Nous avons 2395 invités et 24 inscrits en ligne

Hongrie : les Tokaji

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: les Tokaji sous J.Kadar

Go6s écrivait:
> Il s'agissait surtout de 4 et 5 puttonyos de petits domaines comme Allami Gazdasàg ou Kincsem, (...)
---
Vous avez mentionné Kincsem. S'agit-il d'un domaine particulier ou du nom du 1er crû près de Tolcsva ? L'actuelle propriétaire de Pendits (Marta Wille-Baumkauff) a vinifié en 1988 un 5P. provenant du 1er crû Kincsem à Tolcsva.S'agit-il de ce vin ou est-ce qu'un domaine avait ce nom durant la période communiste ?

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1055
  • Remerciements reçus 16

Tinome a répondu au sujet : CR: Ladiva 5 Puttonyos 1993

Bonjour,

Bu vendredi soir une bouteille de Ladiva 5 Puttonyos 1993.

La robe du vin est ambrée. Le nez sur l'abricot, la pâte d'amande et un léger safran. La bouche est sucrée, riche, toujours avec de l'abricot. Une bonne acidité permet de garder l'équilibre du vin. Petite amertume en finale (pas désagréable). Longueur moyenne.

Accord fabuleux avec une buche au café (qui devait contenir un peu de caramel).

Une très jolie bouteille.

Serge
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: les Tokaji sous J.Kadar

jfrdz écrivait:
> Vous avez mentionné Kincsem. S'agit-il d'un
> domaine particulier ou du nom du 1er crû près de
> Tolcsva ? L'actuelle propriétaire de Pendits
> (Marta Wille-Baumkauff) a vinifié en 1988 un 5P.
> provenant du 1er crû Kincsem à Tolcsva.S'agit-il
> de ce vin ou est-ce qu'un domaine avait ce nom
> durant la période communiste ?

Je ne me souviens pas précisément de l'étiquette mais le nom complet était Martin de Kincsem et c'était un 1985 (4 ou 5 pts)

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2189
  • Remerciements reçus 68

kalmah a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Bonjour,

Chez le caviste Savour Club, j'ai pour la première fois gouté du Tokay. J'ai été bluffé par tant d'équilibre et de puissance au Palais. C'était pas loin du miel avec la complexité du vin. Sans éxagerer, j'avais pendant au moins 2minute encore le gout de la finale.... Le prix: 23 Euros. J'en ai pris qu'une... erreur ??? ou pas erreur.

Ah j'oubliais...le nom du vin

Chateau Pajzos 5 puttonyos Aszú 1993

On verra en dessert à Noël

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

kalmah écrivait:
Chateau Pajzos 5 puttonyos Aszú 1993



Bonjour,

1993 est un des très grands millésimes à Tokaji et Pajzos assurément une maison des plus sérieuses (Pajzos possède aussi Château Megyer qui est considéré comme étant un peu inférieur, mais je n'ai jamais réussi à me faire une opinion définitive sur cette question). J'ai souvenir avoir possédé 3 bouteilles Pajzos 5P. 1993 qui m'ont laissé de très beau souvenirs. 23 Euros est un prix plus que correct pour ce domaine et surtout pour un tel millésime. Bon, même si leur résistance est à toute épreuve les Aszus nécessitent aussi d'être conservés dans des conditions acceptables. Il faut savoir qu'il existe peu de spéculation sur les vins de Tokaj,sauf pour les Aszus provenant de producteurs et/ou de parcelles bien précis.

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2189
  • Remerciements reçus 68

kalmah a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Voilà... je sens que j'ai fait une erreur de ne prendre qu'une seule bouteille. J'ignore si l'action de Savour club de 23 euros est toujours valable.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

De toute évidence, 1993 pour les Aszu est équivalent en qualité à 2001 pour les sauternes.
Il y a peu de chances de se tromper, Ladiva ou Megyer qui ne sont pas les plus renommés, ont sortis de grands 5 et 6 pts dans ce millésimes.

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1814
  • Remerciements reçus 0

DamienH a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Ma femme, hongroise et très fine dégustatrice, me dit "en direct live", que c'est une maison sérieuse. ET très présente sur le marché. Donc, sans doutes du bien bon, mais sans les bouleversantes surprises que peuvent réserver des producteurs plus confidentiels!

Ouvrez donc et dites nous!.. si c'est fabuleux, il sera toujours temps d'en prendre une autre (ou plus).

Amitiés,

Damien

"Damien pour ce soir, va nous chercher une bouteille de précision à la cave."
Ma grand mère, 89 ans.
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: les Tokaji sous J.Kadar

Pour avoir travaillé sur ces 2 domaines il y a une dizaine d'années, j'ai toujours mis Pajzos (sur BodrogOlaszi) au dessus de Megyer (sur Sarospatak), et le 5 putt 93 du 1er est tres tres grand, d'un equilibre et d'une complexité inouie, seul bemol et de taille, le bouchon est vraiment de pietre qualité

La raison pour laquelle Pajzos Megyer RT est bien présente en France tiens au fait que les propriétaires sont francais... de meme Degenfeld sera bien present en Allemagne et Kiralyudvar aux usa

Martin de Kinscem est un nom de cuvée du Chateau de Kinscem sur Tolcsva, propriété d'un vigneron du rhone je crois (il me semble avoir eut un entretien à l'epoque). Le 88 n'est pas forcement issu de ce cru, beaucoup de bouteilles anterieures à 90/91 ont été acheté aupres de l'ancien combinat vinaire d'etat... avec des qualités variables, l'associé hongrois d'Oremus (dont j'ai oublié le nom mais qui avait une bonne place auparavant dans le bor kombinat) avait recupéré de tres belles cuvées pour Vega Sicilia

En effet, j'ai vu des parcelles sur lesquelles avaient été arraché des rangs pour le passage des tracteurs russes (bien pratique pour les prelevement en 4*4 sans descendre de voiture ;-o)), des pieux en beton armé, meme l'entre rang betonné... mais je pense que tout etait loin d'etre general et les "mauvais" vins de l'epoque devaient surtout etre les vins secs et effervescents (pesgö) destinés aux "masses" de l'est

"6 P. constitue une sorte de plafond difficile à dépasser sans intervention du vinificateur" j'ai un peu de mal à comprendre car le principe de base d'elaboration des aszu est un choix du vinificateur de faire du 3,4,5,6 ou de l'aszuessencia, et en effet les hottes (puttonyos) et les gönci-petit fut de 136l je crois- qui sont la base des equilibres aszu) ne sont plus guere utilisés

Enfin, le peu d'Eszencia gouté et l'analyse vu, les vins avaient des equilibres autours 4-6% d'alcool, autour de 600gr/L de sucres residuels et des acidités autour de 10-12gr/L
#129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Merci pour cette intervention, Jull.
Le Martin de Kincsem 85 était un bon Tokaj, pas exceptionnel, mais intéressant.
C'était clairement un tokaj "old school".

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: les Tokaji sous J.Kadar

Jull, je vous remercie pour vos précisions.

1. Je retiens que le Kinscem 88 auquel je faisais référence devait donc plutôt provenir d'une cuvée du château que de la parcelle classée en 1er cru près de Tolcsva.

2. Concernant mon hypothèse de l'intervention du vinificateur, elle est liée au fait que la croissance en gramme en sucres de 3 à 6 P. est arithmétique (90, 120, 150, 180 gr./L.). Pour les 2 catégories de vin jouant dans la ligue des super-champions, la croissance en sucre suit une courbe exponentielle (aszu-essencia entre 210-400 gr./L, essencia > 400 gr./L.). Dans mon esprit, le facteur équilibrant de cette montée en sucrositié résidait dans la croissance parrallèle de l'acidité qui est naturellement présente dans le Furmint et qui est complétée par l'acidité volatile apportée par le botrytis. Cette augmentations de l'acidité parrallèlement au nombre de puttonyos, on l'observe fréquemment lorsqu'on compare les teneurs en acidité des aszus de 3 à 6P. J'ai par contre de la peine à imaginer que l'acidité suive la même courbe que le sucre pour l'aszu-essencia + essencia. Or, pour obtenir un aszu-essencia / essencia qui soit harmonieux à la dégustation, je pensais que le vinificateur devait intervenir pour donner un contrepoids à l'énorme sucrosité.

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Je ne suis pas sûr, bien que je n'ai aucune notion en vinif ;)
Cependant, le nectar extrait des grains Aszù comporte autant les sucres que les acides, non ?
il serait logique que l'acidité soit à peu près proportionnelle aux sucres, je crois avoir lu d'ailleurs 25g d'acidité (unité ???) dans l'Esszencia 93 de pajzos !

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Jfrdz, L'essencia est obtenu par pressurage naturel, seul le poids des baies aszu (triées grains par grains en bout de rang par des femmes en général) assure la pression. Le liquide ainsi obtenu ne tient ses qualités chimiques (sucres, acidités) que de la qualité des grains aszu (cepage et niveau de botrytisation) . Aucune intervention du vinificateur.
L'aszu-essencia est obtenu en assemblant le vin de base avec de l'essencia, là ou les tokaji aszu sont obtenus par maceration de vin de base et d'une proportion plus ou moins importante de pate d'aszu (des grains aszu foulés pour mieux en extraire les aromes et le sucre)
En fonction du niveau/taux de botrytisation, les sucres et l'acidité augmente, je pense de facon proportionnelle, mais je n'en suis pas sur (enfin ca me semble logique!)
En Hongrie, l'acidité n'est pas exprimé dans la meme unité il est vrai, en france on parle en H2SO4, en Hongrie... eh bah je ne sais plus!

modif: en hongrie, l'acidité s'exprime en acide tartrique
#133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 489
  • Remerciements reçus 1

belyrus a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

l'acidité = gramme/litre
H-2SO-4 - acide sulfurique
et quid l'acide tartrique?

En Hongrie, l'acidité n'est pas exprimé dans la meme unité il est vrai, en france on parle en H2SO4, en Hongrie... eh bah je ne sais plus!
..et en Hongrie H-2SO-4 devient HCl ou C-20H-25N-3O,c'est ça?
#134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 1

NL. a répondu au sujet : CR: Tokaji Aszù, Hétszölö 5 Puttonyos 2001

Dégusté l'un de mes premiers Tokaji Aszù samedi dernier au Grand Tasting. D'autres m'attendent en cave.

Tokaji Aszù, Hétszölö 5 Puttonyos 2001
Au nez des arômes de fruits (peau et zeste d'agrumes) et végétaux (miel, cèdre ?).
En bouche une pointe d'acidité qui se marie très bien avec l'agréable amertume qui apparaît en fin de bouche. Beaucoup de fruit là encore et une sensation sucrée discrète.
Belle première exéprience même si je n'ai aucune idée de la qualité de ce vin ni de son côté représentatif ou non de l'ensemble.

Nicolas
#135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Je ne sais pas ce que ça vaut en 2001 mais jfrdz qui l'a goûté récemment a prévu de le transformer en vin chaud pour cet hiver :D

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8014
  • Remerciements reçus 879

hyllos a répondu au sujet : Re: Tokaji Aszù, Hétszölö 5 Puttonyos 2001

Je l'ai goûté aussi au Grand Tasting et franchement il n'est pas mauvais (et même bon), par contre vraiment très peu liquoreux et extrêmement jeune.

Je pense, Gaultier, qu'il faudrait retenter l'expérience.
#137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Go6s écrivait:
> il serait logique que l'acidité soit à peu près proportionnelle aux sucres, je crois avoir lu d'ailleurs 25g d'acidité (unité ???) dans l'Esszencia 93 de pajzos !

Jull écrivait:
> En fonction du niveau/taux de botrytisation, les sucres et l'acidité augmente, je pense de facon proportionnelle, mais je n'en suis pas sur (enfin ca me semble logique!)
---

Un coup d'oeil sur les sites de plusieurs producteurs de Tokaji semble vous donner raison. Le taux d'acidité semble en effet augmenter avec le nombre de Puttonyos, mais cette augmentation n'est ni linéaire (peu de différences entre les 4,5 et 6 P., l'acidité totale oscillant entre 8 et 12 gr./L.), ni constante (chez un même producteur un 6 P. peut passer d'une année à l'autre de 8 et 12 gr./L.) et cela m'incite à penser que le millésime est le facteur principal qui influence le taux d'acidité. Le taux maximal d'acidité que j'ai relevé durant mon rapide examen est celui d'un Esszencia 1999 de Királyudvar avec 18 g./L (2.6% alcool, 530 gr. de sucre résiduel). Ce même producteur a produit un Esszencia en 2000 qui atteint à peine 9.6 g./L (2.7% alcool, 484 gr. de sucre résiduel). Ayant dans ma cave un Gundel 5 P. 1999 et un Grof Degenfeld 5 P. 2000, au-delà des différences de terroir entre Mad (Gundel) et Tarcal (Degenfeld) et du coup de patte du vinificateur, le Gundel 1999 m'a semblé jusqu'à maintenant plus "dissocié" que le Degenfeld 2000 en termes d'équilibre sucre/acidité et semblait exiger une infinie patience pour que ces deux composantes commencent enfin à se fondre. Les fluctuations observées en termes d'acidité m'incitent donc à corriger l'hypothèse que j'avais formulée (intervention des producteurs au-delà de 6 P. pour "équilibrer" les aszus-esszencia ou les esszencias pures).

Les différents CR au sujet de l'Hétszölö 5 P. 2001 m'ont incité hier à re-goûter le fond de bouteille qui se trouvait dans mon frigo depuis 3-4 semaines et que prévoyais de reconvertir en fonds de sauce (avec un magret de canard, les aszus constituent des fonds de sauce remarquables). Ayant refermé la bouteille avec son bouchon d'origine (pas de vide d'air, pas d'ajout de gaz inerte), je m'attendais à tomber sur un sirop oxydé. A ma grande surprise, le vin s'était légèrement ouvert et l'acidité était plus perceptible. Malgré cette bonne tenue qui laisse supposer que ce vin peut tenir 50 ans comme le promettent sur la contre-étiquette les propriétaires (les Frères Barrière), je ne révise pas fondamentalement mon appréciation initiale: ce vin ne dispose ni d'une grande complexité aromatique, ni d'une longueur en bouche qu'on peut s'attendre à trouver dans un 5 p. Les arômes vanillés atypiques pour un Tokaji me font me demander s'il a été élevé dans du chêne américain. Il peut s'agir d'un problème de lot, mais il me semble avoir lu que 2001 était considéré comme un millésime difficile à Tokaji.

Il y a 3 mois, je me suis rendu au festival annuel du vin à Budapest où j'ai dégusté quelques dizaines de Tokaji. Sans parler des 6 P. des asus-esszencias et d'un renversant 6 p. 100% Mukotaly, j'y ai trouvé des 3 P., des Forditas voire des Szamorodni bien plus intenses et plus vibrants que ce Hétszölö 5 P. 2001. Comme quoi, à Tokaji comme ailleurs, rien ne vaut de tester de manière comparative différents vins avant de dégainer sa carte de crédit !

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

jull écrivait:
> "(...) L'aszu-essencia est obtenu en assemblant le vin de base avec de l'essencia, là ou les tokaji aszu sont obtenus par maceration de vin de base et d'une proportion plus ou moins importante de pate d'aszu (...)"
---

Une question concernant l'élaboration des aszu-esszencia: Est-ce que l'assemblage doit nécessairement être "vin de base + esszencia" ou est-il possible de l'élaborer avec "szamorodni + esszencia" ou " 3p, 4p., 5p., etc. + esszencia" ?

Merci d'avance à l'expert(e) qui apportera une réponse :)
jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

A mon avis, un 5 pts de 2001 (mise récente, par conséquent) a besoin d'une très longue oxygénation pour dévoiler son potentiel.
Après recherches, il se trouve que les 25g d'acidité que j'avais lu concernait Disznoko et non Pajzos--> ici

J'ai découvert très récemment l'existence des Forditas, en terme de qualité et de finesse, où pourrait-on le classer dans la hiérarchie des Tokaj ?

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

jfrdz écrivait:
> Est-ce que l'assemblage doit
> nécessairement être "vin de base + esszencia" ou
> est-il possible de l'élaborer avec "szamorodni +
> esszencia" ou " 3p, 4p., 5p., etc. + esszencia" ?

Qu'entend-tu par vin de base + esszencia ?
De tout ce que j'ai pu lire, un Aszùesszencia est un moût dans lequel ont macérés au moins 8 pts de grains Aszù.

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Est-ce que l'assemblage doit nécessairement être "vin de base + esszencia" ou est-il possible de l'élaborer avec "szamorodni + esszencia" ou " 3p, 4p., 5p., etc. + esszencia" ?

il me semble que oui, maintenant chacun est libre de faire sa "petite cuisine", sans que ce vocable ne soit pejoratif... utiliser des 3-4-5-6 putt pour se garder plus d'essencia, pourquoi pas!
par contre les szamorodni qu'ils soient secs (szaraz) ou doux (edes) sont un peu à part du fait leurs caracteres oxydatifs, et, sans certitude je ne pense pas qu'on puisse les utiliser comme vin de base

Gaultier, vin de base + esszencia , sur le domaine sur lequel j'etais en 97, l'aszueszencia etait elaboré de cette facon, un vin blanc sec assemblé avec de l'eszencia, je veux bien tes sources sur vin de base+pate d'aszu>8p
Enfin les Forditas, sont aussi des Tokaji mais à mon sens beaucoup moins interressants (richesse, pureté du botrytis, finesse moindre), apres la maceration de la pate d'aszu et du vin de base, on presse pour recuperer le tokaji aszu qui va refermenter, et en fait on mouille le marc de nouveau avec du vin de base pour en extraire les aromes et le sucre qu'il reste pour en faire le Forditas.
On peut meme renouveller encore ce procédé, re-mouiller encore ce marc avec du vin de base pour extraire ce qui reste, on obtient alors le Maslas

jull
#142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Go6s a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

jull écrivait:
> Gaultier, vin de base + esszencia , sur le domaine
> sur lequel j'etais en 97, l'aszueszencia etait
> elaboré de cette facon, un vin blanc sec assemblé
> avec de l'eszencia, je veux bien tes sources sur
> vin de base+pate d'aszu>8p

Je découvre que certains aszueszencia sont un assemblage de vin sec et d'eszencia, j'ai toujours cru que c'était une macération de + de 7 ou 8 pts de grains aszu dans le fût de 136l dont j'ai oublié le nom.
Une des sources que j'ai retrouvé facilement

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
#143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

merci du lien
on pourrait alors se posait la question de pourquoi ce nom d'aszu eszencia plutot que aszu 7 ou 8 putt??
le nom du fut traditionnel de 136l est le gönci, je ne suis même pas sur d'en avoir vu...
#144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8014
  • Remerciements reçus 879

hyllos a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

jfrdz écrivait:

>
> Les différents CR au sujet de l'Hétszölö 5 P. 2001
> m'ont incité hier à re-goûter le fond de bouteille
> qui se trouvait dans mon frigo depuis 3-4 semaines
> et que prévoyais de reconvertir en fonds de sauce
> (avec un magret de canard, les aszus constituent
> des fonds de sauce remarquables). Ayant refermé la
> bouteille avec son bouchon d'origine (pas de vide
> d'air, pas d'ajout de gaz inerte), je m'attendais
> à tomber sur un sirop oxydé. A ma grande surprise,
> le vin s'était légèrement ouvert et l'acidité
> était plus perceptible. Malgré cette bonne tenue
> qui laisse supposer que ce vin peut tenir 50 ans
> comme le promettent sur la contre-étiquette les
> propriétaires (les Frères Barrière), je ne révise
> pas fondamentalement mon appréciation initiale: ce
> vin ne dispose ni d'une grande complexité
> aromatique, ni d'une longueur en bouche qu'on peut
> s'attendre à trouver dans un 5 p. Les arômes
> vanillés atypiques pour un Tokaji me font me
> demander s'il a été élevé dans du chêne américain.
> Il peut s'agir d'un problème de lot, mais il me
> semble avoir lu que 2001 était considéré comme un
> millésime difficile à Tokaji.
>
> Il y a 3 mois, je me suis rendu au festival annuel
> du vin à Budapest où j'ai dégusté quelques
> dizaines de Tokaji. Sans parler des 6 P. des
> asus-esszencias et d'un renversant 6 p. 100%
> Mukotaly, j'y ai trouvé des 3 P., des Forditas
> voire des Szamorodni bien plus intenses et plus
> vibrants que ce Hétszölö 5 P. 2001. Comme quoi, à
> Tokaji comme ailleurs, rien ne vaut de tester de
> manière comparative différents vins avant de
> dégainer sa carte de crédit !
>
> jfrdz

Première chose : quelle est la date et le nom de ce festival ? Ca pourrait être une bonne occasion d'approfondir le sujet, même si les dégustations de liquoreux sont pénibles. Serait-ce ça ? fesztival

Deuxième : à propos de de ce Hétszölö, je signalais que parler d'un mauvais vin était excessif. J'ai trouvé que l'intensité n'était pas extrême et j'aurais plutôt pensé à un 3 P plutôt que 5... Après, ce n'est pas nécessairement un défaut, mais si l'on cherche la liqueur dans un Tokaji 5P (ce qui semble logique), alors c'est certainement pas le produit idéal :). Il est aussi possible que la déception ou la bonne surprise vienne d'une bouteille plus ou moins bonne. Je serais d'ailleurs curieux de le redéguster en parallèle d'autres vins, histoire de mieux le situer.

Sinon, rien à voir mais la dernière bouteille ouverte chez moi était un Orémus 1999 5P, semi déception, d'ailleurs.

Au plaisir de comparer nos goûts en Tokaji et autre un de ces jours :)
#145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Go6s écrivait:
> A mon avis, un 5 pts de 2001 (mise récente, par conséquent) a besoin d'une très longue oxygénation pour dévoiler son potentiel.
---
Possible effectivement qu'il soit nécessaire d'attendre plus longtemps les Tokaji "nouveau style" (aszus de style résolument anti-oxydatif) en comparaison au style plus traditionnel (style oxydatif plus ou moins bien maîtrisé).

> Après recherches, il se trouve que les 25g d'acidité que j'avais lu concernait Disznoko et non Pajzos--> ici
---
Merci pour le lien. Ai relevé plus loin à propos d'un Tokaji Esszencia de 1811 (!) que " (...) Il n'atteignait cependant pas l'équilibre fabuleux entre le sucre et l'acidité des 1911 et 1901 dégustés lors du même repas. Hum ! Cela fait quel effet d'humecter son palais avec des parcelles d'éternité ? ::o

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

jull écrivait:
> Enfin les Forditas, sont aussi des Tokaji mais à mon sens beaucoup moins interressants (richesse, pureté du botrytis, finesse moindre), apres la
> maceration de la pate d'aszu et du vin de base, on presse pour recuperer le tokaji aszu qui va refermenter, et en fait on mouille le marc de
> nouveau avec du vin de base pour en extraire les aromes et le sucre qu'il reste pour en faire le Forditas.




Si le Forditas constitue bel et bien un aszu de 2ème classe, je ne partage pas entièrement l'avis qu'ils constituent des vins moins intéressants. Tout dépend à quoi on destine un Forditas. En apéritif, ils constituent des compagnons merveilleux en fournissant ce caractère aszu, mais avec une longueur et une sucrosité plus faibles. Ils permettent donc de passer aux vins rouges accompagnant un repas sans trop de problème.

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 54

jfrdz a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

hyllos écrivait:

> Première chose : quelle est la date et le nom de ce festival ? Ca pourrait être une bonne occasion d'approfondir le sujet, même si les dégustations
> de liquoreux sont pénibles. Serait-ce ça ?> fesztival
---
Oui, c'est ce festival qui a lieu chaque année aux alentours de septembre. Environ 300 exposants de toute la Hongrie dans les jardins du château de Buda. Cette année, un temps épouvantable a joué les trouble-fête, mais les trombes d'eau ont aussi incité les producteurs à choyer les rares visiteurs, surtout si ces derniers venaient de la lointaine Helvétie. Les dégustations de liquoreux ne sont pas particulièrement pénibles si on recrache consciencieusement, ce qui est n'est certes pas une pratique très courante en Hongrie (d'ailleurs à partir de 6 P. il est plus poli d'avaler). Durant ce festival, j'ai acquis la conviction que les vins les plus excitants de Tokaji commençaient à être les secs, les demi-secs et certains mi-doux (au niveau du fruité pêche-abricot certaines cuvées passerillées sur souche sont irrésistibles). A côté des multinationales pionnières des années 1990 (Oremus, Disznokö, Hétszölö, Pazjos, Degenfeld, Dereszla, etc.) une nouvelle génération de jeunes producteurs est en train d'émerger et qui explore les potentialités des différents terroirs de Tokaji, mais qui produit relativement peu de liquoreux (risques économiques très grands, retour sur investissement aléatoire). Comme les autres régions vinicoles, Tokaji est en crise depuis 2008 (les ex-yuppies de Budapest n'ont plus les moyens de se taper un 6 P. après le taf) et la rumeur prétend que les grands domaines cités plus haut qui se sont rués sur les meilleurs vignobles après les privatisations perdent des centaines de milliers d'euros chaque année. A part Tokaji, d'autres régions/cépages sont présents au festival, ce qui m'a permis de compléter mes connaissances (j'ai enfin pu me faire une idée du Juhfark de Somlo, de l'Ezerjo et tester quelques séduisants Leanyka).

> Deuxième : à propos de de ce Hétszölö, je signalais que parler d'un mauvais vin était excessif.
---
Oui, c'est exact, il est nécessaire de nuancer. Ma sévérité pour cet Hétszölö provient d'un sentiment de déception. parmi les domaines que je chérissais Hétszölö tenait une place particulière...

> Au plaisir de comparer nos goûts en Tokaji et autre un de ces jours :)
---
Ou de se croiser sur l'un ou l'autre des forums de LPV(:D

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82011
  • Remerciements reçus 7472

oliv a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Un petit mot rapide pour vous remercier tous de la qualité remarquable de ces échanges qui sont passionnants ! (tu)

Oliv
#149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

Piotrek a répondu au sujet : Re: Hongrie : les Tokaji

Bonjour à tous les amateurs de Tokaj et des vins hongrois!
Voici le lien relatif au Borfesztival de Budapest: www.aborfesztival.hu...
Je lis depuis un petit temps déjà les échanges passionnants concernant le Tokaj, roi des vins et vin des rois!
J'ai encore en cave quelques belles bouteilles d'Aszu 5 et 6 P. de chez Oremus, Disznoko, Royal Tokaji Wine Company et Arvay Janos dans les millésimes 1993, 1999 et 2000.
Je vais à Budapest en septembre prochain avec pour but de déguster des millésimes plus récents et de découvrir de nouveaux domaines.
Au plaisir de vous lire ou de vous rencontrer sur place!
Pierre
#150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck