Nous avons 1914 invités et 33 inscrits en ligne

Šuklje - Bela Krajina - Slovénie

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18553
  • Remerciements reçus 2557

Šuklje - Bela Krajina - Slovénie a été créé par Jérôme Pérez

ŠUKLJE



Šuklje
Vinska klet & izletniška kmetija Šuklje
Trnovec 22
8330 Metlika
Tél. (Matija Šuklje - Vignoble) : +386 40 654 575
Tél. (Katja Šuklje - Dégustations et restauration) : +386 40 709 907
Mail : info@suklje. com

suklje.com

Wine Bar Suklje:
Breg 10
1000 Ljubljana
Tél. : +386 68 194 099

* Facebook Wine Bar Suklje




Suklje est un domaine de 7 hectares dans la région de Bela Krajina, au Sud Est de la Slovénie, à la limite de la Croatie.
La région connaît un climat continental où l’influence méditerranéenne est bien présente, avec un effet de piémont marqué, de par sa position géographique et des montagnes proches. Le sol est argilo calcaire, différent de celui de la majorité de la région plus globalement composé de flysch.

Si la Slovénie est en très grande majorité productrice de vins blancs, cette région s’individualise par une plus importante production de vins rouges. Le Modra Frankinja y est roi et sur le domaine Suklje sans doute encore plus qu’ailleurs. Plusieurs cépages blancs coexistent sur le domaine (sauvignon, kerner et riesling) mais les blancs ne représentent que 35 % de la production. Le Bleu de Franconie est l’unique cépage rouge et représente donc les deux tiers de la production du domaine. Du reste, il semble bien que ce cépage soit originaire de Slovénie ( Starjeska).
Il suscite de belles passions en Europe centrale et il est pour les Slovènes une grande fierté : les acteurs de la qualité slovène croient fortement en lui. Pour Guillaume Antalick, c’est un formidable interprète des terroirs dont il est issu.

Si avec les jeunes ce domaine connaît un réel essor, il est cependant issu d’une succession familiale vielle de sept générations depuis 1895. Dès 1990 et le bouleversement historique, le domaine Suklje produit ses propres bouteilles.
Suklje est un bel exemple de la jeunesse de ce pays et de son développement. Sous l’impulsion de la jeune génération, le domaine se développe qualitativement et un bar à vin du même nom est ouvert à Ljubljana. Ce bar à vin est devenu très rapidement le rendez-vous des amateurs de vin de la capitale.
Il faut quand même souligner que de solides compétences existent au sein de cette famille puisque Guillaime Antalick et sa femme, fille de M. Suklje, sont tous les deux docteurs en œnologie.
La force de ce domaine réside bien là : modernité au service d’une tradition et d’un lieu à l’identité forte.
Intelligemment d’ailleurs, la gamme des vins se répartit en trois niveaux, donnant des vins pour des occasions différentes et qui prend bien en compte la diversité et la qualité des terroirs.

Le premier niveau est issu des parcelles de l’ensemble du domaine : ce sont des vins immédiatement accessibles.
Le second niveau est issu de sélections de ces différents terroirs. Ce sont des vins qui sont plus concentrés et dont l’élevage est en partie réalisé en barriques.
Enfin, le troisième niveau est celui des sélections parcellaires sur le terroir le plus qualitatif nommé Plešivica.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, Gibus, bibi64, éricH, Kiravi
08 Aoû 2020 11:42 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18553
  • Remerciements reçus 2557

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Šuklje - Bela Krajina - Slovénie

CR: Les vins de Suklje

Šuklje – Ciao Belo 2018 (6 euros)
Assemblage Kerner*, sauvignon, riesling (50, 30, 20%) : nez complexe et inédit à la fois légèrement terpénique et ayant des notes de fruits secs, d’herbe sèche coupée. C’est net, frais, avec une bouche bien sèche et une finale sur de légers amers. Bien et sans souci.

Šuklje- Belo 140 2017 (12 euros)
Assemblage Kerner*, riesling (85,15%). Le Kerner étant élevé en pièces d’acacia de 300 et 500 l et le riesling en cuves.
Joli nez élégant à la fois floral et légèrement boisé : c’est délicat. La bouche est en deux temps, offrant un joli confort soyeux avec des saveurs de fruits blancs pour terminer sur une longue finale très tonique. C’est très bon.

Šuklje – Lozice 2018 : (18 euros)
Sélection parcellaire de sauvignon issue du lieu-dit Plesivica. Elevage barriques de deux à trois millésimes.
Nez toasté et fruit jaune. Bouche au style bordelais, encore sur le bois pour mon goût avec sans doute dans ce millésime un léger déficit de fraîcheur. A revoir.

Šuklje – Šuklje 2018 : (7 euros)
Modra Frankinja avec des raisins issus de tout le domaine. Macération de 12 jours avec pigeages et élevage de 10 mois dans des contenants variés (inox, foudre et barriques)
La robe est pourpre, violacée et exhale des notes fruitées et épicées. Un vin très gai, gouleyant à souhait, à la vivacité bienfaitrice. Le vin que l’on boirait n’importe quand, simple sans être simpliste. Dans sa catégorie, c’est excellent.

Šuklje – Ladoma 2018 (12 euros)
Modra Frankinja issu de deux terroirs différents (argiles brunes sur socle de calcaire dolomitique et argiles rouges sur une roche mère plus compacte et dure). Macération de 15 jours et élevage en fûts de 4 millésimes.
La robe est plus concentrée. Le nez offre les mêmes notes fruitées et épicées avec un léger boisé. La bouche est ronde, le vin est harmonieux avec une jolie rémanence sur le fruit. Bel équilibre : un vin de plaisir.

Šuklje – Verbanjka 2017 (18 euros)

Modra Frankinja issu d’une parcelle de Plesivica. Égrappage sans foulage. Macération de trois semaines avec pigeages. Elevage dans des barriques de 3 ans (rénovées aux ultrasons)
Robe profonde. Léger toasté et notes élégantes, fumées. On navigue entre le bordelais et le Rhône nord en termes de style et c’est bien là toute la subtilité de ce cépage polymorphe. Ample, profond, avec des tannins croquant en finale : ce vin est excellent.

* le Kerner est un cépage hybride créé dans les années 1920 à partir de trolinger et de riesling

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, Kiravi
08 Aoû 2020 16:25 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84609
  • Remerciements reçus 10909

Réponse de oliv sur le sujet CR: Šuklje, Bela Krajina, Ciao Belo, 2019

Le domaine a eu la gentillesse de m'envoyer une caisse découverte dont je partagerai les CRs sur LPV

CR: Šuklje, Bela Krajina, Ciao Belo, 2019



Bouchon à vis.
Robe jaune grisé très claire.
Très joli nez pur et délicat, sur de belles notes florales et d'agrumes tout en netteté et en précision.
Bouche moins à mon goût, sur une trame sèche un peu trop serrée et une amertume qui lui donnent un côté austère, presque sévère.
Finale tendue mais qui manque de confort.

L'accord avec des sashimis ne se fait pas mais le vin s'équilibre nettement mieux sur le fromage.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, flupke14, Kiravi
19 Déc 2020 13:02 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18553
  • Remerciements reçus 2557

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Šuklje, Bela Krajina, Ciao Belo, 2019

Pour mettre en perspective, ce vin coûte 6 euros.

Jérôme Pérez
19 Déc 2020 13:49 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84609
  • Remerciements reçus 10909

Réponse de oliv sur le sujet CR: Šuklje, Bela Krajina, Modra Frankinja, 2018

CR: Šuklje, Bela Krajina, Modra Frankinja, 2018



Bouchon à vis.
Robe sombre, sur un bleuté teinturier qui laisse des traces sur le verre.
Nez en deux temps, légèrement réducteur à l'ouverture, sur une petite pointe praliné et un côté un peu comprimé, il se livre nettement mieux le lendemain, sur de jolies notes de fruits noirs, presque de cerise.
Bouche facile, sur un joli jus franc porté par une acidité pointue qui demande une température pas trop fraîche pour ne pas dominer une matière de demi corps.
Finale simple, sans tanins ni grand fond mais désaltérante et d'une évidente buvabilité.

Un vin qui joue sur de belles qualités de croquant de fruit et m'évoque irrésistiblement la gourmandise des gamay de soif bien nés.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, Gibus, peterka, flupke14, Kiravi
04 Jan 2021 21:48 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84609
  • Remerciements reçus 10909

Réponse de oliv sur le sujet CR: Šuklje, Bela Krajina, Lodoma, 2018

CR: Šuklje, Bela Krajina, Lodoma, 2018



Bouchon Diam5
Robe violacée bleutée.
Superbe nez avec un peu d'aération qui révèle un ensemble fruits noirs, sur le coulis de mûre, de gourmandes notes de cerise noire et un côté floral attirant, sur le lys.
Bouche croquante sur un bon volume souple, sur une trame acide pointue qui m'évoque irrésistiblement celle des gamays du Beaujolais, avec un petit effet cisaillant pour moi quand le vin est servi frais.
La finale est nette et fraîche, toujours sur les beaux goûts fruités envisagés à l'olfaction.
Un vin plein de buvabilité !
Très bon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel, Kiravi
18 Jan 2021 18:39 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84609
  • Remerciements reçus 10909

Réponse de oliv sur le sujet CR: Šuklje, Bela Krajina, Lozice, 2018

CR: Šuklje, Bela Krajina, Lozice, 2018



Bouchon Diam5.
Robe jaune paille peu teintée.
Superbe premier nez sur un élevage remarquablement intelligent comme j'aimerais en croiser plus souvent, quand un fin grillé fumé porte le fruit, la mandarine, les herbes tisanières sans jamais l'épuiser ou écoeurer.
Bouche assez riche pour un bec à verjus comme moi mais d'une vraie tenue et cohérence, sur un volume plein, avec une portée amère qui fait saliver et m'évoque irrésistiblement les blancs de Pouderoux bus chez l'Enzo.
Les goûts sont tenus, assez classes, avec une intégration de l'élevage sacrément bien gérée.
Les 14° de titrage klaxonnent un peu au feu rouge (aux joues) de la finale car force est de reconnaître qu'on s'est resservi facilement... ::oups::
Un peu solaire pour la fillette de service mais un très joli vin quand même !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, PtitPhilou, Olivier Mottard, enzo daviolo, Boubzou, Kiravi
12 Fév 2021 19:57 #7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84609
  • Remerciements reçus 10909

Réponse de oliv sur le sujet CR: Šuklje, Bela Krajina, Belo 140, 2017

CR: Šuklje, Bela Krajina, Belo 140, 2017



Bouchon Diam5.
Robe cristalline, on dirait presque de l'eau.
Nez pur et assez discret, sur un compromis agréable entre fines notes pierreuses, entre la craie mouillée et la pierre chaude et de délicates touches florales.
Bouche curieuse et qui me déstabilise par son attaque souple, avec un côté rond comme si le vin avait quelques sucres résiduels mais pourtant une trame sèche, sur des amers assez prononcés.
Les goûts sur le minéral mais j'ai du mal avec cet équilibre instable.
Finale un peu fuyante, marquée par des amers secs.
Pas fan.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
27 Fév 2021 20:38 #8
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18927
  • Remerciements reçus 4088

Réponse de Eric B sur le sujet Šuklje - Bela Krajina - Slovénie

Comme il est mal parti que ces vins soient référencés sur Vins étonnants (à mon grand regret), je publie mes notes sur les vins que j'ai pu déguster :

CR: Cia Belo 2019

La robe est jaune pâle, brillante.

Le nez est fin, sur les fleurs blanches, la pomme fraîche et quelques épices.

La bouche est ronde, fraîche, croquante, d'une pureté éclatante, tout en présentant une aromatique gourmande de fruits blancs mûrs.

La finale est nette, tonique, mêlant les amers du pamplemousse à la fraîcheur/astringence de la pomme verte, avec une persistance sur des notes salines et épicées.



CR: Belo 140 2017

La robe est jaune paille, brillante.

Le nez est discret, laissant s'échapper des notes beurrées/fumées/grillées, de la poire mûre.

La bouche est élancée tout en ne manquant pas d'ampleur, avec une matière élégante, ciselée, réussissant à conjuguer rondeur rassurante et fraîcheur coupante comme un katana. On est vraiment sur un équilibre magistral qui réussit à conjuguer les contraire, tout en étant d'une grande évidence.

La finale poursuit dans la même dynamique, avec un bel effet triple A ! acidité acérée millimétrique, astringence citronnée, et amers du quinquina et du caramel, avec en fond, les notes beurrées/fumées/grillées perçues au nez.

CR: Lozice 2018

La robe est proche de Belo, peut-être un peu plus intense ?

Le nez est nettement plus expressif, avec des notes d'élevages plus marquées, des fruits blancs rôtis, du pain d'épices.

La bouche est nettement plus concentrée, mais elle garde une belle dynamique On a une matière bien mûre, presque moelleuse, mais équilibrée. L'élevage est toutefois un peu trop insistant. Va falloir du temps pour digérer ça. ^

La finale est dominée par les amers de l'élevage, avec aussi de l'agrume confit et des épices.

CR: Modra Frankinja 2018

La robe est pourpre sombre, quasi opaque.

Le nez est puissant tout en étant plutôt austère, sur les fruits noirs bien mûrs, les épices et une touche de cassis frais.

La bouche est ronde, ample, veloutée, déployant une matière charnue, juteuse, fraîche, soutenue par une très belle acidité.

On retrouve cette dernière en finale, accompagnée d'une mâche gourmande, ultra-fruitée, sur la cerise et son noyau. Excellent

CR: Lodoma 2018

La robe est grenat très sombre, quasi opaque.

Le nez est assez discret, sur la cerise noire et le cacao, avec une pointe rafraîchissant de volatile.

La bouche est plus ronde, plus ample et plus veloutée, avec une matière plus dense, un surcroît de profondeur, de la minéralité à revendre.

La finale est très ample, avec une superbe mâche, sur la cerise noire, le menthol et le cacao.



CR: Vrbjanka 2018

Robe idem.

Le nez est superbe, sur la cerise fraîche ET confite, le pétrichor, les épices et le cacao.

La bouche est encore plus ample, plus aérienne que le précédent, plus classieuse, aussi, avec plus de fond. C'est magnifique. La texture est d'un superbe velours, avec une fraîcheur de dingue.

La finale est explosive, intense, et confine au sublime. Génial !

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard
16 Mar 2021 19:02 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84609
  • Remerciements reçus 10909

Réponse de oliv sur le sujet CR: Šuklje, Bela Krajina, Lozice, 2019

CR: Šuklje, Bela Krajina, Lozice, 2019

Bouchon Diam5
Robe jaune paille très peu teintée.
Premier nez assez primaire, sur le buis mais que l'aération va complexifier et embellir, révélant des notes fumées et un côté agrumes agréable.
Même phénomène en bouche où le vin servi trop froid semble un peu vert à l'ouverture.
La présence dans le verre apporte du confort et du volume tout en conservant une belle trame fraîche et salivante.
L'ensemble est encore un peu foufou et mérite sûrement un peu de garde pour gagner en harmonie.
Mais l'équilibre m'a bien plu.
Bien+
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Papé
14 Mai 2021 13:45 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck