Nous avons 3402 invités et 39 inscrits en ligne

De la dégustation à l'aveugle

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2656

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Des mystères de la dégustation en aveugle ... ou pas

voir aussi cet article relayé par Oliv dans la revue de presse :

www.guardian.co.uk/l...

édifiant.

Jérôme Pérez
24 Jui 2013 07:24 #631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9741
  • Remerciements reçus 1671
chic alors, je vais revendre toutes mes bt trop chères ;)
24 Jui 2013 09:44 #632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2656

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Des mystères de la dégustation en aveugle ... ou pas

la réponse du GJE à cet article.
gje.mabulle.com/inde...

Jérôme Pérez
25 Jui 2013 07:04 #633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426
26 Jui 2013 18:17 #634

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426
Dégustation
Plus le vin est cher, meilleur il est ! C'est la faute au cerveau.

www.theage.com.au/mo...
03 Juil 2013 17:23 #635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426
	Autres réponses à cet article :
	http://www.guardian.co.uk/lifeandstyle/shortcuts/2013/jun/24/should-we-listen-wine-critics
	http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-sans-etiquette-ni-prix-plupart-gens-compris-oenologues-ne-font-pas-difference-entre-vins-fabrizio-bucella-768180.html
	http://www.slate.fr/life/74461/vins-chers-bons-arnaque-grands-crus
	http://www.timatkin.com/articles?996

Décidément, cet article fait causer !
www.telegraph.co.uk/...
06 Juil 2013 11:16 #636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426
Dégustation
« La seule véritable façon de juger des vins, c’est de le faire à l’aveugle » La dégustation selon Bourgogne Aujourd’hui

www.bourgogne-live.c...
15 Juil 2013 10:26 #637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426
	Autres réponses à cet article :
	http://www.guardian.co.uk/lifeandstyle/shortcuts/2013/jun/24/should-we-listen-wine-critics
	http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-sans-etiquette-ni-prix-plupart-gens-compris-oenologues-ne-font-pas-difference-entre-vins-fabrizio-bucella-768180.html
	http://www.slate.fr/life/74461/vins-chers-bons-arnaque-grands-crus
	http://www.timatkin.com/articles?996

Décidément, cet article fait causer !
	http://www.telegraph.co.uk/foodanddrink/wine/10157618/Wine-tasters-are-used-to-getting-brickbats-along-with-the-bouquets.html
Et c'est pas fini !
www.wine-searcher.co...
17 Juil 2013 20:30 #638

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1257
  • Remerciements reçus 0
il reconnait le vin bio mais pas "son" vin (qui le pourrait à chaque fois)

Quand Laurent Gerra goûte, sans le savoir, son propre vin

Il sera coprésentateur de la vente des Hospices cette année

Cordialement
Florian
30 Oct 2013 20:14 #639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet La quintessence irréelle de la dégustation à l'aveugle

Il faut en être témoin pour le croire. Je suis assis entre Bernard Burtschy et Michel Bettane lors d'un dîner dont Aubert de Villaine est l'invité de marque. Un ami nous verse un vin sous étui, dont il est impossible de lire le nom.

Le vin est trouble, sans doute remué, d'un rouge sang coupé de rose. Il est beaucoup trop froid. Bernard et Michel annoncent tout de suite pinot noir et à la question de la région, c'est Bernard qui lance le premier la région Bourgogne. Michel est le premier à lancer Côtes de Beaune et Bernard acquiesce.

Michel a en tête Volnay. Le premier à lancer une année - et il n'y en aura pas deux - c'est Bernard qui dit 1985 et c'est 1985. On lui demande pourquoi et il répond : "parce que 1985 est la seule année équilibrée des années 80". Bien. On s'égare un peu vers Pommard, sans y croire, et le tir se rapproche de Corton et l'ami approuve. Michel dit : je verrais bien Chandon de Briailles et ça doit être un Bresssandes.

Bernard dit Clos du Roi et l'ami confirme à Bernard : "c'est effectivement Clos du Roi Chandon de Briailles ". Michel dit : "c'est curieux, parce que pour moi, c'est le style d'un Bressandes". Et l'ami pour détromper Michel soulève le cylindre qui cachait l'étiquette, regarde et pousse un cri de stupeur : "oh, ça alors, je croyais avoir pris un Corton Clos du Roi, car je voulais faire un clin d'œil à Aubert de Villaine qui fait un Corton sur les terres de Mérode dont une partie est en Clos du Roi et je me suis trompé en la prenant".

Si on me racontait cette histoire, j'aurais du mal à la croire. Assis entre ces deux géants de la dégustation, je hochais la tête de droite à gauche comme le spectateur d'un match de tennis et j'allais d'émerveillement en émerveillement quand ces deux sommités expliquaient les raisons de leurs choix. Le vin est un Corton Grand Cru Les Bressandes domaine Chandon de Briailles 1985 à la couleur trouble et servi trop froid, découvert à l'aveugle en additionnant ces deux talents. Très doucereux, presque parfois sucré, il était bien vivant et velouté. Un vin au fruit rose ou rouge bien dessiné, frappé d'une infime trace de TCA.

On mesure le fossé himalayesque qui sépare un amateur de vin de ces deux génies, dotés d'une culture qui m'époustoufle en chaque occasion où j'ai la chance de déguster à leurs côtés.

Chapeau, respect.


Cordialement,
François Audouze
05 Déc 2013 00:54 #640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 1
Mais l'ami, finalement, c'était Michel ou Bernard?
05 Déc 2013 01:44 #641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: La quintessence irréelle de la dégustation à l'aveugle

Bravo pour l'humour !


Cordialement,
François Audouze
05 Déc 2013 07:12 #642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4662
  • Remerciements reçus 255
Et sinon, c'est l'aile ou la cuisse ??
05 Déc 2013 07:16 #643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3407
  • Remerciements reçus 459
C'etait alexandre de lur saluces qui parlait de quintessence de l'exubérence pour parler d'Yquem.

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
05 Déc 2013 07:28 #644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: La quintessence irréelle de la dégustation à l'aveugle

Ce qui est fascinant dans cette affaire, c'est que, si BB trouve Clos du Roi et si l'apporteur confirme,normalement, la messe est dite.
Or MB dit : "bizarre, j'aurais cru Bressandes".
Et c'est Bressandes !!!
ça, ça me subjugue.
Et je le dis avec une profonde admiration pour ces deux dégustateurs hors norme.


Cordialement,
François Audouze
05 Déc 2013 08:37 #645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 1
Effectivement, humour mis à part, c'est très fort.
Ceci étant, des dégustateurs hors normes peuvent aussi se planter complètement (et heureusement, d'ailleurs).
05 Déc 2013 14:02 #646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949
Et tout ça sur une bouteille bouchonnée, vraiment trop fort...

Luc
05 Déc 2013 14:16 #647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5868
  • Remerciements reçus 400
Bien sûr que c'est très fort et logiquement on doit admirer mais en quoi est-ce si surprenant ?

Jmm

Jmm
05 Déc 2013 14:45 #648

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Moi je pense que François nous fait une blague pour se payer notre tête ! :)
A moins que...
Benji

Benji
05 Déc 2013 14:50 #649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4662
  • Remerciements reçus 255
J'avais pas vu le TCA, luc, merci, c'est encore plus fort :D !! Ils devaient être sacrément en forme les 2, parce que quand on les voit dans le vidéo du GJE, ils ont quand même du mal à trouver les différents grands crus.. Ceci dit tout en respectant les qualités de dégustateurs de ces 2 grands messieurs ..

Arnaud
05 Déc 2013 14:51 #650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20127
  • Remerciements reçus 1148
ils ont du bien se marrer surtout :P
05 Déc 2013 16:20 #651

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3324
  • Remerciements reçus 328
Bah c'est facile !! C'est connu comme le loup blanc que le domaine Chandon de Briailles en 1985 a reçu un lot important de bouchon de mauvaise qualité quasi 100ù de la production touché par du TCA....du coup quand tu as un vin bouchonné suffit de dire " domaine Chandon de Briailles 1985" et tu as de grandes chances de tomber juste et hop à l'aveugle tu bluffes toute l'assemblée B)-

[size=small]PS : mes collègues du Forez viennent de comprendre pourquoi du coup je cite autant ce domaine à l'aveugle lors de nos réunions ;)[/size]

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
05 Déc 2013 17:45 #652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0
Faudra les inviter pour le prochain Rayas 1978.

Stéphane
05 Déc 2013 17:47 #653

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198
Ou Yquem rouge bouchonné : ils devraient le reconnaître ;)

Eric
Mon blog
05 Déc 2013 18:16 #654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9137
  • Remerciements reçus 598
Combien de fois faut il avoir goûté Corton GC Les Bressandes 1985 Chandon de Briailles et Corton GC Clos du Roi 1985 Chandon de Briailles pour les reconnaitre ainsi ? Surtout à 28 ans d'âge :S

A vue de nez minimum 2 fois par an tous les ans ....et encore .

Raymond
05 Déc 2013 18:30 #655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3324
  • Remerciements reçus 328
Ils sont mariés tous les 2 sinon ? :S ;)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
05 Déc 2013 18:39 #656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 0
Je ne crois pas une seconde à cela. Que deux personnes arrivent tout naturellement à trouver l'année, le cru et même le climat dans un registre aussi pointu c'est tout simplement impossible. Comme je ne remets pas en cause l'anecdote de M. AUDOUZE je pense qu'on lui a fait une bonne farce.
05 Déc 2013 19:08 #657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2816
  • Remerciements reçus 596
je pense qu'on lui a fait une bonne farce.

Peut être même qu'ils en rigolent encore en lisant LPV ...:)

Cédric - LPV FOREZ
05 Déc 2013 19:11 #658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5868
  • Remerciements reçus 400
Et pourquoi donc ce serait impossible ! D'abord ils s'y mettent à 2 et ce sont 2 qui ont une expérience extraordinaire.
D'abord, trouver le cépage reste largement faisable, ensuite l'année, c'est pas si difficile que ça ( je suis certain que si on proposait un Bordeaux 82 entre 1976 et 1984 , pas mal de LPViens diraient Bordeaux et 1982).
Après, il suffit de un ou deux indices qui permettent de cibler et hop !
Des situations comme celle-là, je connais pas mal de dégustateurs amateurs qui en sont capables.

Et puis, et puis, le plus important : c'est le genre de chose que l'on raconte quand ça réussit et pas quand ça échoue, il suffit que ça réussisse une fois, un titre pompeux et ça fait un petit buzz .....;

Jmm

Jmm
05 Déc 2013 19:16 #659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949
Ils n'ont pas non plus annoncé le domaine et le climat au premier coup de nez. Ils y ont été par étapes successives, validées ou pas par l'hôte. Je considère donc que c'est possible, venant de dégustateurs aussi talentueux et expérimentés que Bernard Burtschy et Michel Bettane. Il n'en reste pas moins que c'est tout de même très fort.

Luc
05 Déc 2013 19:40 #660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck