Nous avons 996 invités et 47 inscrits en ligne

Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

  • Messages : 5943
  • Remerciements reçus 1255

Marc C a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Pour en avoir discuté avec quelques cavistes "de ville" lyonnais, plusieurs m'ont effectivement dit qu'ils ne vendaient quasiment pas de riesling. Le plus souvent les ventes se font "pour aller avec la choucroute". Du coup, la sélection alsacienne est souvent très pauvre et quand elle existe c'est essentiellement du gewurztraminer voire du sylvaner. Ceci dit, cela a un avantage, quand je ressens un caviste un peu trop pressant, je lui demande ce qu'il a en Riesling B)

Sinon, je dois être manifestement bête mais je ne comprends pas en quoi il est évident que le Riesling a besoin de SR pour être équilibré.

Marc
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, éricH, Kiravi, Bug

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17830
  • Remerciements reçus 2640

Eric B a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Je suppose que Matthieu pensait aux rieslings allemands, vu qu'il ne boit quasiment que ceux-là. Ils ont une acidité plus marquée, parfois encore renforcée par le gaz carbonique, et un peu de sucre n'est pas de trop pour l'équilibrer, même s'il est au final très discret. On ne sent pas les sucres d'un Trocken à 9 g/l et très peu ceux d'un Halbtrocken. Même un Kabinett à 50 g/l peut passer avec un plat salé (genre thaï) sans que le sucre dérange.

Mais en Alsace, vaut mieux en effet un Riesling non sucré.

Eric
Mon blog
#32
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17661
  • Remerciements reçus 1458

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Pour les amateurs plébiscitent-ils le riesling ?

Jérôme Pérez
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Les allemands ne font pas, en général, la malo, ce qui rajoute au côté "crispy"

Et a-t-on le droit de dire, comme le soulignait fort bien Vinstache, que l'Alsace a loupé ses AOC? Trop de grands crus, trop diffus, noms compliqués, et indice de SR pas assez précis. -> désintérêt des gens après trop de malentendus
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17661
  • Remerciements reçus 1458

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Pas sûr qu’il y ait beaucoup de malo en Alsace

Jérôme Pérez
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3053
  • Remerciements reçus 1910

starbuck a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Il est vrai qu'en Alsace la notion de grand cru est largement galvaudée mais c'est également le cas à St Emilion

Sylvain
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 258
  • Remerciements reçus 83

Michou a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

mauss.th écrit: Les allemands ne font pas, en général, la malo, ce qui rajoute au côté "crispy"

Et a-t-on le droit de dire, comme le soulignait fort bien Vinstache, que l'Alsace a loupé ses AOC? Trop de grands crus, trop diffus, noms compliqués, et indice de SR pas assez précis. -> désintérêt des gens après trop de malentendus


En quoi le nombre et le nom des crus est plus compliqué en Alsace qu'en Bourgogne ?
Après il y a la qualité des dits grands crus mais c'est une autre discussion.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 56

Bug a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Si je ne dis pas de bêtise il doit y avoir 35 grands crus différents rien que pour les Riesling, soit plus que le nombre total de GC en bourgogne si je ne m'abuse ...
Cela fait beaucoup ^^...
Sans parler de leurs déclinaisons VT sou SGN ...
Reste de plus l'hétérogénéité extrême d'un viticulteur à l'autre, aussi bien sur le qualitatif que les SR au sein d'un même GC ...

Laurent
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 28

alex73 a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

A mon avis personnel je vois plusieurs causes:
-Avec le réchauffement climatique et l'augmentation du ° d'alcool de pratiquement tous les vins les Riesling sont devenus plus sucrés. Autre hypothèse, les consommateurs allemands sont très présents en Alsace. La tendance au sucré n'est-elle pas faite pour leur plaire?
- Le goût des consommateurs français (dont le mien) s'est éloigné des vins sucrés. Il n'y a qu'à voir la tendance pour les champagnes de plus en plus "brut".
- Les Riesling, même avec peu de SR restent très fruités et ils sont parfois difficile à marier. On hésite donc à en acheter. Il me semble qu'il y a quelques dizaines d'années le taux de SR n'apparaissait pas sur l'étiquette, cette information n'est venue que récemment.
Ceci dit, J'aime bien le Riesling, mais en achetant je fais attention au taux de SR. Il est vrai qu'au restaurant c'est difficile de connaître le taux de SR sans voir l'étiquette...
Alexis

Alexis
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17830
  • Remerciements reçus 2640

Eric B a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Si je ne dis pas de bêtise il doit y avoir 35 grands crus différents rien que pour les Riesling, soit plus que le nombre total de GC en bourgogne si je ne m'abuse ...

Je ne comprends pas bien : les GC sont rattachés à un lieu, pas à un cépage (même si seuls les cépages "nobles" ont droit à l'appellation, avec des exceptions comme le Sylvaner sur le Zotzenberg).

Eric
Mon blog
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 56

Bug a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Il me semble que sur les 51 terroirs classés en grands crus alsacien, 35 sont exploités en Riesling.

Laurent
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17830
  • Remerciements reçus 2640

Eric B a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Peut-être (je n'ai pas vérifié). Mais potentiellement, les 51 GC peuvent accueillir le riesling.

Eric
Mon blog
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17661
  • Remerciements reçus 1458

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

pas uniquement riesling. (je répondais au message avant celui de Eric)

incroyable de voir comme le vent tourne ! personne ne remettait en cause la primauté de ce cépage roi, véritable catalyseur de terroir.

Personnellement, le découpage des terroirs alsaciens ne me gêne pas : il y a bien plus de différences entre deux crus alsaciens qu'entre deux crus bourguignons.
Quiconque a vécu en zone rurale ayant activité agricole sait que chaque endroit est un "lieu" distingué, portant un nom et que ce nom correspond à une identité, marquant une caractéristique en terme agricole.

L'Alsace est d'une complexité géologique absolument incroyable : les grands crus distingués en sont le reflet ; qu'il y ait des manques ou quelques reproches à faire, c'est une évidence et inévitable. Sans doute cette question de "grand" pose problème et certains ont cru bon de distinguer des premiers.
Il y a aussi beaucoup de lieux-dits qui pourraient revendiquer ce statut de premier et des grands moins grands que des lieux dits ... D'accord. Mais nul ne pourrait nier l'empreinte des terroirs alsaciens sur les vins et nul autre cépage que le riesling n'est à même de les mettre en évidence aussi bien.

Jérôme Pérez
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 56

Bug a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Les 51 peuvent accueillir les "cépages nobles" alsaciens (gewurztraminer Rs, muscat à petits grains B, muscat à petits grains Rs, muscat ottonel B, pinot gris G, riesling B ou assemblage de muscats).
Avec une particularité pour Altenberg de Bergheim (assemblages), Kaefferopf (assemblages) et Zotzenberg (le fameux GC Sylvaner).

Le chiffre 35 ayant été cité par un vigneron local :)

Laurent
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18002
  • Remerciements reçus 1725

mgtusi a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Je pense que Sylvain est totalement dans le vrai.
Les vins d'Alsace souffrent de leur passé de vins de comptoir, comme les muscadets, les beaujolais, les côtes-du-Rhône et les vins du Languedoc Roussillon.
Mon beau-père que j'ai éduqué au vin me racontait que dans sa famille en Franche Comté, les vins d'Alsace étaient des abominations.
Dans l'esprit du consommateur, le riesling est un vin à choucroute, bien acide et plutôt court.

Et puis prenez au hasard un riesling dans une grande surface, vous n'allez pas être déçu du voyage.

Michel
#45
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: HERBEY 99, LADIDE78, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17661
  • Remerciements reçus 1458

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Prends au hasard n’importe quel vin prix plancher en gd tu auras le même résultat
Le bordeaux à 3 euros n’est pas mieux

Jérôme Pérez
#46
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3053
  • Remerciements reçus 1910

starbuck a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

mgtusi écrit: Mon beau-père que j'ai éduqué au vin


Alors là Michel, au nom de tous les gendres passionnés par le vin mais qui sont obligés de faire "Dry dimanche midi", je te dis bravo ::fz::

Sylvain
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5943
  • Remerciements reçus 1255

Marc C a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Je ne suis pas sûr que ce soit tant le nombre ou la "difficulté de prononciation" plutôt que l'absence de domaines reconnus pour certains qui rend la lecture difficile des grands crus. Beaucoup connaîtrait le Rosacker si c'était écrit sur l'étiquette de Ste Hune, beaucoup connaîtrait le Gloeckelberg si un Zind, un Deiss ou autre en produisait. Si on demande à des personnes de citer spontanément des noms de grands crus bourguignons, combien vont sortir Criot-Batard-Montrachet à part les geek du coin ? Cru avec un surface équivalent à la Conti, pourtant on est loin de la même renommée. L'histoire a fait le reste... Si après il faut tout simplifier/uniformiser pour se retrouver avec des vins qui n'ont plus d'histoire, non merci pour ce qui me concerne.

Comme mentionné par beaucoup, je reste persuadé que le flou savamment entretenu sur la sucrosité est une erreur. Un affichage clair des SR simplifierait la vie et permettrait d'arrêter de prendre le consommateur pour un demeuré et de générer de nombreuses déconvenues. Comment choisir au mieux le type de cuisine sur lequel servir le vin sans cette information ?

Marc
#48
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: HERBEY 99, Frisette, Michou, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 56

Bug a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Jérôme Pérez écrit: Prends au hasard n’importe quel vin prix plancher en gd tu auras le même résultat
Le bordeaux à 3 euros n’est pas mieux


La différence est qu'en bordeaux il n'y a pas que des vin à 3euros ... si le consommateur veut essayer une bouteille plus chère "pour voir" il peut (éventuellement) avoir une bonne surprise.
Malheureusement, sauf cas particuliers (j'ai déjà vu du Deiss, du Weinbach et du Trimbach entre autres en gd), en Alsace (et tout particulièrement en Riesling), le haut de gamme est généralement un "Wolfberger like" ... quel que soit le prix que tu souhaites y mettre.

Laurent
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18002
  • Remerciements reçus 1725

mgtusi a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Jérôme Pérez écrit: Prends au hasard n’importe quel vin prix plancher en gd tu auras le même résultat
Le bordeaux à 3 euros n’est pas mieux


C'est moins pire je pense, ca sera rond grâce au merlot alors que le riesling pas mûr...
Et puis la médiocrité passe mieux quand c'est rouge.

Michel
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3053
  • Remerciements reçus 1910

starbuck a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

mgtusi écrit: Et puis la médiocrité passe mieux quand c'est rouge.


Exact, c'est d'ailleurs pour ça qu'on rougit les mauvais blanc avec de la crème de cassis :oops:

Sylvain
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17661
  • Remerciements reçus 1458

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Bug écrit:
La différence est qu'en bordeaux il n'y a pas que des vin à 3euros ... si le consommateur veut essayer une bouteille plus chère "pour voir" il peut (éventuellement) avoir une bonne surprise.
Malheureusement, sauf cas particuliers (j'ai déjà vu du Deiss, du Weinbach et du Trimbach entre autres en gd), en Alsace (et tout particulièrement en Riesling), le haut de gamme est généralement un "Wolfberger like" ... quel que soit le prix que tu souhaites y mettre.


pas trop d'accord avec ça.
En GD, je trouve du Josmeyer, du Sipp et même Muré. Par ailleurs certaines caves coopératives ont de belles cuvées sur certains grands crus : j'ai le souvenir d'un Rosacker de Hunawihr 2014 vraiment excellent.

Jérôme Pérez
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 29

Delphinette a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Je vois pas pourquoi le riesling serait plus difficile à vendre qu' un gewurztraminer, sylvaner ou auxerrois?
L'Alsace a surtout eu l'image d'un vin qui filait mal de crâne quelque soit le cépage.
Quand au résiduel, il y a encore plus dans le gewurztraminer.
En GD tu trouves de la piquette quelque soit la région et je pense pas que l'alsace soit considéré comme la pire.
L'image du rosé piscine ou pamplemousse est bien pire pour ceux qui essaie de faire du rosé de qualité.
Ceux qui veulent faire du bon en alsace a mon avis ne s'occupe pas de l'image de la GD.
Des appelations batardes du languedoc ont aujourd'hui des grands vins vendus à prix d'or que tout le monde connaît ici...
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17661
  • Remerciements reçus 1458

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

appellations batardes

Pardon ?

Jérôme Pérez
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18002
  • Remerciements reçus 1725

mgtusi a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Delphinette écrit: Je vois pas pourquoi le riesling serait plus difficile à vendre qu' un gewurztraminer, sylvaner ou auxerrois ?


Le sylvaner se vend encore plus mal, l'auxerrois personne ne connaît par contre le gewurztraminer a la cote auprès des consommateurs lambda car comme l'a dit Eric, c'est un cépage très immédiat.

Michel
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 29

Delphinette a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Jérôme Pérez écrit:

appellations batardes

Pardon ?


Ne prend pas ça au 1er degrés

Appelation très peu connu noyée dans la masse.
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7961
  • Remerciements reçus 839

hyllos a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

mgtusi écrit:

Delphinette écrit: Je vois pas pourquoi le riesling serait plus difficile à vendre qu' un gewurztraminer, sylvaner ou auxerrois ?


Le sylvaner se vend encore plus mal, l'auxerrois personne ne connaît par contre le gewurztraminer a la cote auprès des consommateurs lambda car comme l'a dit Eric, c'est un cépage très immédiat.


D'un autre côté, au contraire du Riesling, qui de part sa grandeur et sa capacité à refléter d'infimes variations de terroir, peut proposer des styles très variés et déroutants, le Gewurztraminer est lourd et pâteux, écoeurant même, dans 95% des cas... du coup, c'est beaucoup moins sujet à doute sur le profil du vin :D ::out::
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18002
  • Remerciements reçus 1725

mgtusi a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Tu es hors sujet Matthieu.

On parle du consommateur, pas du lpvien

Michel
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7961
  • Remerciements reçus 839

hyllos a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Delphinette écrit: Je vois pas pourquoi le riesling serait plus difficile à vendre qu' un gewurztraminer, sylvaner ou auxerrois?
L'Alsace a surtout eu l'image d'un vin qui filait mal de crâne quelque soit le cépage.
Quand au résiduel, il y a encore plus dans le gewurztraminer.
En GD tu trouves de la piquette quelque soit la région et je pense pas que l'alsace soit considéré comme la pire.
L'image du rosé piscine ou pamplemousse est bien pire pour ceux qui essaie de faire du rosé de qualité.
Ceux qui veulent faire du bon en alsace a mon avis ne s'occupe pas de l'image de la GD.
Des appelations batardes du languedoc ont aujourd'hui des grands vins vendus à prix d'or que tout le monde connaît ici...


Le Sylvaner est quasi invendable en dehors de l'Alsace. L'Auxerrois, n'en parlons pas. Le Gewurztraminer a la cote car c'est un cépage facile car tellement typé qu'on sait pratiquement toujours ce qu'on a avant de l'avoir dans le verre. Du coup, c'est hyper facile à vendre.

Le Riesling au contraire est extrêmement versatile et au dela de la problématique sucre (qui à mon avis, n'est pas un vrai sujet jusque disons 25 g/l selon les régions), c'est que les styles sont radicalement différents. Si tu prends un Riesling de l'Altenberg de Bergheim, un Rangen de Thann ou un Frankstein, un Mosellan de Bernkastel ou Ürzig, un vin de Nahe ou de Wachau... ça n'a rien à voir. Absolument rien. Ce n'est pas le cas avec le Gewurztraminer qui est sensiblement similaire en Alsace, Allemagne ou Autriche.

Du coup, ça en fait un cépage d'initié. Et il faut un peu de finesse pour le conseiller. Or, à l'heure actuelle la majorité des conseillers sont avant tout des vendeurs, qui ne connaissent pas précisément le produit. Du coup, le Riesling devient plus dur à vendre, globalement. Et surtout sur les marchés US qui sont focalisés sur le cépage. Du coup, ils ne peuvent pas avoir d'attentes précises avec juste "Riesling" comme ils peuvent l'avoir sur "Sauvignon Blanc" ou "Gewurztraminer"... je ne sais pas si je me fais comprendre... ??
#59
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Agnès C, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7961
  • Remerciements reçus 839

hyllos a répondu au sujet : Pourquoi les consommateurs rejettent le riesling ?

Michou écrit:

hyllos écrit: Ceci dit, je trouve pas que le Riesling soit rejeté, suffit de voir comment les prix montent pour s'en rendre compte.


L'essentiel des cavistes avec lesquels je discute à Paris ont une sélection alsacienne famélique. Ils me disent qu'ils n'arrivent pas à les vendre.
Discussion similaire avec Céline Meyer récemment au domaine Josmeyer. Au-delà de l'Alsace, ils ont du mal à vendre leurs vins en France. Et pourtant, c'est un domaine reconnu pour la qualité de ses vins secs.


Perso, que ce soit en France ou en Finlande, je n'ai aucun problème à vendre le Riesling. C'est le cépage sur lequel j'ai les meilleurs retours. Les vins overperforment extrêmement souvent. Sauf que... le Riesling, c'est plutôt fin comme cépage et comme la plupart des cavistes sont des brêles sur la connaissance des vins et le ressenti client. Forcément, ça vend pas. Combien de cavistes parisiens ont leur marottes et pensent d'abord à eux et leurs goûts avant celui du client ? Je crois que c'est d'ailleurs une maladie du caviste et du sommelier : au lieu d'écouter le client, on veut caser ce qu'on aime.

L'Alsace présente par ailleurs quelques défauts d'image et des vins souvent très chers en haut de gamme. Mais surtout, les profils manquent souvent de finesse (et c'est vrai que je vends rarement de l'Alsace et plus souvent Mosel ou Kremstal).
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck