Nous avons 1827 invités et 70 inscrits en ligne

Château Guiraud, Sauternes

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545

Réponse de H. Seldon sur le sujet CR: Château Guiraud, Sauternes 2005

CR: Sur le dessert, le Guiraud 2005 (demi-bouteille) est sur l'écorce d'orange, le fruit confituré, le miel. Grosse longueur, explosivité au nez, il lui manque un peu d'acidité pour porter le plaisir un cran au dessus. Grosse longueur, c'est vraiment pas mal. Moins bon que les derniers liquoreux du domaine de souch cuvée Marie Katallin. Très bien

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
04 Déc 2019 19:07 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7366
  • Remerciements reçus 6794

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Guiraud – Sauternes – 1996

CR: Château Guiraud – Sauternes – 1996



Bue lors d'une dégustation de Pinot Gris VT et de Sauternes relatée ICI

La robe est très ambrée et dense, arborant presque la couleur d’un armagnac.
Le nez est puissant mais malheureusement sur des odeurs de térébenthine, d’éther, de quinquina et de colle blanche sur un fond miellé et de raisins secs. Après aération, il se montre plus avenant en s’axant sur de l’orange amère.
La bouche est bien équilibrée entre sucre et acidité, mais l’aromatique n’est pas au niveau , même si elle est plus agréable qu’au nez. L’allonge est fort intéressante.
Certains ont trouvé que ce vin était oxydé. Pour moi c’est de la déviance.
ED
C’est étonnant car les trois bouteilles de chaque vin sont goûtées avant puis, après feu vert, mélangées dans une grande carafe pour que chaque dégustateur ait la même chose dans son verre. Les trois bouteilles auraient donc le même problème.
Contacté, le domaine ne comprend pas et évoque un problème de lot…

Jean-Loup
17 Déc 2019 08:58 #452
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 44
  • Remerciements reçus 78

Réponse de Fanfreluche sur le sujet CR: Château Guiraud 1985

CR: Château Guiraud 1985

Festivités de Noël en décalé, bouteille dégustée sur 3 jours avec foie gras maison. (son alter égo, lui aussi dégusté sur les 3 jours Château Gilette 2005)

Premier soir, bouteille au bouchon encore ferme ce qui n'a pas empêché une petite casse vite rattrapée. Robe miellée, d'un bel ambre. Odeur au col, un peu de moisissure de haut de bouchon, mangue discrète.

Après deux heures d'ouverture nez très discret qui ne révèle que peu d'esquisses de saveurs.
A la bouche une acidité/fraîcheur tirant presque sur la menthe, ce qui nous laisse dire que cette belle trentenaire nous réserve une belle tenue. Quatre fonds de verres sur le premier soir, le Gilette 2005 opulent, gras et tropical laisse en bouche une bien plus belle impression.

J 2 - Toujours sur le foie gras maison (pressé mi cuit cuisson au four, poivre, sel et 4 épices, le même que la veille).
Nez qui reste toujours d'une admirable discrétion. on ne saurait dire si ce verre souhaite appeler la narine. Mis en bouche en ce deuxième jour ce Guiraud 85 laisse éclater un petit feu d'artifice. Des arômes mangue et ananas, mais sans opulence, la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcé ( ce que je reproche à de nombreux sauternes ). En fin de bouche, cette fraîcheur de premier jour reste toujours présente, mais non comme une évidence, comme un souvenir de la veille qui permet au nectar d'appeler au temps, au plaisir, à la deuxième, troisième gorgée, au verre de plus.
De son côté Gilette 2005 se ferme, se dérègle, perd son équilibre du premier jour, nous laissant dire que nous le regoûterons dans une dizaine d'années. Le fruit est là, l'alcool est là, l'enthousiasme aussi, mais la plénitude et la beauté se cultivent.

J 3 - Au déjeuner, avec la fin de cette belle terrine de foie gras maison. Ce n'est pas lui mais moi. Il ne reste que trois petits verres pour quatre convives. Sa discrète opulence, sa tropicale fraicheur sur nos lèvres, nos langues et le fonds de nos palets à l'affût de ces dernières esquisses de bonheur. Comme des accrocs à une nouvelle drogue dure, nous dégustons les dernières goutes de ce nectar. Car comme souvent dit et peu officié, nous aurions dû au jour de l'ouverture ne pas toucher au flacon, le laisser de sa sagesse nous apprendre la patience. Plénitude, beauté et bonheur.
Gilette 2005 commence à se détendre. Laissant augurer un futur agréable. Comme dirait l'ancien, " rien ne sert de courir, il faut partir à point ".

En espérant vous avoir fait sentir un peu de ce vin,

François
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Jean-Loup Guerrin
28 Déc 2019 01:58 #453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7366
  • Remerciements reçus 6794

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château Guiraud 1985

En espérant vous avoir fait sentir un peu de ce vin

Ton CR très détaillé a atteint le but visé, François !

Quelques remarques de ma part :


la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcée

C'est assez souvent le cas pour un Sauternes de cet âge et c'est ce que recherchent pas mal de LPViens d'après ce que je lis. Mais si pour toi c'est un défaut, c'est que tu es un "bec à sucres" et que tu peux donc les apprécier bien plus jeunes. En revanche tu perdras en complexité. Dilemme…

De son côté Gilette 2005 se ferme, se dérègle, perd son équilibre du premier jour, nous laissant dire que nous le regoûterons dans une dizaine d'années.

J'aurais plutôt tendance à dire qu'un vin qui ne tient pas très bien le temps après ouverture de la bouteille ne doit pas être trop gardé. Mais cela m'étonne beaucoup pour un vin comme Gilette 2005, un vrai bébé, ce que confirme le commentaire qui le concerne à J3.

Un commentaire sur Gilette 1985 dans son propre fil serait bienvenu.

Enfin, quid des accords avec le foie gras ? Je crois comprendre que les convives étaient des fans de ce type d'accord et cela a dû les combler ?

Amitiés œnophiles,
Jean-Loup
28 Déc 2019 06:58 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 987
  • Remerciements reçus 1302

Réponse de david84 sur le sujet Château Guiraud, Sauternes

Concernant le château Gilette 2005 : es-tu sûr du millésime ?

David
LPV Vaucluse
28 Déc 2019 09:29 #455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7366
  • Remerciements reçus 6794

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château Guiraud, Sauternes

David a raison et j'aurais dû réagir également : Gilette n'est en général commercialisé que 20 ans après son millésime.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84
28 Déc 2019 11:58 #456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3646
  • Remerciements reçus 1398

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Château Guiraud, Sauternes

Le 95 doit être actuellement en vente, voire les 96 et 97, mais pas 2005, c'est sûr.
Plutôt le château les Justices alors, de la même famille, Gonet-Médeville ?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Fanfreluche
28 Déc 2019 13:03 #457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 44
  • Remerciements reçus 78

Réponse de Fanfreluche sur le sujet Château Guiraud 1985


la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcée

C'est assez souvent le cas pour un Sauternes de cet âge et c'est ce que recherchent pas mal de LPViens d'après ce que je lis. Mais si pour toi c'est un défaut, c'est que tu es un "bec à sucres" et que tu peux donc les apprécier bien plus jeunes. En revanche tu perdras en complexité. Dilemme…


Sûrement pas un défaut, je suis même très heureux que la sucrosité soit discrète. Les liquoreux trop portés sur la sensation de sucre ne sont vraiment pas ma tasse de thé !

Enfin, quid des accords avec le foie gras ? Je crois comprendre que les convives étaient des fans de ce type d'accord et cela a dû les combler ?


Oui en effet, ce sont des gens qui aiment ce genre d'accord "classique". Tout le monde était ravi. Pour ma part je préfère un bon chenin demi sec sur un foie gras, mais tous les goûts et les couleurs sont dans la nature !

Et par contre mes excuses, c'est bien un JUSTICE 2005 et non un Gilette, qui lui dort encore chez les Medeville !
28 Déc 2019 16:04 #458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7366
  • Remerciements reçus 6794

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château Guiraud 1985

J'aurais dû reprendre la citation complète :

la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcé ( ce que je reproche à de nombreux sauternes )

Mais le reproche peut être compris comme portant aussi bien sur les Sauternes à la sucrosité pas trop prononcée (ce que j'avais compris) que sur les Sauternes à la sucrosité trop prononcée (ce que tu as voulu dire et maintenant c'est clarifié :cheer: ).

Jean-Loup
28 Déc 2019 17:30 #459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 1618

Réponse de sebus sur le sujet CR: Château Guiraud, Sauternes 1975

CR: Château Guiraud, Sauternes 1975

Pour accompagner le foie gras du réveillon

Robe magnifique très ambrée et brillante
Nez de safran et d'orange amère, d'intensité assez moyenne
Bouche à la liqueur fine, à l'équilibre plutôt intéressant, mais manquant d'énergie et surtout d'intensité aromatique et de complexité.
Je pense que le vin aurait mérité d'être ouvert bien à l'avance. L'aspect positif, c'est qu'il n'a impacté le palais pour le plat et le vin rouge suivant.

Sébastien
29 Déc 2019 20:26 #460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 272
  • Remerciements reçus 352

Réponse de Lionel73 sur le sujet CR: Château Guiraud, Sauternes 1995

CR: Château Guiraud 1995

Nez d’encaustique, fruits à coque, noix, bouche le sucre est bien fondu, le vin fait plus évolué que son âge. Encaustique, rancio, noix, caramel, raisins secs. La matière est assez légère, le vin ne possède pas d’acidité rafraichissante mais le taux de sucre résiduel faible fait que l’équilibre est plutôt bon, longueur assez courte. Bon dans son style, plutôt un vin d’esprit et d’accord que de dégustation pure. J’ai aimé tel qu’il était dans les circonstances mais j’en attendais un peu plus. Très bien sur le foie gras.
B++

Lionel
31 Déc 2019 14:38 #461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 68
  • Remerciements reçus 224

Réponse de clinamen01 sur le sujet Château Guiraud, Sauternes 1986

CR: Château GUIRAUD 1986

Couleur légèrement ambrée.
Nez peu complexe.
En bouche, c'est la puissance qui l'emporte, mais avec peu de complexité.
Un vin relativement décevant.

Cordialement,
Benoît

jbl
17 Fév 2020 13:24 #462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7366
  • Remerciements reçus 6794

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Guiraud - Petit Guiraud - Sauternes - 2013

CR: Château Guiraud - Petit Guiraud - Sauternes - 2013



Il s'agit d'une bouteille de 37,5 cl.

La robe est bien claire, avec un léger doré : ce n'est vraiment pas la première cuvée du château !
Moyennement ouvert, le nez propose quand même de l'écorce d'orange et un peu de miel.
La bouche étonne par sa très faible liqueur, on est sur un moelleux et pas un liquoreux, un moelleux à la limite du demi-sec ?
La sapidité est également faible, comme la finale, bref c'est un vin "sucré" simple et léger.
Assez Bien
Conclusion : un très "petit" Guiraud dans un millésime peu favorable…

NB: j'aurais bien aimé voir le CR d'Oliv sur ce vin dans sa série "A la guerre comme à la guerre". Sa place n'y est sans doute pas mais il aurait certainement trouvé comment l'y placer. ;)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin, Fredimen
25 Mar 2020 14:17 #463
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2400

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Château Guiraud, Sauternes 1967

Bu ici.

Vin 15.
Matthias: Ah ces vieux sauternes c'est juste génial très évolué mais en restant très accessible. Bouche qui est fraiche mais conserve du fruit confit et une fine amertume en finale. Toujours impressionné par cette tenue au temps et cette métamorphose après 35-40 ans des sauternes.
JD: Robe acajou
Nez d'abricot sec, pâte de datte, citron confit, térébenthine. C'est du lourd, c'est clairement évolué mais net.
Bouche fraiche, moelleuse, précise, fine amertume.
Majestueux, et à point.
C'est un CR: Sauternes 1967 de Guiraud.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, FlavFirst, Kumquat
01 Jui 2020 22:50 #464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18934
  • Remerciements reçus 4094

Réponse de Eric B sur le sujet Château Guiraud, Sauternes 2001

Bu ICI

CR: Sauternes 1er Cru 2001 du Château Guiraud

La robe est entre l'or liquide et le cuivre.

Le nez est intense, sur l'orange confite, l'abricot rôti et le safran.

La bouche alliant fraîcheur et onctuosité est d'un équilibre magistral : c'est très riche, mais pas lourd pour un sou. Les amers de l'orange confite n'y sont pas pour rien. Il faut aimer le safran, car il y en a au moins autant dans le vin que dans le dessert.

Il s'intensifie encore en finale, complété par l'abricot confit et le miel de châtaignier. Vraiment très beau !

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Fredimen
24 Jui 2020 07:43 #465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 189
  • Remerciements reçus 419
CR: Château Guiraud, Sauternes, 1er Grand Cru Classé, 1988

Ce Guiraud de grande année à Sauternes est, à 32 ans, encore très tourné vers la jeunesse, même s'il a déjà un pied dans la sagesse.

Encore très riche, dans le style opulent de la maison, le nez est botrytisé à souhait et complexifié par un peu d'épices douces (safran, curry), abricot sec à fond, datte, fleur d'oranger, caramel beurre salé (vraiment un côté salin), dulce de lecce ... C'est clairement complexe, le réchauffement lui donne ce léger côté encaustiqué et cireux qui signe une certaine évolution classe.

Entrée de bouche encore fort sucrée mais un peu d'acidité montante le sauve en le mâchant ; aromatiquement, on reprend les mêmes mais pas seulement, plutôt sur les agrumes confits, et puis fruits rouges même (cerise, framboise), dans un style riche donc, notes patissières mais le coté acidulé lui donne son équilibre, quoiqu'on voudrait qu'il aille plus loin pour le rendre réellement vibrant.

Finale moyenne à longue, pas lourde ni sucrailleuse, mais pas fraiche ou salivante pour autant.

Une friandise qui semblerait pouvoir tenir encore de très nombreuses années !

On passe à côté de la franche excellence, m'enfin on est loin d'être déçus, surtout quand il s'agit d'un leg fortuit d'un grand-père bien avisé !
A ta santé Bon-Papa !

Très bien + / 16.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, toubib063, Papé, leteckel, Damien72
21 Déc 2020 15:15 #466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2145
  • Remerciements reçus 3117
CR: Château Guiraud, Sauternes, 1er Grand Cru Classé, 1988

Bu ce vin hier soir mais une lecture un peu différente du CR ci-dessus.
Au nez, j'ai beau chercher le traditionnel safran, je ne sens que l'orange et peut-être un soupçon d'abricot.
En bouche, je suis surpris car les sucres sont largement mangés et l'acidité me semble importante (?), ce qui rend le vin parfaitement digeste.
C'est assez rare que je me resserve d'un sucre en fin de repas, mais là ça descend tout seul.
Super bon !

A votre santé Beau-papa.


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alex, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, penmoalic, Damien72, Vesale
25 Déc 2020 19:24 #467
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 189
  • Remerciements reçus 419

CR: Château Guiraud, Sauternes, 1er Grand Cru Classé, 1988

Bu ce vin hier soir mais une lecture un peu différente du CR ci-dessus.
Au nez, j'ai beau chercher le traditionnel safran, je ne sens que l'orange et peut-être un soupçon d'abricot.
En bouche, je suis surpris car les sucres sont largement mangés et l'acidité me semble importante (?), ce qui rend le vin parfaitement digeste.
C'est assez rare que je me resserve d'un sucre en fin de repas, mais là ça descend tout seul.
Super bon !

A votre santé Beau-papa.


Très chouette d'avoir ce CR comparatif sur la même référence en effet, ce qui est intéressant par ailleurs c'est que je ne suis pas étonné que nous ayions eu des ressentis différents parce que (pour ce que ça vaut) la couleur du mien était déjà nettement plus orangée, donc la mienne a peut-être subi une évolution un peu plus rapide (mon grand-père n'était pas connu pour observer des conditions de conservation religieuses :D )

L'essentiel finalement est que, dans un cas comme dans l'autre, on a bien pris notre pied visiblement !

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel
27 Déc 2020 11:48 #468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 667
  • Remerciements reçus 374

Réponse de Delphinette sur le sujet Château Guiraud, G 2015 sec

CR: G de guiraud 2015 blanc sec

Acheter récemment pour l'expérience 14 e

Cherchant une alternative au sauvignon ou premier prix de la Bourgogne je me suis lancé sur les Bordeaux sec .

Globalement c'est bon, bien équilibré avec fraîcheur et un côté joueur gourmand.
Comme on dit ça fait le job.
Ça sauvignonne un peu mais comparativement a un loudenne 2015 limite écœurant et outrageux on est beaucoup plus sociable.
Le boisé est patinė et colle bien au gras.
Le nez ne trompe pas sur le cepage mais après quelques minutes s'atténue agréablement.
La bouche est généreuse et une pointe miellé rappelle l'élevage et l'origine.
On est pas sur un vin de soif mais plus un entre deux autour de rondelles de saucisson et tartines de camembert.
C'est bon sans être exceptionnel mais on est pas déçu.
Pas d'oxydation et encore un peu d'années devant lui.
A boire assez frais et a renouveler sans soucis.

They're BACK !!!!!!!!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
02 Avr 2021 20:20 #469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 261

Réponse de bdc sur le sujet CR: Château Guiraud - 1989

CR: Château Guiraud - 1989



Le bouchon est sorti en entier et semble intact, si ce n'est une couleur grisâtre peu engageante. La robe est de couleur ambrée bien profonde, c'est magnifique. Je l'ai servi un peu plus frais que d'accoutumée (6°) car c'est un vin à déguster lentement, et il réchauffe rapidement dans le verre.



Nous avons dégusté ce Sauternes d'abord sur du foie gras, puis en fin de repas sur de l'époisses. Je ne saurais dire quel accord fonctionnait le mieux, les deux étaient absolument exquis!

J'ai eu l'occasion de goûter quelques très beaux Sauternes dernièrement (Yquem 1997, Sigalas Rabaud 1989, Suduiraut 1990, ...) mais ce Château Guiraud prend selon moi la première place du podium. Une véritable merveille! Je reste abasourdi par la fraicheur presque nerveuse de ce vin qui rendait l'ensemble incroyablement léger et digeste. Cette acidité me laisse d'ailleurs penser qu'à 32 ans, il n'a pas encore dit son dernier mot! Un très, très grand Sauternes sur un millésime magnifique.

98/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, flupke14, leteckel, Kiravi, Gaija
04 Avr 2021 15:03 #470
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 189
  • Remerciements reçus 419

Réponse de Gaija sur le sujet Château Guiraud - 1989

Quelle couleur !! C'est hypnotisant une teinte pareille, la photo fait envie.

Merci pour ce CR en tout cas, j'ai eu une très belle expérience sur 88 dernièrement mais je pense que tu as encore plus pris ton pied que moi.

D'autant que c'est rare de voir quelqu'un vanter Guiraud spécifiquement pour sa fraicheur ou son acidité, c'est à noter.

Brieuc
04 Avr 2021 16:30 #471

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7366
  • Remerciements reçus 6794

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Sauternes – Château Guiraud – 2003

CR: Sauternes – Château Guiraud – 2003

 

La robe est très ambrée, mais est-ce un scoop pour Guiraud ? 
Le nez puissant plonge dans la gamme aromatique issue du botrytis : abricot confit, écorce d'orange, épices, safran... mais pas de miel.
En bouche le triptyque qui doit normalement se montrer équilibré pour donner un grand liquoreux ne l'est pas vraiment. L'aromatique est somptueuse et addictive, la sucrosité bien présente tout en commençant à s'intégrer, mais c'est par l'acidité que le bât blesse. Du coup la longueur est honnête sans plus, même si elle ressort un peu dans la finale plus effilée.
Très Bien mais mon invité a beaucoup plus apprécié.

Le vin a dominé de la tête et des épaules un Eton mess très bon mais trop fin pour la puissance du vin. Il n'y avait aucun désaccord mais le vin s'est montré dédaigneux pour le plat (3 / 5), pas nous ! 

Jean-Loup



 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, vivienladuche, Papé, GAET, Delphinette
12 Jui 2021 12:21 #472
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck