanche 1950 a une couleur qui va plus vers le thé. Le nez est discret, retenu. Le vin est de grande pureté, très équilibré et très intégré. C'est un vin noble, serein, calme, avec un beau final. C'est le bon élève, droit dans la définition d'un sauternes accompli. Il a une très grande fraîcheur même si on sent un peu l'alcool. Le 2001 est nettement meilleur maintenant et devient ce que 2001 doit être.

Voici nos classements. Alex : 50 62 57 67 83 86 09 01 12. Didier : 62 83 50 57 67 86. Philippe : 57 62 83 67 50 86. Adeline : 62 50 83 57 67 86. Mon classement : 57 50 62 83 67 86 09 01 12.
Nous sommes unanimes pour mettre le 1986 en dernier des anciens, mais avant cela, nos préférences divergent. C'est le goût de chacun. Alors que nous avons adoré le 2009 si agréable à boire, lorsqu'on le boit après les 1957 et 1950, il paraît dénué de toute complexité ! L'avenir est au sauternes vieux. Ce devrait être un dogme.

Nous nous rendons au restaurant le Saprien à Sauternes, qui a changé de propriétaire depuis ma dernière visite. Le menu que nous sommes plusieurs à prendre est un duo de foies gras, puis un ris de veau et une variation sur le thème de fromages à pâte persillée.

Château La Tour Blanche 1990 est d'un équilibre rare. Il évoque le 1950 par son côté très archétypal. Il n'a pas l'ombre d'un défaut. C'est un splendide sauternes.

Château La Tour Blanche 1948 est d'un bel or. Le nez est d'orange amère. La bouche est éblouissante. C'est vraiment le plus grand de tous. C'est le seul à avoir un final mentholé. Le nez est de menthe et d'anis. Le vin est merveilleux. Il est beaucoup plus puissant que ce qu'on imaginerait d'une année qui souffre de sa proximité avec des années de légende. En fait il est magique d'équilibre et de sérénité. Il a beaucoup d'émotion et de plénitude. Il est orange confite, avec une grande pureté d'expression et beaucoup de cohérence.

Château La Tour Blanche 1947 est très café. Il a plus de fraîcheur mais aussi plus d'amertume. Il est très complexe et moins charmeur que le 1948. Le 1947 fait penser au 1957 et crée un accord magique avec le ris de veau.

Château La Tour Blanche 1943 a été ajouté parce que c'est le vin de mon anniversaire. J'apprécie cette délicate attention. Il est d'un bel or. Le nez est calme. Le vin est sec et j'explique à mes hôtes que je suis habitué aux sauternes qui ont mangé leur sucre et que j'apprécie leurs charmes particuliers. On sent que la "matière vineuse" de ce sauternes sec est magnifique. C'est un très grand vin noble.

Des quatre vins de ce déjeuner, ce sont les 1990 et 1948 qui sont les plus équilibrés. Le 1990 a des saveurs exotiques. Je classe les vins ainsi : 1948, 1990, 1947 et 1943. Et ces quatre vins se classeraient en tête, si l'on combinait les deux séries, le 1957 pouvant se situer presque à égalité avec le 1943.

Quels commentaires ajouter ? Nous avons rencontré sur quelques vins de la dégustation du matin des imperfections olfactives ou dans le final alors que les quatre vins du déjeuner frappent par leur absolue pureté. Dans chaque décennie, les écarts entre les vins présentés sont importants, sauf pour la décennie 40 où les vins sont beaucoup plus proches et cohérents. Les 1947 et 1948 sont deux vins magistraux et proches.

Cette verticale de treize vins de la Tour Blanche est un honneur pour moi dont je suis reconnaissant. Ce fut un exercice apprécié par mes hôtes car ce fut pour eux une belle occasion de revisiter l'histoire de leur grand vin. Ce grand moment a apporté de l'eau au moulin de mes convictions : plus un sauternes est ancien, meilleur il est. Longue vie à La Tour Blanche, un grand sauternes.


Cordialement,
François Audouze
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck