Nous avons 1800 invités et 23 inscrits en ligne

Château Bel Air Marquis d'Aligre, Margaux

  • Messages : 938
  • Remerciements reçus 2

philippe03 a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Ouvert ce midi : un Bel Air Marquis d'Aligre 1989.

Je n'avais pas dégusté ce vin depuis longtemps et j'avais quelques doutes sur sa longévité.

Premier constat : le niveau est impeccable (1 cm de vide seulement) et le bouchon, d'une longueur exceptionnelle, est imbibé jusqu'à sa moitié.

Premier verre, dès l'ouverture:

la couleur (rouge très clair avec quelques nuances orangées sur le pourtour) révèle l'âge, mais aussi l'appartenance de ce vin à une catégorie où les mots extraction et concentration ne figurent pas. La ressemblance visuelle avec un bourgogne du même âge est celle qui me vient à l'esprit en premier.

Le (premier) nez m'oriente encore vers la bourgogne, avec des nuances de roses fanées, de fruits confits au rhum.

En bouche, la différence avec les standards actuels de l'oenologie est patente.
Bien entendu, à bientôt 16 ans d'âge, les tannins sont parfaitement fondus et la sensation première est la légèreté avec une matière presque ténue.
Ce vin désoriente complètement, est-il grand (mais avec d'autres critères d'appréciation) ou tout simplement bon ?
La longueur en bouche ne se juge pas comme d'habitude, il reste quelque chose comme la persistance aromatique que laisse parfois un cognac. Un fait est certain, vous n'aurez pas la langue noire pendant 3 jours !:D

Au moment du repas, cela faisait une heure que la bouteille était ouverte et j'ai eu une petite inquiétude en servant un nouveau verre car cette fois-ci, le nez était tout autre, terreux, vieux dans le mauvais sens du terme. Puis après quelques minutes, le vin a retrouvé ses caractéristiques premières. Je ne sais donc pas si un carafage lui aurait été profitable.

Au final, la dégustation d'un tel vin est presque une expérience "d'archéologie" oenologique; monsieur Boyer a raison de continuer à produire son cru avec des méthodes ancestrales, il nous démontre ce que pouvait être un bon vin de Bordeaux il y a plus de cent ans. Les goûts changent, certes, mais nous continuons pourtant à aimer des oeuvres d'art vieilles de plusieurs siècles, alors pourquoi ne pas essayer, parfois, de nous "débarrasser" de nos repères gustatifs habituels afin de redécouvrir une autre approche du vin.

Cordialement

Philippe
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Philippe,

Quel magnifique compte-rendu!
Il se lit et se relit avec plaisir:)

Merci beaucoup...

cordialement,
Thierry
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Superbe commentaire , vous comprendrez pourquoi je me plonge tous les jours sur mes roses anciennes ...
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

"Est-il grand ou tout simplement bon ?"

Si JP Boyer devait répondre à cette question, je pense -très humblement, pour l'avoir cotoyer quelques moments et commencer à comprendre sa 'philosophie bachique'- que le terme de "grand" ne lui conviendrait pas, mais alors, pas du tout !!!
Pour être trivial, il en a rien à faire (je reste poli...) que son vin soit grand, majestueux, le meilleur, le plus ou le moins...
A la rigueur, il ferait sien l'adage de Mr Dubosq (de haut marbuzet) qui dit : "peu importe que mon vin soit le meilleur, pourvu qu'il soit le préféré".
En revanche, si ce Bel air marquis d'aligre vous a procuré du plaisir lors du repas; s''il vous a interloqué ou surpris; bref, s'il ne vous a pas laissé indifférent, et que vous ne le considérez pas comme ses pairs actuels, alors ce grand monsieur sera heureux.

franck.

ps : ne voyez aucune outrecuidance dans mon intervention, mais Mr Boyer n'aura jamais internet et ne pourra jamais intervenir ou expliquer quoi que ce soit sur son vin via ce canal.Néanmoins, pour avoir eu la chance et le bonheur de partager quelques heures avec lui, il est aisé d'imaginer ses réponses.
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Pour ceux qui souhaitent se procurer du Ch. Bel Air Marquis d'Aligre, la maison du Vin de Margaux en vend (sur 2 ou 3 millésimes anciens) au prix de la propriété. Ainsi que quelques cavistes, à Margaux également. A titre d'exemple, des millésimes comme 83, 86 ou 89 valent sur place environ 25 euros, ce qui est modique en comparaison avec d'autres crus bourgeois ou classés des mêmes années.
Bien à vous

PEIO
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

On va commencer à croire que je suis de la famille Boyer, mais bon...
Bu hier soir un B.A.M.A 1985.
Commencé à l'apéro et prévu pour un aloyau sur sarment (classique...) ...qui n'a malheureusement jamais vu la couleur du vin qui lui était destiné, et pour cause :
Le nez dégage un parfum envoutant de vieille rose, de noyau de cerise.
En bouche ça titille la perfection (si tant est que cela puisse exister!), avec un velouté exquis, une trame tannique d'une fabuleuse douceur; le palais est tapissé de sensations florales, ( j'ai l'image de pétales de roses venant choir délicatement par terre).
La finale est aussi longue que caressante.
Bref, un vin bu, je pense, à son optimum et pour lui-même (tant pis pour l'aloyau qui s'est consolé avec un pitoyable Palmer 86!).
La bouteille a été achetée au chateau.
C'est vraisemblablement une sorte de quintessence de finesse et de féminité margalaise.
On est loin de la course à la concentration et à la puissance, et on a cette impression que, finalement, la finesse et la classe naturelle justement comprise par le vigneron l'emporteront toujours au final...
Franck.
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4847
  • Remerciements reçus 245

dfried a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Bel Air Marquis d'Aligre 2000 :

C'est la 1ère fois que je goûte ce Margaux aussi traditionaliste que contesté semble-t-il.
Le bouchon est étrangement déjà assez imbibé chez ce vin jeune, mais le nectar semble en bonne condition.

Robe :
D'un rouge carmin soutenu, légèrement clair.

Nez :
Fermé puis offrant petit à petit des effluves de rose, de cerise noire, de mûre et une pointe alcoolisée. Le nez se complexifie à mesure que le vin s'ouvre dans le verre. La sensation d'alcool se fond alors au profit de fruits noirs sucrés et d'un brin de tabac avec toujours cette sensation fleurie aérienne.

Bouche :
Dans un premier temps assez désarçonnante. Des saveurs légères, très subtiles et difficilement isolables, agréablement fondues. Le vin glisse sur la langue sans pour autant emplir la bouche. Mais ce n'est pas étroit, c'est fin, plutôt bon et effectivement comme l'indiquent des commentaires précédents loin de l'ampleur des vins usuels. Pour autant il reste pour l'instant moins suave, moins velouté qu'un Palmer moderne par exemple, tout en offrant une douceur indéfinissable et une pointe tannique très agréable (un poil légèrement asséchante sur le bout de la langue).

Je laisse le vin s'ouvrir 1 heure 1/2 dans les verres >
Le vin est plus ample avec un fort arôme de cerise en entrée de bouche, rehaussé par une pointe mentholée et tannique. Cette pointe tannique est assez présente bien que moins asséchante; le fond alcooleux discret est présent aussi, ce qui me laisse à penser que le vin a besoin de bien plus de temps pour s'exprimer. Les saveurs restent douces malgré tout.

Au bout de 3 heures >
Le vin est plus fondu, rond et plus du tout asséchant. Le nez a évolué également. Il est plus harmonieux et légèrement confit. Une trame de pétale de fleur, cerise et autres petits fruits rouges apporte une finesse délectable.

C'est vraiment un vin très agréable et subtil qui devrait être goûté au moins une fois (et après carafage). Je pense qu'il s'améliorera encore après une bonne garde. Son velouté original contrebalance pour moi ses "petits défauts" nés de son côté rustique inhabituel et son manque de punch aromatique que l'on cherche parfois auprès des meilleurs nectars contemporains.

Cordialement,
dfried
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 614
  • Remerciements reçus 0

Frédéric a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Pour faire contrepoint aux nombreux éloges, notamment sur les millésimes anciens, j'ai goûté il y a un an un 1966 qui était complètement cuit. Une certaine élégance, certes, mais plat, sans ressort, sans vie... son apogée probablement dépassé depuis bien longtemps. Un mauvais rapport Q/P pour cette bouteille. Je n'ai pas eu l'occasion d'y revenir depuis.
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4847
  • Remerciements reçus 245

dfried a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Je suis tout à fait près à le croire Frédéric d'autant que je n'ai l'expérience que de cette unique et récente bouteille.
Aussi par le fait que ce vin m'a vraiment paru surprenant, donc à la qualité des millésimes et à leur vieillissement peu prévisibles pour moi.

Mais je trouve encore une fois que cela vaut la peine d'essayer (sur des millésimes plus récents ;)).

Cordialement,
dfried
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Bonsoir,
je vous ai lu....les commentaires et les descriptions que vous partagez sont de vrais morceaux d'anthologie. J'ai eu le sentiment d'en déguster quelques gouttes. Il ne me reste plus qu'à en dénicher un flacon...
Cordialement
Frédéric
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4847
  • Remerciements reçus 245

dfried a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Tu peux en trouver sur le site d'Eric Reppert souvent évoqué sur le forum.

Cordialement,
dfried
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Merci de ce conseil. Un site étonnant. Je vais me procurer ladite bouteille... Et espère bientôt pouvoir vous en parler.
Cordialement
Frédéric
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Bel Air Marquis d’Aligre 1966 : 16/20 - fév 2006
n vin de caractère, qui a conservé une belle présence fraîche.
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Laurent,

Mon père a encore une bouteille de 1982,en as-tu l'expérience?
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 393
  • Remerciements reçus 6

Laurent2 a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Je n'ai pas l'expérience du 82, mais j'ai ouvert récemment une de 73 (millésime pourtant réputé difficile) et elle était excellente, et une de 78 qui était plus qu'excellente.

Pour le 82, je recommanderais un carafage d'au moins 2 heures

Laurent
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1319
  • Remerciements reçus 1

aidan a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

J'ai quelques 1995 en cave, j'en ai bu à quelques reprises mais il mérite vraiment un long carafage actuellement.
La premiere bouteille m'avait déçu à l'ouverture mais après 3 heures il devenait magnifique, vraiment très typé et curieux.

Je vais attendre quelque peu les dernières...;)

Cordialement

"Les préjugés sont fréquents chez les amateurs de vin. Mais prenez garde, un préjugé n'est rien
d'autre qu'une erreur qui a pris racine" (Anonyme)
Sébastien
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Non, le seul millésime bu est 1966 !
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Bonsoir,
Bu enfin un Bel Air Marquis d'Aligre, millésime 1985.
Un très bon Margaux. Une belle robe évoluée, dans les bruns. Au nez, des senteurs de terre, de cuir, de sous-bois. Le bouquet s'étoffe avec l'aération (les notes de réduction s'estompent). En bouche, des tannins très fondus, des arômes de prune, une matière fine qui ne flanche jamais, une finale persistante relevée par des épices douces (canelle, menthe, réglisse), une texture soyeuse, presque lactée. J'ai vraiment aimé, le vin est très fondu mais garde une structure très nette.
Cordialement
Frédéric
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 0

Nidal H a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Bel air Marquis d’Aligre 1996

Le déclin, dans la durée !

Si ça ne tenait qu’à moi, je ne lui aurais trouvé que des vertus !
Original, insolite, de caractère, hors du temps, très particulier…etc.

Le défaut originel (et original !) de ce vin vient de ce caractère omni présent d’un vin essoufflé, sur le déclin, vieux, fatigué, sentant la veille cave, avec un bouquet et une bouche très évolués (secondaire, voire tertiaire).

Et pourtant !
Ce n’est pas la complexité ni la multitude d’arômes et de parfums qui lui manquent :

- Herbes aromatiques : Tilleul, verveine, citronnelle, laurier, aneth, fenouil, .eucalyptus
- Végétal Herbacé : Thé, artichaut, herbe fraîchement coupée, foin, asperge, poivron vert, céleri…
- Sous-bois : cèpe, champignon de Paris, morille, mousse d’arbre, cave humide, terre mouillée…
- Epices : Poivre blanc, poivre rouge, anis, safran, clous de girofle …
- Fleurs : géranium, camomille, rose, lavande, bergamote, acacia…

Un 1996, rive gauche, très fin, très souple, arrivé à maturité avec ses tanins arrondis et ses bouquets secondaires et tertiaires ouverts et complexes.

Seul grand défaut : Il donne une impression de grand déclin. Impression contredite par une nouvelle dégustation (24 heures après, bouteille non rebouchée !), un vin ayant gagné de l’étoffe, ne perdant rien de ses vertus aromatiques…..mais vieux quand même !

Je le verrais bien sur une cuisine végétarienne…et encore, ça ferait trop d’ingrédients… !

Plutôt à déguster pour lui-même à la place d’un cocktail de légumes, mais avec alcool !

J’espère avoir d’autres sensations avec ce même cru mais sur deux autres bouteilles 2000 que j’ai en cave.

Nidal
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1164

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Nidal,

Qu'entends-tu par "une bouche aux arômes évolués, secondaires, voire tertiaires" ? Les arômes secondaires sont pour moi les arômes qui se développent dans le processus de fermentation, et les arômes qui apparaissent à l'évolution sont les arômes tertiaires.

cordialement

Yves

Yves Zermatten
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Yves,

J'avais été surpris, comme toi, par ce "avec un bouquet et une bouche très évolués (secondaire, voire tertiaire)".

Je n'avais pas osé poser la question.... ;)

Amitiés,
Thierry
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Et moi je dis que le type qui est capable de déceler 31 arômes différents dans un même vin mérite le respect ! ::o

Luc
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Heureusement , notre ami Nidal a oublié les notes d'écurie , de basse-cour 8-)
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 0

Nidal H a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Je vais oser une réponse, alors!

Lors d'un stage effectué en début d'année (2006). Stage dispensé par un Sommelier (de talent!), on nous a enseigné que la classification des arômes n'est pas académique car les sommeliers et les oenologues ont un langage "classification" différent.

1- De part leurs fonctions, les oenologues analysent essentiellement les vins avant la mise en bouteille et classent les arômes comme suit:
Les arômes primaires (ou variétaux): arômes liés à la nature du cépage.
Les arômes secondaires : arômes issus de la fermentation (transformation des molécules du raisin par des micro-organismes fermentaires). La transformation du sucre en alcool s'accompagne d'une chaîne de réactions enzymatiques qui modifie l'apport aromatique initial (arômes primaires et le multiplie.
Les arômes tertiaires: arômes d'élevage et de vieillissement d'où un remaniement des esters* et une apparition de molécules plus complexes.

2- Les sommeliers, quant à eux, classent les arômes lorsque le vin est embouteillé, c'est ce mode d'analyse qui a été choisi par moi.(qui, je le précise, ne goûte les les vins qu'une fois en bouteille!)
Les arômes fermentaires: arômes de vin très jeune, récemment embouteillé. Perception de gaz carbonique, d'acidité volatile, d'oxydation fermentaire, de réduction, de soufre...
Les arômes primaires: arômes simples de premières années (temps variable en fonction des vins). Période d'apparition des esters légers et lourds (arômes simples).
Les arômes secondaires: arômes complexes. Plénitude du vin. Période d'affinage des arômes (fixation de certains arômes par les poly phénols que l'on trouve dans les tanins).
Les arômes tertiaires (le bouquet): arômes complexes évolutifs. Remaniement des esters avec apparition de molécules complexes. Le vin est à son apogée et évoluera vers des arômes rancios (madérisation) en passant par des arômes "tertiaires" comme l'humus, le sous-bois, la feuille mouillée, les champignons, le cuir...

* Ester: composé résultant de l'action d'un acide carboxylique (acide organique) sur un alcool ou un phénol avec élimination d'eau.

Je viens à ce sujet de consulter l'ouvrage D'Enrico Bernardo, "Savoir goûter le vin", il semblerait (c'est même une certitude!) que ce charmant Monsieur se rallie à cette thèse en considérant que "le vin dévoile un bouquet primaire, secondaire ou tertiaire qui caractérise une phase de jeunesse, de maturité ou de vieillissement".

Nidal

P.S.: Luc, tu ne l'as peut être pas bien remarqué, mais ce compte rendu de dégustation a été écrit avec un léger accent marseillais !...(c'était le piège !)
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • chevalier2
  • Portrait de chevalier2
  • Visiteur

chevalier2 a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Comme quoi il ne faut pas hesiter à poser des questions !
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1164

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Nidal

Je n'avais jamais entendu parler de ce classement des arômes par les sommeliers, qui me surprend un peu. Peux-tu nous en dire plus, dans un thread séparé si possible ?

merci

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 0

gregvin a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

personnellement, j ai eu cet aprés midi le marqui himself au teléphone..vraiment c'est un personnage extraordianaire.
Quoiqu il en soit j ai fait l acquisition de kk bouteilles, 1985, 1995 et 2000...je n'aime pas trop les standards, je pense donc que ce vin, je vais l'aimer.
En tt cas, mr Boyer, m'a vraiment captivé pendant cette longue discussion..
:)
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1164

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

gregvin écrivait:

je n'aime pas trop les standards, je pense donc que ce vin, je
vais l'aimer.


Exemple flagrant d'approche "idéologique" de la dégustation d'un vin. Au moins, ceux qui aiment les "standards" boivent du vin, pas des idées ;)

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1147
  • Remerciements reçus 1320

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Gregvin,
pour te simplifier la dégustation n'oublie pas que BAMA est un grand standard du non-standard (:D

En tout cas, ce qui est standard si tu veux en profiter, c'est 4 à 6 heures de carafage, ou une ouverture la veille pour le lendemain.

Jean-Paul

Jean-Paul
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1164

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Bel Air Marquis d'Aligre

effectivement, mais en matière de non-standards types, il y a pire ;)

Yves Zermatten
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck