Nous avons 2701 invités et 71 inscrits en ligne

Château Bel Air Marquis d'Aligre, Margaux

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

C'est l'impression que j'ai eue en intégrant le fait que c'est un vin qui a 47 ans, donc forcément en évocation.
Par ailleurs cette impression pouvait provenir du déséquilibre qui m'a gêné.
Mais si tu me dis que je n'aurais pas dû le ressentir, tu as sans doute raison.

Cordialement,
François Audouze
13 Avr 2013 22:36 #361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Château Bel Air Marquis d'Aligre 1966


Cordialement,
François Audouze
13 Avr 2013 22:37 #362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19394
  • Remerciements reçus 2929

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Mais si tu me dis que je n'aurais pas dû le ressentir, tu as sans doute raison.

J'ai écrit cela comme ça ? Je suis juste étonné qu'un vin qui n'a pas vu le bois puisse sembler tannique.

Ceci dit, mieux vaut tannique que t'amer
Michel
13 Avr 2013 22:40 #363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Je suis juste étonné qu'un vin qui n'a pas vu le bois puisse sembler tannique.

Pourquoi ?

Luc
13 Avr 2013 22:42 #364

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

les anglais boivent leur thé avec du Brie. Pourquoi ?

parce que le Brie est tannique et le tea est tannique
D'ailleurs le brie coule comme le tea tannique.
Et le Bel Air est beau tannique, ce qui justifie mon impression. ;)

Cordialement,
François Audouze
14 Avr 2013 00:23 #365

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19394
  • Remerciements reçus 2929

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Je suis juste étonné qu'un vin qui n'a pas vu le bois puisse sembler tannique.

Pourquoi ?

J'ai pris un raccourci hasardeux, je complète :

Je suis étonné qu'un vin qui n'a pas vu le bois, qui n'est pas extrait, qui est issu de raisins éraflés, puisse sembler tannique.
Michel
14 Avr 2013 07:36 #366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2814
  • Remerciements reçus 458

Réponse de Benji sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Hello Michel,
une bonne partie des tanins viennent des pépins. Tout dépend alors de ce que l'on entend par "pas extrait", tout vin rouge est extrait sinon il n'y aurait pas de couleur, peu de stabilité...
Certes, un vin peu extrait est, toutes choses égales par ailleurs, moins tanique s'un vin très extrait. Mais bon, des vins qui ne voient pas le bois semblent parfois boisés, alors au niveau des tanins...
A très bientôt
Benji
Benji
14 Avr 2013 10:02 #367

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19394
  • Remerciements reçus 2929

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

une bonne partie des tanins viennent des pépins.

Et tu ne savais pas chez BAMA, on épépine les raisins ? :D
Michel
14 Avr 2013 10:31 #368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8183
  • Remerciements reçus 729

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

on épépépine et on dépiauce aussi :D
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
14 Avr 2013 11:59 #369

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet petite verticale de Bel Air Marquis d'Aligre

petite verticale de Margaux, Bel Air Marquis d'Aligre

J'ai eu la chance de goûter ces vins lors d'une dégustation très intéressante.

Voici simplement mes impressions à posteriori, sans prises de notes:

2004: nez agréable, fruité. Bouche assez fluide, et manquant de longueur.

2003: vin très agréable, sur le fruit, la fleur, assez rond, très digeste et agréable dès maintenant.

2000: un beau vin encore très très jeune. On sent une grande concentration, avec un vin qui en a beaucoup sous la pédale. Ce n'est pas le plus agréable dans l'immédiat, mais c'est sûr, il ira loin.

1999: une belle surprise. Moins de concentration que le 2000, mais un vin équilibré, excellent à présent.

1998: dans un style très différent du 1999, avec plus de concentration. Le vin est plus acide, et peut-être moins flatteur. En revanche, j'aime bien ce style de vin qu'on imagine volontiers avec une belle côte de bœuf....

1996: assez proche du style du 98, avec plus de matière et de profondeur. Un vin a attendre à mon avis, mais qui devrait être superbe.

1995 enfin: une belle synthèse de ces différents millésimes, avec un peu des qualités de tous les vins précédents. Le vin commence à être légèrement évolué. Il est un peu moins dense et concentré que le 2000, mais quand même ! Les arômes de fruit, de fleur, de café, chocolat... Je lui trouve également le côté assez "pulpeux" du 2003. Bref, une très belle bouteille, qui a probablement de nombreuses très belles années devant elle.

C'était pour moi une découverte de ce domaine à propos duquel j'avais lu beaucoup de choses, et je dois dire que je n'ai pas été du tout déçu. J'ai trouvé les millésimes assez différents les uns des autres, avec bien entendu des points communs. Néanmoins ces différences rendent à mon sens ces vins très intéressants.

mon classement des vins à boire actuellement: 1995-2003-1999

mon classement des vins à boire dans les années à venir: 2000-1995-1996

Eric
17 Avr 2013 11:14 #370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 741
  • Remerciements reçus 112

Réponse de alain_vin sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1996

Bu le we dernier, à la base prévu pour du magret de canard, mais on avait tellement de doutes sur la bouteille qu'on a dû en descendre la moitié en essayant de savoir s'il y avait un problème.

Le bouchon était complètement imbibé, avec de la moisissure une fois la capsule enlevée. Il sort cependant assez facilement et en un seul morceau.
A l'ouverture, le nez et la bouche sont donc bizarres, pas clairs, on se demande s'il y a un problème.
Après 30min, cela va un peu mieux, mais ça manque cruellement de corps.
Après 1h, c'est encore mieux, mais ça n'apporte pas beaucoup de plaisir quand même. Il n'y a que le fond de la bouteille qui nous fasse dire "peut-être que ?". J'ai souvent peur de trop aérer les vins un peu vieux, mais là ça a peut-être été le contraire.

Problème de bouteille ou mauvaises conditions de dégustation ? Il m'en reste une bouteille, à voir donc. En tt cas en l'état je ne retrouve pas les commentaires positifs évoqués dans les CR précédents.

Alain
17 Avr 2013 17:45 #371

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1996

Bonsoir Alain,

sans être un spécialiste du domaine, je crois qu'il faut aérer ces vins longtemps à l'avance, y compris les vieux BAMA. J'ai bu le 96 la semaine dernière, ouvert la veille, et carafé le matin pour le soir. Il était superbe ...

cordialement

Eric
17 Avr 2013 18:47 #372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 741
  • Remerciements reçus 112

Réponse de alain_vin sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1996

Ah oui effectivement, sacrée aération ! :) Je n'aurais pas pensé... Bon à savoir pour la prochaine fois en tt cas, merci !

Alain
17 Avr 2013 19:03 #373

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5882
  • Remerciements reçus 1019

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Bel Air Marquis d'Aligre, Margaux 1995

CR: Bel Air Marquis d'Aligre, Margaux 1995

[size=x-small]Première rencontre avec ce domaine, bu sur trois jours, c'est le deuxième jour que le vin c'est le mieux présenté (et ça tombe bien c'est ce jour là que j'en ai bu le plus ;) )[/size]

Le 1er jour.
Bouchon imbibé sur un petit tiers. Après épaulage et repos de quatre heures à 16° je me sers un verre.
Robe grenat. le nez m'évoque les "vieux" bordeaux de mon oncle , bouche un peu austère et rétro poivronné (plus vert que rouge). A demain Petit Bordeaux.

2eme jour.
Nez fin et complexe, toujours ce côté "vieux" bordeaux (sous bois/cuir?) mais avec plus de fruit, kirsh, pruneaux, la boite à cigare, agréable et discrète note florale.
La bouche se présente en demi corps, la matière est caressante: c'est adorable.
Belle allonge qui porte ses beaux arômes.Vin délicat.
Dommage en fin de bouche les tannins "collent" un peu aux muqueuses.

3em jour.
Le nez est plus sur les fruits cuits, le vin se décharne un peu en bouche.

Bilan.
Difficile de prendre son pied avec des vins qui commencent à être évolués quand on boit tout au long de l'année des vins sur le fruits, ou de moins de 10 ans. Encore plus difficile face à un margaux, quand on boit cinq bordeaux par an. B)-
Ceci dit, ce vin m'a bien plu et vu son prix y a vraiment pas de quoi se priver.
JB
29 Avr 2013 10:06 #374

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527

Réponse de bertou sur le sujet CR: Château Bel Air Marquis d'Aligre 1976

Bouchon en très bon état, imbibé au quart.

CR: Château Bel Air Marquis d'Aligre 1976
Robe évoluée sur des tons bruns.
Nez évolué sur des fruits secs, pruneau, cuir, humus, fourrure. Notes de kirsch et de tabac à l'aération. C'est sympa comme nez mais il manque du relief et de la profondeur.
En bouche, le vin est moyennement puissant, fin, l'attaque joue sur le registre de la finesse. Sensation mûre. Les tanins s'imposent assez rapidement et sont un peu agressif par rapport au soyeux de l'attaque. Léger décalage. Longueur bien.
Bien.

Pas un grand moment d'émotion mais un certain plaisir.
21 Mai 2013 09:07 #375

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre "défendu d'en laisser"

Bel Air Marquis d'Aligre "défendu d'en laisser"

J'ai été contacté il y a quelques temps à propos d'un travail de recherche historique sur l'ensemble des crus classés de Saint-Emilion et plus précisément d'un Grand-Corbin blanc de 1924 par Sylvain Torchet, que je n'ai pas l'honneur de connaître autrement que par des échanges de mails.

Cette fois, Sylvain Torchet s'intéresse aux historiques des crus bourgeois de 1932 et m'a contacté à propos de la bouteille du château Bel-Air marquis d'Aligre dont j'ai mis plusieurs photos sur mon blog et sur LPV, comme l'a fait le LPVien "marat".
Sylvain Torchet m'envoie ce texte très intéressant :

L'histoire de cette bouteille est la suivante : Le marquis Étienne Jean François d'Aligre (1770-1847) réservait la production du château Bel-Air uniquement pour son usage personnel.
De 1825 à 1847, il a fait fabriquer des bouteilles portant son nom et cette mention Défendu d'en laisser, il s'agit d'une des premières bouteilles de forme bordelaises (celles de Latour de la fin du 18ème sont larges d'épaules).
Ces bouteilles furent stockées au domaine et dans son hôtel particulier de la rue d'Anjou-Saint-Honoré.
Après son décès, son gendre Michel Marie de POMEREU (1779-1863) et/ou son petit fils, Étienne-Marie-Charles de Pomereu-d'Aligre (1813-1889), marquis de Riceys et marquis d'Aligre, héritier du marquis d'Aligre bénéficiant du titre par une ordonnance du 21 décembre 1825, ont perpétué cette tradition en faisant inscrire le nom de Pomereu d'Aligre sur les bouteilles suivantes.
Il a donc existé un nombre important de ces bouteilles et la production a pu continuer au moins jusqu'en 1889 et le décès de l'héritier du marquis d'Aligre, voir 1897.

Il existe une histoire sur la diffusion de ces bouteilles que beaucoup d'auteurs ont repris à partir d'un texte paru dans Le Monde Illustré de 1857.
Quelqu'un sur la passion du vin avait repris le texte suivant qui n'est pas la copie exacte du texte original mais s'en approche :
“On l’appelle le Margaux défendu. Pourquoi défendu? L’affaire va vous être expliquée. Les bouteilles qui le contiennent ont été fondues expressément en verre olive, forme bordelaise, et l’épaule est flanquée de deux médaillons en haut relief et opposés. Sur l’un on lit : Margaux Bel-Air Marquis d’Aligre et sur l’autre dans un feston, cet ordre impératif et excessivement agréable à recevoir : "Défendu d’en Laisser".
Vous voyez maintenant d’où vient ce nom, ce surnom, ce défendu. Le marquis d’Aligre, alors qu’il était propriétaire du Château de Bel-Air en plein cru Margaux, ne souffrait point que ce vin allât dans le commerce. Tout entrait dans ses caves et n’en ressortait que pour la table, ou pour quelques cadeaux de loin en loin. A sa mort, deux amateurs qui connaissaient et appréciaient cette liqueur exquise, se disputèrent ce qui restait dans les catacombes de l’hôtel célèbre de la rue d’Anjou : l’un était M. Frédéric Gaillardat, dont le nom est inséparable du plus grand succès dramatique de notre temps (La Tour de Nesles), aujourd’hui écrivain politique de premier ordre et amateur de vins rares, pour les offrir à ses amis. L’autre acquéreur était le Comte d’Ignenville, mort l’an dernier en laissant une petite cave de trois mille bouteilles ! Ses bouteilles de château Aligre furent partagées par un agent d’une grande maison bordelaise entre deux restaurateurs.
A la mort du marquis, le Château de Bel-Air a été acheté par M. Viguerie, banquier et président du tribunal de commerce de Toulouse. Il paraît que cet heureux propriétaire suit l’égoïste tradition du marquis et ne vend pas son vin! Chez lui il n’est pas défendu d’en laisser, il est défendu d’en prendre ! Les deux restaurateurs, quant à eux, avouent n’en avoir plus que trente trois bouteilles… le reste est dans la cave à porte de fer de M. Frédéric Gaillardat. Quelqu’un, un spéculateur, qui a su l’affaire, a essayé d’obtenir les fameuses bouteilles vides du vin incomparable, évidemment pour les remplir d’un autre vin de choix et profiter frauduleusement de la tradition d’Aligre et des légendes du verre. Mais l’honorable écrivain informé de la tentative, fait briser toutes les bouteilles à mesure que son hospitalité les épuise, étendant ainsi la curieuse inscription, non pas seulement au délicieux contenu, mais au contenant même. Une de ces bouteilles authentiquement pleine, sera donc sous peu une curiosité digne d’un musée.”
Malheureusement, je ne peux confirmer l'exactitude des informations portées et citées un peu partout.
Tout d'abord, je n'ai pas réussi à retrouver de comte d'Ignenville (ou avec un nom approchant) mais surtout le château Bel-Air est resté la propriété de la famille du marquis d'Aligre au moins jusqu'en 1897, année où le domaine serait devenu la propriété d'Ernest Rosset. Nulle part, on ne trouve trace d'un Joseph Viguerie dans les livres consacrés au vin de cette période.


La fiche historique sera disponible sur le site de Sylvain Torchet en septembre. Je donnerai le lien

Photos sur mon blog à
PHOTO
PHOTO

sur LPV une discussion a commencé il y a quelques pages par ce message :
DEFENDU

Cordialement,
François Audouze
12 Juil 2013 23:24 #376

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763
Le site de Sylvain Torchet est le très documenté abcduvin .
Eric
Mon blog
12 Juil 2013 23:56 #377

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11984
  • Remerciements reçus 2073

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre "défendu d'en laisser"

Certains il y a deux ans,avec en grosse partie ce même texte,parlaient du "Monde illustré" de 1858! :D

chez Francis

jlj
13 Juil 2013 11:23 #378

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre "défendu d'en laisser"

Merci du lien (tu)
ça montre que les sources sont concordantes.

Cordialement,
François Audouze
13 Juil 2013 15:30 #379

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 469
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jla sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Jean-Pierre Boyer aurait bien aimé conserver ces mentions sur ses bouteilles "contemporaines" mais le coût de fabrication de tels flacons l'en a dissuadé. Dommage !
Il me semblait qu'il ne restait que des bouteilles vides mentionnant "défendu d'en laisser"; vous devriez contacter Jean-Pierre Boyer pour en parler et éventuellement en boire une avec lui car je ne suis pas persuadé qu'il lui en reste; c'est un personnage très attachant dont le permier millésime est 54, je crois. Prévoir par contre une ou deux heures car il est intarissable sur à peu près tout.
14 Juil 2013 08:49 #380

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 270
  • Remerciements reçus 64

Réponse de Ange Gabriel sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1996

Bel Air Marquis d'Aligre 1996

Nez sur le pruneau, la cerise confite, en bouche c'est très soyeux, assez droit, sur des notes de fruits un peu compotés, longueur moyenne, le vin fait sont âge.
A l'aveugle l'ami à qui je l'ai servi, l'a placé en Bourgogne, mais je crois que j'aurais fait pareil, sur cette bouteille en tout cas. Un vin très plaisant, mais qu'on à un peu de mal à cerner.

Joël
03 Aoû 2013 16:50 #381

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 3

Réponse de OG sur le sujet Bel Air Marquis d'Aligre 1995

Bonsoir

Bouteille ouverte 5 heures avant, non carafée et dégustée sur une salade au compté Magets de canard séchés, sauce au vinaigre balsamique.
Couleur rouge sombre, texture trouble, voir opaque. Nez assez monolithique entre le vieux bois et les fleurs fanées. En bouche le vin a l'air en place , sur les fruits rouges confiturés à l'alcool, le vieux bois, le cèdre et une finale légèrement asséchante. Pas mal, mais peut être pas l'accord idéal, en tous cas, sur cet accord on est assez éloigné de la finesse légendaire de Margaux.

Bien cordialement

Olivier
Bien cordialement
Olivier
24 Nov 2013 22:03 #382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1995

on est assez éloigné de la finesse légendaire de Margaux.

Je ne pensais pas que cette légende circulait encore... 8-)

L'ouvrir à l'avance ne suffit pas. Il aurait mieux fallu le carafer durant ces 5 heures.
Eric
Mon blog
24 Nov 2013 22:19 #383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8183
  • Remerciements reçus 729

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1995

et pourtant... sur issa, et brane cantenac ce terme est très loin d'être galvaudé ainsi que sur pas mal de non classés non ?
sur BAMA 95 j'ai cessé d'y croire voyant les bouchons tous morts ou presque et les niveaux bas goulot trop souvent légion...
très souvent j'ai vu des 95 bien plus évoluée que des 70 ou même 64 (que je n'ai gouté qu'une seule fois sur un fond de verre pourtant...)
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
24 Nov 2013 22:52 #384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre 1995

Je me rappelle d'une dégustation-conférence au Salon des grands vins animée par Philippe Mauranges (il y a une dizaine d'années) qui expliquait que l'origine de la "finesse margalaise" (euphémisme de dilution) provenait des rendements généreux des années 60-70.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de Margaux fins, mais il n'y a pas de raison qu'ils le soient plus que Talbot (Saint-Julien) ou Batailley (Pauillac).
Eric
Mon blog
24 Nov 2013 23:02 #385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8183
  • Remerciements reçus 729

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

pourtant batailley la finesse...
il est clair que le sol joue un role prépondérant au style du vin, mais le style de vinif avant tout (je pense à l'extraction essentiellement)
attention aux raccourcis pris par certains pros qui t'expliquent que c'est forcément mieux maintenant, pour expliquer que ce qu'ils font est forcément mieux parce qu'ils maitrisent mieux, et je n'ai pas besoin de remonter aux années 70 ou certains vins manquaient de quelque chose en milieu de bouche, nous sommes d'accord
le fait est qu'il y a plus de vins dits "fins" sur margaux que dans les autres appellations et ce n'est pas/plus de la dilution, la dilution se traduit par un creux en milieu de bouche et/ou finale courte, or sur les vins que je te cite, rien de tout ça
mais lors d'une dégust marathon et si tu mets des vins dits "puissants" ceux ci ressortiront grâce à leur côté facile, mais sont-ce que l'on préfère à table ? pour ma part non
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
25 Nov 2013 07:02 #386

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

il est clair que le sol joue un role prépondérant au style du vin, mais le style de vinif avant tout (je pense à l'extraction essentiellement)

A ce sujet, Paul Pontallier avait dit un truc intéressant. Pour lui, le terroir de Margaux était le plus puissant du Médoc. Ce qui incitait les propriétés à y aller mollo sur les extractions sous peine de faire des vins ne collant pas avec l'image de l'appellation.

Dans le style fin, j'aime beaucoup Rauzan-Ségla et Malescot St Exupéry.

Pour en revenir à BAMA, il est sur secteur froid, gélif, argileux, qui n'est pas forcément idéal en terme de finesse (même si le vin peut être fin du fait d'extraction modérée et du "non apport" des tannins du bois). Le château Margaux qui a des vignes dans le secteur a préféré y planter des raisins blancs (qui apprécient ce côté froid).
Eric
Mon blog
25 Nov 2013 07:18 #387

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 3

Réponse de OG sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Merci Frédéric et Eric

Grace a mon raccourcis sur l'appelation Margaux et grace a vos connaissances, j'ai beaucoup appris sur ce terroir.

Au plaisir de vous relire.

Bien cordialement

Olivier
Bien cordialement
Olivier
25 Nov 2013 07:44 #388

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

j'ai beaucoup appris sur ce terroir

Bon, on recommence depuis le début. Margaux n'est pas un terroir mais une AOC.

B)

Luc
25 Nov 2013 08:01 #389

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 3

Réponse de OG sur le sujet Re: Bel Air Marquis d'Aligre

Luc Javaux écrivait:
> j'ai beaucoup appris sur ce terroir
>
> Bon, on recommence depuis le début. Margaux n'est
> pas un terroir mais une AOC.
>
>
> B)
>
>
> Luc

Oupsss appelez moi Gaston svp :D
Bien cordialement
Olivier
25 Nov 2013 08:09 #390

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck