Nous avons 1263 invités et 69 inscrits en ligne

La bouteille commune : Clos Veličane - Plešivica 2018

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a créé le sujet : Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie

J’ouvre ici une rubrique pour évoquer les vins du Clos Veličane.

Jérôme PEREZ, son propriétaire, devrait compléter cette introduction avec les renseignements et éléments qu'il jugera bon de mettre en ligne.
Clos Veličane

Slovénie
Styrie
Podravje (vallée de la Drave)
Prlekija

Adresse : 46 Veličane 2259 Ivanjkovci Slovénie
courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

District de Ormoz

au cœur du parc régional de Jeruzalem : Krajinski Park Jeruzalemsko

www.google.fr/maps/p...

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a répondu au sujet : CR: Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

CR: Clos Veličane – Pinot gris – 2017

Avril 2017. Un message privé arrive simultanément dans quatre boîtes à MP :
"Bonjour Eric, Michel, Olivier, Vincent.

Je serai ravi de vous envoyer une bouteille de mon vin.
Le but est d'avoir des retours sur sa qualité afin que je puisse fixer son prix. Je ne peux être totalement objectif le concernant.
Les conditions (il y en a !) sont les suivantes :
- poster le compte rendu quoi qu'il en soit (bon ou mauvais)
- déguster sur au moins deux jours
- dire à quel vin on peut le rapprocher
- dire combien ça vaut ou combien ça peut valoir en France

Si vous êtes d'accord, je vous remercie de m'envoyer votre adresse postale. Dès que j'ai mes étiquettes je procèderai à l'envoi.

Amicalement

Jérôme"


Un 2e mail m'est envoyé.
Me - nous - voici subitement promu « Expert » chargé de disséquer le premier vin de Jérôme PEREZ, désormais propriétaire du Clos Velicane. Lourde tâche pour quelqu’un qui, s’il aime le vin, n’en fait pas sa raison de vivre.

Expert… Drôle de mot qui résonne comme une promotion et un terrible abîme. Il va falloir juger, rendre un avis sur le premier millésime d’un néo-vigneron qui ne laisse personne insensible. J’ai failli refuser, par lâcheté. Et puis me sont revenus ces mots ; un jour prononcés par un prof de finances publiques :
« Est expert celui qui se trompe en permanence ».

J’ai finalement accepté cette lourde tâche. Je n’étais pas le seul. Découvrir que, par ordre alphabétique, Eric B, Michel MGTUSI et Oliv faisaient également partie du panel n’a pas dissipé ma peur de mal faire, mais a renforcé mon envie de goûter cette bouteille envoyée depuis Oyonnax :

"Mes experts,

Vous allez goûter et j’espère boire mon vin, mon premier vin, Clos Velicane 2017.

Ce pinot gris sec est le rescapé de ce terrible millésime : terrible pour les raisins du clos, mais plutôt bon pour mes voisins …

Vous avez sans doute entendu parler de cette putain de loi des 100 jours. Samo KUPLJEN (le vigneron qui m’a épaulé sur ce millésime) la faite sienne et n’a pas voulu en démordre : sauf que son observation du jour zéro n’était pas sur le Clos Velicane. Il était content et fier de son calme et de son coup quand il observait ses voisins ramasser, un peu moqueur. Sauf qu’il a plu plus de 100 litres au mètre carré en 3 jours et du coup, il a fallu sauver ce qu’il restait ... Ce qu’il restait, en effet, épargné par le gel de printemps et la grêle d’été.

Le riesling, on ne va pas en parler, d’autant que je n’y étais pas et que j’ai appris que « le peu » qu’il y restait avait été mélangé au riesling de Samo (mais très peu, pas plus de 200 litres …). Je n’ai pas voulu de ma part sur ce vin mêlé. (je ne vais surtout pas chercher et confronter cette volonté de race pure à ma supposée philosophie de gauche !). Dommage ! Ce que j’ai goûté était assez beau…

Le pinot gris était parti pour être liquoreux : je n’aime pas trop le pinot gris sec que je trouve souvent inélégant par excès de puissance et d’amertume. J’ai toujours préféré les fleurs blanches aux fruits jaunes dans les arômes des vins. En revanche, je n’oublie pas que l’un des plus beaux liquoreux que j’ai eu la chance de boire fut un Pinot gris (SGN Barmes Buescher 1994). Et je pense avoir bu dans ma vie de très grands liquoreux. Le Clos est sans doute la vigne la plus chaude de la région, exposée plein sud et y faire un pinot gris sec relève sans doute de la gageure (sauf en 2017 !)

Mais mes papilles sont éduquées aux clones alsaciens et le mien est allemand, comme celui de mon riesling ; un clone très qualitatif, plus vif que ceux que l’on trouve en France. Donc, l’expérience nous dira, mais l’idée du PG liquoreux est bien ancrée et sans doute une voie intéressante.

Face au contexte de ce millésime, il a fallu prendre des décisions ; la plupart se sont imposées : ramasser et trier de façon drastique. Tout ce qui a été pressé était sain.

L’intérêt de ce millésime réside dans le fait que le niveau de maturité atteint était très bon et la puissance naturelle du PG a été atténuée par l’eau abondante qui est tombée, ce qui sur un raisin immature aurait donné de la dilution.

A faire un sec, je voulais un vin dans l’élégance, sans lourdeur, en évitant le plus possible les amers du PG (là aussi, je vais sans doute découvrir que selon les clones cette caractéristique est variable).

Il a été pressé grappe entière, élevé en cuve sur ses lies, lies les plus fines, sans remuage. La mise est récente (début avril) et donc, nous avons privilégié un vin simple et frais, dans le contexte de ce millésime.

On est à mon avis assez loin qualitativement de ce que peut donner ce terroir : des vignes en forte pente, plein sud, entre 270 et 330 mètres d’altitude, sur un sol très sableux avec ça et là des argiles bleues.

Le vin titre 12,7 degrés possède un ph de 3,2 pour une acidité mesurée en acide tartrique de 6 grammes par litre, aucun sucre résiduel.

Les règles, vous les avez déjà acceptées :
- Le commentaire du vin bu sur le plus de temps possible,
- A quoi il vous fait penser,
- Tenter de nommer un vin dans le même style,
- Donner le prix d’un tel vin selon votre connaissance du marché (avec vos références françaises),
- Si vous le faites goûter à d’autres, privilégiez l’aveugle pour vos hôtes, ça peut être intéressant sur les supposés.

Voilà, je vous remercie maintenant car peut-être vais-je vous détester bientôt".
:D
C’est parti pour un compte-rendu à quatre mains !

L'avis d'EricB :
La robe est jaune très pâle, tirant vers l'or blanc.

Le nez est expressif, plutôt frais, sur des notes florales (acacia, seringa), fruitées (mangue verte) et confisières (sucre d'orge, malabar).
La bouche allie rondeur et tension, avec une matière charnue, pulpeuse, étonnamment dense et une fine acidité traçante qui étire le vin.
La finale tonique mêle subtilement l'amertume et l'astringence, sur des notes de poire et de fleur d'acacia, et se prolonge sur de nobles amers.

Les jours suivants, le vin évolue assez peu.
Le samedi, je retente une dernière fois avant d'envoyer mon CR à Vincent.
Le nez se concentre plus sur la mangue verte et un peu d'ananas frais, ce qui pourrait presque vous orienter sur Jurançon.
En bouche, la rondeur a cédé le pas au profit de la tension : le vin a adopté un profil longiligne et la matière a gagné en limpidité/minéralité. On est plus dans le « jus de caillou »
On retrouve en finale le mix amertume/astringence qui vous tire une petite grimace de plaisir. L'aromatique est là aussi plus « minérale » avec un côté fumé/caillouteux. Le tout se conclue et se prolonge sur l'astringence tonique/végétale de la pomme Granny Smith – et une pointe d'amer (quinquina).

À quel autre vin cette cuvée me fait penser ? Pas évident. En tout cas, à aucun Pinot gris. Quitte à rester dans la même famille, je dirais plus un Pinot blanc alsacien (ou Auxerrois). Sinon, on pourrait penser à un blanc du nord de l'Italie (mais pas à un Pinot griggio). En tout cas, il ne me fait penser à aucun vin d'appellation française connue.

A quel prix je l'achèterais ? Je dirais aux environs de 10 €. 12 € serait un grand maximum pour moi.

L'avis de Michel, MGTUSI :

Lundi 14/05, 19h :
Robe : or
Nez : puissant, ouvert sur la violette
Bouche : énergique, acidité prononcée avec une aromatique riche de viognier (pêche, violette) et de la salinité perceptible. Ca goûte sec.
Longueur raisonnable. Manque de fraîcheur, aromatique fatigante et amertume prononcée en finale.

Mardi 15/05, 13h :
La robe s'est éclaircie ; plus d'acidité ressentie, la salinité a disparu. L'aromatique me plaît plus avec un côté exubérant mais ça manque de tension et de fraîcheur.

Mercredi 16/05, 20h :
L'amertume est de plus en plus présente,

Conclusion :
L'aromatique reste très variétale (viognier), l'amertume rend le vin pas très agréable à boire. L'ensemble manque de fraîcheur. Le défaut majeur de ce vin est son amertume et Jérôme sait apparemment comment le corriger sur les millésimes à venir que je lui souhaite nombreux. Connaissant l'investissement affectif que Jérôme a placé dans ce vin, je suis sincèrement navré de mon ressenti, mais hélas, il est ce qu'il est !

Analogie :
Un IGP du Languedoc à dominante de viognier.

Prix : 5-7 €

L'avis d'Oliv :
Bouchon à vis.
Robe cristalline à peine teintée d'un très léger vert de gris.


La couleur presque grise du Clos Velicane 2017, ACTE 1


Nez très primaire le premier jour, sur des senteurs florales puissantes, avec un peu de végétal qui sauvignonne et des accents froufroutants un peu écœurants qui tirent sur la guimauve et l'eau de Cologne.
C'est beaucoup mieux le lendemain et surlendemain où le nez s'est posé, comme étiré et apaisé, prenant des atours plus épurés, plus élégants et frais, sur le citron vert et toujours ce côté mi floral mi végétal assez délicat.
L'attaque est marquée d'un frisant qui accentue une acidité ferme.
Une fois dégazé, le vin reste toujours un peu raide, manquant de concentration et de chair à cœur pour équilibrer son côté pointu, exprimant une petite verdeur amère dans un corps qui manque vraiment d'ampleur pour apporter plus de confort et lui permettre d'exprimer une certaine finesse aromatique, en tout cas après l'aération.
Si la structure n'aura finalement que peu évolué, les senteurs et les goûts affinés à J+3 m'auront nettement plus convaincu que l'opulence perçue à l'ouverture.
La finale est inexistante et s'abime dans des amers assez déplaisants.

Un vin qui m'a évoqué un muscat sec qui aurait été vendangé trop tôt pour conserver de l'acidité.

Prix estimé : 6/10€

L'avis de Vougeot :

Clos Velicane 2017 : un vin qui n'intéressera pas les buveurs d'étiquettes !

Bu étiquette découverte :D, sitôt sorti du réfrigérateur, à une température de 12°.
Première surprise : le vin est bouché avec une capsule métallique. Au moins, on ne sera pas ennuyé avec le TCA.
Le vin se présente dans une couleur jaune très pâle, brillante, limpide, presque grise.
Le premier nez annonce un vin très sec, sans artifice, d’une austérité toute cistercienne.
On est loin du confort beurré de certains vins de la côte de Beaune.
Petite touche fumée, note pierreuse. Belle odeur d’amande fraîche et un soupçon de poire relevé par une larme de citron. Rien d’exotique. On est dans l’expression minimaliste, millimétrée, du fruit.

Au premier nez, mon épouse s’écrie : « C’est dingue, on dirait un muscadet ! ». Je suis d’accord avec elle. Elle juge néanmoins le nez en décalage avec la bouche.
Première gorgée : le vin propose encore un peu de gaz. Il titille la langue et apporte un petit côté vivant très agréable. Comme un muscadet.
La première impression est celle d’un vin au profil « De Villainesque ». On n’est pas là pour rigoler.
A l’aération, le nez prend du volume, devient plus rond, plus aimable.
On reste cependant dans l’aromatique d’un très beau muscadet (parallèle intéressant avec le Monnières Saint Fiacre 2009 de Véronique Günther Chéreau).
Les premières notes pâtissières apparaissent 10 mn après l’arrivée du vin dans le verre, avec le réchauffement. Le vin devient plus aimable, moins renfrogné.

En bouche, le vin est porté par une belle acidité qui reste présente après ingestion. Elle constitue l’ossature sur laquelle les notes fruitées s’amarrent. Rémanence minérale dans la finesse plus que la démonstration. Pas de notes de pierre à fusil, mais plutôt de calcaire mouillé.
Le vin propose également une fine amertume, sachant rester dans la limite de ce que mon palais peut accepter. Elle participe à l’équilibre du vin.

Ce Clos Velicane est très réussi. D’un profil austère, sans fioriture, il s’exprime dans un registre très net, pas forcément typé (bien malin celui ou celle qui pourrait reconnaître le cépage) mais précis.

Je suis prêt à dépenser 10 à 12 € pour acheter ce vin. A cette question, ma femme répond spontanément 12 €. Elle trouve néanmoins que le vin est encore « un peu fouillis » mais le trouve « très agréable dès maintenant ».

Nous le regoûterons demain soir, avec 24 heures d’aération, bouteille fermée et conservée au frigo.

Lendemain soir, l'avis de Gildas :
Conservé au frais toute la journée, avec 40 km de voiture, le vin se comporte toujours aussi bien.
Il a perdu une bonne partie de son gaz puisque la bouteille fait pschiiiit à l’ouverture.

Gildas :
"Notes de citron vert, beaucoup de fraîcheur, on sent l’acidité au nez.
Notes salines, mais cela n’évolue pas trop dans le verre.
Cela paraît aérien.
En bouche, on retrouve le léger perlant que l’on a observé. Cela donne un petit peu de tension.
C’est assez vif, citron vert en bouche, amertume qui porte le vin, bien présente mais pas prégnante.
Elle ne masque pas l’ensemble, elle est plutôt intégrée.
C’est plutôt fruité avec des saveurs rappelant la pêche, l’amande".


Vougeot :
-"Peux-tu mettre un nom sur le cépage" ?
Gildas :
-"Furmint ?
- non...
- Hárslevelu ?
- non.
- Quelque chose de connu ?
- oui"...


Longues secondes de réflexion.

Je lui annonce un 100 % pinot gris.

"C’est marrant… Tout à l’heure, je me disais que cela faisait presque Alsace… Je n’aime pas du tout les pinots gris alsaciens que je trouve trop lourds, souvent viandés… Je n’aime pas. Eh bien écoute, ce n’est pas mal !
Par contre, cela fait un peu macération courte, vinification courte, un peu acidulé, bonbon anglais… Ce n’est pas très complexe.
A mesure que le verre se réchauffe, on sent la petite rondeur qui commence à s’imposer en entrée de bouche. Il y a toujours ces amers qui sont présents, mais il n’y a pas cette lourdeur qu’on peut avoir sur ce cépage, parfois. Cela manque un peu de tonicité.
Ce n’est pas mal fait, ce n’est pas désagréable…
Alors maintenant, que manger avec ça ? On n’est pas du tout sur des fruits de mer. Eventuellement des terrines, des charcuteries. Je pense que cela peut le faire".


A la question "combien serais-tu prêt à mettre pour acquérir cette bouteille ? ", Gildas répond spontanément 12 €.

Dernière dégustation, 48 heures après ouverture :
La couleur reste identique, le vin ne faiblit pas.
Il gagne du volume en bouche et les saveurs se font désormais un peu plus présentes, plus exotiques, même : pêche blanche, ananas léger, citron. Peut-être un peu plus de notes beurrées.
Le gaz est désormais éliminé. La bouche reste vive, avec une acidité de bon aloi. L’amertume décelée le premier soir est un peu plus présente en fin de bouche, mais elle ne gâche pas le plaisir.
La finale est identique ; peut-être avec une note minérale plus affirmée, mais toujours délicate.

Je reste désespérément attaché à ma première idée : difficile, à l’aveugle, de donner le cépage et, surtout, la région de production. Aussi resté-je sur mon idée d’un vin qui pourrait aisément soutenir la comparaison avec un beau muscadet.

Les amateurs de blancs aisément identifiables (muscat, gewurzt, chardo oxydé :), chenin oxydé :) ) seront décontenancés. Les autres trouveront du charme à ce Clos Velicane.

Bilan :
Cinq dégustateurs, cinq opinions différentes ! Dans ces conditions, quel crédit accorder à nos comptes rendus ?

Quelques points nous rassemblent et nous divisent :
- Un premier millésime loin d'être consensuel : si Michel et Oliv ne sont pas convaincus, EricB, Gildas et Vougeot émettent un verdict plus favorable.
- Pour tous ; un vin marqué par son acidité et une amertume certaine. Rédhibitoire pour Michel et Oliv, intégrée pour EricB, Gildas et moi.
- Ce Clos Velicane 2017 reste néanmoins un vin assez simple dans son expression aromatique, plutôt timide. Pas vraiment de marqueurs aromatiques communs. Chacun y a senti ce qu'il a bien voulu y trouver et personne n'a identifié le Pinot gris ! :)
- Ce qui remet en question le rôle "d'experts" que Jérôme nous a assigné.
- Un prix de vente estimé de 5 à 6 euros (Oliv et Michel) à 10 ou 12 euros maximum (EricB, Oliv, Gildas et Vougeot).

Nous remercions Jérôme de nous avoir choisis pour donner notre avis en toute honnêteté, en toute transparence, sans aucune autre consigne que le respect d'un protocole de dégustation minimal.
Que chaque lecteur soit assuré que nous avons goûté avec notre conscience plutôt qu'avec notre cœur, sans déférence ni partialité. Nos avis disparates et affirmés en sont l'illustration.

Longue vie au Clos Velicane !

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#2
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, oliv, PBAES, Gildas, mgtusi, sideway, LADIDE78, tomy63, f.aubin, 4fingers, Agnès C, tonymiccelli, Frisette, Benjamin Dgnn, leteckel, LoneWD, Damien72, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17974
  • Remerciements reçus 2818

Eric B a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

Je note que c'est intéressant d'avoir fait son compte-rendu sans avoir le moindre écho des autres personnes. On ne se laisse pas influencer ;)

Dans mon boulot quotidien, j'essaie de voir toujours ce qu'il y a de positif dans une bouteille, puisque je la vends. N'empêche que parfois, il y a des vins où il y a plus de défauts que de qualité. Ils passent alors à la trappe.

Sur ce Clos Velicane, j'aurais pu aussi le trouver too much à l'ouverture. J'ai juste préféré parler de l'expressivité du nez et tous les arômes qu'il m'évoquait, sans jugement de valeur. Oui, de l'amertume, il y en a, mais pas plus que dans de nombreux Chenins ligériens que j'affectionne. Donc, pour moi, pas de défaut.

Eric
Mon blog
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

Aucun défaut pour moi non plus, Eric.

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18188
  • Remerciements reçus 1830

mgtusi a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

Un grand merci à Jérôme pour nous avoir choisi comme "expert", statut que je réfute pour ma part, bien entendu.
Les différences de perception sont en effet assez prononcées entre nous quatre (cinq avec Gildas).

Il serait sympa d'avoir l'avis de Jérôme sur son vin, en toute objectivité (autant que faire se peut).

Michel
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82010
  • Remerciements reçus 7463

oliv a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

Depuis mon premier jour sur LPV, j'essaie de ne jamais oublier que derrière un vin, il y a de l'humain.
Et que la posture du juge arbitre libre de donner son avis est la plus facile à prendre.
Trouver les mots justes pour dire ce qu'on aime ou pas dans une bouteille en respectant le vin et celui qui l'a produit est complexe mais doit rester l'horizon d’honnêteté pour la prise de parole publique qui nous est offerte par LPV.

Encore merci à Jérôme de la confiance qu'il nous a accordée.
Amitiés
Oliv
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 550
  • Remerciements reçus 569

Damien72 a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

Maintenant que nos experts (tu) ont goûté , comment fait on pour se procurer un carton du Clos ?
Amicalement ,

Avec vous ,
Damien
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 145

f.aubin a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

très intéressante cette différence de perception entre nos experts, cela vient peut-être aussi du fait que le vins n'est pas encore dans sa phase de véritable dégustation ?

LPVment,
Franck
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

f.aubin écrit: très intéressante cette différence de perception entre nos experts, cela vient peut-être aussi du fait que le vins n'est pas encore dans sa phase de véritable dégustation ?


Cela vient surtout du fait que nous ne sommes pas des experts ! :)
De simples amateurs, avec nos goûts affirmés, nos palais plus ou moins sensibles à certaines facettes du vin, nos papilles plus ou moins formatées...
Nous n'avons pas tous la même sensibilité à l'amertume, à l'acidité, à l'astringence et nous avons nos propres marqueurs olfactifs et gustatifs. Dans ces conditions, sortir quatre CR identiques aurait été au mieux inespéré, au pire inquiétant. ;)

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 293

oberlin a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

Mais c'est tout aussi vrai pour les "pros"!
Il y a peu, quelqu'un a d'ailleurs très justement écrit sur ce forum, qu'il ne fallait par croire les critiques mais qu'il fallait les connaître.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82010
  • Remerciements reçus 7463

oliv a répondu au sujet : Clos Veličane 2017 - Pinot Gris - 2017

Depuis des années maintenant que je traine goulûment mes guêtres au milieu de personnalités que le monde du vin a reconnu comme ses experts, ce dont je peux témoigner et dont vous retrouverez facilement l'illustration dans les dégustations du Grand Jury Européen filmées par F. Mauss, c'est qu'il n'y a JAMAIS aucune unanimité autour d'un vin !
Et à ce titre, qu'il n'existe aucune distinction génétique entre l'amateur et le professionnel sinon par l'expérience que les dégustations procurent et par la décision d'en avoir fait sa profession.

Ce que le lecteur peut espérer de la part de l'agrégé de lettres ou de l'avocat du Maryland qui vendent la qualité d'une parole devenue prescriptive, c'est la cohérence dans l'expression d'un goût.
Entre un Michel Bettane et un Robert Parker, aucun doute qu'une certaine idée du vin s'exprime.
Mais sûrement pas la même.

Libre à Jérôme d'en dire plus s'il le souhaite mais pour corser l'exercice, il m'avait confié s'être essayé à un petit jeu prospectif en tentant d'anticiper les opinions de chacun sur ce Clos Veličane 2017 que nous allions goûter.
Et bien, je ne suis toujours pas remis de la proximité du CR Oliv-par-JP comparé à mes impressions supra face au verre.
Si, à la première lecture, je me suis dit, penaud, : "mince, je suis vraiment une buse ultra prévisible avec mes goûts standards de fillette, machintoussa..." , à la réflexion, je me demande si Jérôme ne m'a pas envoyé ainsi le plus rassurant message possible, donnant tout son sens au travail de rédaction effectué sur LPV depuis plus d'une décennie.

Donc à mon trio de partenaires élus et à tous les LPViens besogneux, je dis : 'Hauts les plumes camarades, arrêtez de faire vos chochottes !" %tchin
Si Jérôme vous a choisis, c'est que vos écrits sur LPV l'ont convaincu que vous étiez crédibles. Et il aurait pu en choisir d'autres. Des dizaines, de ceux qui écrivent régulièrement en ces colonnes et qui prennent le risque de poser un avis sur un vin. Puis sur un autre. Et encore un autre...

Bon, mollo les petits vélos hein, aucune hypertrophie du cigare à en tirer pour autant ! :evil: zX
Mais c'est une illustration supplémentaire que les avis déposés sur le media qu'est devenu LPV font vraiment sens.

Amitiés à tous,
Oliv
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, Benjamin Dgnn, starbuck, leteckel, the_ej

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 960

claudius a répondu au sujet : Le Clos Velicane - Pinot Gris - 2017

à propos des différentes perceptions d'un même vin

un site: Vinous
un vin: Barolo Massolino Ris. Vigna Rionda 2007
2 critiques prof.: Galloni & Tanzer

1ère critique

The ... is a gorgeous wine that presents a stunning perspective ... . Its magic is on full display. Ethereal and elegant, the bouquet presents a never-ending succession of wild fruit, underbrush, cola, licorice, freshly chopped mint, dried ginger, balsam overtones and exotic spice. Think of the grape’s most elegant characteristics and you get them all here. In the mouth, the wine feels fleshy and generous with thick layers of fruit that are amply supported by the firm but fine tannins. Its aging future looks bright.

97/100

2ème critique

I am surprised by how delicate the ... is. Freshly cut flowers, sweet cherries, mint and anise are all nicely layered in the glass. Despite the richness typical of the year, ... is a relatively mid-weight wine, with only modest depth, delineation or nuance. At times, the alcohol is also noticeable. Today, it is hard to see ... being a long-term ager, and I say that having tasted every vintage of this wine and knowing most previous editions have developed beautifully in bottle. Overall, this is a rare miss from ... . Tasted twice with consistent notes.

88/100
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18188
  • Remerciements reçus 1830

mgtusi a répondu au sujet : CR: Clos Velicane pinot gris 2017

CR: Clos Velicane pinot gris 2017

Bouteille ouverte hier midi.
Quelle transformation par rapport à l'échantillon goûté en mai. L'amertume qui m'a énormément dérangé a disparu totalement.
Le nez est agréable sur des arômes de fruits blancs, l'attaque est vive. Le milieu de bouche est droit tendu, minéral.

Sur la finale le vin s'arrondit donnant presque une sensation de sucres résiduels.
Très agréable, par contre je n'ai pas trouvé l'accord, je vais essayer ce midi avec des coques.

Michel
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72, Clos Velicane, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 220

ClémentQ a répondu au sujet : Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie

Assez d'accord avec Michel (même si je n'avais pas goûté le vin en mai mais j'avais lu des commentaires notamment sur l'amertume que je n'ai en effet pas retrouvée du tout). En revanche pas de finale ronde ou une sensation presque de sucres résiduels dans mon palais (et c'est dommage car je préfère les blancs moins tendus). Et j'ai bu ça avec des lamelles de calamars sauce vin blanc ail persil, ça s'accordait plutôt pas mal :)
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Clos Velicane

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 971
  • Remerciements reçus 23

satristim a répondu au sujet : CR: Clos Veličane, 2017, Pinot gris

CR: Clos Veličane, 2017, Pinot gris
J'ai découvert avec plaisir ce pinot gris de Jérôme. Je l'ai goûté comme un vin frais, franc, de soif.
Je n'ai pas perçu l'acidité tranchante ou l'amertume évoquée sur les échantillons de mai.
C'est un vin équilibré et simple, qui m'a fait penser pour ma part à un chasselas qui aurait plus d'arômes de fruits blancs que d'arômes floraux. Et dont la richesse est bien dosée.
Je me suis dit qu'il fallait surtout le boire , je l'ai fait sur une fondue ! Et c'est la vertu de ce type de vin. Aucune raison de vouloir le décrire comme un blanc hyper complexe, ce qu'il n'est pas pour l'instant à mon sens. Et je crois qu'il vaut son prix qui me semble tout à fait juste par rapport à ce que l'on a dans le verre.
J'ai trouvé très émouvant de goûter ce Clos Veličane quand on sait le fruit de quelle aventure il est issu. Je suis admiratif de ta démarche, Jérôme.
Et je me réjouis de gouter le prochain millésime (et la prochaine bouteille aussi).
Cordialement
Frédéric
#15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Clos Velicane

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 220

ClémentQ a répondu au sujet : CR: Clos Veličane, 2017, Pinot gris

CR: Clos Veličane, 2017, Pinot gris

Deuxième bouteille ouverte en une semaine. Et cette fois le vin m'a fait encore une meilleure impression. Certes c'est droit et minéral, mais je comprends peut-être mieux ce que voulait dire Michel sur la finale. Car ça ne laisse aucune sensation désagréable d'alcool ou d'acidité trop prononcés, ça ne laisse pas la bouche sèche ou salivante, bref c'est très agréable et j'ai pris beaucoup de plaisir à boire d'abord un verre sans rien, puis un autre avec mon filet de lieu noir, puis encore deux ou trois autres avec rien %tchin Franchement, c'est un bon rapport qualité prix* qui me donne envie de dire bravo à Jérôme (et à ceux qui l'ont aidé) et merci !

* d'ailleurs lorsque j'ai voulu vérifier le prix des bouteilles, il semblerait que je n'ai pas effectué le paiement et donc vous m'avez sans doute envoyé 6 bouteilles gratuitement ! (oubli de ma part). Bref je vous recontacte très vite par mail pour régler ça.

Edit : au fait, au risque de me faire lyncher, moi je n'ai pas du tout eu l'impression de boire un pinot gris, ni un vin d'Alsace, mais ça m'a plutôt rappelé... un pouilly fumé :oops: Mais en différent. Ma mère le weekend dernier a évoqué un picpoul du pinet (une analogie que je comprends également).
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Clos Velicane

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a répondu au sujet : CR: Clos Veličane - Pinot gris 2017

CR: Clos Veličane - Pinot gris 2017.
J'attaque MA réserve personnelle !
LE vin que j'ai choisi d'acheter après avoir goûté une première bouteille, au titre du panel de testeurs.

Je rejoins l'analyse de Michel. L'amertume de la bouteille-test a disparu. C'est bien la preuve que le vin est un produit vivant et que la vérité d'une bouteille n'est pas celle d'un vin. Et inversement. Bref.

Eh bien ce Clos Veličane 2017 est dans la droite ligne de ce que j'ai goûté, mais assagi et plus aimable.
Je lui découvre désormais cette touche exotique qui ne m'avait pas marquée il y a quelques mois.
Le vin a repris du volume en bouche, avec un peu plus de confort. Je ne perçois pas l'acidité qui avait dérangé Oliv. Bien au contraire. Le vin est plein, ferme, équilibré.

J'aime ce style épuré, plutôt cistercien, à la tension tranchante. Ce Clos Veličane correspond bien aux vins que j'aime actuellement.

Le seul reproche que je pourrais émettre, c'est qu'il n'y a aucune typicité Pinot gris. Mais, finalement, cela a du bon de remettre ses certitudes en cause... ;)

Plus aimable qu'il y a 6 mois, ce Clos Veličane commence à se détendre.

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#17
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, f.aubin, Clos Velicane, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 145

f.aubin a répondu au sujet : Clos Veličane - Pinot gris 2017

Tu me donne envie de sortir ma 1ére !!!!

LPVment,
Franck
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a répondu au sujet : Clos Veličane - Pinot gris 2017

f.aubin écrit: Tu me donne envie de sortir ma 1ére !!!!


JOUIS SANS ENTRAVE ! :woohoo:

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3833
  • Remerciements reçus 1684

Vougeot a répondu au sujet : Clos Veličane - Pinot gris 2017

CR: Clos Veličane - Pinot gris 2017

J'ai pas mal échangé avec Jérôme sur la parenté de structure, voire d'aromatique, entre son vin et certains muscadets.
Hier soir, j'ai placé son vin en face de belles huîtres de la Manche.
L'accord a très bien fonctionné.
Ce Clos a laminé un Brégeon 2010. Pouvait-il en être autrement ?

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1595

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Clos Veličane - Pinot gris 2017

Peut être que dans 8 ans Bregeon 2025 laminera cV 2017 ...
-)

Jérôme Pérez
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 294
  • Remerciements reçus 239

éricH a répondu au sujet : CR: Clos Veličane - Pinot Gris 2017

CR: Clos Veličane – Pinot Gris 2017

Capsule à vis.
La robe est jaune pâle.
Le nez est d’abord discret puis s’ouvre sur une expression florale.
Au bout de quelques heures, le vin évolue sur des notes plus fruitées (fruits blancs ?)
La bouche est élancée et fraiche. Il y a un côté minéral très marqué.
(Désolé pour le « minéral », je n’ai pas trouvé mieux !)
Le vin termine bien sec avec une amertume fine.
Bien (+)

J’ai essayé de traiter ce vin comme un autre même si ce n’est pas tout à fait le cas…. Et je me suis surtout discipliné pour rédiger le CR avant de relire ceux qui ont déjà été postés.
Le premier constat, c’est que le vin ne ressemble effectivement pas au pinot gris que je connais. Pour autant ce n’est pas un dépaysement total et il m’évoque un peu les chasselas alsaciens faits avec soin que j’ai (trop rarement) croisés.


Après deux verres de Clos Veličane, je décide d’ouvrir un pinot gris alsacien histoire de bien marquer la différence. Pas évident de trouver un jeune pinot gris sec dans ma cave. Le seul profil qui convient est un pinot gris 2017 de chez Mittnacht frères à Hunawihr.
La robe est très proche du Clos Veličane, par contre le nez est plus sur le fruit avec aussi une surprenante note briochée. En bouche, le vin est plus ample tout en restant sec.
Le Clos Veličane est à droite. Ou peut-être à gauche...

En l’état, je confesse une petite préférence pour le côté plus gourmand du vin de chez Mittnacht. Par contre j’aime la franchise du Clos Veličane et je trouve qu’il s’exprime bien à table (je bois 90% de mes vins avec un repas). Je l’ai bu avec du dos de lieu noir aux échalotes et le lendemain avec un poulet au curry (doux). Les deux accords m’ont bien plu.
J’ai terminé la bouteille deux jours après l’ouverture, le nez s’était ouvert pour être plus fruité mais en bouche le vin n’avait pas bougé.
Un dernier mot sur le contenant. J’ai déjà écrit ici combien j’appréciais la sobriété de l’étiquette en particulier le dessin qui avec quelques lignes nous montre le relief, les vignes, l’habitat : une vraie photo du lieu. Je trouve juste que la couleur de l’encre des caractères « Clos Veličane » est un peu clair. En même temps elle rappelle la couleur du vin !
C’est tout pour aujourd’hui.
Longue vie au « Clos Veličane » !

Cordialement,
Eric
#22
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 217
  • Remerciements reçus 98

Yoannc a répondu au sujet : CR: Clos Veličane - Pinot Gris 2017

CR: Clos Veličane - Pinot Gris 2017

Bouchage: capsule à vis.

Bouteille bue pour elle-même à l'apéritif.

La robe est assez surprenante, très pâle.
Nez fermé à l'ouverture, certains ont même trouvé une pointe de réduction. Dans le verre le vin s'ouvre vite et apparaissent des notes florales avec quelques notes fumées. C'est assez austère mais pas déplaisant.
Le lendemain il reste assez peu de vins dans la bouteille, mais le nez se révèle très net avec des notes de citrons verts et de mangue.
L'attaque en bouche est énergique, on ressent un côté fruité mais l'acidité prend un peu le dessus sur les arômes.
Ce vin n'a pas fait l'unanimité autour de la table, pour ma part j'ai aimé le style.
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2503
  • Remerciements reçus 111

hannibal a répondu au sujet : Clos Veličane - Pinot Gris 2017

Petit message en passant sans intérêt juste pour signaler que je ne suis pas encore mort : c'est marrant, je suis en train de boire un "Habitat" 2015 (Grenache & Xarello) de Torres et j'ai l'impression de retrouver pas mal des choses que je viens de lire sur CV dans ce vin, un peu de gras en plus peut-être et le frisant en moins.
La force de l'autosuggestion, sans aucun doute.
En tout cas bravo à Jérôme pour avoir su concrétiser ce projet.
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 145

f.aubin a répondu au sujet : CR: Clos Veličane - Pinot Gris 2017

Mon 1er Clos Vélicane dégusté hier soir avec des amis , à l'aveugle pour eux !
Surprenant robe trés claire, presque translucide.
1er nez assez mutique , peu d’Arômes ressortent, petites fleurs blanches mais c'est léger...
En bouche, le vin apparait !
En première approche, un côté tranchant, avec une certain acidité et les arômes fruits blancs qui se présentent au nez.
Une belle dynamique s'enclenche et le vin s'aérant, il s'ouvre encore un peu plus, la finale avec une pointe d'amertume, de fumé s'étire dans une longueur insoupçonné vu le début de la dégustation.
Jérôme, pour un 1er millésime c'est du beau travail !
Impatient de laisser passer le temps pour découvrir d'autres facettes pour les 5 prochains flacons....et le 2018 !!!
En aucun cas, le Pinot gris n'a été cité , ni l'origine trouvée...mais je m'en doutais un peu, j'avais parié mes 5 autres bouteilles si le vin était découvert !

LPVment,
Franck
#25
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2860
  • Remerciements reçus 995

tonioaja a répondu au sujet : CR: Clos Veličane Pinot Gris 2017

Dégustée ICI



CR: Clos Veličane Pinot Gris 2017
Aussitôt reçu, aussi tôt goûté, merci Raphaël !
J’ai été légèrement déstabilisé par ce vin car nous avons trouvé avec Henri qu’il avait perdu en intensité et en tension avec l'aération de presque 2h dont il a bénéficié.
Le vin est sympa, mais j’avais beaucoup aimé cette tension rafraîchissante tout de suite après l’ouverture et j’ai trouvé que le vin à pris plus de gras avec le temps.
Une robe très claire, presque blanche. Le nez est moyennement expressif, exotique, abricot sec, sous bois. La bouche est légère niveau matière, construite davantage sur un fil acide et un léger gras, avec une finale qui fait saliver. Bien +
Je n’ai pas pensé à relire le forum pour préparer le vin.
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2388
  • Remerciements reçus 549

Nathenri a répondu au sujet : Clos Veličane Pinot Gris 2017

CR:
Bonjour à tous.

Bouteille bue samedi soir :

1° vin :
Le vin se présente sous une couleur quasi transparente. Le nez est assez discret sur des fruits exotiques et fruits jaunes. En bouche la matière est assez légère, enrobée d'un léger gras et on retrouve les fruits jaunes et exotiques mais sans grande expression. Il était meilleur en effet 2 heures avant. Il s'agit de :
Slovénie - Clos Vélicane 2017 - 100% Pinot gris.

Nathenri
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 466
  • Remerciements reçus 75

JRU83 a répondu au sujet : CR: Clos Veličane Pinot Gris 2017

CR: Clos Veličane Pinot Gris 2017

La bouteille a été dégusté à l'apéro, ouverte immédiatement.

La robe est quasi transparente, l'aromatique est discrète.
En bouche une légère trame acide se dégage avec un côté acidulé et une aromatique de fleurs blanche avec de l'amande.

Un bon petit vin, pour un 1er millésime.

JP

Jean-Pierre
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2086
  • Remerciements reçus 1037

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Clos Veličane Pinot Gris 2017

Lutèce en vacances


CR: Clos Veličane, Pinot gris 2017
Nez assez discret au démarrage, finement végétal, pierre à briquet, métallique, légèrement citronné.
L'attaque est légère, peut être maigre, belle vivacité. Milieu de bouche aromatique, avec des notes empyreumatiques et végétales, c'est très sec, salivant. Finale saline.
C'est léger, pointu. Un plaisir simple.

JD | Lutèce
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82010
  • Remerciements reçus 7463

oliv a répondu au sujet : CR: Clos Veličane, Pinot Gris, 2017

Bu lors de l'AG d'LPV

CR: Clos Veličane 2017 - Pinot gris



Claudius
Robe transparente sur les tons blancs, eau de rose, bonbon anglais, encore un peu de glycérine, plus de fruit et d'énergie, assez marqué par une acidité qui porte le vin jusqu'en finale, termine sur une note d'amertume pas désagréable.

Oliv
Robe cristalline à peine grisée.
Nez franc, ouvert, sur de fines notes de fleurs blanches, de guimauve et qui partent sur la pêche blanche avec le réchauffement dans le verre.
Bouche croquante de fruit, sur une pureté de goûts agréable, assez simple au niveau tactile avec un petit manque de fond pour équilibrer totalement amertume et acidité.
Si l'ensemble possède une vraie buvabilité apéritive par sa franchise et sa netteté aromatique, j'aimerais plus d'impact et de densité en bouche pour dépasser cette efficacité simple.
C'est le moment où quand je fais mon grincheux, le Président Mauss sort Bertha du garage pour ventiler le schpountz... ::oups::
Bien. Et nettement plus en place que lorsque j'avais goûté ce vin à peine mis en bouteille.
#30
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck