Nous avons 1028 invités et 42 inscrits en ligne

Repas Restaurant L'équilibre à Balma

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 984

Pins a créé le sujet : Restaurant L'équilibre à Balma (Haute-Garonne)

Restaurant L'équilibre
10 Place de la Libération, 31130 Balma


Christophe
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 984

Pins a répondu au sujet : Restaurant L'équilibre à Balma (Haute-Garonne)

Un Ariègeois à la ville…
Je ne vais pas faire un long discours, juste un petit descriptif d’un très bon moment d’épicurien.
Déjà quelques belles références sur la carte des vins pour un restaurant ouvert depuis un an, mon choix se porte sur un vin blanc (quoi de plus normal qu’un beau chardo pour un Burgundy addict…) et un verre de vin rouge qui accompagnera la viande.

C’est parti…
En amuse-bouche est servi un Gaspacho de concombre et salicornes, c’est frais et les salicornes craquent sous la dent.


CR: Domaine Aegerter – Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Morgeots 2012:
Le nez est fin tout en délicatesse, plaisant sur un grillé subtil, sur la noisette fraiche et du citron confit.
Ce vin tapisse la bouche avec des notes florales, sur les agrumes et la noisette fraiche. L’élevage est discret sur un joli beurrée. Finale longue, très joli vin.


Le tartare de bœuf à la cacahuète avec un velouté froid de Chou-fleur vanille avec son sorbet de roquette est délicieux. La texture grasse du plat se marie à merveille avec la nervosité du Chassagne. Le grillé du vin, le gout de la cacahuète et la fraicheur du sorbet de roquette s’harmonise parfaitement. :jump:


Viens ensuite un cabillaud fondant, makis d'aubergine au Miso, olives et anchois de Collioure marinés, purée d'aubergines. Un plat Japonisant avec un poisson fondant.


L’enchainement des plats est « timé au juste à temps » la volaille fondante, sarrasin torréfié, foie gras de canard poêlé, "salmorejo", girolles et poivron.
J’accompagne ce plat avec un verre de CR: Domaine du Manoir de Carra – Côteaux Bourguignon 2014:
Le nez est friand sur les fruits rouges, cerise fraiche. Joli touché de bouche, pas une grosse matière, mais un fruit expressif et gouleyant.



Le fromage est servi sous une mousse chaude de Brie de Meaux, poivre du Vietnam et chutney de cerises noires. La texture est légère, la cerise et le brie ne font qu’un, les saveurs s’entrelacent…
L’évolution dans le verre du Chassagne sont sur des notes florales, du tilleul, du foin…
Oups, j’ai zappé la photo du fromage. :oops:

En dessert, un Baba citron/verveine, coulis abricot, fruits jaunes et sorbet citron pressé. J’aurai bien marié avec ce plat quelques SR de Loire type Montlouis ou Vouvray…


Un grand merci.
Bonne continuation à toute l’équipe de l’équilibre. Une table ou on se sent bien, et avec un RQP très convenable.
A bientôt

Christophe
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vaudésir, Frisette, jclqu, DaGau, Djcomix

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 984

Pins a répondu au sujet : LPV B.A.C fait son noel à L'équilibre à Balma (Haute-Garonne)


Christophe
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 984

Pins a répondu au sujet : La famille tout en équilibre...

Un repas en famille avec les tontons flingueurs, le bo et la belle-sœur…
Une très jolie table qu’est ce restaurant, avec un professionnalisme exemplaire.
Les vins ont accompagné un repas plein de saveur, très aérien.

Ruinart Blanc de Blancs
Robe pale, bulle fine. Nez frais et charmeur. Fruits blancs, bel équilibre et très fin en bouche. Bu pas assez frais.

Domaine Jacob – Corton Charlemagne 2014 :
Fleurs blanches, cristallin, fin et délicat avec un très bel équilibre. La finale est vive, fraiche et longue.

Domaine Jean-Paul & Benoit Droin – Chablis Grand Cru Les Clos 2013:
En ½ bouteille.
Bien tendu sur les agrumes, le citron, la pierre humide. En finale on retrouve un léger côté iodé. La table part sur un côte de Beaune bien né. Pas assez minéral peut-être…

Domaine Gros Frère & Sœur – Echezeaux 2014:
Nez expressif, cassis, fruits rouges de confiture, une pointe épicé.
Moins gourmande que la précédente bouteille bu. Tout est là mais ça commence à se refermer. La finale est tout de même longue, sur les épices avec une pointe de sécheresse.

Château de Fieuzal 2001:
Nez classe, très complexe, de cèdre, tabac, et de fruits noirs. La bouche est doucereuse, tannins présent mais fondu, ample et complexe.
Très joli vin et d’une jeunesse...

Cru d’Arche-Pugneau 1990:
Liqueur pas très riche, pas dilué, mais la matière est légère. Le vin a mangé ses sucres, j’en attendais un peu plus.

Encore un très beau repas ou Jean-Baptiste et son équipe nous ont ravis.
Bonne continuation à toute l’équipe de l’équilibre. Une superbe table.
A bientôt

Christophe
#4
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, didierv, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, starbuck, leteckel, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 984

Pins a répondu au sujet : Le dernier Album de LPV - Live à Balma enfin dans les B.A.C's après une longue attente !

Soirée du 13/06/2020:
www.lapassionduvin.c...

Christophe
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 984

Pins a répondu au sujet : Repas Restaurant L'équilibre à Balma

Encore un beau repas dans cet établissement de la banlieue Toulousaine: L’équilibre à Balma
Des plats sur mesure préparés par Jean-Baptiste Rivière et son équipe. Bravo également au service en salle qui est d’un grand professionnalisme.

En amuse-bouche: bouillon aux champignons de saison.
CR: Champagne De Telmont Grand Vintage 2005:
Robe sur un doré léger, Bulle vive. Un nez précis sur des notes crayeuses, la bouche est tonique avec une bulle vivace, tonique par son acidité top, des notes oxydatives sur le champignon, un joli champagne.

CR: François Pinon – Vouvray Les Trois Argiles 2015:
Des notes de craie, de poire, de coing exhalent du verre, les sucres ne se ressentent presque pas, la bouche est doucereuse, ample, mais maitrisé par une belle acidité et doté d’une belle énergie.

Entrée: tartare de daurade au citron vert et huile d'olive, caviar de courgettes, mayonnaise aux herbes, mousse au basilic et tuiles de riz soufflées.
Poisson: turbot rôti, salmorejo, tomates cerise et chorizo, émulsion citron vert, padrón farci au chorizo.
Sur l’entrée et le poisson, j’ai ouvert un CR: Domaine Jacqueson – Rully 1er Cru Grésigny 2015:
Robe scintillante, nez ouvert de citron, de chèvrefeuille, des notes crayeuses. La bouche est charnue, notes beurrées, c’est rond et équilibré. Belle précision, et frais. Je m’attendais à beaucoup plus de rondeur, mais ça reste très digeste. Aucune trace de bois.

En attendant la viande, nous avons bu pour lui-même un CR: Pierre Bourée Fils - Gevrey Chambertin - Clos de la Justice 2002:
Robe superbe, d'une intensité surprenante. Le nez exprime un fruit a parfait maturité, mûr et concentré, avec des notes de champignons, un boisé bien intégré. Le vin garde une certaine fraicheur, bonne acidité, belle longueur; vraiment une belle réussite. Du velours.

Viande: canette du Gers, confiture à l'oignon, raisins frais, pesto de roquette et crumble romarin/parmesan.
La cuisson de la canette était top avec sa croute saisie et cette viande fondante. Je voulais essayer ce CR: Domaine Chopin et Fils – Nuits Saint Georges Au bas de Combe 2016 qui ne se livre pas encore mais qui fera une superbe bouteille dans 5-6 ans. Le nez est subtil sur des notes de café, de moka avec cette bouche énergique, avec des tanins denses mais sans aspérités et cette trame de fumée qui porte bien cette bouche. A suivre car il y a un joli jus.

Fromage: Toudeille au lait de brebis, chutney prune
CR: Château des Tours – Côte du Rhône 2015:
Tous les marqueurs habituels sont là, une belle bouteille que tous les convives ont appréciés.

Dessert: granité noix de coco, sorbet citron, biscuit noix de coco et crème fouettée vanille de Madagascar, coulis de mirabelle, crumble coco et mirabelles fraîches.

Le Guiraud 2001 a remplacé un Lafaurie-Peyraguey 2005 poussiéreux, et avec un léger bouchon.
CR: Château Guiraud 2001:
Robe ambré assez foncé avec un nez sur le safran, la mangue, l’orange confite, les épices. Grosse longueur en bouche, avec cette belle acidité qui en fait un vin très digeste. Cette bouteille ira très loin. A garder.

Très beau repas, encore merci à toute l’équipe du restaurant L’équilibre pour ce beau moment.
A très, très bientôt.

Christophe
#6
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nathenri, Vaudésir, Frisette, leteckel, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck