Nous avons 2053 invités et 87 inscrits en ligne

Domaine Louis Sipp

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 160

Réponse de mauss.th sur le sujet CR: Domaine Louis Sipp Riesling GC Osterberg 2008

CR: Domaine Louis Sipp Riesling GC Osterberg 2008

Petit flight lors d'un RDV des vins de Louis Sipp. J'ai particulièrement aimé cet Osterberg en 2007, et le Kirchberg 2008. Gouté également l'Osterberg 2004, déjà évolué et sympa. Déçu par le Riesling VT 2005, rien de folichon. Mais on me propose de ramener une des bouteilles, je prends la seule pas goutée, cet Osterberg 2008 donc.

Je trouve le nez plaisant mais monolithique: outre des terpènes d'agrumes, je ne sens rien.
En bouche, on retrouve ce côté essentiellement hydrocarbures/agrumes. La matière est très agréable, un peu grasse, une acidité d'école tend le tout comme il faut.
La longueur est très bonne, sur des zestes d'orange amers.
C'est bon, structure nickel, mais c'est un peu simple je trouve d'un point de vue aromatique.

Bien ++
28 Jan 2014 19:56 #631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20104
  • Remerciements reçus 1060

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Domaine Louis Sipp

bu lors de millésimebio 2014 CR: :

Alsace Pinot Blanc Domaine Louis Sipp 2012
[size=x-small]8 gr de SR.[/size]
Nez réglissé, de poire, de fruits blancs, c'est pur.
La bouche possède une touche végétale à l'attaque avec du miel et un SR qu'on perçoit. Le vin est confortable, sans lourdeur, rond avec une finale de longueur correcte. C'est bon. Bien +(+).

Alsace Riesling Domaine Louis Sipp "Nature's" 2012
Nez de pomme, un peu fermentaire, de poivre blanc et difficile à s'ouvrir.
La bouche est fraiche, croquante de fruit, énergique avec une finale assez persistante. Le fond verre est plus comprimé/réduit. Pas mal. Bien +.

Alsace Riesling Domaine Louis Sipp "Hagel" 2011
Nez qui pétrole beaucoup, évolué avec une touche de miel.
La bouche tendue et salivante pétrole aussi pas mal avec un gras intéressant. La bouche est moins stricte que d'habitude sur cette cuvée, plus évoluée aussi avec une persistance correcte. Bien +(+).

Alsace Riesling Grand Cru Domaine Louis Sipp "Kirchberg" 2010
Nez finement terpénique, pierreux, floral, sur le thé, l'orange. Très joli nez.
La bouche est énergique dès l'attaque, gourmande, ample et de gros volume. L'équilibre est remarquable car la tension est palpable et le vin s'étire jusqu'en finale persistante sur les agrumes. On salive beaucoup. Très bon et encore jeune.
Très Bien (+).

Alsace Riesling Grand Cru Domaine Louis Sipp "Osterberg" 2010
Nez fumé, pétrolé, pierreux avec un côté mielleux à l'aération très avenant. Joli nez.
La bouche est d'une gourmandise terrible, le mélange de la tension du vin et son côté croquant du fruit font un mixte dont on ne peut se lasser. Le vin reste bien en bouche et il est plein de sapidité. Super bon et plus prêt que le kirchberg. Très Bien +.

Alsace Riesling Grand Cru Domaine Louis Sipp "Osterberg" 2009
Nez complexe de thé, de miel, touche pétrolée, puis des notes kirschées à l'aération. Joli nez.
La bouche est moins énergique que le précédent, plus grasse, large mais très bien équilibrée néanmoins bien que moins tendue. Finale mûre te gourmande de longueur correcte. Très bon. Très Bien.

Alsace Pinot Gris Domaine Louis Sipp "Nature's" 2010
Nez de miel, de poire, c'est frais et plaisant.
La bouche sucrée croque les fruits bien mûrs avec des notes mielleuse. Le volume est bon, aucune lourdeur perceptible avec un léger gaz qui rafraichit. Seule la finale retombe un peu. Ça reste bon. Bien +(+).

Alsace Pinot Gris Grand Cru Domaine Louis Sipp "Kirchberg" 2010
[size=x-small]26 gr de SR.[/size]
Nez étonnant qui truffe, puis d'agrumes, de miel.
La bouche est riche, grasse mais le sucre est particulièrement intégré car le vin est frais, mentholé, moins énergique que le riesling bien sûr mais j'aurais donné 10 à 15 grammes de SR de moins, signe de son équilibre superbe. Finale salivante et gourmande. Très bon. Très Bien.

Alsace Gewurztraminer Domaine Louis Sipp "Nature's" 2011
Nez exotique, de miel, de litchi avec une pointe de chaleur.
La bouche sucrée est riche, sur la poire, elle manque un peu d'énergie à mon goût même si elle n'est pas trop variétale. La finale est plus chaleureuse que les autres vins. Correct. Bien.

Alsace Gewurztraminer Grand Cru Vendange Tardive Domaine Louis Sipp 2008
Issu de l'Osterberg. Autour de 70 gr.
Nez complexe et intense sur le fumé, le miel, la cire d'abeille, on sent le botrytis. Très joli.
La bouche riche est particulièrement équilibrée et réussit le tour de force de faire saliver malgré les SR. C'est concentré, large, ample, très pur et long sur la finale. Un très beau sucre. Très Bien (+).

Alsace Pinot Noir Domaine Louis Sipp "Grossberg" 2009
Fin de fermentation en barriques.
Nez élevé toasté, épicé avec une touche végétale.
La bouche est équilibrée, assez simple d'expression, épicée avec aussi des notes d'élevage et une finale de persistance correcte. Moins mon truc. Bien.
29 Jan 2014 11:44 #632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12015
  • Remerciements reçus 2112

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Domaine Louis Sipp

Tiens le Hagel 2011, je ne me rappelle pas l'avoir goûté quand je suis passé au domaine fin de l'année (j'espère que c'est le cas, des fois que des yeux indiscrets liraient nos messages sur LPV...).
C'est plutôt dans le style de 2009 que 2005,mais surtout 2008 ou 2010 alors, Laurent?

jlj
29 Jan 2014 14:59 #633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20104
  • Remerciements reçus 1060

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Domaine Louis Sipp

c'est plus proche de 09 que de 08 ça c'est sûr. toujours de la tension dans cette cuvée mais parfois pour moi par goût ça confine à l'austère, ce qui n'est pas la cas sur 11. par contre, ça fait plus évolué que sur d'autres millésimes, il ne faudra pas tarder je pense.
29 Jan 2014 15:36 #634

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 491
  • Remerciements reçus 107

Réponse de JRU83 sur le sujet CR: Louis Sipp - Sylvaner 2011

CR: Louis Sipp Sylvaner 2011

Bonjour,

Une belle découverte, et rapport prix plaisir super.

Un beau côté fruité, un vin frais qui donne bien du plaisir.
Beau vin de tous les jours.

JP
Jean-Pierre
12 Fév 2014 12:26 #635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

Réponse de E-mane sur le sujet CR: Louis Sipp GC Kirchberg de Ribeauvillé 2008

CR: GC Kirchberg de Ribeauvillé 2008

Le nez est expressif sur de belles notes pétrolées, miel, agrumes ; la bouche est très belle, bien tendue, concentrée, ample. Elle parait évidente tant elle se déguste facilement, dans le plus grand naturel. Très bien/excellent.
Emmanuel
16 Fév 2014 12:00 #636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 1
CR: Louis Sipp Pinot Gris GC Kirchberg de Ribeauvillé 2008

Un beau nez discret mais élégant sur les fruits mûrs et une belle fraîcheur.
L'attaque en bouche est nette et précise. Les fruits mûrs arrivent ensuite en milieu de bouche avec une belle acidité qui porte le vin.
La finale est longue, précise et nettoie la bouche.
Parfait sur un plat asiatique, pas trop sucré (2 sur une échelle de 10).
Un excellent vin de gastronomie.
J'en ai encore quelques bouteilles et je pense laisser vieillir les autres car le potentiel de garde me semble immense.
Bref, un grand vin !
Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
25 Fév 2014 22:46 #637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Scotty le corsaire
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 258
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Scotty le corsaire sur le sujet CR: Louis Sipp - Pinot Gris GC Kirchberg de Ribeauvillé 2008

Bonjour Marc,
J'ai ouvert cette bouteille le mois dernier sans aération préalable et n'avais pas trouvé le vin complètement en place, en raison d'une acidité un peu mordante en finale. Peut-être aurais-je dû ouvrir la veille pour le lendemain ou carafer ? Toujours est-il que le 2010 goûté récemment m'a semblé plus en place et plus ouvert actuellement que ce 2008.
Je te rejoins pour le potentiel de garde de cette cuvée, qui m'a semblé très grand à moi aussi, tant d'ailleurs pour 2008 que pour 2010.
Au plaisir !
25 Fév 2014 22:58 #638

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet Re: Louis Sipp

Je pense qu'en matière de Pinot Gris, le 2010 sera l'un des millésimes références du domaines, sur ces 20 dernières années...
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
25 Fév 2014 23:36 #639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 1

Réponse de hédoniste sur le sujet Re: Louis Sipp

Pour en avoir discuté avec Etienne SIPP, le PG Kirchberg 2008 est un vin de longue garde.
J'avais envie de voir ce que ça donnait dès à présent.
L'acidité ne m'est pas apparue mordante mais il est clair qu'il y a !

Je n'ai pas de 2010 :(
Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
26 Fév 2014 10:57 #640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet Re: Louis Sipp

On en a également discuté voici peu, j'ai pu en acheter quelques bouteilles (moi qui achète peu de Pinots gris...). Le '10 a un surplus de classe je trouve, et est déja mieux intégré même si tout tout jeune.

Plus généralement, '08 et '10 sont des millésimes excellents dans le secteur.
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
26 Fév 2014 14:43 #641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 1

Réponse de hédoniste sur le sujet Re: Louis Sipp

Vais tenter de trouver quelques 2010 même si moi aussi, je bois peu de PG en général.
Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
26 Fév 2014 15:56 #642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet CR: Louis Sipp

J’ai eu l’occasion de déguster quelques vins du domaine ces dernières semaines et vais en faire un compte-rendu commun, retraçant les vins du domaine que j’aime.

CR: Louis Sipp

Crémant d’Alsace (non millésimé) : Crémant à base de Pinots blanc, auxerrois, Chardonnay et un peu de pinot noir. Un Crémant plus vineux que fin, assez ample en bouche et fruité. Plus que pour l’apéritif, je le vois bien avec un plat. Bien.

Riesling 2012 : riesling assez salin, nez discret, bouche ample.

Riesling Nature’S 2010 : Acidité forte bien enveloppée, résultat d’un millésime aux grosses acidités et un long élevage sur lie. Il finit très bien en acidité mûre et fine, j’aime beaucoup.

Riesling Nature’S 2009 : Le riesling "générique" qualitatif du domaine, qui possède les drivers du cépage, rafraîchissant, avec de la rondeur. A la dégustation, j’ai trouvé que la finale serrait un chouïa, mais à table il donnera très bien.

Pinot Gris Nature’S 2010 : Le nez est bien ouvert, j’y retrouve des touches de mirabelle, de miel, avec la "puissance au nez" typique des pinots gris. En bouche, c’est équilibré, avec une acidité légèrement en retrait par rapport à mes goûts, mais avec une perception sucrée très bien intégrée, gastronomique. C’est néanmoins bien juteux, plaisant!

[size=large]Vins de Terroir[/size]

Pinot Blanc Ribeauvillé 2012 : Nous rentrons ici dans les vins de terroir, puisque les vignes se situent tout près des Grands Crus. Le Pinot Blanc est dans son élément ici, le terroir donnant un très bel équilibre juteux au vin. Les arômes sont floraux et le fruité croquant. La structure est telle qu’elle porte le vin sur une longueur appréciable, et finement mûre. J’ai un faible pour ce vin au rapport qualité/prix de fou.

Riesling Hagel 2013 : Grande chance pour moi, des 2013 étaient ouverts pour une dégustation peu avant, et j’ai eu l’occasion d’y mettre mon nez. L’important ici n’est pas l’arômatique, même si des prémices sont présents, mais bien la structure. l’attaque est sur l’acidité, la fraîcheur mûre. Longueur assez impressionnante, toute en droiture et avec une nette perception saline en fin de bouche. Quand le Hagel se montre sous ce visage, on comprend ceux qui parlent de grand cru potentiel…

Riesling Hagel 2011 : L’acidité du vin est bien présente, même si moins claquante que ce qu’elle a déjà pu être sur d’autres millésimes. N’a pas la structure des meilleures années mais est bien drivé par le citron et donne un beau vin pour la table, sur des fruits de mer.

Riesling Steinacker 2013 : Toujours en 2013, sur un terroir qui me parle d’habitude un peu moins. L’attaque est un peu plus classique, sur du citron un peu mûr, avec une pointe de gaz. le vin finit très bien, et on sent qu’il y aura assez d’acidité pour le rendre très équilibré.

Pinot Gris Trottacker 2010 : Le vin a de la rondeur, un côté fruit mûr, avec une grosse longueur. Je le trouve un peu marqué par la richesse même si elle est équilibrée par par la matière du vin.
Gewurztraminer "Réserve Personnelle" 2004 : C’est un vin que je classe dans les vins de Terroir, vu qu’il provient d’une vigne proche de l’Osterberg, et a une belle personalité. La Maison vend encore ce millésime qui est maintenant prêt, et harmonieux. L’acidité a dû être tranchante durant la jeunesse du vin mais maintenant elle donne sa maturité au profit de l’équilibre général.

[size=large]Les Grands Crus[/size]

Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2012 : Le premier nez est assez strict. En bouche, je suis conquis par la matière qui donne la sensation de vin droit, avec du corps. L’acidité est marquée et mûre, ce qui donne l’allonge au vin. Les prémices d’une grande bouteille!

Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2010 : très bon prend le pas sur l’osterberg, passé un cap. Grosse profondeur, avec un beau fruit déjà bien défini. Même si le rendement est le même sur les Hagel et Steinacker, on sent la race en plus par rapport à ces vins. La salinité est encore une fois bien marquée, à la fois si subtile et présente. Magnifique

Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2009 : Riesling qui a un peu plus de croquand que ’10 ou ’08 par exemple, mais qui s’ouvre plus vite que ces vins. C’est très juteux, quand même racé et la largeur en plus donne un style un peu différent au cru.

Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2008 : Un Kirchberg d’école, avec une tension juste exceptionnelle et un vin qui commence à se livrer pleinement. Le nez un peu plus évolué, quelques touches plus pomme. Arome secondaire tertiaire commencent à pointer le bout de leur nez et la finale est saline. J’adore vraiment.

Riesling Grand Cru Osterberg 2012 : Premier nez plus rond que le Kirchberg, la bouche est assez ample avec la tension nécessaire aux beaux vins, et je trouve que le vin finit sur un fruité assez rond. Une fois que l’on laisse le vin mûrir dans le verre, des arômes de poire impressionnants arrivent au nez, très beaux.

Riesling Grand Cru Osterberg 2010 : petite pointe amertume, zeste agrume, certaine force dans le vin, on sent potentiel garde directement. On sent un chouia plus (7-8gr) de richesse que le Kirchberg. Un peu plus en retenue.

Riesling Grand Cru Osterberg 2009 : L’Osterberg en 2009 offre une densité assez imposante, sur le fruité. Il ne se montre pas pataud même si l’acidité n’est pas la ligne directrice du vin, plus riche. Un vin qui pourra avoir une utilisation à table autre que d’habitude.

Riesling Grand Cru Osterberg 2008 : Le vin en 2008 est juteux à souhait, ouvert même si encore bien dans son fruité primaire au contraire du Kirchberg qui a pris une autre signature arômatique. J’aime beaucoup l’effet de ce millésime sur ce type de vin et l’équilibre entre la puissance et l’acide est très bon, et promet une très très belle garde à cette bouteille.

Pinot Gris Grand Cru Kirchberg 2010 : Quand le Pinot Gris rencontre un tel millésime on arrive à un résultat qui réconcilierait n"importe qui avec ce cépage parfois décrié. La finesse est clairement de mise, avec encore le pinot qui est sur son fruit, mais avec la retenue que la Classe des grands vins exige. Il faut encore aller chercher mais la structure présente est faussement "légère" pour un équilibre top.

Pinot Gris Grand Cru Kirchberg 2009 : Un grand vin mais qui est encore un peu sur la douceur due au millésime, qui est un peu difficile pour mes goûts. Néanmoins je dois avouer que c’est superbement réalisé dans le style.

Gewurztraminer Grand Cru Osterberg 2007 : Par rapport au Reserve 2004 gouté avant, l’Osterberg ici montre toute l’adéquation entre le terroir et le cépage, qui quand il est élevé là où il doit, révèle toute l’étendue de sa structure. Même s’il a plus de rondeur, il a étonnement beaucoup plus de finesse, de droiture, ce qui en fait un Gewurz de très grande classe.

Gewurztraminer Grand Cru Osterbeg 2006 Vendange Tardive : Bouche ample, avec une perception liquoreuse d’une grande longueur. On retrouve les marqueurs maison avec toujours cette grande pureté et une aromatique qui n’en fait pas trop inutilement. Encore une belle réussite.
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
03 Mar 2014 09:06 #643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Greg1980 sur le sujet CR: Louis Sipp - Pinot Blanc Ribeauvillé 2012

CR: Louis Sipp - Pinot Blanc Ribeauvillé 2012
A la question : "Je cherche un vin de copains à boire en terrasse", Martine Sipp m'avait dirigé vers ce Pinot Blanc atypique car planté (presque) en grand cru et "amélioré" d'un peu d'auxerrois.
A l'aveugle, je l'aurais clairement étiqueté muscat car les arômes sont floraux et le fruité croquant malgré une belle tension qui rend le vin très sec, ce qui n'est pas pour me déplaire. A la réflexion (et à étiquette découverte), il y a un côté gras qu'on doit sans doute à l'auxerrois et qui est atypique du muscat. Mais de là à trouver un pinot blanc à l'aveugle, il y a un pas que je n'oserais jamais franchir.
Quelques bouteilles sifflées plus tard, je ne pouvais que me féliciter de cet achat car le rapport prix/plaisir était très bon!
Et puis, de manière inattendue, j'oublie une bouteille à moitié pleine dans le frigo et n'y revient que 24h plus tard pour découvrir un vin absolument parfait d'équilibre entre le croquant fruité, la tension acide rafraîchissante et un côté gras et ample qu'on ne trouve que sur des pinots gris et rieslings plus âgés.
A ce niveau là, le rapport prix/plaisir est tout bonnement exceptionnel!
Un grand merci au domaine Louis Sipp pour cet excellent moment!
Cordialement,
Greg
31 Mar 2014 01:00 #644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Scotty le corsaire
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 258
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Scotty le corsaire sur le sujet CR: Louis Sipp – Pinot gris GC Kirchberg de Ribeauvillé 2010

CR: Domaine Louis Sipp – Pinot gris grand cru Kirchberg de Ribeauvillé 2010

Nez timide au départ, plus expressif et pur le lendemain, pêche-ananas. La bouche est un amour d’équilibre tendre, elle s’ouvre comme une bulle cristalline, puis l’acidité la prolonge en douceur et de discrets amers font saliver en finale. Jolie longueur. C'est un très beau vin.
14 Avr 2014 23:46 #645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84224
  • Remerciements reçus 10259
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Osterberg, 2008



Bouchon parfait.
Robe très claire, sur un jaune légèrement grisé.
Nez fin, sur la peau d'agrume, le citron confit, une très légère pointe minérale. Ensemble net et droit.
L'attaque en bouche est tranchante, sur une acidité très élevée immédiatement salivante, avec une matière agréable, bien présente et d'une fraicheur remarquable.
L'aromatique reste assez serrée sans verser dans l'austérité et l'équilibre du vin se joue sur un ensemble plutôt froid, avec l'acidité comme trame de fond.
La finale m'a beaucoup plu par sa légèreté et sa facilité, sur un côté citrique sans excès qui apporte beaucoup de buvabilité.

Un très joli vin, pour amateur de lame de rasoir toutefois.
10 Mai 2014 17:07 #646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Scotty le corsaire
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 258
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Scotty le corsaire sur le sujet CR: Louis Sipp – Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2008

CR: Domaine Louis Sipp – Riesling grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé – 2008

Nez pas désagréable mais hélas trop discret, qui ne laissera guère s’échapper sur trois jours que de timides notes pétrolées, d’ananas (la bouteille n’a pas été bue à l’aveugle).
La bouche est élancée, mais la matière est importante et la texture donne une bonne sensation de fluidité et de précision, ainsi qu’une impression d’équilibre aérien, malgré l’acidité vive. La finale est très salivante et fait penser au citron jaune. Le vin est très bon et donne du plaisir, s’il avait été un peu plus expressif, il aurait été encore meilleur.
16 Jui 2014 22:51 #647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 0

Réponse de dadou26 sur le sujet CR: Louis Sipp - Riesling Steinacker 2010

CR: Domaine Louis Sipp - Riesling Steinacker 2010 .

Bouteille bu a l'apéro , bien fraiche .

Le nez est trés discret et n'évoluera guére .

En bouche le vin se révèle bien agréable, on a du citron et du fruit blanc , assez délicat et d'un bien bel équilibre . La finale est elle aussi fort plaisante et d'une longueur appréciable .

J'ai bien aimé cette bouteille même si j'ai eu le sentiment d'un vin un petit peu monolitique .
08 Juil 2014 17:53 #648

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 1
CR: Domaine Louis Sipp – Riesling grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé – 2008

Le nez pétrole gentiment, une belle fraîcheur/acidité, du fruit blanc et jaune, des agrumes fins. Il est vrai qu'il est assez austère.

L'acidité porte la bouche mêlée à du fruit jaune/agrume, c'est net, tranchant, d'une magnifique structure avec une finale salivante.

Les Riesling Kircherg de chez SIPP sont pour moi une rencontre avec une vieille connaissance qu'on a l'impression d'avoir quitté la veille, j'adore ces vins !!!!
Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
29 Juil 2014 21:11 #649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de zulficarpa sur le sujet CR: Louis Sipp - Riesling Kirchberg de Ribeauvillé 2002

CR: Louis Sipp - Riesling Kirchberg de Ribeauvillé 2002
J'ai dégusté récemment ce 2002, un régal! Un riesling bien sec et minéral avec aussi des arômes de fruits exotiques et une bouche citronnée et une fine acidité malgré son âge!!

Daniel
03 Aoû 2014 10:27 #650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 10

Réponse de lyon sur le sujet CR: Louis Sipp - Pinot Blanc 2008

Ouvert une bouteille deCR: Pinot Blanc Louis SIPP 2008.
Belle robe or, de doux parfums citronnés avec des arômes de fleurs blanches.
Une superbe longueur, l'acidité est parfaite venant contrebalancer tous les arômes rendant le vin très plaisant.
Denis
16 Aoû 2014 20:12 #651

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4267
  • Remerciements reçus 1326
CR: Domaine Louis Sipp / Riesling Grand Cru Osterberg 2005

le nez est expressif sur le pétrole et le citron avec du fond.
l'équilibre en bouche est très joli, il y a de la rondeur avec de la tension. Les aromes commencent a évoluer avec des notes de pétroles mais aussi du citron confit, des fruits jaunes et des épices. La finale n'est pas très longue mais est fraiche et salivante ce qui contraste avec la rondeur du milieu de bouche et qui donne un sacré gout de reviens y.
Quentin
17 Sep 2014 08:13 #652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 1

Réponse de hédoniste sur le sujet CR: Louis Sipp - Riesling GC Osterberg 2010

CR: Louis Sipp Riesling GC Osterberg 2010

Belle robe brillante sur le jaune paille.

Le nez est précis, pur et élégant sur des notes de menthol, d'agrumes, de fruit de la passion. On sent une légère pétrolade discrète qui relève le tout et apport un supplément d'âme à ce nez.

L'attaque en bouche est précise, ciselée.
Le milieu de bouche est fruité, gourmand, pétrolé, plein.
Une belle acidité prend le relai pour la suite et est parfaitement intégrée à une matière très bien structurée.
Le vin est sur un équilibre fin et d'une grande cohérence de bout en bout.
La finale est salivante, fraîche, tendue par l'acidité avec de beaux amers.
La longueur est là et bien là !!!

Un verre en appelle un autre et la bouteille se vide à vitesse grand V.
Malgré cela, je serais curieux de le revoir dans 15 ans.

Un grand vin dont je suis totalement fan!
Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
26 Sep 2014 18:34 #653

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de retourdebaton sur le sujet CR: Louis Sipp – Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2008

CR: Domaine Louis Sipp – Riesling grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé – 2008

Incroyable mais vrai, on est plusieurs a être frappé par une première impression de bois neuf sur ce vin dégusté à l'aveugle! Ce sentiment s’atténue progressivement, le côté pétrolé nous permet d'identifier rapidement la région. Le vin est doté d'une superbe acidité, accompagnée d'une jolie matière citronnée et salivante qui dure. C'est franchement très bon, avec une finale sur les agrumes. Très bien

Paul
29 Sep 2014 20:04 #654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84224
  • Remerciements reçus 10259

Réponse de oliv sur le sujet CR: Domaine Louis Sipp, Riesling, Hagel, 2005

CR: Domaine Louis Sipp, Riesling, Hagel, 2005

Bouchon synthétique.
Robe très claire, jaune grisé.
Nez terne, sur des notes minérales sans presque aucun fruit.
Attaque stridente, très serrée, sur une forte acidité accentuée par une amertume déséquilibrée.
L'aromatique austère, sur la pierre humide participe à relancer cette perception très austère.
Finale dure, presque en coup de trique.
Aucun plaisir en l'état.

Aucune idée de comment ce vin peut dorénavant évoluer.
04 Oct 2014 19:57 #655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12015
  • Remerciements reçus 2112

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Domaine Louis Sipp, Riesling, Hagel, 2005

Typiquement le type de vin qui ne convient pas aux pdf... :D

Blague à part, j'ai bu quelques uns de ces Hagel 2005 (en général avec de solides choucroutes...) mais je n'en n'ai plus depuis deux ou trois ans, Oliv.
J'ai par contre bu un 2008 il y a deux ou trois semaines; c'était encore plus violent au départ (en terme d'acidité) que le 2005 et cela c'est calmé de ce côté là mais je pense que ce n'est pas un vin à garder plus longtemps.
Il faudrait voir ce qu' Etienne Sipp en pense, s'il passe encore de temps en temps par ici.

jlj
04 Oct 2014 20:41 #656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84224
  • Remerciements reçus 10259

Réponse de oliv sur le sujet Re: Domaine Louis Sipp, Riesling, Hagel, 2005

Ce même vin se présentait en effet de manière nettement plus sympathique il y a quelques années.

lapassionduvin.com/p...
04 Oct 2014 20:59 #657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet Re: Louis Sipp

Je suis assez fan d'Hagel, du moins sur les belles années. '08 en étant une. Je regouterai un '05 s'il m'en reste, car je crois qu'il m'en reste 1, et donnerai mon avis.

Je pense pouvoir dire que Hagel est un lieu-dit qu'Etienne et MArtine apprécient, suite à des discussions avec eux (mais influencé par le fait que j'aime ce lieu-dit) voici ce que j'en écrivais dans un article :

Hagel : Géologiquement digne d’un Grand Cru, les pentes très raides du Hagel et son exposition lui confèrent la droiture digne des grands vins, mais en années plus faibles, les déficits de maturités sont un peu trop importants que pour arriver à sortir un cru équilibré. Le Riesling est roi sur ce terroir, et il donne l’une des expressions préférées des vins du domaine pour moi.
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
07 Oct 2014 13:00 #658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20104
  • Remerciements reçus 1060

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Louis Sipp

Hagel, faut avoir le palais aguéri à la serpe, c'est ultra tendu, limite trop acide, trop pour mon goût en tout cas, sauf en année chaude comme 09 (mais j'imagine du coup que toi jehan tu aimes moins). je préfère son opposé steinacker ;)
07 Oct 2014 14:07 #659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet Re: Louis Sipp

J'aime bien Hagel en '09 si. Pas Steinacker :D

Sur le '05, le bouchon synthétique a du jouer aussi.
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
07 Oct 2014 14:09 #660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck